Après les derniers déboires de Mme Merkel, Berlin envisage d’acquérir un nouvel avion gouvernemental

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Parabellum dit :

    Et dire qu on a entendu tout et n importe quoi sur air Sarko…robinets en or etc…IL n est pas anormal que l etat est une flotte gouvernementale mais bien pour l usage de vraies missions d etat…un long courrier modulable n est pas un luxe pour un pays comme la france qui va de Clipperton ala nouvelle Caledonie…pour l Allemagne lufthansa suffirait non ? On peut aussi louer des t 162 aux. Russes …ils font apparement très bien l aller retour Venezuela Russie…un PC aerien n est pas inutile non plus à condition d être protégé et de décoller à temps…

    • sergeat dit :

      Pour moi ce qui a été scandaleux c’est la remontrance de l’UE envers Sarkozy de ne pas avoir fait un appel d’offre incluant Boeing,

      • Optimist dit :

        Pour moi ce qui est scandaleux, c’est l’armée de petits trolls a la remorque de leur chef de service à Moscou qui racontent tout et n’importe quoi :
        « Sarko One » est un avion d’occase remis à neuf par Sabena Technics à l’issue d’un appel d’offres dont 2 des 3 candidats ont finalement renoncé.
        Il n’y a pas eu de remontrance de l’Europe, Il ne s’agissait pas d’avions neufs, et le fournisseur n’était ni Airbus ni Boeing (l’Airbus appartenait à ILFC).
        Les seules observations sur ce projet sont venues de la cour des comptes française qui pointait les surcouts du projets liés notamment à des choix d’aménagement discutables.
        Vous racontez une enième fake news, sans finesse ni subtilité, à la mode moscovite, pour discréditer l’Europe. Une question : vous n’avez rien d’autre à foutre dans la vie?

        • sergeat dit :

          Exact ce n’est pas l’UE mais des critiques de journalistes après le rapport de la cour des comptes,excusez ma réponse trop rapide.

          • Optimist dit :

            Serguei, votre esquive est aussi balourde que votre fake news. Personne ne peut être scandalisé par quelque chose qui ńa pas eu lieu et dont personne n’a parlé. Comment votre cerveau aurait-il pu confondre des articles de Mediapart et une prétendu condamnation de l’UE.
            Vous êtes juste en train d’instiller le doute et la rancoeur sournoisement, par petites touches, sur un peu tout les sujets, et quand vous vous faites toper, vous feignez l’erreur.
            On connaît le process, tovaritch….

  2. revnonausujai dit :

    pas bien compris, leur manip, aux schpuntzs !
    ils avaient d’un coté un équipage disponible et un avion indisponible, de l’autre un avion disponible et pas d’équipage disponible. Ne pouvaient ils pas transférer l’équipage en même temps que Frau Kanzlerin vers l’avion en spare ?
    A moins que le responsable des vols ministériels ait effectué un stage à l’ENA !

    • Pierro dit :

      Non, il n’y avait plus d’équipage disponible pour prendre les commandes de l’avion disponible.
      Les équipages ont une durée maximale de service, l’équipage ayant débuté le vol et fait demi-jour ne pouvait plus entreprendre un nouveau vol sans dépasser la limite de temps de service autorisée.

      Leur problème n’est donc pas un nouvel avion mais d’avoir des équipages.

      • revnonausujai dit :

        les pilotes militaires de la Luftwaffe sont ils soumis aux régles de temps de travail de l’aviation civile ? Y a t-il des dérogations prévues en cas de circonstances exceptionnelles ?
        Par ce que la Bundesrepublik s’est pris une bâche qu’elle aurait pu éviter !

        • dolgan dit :

          *dérogations prévues en cas de circonstances exceptionnelles ?*
          .
          Vous voulez dire abaisser le niveau de sécurité quand ils s’agit de transporter la Chef de l’état? En général, on fait l’inverse.

          • revnonausujai dit :

            Mme Merckel, après consultation des pilotes, aurait pu décider que le risque en valait la chandelle, ou bien les règles syndicales de la Bundeswehr l’interdisent elles ?
            Sécurité, certes, mais par exemple, les pilotes de l’AA raménent des Mirages de Djibouti en métropole non stop avec plusieurs ravitaillements en vol et c’est autrement éprouvant physiquement et nerveusement que conduire un autobus volant à deux avec en plus georges qui fait tout sauf décollage et atterrissage !

