Maintien de l’ordre : M. Philippe promet des « moyens exceptionnels » pour la prochaine manifestation des « gilets jaunes »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

239 contributions

  1. petitjean dit :

    Faire peur, c’est tout ce qu’a trouvé ce gouvernement pour dissuader les manifestants. Les médias actuellement sont mobilisés pour faire peur , discréditer, dissuader , les français d’exprimer leur colère
    C’est une pratique éprouvée dans notre ripoublique, le pouvoir est capable d’organiser des incidents plus ou moins graves avec ses barbouzes
    Oui , il y a de quoi être en colère quand on voit l’état de notre France :
    -de tous les pays européens c’est en France que les prélèvements obligatoires sont les plus élevés : vivons nous mieux que nos voisins ?
    -la dette ne cesse de croitre pour atteindre le niveau du PIB
    -jamais il n’y a eu autant de chômeurs en France
    -le quart de notre jeunesse est en déshérence
    -les ministères régaliens manquent de tout : police, justice, défense
    -l’immigration a pris les proportions d’une invasion :combien ça nous coûte ?
    48% de prélèvements obligatoires et un état qui dévore 57% du PIB : où vont ces dizaines de milliards ??
    Macron , tout à son projet européiste-mondialiste, ne veut rien lâcher : comment l’obliger ?
    Augmenter les impôts et les taxes, n’est pas une réforme, c’est une solution de facilité ! Macron et son gouvernement doivent tailler dans les dépenses !!
    L’Histoire a montré que les manifs gentilles ne débouchent sur rien : Alors que faire ?
    Retour au 19ème siècle où l’armée tirait sur les manifestants ??!!
    Le recours à l’armée pour faire du maintien de l’ordre est une proposition débile, voir criminelle !
    Ce qui se dit sur les réseaux sociaux :
    « Le sadisme le plus abominable, c’est de faire crouler les français sous les impôts et les taxes pour qu’ils financent leur propre disparition à travers les milliards dépensés pour l’immigration : c’est la torture avant l’exécution »
    il faudrait qu’on se mette à y réfléchir sérieusement avant qu’il ne soit trop tard……………..

    • Rigel dit :

      Ferme donc ta g…., cela nous fera du bien à tous, les imbéciles de lfi commencent à nous gonfler, le trou serait avec eux insondable et noir comme ton trou de balle…
      Assez, ça suffit, hormis dénigrer c’est le néant à l’image du tien qui règne dans ce qui te sert de cerveau. Reviens sur terre, Macron n’est que le bouc émissaire de ceux qui avant votaient quand ils votaient pour ceux qui n’ont rien fait pour le pays. Dès que la populace grognait et manifestait, ils abandonnaient piteusement leurs promesses et réformes en s’asseyant dessus.. Pour une fois qu’il y en a un qui essaie de redresser ce pays les gauchos piteux et baveux comme à droite font tout pour le faire dérailler. Eh ouais mec, vieux, ça découvre d’un coup que ça vit mal… Ça finit pas la fin du mois, désolé mec, c’est le cas des 3/4 de la population mais de là à va-tout péter, il n’y a que ceux qui se voient comme des va nus pieds avec bagnoles neuves et beaux pavillons 5 gosses à nourrir qui se croient permis de tout péter, ok allez y mais ne venez pas vous plaindre quand les entreprises qui vous embauchent auront fait faillite, ce sera le chomdu sans indemnité, c’est mieux ???
      Pensez avec votre cerveau cortical et non avec le limbique, siège de l’émotionnel violent..
      Macron partira et les mecs comme toi le remplaceront par qui ? Melancon le hideux ou Lepen la brutale ??
      C’est là qu’on se rend compte que l’économie est fragile et difficile à comprendre , que les comptes ne se ont que l’équilibre entre débit et crédit……
      Tôt ou tard il faudra rembourser le débit, le créancier attend….. Qui le fera, sûrement pas le retraité, ni le chômeur, pas plus que celui qui gagne 1200 et dépense 2000 parce qu’il en a l’habitude, ce sera les générations de l’an 2000 et après de passer à la caisse…
      Que diront ils des vieux qui les ont collés dans la misère ? À ton avis ??…. Réfléchis 2 secondes, dans ton cas prends plusieurs heures, la réponse n’en sera plus qu’évidente, à moins que tu ne comprennes que dalle, mais là on ne peut rien pour toi, retourne à l’école….

      • Françoise dit :

        @Rigel : M. Macron n’est qu’un demi réformateur. Il se moque de la dépense publique.

      • DGrenier dit :

        Ta « démo » n’est pas mal Rigel , mais qu’est-ce que je déteste les mal-embouchés comme vous, et vulgaire qui plus est! Vous méritez les gilets jaunes, l’inverse n’est pas prouvé!

      • vno dit :

        Pénurie d’anisette ou mauvais mélange ?

      • ni pour ni contre, bien au contraire dit :

        Esclave consenti et volontaire d’un système dont tu n’es même plus capable d’avoir une vision critique. Soumis que tu es. Continue à travailler pour rien, à payer des taxes faites pour engraisser des porcs qui font se gaver en Suisse avec l’argent commun. Tu mérites les gilets jaunes, créés en partie par ta lâcheté de citoyen soumis.
        Tous les blindés d’un gouvernement aux abois, ne sachant plus quoi faire pour contenir une colère qu’il a refusé de voir monter depuis tant de temps ni changera rien. Qu’ils serrent les fesses en espérant que les policiers, gendarmes, et autres militaires continuent d’obéir docilement aux ordres sans réfléchir.
        Et vous pauvres hères, continuez à jalouser les suceurs d’allocs, les bénéficiaires du RSA, les immigrés. Pendant que 100 milliards d’euros par an sont crassucés par les fraudeurs.
        Ils doivent bien rire de la France d’en bas tout là haut !!!
        Et toi mon pauvre Rigel, comme si on apprenais quelque chose à l’école….tu aurais dû y rester, parce que vraiment, tu n’as rien compris…..

        • tschok dit :

          Nous attendons tous vos lumières.
          .
          Pour l’instant, c’est un peu confus.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok
            .
            Certes !
            Cependant le constat dressé me paraît être le bon ; le diagnostic c’ est que ce système en place n’ est pas assez solide ni pour lui-même , ni pour le patient ; en gros , le virus fatigue et fatigue le porteur qui étant de plus en plus fatigué va devoir se débarrasser dudit virus ( qui sans son porteur ne peut pas vivre ou même exister ) ou du moins prendre le dessus afin de garder la situation sous contrôle comme disent ces messieurs …………

      • MAS 36 dit :

        Jusqu’à ce jour les contributeurs de ce site se respectaient , j’apprécie. Pour les insultes et la vulgarité il y a d’autres sites.

        • Robert dit :

          MAS,
          Merci de ne pas en tenir compte, vous appréciez le site, à juste titre, ignorez les grossiers personnages comme je le fais moi-même depuis un moment.

          • ScopeWizard dit :

            @Robert @MAS 36
            .
            C’ est surtout qu’ à part y perdre au mieux ton fichu Latin , au pire tes nerfs ou ton urbanité , ça ne sert à rien …………. mais alors vraiment à rien du tout ……………
            Bref , c’ est aussi nocif qu’ inutile !

        • legiR dit :

          De la même façon que les »casseurs » dévalorisent les manifs et permettent d’escamoter le fond du problème exprimé par les manifestants, Rigel dévalorise opex360.
          .
          Depuis quelque temps il semblait s’être calmé mais voilà que ça le reprend.
          .
          Laurent Lagneau est chez lui et fait la modération qu’il veut mais je crois que le style Rigel ne peut pas coexister avec des commentaires sérieux. Il y a donc un choix à faire, pour chacun de nous comme pour le modérateur.

    • Hector dit :

      >48% de prélèvements obligatoires et un état qui dévore 57% du PIB :
      >où vont ces dizaines de milliards ??
      Dans les prestations sociales (700Md€ / an) qui représente et de loin le premier poste de dépense en France. Et le pire est que cette fiscalité écrasante ne suffit pas puisqu’on s’endette en plus pour la même raison . Oui vos chiffres sont exacts. Oui il faut que la pression fiscale baisse (comme dans les autres pays) mais il faut accepter en échange une baisse des prestations sociales (comme dans les autres pays) !

      • Stoltenberg dit :

        Le 1er candidat qui promet de supprimer 99% des prestations sociales, de libéraliser le marché du travail, de virer 35% (voire plus) de fonctionnaires, baisser les taxes, augmenter les budgets de défense et de la recherche et baisser considérablement l’endettement aura mon vote et mon soutien total! E. Macron est mal parti! C’est pour cela que le pays sombre dans le chaos! C’est à cause du socialisme!

        • Castel dit :

          @ Stoltenberg
          En voyant Macron comme un socialiste, vous commettez la même erreur que ceux qui croyait voir Napoléon comme un républicain à son époque !!!

          • Robert dit :

            Castel,
            Vous niez la réalité, Bonaparte est un républicain fidèle qui n’a fait que sauver ce qui allait à sa perte par sa propre folie en portant « la bonne parole révolutionnaire » à toute l’Europe par le feu.
            La révolution a imposée aux français la conscription, ce que n’avait fait aucun roi, cela a permis avec l’argument idéologique de l’idéal révolutionnaire d’envoyer les jeunes français faire la guerre à toute l’Europe.
            Napoléon est un héritier direct de la Terreur, à laquelle il a contribué, ne vous en déplaise.
            Quand à Macron, certains n’ont pas encore compris qu’il est déjà dans la suite post nationale, un monde sans frontières ou les militaires iront défendre l’idéal mondialiste et la police combattre les méchants patriotes, ou le transhumanisme régnera au profit d’une élite ploutocratique et l’argent sera la seule loi.
            C’est à la fois l’accomplissement de l’idéalisme révolutionnaire et libéral, qui ont le même but, la marchandisation de l’être humain et des rapports sociaux.

          • Stoltenberg dit :

            Vous pensez par conséquent qu’il sera un champion du capitalisme tout comme Napoléon était un champion de la monarchie. J’aimerais bien mais c’est peu probable ! Il est mal parti ! Il n’a pas baissé les dépenses publiques. L’ENA lui a lavé le cerveau.

      • Hokuto dit :

        Bonjour, merci d’étayer vos chiffres. Le poste « prestations sociales » comme vous l’appelez, n’est que de 19Mrds d’€ pour l’année 2018, loin derrière les remboursements et dégrèvements d’impôts par exemple (120Mrds d’€, rien que ça). Vous confondez peut être avec le budget de la sécu, qui n’a rien à voir, et qui est de 475Mrds d’€ (dont 223 rien que pour les retraites).
        Voici deux liens interessants, parmi une foultitude d’autres sources surement plus fiables.
        https://fr.statista.com/statistiques/477617/repartition-budget-etat-selon-poste-depense-france/
        https://www.la-croix.com/Economie/France/En-France-trois-budgets-publics-pas-confondre-2018-01-18-1200906878

    • Allobroge dit :

      « où vont ces dizaines de milliards ?? » Mais tout récemment au métro d’Abidjan, au TGV marocain, à l’aide de 500 millions d’euros accordé pour les migrations et sans doute dans bien d’autres endroits ….

      • Chef Chaudard dit :

        Vous avez trouvé où sont partis quelques millions. Faites un effort et vous trouverez où part le reste, qui représente beaucoup, beaucoup plus…
        Je vous aide: c’est pas la vaisselle à Macron ni l’hébergement des sans-papiers qui coutent cher…

  2. Dimitri dit :

    Ce sont les cassos de casseurs qui vont être contents. Ils vont pouvoir s’enorgueillir de rajouter à leur palmarès d’avoir combattu un char du dictateur Macron, envoyé spécialement pour abattre froidement les gilets jaunes gnégné. En fait juste un blindé plus tout jeune seulement parfois armé d’une lame.

    • Thaurac dit :

      alors c’est des casseurs ou des gilets jaunes, pige pas?

    • Przybylski dit :

      Macron n’avait pas pensé au nombre d’imbéciles peuplant la France. Car, vu la gratuité de l’enseignement, on pouvait espérer mieux. Dans un monde d’assisté les militaires dans un blog militaire, ça me rend friable. C’est quoi quoi ces mirlifonts qui veulent me défendent? Des militaires d’opérette?

    • Robert dit :

      En ce moment, la racaille a pourri les manifs de lycéens envoyé au casse pipe par la gauche our essayer de récupérer la colère populaire. Et ils s’éclatent bien dans toute la France.
      Oui, je sais, c’est sur Fdesouche, mais ce sera difficile de contester cette réalité.
      http://www.fdesouche.com/1118597-france-nouvelles-scenes-de-violences-dans-des-lycees-video

      • tschok dit :

        Rob, vous avez loupé l’heure de vos médocs.
        .
        Ca se ressent. Vous même vous vous en rendez compte.

  3. deres dit :

    Je n’ai peut être pas vu toutes les photos du précédent « bouclage » des champs Elysée, mais je suis quand même étonné par le manque de moyens matériels de al police pour réaliser ce genre d’action !
    Je me serais attendu à ce que des barrières de 3 m de haut soient déployés sur toutes les rues bloqués mais c’était loin d’être le cas. La plupart des barrages que j’ai vu sur les photos étaient constitués de véhicules avec des policiers pour boucher les trous et occasionnellement de barrières de 4 ou 5 m de large. Pas étonnant dans ce cas que le bouclage des Champs demande 4000 policiers qui ont bien entendu manquer ailleurs. Le lut d’une ligne Maginot est de libérer le personnel, pas de le fixer quelque part. Mais je suppose que els ordres venant du haut de l’Etat ne peuvent pas ne pas être respectés …

    • dolgan dit :

      Jusque là, l’état essaie au maximum de préserver l’emploi. Fermer les champs Élysée (3 we de suite du coup), c’est mettre en danger un grand nombre d’emplois. Tout ça pour quelques milliers de révolutionnaires ultra-violents.
      .
      Les médias ne s’intéressent pas au conséquences des actions des gilets jaunes. Pourtant, rien que le blocage du 17 novembre a suffit pour mettre des gens au chômage (rares sont les commerces à pouvoir s’assoir sur 25% de leur chiffre d’affaire en novembre). Le calcul des penseurs du mouvement est simple: un chômeur = un électeur pour leur parti.

