« Gilets Jaunes » – Mme Parly n’exclut pas une contribution du budget des Armées pour financer les mesures sociales et fiscales

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

161 contributions

  1. Clavier dit :

    Une loi de programmation n’est qu’une loi qui peut de détricoter quand le besoin financier se fait sentir .
    L’établissement d’un pseudo service national était un premier danger ,la jacquerie des GJ en est un second.
    Le futur s’annonce sombre et pas seulement pour les chefs politiques de ce pays en déshérence…

  2. Stoltenberg dit :

    Si ces gouvernements successifs continuent à abuser de la confiance des militaires et des forces de l’ordre, on peut vite s’apercevoir où cela peut nous mener.

    • tschok dit :

      @Stoltenberg,
      .
      Si les militaires tiennent eux-mêmes un discours de victimes de la société, ils n’ont plus grand-chose à faire dans un uniforme de l’armée française. Avoir une mentalité de victime, c’est le meilleur moyen de se faire tuer sur un champ de bataille. Etre une victime de la société ou être un soldat = deux métiers incompatibles. Mais vous êtes libre de choisir.
      .
      Reste à savoir s’ils tiennent vraiment ce discours ou si des gens comme vous veulent le leur faire tenir. Ou veulent faire accroire qu’ils le tiennent.
      .
      Pour l’instant, je n’ai pas ce sentiment. Les victimes de la société portent un gilet jaune, les soldats un uniforme. On peut aisément les distinguer.
      .
      Même chose pour les forces de l’ordre: policiers et gendarmes sont des organes essentiels de la justice. Une victime de la société ne rend pas justice, elle casse tout et s’énerve contre tout le monde en étant persuadée d’avoir raison. On ne confie pas la justice à des victimes, c’est le meilleur moyen d’obtenir des horreurs. Là encore, deux métiers incompatibles. Là encore, il est facile de les distinguer.
      .
      A moins de vouloir rendre les choses un peu plus confuses…
      .
      Je sais bien qu’il est de bon ton dans certains milieux soi-disant libres penseurs de toujours insinuer que le gouvernement abuse de notre confiance, c’est-à-dire qu’il nous trompe, mais je reste persuadé que, dans les moment de crise, on peut s’exercer à un autre style de libre pensée, finalement plus critique, sans tomber dans ces hyperboles usées jusqu’à la corde.
      .
      Là, vous nous resservez quand même une vieille soupe un peu rance et resucée. Qui ne sait pas que le gouvernement nous cache la vérité et ne nous dit pas tout? Hein? Franchement? Si c’est ça votre message, on n’a pas besoin du messager. On se passe des intermédiaires.

      • Stoltenberg dit :

        En gros, ce que vous dites peut être résumé en: ceux qui risquent leurs vies pour la France et s’attendent à ce que le gouvernement mette tout en place pour qu’ils puissent exercer leur travail dans des bonnes conditions ne sont que des pleurniches. La situation actuelle exige que tout citoyen ferme sa gueule et se soumette aux décisions de ce merveilleux gouvernement. Bravo, très intelligent. Mais, sincèrement, c’est éxactement ce à quoi je m’attendais de votre part Mr tschok. Vous qui avez tenu des propos ignominieux et insultants envers Jésus et les chrétiens.

        • Renard dit :

          Vous avez tout-à-fait raison. Défendre des droits et ne pas vouloir se faire empapaouter ne fait pas de nous des victimes pour autant.

        • tschok dit :

          Ne déformez pas ce que je dis.
          .
          Vous dites: le gouvt « abuse de la confiance » des militaires et FO.
          .
          Ce qui revient à suggérer deux choses:
          – Primo le gouvt nous ment, etc: discours classique du pseudo rebelle qu’on connait par cœur,
          – Secundo, les militaires et FO sont victimes d’un abus (puisqu’ils sont « abusés »), ils sont les good guys que le bad guy va brimer. Mais comme ils sont forts et courageux, ils supportent, mais attention, un jour ou l’autre on verra ce qu’on verra et ça va barder.
          – C’est le tertio, la formulation d’une menace latente: on va vite « s’apercevoir où cela peut nous mener », qui est lourd d’un sous-entendu angoissant. On sent peser une sorte de menace non-dite.
          .
          Sur ce, je vous dis que tout ça c’est un discours victimaire et que ce discours là n’est pas compatible avec les fonctions de militaire et membre des FO. Juste ça, rien d’autre.
          .
          Laissons le Christ en dehors de ça, je pense qu’il est complètement étranger à la chose.

          • Stoltenberg dit :

            Victimaire ou pas, il tient debout. Tout dépend de l’interprétation qui dépend de l’intention de la personne qui effectue le raisonnement. C’est justement ce genre de mépris qui a mené ce gouvernement là où il est. Pas 1 seul de leurs gros savants (puisqu’ils savent toujours mieux que les autres) n’a pensé pendant 1 seconde aux gens qui doivent faire des km pour aller travailler, faire leurs courses, se soigner etc. Qui payent beaucoup d’impôts toute leur vie et, en retour, ils n’ont que du mépris. Le gouvernement les a même méprisés quand ils étaient 300 000 à sortir pour manifester. Ils disaient qu’ils allaient « maintenir le cap » car ils s’en foutent de ces ploucs. Et nous voici dans une crise grave qui aurait pu l’être beaucoup plus si les forces de l’ordre avaient renoncé à s’opposer aux manifestants. Vous imaginez ce qui se serait passé ? Et je ne menace personne mais cette crise est très grave. Et en crachant sur les militaires qui n’auront pas, une fois de plus, l’argent qui leur avait été promis, vous manifestez votre mépris et votre manque d’intelligence (QI probablement bas) car vous ne comprenez pas la situation. Vous faites partie du problème.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok
            .
            Primo , @Stoltenberg a globalement raison , secundo c’ est vous qui interprétez ses propos à votre guise au lieu de simplement , comme il m’ arrive très souvent et qui permet ainsi d’ éviter bien des quiproquos ou malentendus voire polémiques dont vous êtes si friand , lui demander de préciser le fond de sa pensée , tertio ne parlez pas du Christ que vous convoquez vous-même à tout bout de champ , quarto vous devriez vous calmer avec votre manie de voir des sous-entendus partout ou des discours victimaires chez les autres puisque de votre côté , en réalité , ils se révèlent si utiles pour alimenter vos schémas de pensée idéologiques que c’ est vous qui n’ avez de cesse d’ y avoir recours …………….
            .
            Alors vos « discours victimaires » et vos « sous-entendus » , à d’ autres ; le principal spécialiste de ce type de rhétorique , c’ est clairement vous , quelle maîtrise ! 🙂
            .
            Je vais vous dire ce que vous mettez en application : la dialectique éristique si chère à Schopenhauer et aux Sophistes ; consciemment ou inconsciemment , volontairement ou involontairement , cette méthode connue comme « l’ art d’ avoir toujours raison » n’ a plus de secrets pour vous …………..
            .
            Seulement , vu qu’ elle fait partie du domaine public , vous n’ êtes pas tout seul à être courant ………….
            .
            Sachez que personnellement je trouve le recours à de tels artifices plutôt déloyal et pour tout dire , même si c’ est de bonne guerre j’ en conviens , assez dégueulasse ………………
            .
            Bref , tenez un discours , le vôtre , mais tout en le tenant évitez de trop prendre ceux d’ en face pour des cons ……………….
            Ça aussi c’ est un art ……… et moins évident qu’ il n’ y paraît !
            .
            So long , l’ artiste ! 😉

      • Jm dit :

        Je vais vous payer 1250 € pour aller vous faire tuer au nom de la patrie et de ses citoyens qui n’en ont strictement rien à faire, et on verra qui sera la victime
        Vous en parlerez à vos proches quand vous reviendrez dans une « boîte ».
        Les militaires ne sont pas des victimes au sens où vous l’entendez, ce sont des victimes parce que depuis 40 ans, on les prend pour des cons.
        En plus d’être la variable d’ajustement du budget qui permet de vous payer un peu plus à leur détriment, et sans qu’ils ne disent mot.
        Alors, un peu de décence, svp.

        • tschok dit :

          Ah mais moi je n’entends rien de ce genre, Jm.
          .
          Je dis et je redis: Stoltenberg fait tenir aux militaires et FO un discours victimaire qui est incompatible avec la fonction.
          .
          Point barre. Ca a visiblement du mal en rentrer. Je ne dis pas que les militaires sont mal fondés à se considérer comme victime de guerre lorsqu’ils sont blessés ou que leur famille est illégitime à les considérer comme victime de guerre lorsqu’ils se font tuer. Ils sont d’ailleurs précisément victime de guerre dans ces cas-là.
          .
          Ce discours-là n’est pas le mien.
          .
          Et vous avez raison, si je tenais ce discours, ce serait indécent, je suis parfaitement en accord avec vous sur ce point. Sauf que je ne le tiens pas. Maintenant, je comprends que vous avez l’impression que je le tiens. Je prends note et vous demande de bien vouloir me relire à la lumière de ce que je viens de vous dire. Où voyez-vous que je dis ce que vous me mettez dans la bouche?

          • ScopeWizard dit :

            @tschok
            .
            Putain , mais il écoute rien çuilà ! 🙂
            .
            Je viens de vous dire de cesser de prendre les gens pour des cons ………..
            .
            Est-ce à ce point au delà de vos forces ou capacités ?
            Bah , avec un peu d’ entraînement et quelques cours , vous devriez y arriver et facilement réussir à vous mettre à niveau !
            .
            Allez , tschok , on y croit ; soyez sympa , faites-le au moins pour les copains ! 😉

        • Robert dit :

          JM,
          Il existe peu de services publics ou vous savez que vous risquerez votre vie en partant en opex mais maintenant aussi avec Sentinelle en servant de cible privilégiée. On peut toujours comparer avec des métiers dangereux, mais ce n’est pas le coeur de ces métiers que de risquer sa vie pour défendre en leur nom son pays et ses concitoyens.

    • tartempion dit :

      Il existe d’énormes marges de manœuvre budgétaire au sein du ministère de la défense .Des bataillons de colonels et de lieutenants colonels , de commandants, de capitaines sans commandement et désœuvrés sont responsables ici où là d’une photocopieuse ,d’une machine à café , de l’approvisionnement en papier et autres produits d’usage courant. Contribuant ainsi pour certains à produire du papier et à alourdir au gré du temps la complexité du mille-feuille administratif militaire. Rien que sur l’opération barkhane , ils sont plus d’une centaine d’officiers à N’Djamena à profiter de la piscine mais officiellement ils luttent contre l’expansionnisme islamiste qui menace l’Europe en occupant parfois des fonctions bidons .

      • Stoltenberg dit :

        Ça, c’est un autre problème. Je parlais bien sûr de ceux qui risquent leurs vies en 1ère ligne. Le fait que depuis plus d’un an les nouveaux gouvernants n’ont rien fait contre ce chômage caché prouve qu’ils ne savent pas bien gérer les dépenses budgétaires.

        • Robert dit :

          Si on parlait des milliers d’enseignants de l’éduc’ nat’ qui n’ont jamais vu une classe ou un amphi et sont détachés toute leur carrière auprès de politiques ou de syndicats.
          Et de tous ces fonctionnaires dont la mission ne relève pas du régalien et dont le travail pourrait parfaitement être fait, en moins cher et plus efficace, par des entreprises privées.
          Et de toutes ces subventions pour acheter la paix sociale dans les territoires occupées.
          Et des salaires, avantages et pensions, mirobolantes des élus nationaux qui pourraient être revus à la baisse sans mettre en danger leur dignité ni leur fonction.
          Et les milliards réservés à l’immigration illégale qui, par définition, n’a pas vocation à demeurer sur notre territoire et à profiter d’avantages spéciaux.
          Etc, etc, etc…

          • Simon dit :

            Privatiser tous ce qui n’est pas régalien ferait faire des économies ? C’est bien un principe anglo-saxon qui n’a rien de commun avec la culture et l’histoire de notre pays ! Etant dans la santé, je vois surtout que notre système de santé est bien plus efficace en terme de rapport qualité/coût que celui des Etats-Unis où une proportion importante de la population est réduite à lancer des cagnottes sur le net pour se faire opérer… Privatiser les services publics favorise les classes aisées, les actionnaires mais certainement pas les usagers !

          • Stoltenberg dit :

            Il faut parler de tout ! Car la technostructure socialiste sous-optimale est devenue un état à part.

          • Stoltenberg dit :

            Simon : En ce qui concerne la santé, je suis perplexe. Bien que globalement privé, le système de santé américain a été fortement réglementé. Je ne suis pas un spécialiste mais je me suis un peu renseigné sur le sujet. Par exemple, les assurances santé ne sont pas individuelles ce qui fait qu’une personne qui ne fume pas, ne boit pas d’alcool et fait du sport tous les jours paye le même montant qu’une personne d’obèse qui boit et qui fume et qui aura beaucoup plus besoin d’un medecin. En conséquence, ceux qui sont en bonne santé et qui sont généralement des contributeurs nets ne prennent pas d’assurance et ce qui ne sont pas en bonne santé ne sont pas motivés pour améliorer leurs condition car, de toute façon, ils vont payer le même montant. Et il y a plein de mesures de ce genre comme le Medicare et le Medicaid qui font que le système n’est pas privé en réalité. Et c’est ce qui fait que les prix sont aussi élevés. De plus, beaucoup de gens sont couverts par leurs employeurs. D’après les témoignages que j’ai pu obtenir, la qualité du service y est très bonne, généralement meilleure qu’en France ou en Angleterre. Donc pas si sûr. Le fait qu’un service soit gratuit incite les gens à en abuser ce qui est le cas en France.

          • Robert dit :

            Simon,
            Pour fréquenter les deux systèmes, comme usager, je ne vois pas ou et quand le service public assure dignement sa mission dans le domaine de la santé. Je penche non pas vers un système libéral, mais un système ou une délégation serait donnée au privé en échange d’accords avec l’Etat pour une mission de service public avec un souci de rentabilité lui permettant d’être à l’équilibre, des secteurs ou les remboursements seraient supprimés, non résidents et certains soins qui ne sont pas médicaux.
            La santé est un poste délicat, certes, mais il y a trop d’abus. Et je précise que je suis tout en bas de l’échelle sociale, donc je devrais défendre mes « avantages » mais je ne le fais pas parce que je vois abus et aberrations. Je préfère une bonne médecine pour tous qu’une médecine approximative pour tous et une médecine de qualité avec de l’argent.
            Résultat d’un assistanat massif, ce sont des services pour les grandes villes et l’abandon du reste du pays.

      • felipe dit :

        tartempion, tu es le roi !!! aigri, ignorant et démaogoque ? avec des saillies comme les tiennes, c’est sur que la france va gagner. dis moi : vieux sous-off sup aigri ou capitaine au long court dont les qualités ne furent jamais reconnues à leur juste mesure ?
        juste quelques remarques
        1/ une fois que ton capitaine à rendu son commandement, tu en fais quoi ? tu le tue ? idem pour le colone : tu le dégrades ? visiblement il faut relire ton histoire militaire.
        2/ combien d’officiers dans un PC de régiment ? une dizaine . c’est trop peut-être. combien dans un état-major ops de brigade : une trentaine toutes spécialités confondues .
        qu’est ce qui te permet d’emettre un tel avis ? visiblement tu commandes des forces étalées sur 4000 km avec trois caporaux chefs et deux adjudants. visiblement tu ignores ce qu’est un logisiticien, un homme du renseignement, des trans, des opérations.
        ta passion anti élites n’a de limites que ta méconnaissance du milieu. les effectifs des états-majors de l’armée de terre , pour ne citer qu’eux ont été reduits de 75% entre 2008 et 2015. dans un état major , s’il existe des tailleurs de crayon , ce sont rarement les officiers,
        un officier supérieur (pas trop vieux forcément, entre le temps de chef de BOI, celui de chef de corps et juste après , soit entre 35 et 45 ans) c’est lui qui fabrique nos armées. et ce n’est pas nouveau .
        je sais, tu vas me sortir ton expérience opérationnelle et ta vision de petit gradé entrain de médire sur ces rats d’état-major. je ne te raconterai pas la mienne justement à tous les grades. il ne t’est pas venu à l’idée que pour faire le peu que font nos soldats en OPEX, ils le font parce qu’il y a des états-majors qui font leur part du job. et tu auras également capté que ce sont justement ces p….. d’états-majors et leurs méthodes de travail qui font tant défaut dans nos adminsitrations. allez je m’arrête là.

  3. Pierro dit :

    C’est pourtant facile de défendre le budget, il suffit de peindre les chars Leclerc en jaune, de les envoyer défiler sur les Champs Élysées et sous les fenêtres du ministère des finances…et ce ne sont pas les VBRG qui les arrêteront
    Un « show of force » des Rafale au-dessus de la capitale sera bienvenu aussi.

    • batgames dit :

      oui très bon comme remarque ,sauf que ceux qui font cela seront éxclu immédiatement de l’armée ,mais comme départ en retraite çà aurait de la Gueule pour dire merde à tous ces guignolos qui ne seront même plus là quand çà va péter en guerre civile contre les Muselins

  4. Stoltenberg dit :

    En gros, au lieu de redresser la situation, ce gouvernement se décrédibilise encore plus en montrant qu’il n’est même pas capable de tenir sa parole. Il y a plein d’autres endroits où ils peuvent chercher des économies. Les allocations ne font qu’augmenter notre déficit commercial et ne contribuent que très peu à l’économie nationale. Il y a des dizaines de milliers de postes de fonctionnaires qui pourraient être supprimés. Si le gouvernement baissait les impôts sur les entreprises, celles-ci pourraient facilement embaucher tous ces fonctionnaires licenciés et utiliser leurs competences de manière beaucoup plus productive. Il faudrait introduire des taxes douanières en ciblant notamment la Chine pour réindustrialiser la France. Cela va prendre un moment mais, à la fin, ce sera bénéfique pour le pays. Mais non, c’est plus facile de taper sur les militaires qui risquent leurs vies pour ce pays. Bravo Macron !

    • Clément dit :

      @Stoltenberg
      Il faut vraiment que vous preniez des cours d’économie et que vous arrêtiez d’écouté les « curés de BFM Business » ! Je vois bien que vous essayer de bien faire, mais vos lacunes scientifiques rende ça très « irrationnel ».
      On dirait moi qui essaye de parler de mathématiques fondamentaux !