        • John dit :

          Si on parle des pilotes de chasse, les règles ne sont pas les mêmes que dans le civil.
          Dans l’armée suisse par exemple, les chauffeurs poids lourds sont soumis aux règles civiles concernant les pauses, le temps de sommeil, … pour des raisons évidentes de sécurité. Et la dérogation, c’est le temps de guerre.
          Je pense que l’approche est similaire ici. Si le vol est nécessaire pour assurer la sécurité de la chancelière, ces règles disparaissent, mais l’arrivée retardée à une telle réunion me semble pas valoir le risque d’un crash.

  3. Louis dit :

    Étonnant, il me semblait que la France avait au moins 2 appareils, volant toujours l’un avec l’autre (si le premier a une avarie, on se pose et le PR monte dans le second), de la même façon (ne moins granfiose, certes) que les Air force One des USA.

    • dolgan dit :

      il y a deux petits falcons qui servent à ça. mais une délégation française ça peut faire l’A330 + 1 Falcon.

  4. Polymères dit :

    Quoi que certains pensent le contraire en pensant qu’un chef d’état c’est un job comme un autre, l’avion présidentielle est une nécessité.
    Le chef de l’état reste le chef des armées, reste une personne stratégique et n’est pas une personne lambda, peu importe qui il est, je parle bien de la fonction présidentielle.
    Ne serait-ce que par prestige, croire qu’on est exemplaire aux yeux du peuple ou du monde en allant se mêler aux communs des gens sur un vol commercial c’est une erreur, au contraire on en devient la risée, on tombe dans la honte, le cas allemand le démontre.
    Il y a des choses inhérentes à la fonction de chef d’état, l’avion en fait partie, peu importe le regard que certains avaient pour trouver des polémiques aux intérêts politiques, avec « Air Sarko one » (comme si l’avion serait à lui personnellement, sans comprendre sa fonction), le président bling bling, le président qui se fait construire une piscine ou celui dont l’Elysée serait sa maison personnelle dans lequel tout l’argent publique investit pour son entretien serait un détournement de fond public à des fins privées et non pas pour préserver un patrimoine de prestige, non pas pour le président, mais pour l’image du pays aux yeux du monde!
    De quoi on aurait l’air si notre président vivrait dans un HLM en Seine Saint Denis et accueillerait les dirigeants étrangers dans une salle communale?
    .
    Il est nécessaire d’avoir un certain prestige de l’état et cela passe par notre premier représentant à l’internationale, le président. L’avion est une nécessité.
    Si certains aiment toujours par dégoût de la politique, du président en place, chercher des économies dans tout ce qui entoure le chef de l’état, telle une punition, la vérité, nous le savons, c’est que tout cela n’est que du symbole, inutile sans doute à ceux qui ne font que penser à leur porte-monnaie à eux, mais qui reste nécessaire au prestige de la nation, à son image. L’Élysée n’est pas la maison à Macron, comme elle ne l’était pas à Hollande ou Sarkozy, c’est un monument, un patrimoine national qui est aussi le centre du pouvoir ou réside le chef de l’état. Nous ne sommes pas là dans un système politique d’un président à vie contre lequel rien ni personne ne peut provoquer une chute démocratique et qui profiterait de son pouvoir pour se construire un palais personnel ou je ne sais quoi, comme on peut le voir ailleurs.
    C’est comme Poutine en Russie, le Kremlin est une résidence historique, qui doit coûter encore plus cher que l’Elysée, c’est un monument qui dépasse le chef de l’état, même lui qui est là depuis 20 ans, ça contribue au prestige, au symbole. Faut arrêter de faire un scandale par ce qu’on change la moquette à l’Elysée en évoquant du gaspillage d’argent publique pour le plaisir de Macron et sa femme et que dans le même temps on ferme sa gueule sur des coûts beaucoup plus importants sur ceux qui dégradent l’espace publique, qui donnent une sale image de la France aux yeux du monde (dont ils n’ont pas conscience de l’impact général à long terme).
    Bien entendu certains sont obsédés par les symboles, ils ne voient plus que ça et leur erreur est de finir par croire qu’ils sont la cause de tout et la solution à tout (en réalité ils veulent juste punir le haut de la pyramide). Mais en vérité, même si le président diviserait son salaire par trois, ils ne seraient pas plus enclins à vouloir se serrer la ceinture et à accepter des baisses de subventions ou des hausses de taxes, l’exemplarité que certains demandent est un faux prétexte, ça ne sert que de défouloir pour manifester sa désapprobation.
    Je sais que certains se disent que l’on pourrait faire des économies en arrêtant les frais avec un avion présidentiel, en poussant le président à prendre une ligne commercial, mais honnêtement ceux qui pensent ainsi auraient la satisfaction d’avoir enlevé un « privilège » de fonction au président, mais ils seraient aussi les premiers à critiquer l’image désolante d’un président (donc du pays) à l’étranger, qui au delà de la première fois symbolique ou on rigole, ensuite on en aura honte pour lui et les étrangers auront honte pour nous, français.