      • Céphée dit :

        Le problème de ce mouvement, c’est qu’il n’y a pas de vrai penseur à sa tête, mais une nébuleuse mouvante d’initiateurs dont les idées leur échappent rapidement par effet de groupe sur les réseaux sociaux.

        • Le Breton dit :

          Le problème du mouvement, c’est la récupération, Joseph Mélenchon y met toute son énergie, lui en particulier mais aussi à droite comme à l’extrême droite.

          • Robert dit :

            Le Breton,
            Pour l’instant, tout ce que j’ai vu, il existe peut-être autre chose mais invisible dans les médias, ce sont des spécialistes de l’entrisme et des gauchistes essayant de rendre compatibles avec la pensée conforme des revendications des gilets jaunes. Et les manifs de lycéens, lancées par un syndicat de gauche, essaient de prendre le train du mouvement.
            On voit déjà une scission conformiste des gilets jaunes et ce n’est pas fini.
            Mais si vous avez des éléments à nous fournir, je suis preneur.
            Un article de point de vue de CRS
            https://www.valeursactuelles.com/societe/temoignages-bout-les-policiers-se-disent-inquiets-et-en-colere-avant-lacte-iv-des-gilets-jaunes-101549

          • dolgan dit :

            Récupération? lui et ses militants en sont l’un des deux piliers du mouvement.
            .
            Faut se réveiller, si les gilets jaunes récitent mot à mot du mélenchon depuis le début, que mélenchon les soutiens, que les élus france insoumise y sont bien acceuilli et que les portes paroles « apolitiques » du mouvement sont souvent d’anciens candidats france insoumise/FN, c’est pas par hasard ou par récupération. C’est l’ADN du mouvement.
            .

          • Stoltenberg dit :

            Tellement stupide cette expression « récupération politique ». En gros, tout ce que font mes ennemis c’est de la récupération politique et tout ce que je fais c’est un vrai sentiment de compassion et la volonté de changer les choses. Si les gilets jaunes choisissent le socialisme et succombent aux slogans stupides et simplistes du style « augmenter le smic » ou encore « instaurer l’ISF », ils deviendront des gilets rouges. Et ils se veront obligés de destituer les héros socialistes qu’ils ont eux-mêmes mis au pouvoir ! Au Venezuela les gens pillent les magasins pour trouver de la nourriture alors que leur leader mange dans des restaurants chics ! Nos socialistes sont pareils.

        • Robert dit :

          Bien vu, Céphée, ils sont aussi inclassables et irrécupérables par tout mouvement organisé et de connivence avec le pouvoir ou chacun se partage les rôles.
          Donc, ils embêtent tout le monde, même ceux qui cherchent à les récupérer.
          Mais ils montrent bien l’état de notre pays, divisé et atomisé, et les souffrances de notre peuple, passées au second plan, voire niées, pour d’autres priorités.

          • Garance dit :

            J’approuve. Imaginez par contre qu’effectivement ce mouvement se structure jusqu’à devenir un parti politique avec un(e) chef. Cela risquerait pas mal de secouer vraiment le cocotier, ou à l’inverse…notre Histoire de France est riche en la matière.

  4. Le Breton dit :

    Désastre matériel et humain en perspective.

  5. Rascasse dit :

    Et hop, un marché pour un VAB avec un canon à eau !

    • lym dit :

      Ce qui pourrait avoir une autre utilité en prime: S’aider les une les autres…
      https://www.youtube.com/watch?v=XhuJKTY3erQ

      J’ai d’ailleurs pu observer des cours de conduite autour de Satory récemment avec ces engins. J’avoue avoir un peu de mal à percevoir l’intérêt de sortir des vieux clous peu maniables (avec des équipages sortant de l’auto-école »?) quand même en fonçant dans le tas ça peut finir ainsi et quelques secondes à portée de lancé manuel dans un contexte vraiment insurrectionnel.

      La commande est passée à Caterpillar pour des bull blindés, aussi, pour compenser les pertes et la jouer à l’israélienne?

    • La deuxième vague dit :

      Un point pour Rascasse

    • TINA2009 dit :

      Bsr RASCASSE !

      Excellente initiative !
      – Cependant , seriez – vous opposé à une modernisation de nos VBRG , dotés de moyens additionnels?
      Les cellules sont bonnes , on très peu servis : Un stratégie d’implantation et incrémentation serait bien adaptée pour ces matériels …. Quels est votre sentiment ?
      A vous lire ….

  6. Nike dit :

    Il faut savoir siffler la fin de la récréation, ceux qui avaient des raisons valables de manifester ont obtenus ce qu’ils souhaitaient, ceux qui restent son juste là pour foutre le bordel, voler, piller. Reste à espérer qu’il n’y aura de morts et (trop) de blessés parmi les forces de l’ordre.

    • Thaurac dit :

      D’accord avec vous, restent les irréductibles qui sont manipulés par les syndicats ou politiques (idem) et les casseurs, donc il faut muscler la riposte…

    • La deuxième vague dit :

      Nike : combien tu gagnes pour parler comme ça ?
      Lieutenant au minimum, non ?

      • Nihilo dit :

        En quoi ça vous avancera de savoir combien il gagne ?
        Combien gagnez-vous ? En y passant combien d’heures par an ? Avec quelles aides sociales ? Quelles aides des parents ? Quelles aides des grands-parents ? Quelles aides des frères et soeurs ? Quelles aides de votre conjoint(e) ? Que vous dépensez dans quelles prestations et biens indispensable ?
        Vous voulez comparez votre situation à la sienne ? Alors mettez tout sur le tapis, on verra lequel ou laquelle est le plus vertueux ou la plus vertueuse …

    • Nom dit :

      Nike : mooooôônsieur ne souffre pas troôôô de sa situation je vois…

      • Nihilo dit :

        Et alors ? Il faudrait qu’il souffre de la situation ? Vous en souffrez vous ? Pourquoi en souffrez-vous ? Combien gagnez-vous ? En y passant combien d’heures par an ? Avez-vous fait des études ou avez-vous préféré vous amuser ? De quelles aides sociales bénéficiez-vous ? Quelles aides des parents ? Quelles aides des grands-parents ? Quelles aides des frères et soeurs ? Quelles aides de votre conjoint(e) ? Que vous dépensez dans quelles prestations et biens indispensable ?
        Vous voulez comparez votre situation à la sienne ? Alors mettez tout sur le tapis, on verra lequel ou laquelle est le plus vertueux ou la plus vertueuse …

        Vous voulez qu’on compare la situation d’un cheminot Sud-Rail à celle d’un médecin ? D’un PDG de PME ? D’un patron artisan maçon ? D’un ouvrier Renault ?

      • Nike dit :

        Monsieur s’est sorti les doigts du cul quand il a fallu pour payer des taxes et impôts à tout va. Mais j’ai la faiblesse de croire qu’ils servent à payer la retraite de mes parents, l’ecole de mes gosses, l’hôpital où ma famille pourra être soigné, les routes, le chômage de mon frère et accessoirement l’armée qui nous défend.
        Donc vu le service rendu tout compte fait je trouve ça pas trop déconnant.

        J’imagine que vous proposez de ne plus payer d’impôts et d’avoir plus de services ?

    • Miséreux dit :

      Nike : tu en portes certainement…

      • Céphée dit :

        Un peu de culture ne vous ferait pas de mal : « Nike » est le nom de la déesse gecque de la victoire.

        • Nike dit :

          Bien vu, c’est également pour cela que cette célèbre marque de chaussures de sports a choisi ce nom.
          Bref pour un blog militaire « victoire » m’a paru approprié.

          Oui je suis contre le bordel, contre les idées démagogiques, et les yaquas, fautquons de tous poils. Ce mouvement est légitime mais ne justifie pas toutes les casses. Il renvoie une image déplorable de la France et il est surtout pas structuré.
          Même pas 5% des Français sont syndiqués, ceux qui veulent porter des revendications doivent commencer par se syndiquer sinon il faut qu’ils se taisent. Et ne dites qu’il y a que des rouges dans les syndicats, il y en a pour tous les goûts. L’exemple des syndicats Allemand est très parlant et à mon sens à suivre.

          Enfin, la profanation de l’arc de Triomphe, de Marianne, et de la tombe du soldat inconnu, m’a convaincu que nous étions devant une meute d’animaux. Si nous les laissons faire ils finiront par tuer. Relisez l’histoire de la révolution française vous verrez que ces phénomènes d’entraînement de foules sont incontrôlables. J’ai en mémoire l’exécution d’une centaine de prêtres prisonniers en plein Paris, je ne parle même pas de la Vendée. C’est le besoin d’ordre suite à des excès inimaginables qui a porté au pouvoir Napoléon.
          Notre système politique est perfectible, mais il vaut 1000 fois mieux que la situation où veulent nous abaisser certains.

      • Nihilo dit :

        Et alors ? N’avez-vous pas les moyens de vous en offrir ? Pourquoi ? Auriez-vous commis des erreurs qui vous empêchent maintenant de vous offrir des Nike ? Est-ce sa faute ? Il est coupable que vous ne puissiez pas vous offrir des Nike ?

        • Clément dit :

          @Nihilo
          Vous savez que c’est un blog plutot sérieux ici, vos jugement sur la valeur des chaussure digne du collège, gardez-les svp.

          • Nihilo dit :

            Donc c’est plutôt à Miséreux que vous devriez adresser votre remarque … (je vous explique au cas où vous ne compriendriez pas : c’est Miséreux qui a rédigé une remaque quant à la valeur des chaussures du collège …)

        • tschok dit :

          Si à 12 ans t’as pas une paire de Nike, c’est que tu as loupé ta vie.

    • Coucou le revoilou dit :

      Nike : À te lire je constate effectivement que cette nation se fera d’autant plus facilement bouffer par l islamisation qu’elle n’a plus rien de chrétienne. Avant, quelque fois, le combat avoir du sens au moins…
      Taper sur des miséreux c’est tout ce qui te reste ?

      • Hermes dit :

        Concrètement, on s’en bat le steak des chrétiens adepte de la pédophilie…

      • Cheers dit :

        Les miséreux n’ont pas à piller, voler, casser… Eux ne paient pas d’impôts mais moi si. Je leur paye leur RSA, l’hôpital, les transports, le mobilier urbain qu’ils cassent etc. Le petit commerçant qui s’est endetté et fait vivre 2/3 personnes ne leur a rien fait. Il ne mérite pas de fermer boutique.
        Donc s’ils sont un minimum citoyens, qu’ils manifestent pacifiquement. La casse, la dégradation de l’arc de Triomphe (quel scandale) ne répond en rien à leurs revendications, dans un pays où ils sont beaucoup aidés (dont j’ai bénéficié, merci la France, lorsque j’en ai eu besoin).
        Ce n’est pas parfait, cela nécessite des reformes, mais ne pas cracher dans la soupe, ne pas emmerder ses concitoyens. Etre miséreux comme vous dites, n’empêche pas de réfléchir et d’être respectueux. Ce n’est pas un passe-droit.

      • Nihilo dit :

        Des miséreux ? Ce sont des miséreux qui ont manifesté à Paris ? Des miséreux aimeraient avoir un RSA, les miséreux c’est ceux qui quittent la Syrie par exemple.

      • Nike dit :

        Ceux qui sont à plaindre sont ceux qui occupent les ronds points des campagnes. Pas les racailles des banlieues Parisiennes qui viennent faire leurs « courses de Noël » en pillant les commerces. Ceux qui sont à plaindre sont les forces de l’ordre qui font leur devoir, même si sur le fond elles aimeraient bien gagner un peu mieux leur vie et avoir un soupçon de reconnaissance.
        Après je ne vois pas où est le lien avec le christianisme et l’islam ?

    • Dan dit :

      Completement d’accord Nike , mais il reste aussi quelques neuneus au discours misérabiliste, pas tres futés et qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez . Comme ce type , ancien militaire, qui est passé sur BFM TV qui gagne 4000 euros par mois (dont 1000 de pension) mais trouve que c’est pas assez et demande l égalité pour le peuple et la démission de Macron. Il a pas du aller beaucoup en mission en Afrique celui la.

    • vno dit :

      Oui, c’est vrai, il faut savoir finir…
      Ils ont obtenu des mesures qui seront retoquées par le conseil d’état, le conseil constitutionnel ou autres dans quelques mois et on leur présentera la note de rattrapage. Les français sont des veaux, mais pas tous des cons !
      tous ceux qui on un minimum d’étude ( la majorité ) savent prendre leur salaire ou leur retraite vingt ans auparavant et y appliquer le calculateur de coût de la vie de l’INSEE. Le brut c’est se qu’on leur vole en terme de coût de la vie. La différence entre le net et le brut, c’est ce qu’on leur a volé en impôts nouveaux qui ne sont pourtant qu’une partie de l’iceberg. Et pour payer quoi, puisque nous n’avons jamais commencé à rembourser notre dette ?
      De Gaulle a su choisir entre lui et la France. C’était un véritable homme d’état avec des périodes grises et d’autres flamboyantes et il est impossible de le comparer à la bande de cour d’école qui dirige le pays actuellement pour reprendre le bon cap.

  7. Clément dit :

    « Les VBRG sont généralement engagés quand l’ordre public est très dégradé, c’est à dire quand les institutions sont menacées »

    C’est incorrect il me semble : ils étaient (au moins un) sur la ZAD de Notre Dame des Landes, dans une situation où aucune institution n’étaient menacée et face à pas grand monde.

    • Robert dit :

      Clément,
      Vous oubliez que l’environnement de la ZAD était très dégradé et pollué par les occupants illégitimes, impossible pour les riverains de circuler librement, que des affrontements très violents ont été organisés par des étrangers à la région venus pour occuper un terrain appartenant à l’Etat et nuire à la paix publique durant de longs mois. Ceux qu’il a fallu expulser par la force étaient des professionnels de la violence, pas de doux agneaux. Dans ce cas précis, l’usage de blindés sur un terrain difficile était mieux adapté que l’affrontement direct avec tous les risques de blessés graves voire de mort comme à Siveins.
      C’est facile de présenter la situation différemment dans une société ou la mort d’un manifestant aura bien plus de répercussion que celle d’un policier, mais la réalité est qu’ils ont tout essayé avant d’en arriver là car la région voulait passer à autre chose et les habitants du coin récupérer les terres alentours et ne plus subir dégradations, menaces et vols.

      • Clément dit :

        @Robert
        Et sinon, vous avez une autre version que celle de la préfecture ?
        Je me rappelle des articles alarmistes expliquant que les zadistes étaient armés, avaient piégés le terrain voir même possédé des lance-roquettes.
        En arrivant la police a découvert des fermes, une boulangerie et une salle de danse.

        Contrairement à ce que vous avancez les locaux était des soutiens de la ZAD : déjà parmi les « durs de dur » il y avait les familles de paysans locaux expropriés (il y a eu des conflits entre eux et d’autres Zadistes, mais c’est des conflits internes au mouvement). Donc les « voisins » comme vous dites défendez aussi leur terre. De plus quand on interroge les villages alentours tout le monde était content d’avoir de nouveau une boulangerie et des activités culturelles plutôt qu’un aéroport.

        • Robert dit :

          Arrêtez, Clément, de multiples avis sur la question existe, y compris chez vous à gauche. La majorité des contestataires réclamaient d’être débarrassés de ces extrémistes qui avaient pollué leur message.
          Prenez la peine de vous informer et merci de ne pas prendre les gens pour des imbéciles quand ils ne pensent pas comme vous.
          Les vols dans les propriétés, les dégradations, la privation de circulation, même les soutiens locaux se remettaient en cause et la violences des zadistes a fini de les dissocier. La police a fait le sale travail qui rendait service à tout le monde, même s’ils ne peuvent l’avouer. La situation du départ et des moments chauds a fini par évoluer et nombreux témoignaient qu’ils ne voulaient pas de violence, en vrais pacifistes. Ceux qui sont cosmopolites de vocation, sans aucun attachement à une terre et un pays finissent toujours par se retourner contre ceux qui sont enracinés. C’est ce qui s’est passé là-bas avec les professionnels venus d’ailleurs pour imposer leur vision des choses.
          Si une décision légale n’est pas respectée, malgré qu’elle soit confirmée encore une fois, il ne reste plus que la dictature de groupuscules violents. Et épargnez nous votre propagande de zadiste.

          • Clément dit :

            @Robert
            Vous m’accusez de propagande Zadiste, mais vous ne faites que répéter les communiqués de la préfecture et des torchons locaux. C’est une vision épique et romanesque de hauts fonctionnaires en manque d’adrénaline j’en convient, mais plutôt naïve vis-à-vis de la réalité.

          • Robert dit :

            Clément,
            J’ai joint dessous des articles de presse, en réalité il y en a des centaines, qui n’ont rien à voir avec la préfecture, et si vous considérez la presse régionale ou nationale comme des torchons, je laisse chacun apprécier votre ouverture d’esprit et votre respect de la liberté d’informer.

    • Rigel dit :

      Un référendum avait eu lieu, résultat refusé par les anti démocrates zadistes qui par ailleurs sont aussi des black blocks, donc des casseurs violents, Emploi de blindés logique, menace dur la démocratie….
      Compris???

      • Clément dit :

        @Rigel
        Je ne sais pas dans quel monde vous vivez, mais une exploitation agricole n’est pas une institution démocratique.
        Sinon il me semble que le référendum avait donné le résultat suivant : la minorité concernée (les habitants des alentours) a voté contre l’aéroport. La majorité non concernée (ceux à distance) ont voté pour. La décision logique aurait été d’offrir l’aéroport à ceux le voulant, et laisser les « anti » aller à pieds ou en vélos.

        Enfin, avant l’expulsion on a tout entendu sur la ZAD : casseurs violents, armes, pièges, explosifs, … mais en réalité on a surtout trouvé des écolos faisant des chaînes humaines.

    • Hermes dit :

      Sur la ZAD il y avait des VBRG « lame » pour briser les barrages lors des assauts.
      .
      De plus sur la ZAD, c’était défendu à c oup de molotov… L’emploi de VBRG est plus que justifié.

      • Clément dit :

        A coup de molotov, d’arme, voir même de lance roquettes selon certains médias !
        En réalité ? des bouteilles remplie de lisier et des jets de bouse de vache.

        • Robert dit :

          Clément, vous mentez là, il y a eu des violences réelles contre les policiers et des agressions contre ceux qui désapprouvaient ces violences.

          • Clément dit :

            Robet, mais je suis bien d’accord : se faire couvrir de lisier et de bouse de vache alors que vous faite le planton dans la boue depuis 6h du matin (et qu’en réalité vous voulez juste rentrer chez vous regardez Hanouna), c’est violent comme situation.

          • Robert dit :

            Clément,
            Vous savez pertinemment que c’est faux et qu’il y a eu des blessés graves parmi les policiers.
            Un tel mépris de la réalité est éloquent et révélateur. Je pense en lisant votre propre propagandiste à ce propos de J.J. Rousseau
            « écartons les faits, car ils ne relèvent pas de la question. »

        • Hermes dit :

          Mais bien sûr, et les vidéos où l’on voit les jets de molotow depuis la ZAD, c’est de la machination…
          Bien sûr qu’il n’y avait que des pacifistes, c’est d’ailleurs pour ça qu’un des agents a eu des côtes brisés, c’est totalement pacifique…
          .
          Racontez le à d’autres, je ne crois que les faits.

      • Thaurac dit :

        28 cocktails molotovs et trois bombes artisanales saisis cej our à montauban et destinés aux « gilets jaunes » qui occupent un rond point, bravo

      • 1cplchef dit :

        Mobilisons les unitées blindées de l ‘ armée , utilisons nos chars leclerc . Et rond- point et autoroute seront degagé . l ‘ armée au pouvoir , et mettre les F rançais au pas , voila la solution pour la France .

        • Clément dit :

          @1cplchef
          L’armée au pouvoir ?
          Qu’ils commencent déjà par contrôler leur foyer et leur mariage, après on parlera du pouvoir ^^

    • SVaiL dit :

      J’en avais débattu avec un autre juriste, et nous étions arrivés à la juste conclusion que cette occupation illégale contrevenait au droit de propriété et certains principes fondamentaux reconnus par les lois de la république… ce qui constitue une attaque envers les institutions de la république et sa constitution. Voilà j’espère pas avoir été trop baveux mais je pense que c’est clair.

    • dolgan dit :

      C’est a priori la seule fois où ils ont été déployé en métropole (en tout cas depuis très longtemps).
      .
      Et à notre dame des landes, les forces de l’ordre avaient affaire à des Ultras violents ayant la volonté de tuer du flic . La situation à NDDL était pire que sur les Champs Elysées ce WE.

      • Clément dit :

        @dolgan
        Si la volonté était de tuer des policiers, ça serai arrivé (de la même façon qui si les policiers étaient vraiment des assassins, il y aurait beaucoup plus de morts). Il y a une volonté de faire mal, de se défendre violemment, ce qui est grave, mais pas autant que le meurtre.
        Il existe des images d’un CRS qui se retrouve isolé au milieu des zadistes (abandonné par les collègues). Et bien sur ces images on le voit échanger des coups de poings et de pieds (façon « bagarre de fête de village »), se faire exfiltrer et protéger par d’autres zadistes, marcher 10m (sans courir), se retourner, lancer une grenade, puis repartir en marchant.
        Dans ce genre de situation à 50 contre 1, si il y avait la volonté de tuer alors il y aurait des morts.

        • dolgan dit :

          Personnellement, si on jette un cocktail molotov sur quelqu’un, j’appelle ça une tentative de meurtre.
          .
          Le fait que les CRS soient compétents ne retire rien aux fait que des coktails molotov ont été lancé régulièrement. Loin des images baba cool des médias .

          • Robert dit :

            Dolgan,
            Clément dit n’importe quoi, j’ai mis des liens il y a eu beaucoup de blessés dont un gendarme la main arrachée. Si cela n’a pas été pire, c’est grâce au professionnalisme des force de l’ordre, pas au pacifisme de tous les occupants de la ZAD.
            Des bouteilles de purin, des écolos faisant des chaines humaines, ils ont vite été débordés par leurs casseurs, mais ne veulent pas admettre que leur mouvement s’est sabordé lui-même, alors ils inventent une réalité bisounours pour pouvoir accabler les forces de l’ordre et l’Etat en bon déni du réel de gauche.
            Les casseurs venaient d’autres lieux, dont Sivein et sont des charognards de la casse. Parmi eux, les habituels casseurs de toutes les manifs à Nantes et Rennes, d’ailleurs les gendarmes auraient pu leur envoyer une douche avec du shampoing, ça leur aurait permis de se laver.
            https://www.europe1.fr/faits-divers/notre-dame-des-landes-six-gendarmes-blesses-dans-une-embuscade-3625037

          • Robert dit :

            Coup de gueule d’un policier qui raconte ce qu’ils doivent endurer pour ne pas risquer de blesser ou tuer un casseur, de gauche ou immigré donc forcément victime.
            Je trouve dégueulasse de minimiser ou nier la violence grandissante de certaines casseurs, de plus en plus sûrs d’eux et violents. Ceux qui se permettent cela se font objectivement leurs complices.
            https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-emotion-d-un-policier-de-mantes-la-jolie-sur-rmc-j-en-ai-ras-le-bol-c-est-un-truc-de-malade-dans-ce-pays-1123596.html?fbclid=IwAR2yhmtU7trme5Y2vSDkQhRe-eX1iP77tL1cSfoDY3zb2x_bsiwelU0aCGU

          • Robert dit :

            Dolgan,
            Un petit souvenir personnel. Quand, adolescent, j’étais à l’ultra gauche et casseur, un collègue avait réussi à toucher un CRS. Il me semble qu’il n’avaient pas encore de vêtements ignifugés, le cocktail molotov était chimique, avec un tiers d’acide, le flic s’est mis à prendre feu. Le collègue à côté était tout fier de son « exploit », il rigolait ce salaud. C’est une des causes qui m’a fait quitter les anarchistes et la gauche en général, cette haine déguisée en marchands de Bien, et ce mépris de ceux qui s’opposent à eux.
            Un cocktail sur la gueule, vous cramez, même avec es vêtements ignifugés parce qu’il y a toujours des interstices pour toucher la peau. A Montpellier des « lycéens » ont jeté de l’acide chlorhydrique sur des flics, des mineurs qui savent pertinemment qu’ils ne risquent rien.
            La guerre n’est pas au Mali, elle est déjà en France.
            https://e-metropolitain.fr/2018/12/07/montpellier-policiers-vises-jets-dacide-chlorhydrique/

          • Clément dit :

            A vous lire vos vie c’est l’Iliade et l’Odyssée !

          • Robert dit :

            Clément,
            C’est sûr que d’inventer un héroïsme qui n’existe pas là ou vous n’êtes qu’un spectateur passif, c’est plus enthousiasmant que de vivre réellement.
            Votre ironie me laisse froid.
            J’ai toujours respecté mes interlocuteurs, jamais été malhonnête, commencez par en faire autant et on pourra discuter.

          • Clément dit :

            @Robert
            Mais le monde que beaucoup ici fantasme et ne vivent que par procuration, j’y habite, j’y travaille et j’y vis au quotidien.

  8. Thinker dit :

    Des moyens exceptionnels ça reste à voir: un des syndicats policiers, VIGI, a déposé un préavis de grève pour samedi et incite tout les policiers qui ne le sentent pas à se faire faire un arrêt maladie par leur médecin…
    Ils en ont marre de péter la gueule de nos concitoyens et prendre des coups pour des guignols méprisants qui leur demandent constamment de se serrer la ceinture et de travailler plus avec moins de moyen ?

    • Thaurac dit :

      Vigi syndicat cgtiste très minoritaire……..

    • Stéphane dit :

      Bonjour

      Les policiers dits actifs -c’est un terme administratif, pas un jugement de valeur- sont divisés en trois corps : gardiens de la paix et gradés, officiers et commissaires. ILS N’ONT PAS LE DROIT DE FAIRE GRÈVE.
      Le syndicat VIGI défend les droits des personnels administratifs et techniques (ouvriers, techniciens contractuels de la police technique et scientifiques, cuisiniers, etc…). Eux peuvent faire grève.

    • sonata dit :

      Vigi représente à peine 3% des policiers et est dirigé par un candidat de LFI… pas vraiment représentatif de l’avis majoritaire.

    • Thom dit :

      Ils en ont surtout marre d’en prendre plein la gueule par de « gentils et pacifiques manifestants » et d’être traité de fachos dès qu’ils répliquent.

    • Romain COISPINE dit :

      Honte à vous. Nos policiers sont confrontés à des casseurs qui veulent renverser nos instituions et les syndicats de lâche appellent à la grève en ce moment ? fallait par faire policier dans ce cas. Minable !

      • Clément dit :

        Les « casseurs » ne veulent pas renverser nos institutions, ils veulent renverser l’ordre social. A moins que vous ne fassiez partie des « dominants » de l’ordre actuel, vous n’avez rien à craindre : au pire ça ne changera rien pour vous.

        Quand tout le monde veut le conflit, ce n’est pas lâche de demander la paix. Les solutions à nos problèmes ne peuvent être que collective. A un moment où une minorité de dominants essayent de nous monter les uns contre les autres, c’est plutôt courageux de la part de ce syndicat d’appeler à l’union.

