Le prochain chef d’état-major interarmées américain devrait être le général Mark Milley

Contrairement à ce qu’aurait souhaité James Mattis, le secrétaire américain à la Défense, ce ne sera pas le général David Goldfein, l’actuel chef de l’US Air Force qui succédera au général Joseph Dunford, lequel quittera prochainement ses fonctions de chef d’état-major interarmées [l’équivalent du CEMA français, ndlr].

En effet, ce 8 décembre, à l’occasion d’une rencontre de football américain entre l’US Army et l’US Navy, le président Trump a confirmé qu’il proposerait le général Mark Milley à ce poste.

Né en juin 1958 à Winchester, dans le Massachusetts, le général Milley est l’actuel chef d’état-major de l’US Army. Diplômé de des Universités de Princeton [sciences politiques] et de Columbia [relations internationales], il a participé à de nombreuses opérations extérieures durant carrière [Égypte, Panama, Haïti, Bosnie-Herzégovine, Irak, Afghanistan]. Il a notamment été le commandant de la 10 Mountain Division [2011-12], du 3e Corps d’Armée [2012-14] et de l’Army Forces Command [2014-15].

D’après les médias d’outre-Atlantique, M. Trump aurait préféré la personnalité « expansive » du général Milley à celle du général Goldfein, plus réservé et « cérébral ». Quoi qu’il en soit, cela fera bientôt 15 ans qu’un chef d’état-major interarmées ne sera pas sorti des rangs de l’US Air Force. Bien qu’il n’y ait aucune règle en la matière, il y a généralement un « roulement » entre les forces armées pour ce poste.

« Je suis reconnaissant envers ces deux hommes incroyables pour leurs services rendus à notre pays », a affirmé M. Trump auy sujet des généraux Dunford et Milley.

La date de la passation de commandement « est encore à déterminer », a encore ajouté le président américain, alors que le général Dunford doit partir en retraite en octobre 2019. Il n’est pas exclu que son départ soit précipité. Cela étant, la nomination du général Milley doit encore être approuvée par le Congrès.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Clavier

    Répondre

    • de vrai_chasseur

      Répondre

      • de Auguste

        Répondre

        • de vrai_chasseur

          Répondre

      • de batgames

        Répondre

    • de heaume44

      Répondre

    • de MERCATOR

      Répondre

  2. de Fred

    Répondre

  3. de aleksandar

    Répondre

  4. de Marsouin

    Répondre

    • de Vince

      Répondre

  5. de MD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *