Archives quotidiennes : vendredi, 7 décembre, 2018

Le retrait de la Turquie du programme F-35 n’aurait pas un « impact dévastateur » selon le Pentagone

Cet été, le Congrès des États-Unis a décidé qu’aucun des avions F-35A Lightning II commandés par Ankara ne quittera le territoire américain tant que les implications liées à l’achat de système défense aérienne russe S-400 par la Turquie ne seront pas clairement définies. En effet, l’on craint que l’acquisition par Ankara de systèmes non interopérables

Contre l’avis de l’Otan, les États-Unis soutiennent la création d’une « armée nationale » au Kosovo

Les relations entre la Serbie et le Kosovo sont actuellement très tendues, notamment à cause de la décision de Pristina d’imposer une taxe de 100% sur les produits d’importation serbe et de transformer la Force de sécurité du Kosovo [KSF] en une armée nationale. À Belgrade, l’on craint qu’un processus soit enclenché par les autorités

Israël/Hezbollah : La FINUL confirme l’existence d’un tunnel situé près de la frontière israélo-libanaise

Le 4 décembre, l’armée israélienne a lancé l’opération « Bouclier du Nord » afin de détruire des « tunnels d’attaque » qui, creusés par le Hezbollah, traversent la Ligne bleue, c’est à dire la frontière séparant le sud du Liban et le nord d’Israël. Plus tard, elle a signalé à la Force intérimaire des Nations unies au Liban [FINUL]

Les États-Unis ont effectué un « vol d’observation » en Ukraine pour réaffirmer leur soutien à Kiev face à Moscou

Négocié par les membres de l’Otan et ceux du Parte de Varsovie, le traité « Ciel Ouvert » fut signé en 1992. Mais ce n’est que dix ans plus tard qu’il entra en vigueur, après sa ratification par la Russie. Ce texte permet de réaliser des vols de surveillance non armés au-dessus du territoire des 35 pays

Irak : Les artilleurs français ont détruit une colonne de véhicules de l’État islamique avec des obus « BONUS »

Le 6 décembre, les Forces démocratiques syriennes [FDS], qui réunissent les milices kurdes syriennes [YPG] et des groupes arabes armés, ont assuré avoir progressé dans le secteur d’Hajine, c’est à dire la dernière position tenue par l’État islamique [EI ou Daesh] sur la rive orientale de l’Euphrate, dans la province de Deir ez-Zor. Pour rappel,