        • Robert dit :

          Clément,
          Les casseurs que visiblement vous ne connaissez pas sont tous des petits bourgeois, comme Clément Méric et Antonin Bernanos, qui ont grandi dans le confort et la sécurité, qui ne savent pas ce que c’est de manquer, d’être humiliés pour pouvoir vivre. Ils n’ont rien de révolutionnaires, qui les méprisent d’ailleurs à juste titre. Je pense que vous êtes dans ce cas pour parler comme vous le faites, toujours déconnecté des faits, prétentieux et méprisant du contradicteur. Même après des années de squat, de « rupture avec la société », ils restent ce qu’ils ont été programmés pour être, des chiens de garde de la pensée conforme. Le rebelle, c’est celui qui décide de penser par lui-même, qui est capable d’y risquer sa vie et ne se préoccupe pas des risques alors qu’eux auront tous les ténors du barreau, les grands titres de la presse bourgeoise pour s’extasier sur leur geste parce qu’ils font tous partie de la même prison mentale. Eux, s’ils risquent leur vie, ils risquent avant tout la vie des autres, et c’est pour que tout le monde se convertisse au conformisme « progressiste », « sociétal » qui est le degré ultime de l’asservissement de l’être humain au profit du marché roi. De la marchandisation de l’homme pour le bénéfice d’une oligarchie hors sol.
          Ils prétendent interdire à d’autres de sortir de ce carcan par la délation, ils ont des sites experts pour donner les adresses personnelles, des employeurs, les photos, des vrais opposants au régime, la provocation et la violence.
          Ces casseurs sont les gardiens de cet ordre social, ils en sont les militants les plus activistes. La culture de mort, ils la défendent avec fanatisme, le consumérisme ils baignent dedans depuis toujours, faudrait pas priver ces petits choux de wifi et de cannabis, le petit égoïsme déguisé en altruisme, l’individualisme qu’on appelle anarchisme, alors que cette idée anarchiste a été bien autre chose avant eux, la haine de tout ce qui ne pense pas comme eux. Le pouvoir, ils ne rêvent que d’en faire partie de cette élite. Méric était à Sciences Po comme tant d’autres « rebelles », cooptés par la bien pensance pour contribuer servilement au pouvoir un jour. Demandez à Cohn Bendit et à tant d’autres ce qu’est devenu leur anarchisme, il est bien côté en bourse. Méric est venu provoquer un jeune immigré engagé à l’extrême droite, a voulu avec ses copains se défouler « contre le fascisme, en réalité contre tous ceux qui ne pensent pas comme lui car leur haine vise tout opposant au système, et ça a a mal tourné pour lui, paix à son âme. Au procès, ça a été pleurniche, bonjour les guerriers, appel à la solidarité du système pour accabler les accusés, trois prolos, et justification de cette violence de lâches érigée en héroïsme.
          Un Antonin Bernanos a voulu faire cramer un ADS antillais dans sa bagnole, c’est ça vouloir renverser l’ordre social ?
          Pour mettre quoi à la place vu leurs méthodes et leur état d’esprit ?
          Vous n’avez rien compris, vous vivez dans des fantasmes, par procuration.
          Dans la vraie vie, il faut assumer ses propos et en répondre, on ne s’amuse pas à mépriser son interlocuteur parce qu’on est entre vrais gens à parler de vraies choses.

          • Clément dit :

            C’est vrai que Méric, avec sa leucémie, il était vachement en sécurité.
            C’est vrai que la presse bourgeoise est vachement pro-extrême gauche et surtout pas pro extrême droite (d’ailleurs le FN n’a pas d’éditorialiste sur BFM).

    • Clément dit :

      Après Vigi (proche de la CGT) ne représente pas grand monde (moins de 4% aux dernières élections pro).

    • tschok dit :

      Sans doute Thinker. On peut comprendre les états d’âme des policiers, gendarmes et militaires, qui peuvent légitimement se sentir proches de leurs concitoyens en colère. Et puis tout simplement être au bord de l’épuisement professionnel.
      .
      Cependant, à un moment où un autre, ils se souviendront que leur rémunération comme leur retraite sont financées par l’impôt.
      .
      L’impôt est recouvré par le fisc et payé en général spontanément par le contribuable. Les contribuables récalcitrants sont saisis par des huissiers porteurs d’un titre exécutoire sur lequel peut figurer, s’il est judiciaire, la formule exécutoire:
      .
      « En conséquence, la République Française mande et ordonne à tous Huissiers de Justice sur ce requis de mettre la dite décision à exécution, aux Procureurs Généraux et aux Procureurs de la République près les Tribunaux de Grande Instance d’y tenir la main, à tous Commandants et Officiers de la Force Publique de prêter main-forte lorsqu’ils en seront légalement requis. En foi de quoi, la présente décision a été signée par le Président et le Greffier. »
      .
      Autrement dit: si les keufs se mettent en grève, rien n’empêchera un contribuable récalcitrant d’envoyer l’huissier se faire voir. Donc, plus d’impôt. Génial! Oui mais… plus de paye non plus.
      .
      Mon sentiment personnel, c’est que l’adhésion de nos policiers, gendarmes et militaires au mouvement des gilets jaunes a une limite. Au début c’est une sorte de carnaval, on envoie valser l’autorité, on dit merde à la hiérarchie, on fout le bordel, c’est marrant. Et puis après on ouvre son courrier et on lit le solde de son compte bancaire sur son relevé et on se dit houlà!
      .
      Un Etat a une base socio-étatique comme on dit: le terme regroupe tous les gens qui perçoivent des avantages et des revenus parce que l’Etat existe et qu’il a une autorité légitime acceptée par la population. Si les gens qui font partie de cette base sapent eux-mêmes l’autorité de l’Etat, ils en seront en fait les premières victimes.
      .
      Surtout que le mouvement en question est partie d’une fronde fiscale. La fiscalité est au cœur des revendications du mouvement, même si ça déborde un peu dans tous les sens et qu’elles prennent aujourd’hui des formes assez variées et exotiques.
      .
      Les policiers, gendarmes et militaires feront ce qu’ils veulent, bien entendu. S’ils veulent se mettre en grève, fort bien. Mais les contribuables ne seront pas longs à comprendre que, puisqu’il n’y a plus d’ordre, ben alors y a plus d’impôt. Et les fins de mois seront difficiles.
      .
      Parce que c’est ça aussi qui peut se produire: si les gens voient le merdier s’installer, avec des gilets jaunes qui obtiennent tout ce qu’ils veulent en foutant le bordel, et des flics qui se mettent en grève, j’en connais un paquet qui se diront « ben ok, moi aussi je suis un gilet jaune, allez hop, je paye plus mes impôts et on verra bien ce qui va se passer ». Le ras le bol fiscal n’est pas cantonné qu’aux gilet jaune, il est généralisé et profond.
      .
      Faut pas soumettre le contribuable à la tentation de ne pas payer ses impôts, surtout qu’en ce moment il a le sentiment de ne pas en avoir pour son argent. Si j’étais à la place des policiers du syndicat VIGI, je ferais très attention à ça. On peut se retrouver avec des effets boule de neige assez étonnants, et celui-là, je le vois gros comme une maison: grève générale du contribuable.
      .
      Votre serviteur ferait partie des grévistes. Foutre le bordel, c’est pas trop mon truc, mais suspendre un paiement, je sais faire.

    • 341CGH dit :

      Un préavis de grève dans une profession qui n’a pas le droit de grève, ça n’a pas de sens : si ce syndicat préconise des arrêts-maladie, pourquoi dépose-t-il un préavis ?
      Grosse surenchère en ce moment chez ces organisations qui font partie du système globalement remis en cause par les Gilets Jaunes pour cause d’inefficacité.

  9. Toubou dit :

    Àh tiens, ça sert ces choses là ….
    Peut être que cela donnera aux gens qui nous gouvernent l’envie d’équiper sa police et ses moblots.
    J’espère que ces ruines tomberont en panne sur les champ, histoire de plonger Macron et Castagnere dans la honte.

  10. Pierre dit :

    Bonjour,
    d’après le site de l’Essor :

    Une quinzaine de véhicules blindés à roues de la Gendarmerie (VBRG) vont être déployés à Paris et en région parisienne ce samedi 8 décembre, vient d’apprendre à L’Essor un haut responsable du ministère de l’Intérieur.
    …/…
    Outre les blindés, la Gendarmerie a décidé de mobiliser toutes ses forces pour les manifestations de samedi. Cela se traduit par la suppression des repos et des quartiers libres, et le rappel de l’ensemble des escadrons de gendarmes mobiles, y compris les permissionnaires.

    https://lessor.org/a-la-une/gilets-jaunes-mobilisation-gendarmerie-samedi/

    Clairement le gouvernement serre les fesses et on approche du point de rupture, sans compter l’épuisement probable des unités d’interventions qui se voient sucrer chaque w-e depuis un mois pur se retrouver en première ligne….

  11. Raymond75 dit :

    Les techniques de maintien de l’ordre, qui visent à contenir une manifestation autorisée et à la protéger de violences extérieures, ne sont plus adaptées à ces tribus de casseurs, experts en guérilla urbaine, qui savent profiter des vides juridiques et se dispersent dans toute une ville.Et les casseurs sont maintenant toujours suivis des pilleurs.

    Dans l’immédiat, tout appel à une nouvelle manifestation est irresponsable.

    Les ’gilets jaunes’ sont un mouvement issu du ’raz le bol fiscal’ qui coure depuis plusieurs années, depuis Sarkozy, et non pas provoqué par Macron. Ce mouvement est sincère, et fait remonter à la surface les difficultés quotidiennes des français modestes, mal représentés, peu écoutés, et maintenant aussi des classes moyennes, qui ne peuvent plus équilibrer leur budget.

    On a une fascination en France pour tout ce qui apparait ’révolutionnaire’, mais il s’agit là de débordements inorganisés, qui partent dans tous les sens, sans organisation responsable, sans interlocuteurs, sans volonté de se structurer. Occuper un rond point parce que la gendarmerie laisse faire, ce n’est pas être un révolutionnaire !

    Il n’y a jamais eu de mouvements social qui aboutisse sans une organisation puissante, respectée et capable de se faire respecter, qui s’appuie sur une idéologie, ou au moins sur une pensée structurée. Aujourd’hui, dès que quelques personnes se proposent pour discuter, elles se font insulter et menacer … Tout cela devient assez ridicule et dangereux pour les libertés.

    Dans la plupart des pays, les policiers ou gendarmes auraient fait usage de leurs armes dans des circonstances identiques.

    Les Français l’oublient, et se prennent pour des révolutionnaires.

    C’est l’honneur de ces personnes que de savoir refuser de tirer pour se défendre, même quand on les attaque avec la volonté de blesser, voire de tuer.

    Il y a des groupuscules qui vont tout faire pour pousser la provocation le plus loin possible et créer une situation irréversible. Les gilets jaunes, ils s’en fichent, ce qu’ils veulent, c’est provoquer une guerre civile en espérant en tirer les marrons du feu. Mais ils ne sont qu’une infime minorité, dans laquelle la population ne se reconnaitra pas.

    • NRJ dit :

      Je ne suis pas d’accord sur plusieurs points. Déjà Sarkozy avait eu le courage d’effectuer des reformes (sérieuses j’entends comme les retraites ou le non remplacement d’un fonctionnaire sur 2) et des baisses de dépense. De l’austérité on disait en ce temps, ce que ne font n’ont pas fait Hollande ainsi que son conseiller-ministre de l’économie et successeur Macron. On en voit aujourd’hui le résultat. Il y a eu des augmentations d’impôts certes, mais c’était pour subvenir à la crise économique de 2008, la pire depuis 1929. Et ça demandait de l’argent rapidement. C’est d’ailleurs le chemin qu’ont pris le autres pays. Après, les autres pays ont baissé leur impôts, mais Hollande conseillé par Macron a préféré continuer à les augmenter. A partir de là, n’accusez pas Sarkozy. Sa responsabilité bien que réelle, est négligeable dans les émeutes des gilets jaunes.

      Par ailleurs, la Révolution Française de 1989 n’avait pas initialement un leader. Il s’est formé une République, mais il s’agissait initialement d’une augmentation d’impôts comme aujourd’hui face à -comme aujourd’hui- un régime incapable de se réformer.

      Les gilets jaunes ne cherchent pas forcément à établir une dictature. Mais probablement pour la plupart à changer de gouvernement. Notons que l’expression de Macron « Qu’ils viennent me chercher » n’a fait que déterminer les gilets jaunes encore plus qu’ils l’étaient déjà.

      Enfin, si les policiers n’utilisent pas leur armes, c’est aussi parce qu’ils n’en ont pas l’intention. Ils ne supportent pas plus Macron que leurs concitoyens. Je ne vois pas les policiers ou a fortiori les militaires (a part la légion, peut-être car leur patrie est la légion et non la France. Leurs membres n’ont d’ailleurs pas forcement d’attache personnelle avec la France) tirer sur la foule. Et s’ils le font, Macron sait qu’il n’aura plus qu’à démissionner.

      • Françoise dit :

        Raymond75 & NRJ : L’impôt dévastateur pour l’économie (l’ISF) a été créé par Mittrand. C’est lui le responsable originel. Je rappelle que pour quelques milliards que l’État perçois ainsi chaque année, ce sont des dizaines de milliards qui quittent la France définitivement par l’exil des riches (Il suffit de mentionner l’acteur Depardieu, les chanteurs Renaud, Johny Hallyday [donc si Mittrand n’avait pas créé cet impôt, J.H. ne se serait pas éxilé au États-Unis et sa petite femme ne lui aurait pas pû lui faire faire un testamment par lequel il déshérite ses enfants] et François Valéry, tous les joueurs de tennis français, les petits & grands industriels… ), or ce sont les riches qui investissent et qui font travailler. Et, comme par hasard on manque d’investisseurs et de d’employeurs en France…
        .
        M. Hollande a supprimé toutes les mesures visant à la baisse des dépenses publiques faites par M. Sorkozy. Quant à M. Macron, il attend sa révison de la constitution (dont il n’a jamais parlé pendant sa campagne présidentielle) pour s’octroyer plus de pouvoir pour faire passer ses décisions plus rapidement (sic), et pour accessoirement diminuer le nombre de parlementaires ou sénateurs.
        .
        J’approuve le petit canard laqué. Le problème de M. Macron est qu’il sort de nulle part. Il n’a pas l’expérience. S’il avait dû commencer à être conseiller municipal, il n’aurait pas pû arriver là ni commettre cette bourde.
        .
        PS : 3 remarques :
        _ Dans l’ancien testament, on indique qu’il ne faut pas convoiter ce qu’a le voisin. Les socialo-communistes font pire puisqu’ils le prennent par l’impôt.
        _ Mère Teresa a dit que le problème n’est pas qu’il y ait des riches et des pauvres mais qu’il y a un tel gachis sur terre.
        _ Plus un pays est socialistes ou communistes, plus il est pauvre. Je ne mentionnerai pas l’URSS, ni la Corée du Nord ni la Chine passée, ni le Vénézuela, mais signalerai que la France est un des pays les plus socialo-communiste de l’Europe de l’Ouest. Comme par hasard, c’est la France qui a des mauvais résultats par rapport aux autres pays de l’U.E.

      • Clément dit :

        Une précision :
        L’austérité est un dogme, plus proche du religieux et de la superstition, que de la science économique. Je ne dit pas que c’est mal d’y croire, mais il faut se rappeler que c’est une croyance, et que ça n’a aucune valeur scientifique (au sens de la science économique).