      Déjà il faudrait savoir : en économie vous êtes marxiste (comme le laissé penser votre « le travail cré la richesse » sur un autre sujet) ou néo-libéral (comme le laisse penser votre position sur les allocs et les fonctionnaires) ?
      Les deux paradigmes existent en science économique, mais ils ne sont pas vraiment compatible.

      • Stoltenberg dit :

        J’ai eu des cours d’économie. Pas beaucoup mais j’en ai eu. Grâce à cela, je sais que vous avez tort en disant que « l’augmentation du SMIC (donc du prix minimal du travail) est bénéfique pour l’économie ». L’imposition du prix minimum fait diminuer le surplus global (surplus du consommateur + surplus du producteur) du fait que certaines transactions ne vont pas survenir sur le marché (du travail en l’occurence). Ceci est, bien évidemment mauvais.
        .
        Bien évidemment, je n’ai pas dit « le travail cré la richesse » car ceci est non seulement contraire à toute logique mais également aux règles de la conjugaison du verbe créer. J’ai dit que le travail utile crée de la richesse. Ainsi, un bon manager et un bon banquier créent de la valeur ajoutée. Par contre, si votre travail consiste à transporter un caillou du point A au point B et du point B au point A et ainsi de suite, cela ne sert à rien bien évidemment.

        • Jm dit :

          Mouais.
          Tout le monde a eu les mêmes cours d’économie depuis des années.
          A la vue de la situation dans laquelle ces fameux économistes nous ont mis, je pense qu’il va falloir que ceux-ci ( les fameux économistes) changent un peu leur vision qu’ils pensent être la bonne, et investissent en matière de simple bon sens.

          • Stoltenberg dit :

            Depuis quelques décennies, les économistes qui sont au pouvoir sont des keynésiens. Bien évidemment, si cela continue, les conséquences seront tragiques.

          • NRJ dit :

            Parfaitement d’accord sur le fait qu’il fait faire preuve de bon sens. Mais si les économistes, en particuliers de la cour des comptes, étaient écoutés, on ne serait pas dans cette situation.

          • John dit :

            Et pour vous, la population n’a aucune responsabilité?
            La France a un système politique où l’exécutif a un pouvoir très important. Les pays démocratiques qui réussissent bien ont un exécutif très faible.
            Et à cause de cela, il y a des personnes qui aiment le pouvoir prêtes à tout offrir à la population même si ce n’est économiquement pas viable… Et la population a voté pendant 40 ans pour des politiques qui n’étaient pas viables mais qui leur était favorable à court terme… Et à chaque réforme qui est positive sur le long terme, celui qui crie le plus fort gagne, et le pays perd…

            Le manque de pragmatisme d’une partie de la population est un problème sérieux !!! Quand j’entends « c’est leur travail de trouver des solutions pour financer les mesures de Macron », je me dis que la France aura besoin d’une faillite comme la Grèce pour se reconstruire…

        • Clément dit :

          Banquiers et managers sont souvent épinglés dans les études portant sur les « bullshit job », on peut se questionner sur la réelle productivité de ses professions.

          Sinon votre démonstration est bancale : quand on donne de l’argent à quelqu’un, il le dépense sur le marché justement. De nos jours c’est la dette qui crée la valeur.

          • Stoltenberg dit :

            « De nos jours c’est la dette qui crée la valeur »- par conséquent, il est impossible de s’enrichir sans s’endetter? Soit, dans ce cas, banquier c’est tout sauf un bullshit job. Votre raisonnement est plein de contradictions, il ne tient pas debout. Ma démonstration est juste. Ce sont les bases de la microéconomie. Par ailleurs, premièrement, l’état n’a pas d’argent, c’est normal, il n’en crée pas. Tout l’argent dont dispose l’état c’est l’argent qu’il a pris aux autres. Donc si vous voulez « donner » aux uns, il faut d’abord prendre aux autres. C’est injuste du point de vue moral. Deuxièmement, l’argent des allocs part à l’étranger et alimente le déficit commercial. Plus rien n’est produit en France de nos jours.

      • NRJ dit :

        Vous voyez les choses comme un étudiant de Science Po. Cessez de mettre les gens dans des cases. Le but, c’est d’améliorer la condition des français. Pas de mettre en place un système « parfait » qui ne peut par définition pas exister dans un système humain. C’est pour ça qu’il faut être pragmatique : Être libéral à certains moments et être communiste a d’autres moments selon nos intérêts nationaux. Vous schématisez comme nos medias, alors qu’il faut pouvoir s’adapter à une situation qui évolue sans cesse.

        Par ailleurs, s’il y a une chose qui reste définitive, c’est qu’on ne peut pas vivre au dessus de nos moyens éternellement. Quand on le fait, c’est forcement au détriment des générations suivantes ou passées (si elles nous ont donné ces moyens, mais ça c’est rare, et ce n’est pas le cas aujourd’hui). Ainsi ici, Stoltenberg propose des solutions pour baisser notre déficit.

        Enfin, le travail créé la richesse. C’était le cas quand la France était paysanne. C’est également le cas aujourd’hui. Ou alors, je ne comprends pas le terme « croissance ».

        • Clément dit :

          @NRJ
          Aujourd’hui, l’économie réelle (c-a-d celle issu du travail) ne représente même pas 10% de la richesse qui transite sur les marchés.

          Le problème est que nous utilisons le ration dette/PIB comme indicateur de solvabilité. C’est adéquate pour un particulier et pour une entreprise, mais c’est très contesté par les chercheurs quand on l’applique à un état, encore plus un état aussi ancien que la France.
          De plus quand on calcule la richesse d’un pays on ne tient compte que de son « compte courant », de sa balance bénéfice/dette. Et on « oublie » toujours de compter « le mobilier et l’immobilier », matériel ou non. Notre organisation du territoire, nos réseaux, nos techniques, nos infrastructures, notre place dans l’échiquier mondiale, notre potentiel, etc … ne sont pas précisément quantifiable mais son créatrice de valeur.
          En fait ce qu’il faut regarder c’est le taux auquel un état emprunte. La France est bien endetté mais emprunte à tau faible car c’est un « client sérieux ». Une grosse dette à faible intérêt est même un gage de confiance.

          Finalement, l’économie est une science, donc ce ne sont pas des « cases », mais des paradigmes, des prismes pour lire et comprendre le réel (qui est bien trop complexe pour être abordé sans).

          • John dit :

            L’économie n’est pas exactement une science…
            Avec des modèles scientifiques, il est possible de quantifier des phénomènes de façon extrêmement précises, et il est surtout possible de prévoir la suite.
            Bien que les économistes cherchent à modéliser la réalité au mieux, la réalité échappe à la plupart des modèles.

            Certes le taux d’emprunt est « relativement » faible. Mais n’oubliez pas qu’en ce moment, si les taux d’intérêts sont bas, c’est parce que les taux d’intérêts directeurs sont très bas ! Et lorsque ces taux d’intérêts directeurs vont remonter, ça va faire mal. Le budget pour l’intérêt de la dette est supérieur au budget de la défense !!!
            41 milliards d’intérêts en 2017 et la même somme en 2018… Soit près de 2/3 du déficit public…
            Imaginez maintenant les finances de la France sans le besoin de rembourser ces intérêts !
            Certains pays agissent comme si le déficit n’avait aucune importance. Les USA, à chaque fois que les chambres ne repoussent pas le plafond de la dette publique, toutes les administrations FERMENT ! Au bout d’un moment, il faut commencer à réduire le volume de la dette, simplement pour éviter de payer un intérêt qui n’apporte rien aux Français…
            C’est le point sur lequel je ne suis pas les gens qui disent que la dette n’est pas si grave. Mais comment est-ce que ça peut être acceptable que 1/6 des ressources de l’Etat soient dépensées en intérêt de la dette??? Les ressources sont de 244 milliards en 2017 pour 318 milliards de charges.
            Ensuite pourquoi parler de déficit en % du PIB? 24% des dépenses sont financées par du déficit !!!

    • FredericA dit :

       » Il faudrait introduire des taxes douanières en ciblant notamment la Chine pour réindustrialiser la France. Cela va prendre un moment mais, à la fin, ce sera bénéfique pour le pays.  »
      .
      C’est très exactement la politique que Donald TRUMP essaye d’appliquer. Au final, les américains payent plus chers les produits importés et la Chine inonde le reste du monde avec les produits non-vendus aux Etats-Unis. Ce deuxième point est à même de fragiliser les autres pays producteurs (dont la France). En résumé : tout le monde est perdant.
      .
      La puissance économique Française n’étant pas l’égale de celle des Etats-Unis, il serait plus pertinent de regarder l’exemple du Brésil qui a lancé une politique protectionniste, il y a quelques années. Même motif, même punition : la consommation a été stoppée du fait des prix élevés de certains produits… les exportations Brésiliennes se sont vus taxées en retour… et l’économie Brésilienne a plongée… avec les résultats que l’on a vu récemment.

      • Stoltenberg dit :

        Un seul objectif : la réindustrialisation de la France. Les effets à court terme sont négatifs comme vous l’avez souligné. Par contre, à long terme, les entreprises vont revenir en Amérique. Pas en 5 ans mais en 10 ans, oui. Pareil pour la France.

      • NRJ dit :

        @FredericA
        Tout le monde n’est pas perdant. En soi, c’est surtout les multinationales qui vont être perdantes. Les producteurs locaux en seront au contraire gagnant. Il y aura d’ailleurs peut-être moins de croissance, mais elle sera mieux répartie entre les français.

        Après la encore, il faut éviter tout dogmatisme. Le Brésil en est l’exemple. C’est un pays exportateur. Forcement ils avaient moins d’intérêt à se faire taxer qu’à taxer les importations. En revanche, les USA importent. Ils ont donc tout intérêt à taxer les produits importés (Pour éviter tout argument sorti de son contexte, on notera qu’en 1930, les USA ont renforcé les barrières douanières ce qui n’a en effet pas eu de succès. Le problème est qu’ à cette époque, les USA faisaient ça pour soutenir leur pays en crise. Les autres pays ont répliqué ce qui ne pouvait qu’empirer la crise. La situation était donc différente d’aujourd’hui). En tant que pays importateur, la France a plus d’intérêt à taxer ses importations. Je ne le souhaite pas, car cela n’améliorera au mieux qu’à très court terme notre situation économique (comme les USA en 1930) et ça nous sortira de l’Europe. Or, tel que je le vois, il vaudrait mieux qu’on se hisse au niveau des autres que d’attendre que les autres baissent à notre niveau. L’Euro fort -pour ne citer qu’un exemple de supposee contrainte de l’UE- ne gêne pas les allemands pour être dans les premiers pays exportateurs. Il n’y a pas de raisons qu’on n’y arrive pas également.

        • Stoltenberg dit :

          La Chine taxe sans être taxée. On pourrait nous aussi profiter de la stupidité et de l’avidité des autres. Buy made in France !

      • John dit :

        Un pays comme la Suisse a une balance commerciale largement positive !
        Il faut noter que la balance commerciale prend en compte les échanges de marchandises, et pas les échanges financiers, donc pas d’excuse avec les banques…
        .
        Le coût du travail en Suisse est l’un des plus élevés au monde. La Suisse a des accords de libre échanges avec des pays comme la Chine par exemple.
        La Suisse n’a pas ou peu d’industries lourdes, mais elle a une industrie spécialisée. Elle a un tissu industriel qui a été mis dans une situation complexe par le renforcement constant du franc. Et les industries se ont progressivement évolué vers des produits à très haute valeur ajoutée !
        Le cas de l’industrie militaire française et de l’industrie de l’armement française en sont des exemples ! Ce sont des industries très spécialisées, et ces industries se sont focalisées sur la qualité !!! Et cela marche !
        Donc tout ça est possible sans barrières douanières, mais avec une cohésion entre formation et industries ! Le système d’apprentissage suisse permet d’avoir des ouvriers qualifiés. L’apprentissage est majoritaire en Suisse. Combien d’industriels en France peinent à trouver des ouvriers qualifiés?
        Bref, il y a des dizaines de solutions internes potentielles avant de penser aux barrières douanières… Et ces solutions sont des solutions de très très long terme !

    • sergeat dit :

      « taxes douanières sur la Chine »,c’est Bruxelles(c-à-d technostructure financière non élue) qui décide,la France a abandonné tout ce qui fait une nation(monnaie,frontière,lois….)hors pour le moment notre défense (mais avec Macron et SON EUROPE dans toutes ses phrases,j’ai peur)
      Les produits chinois,pour votre info les GAFA qui réalisent des milliards en France ne paient aucun impôt,….sans parler de Starbuck qui inonde toute la France et qui paie moins d’impôt que votre bistro du coin,Mac-do,…..
      POSEZ VOUS LES VRAIS QUESTIONS.
      Le mari de Brigitte n’est que l’employé de ceux qui l’ont aidé à se fait élire:les puissances financières et pas uniquement son ancien employeur mais surtout les puissances anglo-saxonnes qui veulent une main mise totale sur la France.

      • Stoltenberg dit :

        Oui, le problème c’est que ces Français qui (ou dont les parents) travaillaient autrefois dans des usines qui ont fermé et dont une grande partie se retrouvent parmi ces fameux GJ, ne travaillaient pas chez Starbucks ou GAFA. Ils travaillaient chez Renault, Citroën, dans des usines de textile et de plein d’autres domaines qui, hélas, n’existent plus en France.

    • wagdoox dit :

      ah, je suis d’accord mais taxe douanières allez donc dire cela à l’UE…

    • NRJ dit :

      On est pour une fois exactement sur la même longueur d’onde @Stoltenberg. J’ajouterai qu’il faut saluer votre commentaire. Vous êtes l’un des seuls à exprimer des critiques tout en proposant des réformes concrètes (même si on n’est pas forcément d’accord, la question n’est pas là).

    • Auguste dit :

      Que ce gouvernement soit décrédibilisé,ça ne fera qu’un de plus.Le plus grave, c’est que l’Etat,à travers eux est décrédibilisé.Et ça ne date pas d’aujourd’hui.On ne croit plus à la finance,aux politiques,aux syndicats,on ne croit plus à ce qui fait la colonne vertébrale d’un pays.Cela peut-être le début du n’importe quoi.On voit déjà poindre le nez des ennemis de la « gueuse ».

    • Castel dit :

      @ Stoltenberg
      Vous avez l’air d’oublier que la France est tout de même un pays exportateur , notamment, en ce qui concerne ses produits agricoles…..
      Un de nos clients principaux se trouvant être la Chine, inutile de vous préciser les possibilités de rétorsion qu’elle aurait à notre égard……
      D’autre part, pour que ces mesures soient efficaces, il faudrait qu’elles soient concertées avec nos voisins Européens, sinon, on aurait vite fait de voir apparaître des produits soit-disant fabriqués chez eux, mais en fait fabriqués en Chine, et simplement reconditionnés !!

      • Stoltenberg dit :

        En gros, vous essayez de défendre la balance commerciale avec la Chine qui est nettement défavorable pour la France. Je m’en moque de ces produits agricoles, ce n’est rien, ils seront vendus ailleurs. De toute façon, la Chine essaye déjà de saboter nos exportations du fromage par exemple afin de favoriser leurs propres producteurs. La seule réponse de la France: le globaliste, Mr B. Le Maire va en Chine pour les supplier de supprimer cette interdiction ce qu’ils ne font pas. Voilà où on est. On est tellement des loosers qu’on a vraiment plus rien à perdre commercialement. Regardez le nombre d’usines qui ont été supprimées depuis les annees 70′.

        • Castel dit :

          @ Stoltenberg
          Oui, mais parmi elles, un bon nombre de « canards boiteux », comme disait Raymond Barre…..
          Il suffit de passer outre Rhin, pour se rendre compte de la différence de mentalité qui existe entre la plus-part des entreprises Françaises et Allemandes….
          En France, quand une entreprise réalise des bénéfices, le premier réflexe du patron est souvent d’investir dans la terre,seule valeur considérée comme sure de ce côté du Rhin, pour assurer plus tard un patrimoine aux « petits nenfants »…
          Alors que de l’autre côté du Rhin, on préfère réinvestir dans l’entreprise, voire même se regrouper avec d’autres, pour atteindre une taille suffisante, ce qui n’est que rarement le cas en France, ou l’on aime pas voir des étrangers à la famille venir mettre le nez dans vos affaires….
          De plus, quand vous parlez des entreprises qui disparaissent, vous avez l’air d’oublier celles qui se créent, comme Airbus ou Aérospatiale, par exemple, mais aussi les nombreuses « start-up », qui assurent, bien plus que les entreprises vieillissantes à qui vous faites allusion, le dynamisme de notre économie….
          Enfin, il ne faut pas oublier non plus, que pour la France, l’agriculture reste une carte maîtresse, et la aussi, il existe de nombreuses possibilité de développement des entreprises agro-alimentaires dynamiques, mais pas pour les autres…..

          • Stoltenberg dit :

            Peut-être que ce que vous dites est vrai. Du moins en partie. Mais cela n’est pas normal que toutes ces entreprises qui existaient jusqu’ici ont soudainement commencé à disparaître. Oui, Airbus, les startups etc. c’est bien mais c’est très insuffisant.

      • NRJ dit :

        La balance commerciale de la France est nettement déficitaire. Vous parlez des produits agricoles ? Même l’Allemagne exporte plus de fromage que la France. A part des avions et des armes, la France n’exporte quasiment rien , regardez les chiffres.

        Par ailleurs si vous craignez la Chine. Le plus gros chiffre d’affaire est probablement le vin français, vendu pour une qualité de marque. A partir de là, si vous ajoutez peut-être 20 euros de taxe sur une bouteille à 500 (chiffre arbitraire, naturellement), ça ne changera pas grand chose pour le client.

    • Fred dit :

      @ Stoltenberg
      « Si le gouvernement baissait les impôts sur les entreprises, celles-ci pourraient facilement embaucher (…) »
      Cela s’appelle le CICE (entre autres mesures) soit plus de 20 milliards versé aux entreprises par l’État, et qui va surtout dans la poche des actionnaires et des dirigeants.
      https://pbs.twimg.com/media/CGVN26iWwAE7vUS.jpg
      .
      « Il y a des dizaines de milliers de postes de fonctionnaires qui pourraient être supprimés »
      Bien sûr, c’est possible … Moins de policiers, moins de personnels de justice, moins de pompiers, moins d’enseignants, moins de douaniers … C’est ce que tu veux, bien sûr ?

      • Stoltenberg dit :

        Non, beaucoup trop de postes dans les ministères et certains services sociaux. En ce qui concerne la police, les pompiers, le personnel des hôpitaux, l’enseignement ou l’armée, il faut, au contraire, augmenter les salaires (surtout pour ceux d’en bas, infirmières, secouristes, pompiers…). Mais peut-être qu’il faudrait faire un vaste audit dans plusieurs endroits et voir si on peut licencier et mieux repartir le travail. Ce n’est pas normal qu’un fonctionnaire bosse beaucoup moins que quelqu’un qui est dans le privé et ce pour le même salaire et plus de bénéfices payés par celui qui est dans le privé. Regardez l’affaire de B.Griveaux et M.Schiappa. Ces gens ne servent à rien, leurs fonctions sont à supprimer entièrement avec tout le personnel. Pourtant, ils demandent des sommes exorbitantes afin de financer tous leurs coneillers et salariés avec l’argent du contribuable. C’est, entre autres de cela que je parle.

      • NRJ dit :

        @Fred
        Le CICE est une bêtise. Vous n’êtes pas le premier à vous faire duper par cette plaisanterie et dire « on a filé de l’argent aux entreprises et elles ne recrutent pas derrière donc elles sont méchantes ». La vérité, c’est qu’Hollande a augmenté de 30 milliards les impôts sur les entreprises par an pendant son quinquennat (s’ajoutant aux 30 milliards de Sarkozy pendant la crise). Forcement pas rapport à leurs homologues européennes (qui ont vu leurs impôts baisser après la crise), elle sont en déficit de compétitivité. Hollande a donc lancé le CICE mais qui en a bénéficié ? Des entreprises comme la poste ou les supermarchés pour retarder le passage aux caisses automatiques. Au lieu d’être des baisses de charges, certaines entreprises non soumis à la compétitivité ont récupéré l’argent pour tenir temporairement jusqu’au quinquennat suivant (du moins peut on le supposer). Les entreprises françaises manquent donc de compétitivité avec ou sans le CICE. Si elles étaient prospères en France elles auraient toutes les raisons d’embaucher.

        Par ailleurs le montant des rémunérations dans le pib n’est surpassé que par les pays du Nord (qui ont une culture différente ne l’oublions pas donc plus difficilement comparable). On est supérieur à tous nos voisins proches, qui ne vivent pas avec un énorme déficit de service publique.

        L’objectif n’est pas de baisser le service public. Le but, c’est que notre système tienne à long terme, et pour le moment il ne tient pas. Soit on augmente les impôts sur les contribuables et les entreprises, soit on réduit le service public et le social. Il n’ y a pas d’autre choix.

    • David DELTA dit :

      je suis écoeuré de voir que le budget de la Défense est une fois de plus LA variable d’ajustement. Nos politiciens ne voient que leur réélection, ne pense pas a long terme pour la nation. Vivement un Quinquénat NON renouvelable

      • Stoltenberg dit :

        Quinquennat renouvelable ou pas, ce n’est pas le problème. Le problème c’est que les Français savent se révolter mais ne savent pas voter.

  5. Raoul888 dit :

    Merci les gilets jaunes !

    • wagdoox dit :

      merci Macron, il a pas tenu sa parole, à personne et surtout pas au militaire !

      • Castel dit :

        @ wagdoox
        Si, justement, c’est ce que la plus-part des gilets jaunes lui reproche, c’est d’avoir tenu ses promesses sur l’augmentation sur la taxe carbone !!
        Quand à celle sur l’augmentation du budget de la défense, il était en passe de la tenir avant l’intervention des gilets jaunes….
        En fait, la seule promesse qu’il n’est pas tenu pour l’instant, c’est celle de la construction de l’aéroport de N.D.des Landes, pour laquelle il s’était engagé durant sa campagne Présidentielle….

        • frisou67 dit :

          @Castel, c’est faux. Vous faites rimer « macroniste » et « mauvaise foi maladive », il avait déjà fait glisser les prévisions d’augementation du budget défense de sorte que les 2% du PIB ne seront pas atteints en 2022. De plus, il fait en plus supporter le poids des OPEX par le budget de la défense, alors qu’il avait intégré que ce n’était ni souhaitable, ni cohérent.

    • Arno dit :

      gnan gnan…on recrute chez les mobiles il y a un paquet de gars démotivés chez eux vous devriez y trouver une place.

    • ced dit :

      Merci le gvt qui fait croire que le budget des Armées sera sanctuarisé. Il y a beaucoup d’endroits où trouver de l’argent… Par exemple le régime des intermittents du spectacle. Mais les saltimbanques comptent plus pour nos gouvernants que nos soldats

    • Albatros24 dit :

      Justement merci les Gilets jaunes pour votre ténacité et continuez pour le bien des petits qui travaillent et vivent dans la misère.
      Macron, ne fait que prendre des mesurettes pour ce qu il croit être un budget équilibré et pérenne sans toujours taxer ceux qui doivent plus l’être (je vous conseille la lecture de Piquetty) . Il nous divise pour régner.
      A moins que vous ne gagniez très confortablement vos revenus, ce qui m’étonnerait, les gilets jaunes sont en train de réaliser l’exploit de faire revenir sur ses décisions un gvnt orthodoxe budgétairement à votre profit.
      Il y a sans doute aussi des économies à faire bien sûr en même temps mais pas dans le budget sinistré de la Défense .

    • cpt.Fracasse dit :

      Raoul888: pas de quoi, en quoi les GJ sont responsables. c’est une décision des politiciens pas du peuple

  6. NRJ dit :

    Ça va être la faute des gilets jaunes si le gouvernement est incapable de tenir ses promesses. On en rirait si les conséquences n’étaient pas aussi néfastes. Parly montre qu’elle est incapable de tenir ses engagements. Et certains considéraient qu’elle était l’une des meilleures ministres de la Défense. Il est vrai que quand tout se passe bien, tout le monde peut se targuer d’être le meilleur…

    • tschok dit :

      @NRJ,
      .
      Ben… à l’impossible, nul n’est tenu.
      .
      Nous avons un mouvement social atypique qui tend à devenir insurrectionnel, voire révolutionnaire. Mais dans le fond, il est question de deux choses, pour l’instant:
      – La considération
      – Le pognon
      .
      Les gilets jaunes veulent de la considération et du pognon. Pour ce qui est de la considération, je ne vois pas bien ce que le gouvernement peut faire, à part recourir aux techniques éprouvées de la manipulation psychologique. Je pense que l’idée générale est d’offrir une victime expiatrice et – pourquoi pas? – notre Prèz bien aimé himself pour en faire une sorte de Christ moderne.
      .
      On verra ce soir comment le Prèz se démerde avec ça. Mais soyez certain que des spécialistes de la com’ planchent sur le fait qu’il focalise les haines, les rages et la confusion. Dans le brainstorming, à un moment ou un autre, quelqu’un aura l’idée de dire qu’en réalité c’est un atout et qu’il faut s’appuyer sur cet effet de fascination négative pour en faire un levier d’Archimède.
      .
      Et puis, il y a l’aspect pognon. On en arrive au point où on se dit: « bon, oui, tout ça c’est très bien, mais combien ça coûte et qui va payer? ». On entre dans ce sujet-là.
      .
      Il faut bien calmer la foule, donc acheter la paix sociale. On voit la France retomber dans ce qu’elle fait depuis 40 ans. Acheter la paix sociale pour calmer le sentiment de révolte qu’engendrent les réformes. Et en plus, il ne faut pas le dire aux gens parce que ça les vexe. Vous observerez sur ce point la prudence de Mme Parly dans sa réponse à Mme Audrey Crespo-Mara (la journaliste).
      .
      Je suppose que notre Prèz va essayer de sauver ce qui reste de sa politique de réforme, ce pour quoi il a été légitimement élu, l’air de rien. Maintenant, la ministre nous dit simplement qu’il faut s’habituer à l’idée que le budget défense contribue à l’effort budgétaire que les mesures de rachat de la paix sociale vont nécessairement engendrer. On retombe dans nos travers.
      .
      Je dirais presque « business as usual » … Mais peut-être serait-ce un peu trop ironique.
      .
      Mais en tout cas, il ne faut pas se leurrer: tenir les engagements budgétaires, ça veut dire aller matraquer les gens, quand même. Et de façon beaucoup plus dure que ce qu’on a déjà vu: là, on est dans le maintien de l’ordre, pas la répression dure en dépit de ce que raconte les uns et les autres. Vous le feriez, vous?
      .
      Notre premier ministre a fixé la limite: aucune taxe ne justifie de remettre en cause l’unité nationale. Donc, on fait du maintien de l’ordre, pas plus, et on raque pour satisfaire autant que possible les revendications, du moins celles qui ont été exprimées de façon intelligible (c’est la France confuse qui s’exprime, ça part dans tous les sens, même l’expression des revendications est problématique).
      .
      A partir de là, les trajectoires budgétaires qui ont été définies avant le mouvement des gilets jaunes sont « obsolètes ». On est le 10 décembre, le parlement a jusqu’au 31 pour voter la loi de finance. Le projet qui a été établi est bon à jeter au broyeur. Je pense que la LFI 2018 sera un bricolage, vu les délais.

      • NRJ dit :

        Pour la considération et le pognon je pense avoir au moins un début de solution. Personne ne peut nier en France qu’il y a déficit excessif demandant des efforts (cela dit, quand on voit certains commentaires de ce site on peut avoir des doutes sur certaines personnes). Je pense que les français peuvent comprendre qu’on ne peut pas vivre éternellement au-dessus de nos moyens (a part les illuminés sortant de lycée d’économie), ce fait étant compréhensible par tous. A partir de là, on peut comprendre qu’on fasse des efforts. Mais malheureusement, Macron brouille ce message car il accueille dans le même temps des migrants et effectue des dépenses somptuaires à l’Elysée (couvert, piscine, etc…), sans compter la fin de la taxe sur l’ISF. A partir de là, le raisonnement est vite fait chez les gilets jaunes et les catégories populaires en général : ils vivent mal, mais pour eux on n’a pas d’argent car on préfère donner cet argent aux riches et aux migrants et aux amis du Prez. Mais on leur demande toujours plus d’efforts. Et in fine ils ne se pensent considérer (ont ils tort d’ailleurs? ) que comme des vaches à lait.

        Après bien sur il faudra des réductions budgétaires mais le message est tellement brouillé -et Macron s’est montré tellement arrogant- que des reformes sérieuses et à long terme finiront en émeute comme ‘es gilets jaunes. Sarkozy avait en son temps eu un message beaucoup plus clair. C’est probablement la raison pour laquelle il avait pu mener des reformes sérieuses jusqu’en fin de mandat (retraites, fonctionnaires) tout en conservant une popularité que ses successeurs envient (30-35% en 2012).

        Par ailleurs on est la 2ème année de mandat. Il y en a 5 et vous avez vu comme moi la violence du mouvement des gilets jaunes. A moins d’une reprise de croissance française très improbable, je doute sérieusement que Macron puisse finir son mandat. Quand on en est à appeler les militaires pour soutenir la police pendant des émeutes, c’est que ça sent mauvais.

    • B21 Raider dit :

      Je rejoins votre avis, on ne peut pas comparer M.Mattis et Mme Parly en termes de niveau de compétence requises pour leurs postes respectifs , rien qu’a voir leurs interviews respectives on voit que l’un a une vision stratégique d’où il doit mener son ministère tandis que l’autre n’est qu’une opportuniste qui veut gratter un poste au gouvernement pour avoir une retraite dorée.

    • Arno dit :

      La pression que doit subir Parly doit être proportionnelle à l’atermoiement de l’exécutif face à la crise des gilets jaunes, c’est quand même la panique à bord et on cherche toujours le capitaine on se demande si il n’a pas sauté à l’eau, peut-être le trouvera t-on ce soir dans nos petits écrans? rien n’est moins sur.

    • Castel dit :

      @ NRJ
      Ce serait plutôt que les gilets jaunes ne sont pas intéressés que Macron tienne ses promesses, notamment sur la transition énergétique (c’était dans son programme)
      Et bien sûr, parmi eux, il doit y avoir aussi les fonctionnaires SNCF qui viennent d’être mis au pas…..
      En fait, son problème est qu’il a voulu les appliquer trop vite, justement, c’est à cause de celà qu’il s’est mis tant de gens à dos….
      En tout cas, contrairement à nos deux précédents présidents, on ne peut pas parler de démagogie en ce qui le concerne !!

      • NRJ dit :

        @Castel
        Le vrai problème de Macron, c’est qu’il mène depuis Hollande une politique de court terme. C’est pas la transition écologique, soyons sérieux.

        Si vous avez des doutes sur l’écologie avec Macron, sachez que le diesel ne produit depuis quelques années pas plus de particules que l’essence. Il produit certes plus de NOx mais en contrepartie l’essence produit du HCO tout aussi cancérigène. Les particules, c’est vrai pour les vieux moteurs diesel et dans des villes ou les voitures sont concentrées. A partir de là, la solution serait -comme ce qu’on fait dans d’autres pays- d’interdire les centre-villes au Diesel (Paris va le faire à partir de 2020). Mais à la campagne les particules ne sont pas une problématique. Et par ailleurs, une voiture Diesel produit 20% de CO2 en moins qu’une essence. A partir de là, l’aspect écologique de la réforme est très discutable et même contreproductif. Par ailleurs quand on sait que Macron a autorise Total à produire 300 000 t d’huile de palme -premier agent de déforestation et donc de rejet de CO2- les qu’on aurait pu le faire en France, on comprend à quel point l’écologie est importante chez Macron.

        Enfin, qu’est ce que Macron a fait trop vite ? Des reformes ? C’est vrai que les 80 km/h était une reforme incontournable. Et la réforme de la SNCF a fini en la création d’un statut à partir de 2020 en négociation entre les syndicats et Peppy qui est, comme chacun sait, un as de la négociation et de la gestion d’entreprise.

        Par ailleurs je voie dans ses promesses un engagement de 50 milliards grâce à 60 milliards d’économie pour l’écologie notamment. Ils sont ou ces milliards ? C’est vrai qu’i’ faut gagner 60 milliards avant, et ça on les attend toujours. A moins que ça ne soit la suppression de certains bonus écologiques comme les aides au double-vitrage.

  7. Rizpainsel dit :

    Bien évidemment …..retour des bonnes vieilles habitudes !

  8. Lassithi dit :

    Une fois de plus, elle brille par son non sens des choses et surtout de la chose militaire, pour ne pas dire autre chose.
    L’incompétence trône au pourvoir et le chaos est en marche.
    Mais comme on dit, Ordo ab chaos…

  9. Polymères dit :

    Ben oui, merci les gilets jaunes, on ne reçoit pas seulement d’un côté sans prendre ailleurs.
    Mais pas grave, on dira « c’est la faute à Macron » si on abaisse le budget des armées, de la même manière qu’on le dirait pour l’éducation nationale et j’en passe.
    On verra (peut-être) un peu mieux ce soir si au delà d’annoncer donner plus ici et là, on aura aussi des annonces pour trouver de l’argent pour cela.
    .
    Rappel: déficit de plus de 80 milliards, l’état n’est pas une tirelire qu’il faut secouer pour que l’argent tombe, de la même manière qu’une personne dans le rouge à la fin du mois, si on lui demande 100€ de plus pour ceci ou cela, il devra économiser ailleurs, la situation de l’état, c’est la même chose.

    • Clément dit :

      @Polymères
      L’histoire du déficit, c’est plus du dogme que de la science économique.
      D’un point de vue financier, une grosse dette avec de faibles intérêts pour un état et un signe de solidité : si il est endetté c’est qu’on lui prête, et on le lui prêterais pas si il n’avait pas capacité de rembourser.

      • Vince dit :

        Expiquez ça aux Grecs, ils ont dû rater qqch.

      • Castel dit :

        @ Clément
        Eh oui, mais malheureusement d’une situation qui ne durera pas éternellement , surtout avec la dégradation de la situation actuelle en Europe et dans le Monde, il est à prévoir que les taux d’intérêt risque d’augmenter dans des délais plus ou moins brefs….
        Il serait donc souhaitable d’essayer d’apurer notre situation financière avant que ceux ci n’explosent (peut-être) et que nous nous retrouvions le « bec dans l’eau », obligés d’emprunter à des taux usuraires, ( comme pour l’Argentine par exemple), simplement pour pouvoir faire « bouillir la marmite »….
        C’est du moins ce qui risquerait de nous arriver si on s’avisait de quitter l’Europe un jour…….ou si celle-ci ne voulait plus de nous !!!

      • maxime (le vrai) dit :

        Ce que vous dites est très discutable. En fait, c’est plus une opinion qu’un fait établi. Nous avons une grosse dette avec de faibles intérêts, et celà nous paralyse néanmoins. Plus de 40 Milliards d’intérêts par an, plus qu’un signe de solididté, c’est surtout un signe de soumission totale à la Banque, et donc une absence de souveraineté, et par voie de conséquence, une absence de démocratie.

    • Lucide dit :

      Bah oui c’est la faute à Macron et à toute la classe politicienne, quel est votre délire sur les gilets jaunes ? Il y a largement assez d’argent pour tous et même pour la défense mais vos maîtres qui sont aussi les miens ne tolèrent pas que tout le monde puissent vivre décemment.
      .
      Rappel :
      • Évasion fiscale : minimum 80 milliards par an , en réalité bien plus.
      • Niches fiscales : environ 30 milliards d’euros, par an.
      • Impôt des sociétés du CAC 40 : taux à 15% contre 33% normalement.
      • Shadow banking, c’est le bouquet ça, 92 000 milliards dans le monde, le poids de la France est considérer à 5 % donc aux alentours de 4600 milliards d’euros.
      • Système de la dette qui indique que depuis 1973 « Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France ».
      • Notre monnaie est l’euro et nous ne pouvons pas jouer sur notre monnaie donc nous n’avons plus de souveraineté monétaire, ce qui est scandaleux.
      • Il y a encore bien d’autres choses scandaleuses.
      .
      Et pour finir, vous pouvez lire Kleptocratie Française de Éloïse Benhammou. Vous changerez de discours. E

      • TINA2009 dit :

        Bsr LUCIDE !

