M. Macron assure que la France s’engagera à renforcer la coopération régionale face aux jihadistes de Boko Haram

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. petitjean dit :

    Encore des déclarations pour rien !
    Depuis plus d’un demi siècle les états occidentaux ont déversé sur les pays africains des centaines de milliards, qui viennent évidemment des contribuables occidentaux, en pure perte !
    Et nous continuons d’arroser ces pays incapables d’offrir à leurs populations un avenir de liberté et de prospérité
    https://fr.novopress.info/213077/indeveloppable-afrique-par-bernard-lugan/
    la majorité des armées africaines a toujours été de « très mauvaise qualité » , même formée par des « blancs » , même arrosée de millions et de matériel de haute technologie (je sais, il ne faut pas le dire ! )
    Alors , on rentre à la maison* et laissons les se démerder une bonne fois pour toute…
    * à moins de considérer l’Afrique, ou certaines de ses régions, comme un formidable terrain d’entrainement…ce qui peut se concevoir…

    • Shendar dit :

      Belle étroitesse stratégique.
      Le monde doit être facile à concevoir du bout de votre longue vue…

      • petitjean dit :

        des échanges économiques, oui
        une présence militaire quasi permanente , non
        nous n’avons plus à être le gendarme en Afrique

    • Tintouin dit :

      L’Afrique est surtout une zone de ressources, minières et autres, vitales pour nos économies. Le nier et laisser les pays africains à un triste sort, c’est s’assurer de devoir y retourner dans 5 ou 10ans, avec cette fois la nécessité d’un corps expeditionnaire de plusieurs dizaines de milliers d’hommes, pour réussir l’entrée en premier.

      • Géo dit :

        Le refrain que nous sert Tintouin est une vieille rengaine qui convainc de moins en moins de monde : en réalité les ressources minérales de l’Afrique n’ont rien de rare.
        On trouve les mêmes partout dans des pays qui sont beaucoup moins problématiques.

        • Tintouin dit :

          Ok. Je suis disposé à vous croire. Quelle est la liste exacte de ces pays plus sûrs où on trouve les mêmes ressources ?

      • Ancien du Sahel dit :

        C’est malhonnête de faire croire aux Africains que nous avons un besoin absolu des ressources africaines.
        .
        Croyant ça, ils font comme chacun ferait à leur place : ils dorment avec la conviction que nous nous occuperons éternellement de leurs problèmes à leur place.
        .
        En leur mentant ainsi, on entretient leur vieille nostalgie (inavouable) de la période coloniale. Celle-ci fut courte mais bonne, sans cannibalisme ni guerres tribales, la meilleure période de l’histoire africaine.
        .
        Il ne faut pas faire croire aux Africains que nous avons besoin d’eux car on leur entretient ainsi des sentiments trop complexes qu’ils sont incapables d’assumer.

    • Barfly dit :

      Quand ils faisaient partis de l’armée française, les régiments coloniaux étaient considérés comme très fiables voire même certains comme troupes d’élites.

    • Pathfinder dit :

      @petitjean
      La réponse à votre post est écrite entre vos lignes; la présence d’armées étrangères en Afrique ou ailleurs n’est pas faite pour leur assurer  » liberté et prospérité », mais pour éviter que d’autres y prospèrent.
      .
      En ce qui concerne la région concernée, il n’est pas seulement question de ressources, mais il s’agit également d’une zone d’influence où les prétextes religieux ont trouvé un vivier très favorable. Au centre de tous les trafics, proches de plusieurs régions sensibles, et influencant plusieurs pays/ethnies. On pouvait difficilement faire mieux! Seulement, il faut avoir les moyens de sa politique et, comme vous le notez, cette histoire ne peut que mal finir. Mais comment, et quand la finir!?

  2. Thaurac dit :

    Le fric et l’afrique c’est le tonneau des danaïdes..
    Je serais curieux du pourcentage qui arrive réellement aux soldats ( en matos..etc..)

  3. Électeur dit :

    Le mieux serait que l’on laisse les Africains régler leurs problèmes entre eux.
    Macron, élu parce que les partis politiques ont été incapables de nous présenter un candidat valable, ferait bien de comprendre qu’il n’a aucune compétence ni légitimité pour parler au nom de la France.
    .
    J’en aurais dit autant de ses prédécesseurs parce que Macron lui-même n’est pas le problème. Lui ou un autre de même origine, c’est pareil : le problème est celui de nos institutions politiques.

    • Guillaume dit :

      Il a ete elu, ils est donc legitime, meme avec une base a 23%.

      Le probleme est que la societe est eclatee entre plusieurs groupes de poids presque identique (autour de 20%) qui sont opposes sur presque tout, qui ne se parlent plus et se detestent.
      Quelque soit le systeme c est ingouvernable.