        • Stoltenberg dit :

          Appliquez votre logique dans votre vie. Commencez à claquer de l’argent à tout va comme le fait la France actuellement. Endettez-vous. Donnez tout aux pauvres ou à qui vous voulez, c’est pareil. Si le social aide, alors la France devrait être le pays le plus riche au monde. Pourtant, elle se fait devancer par de nombreux pays beaucoup plus travailleurs comme la Corée du Sud par exemple. Le niveau de vie en Suisse est très superieur. Si les gauchistes appliquaient réellement leurs opinions économiques dans leur vie, le monde irait beaucoup mieux.

          • Clément dit :

            @Stoltenberg
            Aucun rapport avec le « gauchisme » ici.
            J’essaye juste d’expliquer la l’économie peut être une science plutôt qu’un dogme. Elle peut se baser sur la raison, les mathématiques, l’examen méthodiques, plutôt que sur la croyance.

            Par exemple forcer l’augmentation des salaires n’est pas bon dans la « croyance néo-libérale » mais du point de vue de la science économique, c’est bénéfique.

            Le dogme économique actuel relève pour beaucoup de la « pensée magique » et n’a que très peu de sérieux scientifique.

    • Il me semble au contraire que ce n’est pas un simple débordement mais beaucoup plus : nous sommes en 1788.

    • Petit canard laqué dit :

      Raymond75 : je trouve que l’analyse pourrait être pertinente si il n’était pas si facile et prévisible de comprendre qui tirera les mains du feu…
      Qui a un caractère autoritaire ?
      Qui s’estime au dessus du peuple ?
      Qui se prend pour la cuisse de Jupiter ?
      Qui s’est fait intronisé comme un dieu maçonnique ?
      Qui refuse d’écouter ?
      Qui refuse de parler ?
      Qui refuse de comprendre ?
      Dans quel but ?
      Assoir une autorité encore plus forte.
      Il y a un petit potentat en Micron 1er.
      Il voudrait nous faire le coup du chocolatier ukrainien à l’envers qu’il ne s’y prendrait pas autrement…

    • Clément dit :

      C’est très romantique et très divisionniste comme vision des choses.

    • charly10 dit :

      @raymond Bonjour
      Tout à fait d’accord avec vos propos. La casse est inacceptable, le mouvement initial de braves gens réclamant, à raison, qu’on les entende, et un arrêt du matraquage des taxes, s’est fait prendre en mains par une minorité d’excités inconscients qu’il faut éliminer manu militari.
      Mais, il faut reconnaitre que le gouvernement, et ses députés inexpérimentés, n’a pas compris les réformes demandées par la majorité des citoyens. Au lieu de faire remonter la respiration populaire, Ils se sont contentés d’appliquer un programme d’essence néo libérale qui a trouvé, entre autre, dans la lutte contre le réchauffement climatique, un fabuleux argument pour alimenter les caisses de l’état, en culpabilisant « le citoyen irresponsable » SIC
      Autre problème de fond ; La financiarisation excessive de l’économie, depuis le milieu des années 90, entraine des crises financières à répétition, elles même génératrices de fractures sociales, à la limite du supportable. Le revenu disponible d’une grande part des salariés et retraités, n’arrête pas de diminuer depuis la crise de 2008. Nous sommes au point de rupture, d’une politique économique qui aurait dû, permettre un espoir de vie meilleur à un plus grand nombre. Cela dit, « la chienlit », je n’en veux pas.

  12. Parabellum dit :

    On en est la ? Meme en 68 on est resté au niveau manif et meme si de Gaulle est parti voir massu Il a fini par choisir les élections et le référendum et battu est parti…respect pour ce grand politique. On a maintenant d autres personnages …venez me chercher à dit macron et la foule en colère lui répond manu on arrive! Les vieux blindés ne tiendront pas longtemps face à des vandales énervés…le risque c est effectivement l entrée en lice du tir à balles et des cocktails molotov …les caves des quartiers sont pleines de kalash ….on n a pas acheté de titus anti guérilla urbaine …ca va manquer mais c était helas prévisible…prions que cela ne coûte pas trop de sang …

    • NRJ dit :

      Ne dites pas de bêtises. Les dealers des banlieues ne sont pas des membres des gilets jaunes. Ils sont occupés à leur business. A la rigueur 2 ou 3 casseurs vont peut-être s’armer. Le vrai problème est comme vous le dites les cocktails Molotov. J’espère que ces blindés sont étanches.

  13. petaf dit :

    au lieu de chercher la confrontation qui ressemble presque à un régime dictatorial , ça serait tellement plus simple d’écouter les gens qui se les pellent sur un rond point depuis plusieurs semaines que ce passage en force du style  » je suis les président et je vous emmerde » !

    • Ancien des opex dit :

      D’accord avec petaf, je pense que « sortir les blindés » est, pour le pouvoir politique, une façon de dramatiser.
      Il y aurait d’autres moyens de neutraliser les casseurs sans faire autant de cirque : brouiller toutes les communications radio que les casseurs utilisent.
      Pour ça nous avons des moyens de cyberguerre qui sont top niveau et qui ont fait leurs preuves en opex.
      .
      Je laisse chacun imaginer pourquoi on n’utilise pas ces moyens.

    • Un moblo dit :

      C vrai vous avez raison….. écoutons les…… smic à 1600€, retraités à 1400, frais médicaux gratuits, plus de taxes, plus d impôts…….. et c vous qui payez pour financer ça? Parce que là le pays d assistés va falloir du pognon……. ah oui! Des vacances en plus aussi……

      • jean pierre dit :

        j’aimerais bien avoir 1400 euros de retraite. Je suis à un peu plus de 800 et mon épouse idem (dont une rtraite agricole inférieure au pactole que touche le clandestin réfugié)…..ce qui nous sauve c’est d’avoir fini de payer la maison mais sinon rien, aucune sortie, pas de vacances, rien … vous êtes moblo? A lors laissez tomber le casque et allez discuter avec eux, oui il y a de sacré profiteurs et des gars fonctio qui se la jouent révolutionnaires, mais pas que…il y a de sacrées galères……

        • Stoltenberg dit :

          On est donc bien d’accord que ce n’est pas le manque de socialisme qui rend votre situation matérielle difficile mais justement trop de socialisme, trop de redistribution (qui est en fait un euphémisme du mot vol). Quelqu’un est en train de s’amuser avec votre argent et c’est ça le problème.

        • dolgan dit :

          Donc 1600 euros, à deux, sans loyer, sans frais de transports lié à un emploi .
          .
          Et vous essayez de nous convaincre que vous n’arrivez pas avec cette somme à payer des sorties ou des vacances ….
          .
          C’est indécent.

          • MD dit :

             »vous n’arrivez pas avec cette somme à payer des sorties ou des vacances …. » Ni à se payer un repas avec un menu de 200€ au restaurant? C’est en effet très indécent .

      • Gégétto dit :

        UN MOBLO,
        vous semblez faire une fixette uniquement sur le : » On rase gratis » je vous comprends mais,
        Ayez juste une pensée pour ceux qui sont partis en retraite avant 2002 ( vous savez ces vieux cons) avec entre 4000 et 5000 francs par mois ;ramenez cela en euros et réfléchissez à comment vivre avec en 2018….Ça y est? Bon, maintenant ,proposez quelque chose qui ne nous coûtera pas un rond….pour permettre à ces gens à continuer à vivre juste dans la dignité . Je ne parle même pas des actifs qui n arrivent pas à vivre de leurs salaires à cause des prélèvements directs ou indirects;pas à cause de la mauvaise gestion de leurs finances .. La plupart des GJ avec qui j ai discuté souhaitent juste qu on arrête de les étouffer avec les prélèvements indirects. Moi je dis charité bien ordonnée commence par soi même,aidons les nôtres avant les autres.Les Français ne vivent pas tous en caserne ,j ai un gendarme dans ma famille qui vit en caserne et un pote retraité de la gendarmerie qui a toujours vécu en caserne avant de s offrir une maison à la retraite grâce à ses économies…Je sais c est un tantinet provocateur,mais vous avez commencé.. Néanmoins si vous êtes mobilisé Samedi,je souhaite que cette journée ne soit pas dramatique pour les jaunes comme pour les bleus.Bon courage.Cordialement.

      • Clément dit :

        @Un moblo
        Si vous vous intéresser à la science économique, vous verrez que ça se finance tout seul. Si vous donnez 1600€ à quelqu’un, tout les mois, avec la garantie qu’il le touchera toujours, et bien il va consommer et même sûrement prendre un crédit, donc il va dépenser plus qu’il ne gagne, donc créer de la valeur.
        L’argent des salaires et des aides ne disparaît pas, il est ré-injecté dans l’économie (à 100% voir plus via l’endettement) et donc il contribue à la création de valeur.
        Contrairement à l’argent de l’épargne, qui lui dort, est « mort ».

        • tschok dit :

           » il va dépenser plus qu’il ne gagne, donc créer de la valeur »
          .
          Oups!
          .
          Clément, j’anticipe de gros emmerdements au bout de votre cycle économique à la con.
          .
          Sans vouloir être désagréable.

          • Clément dit :

            @tschok
            Mais c’est comme ça que marche actuellement. Quand une banque prête une somme X, elle n’a pas physiquement cette somme. C’est la reconnaissance de dette qui cré cette valeur.
            Quand l’UE sauve les banques, elle ne fait pas un chèque, elle contracte une dette auprès des banques, et ces cette reconnaissance de dette qui devient un produit financier.

        • Stoltenberg dit :

          Vos théories économiques de gaucho. C’est à Tolbiac qu’ils enseignent cela ? Il faudrait m’expliquer comment on crée de la valeur ajoutée en s’endettant, en consommant et en percevant l’argent des autres. Seul le travail utile crée de la valeur ajoutée. Ce n’est pas en glandant comme vos collègues de la fac que vous ferez avancer ce pays. Eux, ils n’ont rien créé, pour l’instant ils ne font que casser. L’argent des allocs contribue négativement à la balance commerciale de la France car tous les industriels ont délocalisé grâce à la gauche et aux globalistes qui s’en réjouissent.

          • Clément dit :

            @Soltenberg
            « C’est à Tolbiac qu’ils enseignent cela ? »
            Non, dans la meilleure école d’économie du pays, dirigé par un prix Nobel, et d’orientation libérale (mais le libéralisme scientifique des économistes, pas le libéralisme dogmatique des élites).

            « Seul le travail utile crée de la valeur ajoutée »
            C’est vrai, mais dans la théorie économique marxiste ^^ Je ne vous savez pas marxiste ! Et je suis d’accord avec vous, dans un monde idéal ça devrait marcher comme ça.

            Mais dans le système néo-libéral à très haute fréquence ça ne marche pas comme ça. L’économie réelle (dont fait partie le travail) ne représente même pas 10% des richesses qui transitent sur les marchés financiers. Notre système économique actuel est justement basé sur la création de valeur à partir d’objet financiers « virtuels » (dont les dettes sont une grande partie).
            Par exemple quand une banque vous prête une somme X, elle ne vous avance pas réellement cette somme « de sa poche » : elle crée une dette qui a pour valeur cette somme X + les intérêts.
            On a même appris que les « frais pour incidents » facturé par les banques étaient eux même un business qui rapporte plus de 4 milliards de bénéfice par an.
            Quand l’UE sauve les banques, elle ne donne pas d’argent, elle contracte une dette auprès des banques, ce qui automatique renfloue les banques (vue que cette dette a une valeur elle devient un objet financier).
            Et moins de 2% de ces actions sont réalisées par des humains. 98% sont l’œuvre de programmes et sont exécutés à l’échelle de la micro-seconde.
            Donc non, en 2018, dans le système financier mondiale, ce n’est plus le travail qui cré la richesse.

          • Clément dit :

            Quand aux industriels, il faut arréter avec ce mythe.
            Chez moi il y a des usines à perte de vue et si je fait 150km je tombe sur d’immenses raffineries ou installations gazières.
            Après il est logique qu’un pays développé perde son statu de société industrielle pour devenir une société de service.

    • xorminet dit :

      pour ca il faut venir discuter, pas refuser de venir ou menacer ceux qui sont prêts à venir

    • Castel dit :

      @ petaf
      Les écouter ?
      Oui, mais le problème, c’est qu’à part le slogan « Macron démission », il réclament tous des choses différentes……
      Et même s’ils ont été jusqu’à 300000, à manifester, je ne vois pas, vu la proportion qu’ils représentent, par rapport aux 43 millions d’électeurs inscrits en France, ce qui leur donnerait le droit d’imposer un changement à la tête du pays….
      Car, ne nous y trompont pas, derrière un mouvement qui était spontané au début, il y a eu une tentative de récupération politicienne dès le départ…..
      Alors, même si je ne suis pas toujours d’accord avec ce que fait le gouvernement actuel, loin de là même, j’estime qu’il y a une constitution, que nous devons respecter, et bien sûr, les citoyens de ce pays auront le loisir de s’exprimer, lors des prochaines échéances électorales, pour manifester leur mécontentement s’il le souhaitent…..
      Mais en attendant, ne tombons pas dans le piège organisé par certains groupuscules qui voudraient essayer de profiter de l’occasion pour mettre la main sur le pays !!!

      • Électeur dit :

        Respecter la Constitution, d’accord.
        Mais comment accepter ce principe alors que les pouvoirs politiques eux-mêmes ne la respectent pas.
        .
        D’après la Constitution, le Gouvernement (= le pouvoir exécutif) doit appliquer la loi faite par le Parlement (= le pouvoir législatif) qui est supposé représenter le Peuple.
        .
        Or l’on voit que ce n’est jamais le cas : les LPM ne sont pas exécutées, les lois de finances ne sont pas exécutées, le Parlement vote des correctifs budgétaires à chaque fois que Bercy (= exécutif) lui demande. Et Bercy « gèle » impunément des crédits lorsque bon lui semble.
        Dans toute entreprise sérieuse, on congédie un service financier qui n’exécute pas le budget qu’il a lui-même proposé.
        Ici, non : les Parlementaires qui sont chargés de nous représenter refusent de faire le travail pour lequel nous les payons et qui leur est imposé par la Constitution.
        .
        Aujourd’hui, on parle d’une motion de censure lundi prochain. Mais une motion de censure fondée sur l’émotion liée au Gilets Jaunes et non pas sur l’essentiel qui est la politique de la France.
        .
        La fracture actuelle entre le Peuple et la classe politique est profonde. Ce n’est pas seulement un problème de poubelles brûlées ou de carrefours bloqués. C’est un dysfonctionnement grave de la Démocratie dite « représentative » qui ôte au Peuple (vous, moi, lui…) la maîtrise de son destin.