        Merci pour ces rappels, d’UNE SITUATION QUI EST SIMILAIRE A CELLE PRECEDENT ET ANNONCANT LA REVOLUTION FRANCAISE —> Merci pour ces précisions .
        Pour rappel , pour les autres :
        https://www.les-crises.fr/15-mars-1944-cnr/

        LUCIDE , on retrouve via les CNR de 1944 et 2004 , nombre de points évoqués par vos soins, qui sont parfaitement d’actualité.
        —>Action n°1/ La capture des Traîtres ( il y en a un paquet!!!!) est la mission première : lisez et remémorez – vous ! C’est la 1 ère action simultanée , avec les actions N° 2 et n°3
        —> Action N°2 / Jugement immédiat de ces traitres, condamnation et en prison immédiate ( délibération et condamnation immédiate ) .
        —> Action N°3/ Saisie de tous leurs biens immobiliers, financiers, organiques….Sauf Familiaux dès lors que la connivence n’est pas prouvée!

        Pour ma part , je terminerai ainsi, chronologiquement :
        – 1/SUPPRESSION de la loi  » POMPIDOU-D’ESTAING » du 03/01/1973.
        – 2/Création simultanément au point n°1 de la NOUVELLE BANQUE DE FRANCE ( Capitaux Publics – Aucun capital privé masqué toléré)
        -3/ Création OBLIGATOIRE d’un compte courant pour TOUT PERSONNE PHYSIQUE à la Nouvelle Banque De France!
        -4/ Création de compte courant INTERDITE pour toute personne MORALE à la Nouvelle Banque De France!
        -5/ Obligation pour l’ETAT FRANCAIS, d’emprunter à la Nouvelle Banque De France, pour tout investissement , financement de Dette , de quelque nature que ce soit ! Précisions essentielle : Taux inférieur à 1% ( Les Gars, tout d’un coup, VLOUFFF!!! ca coûte bien moins cher d’acheter du matériel pour nos armées !!!! MAIS, MAIS, MAIS ???? Qu’est ce qu’il se passe???? c’est pas croyable ???? On vient de récupérer 25% de budget pour nos armées en 2022, 20% en 2021, 18% en 2020, et 14% en 2019!!!! Mais!Mais! Mais! Que se passe t’il ????
        PSS : ALLO ???? Oui !!! C’est bien Moi !!! Oui ??? AAAAHHHH ! Pour info : On m’informe que ROSTCHILD est en train de s »arracher les poils des C.O.U.C.O.U.G.N.E.T.T.E.S. avec ses propres dents (Bizarre comme US et COUTUMES , NON ???? Est ce que quelqu’un saurait, par hasard, d’ou vient/de quelle origine, ce type d’action comportementale????
        -6/ Interdiction , pour L’ETAT FRANCAIS , d’emprunter à des Banques Privées – Francaises et Etrangères – pour tout investissement, financement de Dette, de quelque nature que ce soit !

        En conclusion :
        – Avec ce qui précède , tous les banques privées mondiales sont nos ennemis …. Sauf celles adeptes du MULTILATERALISME …. Multilatéralisme exponentiel depuis plusieurs années ::::: —> Nous devons naturellement nous REdiriger dans cette direction …. A tous les niveaux ( politique, diplomatique, financier, economique, social, militaire, culturel, religieux, theologique, scientifique )
        – Avec ce qui précède , la construction du 2 ème PA + Escorte + Moyens aériens complémentaires sont OBLIGATOIRES ( POUR NE PRENDRE QUE CET UNIQUE EXEMPLE!!!!).
        – Avec ce qui précède , on augmente de 5 à 10 milliards notre budget de défense de 2019 à 2025 …. puis de 2025 à 2030 !

        PSSS : ne me croyez surtout pas!!!! ne me croyez surtout pas !!! en revanche, prenez votre calculatrice, puis informez vous ( Budget de L’Etat, ressources, charges …) , Et investissez – vous dans ce dossier : Vous arriverez aux mêmes résultats que moi , pour les Budget de nos armées – mais pas que : Il en reste 50 Milliards ,n en 2022? pour notre SANTE , nos services SOCIAUX, Notre INVESTISSEMENT ECONOMIQUE – entreprises nationales – , pour ne citer que ces 3 exemples ….

        ALORS????? Que fait -on ????? On saisit le Château et les C.O.U.C.O.U.G.N.E.TT.T.E.S. de D’ESTAING , notre ancien président ???? Pour commencer ???? A vous lire !!!!

      • Castel dit :

        @ Lucide
        « nous ne pouvons pas jouer sur notre monnaie »
        Cela me rappelle une époque pas si lointaine ou nos politiciens de l’époque se sont bien amusés !!
        Lorsqu’il y avait des contestations un peu trop forte, on augmentait tout le monde de 10%, et on calmait la grogne immédiatement….
        évidemment cela était suivit d’une dévaluation soit disant « compétitive »
        Sauf que dès l’année suivante, les prix augmentaient entre 15 et 20% !!!
        Et au passage, ces mêmes politiciens, les premiers avertis de la dévaluation à venir, en bon « patriotes », avaient spéculé sur le Franc, en achetant abondamment du Mark, réalisant de belles + values au passage !!
        Pas étonnant que certains soient nostalgiques de cette époque !!!!!

      • tschok dit :

        @Lucide,
        .
        Vous n’êtes pas lucide. Arrêtez de parler de tous ces chiffres – auxquels vous ne comprenez pas grand-chose – comme s’il s’agissait d’une ressource liquide. Une solution presse-bouton. On appuie sur le bouton « yakafokon » et hop, on a des milliards d’euros qui nous tombent du ciel. Je sais que c’est Noël, m’enfin bon.
        .
        PS: l’année 1973. Fétichisme du complot. L’année 1973, c’est aussi celle de Life On Mars? de David Bowie. A mon avis, c’est un indice. Ouuuuuuh, ça cache quelque chose!
        .
        (année 1973= début de l’invasion de la Terre par des Martiens aux yeux vairons. La chanson était un signal)

        • Lucide dit :

          Et bien on vous écoute, parlez nous de ces chiffres, vous devez vraiment être au dessus niveau analyse. Allez-y.

          • tschok dit :

            Ca j’en sais rien, mais quand on me vend des milliards d’euros par paquet, j’ai juste la curiosité de me demander pourquoi on n’est pas allé les chercher avant.
            .
            Et la réponse que je trouve est toujours la même: si on le fait pas, c’est que c’est difficile ou que ça ne rapporte pas autant qu’on le pensait.
            .
            Par exemple le rapatriement du pognon détenu par les particuliers sur des comptes non-déclarés ouverts à l’étranger nous a rapporté, mais pas au point de redresser les finances du pays.
            .
            Y a pas de miracle, quoi.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok
        .
        Au nom du Ciel , tschok , pourquoi un tel commentaire ?
        .
        Perso , j’ en ai marre de vous entendre parler de l’ année 1973 et de ceci ou de cela qui ne serait que légende urbaine alors que ce serait en fait l’ OAT datant de 1985 qui serait à la manœuvre et cause de notre endettement et de ses conditions ……….
        Alors , plutôt que de rappeler ce bon vieux David Bowie à la rescousse , si vous nous expliquiez un peu tout ça dans le détail même si vous ne faites qu’ exposer un point du vue sujet à caution ?
        .
        Je pense que ce serait mieux que de traiter les autres d’ ignares surtout quand vous affirmez que le statut d’ auto-entrepreneur a été créé afin de faire en sorte que ceux dont le travail a une valeur économique insuffisante puissent s’auto-employer en tant que non-salariés ……….
        .
        Ce statut qui a été décidé sous le Président Sarkozy dès 2008 ne l’ a pas été pour ça , en fait il s’ agit d’ une simplification de l’ EURL ( Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ) qui obligeait celui qui s’ y lançait à se déclarer et à reverser par rapport à son chiffre + toute la paperasse qui suivait du point de vue administratif , sachant que celui qui choisissait de monter une société au statut EURL était d’ entrée de jeu soumis en principe au régime de l’ impôt sur le revenu , pouvant opter suivant le cas , mais de façon irréversible , pour celui qui s’ applique par défaut aux SARL ( Société Anonyme à Responsabilité Limitée ) c’ est à dire l’impôt sur les sociétés ; tandis qu’ à inverse l’ autoentrepreneur en était dispensé , toutes les cotisations sociales et tous les impôts et taxes étant remplacés par un versement unique et proportionnel à son chiffre d’affaires……………..
        Maintenant , comme il est évident qu’ il ne suffit pas de se lancer ou d’ avoir une idée , malgré l’ énorme succès de se statut , fort peu en vivaient décemment , d’ autant plus qu’ en 2011 le statut a changé via une augmentation des taux et l’ abandon pur et simple du principe de cotisation unique remplacé par la Cotisation Foncière des Entreprises ( CFE ) , cotisation qui varie considérablement d’ une commune à une autre de l’ ordre de 20 à 2000 Euros , remplacé aussi par la Contribution à la Formation Professionnelle ( CFP ) , puis en 2015 nos braves autoentrepreneurs ont pour finir été assujettis à la taxe pour les frais de Chambre de Commerce et d’ Industrie ( CCI ) ou de Chambre des Métiers et de l’Artisanat ( CMA ) ………….
        Ce statut a été fusionné avec le statut fiscal de la micro-entreprise , c’ est à dire avec celui d’ une entreprise de taille réduite de moins de 10 salariés dont le chiffre d’ affaires annuel s’ avère toutefois limité , mais qui n’ en bénéficie pas moins de régimes fiscaux qui lui sont propres , micro-entreprises qui sont également des acteurs économiques d’ importance dans certains pays comme ceux qualifiés d’ émergents , ainsi que dans certains secteurs économiques où leur rôle de sous-traitant peut faire des merveilles et contribuer au maintien à la pointe de l’ innovation de certaines grosses structures …………..
        .
        Veuillez par conséquent cesser vos incessants persiflages et moqueries douteuses , et vous concentrer plutôt sur le sujet en respectant les divers intervenants que vous rencontrerez …………..
        .
        Déjà que c’ est la merde la plus complète qui soit à comprendre l’ économie , qui n’ est du reste qu’ une science molle au point que la moitié au moins des « économistes » n’ est pas d’ accord avec l’ autre moitié , c’ est encore plus dur d’ y piger quelque chose avec des flèches brisées dans votre genre ……….. 😉
        .
        Les paroles sont intéressantes ……………
        https://www.youtube.com/watch?v=wfIRPxaCeUg
        .
        Grossièrement traduites :
        .
        Je sais quand sortir
        Et quand rester à l’ intérieur
        Aller de l’ avant
        .
        Je chope un livreur de journaux
        .
        Mais les choses ne changent pas vraiment
        Je reste debout dans le vent ( sous entendu soumis aux éléments )
        Mais je ne dis jamais au revoir de la main ( sous-entendu je ne désespère jamais )
        .
        Mais j’essaye, j’essaye
        .
        Il n’y a aucun signe de vie ( sous entendu aucune sincérité )
        C’est juste du pouvoir de séduction
        Je suis étendu sous la pluie ( sous-entendu je reçois de tous côtés sans pouvoir trop réagir )
        Mais je ne dis jamais au revoir de la main ( sous entendu je ne baisse jamais la garde )
        .
        Mais j’essaye, j’essaye
        .
        Ne te laisse jamais avoir par
        .
        l’ Amour moderne – marche à côté de moi
        l’ Amour moderne – continue à marcher
        l’ Amour moderne – m’amène à l’église à l’heure
        .
        Église à l’heure – me terrifie
        Église à l’heure – fait de moi un adepte
        Église à l’heure – place ma confiance en Dieu et en l’homme
        Dieu et l’homme – pas de confession
        Dieu et l’homme – pas de religion
        Dieu et l’homme – ne crois pas en l’amour moderne
        .
        Ça ne fonctionne pas vraiment
        C’est juste du pouvoir de séduction
        Je reste toujours debout dans le vent ( sous entendu leur baratin ne me touche pas )
        Mais je ne dis jamais au revoir de la main ( sous entendu je n’ abdique jamais , je ne baisse jamais les bras )
        .
        Mais j’essaye, j’essaye
        .
        Amour moderne – marche à côté de moi
        Amour moderne – continue de marcher
        Amour moderne – m’amène à l’église à l’heure
        Église à l’heure – me terrifie
        .
        Eglise à l’heure – fait de moi un adepte
        Eglise à l’heure – place ma confiance en Dieu et en l’homme
        Dieu et l’homme – pas de confession
        Dieu et l’homme – pas de religion
        Dieu et l’homme – ne crois pas en l’amour moderne
        .
        Amour moderne – marche à côté de moi
        Amour moderne – continue à marcher
        Amour moderne – m’amène à l’église à l’heure
        Église à l’heure – me terrifie
        Église à l’heure – fait de moi un adepte
        Église à l’heure – place ma confiance en Dieu et en l’homme
        Dieu et l’homme – pas de confession
        Dieu et l’homme – pas de religion
        Dieu et l’homme – ne crois pas en l’amour moderne
        .
        Amour moderne – Amour moderne
        .
        Amour moderne – Amour moderne
        Amour moderne – Amour moderne
        Amour moderne – Amour moderne, marche à côté de moi
        Amour moderne – Amour moderne, continue à marcher
        Amour moderne – Amour moderne, marche à côté de moi
        Amour moderne – Amour moderne, continue à marcher
        .
        Après , c’ est pas moi qui ai écrit les paroles originales …………….. 😉
        .
        Tiens , puisque nous voilà dans la muzik ça aussi c’ est sympa et fort méconnu par chez-nous ………….
        https://www.youtube.com/watch?v=4N1iwQxiHrs
        .
        De même que ça :
        https://www.youtube.com/watch?v=SSR6ZzjDZ94
        .
        Ou encore ça :
        https://www.youtube.com/watch?v=BJs_L7yq5qE
        .
        Et ça :
        https://www.youtube.com/watch?v=VcjzHMhBtf0
        .
        ça ?
        https://www.youtube.com/watch?v=Yoj2KzxkPw0
        .
        https://www.youtube.com/watch?v=iS7qykdXX8Q
        Décadent , pas vrai ?
        Bah , on est rock n’ roll ou on ne l’ est pas ……….. la grand-messe est dite !
        Vous pouvez rester perché ………… en tous cas , y en a qui vont le rester ; putain qu’ on est bien ……….
        C’ est tellement bon , que j’ m’ en remets un p’tit coup moi ! et hop ! un double ! 🙂
        https://www.youtube.com/watch?v=IhlRyxWU21s
        .
        https://www.youtube.com/watch?v=rbinRcPotQo
        .
        Ce tschok , quelle inspirateur d’ inspiration ! 😉

        • tschok dit :

          Scope,
          .
          Sur les OAT et le complot pompidolien de 1973: je me suis déjà tant de fois répandu sur ce blog en vaines explications que je passe mon tour pour aujourd’hui, et après tout si les gens veulent croire dans des conneries, franchement, je m’en tamponne le coquillard.
          .
          Maintenant, c’est un sujet documenté et si on cherche, on trouve.
          .
          Sur le statut d’auto-entrepreneur: même combat. C’est un sujet documenté, il vous appartient d’être curieux. Les économistes n’ont pas été longs à constater qu’il recueillait la main-d’œuvre qui n’avait pu se caser ailleurs, notamment les exclus du marché du travail. On y trouve donc un contingent de travailleurs pauvres, ce qui ne signifie pas que tous les auto-entrepreneurs le sont.
          .
          Par ailleurs, vous pouvez toujours me balancer votre pseudo-science sur ce régime, c’est pas le sujet. Vous balancez toujours tout ce que vous savez, sans vous demander si c’est pertinent.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok
            .
            Comprenez que je m’ en fous que ce soit un sujet « documenté » , je m’ en doute que c’ en est un et encore heureux qu’ il le soit ; ce qui m’ intéresse c’ est votre point de vue , pourquoi certains disent ça tandis que vous , vous soutenez le contraire , c’ est ça qui est justement le plus intéressant , cette confrontation de points de vue …………….
            .
            Des sujets « documentés » , il y en a à foison , seulement parfois les explications que l’ on trouve se ressemblent et vont dans le même sens alors qu’ il y aurait pourtant bien d’ autre choses à en dire …………..
            .
            Concernant les autoentrepreneurs , je ne saurais dire si ce sont les « économistes » qui se sont aperçu de ceci ou de cela , n’ empêche que Bercy a contribué à dévoyer le statut de ces AE pour au final n’ en faire que des sorte de « boys » au service de ceux qui les emploient ; au départ , c’ était des indépendants qui bien que soumis à certaines règles jouissaient d’ une réelle liberté d’ action et disposaient d’ une possibilité de fixer leurs tarifs ainsi que leurs propres règles par rapport au service qu’ ils proposaient , puis ce sont devenus des sortes de sous-fifres assujettis à des trucs compliqués et ayant perdu toute indépendance …………
            Et ça , je considère que c’ est très nul dans la mesure où ils sont désormais utilisés comme une simple et banale main d’ œuvre corvéable à merci que celui qui les utilise peut faire marner à sa guise , payer comme il lui plaît , mais pas forcément déclarer …………..
            .
            Selon moi , ce dévoiement est une grosse arnaque , une régression en forme d’ entourloupe , et un gros problème que l’ on a préféré mettre sous le tapis !
            .
            Voilà où ma « pseudo-science » voulait en venir , c’ est à cela que servait ce bref exposé ; en dehors d’ un baratin inconsistant , trop approximatif , ou manipulateur , parler d’ une chose c’ est d’ abord pouvoir la comprendre dans sa globalité et ainsi être en mesure de rentrer dans les détails au besoin sans faire d’ un cas particulier une généralité , ce qui est souvent tentant et dont l’ on ne s’ aperçoit pas toujours , et que vous-même faites très souvent sans savoir pour autant de quoi il est question exactement ; vous l’ avez prouvé avec deux de vos précédents commentaires où tout est mélangé avec des liens de causalité sinon inexistants , en tous cas loin d’ être systématiques ……………
            .
            Parler d’ un sujet surtout si c’ est pour se permettre de donner des leçons aux autres , c’ est le maîtriser un minimum , dans le cas contraire , c’ est comme pour la ceinture au décollage ou à l’ atterrissage , il vaut mieux la boucler …………….
            .
            Maintenant , j’ aimerais que vous définissiez avec toute la précision requise ce que vous entendez par « pertinence » ……………
            Qu’ est ce qui pour vous est pertinent , et qu’ est ce qui ne l’ est pas ou moins ?
            Bref , où voulez vous en venir exactement , parce que tel que vous le balancez ce n’ est pas très clair ……………..
            .
            Vous vous la jouez « air supérieur ; moi je sais , toi tu sais rien » , alors assumez mon vieux , il est grand temps de le faire…….. 😉

    • GJ dit :

      Ce soir il n’y aura personne devant les téléviseurs. Ce sera une façon de dire à Macron : « cause toujours ! »

    • sergeat dit :

      « L’état n’est pas une tirelire « avec plus de 1000 milliards de taxes,impôts,……on ne trouve pas d’argent,pourtant les budgets en augmentation important sont: 1)1 milliard aide médical pour les clandestins appelés migrants.2) 1,5 milliard pour immigration,intégration(et quelle intégration?).3)2 milliards pour mineurs isolés (on a vu des mineurs de 37 ans!!!).
      Tous les fonctionnaires du mille-feuille administratif ,toutes les assos exemple DILCRA (100 millions d’euros pour nous culpabiliser),SOS racisme…..