    • Le Breton dit :

      Un président qui voyagerait au milieu de son peuple n’aurait rien de désolant, bien au contraire !

      • Vince dit :

        Sauf qu’un président au milieu de son peuple, ça ferait beaucoup trop ancien régime 🙂

      • Hermes dit :

        Ca serait juste mettre en péril la Nation et ses secrets.
        .
        Un acte stupide en somme.
        .
        Que vous le vouliez ou non, un président, c’est un symbole mais aussi des secrets…
        Cela nécessite certaines mesure, non seulement pour assurer la sécurité de la personne même (le président) mais surtout de ses secrets et capacité… (Notamment éviter de risquer un soucis d’ordre/contre ordre mettant en péril la nation.)

        • Auguste dit :

          Et surtout le code de l’arme nucléaire.

        • John dit :

          Et n’oublions pas que la présence de ce genre de personnes dans un avion civil met la vie des autres passagers à risque, car il serait une cible potentielle.

      • ji_louis dit :

        Il suffit d’entendre un pékin énervé avanir d’injures le dirigeant pour se douter qu’un voyage au milieu du peuple n’est pas des plus sûr pour peu que l’énervé veuille passer aux actes.

      • BILY dit :

        Un Président quand ça voyage ça ne regarde pas le dernier film sur son fauteuil mais il a besoin d’une table de réunion pour continuer à travailler avec ses collaborateurs et quand il descend de l’avion pour une visite officielle ou autre il doit être impeccable c’est à dire doucher, raser et changer. Alors même en first difficile de faire tout cela. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de pays au monde où les plus hauts dignitaires voyagent avec les compagnies commerciales. Et puis avec un peu d’humour je dirais que la valise avec les moyens de transmission et les codes nucléaires ne passerait pas au contrôle d’embarquement !!

        • John dit :

          Et plus que ça, une nation disposant de l’arme nucléaire a besoin de lignes sécurisées en permanence, donc d’un avion qui soit aménagé en conséquences.

      • sonata dit :

        on peut critiquer à loisir les opinions d’un président ou d’un ministre autant qu’on veut, mais s’il y a bien une chose à éviter, c’est minimiser la charge de travail inhérente à la fonction de chef d’état. Des présidents fainéants, à part Trump, ça ne coure pas les rues. Et quand il voyage Macron (ou tout autre avant ou après-lui) n’en profite pas pour se reposer, bien au contraire !

      • fgnico dit :

        pieds nus et la corde au cou hahaha
        désolé mais à lire certains post vaut mieux rigoler

    • Françoise dit :