    • Thom dit :

      Au lieu de chercher la confrontation avec un gouvernement légalement en place çà serait tellement plus simple si les gens s’impliquaient dans la vie politique et démocratique de leur pays tout les jours plutôt que de ne pas voter ou de voter à l’arrache puis de chercher l’affrontement frontal du style  » vous êtes une président démocratiquement élus mais on vous emmerde ».

    • Romain COISPINE dit :

      Sauf que les gilets jaunes ne représentent pas la majorité de la population et leurs revendications sont tous plus folles les unes que les autres.

  14. revnonausujai dit :

    comment disait il déjà , l’autre pitre, les gars qui roulent au diesel ? les faire rouler dans Paris, c’est bien la preuve que la transition énergétique, ça n’a jamais été que du pipeau !
    mine de rien, les VB, c’est comme les B52, le bestiau est plus vieux que l’équipage; même s’ils sont bichonnés, il y a intérêt à prévoir un 2B costaud !

    • sergeat dit :

      « les gars qui roulent en diesel »,pendant des années on nous a dit que le diesel polluait moins,avant on nous a expliqué que le problème c’était le trou d’ozone,maintenant c’est le CO2……tout ces littéraires qui nous font la morale pour la défense de technostructure pour le bien fait des financiers ont oubliés(pour ne pas dire humilié) dans leurs calcules de science-po la variable qu’est le peuple qui travaille .

    • kabuli dit :

      un 2B? t’es aussi ancien que les engins et les B52 toi aussi!

      • Roger Dubreuil dit :

        Le 2B, ça date de l’époque (que j’ai connue) où l’on imaginait pas qu’un régiment soit déployé autrement que groupé face à un ennemi venu de l’est.
        .
        Heureusement sont arrivées les opex (et la professionnalisation) qui ont obligé les militaires à s’adapter : les GTIA (groupements tactiques interarmes), conglomérats d’unités élémentaires prélevées dans les régiments, n’avaient plus de 2B et c’était un problème dans des zones sans infrastructure (pas de mécanos civils pour faire le travail des 2B).
        .
        Il est positif d’évoquer cette évolution parce qu’elle souligne, à l’encontre des préjugés, que les militaires sont les agents publics le plus capables de s’adapter à l’évolution des situations.
        Merci, kabuli.

      • revnonausujai dit :

        oui , et ?
        au passage, le 2B était une structure de l’Armée de terre de niveau régimentaire qui n’existait pas en gendarmerie mobile ; enrevanche, le GBGM dispose d’un escadron de soutien.
        En tout état de cause, il serait bon de prévoir dépanneuse et porte-chars !

    • Frank dit :

      @ revenonausujai Tout juste
      Apprécions d’ailleurs l’ironie de la situation Car laisser entrer dans Paris des VBRG hors d’âge, diesel de 7 l de cylindrée fumante, c’est un scandale en cette période de béatitude écologique bien intéressée par certains. Pour contrer des manifs initiées par la taxe carbone, en plus.
      A.Hidalgo et autres bobos vont nous faire un malaise, si de plus, ils utilisent les voies sur berges…
      Pour éradiquer les Antifas (gag sémantique…), et la racaille de banlieue qui suit les manifestants légitimes, pour casser et voler leurs « courses » de fin d’année, mieux vaudrait réactiver les Voltigeurs stupidement dissous en 1986. Plus efficace.
      Mais équipés de motos électriques, bien évidemment. On a des valeurs.
      L’idéal, ce serait avec des trottinettes bien tendance, mais bon, pas pratique, je l’avoue.

  15. Polymères dit :

    J’ai demandé à un gilet jaune partisan des violences si pour améliorer son pouvoir d’achat, je pouvais brûler sa voiture, à ma grande surprise il était contre…
    J’ai demandé à un autre gilet jaune qui veut payer moins de taxes s’il voulait qu’on arrête le remboursement des médicaments pour équilibrer le budget, il était contre…
    J’ai demandé à un gilet jaune qui fumait clope sur clope comment il faisait des économies, il a dit « c’est impossible » je dois gagner plus ou payer moins, je lui ai dis commence par arrêter de fumer, il était contre…
    J’ai demandé à un gilet jaune gagnant 2000€ par mois quel effort il était prêt à faire pour améliorer la vie des plus pauvres que lui, il a dit qu’il donne déjà assez, que c’est celui qui gagne 3000€ qui doit payer. J’ai demandé à un autre qui gagne 3000€, il dit ne plus pouvoir vivre convenablement, qu’il faut aller voir ceux qui gagnent plus que lui pour trouver de l’argent. Bref j’ai compris que tout le monde veut recevoir plus et donner moins en se faisant toujours le plus pauvre d’un autre.
    .
    Je veux bien comprendre et prendre la défense de ceux qui galèrent, mais comme pour tout, il faut un peu de réalisme, sinon on va véritablement foncer contre un mur, car certains ne recevront jamais ce qu’ils demandent.De la même manière que je suis certain que pour certain, on leur demanderait de voter pour un départ à la retraite à 35 ans, ils voteraient oui sans imaginer les conséquences.
    Je constate également cette dangereuse idée de fracture entre le « peuple » et « l’état » ou le premier a le sentiment que le deuxième lui est étranger et que l’argent qu’il donne ne fait que servir aux politiciens, qu’on ne comprend même plus comment tout fonctionne. On cherche à « priver » l’état d’argent, on cherche à le punir, à l’attaquer, comme si l’état serait un « truc » étranger, inutile, qui ne sert pas ses intérêts.
    Le collectif se perd au nom de l’individualisme. Le service publique est devenue pour certains des acquis dont ils pensent qu’il fonctionne sur le volontariat, sans comprendre que les salaires du policier, du secrétaire, du militaire, de celui qui nettoie la ville, du professeur de votre enfant, tout cela se paye et si le peuple ne paye pas, ben tout cela ne continuera plus de la même manière.
    On a beau dire « prenons l’argent des riches », trouvons l’argent des fraudeurs fiscaux (qui sont aussi au bas de la pyramide, ce ne sont pas que des riches), réduire le salaire du président, mais les volumes ne sont pas là et les conséquences peuvent être multiples. Oui on peut trouver plusieurs milliards ici et là, c’est bien de la faire, c’est bien de pousser à chercher à les trouver, je suis pour, même pour le symbolique, mais n’oublions pas une réalité, c’est que malgré cela, notre budget n’est pas à l’équilibre il est en déficit de plus de 80 milliards, nous ne sommes pas en situation de prendre plus d’un côté et de demander moins de l’autre comme si ce déficit était inexistant et sans contraintes. Il faut résorber ce déficit, c’est lui le coupable de toutes les hausses, des restrictions et des contraintes.
    .
    Changeons les choses, d’accord, plus de justice sociale, d’accord, mais attention à ne pas transformer cette volonté de changer positivement la situation en une folie ou l’on finira par regretter la vie compliqué dès lors qu’on connaitra des problèmes ou le manque d’argent ne se fera pas pour se faire plaisir ou faire plaisir, mais manquera pour survivre, la vraie survie.
    C’est peut-être par ce que j’ai vu ailleurs dans le monde ce qu’est la vraie misère que les comportements de certains gilets jaunes qui vivent avec des conforts (devenus des acquis, une normalité pour eux) que bien du monde leur envie, m’agacent. Je différencie ceux qui sont vraiment en galère avec ceux qui profitent du mouvement pour exprimer un sentiment anti-Macron (les déçus des élections), des casseurs bien connus (anarchistes et autres), ceux qui sont bien aisés mais qui quand même, veulent plus (oui même les riches se plaignent des impôts) en prétextant défendre les plus pauvres, mais aussi des jeunes des cités et des délinquants en général qui profitent du chaos pour piller ou de foutre la merde et d’affronter les autorités par plaisir, par jeu.
    Peut-être que quand l’insécurité physique remplacera ou plutôt complètera les problèmes financiers, que lorsque dans la rue vous verrez des types siphonner votre voiture, la voler, la brûler, qu’on cambriole votre logement, qu’on tuera en toute impunité et qu lorsque vous faîtes le 17 ou le 18 vous n’obtiendrez aucune aide, peut-être alors que certains se diront que la colère et l’obstination dans la violence est une politique néfaste et que c’était quand même bien l’époque ou c’était tranquille.
    Dans ce genre de situation, ce ne sont pas les pauvres retraités ou la gentil mère de famille qui veut plus d’argent qui gagnera, ce sera les violents qui écraseront les faibles qui les auront amenés dans cette situation.
    Bon je fais peut-être dans l’exagération, dans l’alarmisme, mais c’est surtout un appel à la réflexion et à l’intelligence.

    • vno dit :

      « Peut-être que quand l’insécurité physique remplacera ou plutôt complétera les problèmes financiers, que lorsque dans la rue vous verrez des types siphonner votre voiture, la voler, la brûler, qu’on cambriole votre logement, qu’on tuera en toute impunité et qu lorsque vous faîtes le 17 ou le 18 vous n’obtiendrez aucune aide »

      Mais…c’est déjà le cas !

      perso en trois ans, un cambriolage et deux tentatives, la vidéo-surveillance n’a pas permis de les identifier ni leur ADN (nous avons eu droit à une vrai enquête lorsque ma femme a demandé le nom du substitut de permanence et a sorti sa commission d’emploi), deux débuts d’agressions sur la personne de ma femme qui paraissait seule et pour lesquelles j’ai appliqué mon entrainement militaire pourtant limité en self défense ( pas de dépôt de plainte sur conseil de la police ), témoins d’un vol en réunion avec violence et surtout couteaux pour lequel le patron de la grande surface n’a même pas porté plainte de peur qu’ont lui vandalise son magasin, les délits routiers très graves commis par des mineurs qui n’ont manifestement pas le permis… Les tentatives d’escroquerie par téléphone sur des personnes âgées…etc

      Mais puisque tout va bien, gardez vos certitudes, j’espère que rien ne dérapera demain, les protagonistes mis en scène par l’intérieur sont tous des victimes, le réveil sera dur !

      • Polymères dit :

        La question n’est pas de savoir si tout va bien maintenant, c’est de savoir si ça sera pire demain.
        L’anarchie et l’absence d’autorité est une chose différente de la délinquance et votre cas n’est pas celui de la majorité.
        Vouloir faire croire que le pire c’est maintenant, c’est de l’inconscience ou de l’incompréhension de ce qu’est réellement le chaos, quand vous ne pouvez compter sur personnes, qu’il n’y a ni justice ni rien.
        On pense toujours vivre le pire avant de connaitre pire et ce n’est pas l’idéal d’un changement et l’espoir du meilleur qui pointe son nez quand on se radicalise dans la violence et qu’on légitime cette dernière.
        Moi je le dis, les violents doivent être empêchés, sanctionnés, traqués et ceux qui les défendent par ce que pour eux la lutte contre Macron permet tout, sont des complices d’un chaos sans nom.

        • ScopeWizard dit :

          @Polymères
          .
          Mais nous sommes bien d’ accord , Polymères , le chaos est ce qu’ il y a de pire et la situation actuelle n’ en est pas encore un ; seulement , est-ce que pour éviter cet éventuel chaos tant redouté , nous devons pour autant laisser faire et ne pas agir face à un système de gouvernance autant économique que politique qui pose autant de problèmes à une part de plus en plus croissante d’ individus qui non seulement n’ en profitent pas ou peu mais qui surtout en souffrent dans leur quotidien ??
          .
          Bien sûr que non !
          Pourquoi pas tous se suicider ou se laisser crever , tant qu’ on y est !
          Ben oui , avouez que ce serait plus simple ………….
          .
          Donc , le problème n’ est pas de savoir si aujourd’hui tout est impeccable , perfectible , pas terrible , ou nul à chier et si demain ça pourrait être encore pire voire le summum du pire ; le problème est de parvenir à trouver un équilibre et d’ éviter ainsi de sombrer dans le chaos que vous craignez tellement , à juste titre …………….
          .
          En gros , il ne s’ agit pas de faire n’ importe quoi , n’ importe comment , ni d’ un côté , ni de l’ autre …………….. Et ça , c’ est le genre de truc qui exige à la fois actes et dialogue mais aussi conscience des diverses limites et seuils à ne pas dépasser , et ce , dans quelque camp que l’ on soit .
          Bref , il s’ agit de savoir avec le plus de précision et d’ exactitude possible ce que l’ on veut en définissant un cadre à l’ intérieur duquel chacun sera libre de manœuvrer et faire avancer ses pions en ne recherchant pas pour autant la victoire à tout prix …………
          .
          Je vous accorde que ce n’ est pas ce qu’ il y a de plus facile ou évident , par contre c’ est le passage obligé , disons , le plus raisonnable ………….