    • wagdoox dit :

      Alors on va revenir aux fondementaux, Macron n’a jamais tenu parole !
      les Opex vous vous en souvenez ?!
      Les gj ont bon dos quand meme.
      80 milliards de déficit et combien pour le CICE qui part directement dans la poche des actionnaires ?
      Ou sont les taxes sur les super thanker qui ramène les produits chinois et détruisent notre économies ?
      Ou est la taxe carbone sur le fuel de ces bateaux ?
      le deux points deux mesures globaliste de Macron qui est entrain de donné le siège de l’ONU et la bombe aux allemands.

    • Lassithi dit :

      @ Polymère
      Juste une question, à combien est estimé le manque à gagner suite à l’évasion fiscale organisée ?
      Juncker, le pro du Lux Lix est patron de l’UE, grand ami de notre PR, mais visiblement ça ne choque personne.

      Les problèmes ne sont pas ceux que l’on nous montre…

    • jean pierre dit :

      ils ont bon dos les gilets jaunes! quand on voit qu’un grouillot d’étage à l’assemblée se palpe 6000 euros net pour distribuer le courrier……..c’est le train de l’état qui déraille, les gj n’y sont pour rien bien qu’il y ait parmi eux des fainéants , des poivrots et des tire au flanc..

    • NRJ dit :

      Vous avez parfaitement d’accord. Avoir un budget à l’équilibre n’est pas une option mais une nécessité. Après, on peut être en désaccord avec Macron sur la méthode à effectuer. Pour baisser notre déficit, soit on augmente les recettes, soit on baisse les dépenses. Macron a choisi (depuis qu’il est conseiller d’Hollande) d’augmenter les dépenses sachant que les français sont les plus taxés d’Europe, et que ces impôts plombent la compétitivité de nos entreprises qui tombent en faillite ou délocalisent, ce qui crée chômage et même déficit car une entreprise en faillite ne paye plus d’impôt (« trop d’impôt tue l’impôt » dit à raison le dicton). L’autre méthode est de baisser les dépenses, que ce soit en augmentant l’âge de la retraite, baissant le nombre de fonctionnaires, en réduisant les aides sociales, etc… De telles réformes sont dures, mais ont marché avec du succès chez nos voisins (on le voit aujourd’hui a nos taux de croissance et de déficit), raison pour laquelle la Cour des Comptes voulaient que ces reformes soient faites pendant les périodes de croissance mondiale comme celle qu’on a eu en 2017-2018. Macron n’a évidemment rien fait pendant cette période et aujourd’hui, son arrogance aidant, il en récupère les fruits.

      J’espère au moins que ceux qui ont voté Macron se remettront en question plutôt que de dire pathétiquement « il n’a pas fait la politique pour laquelle je l’avais élu, sinon ça marcherait beaucoup mieux ». On savait tous que Macron était un incompétent vu ses résultats économiques sous Hollande qu’il a conseillé avant de devenir ministre de ce domaine. Et son programme économique ne laissait aucun doute. Il fallait juste prendre la peine de le lire.

  10. Robert dit :

    Diviser pour régner pourrait être la devise de la république.

  11. Forban78 dit :

    Encore une du « monde d’avant » qui préfère son salaire au combat… Elle capitule en rase campagne sans combattre, ce qui veut dire qu’elle sera prête à donner d’emblée le double de ce qui lui sera demandé… Quelle misère !!

  12. Barfly dit :

    Nous savons tous ici que l’argent qu’il faudra trouver pour régler les problèmes de pouvoir d’achat en France se feront sur le dos de la Défense et d’autres ministères en second. Macron pourrait même dissoudre quelques escadrons de CRS et de Gendarmes mobiles, les mêmes qui lui sauvent les fesses tous les samedis, pour faire quelques économies pendant qu’il y est. Il ne s’agira pas de récupérer de l’argent avec l’ISF, les milliards que l’on donne aux grandes entreprises sans qu’elles embauchent pour autant, les milliards qui disparaissent dans l’usine à gaz de notre république, les milliards que l’on offre à des associations inutiles, les milliards que nous coûte l’accueil des migrants ect… non, il faudra taper encore sur les mêmes.
    J’ai déjà dit que je comprenais et que je soutenais le mouvement de contestation des « gilets jaunes » mais plus le temps passe, plus j’en apprends sur ce mouvement et plus je me rends compte qu’il y a des gens insatisfaits de nature qui viennent grossir les rangs de ce mouvement et ces gens là sont très dure à contenter vu qu’ils en veulent toujours plus. Il y en a même qui veulent prendre l’Elysée rien que ça. Bref on n’est pas sortie de la merde…

    • tschok dit :

      @Barfly,
      .
      Verbatim: « je soutenais le mouvement de contestation des « gilets jaunes » mais plus le temps passe, plus j’en apprends sur ce mouvement et plus je me rends compte qu’il y a des gens insatisfaits de nature qui viennent grossir les rangs de ce mouvement et ces gens là sont très dure à contenter vu qu’ils en veulent toujours plus. »
      .
      Pour ma part, j’ai eu le parcours inverse. Je suis parti du principe que le mouvement exprimait des souffrances sociales disons… authentiques (le mot fait un peu AOC, m’enfin bref) et qu’il correspondait à un désir de mieux faire de la politique. Et puis à l’arrivée, on se retrouve avec des revendications assez bas de gamme: le noble peuple français veut des soldes sur le Nutela, ce qui fera son bonheur. Et il veut qu’on le considère, alors qu’il crache à la gueule de tout le monde. Bébé fait sa colère. Mais on ne donne plus la fessée à bébé, c’est interdit. L’enfant roi a vieilli, il a désormais les tempes grises, il achète du Zemmour en tête de gondole dans son supermarché local et tient les ronds-points comme on prend la Bastille. En ayant l’impression de faire une grande chose, alors qu’en réalité on est dans le merdoyage.
      .
      C’est un peu un espadon dans une baignoire, comme disait la chanson de Souchon.
      .
      Donc, même conclusion. Et va falloir qu’il cause bien le Jupiter dans sa cuisine.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok
        .
        J’ y comprends rien …………
        .
        Puisque @Barfly soutenait initialement le mouvement de contestation des « gilets jaunes » et que vous , de votre côté , vous partiez du principe que ce mouvement était l’ expression de souffrances sociales « authentiques » , en quoi était ce l’ inverse du parcours initial de Barfly ?
        Vous les souteniez tous les deux , non ?
        Même si entre-temps il y a eu de la fluctuation dans les esprits , au départ c’ était bien le cas , en gros vous étiez sur la même longueur d’ ondes , n’ est ce pas ?
        .
        Y aurait-y pas comme un « emmêlage » de pinceaux dans l’ air genre « je me contredis » ? 😉
        .
        Ou alors , c’ est vraiment @Scope qui pige que dalle ……….. 🙁
        .
        HELP !!!! Une bouteille à la mer ! avec un message à l’ intérieur ………..
        https://www.youtube.com/watch?v=MbXWrmQW-OE

  13. Électeur dit :

    Panique au Gouvernement où une peur chasse l’autre.

  14. Edgar dit :

    La France est donc le premier pays occidental a se trouver déstabilisé par les conséquences économiques du bouleversement climatique. (C’est la goutte fiscale qui a fait déborder le vase, mais c’est une goutte très particulière. Et la première d’une averse…) Au vu de sa pression fiscale, la France aura toutes les peines du monde à faire face à ce nouveau défit. Dans ce genre de situation, depuis 1800, ce sont les banques d’Etat qui donnent le « coup de pouce » nécessaire pour franchir l’obstacle. Dans le cas de Paris, c’est donc bien la BCE qui doit contribuer. C’est la Banque centrale européenne qui doit financer la transition énergétique dans les pays de l’UE les plus faibles ou les moins prévoyants. Les traités et règlements européens ne s’y opposent pas. http://www.orbisterrae.ch/id53.htm

  15. Daniel BESSON dit :

    Bonjour ,
    C’est très facile de démotiver le policier ou le gendarme de base : Crier  » HEURES SUP AVEC NOUS !  » et évoquer la prime exceptionnelle pour les généraux !
    Faut voir le petit commissaire ou le petit lieutenant de GM paniqué prendre son portable pour  » rendre compte « .
    A se pisser dessus …
    Daniel BESSON

  16. caiusbonus dit :

    En gros ces enfoirés préfèrent financer des milliards pour les étrangers en situation irrégulière que nos forces armées et nos soldats déjà à l’os. ça s’appelle de la trahison, il n’y a pas d’autre mot.

  17. Arnaud dit :

    Et sinon, l’évasion et la fraude fiscale qui représente 200 milliards par an, il est pas là le VRAI problème ?

  18. MAS 36 dit :

    Le prétexte « gilets jaune » était trop beau , les jeux étaient déjà faits nous en avions perçu les prémices avec l’annulation des 404 millions des crédits de la « mission Défense ».

    Des économies possibles ?
    1°) 300 millions de moquettes pour l’Elysée et 300 millions pour les tapisseries
    2°) Vaisselle renouvelée pour l’Elysée à hauteur de 500 000 millions.
    3°) Une piscine fort de Brégançon 34000 euros.

    Un énarque détaché aux parcs et jardins du Sénat c’est combien ?

    En cherchant bien…

    • Edouard dit :

      vaisselle : 50 000 euros
      moquette : 300 000 euros.
      Même si les chiffres peuvent faire peur, il faut apprendre à jongler entre mille, millions et milliard.
      Parce à ce rythme, un Rafale sera vendu 300 milliards.

  19. Frédéric 66 dit :

    Il va falloir sortir les baillonettes, la LPM a venir a du plomb dans l’aile pourtant il y a urgence avec les menaces exterieurs et interieures. Deja 404 millions , tous les projets majeurs air, mer terre sont en danger pourtant sans augmenter les impots
    En cherchant les 80 milliards d’evasions fiscales par an on reglerai pas mal de chose.
    Les gouvernements successifs en ont ils la volonte ?

  20. Géo dit :

    Pour avoir le budget, la solution est de faire comme les US qui fabriquent autant de dollars qu’il leur en faut.
    Fabriquons autant d’€uros qu’il nous en faut : l’inflation qui en résultera sera modérée parce qu’elle sera partagée par l’Allemagne.
    .
    Évidemment, les Allemands gueuleront parce qu’ils ont besoin d’un €uro fort pour financer leurs importations d’hydrocarbures. Et les Américains seront contre, eux aussi (mais plus discrètement), parce que nos exportations deviendront plus concurrentielles.
    Mais nous sommes gouvernés par des euro-atlantistes (Madame Parly est « young leader » elle aussi) et de ce fait l’on ne peut pas espérer des solutions qui iraient contre les intérêts de nos « partenaires ».
    .
    Pour notre personnel politique, les intérêts de nos « partenaires » sont supérieurs à ceux de la France : nos personnels politiques ont été formés comme ça dans nos grandes écoles.

  21. Castillon dit :

    Annonce lamentable mais malheureusement prévisible : l’article ci-dessous évoquait cette hypothèse il y a dix jours.

    https://www.les-crises.fr/gilets-jaunes-le-sens-dune-revolte-par-eric-juillot/

  22. Pas surpris... dit :

    Très franchement, que pouvait-on espèrer de Macron et de son gouvernement ? Ce président n’a qu’une légitimité de façade et sa majorité est faite de brique et de broc…. La seule chose qui m’intéresse maintenant c’est de voir qu’elle sera la réaction des chefs d’etat-major a ce nouveau camouflet pour les Armées. Seront-ils se montrer dignes ou Iront-ils une fois de plus aller acheter un pot de vaseline à la pharmacie du coin ?

  23. Le Breton dit :

    C’est vraiment prendre les militaires pour des cons et c’est en plus humiliant.
    Quel autre pays au monde fait cela ?

  24. Castillon dit :

    Les Gilets-jaunes ont bon dos :

    -Réforme de l’ISF : 4 milliards;
    -Flat tax sur le capital : 5 milliards ;
    -Union Européenne : 8 milliards (pourquoi ?);
    -Refus de taxer les GAFA : 4-5 milliards ;
    -Optimisation fiscale des multinationales : des dizaines de milliards.

    Gouvernement de vendus ou d’incompétents ?

    • felipe dit :

      et tu as oublié : travail au noir à tous les étages de la société française, ce qui cible en particulier les activités économiques non exportables . c’est bien de dire que les riches trichent … tout le monde triche

  25. wagdoox dit :

    A noter qu’on a pas entendu un seul autre ministre dire ca
    on est donc bien devant un choix du politique, l’armée reste la variable d’ajustement.

  26. AncienMP dit :

    TELLEMENT plus facile de taxer le ministère de la défense que de supprimer des postes de hauts fonctionnaires et autres de ces « Élites » pour baisser le train de vie de l état!!!

  27. MikeLima dit :

    Je me marre quand je vois la haine de frustrés qui transparait des propos ineptes des plus militaristes qui sévissent ici à propos des Gilet Jaunes.
    Vous leur reprochez quoi, finalement, à part de ne pas être FOMEC???…
    Comme le disait un slogan que j’ai vu sur un « barrage », les français modestes se sont tellement serré la ceinture qu’il ne peuvent plus baisser leur froc. Dont acte!
    Alors il faut vous y faire, les citoyens vont continuer de perdre leurs services publics et les militaires de perdre de leurs équipements pour le plus grand soulagement des fraudeurs du fisc. Et non pas pour le plus grand bénéfices des soi-disant assistés qu’on aime tant pointer d’un doigts accusateur.
    Sauf si on renverse la table!

  28. Cyd dit :

    Sur les 1000 M€ de prélévement (50% du PNB) environ 150 vont aux fonctions régaliennes (police, justice, armée, diplomatie) + Education Nationale
    il en reste 850

    il est quand même facinant de voir notre président, à la suite des précédents, détruire notre armée pour financer, on ne sait pas trop quoi, plutot que par exemple arrêter de financer l’immigration, alors que c’est une demande forte de 70-80% de la population (type AME à 1 M€ pour 2019)

  29. Parabellum dit :

    Et la marmotte met le chocolat dans le papier…mort de rire jaune…cette grotesque comédie d un pouvoir totalement déconsidéré qui comme les précédents d ailleurs tond les armées et ment Sur ses engagements…deja la gauche nous faisait la chanson de trop de dépenses militaires qu’on pouvait supprimer pour payer le reste…la c est la panique parce que le peuple de base en a marre du blabla et des ponctions fiscales…le général de Villiers avait bien raison comme hier le général Salvan…une autre stratégie et politique militaire est possible et souhaitable .quant à l argent les fausses politiques économiques europeistes ont échoué: chômage zéro croissance inflation surtaxation des gens… 22 milliards de cice et autre cadeau sur les grandes fortunes…une dizaine de milliards de trop au barnum européen… des gaspi structurels archi connus…on réévalué aussi les opex et on arrête de se moquer des hommes qui servent jusqu au sang versé…gare à la colère des légions !

  30. FORABOSCO dit :

    La LPM A peine votée qu’elle est déjà détournée ! Plus facile de supprimer des crédits aux militaires qui ne pourront rien faire qu’aux profs qui descendront dans la rue, ça c’est sur. Si ce n’est pas prendre les militaires pour des cons, je sais pas c’est. Et les politiques viendront ensuite se plaindre que les armées ont du mal à recruter.

  31. Jm dit :

    Je le poste à nouveau, car un peu ancien (avant-hier sur un post désormais fermé !!!!)
    Bis repetita
    Vous cherchez de l’argent pour combler le déficit que va forcément engendrer les mesures en faveurs des mesures prises pour faire face au mouvement des gilets jaunes ?
    Je vous conseille de consulter
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/le-tchad-re%C3%A7oit-50-millions-deuros-de-la-part-de-la-france/ar-BBQEDTj?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
    Il vous manque 48 millions, regardez où ils partent !!!!
    Au fait, vous avez la même somme qui a été donnée aux services de l’immigration pour « mieux » accueillir les migrants.
    Fermez le ban

  32. Militaire dit :

    Résumé des choses :
    Retard de l’application du PPCR pour les militaires par rapport aux fonctionnaires
    Augmentation extraordinaire de 61 généraux pour acheter leur silence?
    Mais économie de 111 millions d’euros sur la masse salariale (donc le bien être des familles de militaires) pour soit disant l’équipement qui finalement servira à payer le surcoût des OPEX y compris l’engagement sur le TN au détriment de la solidarite interministérielle.
    Et Mme Parly veut qu’au nom de cette même solidarité interministérielle on paye la facture sociale en cognant encore sur notre budget !
    Elle se fout de notre gueule la MINARM?
    Ma femme et mes enfants je vais leur acheter des gilets jaunes et y faire écrire que les familles de militaire en ont marre de crever la gueule ouverte pour nourrir à coup de milliards les aides sociales de ceux qui ne savent que casser.

    • ScopeWizard dit :

      @Militaire
      .
      Sans compter que le fait qu’ ils portent des gilets jaunes ou fluo vous rappelleront les périodes et phases d’ entraînement , ce qui est bon pour se remémorer les bases et ainsi toujours rester au top ! 😉

    • Le Breton dit :

      Tous les gilets jaunes ou « ceux qui ne savent que casser » ne sont pas des casseurs.