      • Linguiste dit :

        Guillaume confond « légal » et « légitime ».

        • Castel dit :

          @ linguiste
          Ce qui tout bien réfléchit revient au même :
          Etant donné que la constitution indique clairement, que le candidat ayant obtenu le plus de voix au second tour des présidentielles accède à la fonction suprême, cela lui donne forcément la légitimité pour gouverner le pays pour une durée de cinq ans…..
          Alors après que certains ne soient pas d’accord avec sa politique, et veuillent le faire savoir en manifestant dans la rue, c’est leur droit le plus légitime dans un pays se voulant démocratique….
          Mais pour autant , cela ne leur donne pas le droit de bloquer le pays et d’exiger le départ du président…..
          Sinon, cela créerait un précédent dangereux pour le démocratie , car, il est facile d’imaginer que s’ils obtenaient satisfaction, cela aurait toutes les chances de se reproduire dans l’avenir…
          Ce n’est pas à la rue d’imposer sa loi dans le pays….

        • Lutingrad dit :

          Quand on confond « légitime » et « plébiscité ».

      • Franchouillard dit :

        Les Français sont capables de se mettre d’accord sur l’essentiel. C’est ce que l’on appelle « la France » et c’est ancien.
        J’ai le souvenir d’une époque où des référendum sur des questions fondamentales faisaient 70% de « oui ».
        .
        La majorité faisait la loi, et non pas des coalitions d’intérêts minoritaires.
        Donc c’est possible quand la classe politique ne triche pas.

    • Thinker dit :

      Ils y en avaient des candidats valables, tout du moins bien plus que Macron.
      Il y en avait même un qui proposait la nouvelle marotte des GJ: instaurer le Référendum d’initiative populaire. Plus la reconnaissance pleine et entière du vote blanc pour permettre aux citoyens de casser une élection en cas d’absence de candidats valables, avec inéligibilité jusqu’à la mandature suivante pour les incompétents qui n’avaient pas donné satisfaction.
      Il proposait également de corriger ce qui dysfonctionne le plus dans notre Veme République: faire interdire la procédure du congrès pour empêcher nos élites qui savent mieux de toiletter constamment la constitution en ne tenant compte que de leur bon plaisir (Macron l’a déjà fait une fois, et on ne sait plus pourquoi); professionnaliser la cour constitutionnelle et le sommet de la pyramide juridique qui n’est plus qu’une coterie de parvenus idéologisés qui n’assument pas le travail pourtant simple dont ils ont la charge de vérifier la constitutionnalité des choses et donc le respect des 17 articles de la déclaration des droits de l’homme; et réformer en profondeur le CSA, voir de le faire surveiller directement par les citoyens afin qu’il assume sa fonction et arrête de laisser passer sans rien dire le fait qu’un candidat à la présidentielle puisse jouir gracieusement de 35% du temps de parole au mépris des règles que l’institution est sensé faire appliquer et au motif que c’est de l’hypnose collective, pas de l’impartialité (Macron a été élu par hypnose collective d’abord et par défaut ensuite – avec en prime le dézingage partisan et impitoyable par une justice servile d’un François Fion qui de toute façon proposait le même programme que Macron moins la russophobie: un blitzkrieg économique et social).
      Il proposait en sus de revaloriser le niveau de l’AAH, des petites retraites, et d’augmenter le niveau du SMIC brut de 200€ pour relancer la consommation (donc la croissance) par du pouvoir d’achat, ce qui aurait évité d’avoir des gilets jaunes mécontents dans les rues du fait qu’on avait augmenté la pression fiscale juste sur eux pour compenser les cadeaux fiscaux supplémentaires fait à la caste ploutocratique qui de son coté paye de moins en moins à la communauté année après année.
      Mais surtout il expliquait franchement et dans le détail d’où viennent les problèmes économiques et les dénis de démocratie de plus en plus flagrant dans ce pays…
      Les médias ont dit qu’il était complotiste donc fin de la discussion !

      • mich dit :

        Bonjour , j ‘ai plutôt bien suivi la présidentielle ,j ‘ai lu avec attention vos revendications , je suppose qu ‘elles sont aussi les vôtres ,par contre pourquoi ne pas donner clairement le nom de ce candidat ,décidément en France on aime bien faire deviner les choses !personnellement je trouve que c’est un manque de franchise ,mais c’est vrai que c’est plutôt bien partagé en politique.

  4. Allobroge dit :

    Je verrai bien des bureaux de recrutement en France pour créer des « brigades internationales » à base de ressortissants africains plutôt que de voir des soldats des ex pays colonisateurs faire la guerre en Afrique d’où leurs pères ont été chassés par ceux là même ou leurs descendants qui se sont réfugiés en France tout en la haïssant !