    • Frank dit :

      @ Polymères Pas mal de bon sens dans votre post, cette vertu tellement partagée selon Descartes, mais elle me fait penser aux anaphores de Hollande en 2012:  » Moi, Président, Je… » etc… On connait tous la suite.
      Simple remarque en parallèle car vous auriez pu y rajouter:
      « J’ai demandé à un gilet jaune »: « Ou va l’argent, selon vous? » Pour entendre des réponses ignares et vaporeuses de gilet jaune, bien sûr. Quand on fait les questions et les réponses, y pas d’erreur…
      Mais il y a tout simplement peut-être une autre façon de présenter les choses.
      Comme, dans le désordre:
      – la France est la 5/6ème puissance économique mondiale, en compétition avec nos amis Anglais.
      – notre PIB n’a cessé de croître depuis 30 ans, avec une légère chute en 2009, et ce jusqu’en 2018.
      (Pour le PNB, c’est beaucoup plus discutable). Mais en bref, la France est un pays riche, et j’en suis fier, j’y contribue, comme chacun, mais avec de moins en moins de consentement, je l’avoue.
      -notre % de très riches est dans le top européen, d’après le dernier classement. Réjouissons-nous, puisque cela va ruisseler, dixit Jupiter, et que le le PIB est avant tout la somme des valeurs ajoutées produites et des revenus et profits générés, à l’international. La question, c’est le différentiel dramatique avec le % de très pauvres, qui ne cesse de croître chaque année. Et donc la question entre le travail fourni et le revenu que l’on en tire. Soi-même, ou alors d’autres?. Vaste sujet d’actualité.
      La valeur ajoutée actuelle de chacun dans le Contrat Social serait intéressante à définir, d’ailleurs.
      D’ou le problème qui explique peut-être une grande partie, et très importante, de la crise actuelle: « Ou va l’argent ». Puisque:
      – sur la même période (2008/2018), le nombre de personnes de tout âge considérés comme vivant sous le seuil de pauvreté a explosé ( 9 000 000 environ, sur 67 000 000). Comment l’expliquer?
      – les « bénéficiaires » des Restos sont de l’ordre de 850 000 actuellement. Brillant record d’une association vouée initialement à répondre à répondre à un besoin limité dans le temps, en 1985.
      – nos services publics disparaissent, en quantité et en qualité. Ce qui est intéressant puisqu’ils sont sensés être financés, par définition, par l’impôt. ( curieux, quand on sait que, dans le budget, l’IR y contribue, qu’à hauteur de 24%. Le gros des recettes, c’est TVA, CSG, RDS, TICPE, amendes et taxes de toutes sorte, etc, etc… Plus les recettes de France Trésor, plutôt limitées, UE et BCE obligent).
      -nous somment très intelligents, puisque nous avons le record des niches fiscales (461, je crois).
      C’est quoi, une niche fiscale? C’est de donner la possibilité, à une minorité bien informée, d’échapper rapidement aux taxes décrétées qui vont être payées par le plus grand nombre dans la grande assiette fiscale. Manque à gagner de l’ordre de 100 Mds euros/an.
      – Fraude fiscale acceptée, voire encouragée, puisque non combattue: de l’ordre de 80 Mds chaque année, quand même.
      Simples remarques à la louche, parmi tellement d’autres possibles, de bon sens, si partagé.
      Mais vraiment, dans la série « J’ai demandé à un gilet jaune… », vous auriez du vous-même vous poser la question: « Ou va l’argent? » Et y répondre. C’est en fin de compte la question que tout le monde se pose.
      Plutôt que de vous alarmer de la sérieuse crise actuelle sur votre propre confort.
      Ceci dit en toute cordialité, ce n’est qu’une supposition, vos inquiétudes sont partagées.
      Reste la question essentielle:
      Ou donc va le pognon de notre travail, Jupiter?

      • tschok dit :

        @ Franck,
        .
        Ou va le pognon? Dans la dispersion (le saupoudrage). C’est un phénomène qu’on néglige trop souvent. Un exemple fictif permet d’en prendre la mesure.
        .
        Imaginons qu’un gouvernement crée une allocation à vocation universelle (pour un grand nombre de bénéficiaires), mettons 35 millions de personnes. Et qu’il y consacre un budget important, disons l’équivalent du budget défense, soit 35 milliards d’euros par an. C’est une somme assez considérable, non?
        .
        Pourtant ça donne un résultat assez décevant: 35 milliards d’euros divisés par 35 millions de bénéficiaires = une allocation annuelle par personne de 1.000 euros seulement. Si elle est versée mensuellement, ça donne 84 euros environ.
        .
        Qu’est-ce qu’on fait avec 84 euros par mois? Ben euh, pas grand chose finalement. C’est du beurre dans les épinards, mais c’est pas non plus le Pérou. Pourtant, dans cet exemple, on y a consacré une somme considérable. Mais à l’arrivée, ça donne rien. Enfin si, ça donne de la frustration, du mécontentement et même de l’indignation: les gens ont l’impression qu’on se fout de leur gueule en leur donnant seulement 84 euros.
        .
        Nous en France, on donne beaucoup dans le saupoudrage de la dépense publique. Ca, c’est pour répondre à votre question. Mais on peut la prolonger et y ajouter deux autres ingrédients, pour bien comprendre pourquoi on est dans la merde.
        .
        1) La concentration des prélèvements obligatoires sur les classes moyennes. Moins de la moitié des foyers fiscaux sont assujettis à l’impôt sur le revenu. La France est un paradis fiscal pour… les pauvres. Mais elle l’est aussi pour les plus fortunés: le Canard Enchainé nous apprenait ainsi à l’occasion d’une sombre affaire que le taux moyen d’imposition de feue Liliane Bettancourt était seulement de 9%, soit celui d’un cadre moyen, grâce aux miracles de l’optimisation fiscale.
        .
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Liliane_Bettencourt#Imp%C3%B4t_sur_le_revenu
        .
        On a donc une dépense publique qui se disperse et des impôts qui se concentrent: que les conditions du bonheur, quoi. Mais c’est pas fini. Il y a un autre ingrédient.
        .
        2) Le mille feuille administratif: il engendre de la complexité dans la gestion, de l’inefficacité de la dépense publique, de l’insécurité juridique, etc, et… une inflation des coûts pour un périmètre des services publics qui se réduit, ce qui oblige à des fermetures de services et à des privatisations.
        .
        On a donc: saupoudrage de la dépense, concentration de l’impôt, inefficacité de la dépense, inflation des coûts, rétrécissement du périmètre des services publics. Toutes les conditions de la crise. Le seul truc que je me demande: pourquoi on n’a pas eu les gilets jaunes plus tôt?
        .
        Et, bien évidemment, pour couronner le tout, nous avons amorcé la spirale du surendettement public, puisque nous ne parvenons pas à financer l’augmentation constante de la dépense publique autrement qu’en empruntant. On va laisser ce problème de côté, on a déjà suffisamment d’emmerdements pour l’instant.
        .
        Soit dit en passant, le pognon passe là, aussi. Le déficit primaire plus le service de la dette, ça nous met à 80 milliards d’euros. C’est l’équivalent de deux gros ministères régaliens qui passe à la trappe.

        • Clément dit :

          @tschok
          Heu, vous vivez dans quel monde ?
          Avec 84€ par moi je paye mon électricité (50€), internet/téléphonie/TV(25€) et les 9€ restant chaque mois me serviront à payer ma taxe ordure ménagère.
          Ou alors avec 84€, un étudiant ou une personne seule et économe peut manger pour le mois avec ça.

          • tschok dit :

            Donc ça vous met du beurre dans les épinards.
            .
            Mais est-ce que ça met les épinards dans votre assiette?
            .
            Jeune homme, faut pas confondre l’accessoire et le principal.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok
            .
            Mais non , tschok ; sur ce coup @Clément est dans le vrai , votre « allocation » est le genre de truc ni fait ni à faire ……………..
            Déjà que votre commentaire ne tient pas la route , vous pouvez commencer par ajouter un zéro à vos 35 milliards de dépenses annuelles et encore pour 35 millions de bénéficiaires ce sera très insuffisant ……………

          • Clément dit :

            @tschok
            Payer mes facture, c’est plus que « du beurre » ^^

    • ScopeWizard dit :

      @Polymères
      .
      « J’ai demandé à un gilet jaune partisan des violences si pour améliorer son pouvoir d’achat, je pouvais brûler sa voiture, à ma grande surprise il était contre…
      J’ai demandé à un autre gilet jaune qui veut payer moins de taxes s’il voulait qu’on arrête le remboursement des médicaments pour équilibrer le budget, il était contre…
      J’ai demandé à un gilet jaune qui fumait clope sur clope comment il faisait des économies, il a dit « c’est impossible » je dois gagner plus ou payer moins, je lui ai dis commence par arrêter de fumer, il était contre…
      J’ai demandé à un gilet jaune gagnant 2000€ par mois quel effort il était prêt à faire pour améliorer la vie des plus pauvres que lui, il a dit qu’il donne déjà assez, que c’est celui qui gagne 3000€ qui doit payer. J’ai demandé à un autre qui gagne 3000€, il dit ne plus pouvoir vivre convenablement, qu’il faut aller voir ceux qui gagnent plus que lui pour trouver de l’argent. Bref j’ai compris que tout le monde veut recevoir plus et donner moins en se faisant toujours le plus pauvre d’un autre. »
      .
      À votre place , @Polymères , je poserais des questions encore plus idiotes et orientées ……………………..
      .
      Brûler une voiture ?
      .
      Mais ça rapporte énormément à l’ État ce truc-là ……………..
      .
      Supposons que le véhicule particulier de monsieur Polymères ait une valeur ARGUS à ce jour de mettons 7000 Euros et qu’ il soit grillé dans la nuit ………….
      Donc , si monsieur Polymères a un peu de monnaie et que telle soit sa volonté , pour le remplacer il va s’ en acheter un neuf de même catégorie voire légèrement en dessous , d’ entrée l’ État récupère 20% de TVA dessus ( si mettons sa valeur est de 25.000 Euros , 25.000 – 20% = 5000 Euros ) , ensuite le concessionnaire comme le constructeur sont très contents puisque ils vendent un véhicule , vente qui sans cette « épouvantable tragédie » n’ était pas prévue au programme d’ autant plus qu’ il n’ a pas de reprise en contre-partie , chacun payant par la suite des taxes correspondantes ( dont j’ ignore le montant ) à qui ? à l’ État pardi !
      Le Conseil Régional va enfin faire office de percepteur et prendre suivant les régions environ 50 Euros par cheval fiscal donc pour mettons 6 CV , cela fera dans les 300 Euros de Carte Grise auxquels s’ ajoutent les petits frais concernant l’ immatriculation et il se peut que j’ en oublie au passage comme le malus écologique qui peut se monter à 400 Euros supplémentaires assez facilement …………….
      .
      Moralité , plus tu brûles de voitures , plus l’ État est content , dans cette histoire le seul qui ne l’ est pas c’ est notre ami Polymères qui est le couillon de l’ affaire puisque le voilà contraint de dépenser du pognon pour compenser sa perte quitte à devoir s’ endetter ou puiser dans ses réserves …………….
      Qui est le gagnant ?
      L’ Etat .
      Qui est le perdant ?
      Polymères .
      .
      Les remboursements de médicaments ?
      Lesquels d’ abord ?
      Qui fait la pluie et le beau temps dans le domaine médical , et ce , de plus en plus ? Qui ?
      Les labos et le lobby pharmaceutique qui sont cul et chemise avec l’ ensemble des acteurs de l’ Assurance Maladie ………………………..
      .
      Arrêter de fumer ?
      Et de votre côté arrêter de sortir conneries sur conneries , vous croyez ça possible ?
      Tout dépend du niveau d’ addiction mon vieux ; si vous êtes super-accro , comme pour n’ importe quelle drogue modifiant à la longue en profondeur le cerveau du consommateur , tabac ou sucre , bon courage !
      Il serait question de légaliser le cannabis …………………
      .
      2000 Euros ? Mais NET OU BRUT ?
      Voyez , contrairement à ce que vous pourriez vous figurer , même si par rapport à un SMIC fixé à 1173 Euros NET , un salaire en NET de 2000 Euros paraît beaucoup puisque presque le double , compte tenu du coût de la vie de nos jours , en fait 2000 Euros c’ est peu ………………
      Il faut savoir que celui qui gagne entre 1800 et 2000 Euros , c’ est à dire en gros celui qui parvient à profiter un minimum de la vie en satisfaisant correctement l’ ensemble de ses besoins ou envies sans excès , va probablement presque tout dépenser et s’ en mettre très peu de côté …………. or , un minimum de capitalisation via quelque placement sur un ou deux livrets qui d’ ailleurs ne rapportent plus ou presque , assure une certaine sécurité style filet ou matelas d’ amortissement ne serait-ce qu’ en cas de coup dur ………………….. et tu capitalises comment si tu crames tout parce que tout te coûte trop cher ?
      .
      Donc , le gus qui n’ a que 2000 Euros , n’ a pas tout à fait tort ……………..
      .
      En revanche , effectivement même s’ il conviendrait de rentrer dans les détails afin de nuancer au mieux , celui qui a 3000 Euros pourrait consentir à faire un effort ………….mais attention , il faut tenir compte de tout , par exemple de certains frais comme un versement de pensions ou encore de certains revenus comme ceux d’ un capital bien placé …………..
      .
      En fait , il n’ existe pas de modèle idéal sachant que de surcroît 2000 ou 3000 Euros à Paris n’ ont pas même valeur qu’ en Province ; le niveau de vie varie de près de 10% , de près de 50% concernant le logement seul ………………
      .
      À côté de ça , l’ INSEE ne pondère pas suffisamment l’ estimation de l’ Inflation ; en effet , les dépenses obligatoires de base , souvent incompressibles , pour simplement survivre ont beaucoup augmenté ( logement , énergie ( chauffage , électricité , carburant ) , nourriture ( eau , fruits , légumes , viandes , poissons ) , vêtements ( indépendamment de la hausse de certaines matières premières comme le coton , problèmes d’ entente sur les prix entre nombre de grandes marques ! ) , transports , santé ) d’ où une inflation bien plus importante que celle indiquée par l’ INSEE qui prend en compte un panel de produits dont certains s’ avèrent très inhabituels dans le calcul d’ un quotidien de dépenses , comme les écrans plats , l’ électro-ménager , bref des achats peu fréquents au contraire de certaines denrées de première nécessité qui vont du pain à l’ eau minérale ou autre , en somme l’ INSEE s’ appuie sur un panel hétéroclite trop large qui au final fausse le calcul de l’ Inflation …………
      En parallèle , il y a aussi toutes les aides ou minimas sociaux qui s’ ils augmentent , compte tenu des proportions que prend cette inflation , ne servent finalement qu’ à la compenser , pas plus puisque les salaires ou rémunérations ne suivent pas ………………
      .
      Si vous pouviez nous toucher deux mots sur l’ évasion et l’ optimisation fiscales organisées avec la complicité de l’ Europe via par exemple des paradis fiscaux comme le Luxembourg dont bénéficient en toute légalité les grands groupes ?
      Sur le fameux CICE de 40 milliards annuels qui sert surtout à augmenter la part des actionnaires ……………………..?
      Sur le fait que les GAFAM ne paient rien ?
      .
      Bref , Polymères , revenez sur la planète Terre , soyez moins méprisant surtout compte tenu de votre niveau apparent d’ ignorance et de déconnexion , et tout ira bien ……………………….