      @Polymères : « Il est nécessaire d’avoir un certain prestige de l’état et cela passe par notre premier représentant à l’internationale, le président. L’avion est une nécessité. ». C’est votre opinion, subjective donc. Donc selon vous le Pape est un homme d’État au rabais puisqu’il n’utilise plus les belles pièces qui lui étaient destinées. Or sa popularité est plus grande que celle de ses prédécesseurs….
      .
      Franchement, si un dirigeant comme M. Poutine, Mm. Merkel, M. Trump, M. Orban, la reine d’Angleterre, M. Ashraf Ghani (Afgahnistan), l’empereur Akihito et son premier ministre Shinzo Abe ainsi que M. Milos Zeman ou l’émir Tamim ben Hamad Al Thani vivait un certain temps comme un dirigé, vous en auriez strictement rien à faire et il est très vraisemblable que le peuple dirigé en soit plus heureux.
      .
      Ce dirigeant vivant un certain temps comme un dirigé perdrait la face aux regards des autres dirigeants (ses seuls autres égaux) uniquement si ce temps est imprévu, comme ce qui s’est passé pour Mme. Merkel.
      .
      Parce que si la France est le pays le plus sain économiquement en Europe, et que M. Macron a donc les moyens de faire sa loi, s’il a l’habitude de voyager dans Nord N260 de 1964, les autres chefs d’États s’en moqueront (même s’ils pourront lui trouver un côté bizarre).

      • dolgan dit :

        Euh, le pape utilise justement ses pièces recouvertes d’or pour donner des leçons de générosité aux autres chefs d’état. Votre exemple est faux et malvenu.

      • EchoDelta dit :

        Le pape Francois est très loin de la notoriété, du poids et de l’image que véhiculait JP2. Il ne faut pas confondre humilité et efficacité. Pourquoi tous les chefs d’état dont vous souhaiteriez qu’ils vivent au milieu du peuple sont paradoxalement les plus important du monde ? Il y a peut être une relation de cause à effet… Non la fonction présidentielle est hors normes surtout en France, et vue l’importance de la fonction, que les déplacements présidentiels visent l’efficacité absolue me semble devon sens.

    • Jm dit :

      Un peu d’humour.
      « De quoi on aurait l’air si notre président vivrait dans un HLM en Seine Saint Denis et accueillerait les dirigeants étrangers dans une salle communale? »
      Ben moi, je suis président dans ma commune, et c’est ce que je fais.
      Ha oui, mais président du Comité des Fêtes !!!!!

    • FredericA dit :

      Bravo pour votre commentaire plein de bon sens 🙂 Malheureusement, beaucoup préfère la démagogie aux évidences 🙁

    • Matrix dit :

      Ça fait du bien par les temps qui courent de lire un avis sensé.
      J’avoue me sentir parfois un peu seul.

  5. Iskar58 dit :

    Il est préférable d’acheter un A350 neuf plus fiable, l’Allemagne a les moyens!

    • John dit :

      Je trouve l’A350 magnifique, pour autant, un A330 NEO ou un A330-200 neuf seraient suffisants…

  6. BILY dit :

    On peut rajouter quant à la pertinence de cette flotte que les Falcon servent aussi à effectuer les évacuations sanitaires de nos soldats blessés en OPEX, ce qui arrive malheureusement plusieurs fois par mois.

  7. Bikoro dit :

    Pingres, les Allemands! L’argent déborde des caisses, mais on achète de « l’occaz ». C’est surprenant comme comportement. Cela me rappelle mon ex belle-mère. Moi je veux jouir…de la vie. Quand j’en ai les moyens.

  8. Jean-Michel dit :

    La flotte de transport présidentielle n’a de présidentielle que le nom puisque non exclusivement réservée au transport du Chef de l’Etat. Elle sert également au transport des ministres, chefs d’états major, personnalités françaises ou étrangères en visite dans notre pays.
    Tout comme les 12 aéronefs gouvernementaux allemands sont utilisés par les principaux responsables du gouvernement allemand et non exclusivement Madame Merkel.

    L’ETEC opèrent 2 Falcon 2000LX, 2 Dassault Falcon 900, 2 Dassault Falcon 7X et un Airbus A330-200 (ainsi que 3 Super Puma VIP).
    A cela, il faut ajouter les moyens de l’Escadron de transport 3/60 Esterel soit 3 Airbus A310-304 et 2 Airbus A340-200s fréquemment utilisés par les membres du gouvernement.

    Donc 12 appareils pour la France (sans compter les locations d’appareils VIP par les ministres) et 12 appareils pour l’Allemagne.

    Selon un rapport du ministère de la Défense en 2015, cette flotte est loin d’être « employée au maximum de son potentiel ». L’Elysée a utilisé l’A330 à huit reprises en 2012, 16 en 2013 et 5 pendant les sept premiers mois de 2014. De son côté, Matignon l’a utilisé 4 fois en 2012, 7 fois en 2013 et 3 fois en 2014.

