Archives quotidiennes : jeudi, 27 décembre, 2018

La DGA a sélectionné un premier lot de projets d’intelligence artificielle pour l’aviation de combat

En mars, la ministre des Armées, Florence Parly, donna le coup d’envoi au projet MMT [Man Machine Teaming], confié à Dassault Aviation et Thales afin de développer des projets innovants visant à trouver des solutions basées sur l’intelligence artificielle pour l’aviation de chasse… Ceka concerne évidemment programme de Système de combat aérien futur [SCAF] mais

Futurs hélicoptères de l’US Army : Boeing et Sikorsky ont dévoilé leur démonstrateur SB>1 DEFIANT

Au titre de son projet Future Vertical Lift [FVL], qui vise à remplacer ses hélicoptères de manoeuvre UH-60 Black Hawk, l’US Army a lancé le programme Joint Multi-Role Technology Demonstrator [JMR-TD] pour lequel Bell Helicopter et le tandem Boeing/Sikorsky ont été retenus pour mettre au point un démonstrateur. Doté de 2 turbopropulseurs General Electric T64

Otan/traité FNI : L’Allemagne s’opposerait au déploiement de missiles nucléaires en Europe

Début décembre, les ministres des Affaires étrangères de l’Otan ont appelé la Russie à se mettre en conformité avec le traité sur les Forces nucléaires intermédiaires [FNI], signé en 1987 par les États-Unis et l’Union soviétique afin de mettre un terme à la crise dite des Euromissiles. En effet, il est reproché à Moscou d’avoir

La Bundeswehr précise son intention d’ouvrir son recrutement aux ressortissants de l’Union européenne

En matière de recrutement, les forces armées allemandes [Bundeswehr] font face à un énorme défi. En effet, elles devront augmenter significativement leurs effectifs dans les prochaines années alors que, dans le même temps, elles auront à compenser le départ à la retraite de la moitié de son personnel d’active d’ici 2030. Pour corser le tout,

Pour M. Trump, les États-Unis « ne peuvent pas continuer à être les gendarmes du monde »

En matière de politique étrangère, et par certains égards, le président américain, Donald Trump, semble s’inspirer avec la doctrine établie en 1823 par l’un de ses prédécesseurs, à savoir James Monroe. En résumé, les affaires du continent américain regardaient les États-Unis tandis que celles de l’Europe ne devaient concerner que les seuls Européens. Ainsi, lors