  33. Albatros24 dit :

    Ainsi le Gvnt a choisi de déshabiller Paul pour habiller Jacques.
    Tant d’années d’études à l’ENA pour cela.. Comme c’est « intelligent », alors même que notre Armée se redressait un petit peu et que nous avons tant besoin de commandes pour notre industrie de la Défense, donc pour nos emplois d’ouvriers ingénieurs chercheurs mais aussi pour équiper enfin nos soldats comme il convient pour leur sécurité.
    Mais il ne viendra à l’idée de personne de censé dans ce Gvnt de gribouilles de, par exemple :
    -rétablir l’ISF (5 milliards d’Euros)
    -imposer aux entreprises françaises du CAC 40 de ne plus payer leurs impôts dans les paradis fiscaux que sont la Belgique la Hollande les Îles anglo normandes le Luxenbourg mais en France – c’est à dire dans le pays qui les a financées avec l’argent du contribuable (34 milliards d’Euros qui nous échappent tous les ans)
    -de revoir les optimisations fiscales diverses et variées et leur opportunité (64 milliards d’Euros chaque année : certaines sont utiles à l’économie – d’autres carrément honteuses),
    -de revoir les 54 milliards de prestations familiales (on verse autant à une famille monoparentale d’un/e smicarde qu’à un couple avec un revenu très confortable qui n’en a pas besoin),
    -de réembaucher des contrôleurs et inspecteurs des Impôts (que Sarko avait non renouvelés avec la RGPP) pour lutter contre l’évasion fiscale estimée entre quelques dizaines à une centaine de milliards d’Euros https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-economique/60-1000-240-milliards-combien-coute-levasion-fiscale
    -de sortir le budget de la Défense du budget de l’Etat (et des critères de Matrique des 3% du PIB) en le faisant voter à huis clos par la Commission de Défense, puisque nous assurons en grande partie la défense de l’Europe – Europe qui a un comportement de passager clandestin avec le terrorisme islamique en Syrie et en Afrique
    Non on préfère s’attaquer à ceux qui doivent se taire.
    Pratique.
    Bravo Monsieur le Président : tout pour garder le pouvoir et surtout ne pas froisser les très riches…mais au fait n’est-ce pas vous notre président qui devait payer l’ISF pour votre demeure du Touquet ?
    Commode de ne plus le payer ainsi, puisqu’il a été supprimé…
    Bien sûr c’est cela ce qu’il va nous annoncer ce soir…des mesurettes.
    Les gilets jaunes vont remettre cela très fort samedi, et nous avons déjà perdu 0.1 % de PIB ces jours ci. Continuons et buvons le calice jusqu’au bout.
    Après il pourra dire : « j’ai tout essayé, maintenant je siffle la fin de partie et instaure l’état d’urgence ».
    Les gilets jaunes vont devoir se radicaliser ou rentrer chez eux et la Défense reviendra à la portion congrue.

    • Vince dit :

      La France n’a pas besoin de plus d’impôts, championne qu’elle est dans cette catégorie. Elle a besoin de dépenser nécessairement et judicieusement. Est-il nécessaire de rembourser des capotes ? Est-il nécessaire de maintenir le statut des intermittents etc. etc. etc.

  34. Vevert 250 dit :

    La France n’a plus les moyens financiers de ses ambitions militaires.
    Si nous devons jouer les gendarmes de l’Europe tous les pays doivent y contribuer et régler en partie la facture.
    Les pays européens se la jouent facile avec Mme Merckel en tête à nous regarder balancer des Scalp, des obus « intelligents » , à essayer de sécuriser le Mali. Et même pas un merci puisqu’on achète ricains ou qu’on veut le beurre et l’argent pour les futurs programmes d’armement.
    C’est Trump qui a raison! Lui et nous payons trop! D’un autre côté lui a un retour sur investissement nous, nous sommes cocus!

  35. clafin dit :

    si les militaires ne voient pas que les gilets jaunes sont les derniers patriotes actifs comme eux et qu’ils sont dans la rue pour forcer ce gouvernement à dévoiler sa vraie nature, comme par exemple signer le pacte de marrakech pendant que les français sont saignés à blanc et bien ne vous étonnez pas que les caisses soient vides parce que motiver un français à faire société quand il n’arrive plus à joindre les 2 bouts tout en se devant d’accueillir toute la misère du monde sans qu’on lui demande son avis , c’est fini !
    la france est vendue par un pouvoir corrompu, les français remplacés ne reviendrons plus alors vous militaires dans quel camp vous êtes, qu’attendez-vous? que les migrants vous équipent ?

  36. ScopeWizard dit :

    Allez , à présent voilà ti pa que si l’ Armée va manquer de budget , c’ est donc la faute aux Gilets Jaunes ……………….
    Tiens , il paraît que la Russie serait également responsable de contribuer à l’ agitation ……..
    .
    Mais P****N DE B****L À C*L de ( bis ) , quand est-ce que l’ on admettra que les GILETS JAUNES sont un RÉSULTAT ET NON UNE CONSÉQUENCE ???
    .
    Le système fait n’ importe quoi donc qui trinque en premier ?
    LES PLUS FAIBLES !
    dont une partie qui est à bout enfile un gilet jaune ……………………… mais comme ce ne sont pas tous des Che Guevara ou des Pancho Villa , ils sont plutôt pour la plupart pacifiques mais sont par conséquent du même coup aussi très vulnérables et auront surtout bien du mal à empêcher les plus forts et déterminés à laisser éclater colère et violence quitte à tomber dans la récupération politique qui de toute façon les rejoint dans les revendications ou constats exprimés dès lors qu’ il y a hostilité avec la politique menée par ceux qui sont en place et en charge de la faire appliquer ……………..
    Ce problème se posera de la même façon avec d’ autres mouvements revendicatifs de quelque nature qu’ ils puissent être où ce seront les plus forts qui s’ imposeront sur les plus faibles , c’ est le plus vieux système politique qui soit qui prend le dessus à chaque fois , la loi de la jungle , la loi du plus fort ………………….
    Mais bon , chaque chose en son temps ; il faut juste être conscient de ce qui peut ou risque d’ arriver à force d’ en réunir les conditions ……………
    .
    En attendant , je vous fiche mon billet , que cette histoire de « gilets jaunes » tombe à pic pour lui faire endosser la responsabilité d’ un budget des Armées promis qui aurait dû de toute façon être revu à la baisse ……………………… Enfin , là je reconnais que je m’ avance un peu vu que je manque d’ infos …………… mais ce n’ est pas impossible ……………..
    .
    Analysons la situation ………….
    .
    1) Pourquoi ça pète si fort ?
    .
    Pour commencer , je vais reprendre ce que j’ ai répondu à notre ami @Blondin , il y a tout juste quelques heures ………………..
    .
    En fait , ce mouvement des « Gilets Jaunes » est significatif à plus d’ un titre tellement il s’ avère symptomatique de l’ état du Monde issu de l’ affrontement entre plusieurs systèmes dont le Fascisme et le Communisme qui ont été « défaits » par le Libéralisme ( lui-même étant une émanation logique autant que naturelle du Capitalisme ) parce que contrairement aux deux autres , il a apporté aux populations plus de richesses , avec plus de libertés formelles ( entendons-nous bien : « formelles » , pas « réelles » ….. ) .
    Cette liberté n’ étant pas non plus qu’ une illusion , du moins jusqu’ à un certain point qui au fil du temps n’ a cessé de bouger à la façon d’ un yoyo tendant tout de même vers une réduction de ladite liberté dans ce qu’ elle a de réel …………………..
    .
    Or , depuis que le Libéralisme se trouve en position de monopole , en gros depuis la chute de l’ empire soviétique et la fin de la Guerre Froide ( d’ une bi-polarisation + « les non-alignés » , nous sommes passés pratiquement du jour au lendemain à une uni-polarisation du Monde sous la conduite bienveillante et éclairée des USA ) , il n’ a guère tardé à virer à l’Ultra-Libéralisme ( que l’ on appelle Néo-Libéralisme pour faire plus soft et embrouiller au passage davantage les esprits en se servant de nombreux éléments de langage aux vertus « magiques » comme la « main invisible » ( autorégulation des marchés ) ou encore le « ruissellement » ( les fameux « Premiers de Cordée » ) , ce fameux et si « mystérieux » Néo-Libéralisme qui n’ est en quelque sorte qu’ une sacralisation de l’ Argent érigé en valeur cardinale et Alpha & Oméga de tout ce qui existe ou presque sur Terre avant Dieu lui-même , c’ est dire …………) et par conséquent , petit à petit , le Capital reprend lentement mais sûrement ce qu’ il avait dû concéder au Monde du Travail au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale qui avait vu pour ceux qui lui ont survécu une amélioration très nette du niveau de vie général et une sorte de nivellement par le haut des « inégalités » entre aisés et moins aisés ne serait-ce que via l’ éducation et l’ enseignement ainsi que la valeur des diplômes qui , pour faire court , permettaient de se situer dans le Monde réel , c’ est à dire tel qu’ il est et non tel que l’ on vous le montre ou vend , le fait que nous étions en période des « Trente Glorieuses » contribuant au bon fonctionnement général de l’ ensemble où presque tous parvenaient à tirer son épingle du jeu ………
    Et c’ est de toute cette combinaison entre nécessité de reconstruire et envie ma foi bien légitime de profiter de la Vie après tant de privations , de peur , et d’ horreur , que sont apparues les si fameuses « classes moyennes » qui se sentent , à juste titre , si menacées de disparition de nos jours alors qu’ elles sont pourtant à la base de toute une dynamisation très importante de l’ économie en Europe de l’ Ouest , cette région du Monde qui hormis le Japon ou la Chine et bien-sûr l’ URSS a le plus souffert matériellement et humainement du dernier cataclysme politique mondial ………………
    .
    Bon , mais en même temps ne perdons pas de vue que entre la fin de la SGM et celle des 30 glorieuses vers 1973/1975 nous n’ étions que deux à quatre milliards , et non presque quatre ou deux fois plus comme aujourd’hui ……….également , nous n’ étions pas encore entrés dans une économie de sur-consommation ou sur-production comme ce sera le cas à partir de la fin des années 1980 , c’ est à dire à partir du couple Thatcher-Reagan chantres incontestés du Néo-Libéralisme qui va peu à peu s’ imposer partout ……………..
    .
    Mais revenons à ce qui se passe et dont les Gilets Jaunes sont le résultat ………………
    .
    Alors , comment s’ y prend le Capital pour reprendre ce qu’ il a concédé au Monde du Travail au lendemain de la SGM et qui se rapproche de plus en plus des excès du Capital durant le XIXè siècle ?
    Excès du Capital qui ne l’ oublions pas ont engendré des gens comme Lénine qui non content de renverser la monarchie des Tsars dont Nicolas II et sa famille firent les frais voulait également faire souffler un vent de révolte et de renouveau à l’ échelle mondiale avec comme berceau l’ URSS et un système estimé meilleur et plus juste , le Communisme …………… et nous étions alors en octobre 1917 soit en pleine Première Guerre Mondiale durant laquelle la Russie était notre alliée faisant partie de la Triple Entente contre les Empires Centraux ( Allemagne , Autriche-Hongrie , Turquie ) !
    .
    Eh bien , le Capital s’ y prend de plusieurs manières :
    .
    _en mettant en concurrence la main d’œuvre du monde entier
    _en délocalisant
    _en ouvrant les frontières aux flux migratoires
    _en permettant aux ultra-riches d’échapper à l’impôt grâce à la libre circulation des capitaux
    .
    Et c’ est ainsi qu’ après tout juste un petit quart de siècle de cette Globalisation/Mondialisation , on a fini par aboutir à la paupérisation de quelques centaines de millions d’ Européens , d’Américains et même de Japonais …………
    .
    Quant à ceux qui protestent , qui s’inquiètent ou s’ angoissent et qui souffrent comme les « Gilets Jaunes » , « on » explique qu’ ils n’ont rien compris au Nouveau Monde , que ce sont des racistes , des égoïstes qui refusent de partager le peu qu’ ils ont avec les milliards d’ hommes du Tiers Monde qui pour la plupart ont encore moins qu’ eux mais dont il est loin d’ être exclu qu’ ils ne s’ emparent un jour ………….
    .
    Les inévitables dérives d’ un monde à la fois dérégulé et financiarisé à outrance produisent des crises à répétition ( exemple la crise de 2008 dont l’ origine remonte à celle des « subprimes » aux USA ) , qui sont alors autant de prétextes à paupériser un peu plus les classes moyennes , ainsi qu’ à les culpabiliser ……………….
    .
    2) Macron est-il responsable ?
    .
    Le Président Macron est une figure de proue du Néo-Libéralisme , une sorte de produit marketing directement issu et porteur de cette idéologie néo-libérale qui ne sert qu’ un intérêt et un seul , le sien .
    .
    Certes , la comparaison est audacieuse voire osée mais supposons que vous choisissiez l’ Islam comme religion , eh bien vous pourriez facilement profiter et bénéficier de tous ses avantages comme n’ importe quel musulman à condition toutefois de ne pas trop chercher à vous montrer exigeant ………………..
    .
    Mais concernant le Néo-Libéralisme qui n’ est pas une religion au sens où nous l’ entendons je vous l’ accorde volontiers , vous pouvez y adhérer ou l’ encourager tant que vous voudrez , jamais vous n’ en profiterez si vous ne faites pas partie d’ une certaine « élite » de haut niveau à la fois fortunée et disposant des relations qui vont bien ……………… Jamais ………… vous n’ en serez au mieux qu’ un petit rouage ni indispensable , ni exceptionnel , tout juste parfaitement interchangeable et bon à jeter au besoin ………………… Vous devrez donc jouer des coudes et faire votre trou ou avoir beaucoup de chance ………………
    Bref , bien que faisable ça ne sera pas évident .
    .
    Revenons à notre histoire de « culpabilisation » ………………
    .
    C’ est clairement sur ce point que Macron a fait très fort , trop fort ……………
    .
    Le Président Macron s’ en est fait le champion !
    Sont en premier lieu coupables les retraités de gagner apparemment plus que les actifs mais aussi de laisser de la dette aux nouvelles générations et même pour certains d’avoir , par leur travail , accumulé un petit capital immobilier ou pu épargner du temps où l’ épargne rapportait quelque chose étant de surcroît indexée à l’ Inflation , ce qui n’ est plus le cas .
    Pour ne rien arranger , tous ceux qui possèdent un bien immobilier sont désormais coupables d’ accumuler de la rente plutôt que de faire circuler l’ argent .
    Pire , à cause d’ individus comme Griveaux , la culpabilité des Français s’ étend aux plus modestes qui osent continuer à utiliser leurs voitures équipées de moteurs fonctionnant au Diesel qui contribuent à tellement polluer la planète …………… ces Français pollueurs et irresponsables qui fument clope sur clope pour leur seul plaisir , sans tenir compte des raisons de cette addiction lorsque malheureusement elle en est devenue une ……………
    Coupables également , ces Français qui , après avoir fait quelques études pour acquérir une spécialisation et espérer ainsi avoir amélioré leur situation future , n’ acceptent pas n’importe quel emploi …………
    Coupables enfin , tous ceux qui s’ étonnent ou osent faire remarquer que l’ on traite mieux une partie des migrants clandestins que les SDF français pour lesquels , il est bon de le rappeler , l’ État ne pouvait rien faire ………….. d’ où la création de choses comme les Restos du Cœur censées palier aux déficiences , carences , ou désengagements de l’ État s’ étant estimé « impuissant » face à l’ ampleur de phénomène SDF …………..
    .
    Avec cette volonté de contraster avec l’ attitude limite débile de son débonnaire prédécesseur , le Président François Hollande , lui-même cherchant à se démarquer de celle jugée brutale de l’ autoritaire Président Nicolas Sarkozy , Emmanuel Macron a tenté un mélange savant entre De Gaulle et un dirigeant incarnant un modernisme digne du XXIè siècle , ce qui dans un premier temps lui a plutôt bien réussi et fait illusion donnant à une partie de la population l’ impression du retour à une époque où la France était grande , écoutée , et se faisait respecter en pesant sur sa propre destinée ainsi que sur la destinée du Monde ………..
    .
    Tant que cette espèce de nostalgie y a trouvé son compte fait de gloire et de fierté retrouvées , le Président Emmanuel Macron pouvait incarner une verticalité du pouvoir jugée nécessaire voire bonne à excellente pour le pays .
    .
    Comme la France est historiquement duale , il se trouve que son peuple est à la fois monarchiste et révolutionnaire , et c’ est clairement ce côté révolutionnaire qui s’ est à nouveau manifesté dans ce que l’ on a appelé peut-être un peu trop hâtivement , le « dégagisme » , mais aussi dans cette espèce d’ acceptation de la volonté du candidat Macron de faire bouger le pays et de miser sur les start-up et sur « le monde de demain » ……… alors qu’ il venait d’ être Ministre de son économie sous la présidence Hollande ………… ce qui a paradoxalement selon moi renforcé cette impression de pratiquer un renouveau et conféré un sentiment d’ expérience d’ un candidat pourtant issu du monde bancaire ( banque d’ affaires ) et financier n’ ayant jamais été élu ou engagé dans le combat politique avant de fonder « En Marche » tandis qu’ il était Ministre de l’ Économie …………………….
    .
    Seulement , le Président Macron a rapidement échoué et 18 mois de mandat seulement ont suffi ………….
    .
    3) Pourquoi cet échec ?
    .
    Parce que d’ entrée dans ce monde néo-libéral qu’ il conviendrait de définir avec toute la précision requise ( ce qui est long à faire ) , son équation économique , sociale , fiscale était quasiment insoluble ………..
    .
    Afin d’ attirer les investisseurs et dans le but d’ éviter que l’ exil fiscal ne s’ accentue , il a choisi de diminuer les impôts des plus aisés : l’ ISF s’ est ainsi transformé en Impôt sur la fortune immobilière , un impôt à taux unique ou proportionnel ou encore « flat tax » de 30 % s’ applique sur les revenus du capital , les sociétés bénéficient d’ une baisse progressive de l’impôt ………..
    .
    Il est clair que de telles mesures pouvaient se justifier car elles simplifiaient et facilitaient les choses ……….
    .
    Du coup , le Président Macron espérait qu’ une sorte de cercle vertueux s’enclenche , favorisant l’investissement , la compétitivité , et donc l’emploi ; ce qui fait qu’ à la sortie , un rééquilibrage des comptes publics et de la balance commerciale tant attendu devenait possible ……….
    Sauf que , et c’ est là où le bât blesse , dans le même temps ( selon sa formule chérie ) , il fallait aussi se montrer docile voire servile vis-à-vis de Bruxelles et de Mme la Chancelière Angela Merkel et donc réduire , et réduire encore , et encore davantage , le déficit budgétaire ……………..
    .
    Par conséquent , il lui fallait trouver d’autres recettes fiscales ……………
    Et c’est à partir de cette évidence autant qu’ impératif économique que l ’on n’ a rien trouvé de mieux à faire que matraquer les retraités via l’augmentation de la CSG .
    Des retraités dont les pensions complémentaires AGIRC-ARRCO progressent déjà moins depuis des années que l’inflation .
    La mesure a du reste été très mal vendue via cette histoire de « solidarité inter-générationnelle » comme si du temps où ils étaient actifs , lesdits retraités désormais matraqués , n’ avaient pas fait preuve d’ une telle solidarité envers leurs aînés en finançant quoi ? leurs retraites !
    Tandis qu’ il leur restait possible d’ aider les jeunes de leurs familles si ces derniers étaient en difficulté ………………..
    .
    Malgré tout , comme si ça ne suffisait pas , et il est probable que c’ était effectivement le cas , au nom d’ une belle idée , la fameuse Transition Écologique , le gouvernement en a rajouté une couche via le matraquage sur la fiscalité des carburants alors que dans le même temps ( décidément , quelle formule ! ) on continue , on persiste , et même on accentue cette espèce de chasse aux automobilistes en multipliant des radars dont le tiers vient d’ être vandalisé …………
    Cette chasse se matérialise par une pluie d’amendes , de contraventions , mais aussi par des contrôles techniques coûteux et de plus en plus coûteux au point que tu te demandes si ton véhicule ne doit pas tout en roulant et en s’ usant être le plus proche du neuf possible ………
    Bref , la matraquage fiscal indirect frappe de plus en plus tout ce qui roule ……………… même les vélos risquent de ne pas y échapper , ce qui est un comble absolu !
    .
    Mais là , le gouvernement qui en plus ne sait faire preuve d’ aucune empathie ou compassion envers ceux qu’ il contraint , est allé trop loin et ça a craqué !
    .
    L’ autre erreur majeure du Président Emmanuel Macron compte tenu de ses ambitions pour la France est d’avoir laissé à Bercy le soin de déterminer la politique fiscale …………….
    .
    Or , Bercy est une technostructure , une véritable machine infernale à fabriquer en série de la complexité , à monter de véritables usines à gaz , à multiplier les effets de seuil , à inventer de nouvelles taxes pour compenser la baisse d’ autres taxes ……………
    Cela fait des décennies qu’ il en est ainsi , et c’ est encore plus vrai aujourd’hui !
    .
    Donc là-dessus se greffe la taxe d’ habitation ……………..
    .
    Estimant qu’ il faut faire un geste , de plus cela a été promis , le Président Macron décide donc de supprimer progressivement cette taxe pourtant reversée aux collectivités locales à raison de 22 milliards chaque année , alors que fort peu voire personne à vrai dire , n’ en réclamait la suppression ………….
    Mais qui , alors que déjà étranglées , exsangues et surendettées pour un grand nombre va en supporter les conséquences ? Les communes !
    Des communes dont l’ État se désengage de plus en plus en diminuant les dotations qu’il leur verse …………
    Résultat : nombre de communes n’ont pas répercuté la baisse , au contraire !
    .
    En résumé , la politique fiscale est une affaire beaucoup trop sérieuse et délicate pour qu’ on la confie aux mains maladroites des hauts fonctionnaires de Bercy ; d’autant que ces derniers sont parmi les plus fanatiques en vrais thuriféraires de la rigueur budgétaire …………..
    .
    Eh bien , mis à part le fait qu’ il paraît salutaire d’ en virer une bonne partie , avec la révolte des Gilets Jaunes , voilà que ces fichus hauts fonctionnaires vont être obligés de manger leur chapeau et de procéder à des révisions déchirantes voire à devoir enfin sortir de leurs schémas de pensée mille fois ressassés à la c*n !………….
    .
    Une chose est d’ ores et déjà presque sûre et certaine : les fameux critères de Maastricht et le tout aussi fameux seuil de 3 % de déficit budgétaire ont vécu …………
    .
    Reste à présent à savoir comment sortir de cette crise ……………
    .
    Avant de nous avancer sur quelque formule miraculeuse , attendons déjà de voir ce que va décider le Président Macron ……………………..