  5. Allobroge dit :

    « …le président tchadien a indiqué qu’elle commencera « en janvier » des « opérations ponctuelles », alors que les fonds qui lui avaient été promis sont loin d’avoir été entièrement débloqués par les pays donateurs. » On se demande même si certains dirigeants africains ne feraient pas du chantage aux aides internationales et donc feraient en sorte de prolonger ces conflits qui au final les enrichissent ?

  6. OTOOSAN dit :

    La CSG va encore augmenter ….

  7. Breer dit :

    Les dirigeants français continuent de perpétrer ce sentiment de culpabilité lié au colonialisme des siècles passés, toujours bien orchestré par tout un tas d’intellectuels issus de ces pays et du nôtre…
    et qui fait qu’ils sont dans l’incapacité de laisser l’Afrique se gérer seule, comme si la France était encore coupable de l’anarchie, du despotisme, de la mentalité immature d’une grande partie de la population africaine, dont la démographie en plus ne cesse de s’accroitre…
    les dirigeants d’Afrique, 150 ans après, n’ont jamais réussi à pacifier, ni socialiser; ni éduquer leurs populations, mais ont toujours critiqué la venue des occidentaux, continue de réclamer que l’on continue d’envoyer des soldats occidentaux pour les aider, pour en plus (régulièrement) les rendre responsables de la poursuite de ces conflits incessants…

  8. Breer dit :

    L’Afrique n’a pas beaucoup de soldats disciplinés, moraux, et réglos, ce sont des combattants certes mais souvent opportunistes, aux mentalités confuses, au racismes inter ethniques très certainement plus violents qu’ailleurs (massacres réguliers depuis 70 ans). Il n’est pas improbable que ces combattants changent de camp au gré des courants, il suffit de voir le nombre de coups d’états depuis 70 ans, …… le seul point qui serait positif serait que l’envoi de nos troupes ralentissent les milliers de migrants qui veulent fuir ce chaos, et venir avec leurs illusions et leurs mentalités en Europe, mais étrangement ce n’est même pas le cas….

  9. Le Breton dit :

    Que l’on se retire de ce bor…pardon de ce continent.

  10. Ancien des opex dit :

    Ce qui renforce les bandes armées au Sahel (comme d’ailleurs dans la région des Grands Lacs) c’est que les troupes « régulières » ne touchent pas leur solde.
    Ces pauvres gens n’ont que leur arme pour subsister.
    Inutile de chercher des explications idéologiques (religieuses aujourd’hui, politiques naguère) à leur comportement.

  11. batgames dit :

    faite mettre en prison tous les vendeurs d’armes du monde et surtout ceux qui fabriquent les cartouches de Kalach et le monde se portera mieux …c’est pourtant simple

  12. Faublas dit :

    Bienvenue au bordel à sec…
    Si le Nigeria voulait liquider BH, cela fait longtemps que ce serait fait… Corruption, inconsistance du commandement, sous armement et inconduite des troupes, un vrai cocktail pour que la situation dégénère en pis encore… Trop de fric à gagner au Nigéria de l’insécurité où les « chefs » vendent des fortunes aux compagnies étrangères, aux particuliers, à qui est prêt à payer un peu de sécurité en plaçant des « gardes » civils ou officiels à prix d’or.
    Quand ce pays nettoiera son bordel interne, ils seront des interlocuteurs crédibles.

    • Ancien des opex dit :

      D’accord avec le point de vue de Faublas.
      Des soldats qui ne touchent pas leur solde parce qu’il n’existe aucune comptabilité publique digne de ce nom, ils cessent d’être des soldats et se transforment en voleurs à leur tour, par nécessité.
      .
      Que nos décideurs politiques cessent de baratiner et qu’ils décident enfin : soit nous reprenons en main la comptabilité publique africaine (mais il ne saurait en être question car ce serait du protectorat) soit nous laissons tomber complètement.
      La seconde attitude est la seule valable.

      • Faublas dit :

        Et je ne me suis pas étendu sur les détournements des aides en nature (alimentation, médicaments…) par les « édiles » qui les revendent au marché noir, aussi de l’incurie de certaines ONG ou OG qui ne comprennent pas les cultures et s’imaginent en occident :ex récent cité par des nationaux : envoi de médecins hommes ne parlant aucune langue locale pour soigner les femmes dans la région du Lac Tchad ! Résultat évident, pas de visites. A leur défense , ils ne veulent pas envoyer de femmes pour d’évidentes raisons de sécurité, ni recourir aux compétences nationales (femmes médecins disponibles)

  13. Faublas dit :

    Et j’oubliais le détail comique : pour changer des devises, vu les aux prohibitifs des banques locales, le change se fait au coin des rues au cours quasi interbancaire et sans frais, ce qui permet selon mon analyse de financer BH en devises contre de la monnaie locale d’origine indéterminée.