    Il y a quelques mois, Macron souhaitait acheter un nouvel A319 VIP comme appareil de secours pour l’A330 mais le déboire du voyage d’Edouard Philippe en Nouvelle-Calédonie a remis ce projet aux calendes grecques.

  9. wagdoox dit :

    A mon sens le mieux serait de prendre un ou deux A330MRTT, c’est aussi dans un avion de transport VIP, ca permettrait d’avoir un avion partager avec l’armée et des réduire drastiquement les couts. les avions sont déjà équiper de contre mesure, ils seront suffisamment utilisé pour ne pas faire monter la note pour rien et la maintenance sera moins cher.
    Le probleme c’est pas que le gouvernement ait un avion mais qu’il se permet de dire aux gens de pas prendre la voiture quand eux prennent l’avion ou l’hélico… Ensuite le nombre de déplacements de Macron … ca sert à quoi ?

    • Lechavenois dit :

      @ wagdox :
      .
      « …deux A330MRTT, c’est aussi dans un avion de transport VIP… »
      .
      Vous avez totalement raison : le MRTT est évidement le choix le plus judicieux, car même en VIP, il pourrait être utilisé par l’armée, ce qui amoindrirait dés lors le coût pour le contribuable .
      .
      C’est d’ailleurs la solution choisie par l’Australie : équiper un de ses A330MRTT en VIP :
      .
      https://www.flightglobal.com/news/articles/raaf-to-equip-one-a330-mrtt-as-vip-transport-430508/

      • John dit :

        Et la sécurisation des communications qui me semble essentielle en cas de crise fait partie des options existantes…
        Mais sachant qu’Airbus est en partie allemand et que l’A350 et l’A330 NEO sont de nouveaux appareils civils magnifiques, la réputation internationale de l’Allemagne et de la qualité de son industrie pourraient transparaître avec un tel achat…
        (je parle ici uniquement de la réputation allemande à travers le monde, et je ne mets pas l’Allemagne devant la France en termes de qualité aéronautique. Et cette réputation pourrait servir Airbus)

        • wagdoox dit :

          La sécurisation est essentielle mais pour autant loin d’être absolue comparée à l’option US, le Boeing E-4B NOAC qui est un bunker de commandement volant en cas d’attaque nucléaire (c’est pas l’avion normalement pris par le président mais encore un autre qui doit également servir aux états majors, là aussi en cas d’attaque, il y en a plusieurs)).
          C’est aussi une question de défense contre les attaques cyber, missiles et autre.

      • wagdoox dit :

        Merci du lien

  10. Lechavenois dit :

    B787 Dreamliner ou B777X …

    • John dit :

      C’est vrai qu’en face il n’y a pas de compétiteur… L’A350, l’A330-200 ou l’A330-900 ne sont pas adaptés…
      Airbus a plus de candidats viables que Boeing. Le B777x est trop grand… Airbus a 4-5 appareils qui sont potentiellement adaptés contre 3 pour Boeing.
      – Boeing: les trois variantes du B787
      – Airbus: A330-200, A330-300, A330-900, A350-900, A350-900 ULR

      • Lechavenois dit :

        @ Tous :
        .
        Y aurait il quelqu’un d’assez patient pour expliquer à John , que le  » second degré  » n’est pas l’ expression d’une température sur un thermomètre !…
        .
        Merci à vous !
        .
        @ John :
        .
        Il est évident qu’ Airbus a toute la gamme pour répondre aux besoins allemands , avec en prime l’A330 Mrtt que je trouve formidable : je l’ai écrit juste au dessus en réponse à Wagdox, et vous avez même appuyé mon avis ….
        .

        • John dit :

          Pour comprendre qu’il s’agit d’une réponse, c’est plus facile si vous utilisez la fonction réponse, et l’ironie devient compréhensible…

  11. fgnico dit :

    pieds nus et la corde au cou hahaha
    désolé mais à lire certains post vaut mieux rigoler

  12. dakia dit :

    ca me rappelle le falcon de macron qui a heurter l’avion airbus de macky sall president du senegal. j’espere que le falcon va mieux et a pu reprendre depuis le chemin des cieux…