    • ScopeWizard dit :

      Euh…..bof !
      Rectifions ……………….
      .
      Mais P****N DE B****L À C*L de ( bis ) , quand est-ce que l’ on admettra que les GILETS JAUNES sont un RÉSULTAT ET NON UNE CAUSE ???
      .
      Et complétons :
      AGIRC-ARRCO
      .
      Il s’ agit là d’ un régime complémentaire de retraites des salariés du secteur privé ( ARRCO ) et des cadres ( AGIRC ) ………..
      .
      Le truc à bien comprendre c’ est que , certes ce mouvement des GJ a contribué à impacter la Croissance mais certainement pas au point où elle l’ a d’ abord été à cause des freins successifs que la politique gouvernementale n’ a cessé de mettre depuis des mois , freins qui ont tellement plombé les finances de si nombreux Français que leur pouvoir d’ achat , indispensable à la consommation elle-même étant l’ un des moteurs principaux de la Croissance , s’ est effondré ……….
      .
      Qu’ est-ce que le Néo-Libéralisme ?
      .
      Rappel car déjà maintes fois exposé ………….
      .
      Perso , c’ est quelque chose qui ne m’ enchante ( au sens propre comme au figuré ) guère et qui explique une grande partie de mon animosité vis à vis des tenants du pouvoir aux USA et de ce qu’ ils font de ce pouvoir , ce qui se traduit par une hostilité et une grande méfiance notamment en matière de politique étrangère conduite depuis des décennies par ce grand pays ……………..
      .
      De plus , si les USA nous vantent à longueur de journées les vertus de ce Libéralisme qu’ ils portent aux nues et qu’ ils ont imposé au Monde entier ( à part ceux qui ne peuvent suivre ou sont réticents voire récalcitrants ) avec l’ appui des Anglais ( couple Reagan-Thatcher des années 1980 ) , lorsque cela ne fait pas leurs affaires , ce qui arrive , les USA font exactement tout le contraire et se réfugient dans le Protectionnisme alors qu’ ils n’ apprécient guère que d’ autres en fassent autant , ce qu’ il nous font bien comprendre et surtout bien sentir ………………
      Bref , ce sont des vendeurs nés , et c’ est bien cette puissance mercantile dont ils ont fait une science voire un art qui fait leur très grande force ……………..
      .
      Pourquoi suis-je tellement opposé au Néo Libéralisme en tant que tel qui peut être assimilé à une sorte de fils prodigue du Capitalisme dont il est en quelque sorte le bras armé ?
      .
      Déjà , ce sont des concepts plutôt flous et changeants qu’ il convient de définir au mieux en essayant de partir de bases précises ………..
      .
      Disons pour faire court que le NL ( oui abrégeons ce sera plus facile ! 😉 ) qui nous intéresse , parce que c’ est celui auquel nous sommes de plus en plus confrontés en 2018 , se développe à partir des années 1970 avec la montée en puissance des pensées inspiratrices de Milton Friedman ( économiste américain 1912-2006 ) et de Friedrich Hayek ( économiste et philosophe britannique né en Autriche 1899-1992 ) ……… qui pourtant ne se sont jamais revendiqués du NL mais seulement du Libéralisme ! Allez comprendre …………..
      Vous noterez au passage que nous avons là deux penseurs anglo-saxons ( ce ne sont pas des latins , par exemple ) …………….
      .
      Selon Paul-Michel Foucault ( philosophe français 1926-1984 ) , le NL se présente comme une technique de gouvernement , une politique économique et sociale étendant l’emprise des mécanismes du « marché » à l’ensemble de la vie …………..
      .
      Selon les disciples de Friedrich Hayek , les choses sont très différentes : il s’ agit avant-tout de donner la priorité à l’ action individuelle libre de toute emprise ; ses disciples estimant même aberrante toute technique de gouvernement qui s’ aviserait d’ intervenir dans le « marché » y compris à son bénéfice ou afin d’ en étendre l’ influence ……………
      .
      Constatez par vous même à quel point tout ceci porte en lui de tromperie ou de faux semblants possibles via l’ amplitude du concept et de la façon dont il peut s’ interpréter jusqu’ à s’ incarner dans un pouvoir réel au choix de telle ou telle interprétation…………..
      .
      Quoi qu’ il en soit , les détracteurs du NL lui reprochent essentiellement de provoquer , d’ entretenir , et d’ accroître les inégalités , de générer ainsi une importante fracture sociale ( ça vous rappelle quelque chose ? ) ou de piller les ressources naturelles de la planète sans retenue ni vergogne , et ce , sous des formes et à des degrés divers ……………..
      .
      Bon , tout ça c’ est bien joli mais pour l’ instant nous sommes plutôt dans du baratin ……..…
      .
      Alors qu’ en est-il si nous approfondissons ?
      .
      Le NL est en réalité une idéologie qui ne dit pas son nom mais nourrit tout de même un imaginaire et c’ est là sa grande force ( comme toute idéologie ) notamment en préemptant le vocabulaire …….
      Le NL sur ce point fait très fort car justement il se refuse à s’ assumer comme étant une idéologie , ce qui décuple sa force ………………..
      Il est grandement aidé en cela par nombre d’ anti-libéraux souvent qualifiés d’ obsessionnels qui ne rêveraient que de voir les chars russes ( soviétiques à l’ époque ) défiler sur les Champs-Élysées ………
      En gros , le NL ou le Libéralisme n’ existe pas , c’ est du pur fantasme !
      .
      Ce déni tombe du reste comme un cheval dans le carpaccio puisque curieusement les pères et maîtres à penser du NL en assumaient , eux , l’ entièreté du terme quand ils en ont forgé le concept en 1938 ……………
      Il s’ agissait de messieurs Friedrich Hayek et Ludwig von Mises ( économiste né en Autriche-Hongrie en 1881 puis naturalisé américain , mort en 1973 ) ……………
      .
      En fait , le NL se compose d’ un ensemble d’ idées sous forme de forts séduisants récits ( appelons les « story telling » ) qui ont peu à peu , en jouant très habilement sur les mots , réussi à imposer une vision du Monde en créant un véritable univers mental favorable au modèle néo libéral ………..
      .
      Et oui , le NL s’ appuie sur des mots , des concepts qui ont petit à petit , l’ air de rien , fini par modeler entièrement notre perception , notre compréhension du Monde …………
      Idées soit-disant dans l’ air du temps et fausses évidences pullulent telles « société de la connaissance » , le fait que nombre de nos entreprises sont désormais apatrides , le win-win , la main invisible , le ruissellement , la société liquide , la fin de l’ Histoire , etc ………. prônées par des gens comme Alain Minc , Bernard Kouchner , Jacques Attali , et tant d’ autres …………
      .
      Afin de verrouiller la pensée ( conformisme ou bienpensance ) , le NL s’ appuie sur quatre piliers :
      .
      _repentance
      _gouvernance
      _ingérence
      _transparence
      .
      Justement , c’ est cette fameuse « transparence » qui gouverne et régit désormais notre vie publique , fait peser sur les plus « purs » la menace d’ une épuration par un d’ encore plus « pur » ( ou se considérant comme tel ) ; la « repentance » , elle , a permis de préparer les esprits à la destruction de la nation jugée forcément toujours coupable d’ avoir provoqué conflits , colonisation et guerres , il s’ agit donc à tout prix de l’ empêcher de se perpétuer ; l’ « ingérence » et la « gouvernance » , quant-à elles , nous promettent un Monde idéal où les Droits de l’ Homme serviront d’ étendard pour imposer la régulation par le Droit et le Marché ainsi que l’ évacuation de la Démocratie au profit d’ une armada d’ experts , de ceux qui « savent » … sous-entendu « toi t’ es trop c*n , tu sais rien et tu comprends rien à rien , tu n’ as aucune légitimité , encore moins de crédibilité ……….. mais ne t’ en fais pas « nous » on sait et nous sommes parfaitement compétents donc tout-aussi parfaitement légitimes ; il ne te reste plus qu’ à dégager le passage et à nous laisser faire , on gère ………… puis ne te bile pas , nous , on nous croira »……………
      .
      Et il n’ y a pas que ça ……………..
      .
      Attardons-nous sur la notion de « transparence » …………………
      .
      C’ est quoi ça , la transparence ?
      .
      Une belle saloperie un peu comme le face-hugger d’ Alien ………………….. 😉
      .
      Au fil des ans , l’ injonction de transparence s’ est imposée à tous et à tous les niveaux …………. mais , d’ un autre côté , comment s’ y opposer ?
      Et oui , la transparence n’ est-elle pas le gage d’ une vraie démocratie , ne permet-elle pas d’ éviter magouilles et autres dérives de ceux qui participent à l’ exercice du pouvoir , de nous préserver des dictatures ou des autocrates ? C’ est vrai , pas de transparence dans de tels régimes ……… quoi qu’ en Chine , vu l’ émergence des réseaux sociaux , a pu se développer une certaine forme de transparence dénonçant les turpitudes de certains cadres et dirigeants du parti ……………….
      C’ est également au nom de cette « transparence » qu’ une ONG comme WikiLeaks , des gens comme Edward Snowden ou Julian Assange ont pu révéler au Monde l’ existence des écoutes planétaires de la NSA , l’ une des dix-sept agences du renseignement américaines , et que d’ autres médias ont pu mettre à jour l’ existence de divers réseaux opaques et complexes de certains circuits financiers ……………..
      Bref , que du bonheur , les gars ; et vive « les lanceurs d’ alerte » !
      .
      Eh bien alors , c’ est super la transparence !
      .
      Tout d’ abord , un constat : il ne saurait y avoir de gouvernance efficace avec une transparence qui serait totale ; tout ne peut être exposé en place publique à tout moment , une part de secret plus ou moins grande s’ avère indispensable ………….
      .
      Par exemple , concernant les pourparlers entre l’ IRA et les autorités gouvernementales britanniques ayant finalement abouti à la fin de la guerre civile en Irlande du Nord qui déchirait le Royaume-Uni , les négociations en cours ne pouvaient et ne devaient se dérouler QUE dans le plus grand des secrets ; toute fuite les condamnant à l’ échec .
      Et des exemples , il y en a bien d’ autres …
      .
      Que cela plaise ou que cela ne plaise pas aux médias , ils ont une responsabilité !
      .
      Un journaliste doit en permanence , dans certains cas , notamment s’ il a eu vent d’ informations à propos de négociations cruciales secrètes pouvant mettre enfin un terme à un conflit meurtrier qui seraient proches d’ aboutir positivement , se poser la question s’ ils faut les divulguer immédiatement et sans délai au nom de la « transparence » risquant de la sorte de tout faire capoter , ou bien , attendre un peu , les garder précieusement pour lui , les creuser et les approfondir le temps nécessaire , pour ensuite le moment venu et tout danger écarté , être le premier à en faire une analyse complète et solidement argumentée , façon scoop ………….
      .
      Dans ce cas , effectivement , la « transparence » pouvait s’ avérer particulièrement contre-productive .
      .
      Dans d’ autres , elle peut carrément tourner à la dictature !
      .
      Houla ! Qu’ est-ce qu’ il raconte encore ce Scope ?
      .
      Sautez pas partout , je m’ explique : au nom de cette « transparence » , nous en arrivons à remettre en cause un certain nombre de principes qui protégeaient , au delà de certaines professions , les individus eux-mêmes !
      .
      _secret des sources pour les journalistes
      _secret des avocats
      _secret des banquiers
      _secret médical
      .
      Et c’ est sur ce dernier point que la « transparence » va devenir plus vicieuse que jamais et où technologie et idéologie vont savamment se faire la courte-échelle …….. les coquines !
      Les GAFAM ( Google Apple Facebook Amazon Microsoft ) connaissent tout de nous grâce à l’ exploitation de nos données et ne cessent d’ ailleurs de nous pousser à nous mettre davantage à nu un peu plus chaque jour ……….. et oui , voyeurisme et exhibitionnisme s’ entendent très bien avec la « transparence » , ils sont vraiment très copains … sacré petit trio infernal , va ! 😉
      .
      Au point que le jeune informaticien , fondateur ( il n’ était pas tout seul ) de Facebook , Mark Zuckerberg , passe son temps à vous expliquer que chacun doit s’ exposer sauf à être « hors normes » !
      Dans le même ordre d’ idées , Eric Schmidt , ancien boss de Google , tient ce merveilleux discours :
      « Seuls ceux qui ont des choses à se reprocher se soucient de la protection de leurs données personnelles » ; ce qui sous-entend que si vous n’ acceptez pas de vous mettre à nu en vous connectant et en partageant sur Twitter , Facebook , etc , si vous ne voulez pas que vos comptes bancaires soient étalés au grand-jour , si vous refusez que votre dossier médical soit transmis à votre employeur , votre assureur , votre banquier , alors c’ est que forcément vous avez quelque chose à cacher , que vous n’ êtes qu’ un mauvais citoyen voire pourquoi pas un terroriste !
      .
      Et c’ est du reste ainsi qu’ insidieusement , au nom de la lutte contre le terrorisme , cette injonction de « transparence » se voulant de plus en plus absolue , nous amène petit à petit vers une nouvelle forme de dictature : le soft totalitarisme .
      .
      D’ autant plus qu’ il est vrai que le concept de « vie privée » est quelque chose de récent et jugé comme anormal en comparaison de ce qu’ il en était dans nombre de petites villes ou villages où tout le monde se connaissait ou presque et se racontait tout ou presque , c’ est dui moins ainsi qu’ il en était ( ou que certains s’ imaginent qu’ il en était ) il n’ y a pas si longtemps ………………..

    • roissard dit :

      Sans aller jusqu’à la sobriété de Twitter serait t’il possible de limiter la longueur des commentaires ?
      Merci.

      • ScopeWizard dit :

        @roissard
        .
        C’ est à dire qu’ il y a encore plus simple ; quand ça paraît trop long , soit on fait comme JFKennedy et on lit en diagonale , pas sûr que l’ on comprenne tout m’ enfin bon , soit on passe tout de suite à autre chose et on décide ainsi de ne pas perdre son temps…………. 😉

  37. Dimitri dit :

    Donc si je comprends bien les crédit militaire vont passer en RSA, APL, CMU et retraites. Des promesses mais tant que nous sommes pas entrés dans la période concerné il nous sert à rien d’y croire.

  38. Vince dit :

    « Il va falloir trouver de l’argent. »
    .
    C’est sûr que quand on a le taux de prélèvement obligatoire le plus élevé de l’UE, on se demande… Mais où trouver de l’argent ?

  39. mich dit :

    Parfait , une bonne raison de stopper le SNU ,et aussi une bonne raison que les chefs d’état major se calme un peu sur les façons dont ils envisagent l’utilisation du budget,on a déjà donné.Peu importe ce que je pense des gilets jaunes ,de toute manière bien malin qui peut les définirent vraiment et on s’en fout un peu ,ce qui est clair c’est qu’ils peuvent servirent au moins à deux choses ,la première c ‘est une vrai adaptation de nos services d’ordre et au passage de la justice ,car il semblerait que les attentats ou les différentes crises intérieurs (banlieue ,ND landes etc )n ‘ai pas suffit (et c’est prioritaire sur le militaire pure pour moi),pour la deuxieme ils peuvent donner un ballon d ‘ oxygène à notre pays qui de toute manière ce serait retrouver avec un exécutif plus ou moins hésitant voir bloqué sur la suite du quinquennat ,surtout que l’on est à trois ans de la prochaine présidentielle (les aboyeurs de la destitution attendront bien ,je me fait pas de souci pour eux),mais pour cela il faut que tout le monde mette vraiment carte sur table.La priorité c’est l’emploi des personnes au sens large ,pas des primes incompréhensible que l’on ne comprends pas ,quelques idées perso pour de « petites marges » ,OK pour reprendre un ISF complet mais alors suppression de la prime purement démago du mois de septembre sensé aidé les écoliers (@Fred va m’en vouloir !) ,plus sérieusement est ce qu’un jour on va enfin réussir à simplifier les règles de ce pays ou tout le monde à l’impression d’être le couillon d’un autre ?On envierait presque les pays ou la part du gâteau à partager est moins importante.

  40. werf dit :

    Retour de l’ancien monde c’était prévisible de la part d’une ex de la direction du budget qui a brillé par son incompétence. Elle devrait demander à son mari directeur ( très, très bien payé) de l’agence des participations de l’Etat de vendre des sociétés publiques pour couvrir les quelques milliards nécessaires.

  41. Duc d'Orléans dit :

    Il ne fallait pas être sorti de Saint Cyr pour prévoir que ce serait le budget de la Défense qui fera la soudure pour satisfaire la générosité paniquée de Monsieur Macron. J’ai aussi beaucoup aimé les termes du rapport des parlementaires Perrin et Conway-Mouret estimant que les militaires ayant eu l’habitude de vivre dans la misère budgétaire, si on les crédite amplement, ils ne seront pas quoi faire de cet argent abondant. Non, mais je vous assure, il y a de quoi se la prendre et se la mordre !
    Les GJ se plaignaient du mépris et du manque de considération qu’ils avaient subi, vu ce qu’on entend, il va falloir qu’à présent l’on mette un gilet jaune sur nos tenues.

  42. Thaurac dit :

    bizarre mas pas un ici, ne dit merci au gilets jaunes comme dans les autres posts!

  43. Reality Checks dit :

    Bingo!
    .
    Après le ravissement des gilets jaunes du Burkina Faso, voici venu le temps de la tonde des gilets jaunes de l’armée française……….
    .
    Ceci me fait penser à une veille expression française, datant de la fin du 18ième (!) qui quoique quelque peu paillarde et donc transgressive, renvoie au bon sens populaire qui dénonce ces personnes prétentieuses qui se croient au-dessus de tout le monde au point de ne pas évacuer leurs gaz intestinaux par l’endroit naturel, le derrière, mais par un emplacement plus élégant :
    .
    Péter plus au que son cul, cela coûte cher………….

  44. Myshl Mabelle dit :

    DES SOUS D’ABORD POUR NOS PAUVRES A NOUS !!!!
    Que le ministre s’abandonne à la solidarité gouvernementale, ou inter-ministérielle, soit.

    Ca nous pendait au nez, l’équipement de forces va morfler, rien de nouveau sous le soleil.

    Cependant le ministre, au lieu de simplement s’abandonner solidairement, devrait s’efforcer, autrement dit se battre pour que nos sous-payés à nous bénéficient de la manoeuvre.

    Nombre de nos MDR, engagés, devraient voir leurs soldes augmentées, comme sera augmenté le SMIC. On va les déséquiper pour payer plus les « smicards » quand ils sont eux-mêmes smicards voire moins que smicards… Au grand risque de les voir quitter la maison, au grand risque de voir moins de monde sonner à la porte d’entrée.

    Le ministre doit mettre en oeuvre la solidarité nationale en servant d’abord ses smicards à elle, ses moins que smicards à elle. Ensuite seulement filer aux autres ce qui restera.

    On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Le ministre doit servir d’abord les trop bas salaires de nos armées, il en va de la fidélisation comme de l’attractivité « recrutementale ». Comme on ne peut pas toucher à la grille indiciaire, au « grillage » indiciaire, il faut une prime mensuelle pérenne.

    En conclusion, que le ministre rende du fric par solidarité, soit, mais qu’elle se batte alors pour garder la part qui concrétisera le solidarité nationale pour nos pauvres à nous. Si elle ne sait pas faire ça, alors elle n’a de « ministre des armées » que le titre.

    • felipe dit :

      Myshl Mabelle
      l’enfer est pavé de bonnes intentions .
      l’honneteté et l’exigence d’honneteté de la part des français consisterait d’abord à annoncer l’ensemble de ses revenus et pas seulement un salaire net (comptons les allocations). ce qui est aussi valable pour nos soldats qui sont modestement payés mais qui peuvent-tout au moins dans leurs premières années de service, bénéficier du gite et du couvert.
      revenons à la revalorisation des soldes des MDR. attention à ne pas ouvrir la boite de pandorre ! payer un caporal comme un caporal chef ou un sergent suppose ensuite de payer ce dernier comme un sergent chef. et ainsi de suite. cette logique implique, grille de la FP aidant de l’appoliquer à l’ensemble des fonctionnaires jusq’aux grades terminaux.
      rappelons nos que l’échelle de solde dans un régiment varie de 1 à 5 (entre le soldat et son chef de corps) puis à 8 (pour les généraux chefs d’états-major)
      j’aimerais que le soldat français soit payé comme son homologue anglais mais là aussi attention à ne pas perdre de vue les limites inflexibles de carrière chez les MDR et SOFF, comme les règles d’avancement beaucoup plus sélectives chez les brit

  45. Sgt moralés dit :

    Non pas champion d Europe mais du monde,faudrait voir à ne pas sous estimé notre gouvernement.

  46. Edouard dit :

    Bon déjà le budget des Armées n’est pas encore raboté pour satisfaire les gilets jaunes. Mais je note deux choses dans cet articles :
    – on a des journalistes qui trouvent qu’augmenter le budget des armées peut être risqués parce que ces mêmes militaires ne seraient peut être pas en capacité de gérer un afflux de pognons… faut quand même être gonflés pour dire une ineptie pareil.
    – Mme Parly, dans son message, ne semble pas plus prête à défendre le budget qu’elle l’a fait le mois dernier.
    … et je pense que Mr Macron a montré qu’il pouvait lâcher des choses… certains ne vont pas se gêner pour réclamer plus…. les classes moyennes n’ont pas fini de payer l’addition.

  47. helaine jean pierre dit :

    Les  » réseaux sociaux » sont le degré zéro de l’esprit critique. Haine, racisme, intolérance et théories complotistes en tout genre. Ces réseaux ont pris le pouvoir et nous entrainent au fond . Variation : vers moins l’infini. Prenez 1000 GJ et vous aurez 1000 cas particuliers . Sans interlocuteurs on fait comment ? Encore une fois nos militaires vont trinquer, transformés en variable d’ajustement. Les politiques sont tombés sur la tête, dépassés par les évènements . Pauvre Mélenchon , le voici réduit à courir après un mouvement qui le dépasse. Il en rêvait, d’autres que lui l’ont fait. Pauvre de nous !

  48. edo tensei dit :

    Bonjour,

    réfléchissez un peu, même si demain on trouvait des dollars sur la lune ou sur mars, vous croyez que çà va changer quelque chose ?
    Tous les pays occidentaux croulent sous la dette, et personne ne fait de plan pour en sortir, le monde entier est endetté alors qui est le créancier ?
    Je me rappelle un vieux reportage, genre tf1 envoyé spécial, dans une contrée lointaine genre le Pakistan, des mômes dans la boue en train de fabriquer des briques à base de torchis, et la voix off qui nous raconte le destin tragique de ces mômes, le travail d’ une vie pour rembourser les frais d’ hôpital d’ un parent.
    La dette c’ est un vieux moyen de tenir autrui en esclavage.

  49. Jean dit :

    La seule solution pour sortir du bourbier dans lequel on se trouve est une diminution des dépenses publiques, couplée à une baisse des impôts c’est la seule façon d’avoir de la croissance et de produire de la richesse. Pour cela il faut procéder à une baisse drastique, immédiate et sans concession de la taille de l’état, cet état obèse, omniprésent, omnipotent, omnitaxeur , qui veut s’occuper de tout et de tous le monde. Il faut arrêter avec les gabegies, les plans foireux, les hauts conseils inutiles, l’assistanat massif, les mesurettes ridicules et autres enfumages écologiques couteux.
    L’Etat doit rester à sa place et assurer ses fonctions régaliennes, en particulier assurer la sécurité de ses citoyens vis-à-vis des menaces extérieures.
    Au lieu de ça, on évoque maintenant la possibilité d’utiliser le budget de la Défense pour alimenter le gouffre sans fond de l’assistanat social et accélérer le déclassement de notre pays.

    • frisou67 dit :

      Euh… C’est pas le plan… Que voulez-vous ? Que les sénateurs mangent des rasquettes pendant un mois ? Que les préfets arrêtent la gabegie ? Que nos énarques n’aient plus d’emploi réservé a vie ?
      Vos propos sont à la limite du dangereux pour ce système !

    • Géo dit :

      Mon cher collègue de blog « Jean », il est vrai que diminuer le budget de la défense déclasserait notre Pays. Mais diminuer les dépenses et augmenter les prélèvements, il y a une autre solution pour équilibrer le budget de la Nation. Ce serait la seule solution et je vous approuverais complètement, en partageant vos regrets, si le budget de la France fonctionnait comme celui d’un ménage, d’une association ou d’une entreprise, ou si la France était seulement une collectivité territoriale (municipalité, intercommunalité, conseil départemental, régional, établissement public) ne disposant pas de la souveraineté monétaire.
      .
      Mais attendez : je sais que la France ne dispose plus de sa souveraineté monétaire. Telle est la donnée financière inacceptable qui nous condamne à la diminution des dépenses publiques et à l’augmentation des prélèvements obligatoires en nous menant de deux façons différentes à une impasse : le ralentissement de l’activité économique et donc (spirale vicieuse) à la diminution des dépenses publiques et à l’augmentation des prélèvements obligatoires.
      .
      La solution qui vous semble inéluctable, mon cher « Jean », n’est pas une solution mais beaucoup de nos concitoyens le croient comme vous, pour les motifs que j’évoquais au paragraphe précédent.
      Pour sortir de la spirale vicieuse, ce que je vais écrire maintenant est une énormité au regard du dogme économico-politique et mensonger qui nous est imposé depuis près de cinquante ans et qui est enseigné, de génération en génération, aux étudiants en économie qui veulent réussir leurs examens : pour équilibrer notre budget nous devons rejeter le dogme et reconquérir notre souveraineté monétaire.
      .
      Pour ce faire, l’€uro pourrait nous aider (à la seule condition que le courage politique soit au rendez-vous) : en fabriquant de l’€uro ( = en « faisant marcher la planche à billet » comme la France le faisait jusqu’en 1973, avant le SME) on équilibrerait le budget de la France sans « diminuer les dépenses publiques ni augmenter les prélèvements obligatoires ».
      .
      L’€uro nous y aiderait parce que (et ce peut être pourquoi l’on est mal venu de le dire) c’est l’économie de l’ensemble de la zone €uro qui absorberait l’inflation résultant alors d’une augmentation de la masse monétaire qui serait décidée unilatéralement par la France devenue ou redevenue soucieuse de son intérêt légitime et de l’intérêt prioritaire des Français.
      .

      • tschok dit :

        Et paf! Encore l’année 73.
        .
        C’est une année érotique qui exerce une puissante attraction.
        .
        Bon cela dit Géo, quelques grosse bêtises dans ce que vous dites: non la France ne peut pas « fabriquer » de l’euro en faisant « marcher la planche à billet ». C’est précisément interdit par le pacte monétaire passé avec nos partenaires de la zone euro, quoique la BCE ait mis en place une politique de QE qui revient un peu au même, mais à l’échelle européenne, et sans avoir créé d’inflation.
        .
        Si on veut faire fonctionner la planche à billets, il faudra sortir de l’euro pour retourner au Franc et le faire tout seul, dans notre coin. Donc, l’inflation dans la zone Franc ne sera pas « absorbée » par la zone euro, vu qu’on sera dehors.
        .
        Mais au delà de ces remarques un peu formelles, j’attire votre attention sur le fond de votre discours: en fait vous cherchez la martingale pour que l’Etat finance un déficit permanent en faisant tourner la planche à billets et rembourse la dette qui en résulte en monnaie de singe, grâce à l’inflation qu’il provoque lui-même.
        .
        C’est bien ça votre idée, si je vous suis bien, non?
        .
        L’idée d’utiliser la planche à billet pour financer le déficit, puis l’inflation pour rembourser la dette est certes très répandue, mais surtout très puérile. C’est une vision à la fois simpliste et caricaturale. Le plus extraordinaire étant sans doute que ceux qui la professent sont persuadés d’être de grands génies de l’économie financière, alors que cette combine est d’un cul-cul la praline inimaginable.
        .
        C’est franchement le degré zéro de l’économie financière.
        .
        Et pourtant, c’est une idée qui fascine. Il est aisé de comprendre pourquoi: elle rend tout déficit inconsistant et toute dette indolore. C’est le paradis, quoi. Le père Noël, mais la version pour adulte.
        .
        On a tellement envie d’y croire. Et ça parait si facile dit comme ça. Ben voyons.

        • Géo dit :

          Tschok, vous êtes victime du dogme de la monnaie forte : cette tournure d’esprit paresseuse, où l’on préfère développer le dogme au lieu de chercher et réfléchir par soi-même, n’est guère étonnante au vu de vos interventions habituelles qui consistent à contredire sans rien présenter qui n’a pas été déjà cent fois entendu et lu.
          .
          Oui, l’année 1973 est le début d’une évolution déterminante mais le dogme interdit d’admettre cette évidence (évidence pour qui examine un peu la question sans avoir été formaté au préalable par des études d’économie qui ne font que propager le dogme).
          .
          Peu m’importe au fond ce qu’en pense Tschok et ce qu’il refuse de voir : je donne mon point de vue pour les lecteurs qui souhaitent réfléchir par eux-mêmes.
          .
          Effectivement, retrouver notre souveraineté monétaire et fabriquer autant d’€uro qu’il nous en faut, c’est facile.
          Du moins ce sera facile tant que nous aurons encore le droit de faire ou défaire nos lois en France. Pour l’instant c’est encore le cas : abrogeons la loi du 4 août 1993 dite « sur l’indépendance de la Banque de France », abrogation qui rendra au Gouvernement français l’intégralité de son pouvoir monétaire et donc budgétaire.
          .

          • Robert dit :

            Géo,
            Bien vu, le droit de battre monnaie et de prêter à l’Etat, sont des prérogatives de souveraineté d’ordre régaliennes. Et il suffit de voir que ces jours-ci chaque année, l’Etat emprunte sur le marché pour payer ses fonctionnaires et rembourser une partie non pas de sa dette qui accroit chaque année, mais des intérêts de sa dette. Donc l’Etat emprunte nos petits enfants toujours plus chaque année parce qu’il a renoncé à sa souveraineté. Certes, cela permet aux adeptes du collectivisme et du on rase gratis avec l’assistanat généralisé, qui asservit aussi les peuples puisqu’il les déresponsabilise et les rend dépendants d’un système étatique, de ne pas avoir à justifier leurs dépenses faramineuses de fonctionnement et de subvention. Parce que le marché roi a toujours été l’allié du collectivisme, les deux se partageant les rôles.
            Qui a décidé d’obliger l’Etat à emprunter sur le marché et dans quelles poches vont ses intérêts ?
            Ce sont les bonnes questions à se poser.
            Merci, Géo, pour votre contribution.

  50. Olivier dit :

    Combien sont ils les Gilets jaunes à pouvoir comprendre les enjeux géopolitiques ? Que dalle…
    Quand la situation se dégradera ils iront encore sur les ronds points pour gueuler leur haine d’une défense au rabais ?

    • Géo dit :

      Si l’on compte le nombre de gens capables de « comprendre les enjeux géopolitiques », ils sont à peu près aussi nombreux chez les Gilets Jaunes que chez les élus.
      La Démocratie, c’est très bien mais la « démocratie représentative » est une supercherie qui n’a de démocratie que le nom : en réalité la démocratie dite « représentative »c’est le gouvernement par les représentants élus pour les représentants élus regroupés en partis politiques : c’est le fameux (et fumeux) « régime des partis ».
      .
      Au vingtième siècle ça pouvait marcher parce que les élus s’appuyaient sur la presse (la diffusion d’informations et d’opinions fonctionnait à sens unique), presse qui leur vendait son soutien par toutes sortes de moyens détournés (un exemple de cette collusion, parmi tant d’autres : sans motif valable les journalistes ont droit à un abattement de 30% sur leur déclaration de revenus).
      .
      De nos jours et depuis vingt ans, la diffusion d’informations et d’opinions n’est plus à sens unique grâce à @internet (les blogs, les courriels et les listes de diffusion associatives où chacun peut répondre).
      Plus que les histoires de taxe-carbone ou autre, @internet crée l’efficacité chez nous des Gilets Jaunes et des Bonnets Rouges.
      En Italie, c’est ce qui a permis l’accès au pouvoir de l’extrême Droite.
      En GB c’est ce qui a permis le Brexit pourtant refusé depuis toujours par les puissances d’argent ( la City).
      .
      Aujourd’hui les données de la politique à l’ancienne, celle qui se fondait sur l’efficacité de la presse, ça ne fonctionne plus. Après le discours du 10 décembre, l’essentiel des commentaires est passé sur la Toile et personne (dans les SR, dans les partis politiques, dans la presse elle-même n’est vraiment capable d’en faire la synthèse tant c’est foisonnant. La synthèse de la crise dite « des Gilets Jaunes » qui n’est en réalité qu’une crise de la démocratie représentative, sera faite dans les urnes.
      .