  16. Robert dit :

    La présence de blindés sur le lieu de la manifestation prévue signifie une montée de l’échelle des risques envisagés ou une provocation. Sur le plan des risques ayant déjà été répertoriés durant ces manifestations, le tir avec une arme à feu n’en faisait pas partie, quand aux barricades, il me semble qu’elles ont pu être franchies par les force de l’ordre. J’ai plutôt l’impression d’un défaut d’ordres clairs de prendre les moyens, et ils les ont comme les compétences, et d’une tentative de dramatiser la situation de la part de l’exécutif, autrement dit de faire croire à une sédition alors que pour l’instant je vois plutôt une organisation inadaptée qui a produit ses effets pervers. J’en viens à me demander si cette inadéquation de l’organisation avec la situation n’est pas volontaire, permettant ainsi de graves débordements et une situation d’anarchie qui discrédite un mouvement en produisant des violences en chaine.
    C’est comme protéger l’arc de Triomphe de toute incursion, combien aurait-il fallu d’hommes et de barrières ?
    Pourquoi cela n’a pas été prévu comme protéger les accès vers l’Elysée ?
    Or, ce sont ces débordements qui ont marqué les esprits et permis au pouvoir de faire monter la tension depuis des jours sur tous les médias.
    La question est donc simple, ou veut réellement en venir le pouvoir ?
    Se donner les moyens de bloquer et contrôler là ou c’est risqué, avec l’expérience des trois samedis précédents ou interdire tout rassemblement et arrêter les personnes désobéissants à cet ordre.
    Je crois que la tension a été savamment entretenue, les services de renseignement sachant pertinemment que des black blocks et des racailles de banlieue allaient venir faire déraper cette manifestation sans chefs ni service d’ordre. Et maintenant, ils jouent la surprise alors que de nombreux témoins ont vus les agissements de casseurs et pilleurs face à des policiers passifs.
    La présence de blindés ne va faire qu’exciter les plus remontés des manifestants et provocateurs devant le déni de réalité du pouvoir depuis trois semaines. Et on risque de voir apparaître du matériel conçu contre des blindés comme un défi ou organisés par les professionnels de l’émeute que sont les black blocks.
    Dans les années 70, à l’extrême gauche, nous avions à notre disposition le manuel de guérilla urbaine écrit par un guérillero brésilien, Carlos Marighella, ou étaient expliqués tous les moyens pour arrêter un char ou détruire un local. Un cocktail molotov, une grenade antichar, une bombe, tout y était expliqué, faisable avec des moyens accessibles en magasin et par une personne peu douée. Le matériel s’étant perfectionné, je doute qu’il n’existe pas sur internet de manuel s’étant lui aussi adapté. Si cela se produit, ce que je n’espère pas, que vont faire les forces de l’ordre si un blindé brule ? Tirer pour dégager leurs camarades ?
    Je voudrais dire ici mon soutien à la fois aux manifestants pacifiques et aux force de l’ordre, espérant que de part et d’autre, on ne se trompe ni de combat ni d’ennemi. Je ne suis favorable ni à l’émeute sanglante, qui de toutes façons ne mènera à rien sinon à justifier la répression et le régime, ni au rejet d’une contestation légitime qui a besoin de trouver ses marques, en espérant que d’ici là, les visibles tentatives de débordement et de récupération venant à ce qui apparaît plutôt de la gauche qui est la seule à connaître parfaitement ce genre de méthodes, on ne connaîtra pas de nouveaux drames.
    C’est du sang de français qui coule, de tous les côtés.

    • Ancien des opex dit :

      @ Robert, d’accord avec vous sur la tentative de dramatisation à laquelle se livre le pouvoir politique ces derniers jours.
      Pour ma part je vois cette tentative (je l’écrivais plus haut) dans le simple fait de ne pas brouiller les radio-téléphones dans les zones à risque pendant la durée de la manif’. Ce serait techniquement facile à faire mais ce n’est pas fait. Or les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, qui ne sont pas des imbéciles, y ont certainement pensé. Quelqu’un nous dira-t-il pourquoi ce n’est pas fait ? Faudra-t-il des morts et un procès pour qu’on le sache ?
      Et pourquoi aucun député, pourtant chargé de contrôler le Gouvernement en notre nom, ne pose-t-il ces questions pourtant évidentes ?
      La réponse à ces questions (réponse que je ne connais pas) dévoilerait utilement le dessous des cartes.
      On finira par savoir. Pour l’instant la meilleure hypothèse, c’est que la classe politique veut dramatiser.
      La classe politique dans son ensemble, y compris ceux qui font mine d’être « extrêmes » droite ou gauche et participent au système entre jouant le rôle d’épouvantails.
      L’on s’aperçoit d’ailleurs que la presse mainsteam joue elle aussi le jeu de la dramatisation.
      Calmer le jeu serait facile et ce serait l’intérêt de la France mais ce n’est pas l’intérêt de tout classe politique pour l’instant.

  17. Ancien criquet dit :

    Le musée de la Gendarmerie sort ses antiquailles. Cela illustre bien les gouvernants de ces dernières décennies. Un blindé (sic) sorti en 1974, de marque Berliet, qui n’existe malheureusement plus depuis belle lurette. Blindé ?? , résiste t’il aux calibres habituellement utilisé par les chances de la France, j’ai comme un très gros doute.
    Il est grand temps que jupiter descende de l’olympe.
    L’absence de majuscules est volontaire. Je redoute le bilan samedi soir. Pauvres Fdo qui doivent combler les incuries de nos (sic) gouvernants.

  18. MD dit :

    « Le gouvernement va mobiliser des moyens exceptionnels qui s’ajouteront aux 65.000 forces de sécurité qui seront déployées dans toute la France. »
    Il ne va quand même pas rappeler le lieutenant-colonel, ou ex lieutenant-colonel , Alexandre Benalla ?

  19. Robert dit :

    En janvier 1973, Giscard ministre de Pompidou fait voter une loi contraignant l’Etat à emprunter sur les marchés privés à des taux prohibitifs alors que jusque là la Banque de France rêvait à l’Etat sans intérêts. Depuis cette date, l’Etat emprunte chaque année de plus en plus, y compris pour payer ses fonctionnaires à partir de l’automne, et donc aggrave encore l’endettement de la France qui ne rembourse plus que ses intérêts à des banquiers d’affaires.
    Quand un pays ne peut plus décider lui même comment il gère son argent, il perd sa souveraineté.
    C’est cela que nous devrions remettre en cause, en nous dégageant des traités iniques qui enserrent notre économie dans une servitude à l’égard du marché.

    • Davy Cosvie dit :

      @ Robert
      1973, c’est l’année où fut mis en place les SME (système monétaire européen) qui interdisait à notre monnaie de s’écarter du Deutschmark.
      C’était le début de la perte de notre souveraineté monétaire et ce fut aussi le début du chômage endémique contre lequel on ne cesse pas de « lutter ».
      Au même moment une crise pétrolière permettait opportunément de camoufler le vrai motif de notre marasme économique : la soumission de notre monnaie à des intérêts qui ne sont pas ceux de la France.

    • Françoise dit :

      @Robert : Il suffit de baisser la proportion de fonctionnaires (Je n’entends pas militaires ni médecin) au niveau des autres pays européens pour baisser la dépense publique.

      • Frank dit :

        @ Françoise Ouais
        . » Il suffit de baisser la dépense », comme vous dites.
        Comme on dit aussi, Charité bien ordonnée commence par soi-même. Suffit de…
        La dépense, c’est aussi le résultat d’investissement, de travail, de compétences acquises et d’abnégation mal rémunérées. Et qui a un coût. Mais peu de valeur.
        Imaginez-vous réceptionnée aux urgences d’un hôpital, militaire ou civil. Depuis le premier brancardier qui vous a prise en charge, jusqu’à la secrétaire qui vous fait signer la paperasse en sortant, imaginez le nombre de personnes qui ont bossé pour vous. Pour que vous sortiez en bonne santé? Lesquels vous semblent inutiles?
        Simple hypothèse, que je ne vous souhaite pas.
        Rien n’est simple, et, rassurez-vous, je ne suis fonctionnaire qu’à l’occasion, et de circonstance.
        Je ne défend donc aucune chapelle.
        Votre question, c’est plutôt comment dégager les parasites. Dans tous les domaines.
        Vaste sujet. A chacun de se définir là-dessus. Vous-même, êtes-vous indispensable ?
        Simple remarque.

      • Robert dit :

        Françoise,
        Attendu que l’Etat rembourse juste les intérêts de sa dette sur le marché, ce ne sera pas en diminuant les fonctions actionnaires que ça suffira. Il faut retrouver sa souveraineté en prêtant à l’Etat nous-mêmes, par la banque de France, sans intérêts.
        Quand aux fonctionnaires, l’Etat républicain a prétendu se mêler de tout, bien plus que sous la monarchie, l’éducation, la santé, l’économie, l’agriculture, absolument tout. Résultat, il fait tout plus cher, plus mal en finançant au passage une pléthore d’administrations et en imposant une vision idéologique y compris dans la médecine.
        Subventionner au lieu de laisser l’initiative privée ce qu’elle faisait auparavant, remplacer les corps intermédiaires, solidarités professionnelles par des syndicats subventionnés et politisés, l’art contemporain qui est une mafia qui permet de spéculer sur un art souvent douteux pour échapper à l’impôt, mais en étant subventionné par les achats massifs par les FRAC et l’argent des contribuables. Il y a tellement de niches qui pourraient être remises à plat, audit sérieux et arrêt des subventions. Comme pour le cinéma qui ne devrait vivre que de son travail et pas d’avances sur recette qui très souvent ne seront jamais remboursées car le film n’a aucun public.
        Et je vais tacher mais l’avortement, en dehors du danger réel pour la mère, n’est pas un acte médical, encore moins nécessitant le remboursement total comme actuellement.
        Je suis favorable à ce que l’Etat revienne à ses missions régaliennes et se désengage progressivement de ce qui ne regarde pas celles-ci. L’école a besoin de liberté et d’une pédagogie qui permet d’apprendre réellement sans contenu idéologique, or c’est le premier budget de l’Etat avec des résultats catastrophiques mais toujours les experts vont plus loin dans l’aveuglement idéologique pour transformer l’homme et la société au lieu, plus concrètement, de lui apprendre correctement les fondamentaux du savoir dont il a besoin et favoriser les filières professionnelles en grave manque d’apprentis et de travailleurs spécialisés.
        N’importe quelle école libre fait mieux avec beaucoup moins de moyens et seuls les écoles « publiques » très côtés échappent à cette catastrophe, reproduisant évidemment les élites dont le régime a besoin, au passage avec une sélection drastique ou par le fric, contredisant ainsi la fameuse « égalité républicaine ». Des écoles libres et laïques couteraient bien moins cher pour de meilleurs résultats et une liberté pédagogique qui manque tant, on prend la méthode qui marche le mieux auprès de tels ou tels jeunes.
        Ce ne sont que des points de vue sans compétences particulières, mais qui partent d’un angle de vue qui est rarement abordé, à savoir que l’Etat doit être uniquement là ou il est nécessaire et pas là ou d’autres peuvent assurer aussi bien et moins cher, si nécessaire avec un certain contrôle de l’Etat comme pour la qualité. Je le vois en ce qui concerne l’aide aux plus démunis, la solidarité n’a pas besoin ni de subventions ni de l’intervention de l’Etat, juste de liberté sans entrave. Cela ferait d’énormes économies, supprimerait des aberrations administratives et permettrait d’humaniser ce service à nos frères.
        Il y a sûrement beaucoup à faire pour parvenir à diminuer les taxes, supprimer les profiteurs de la subventionnite et des administrations pléthoriques, la subsidiarité réelle, prônée par la doctrine sociale de l’Eglise étant un repère intéressant, c’est à dire tout ce qui peut se faire au plus bas niveau doit l’être, à chaque niveau ce qui ne peut pas se faire au niveau le plus bas jusqu’au sommet ou ce qui ne peut se faire ailleurs doit être réservé. Comme l’armée, battre monnaie, la police.

    • tschok dit :

      La vigueur de cette légende urbaine est tout de même assez époustouflante.
      .
      C’est d’autant plus idiot qu’il suffit de regarder les courbes: l’endettement s’envole après la création de l’OAT en 1985. C’est le produit qui fait la dette.
      .
      La théorie complotiste est déconnante de ce point de vue: elle se goure de date et elle se goure d’évènement. C’est dommage de se priver de la possibilité d’être intelligent. Tout ça parce qu’il y a un dogmatisme du récit complotiste, qui s’accroche comme une tique à l’année 1973.
      .
      Ca me fait rire. Enfin bon, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise?

    • Robert dit :

      Je voulais dire prêtait et non pas rêvait.

  20. Ltikf dit :

    Toutes ces belles avenues longues et alignées, conçues entre autres pour tirer au canon contre les manifestants… Aujourd’hui cette conception se retourne contre le pouvoir, impossible de boucler une foule mobile et éclatée dans ces rues communicantes. Quelqu’un pour l’expliquer à ChCastaner SVP ?

  21. Meme dit :

    Bon je vais être méchant on dirai un vab de certaines armées africaines

  22. Auguste dit :

    Ils n’ont pas l’air d’avoir compris, nos dirigeants.C’est pas une grève de chauffeurs ou tout autre grève sectorielle qu’on peut isoler du reste de la population.C’est le ras le bol de gens de toutes catégories.De ceux qui s’en sortent plus.Parait que Macron aurait dit que la « manifestation s’essouffle »:il n’a rien compris.Maintenant il faut croiser les doigts, pour qu’il n’y ait pas le mort,causé par les forces de l’ordre.

  23. Rigel dit :

    La violence des abrutis de casseurs entraîne la violence, jusqu’ici mesurée des forces de l’ordre, pas sûr qu’elle reste mesurée s’ils se font tirer dessus… Et ce sera mérité, c’est inadmissible, le cachot pour ceux qui appellent au meurtre sur les réseaux sociaux. Ceux qui useront de leurs Armes devront être éliminés, point barre. Ça ne peut plus durer, vouloir le bras entier quand l’avant bras offert c’est chercher l’affrontement. Une petite loi martiale dans ce pays ferait du bien à ceux qui préconisent la violence, et ils verront vraiment ce qu’est une guerre civile, à leurs risques et périls…
    Donc, APAISEMENT de part et d’autre… Pour engager un dialogue constructif avant de penser à virer qui que ce soit…
    Que les révolutionnaires méditent, les Barras, Robespierre ont été à leur tour exécutés….

    • revnonausujai dit :

      euh, maitrisez vous , z »allez péter un durit !
      Paul Barras est mort de vieillesse en 1829; un peu de sérieux dans vos racontars, voyons !

  24. Assaut final le 8 décembre ! dit :

    ça résiste au RPG-7 ça ou pas ?

  25. LGRC dit :

    Prochaine étape, le vbc 90…
    Acte V d’une tragédie annoncée.

  26. diego48 dit :

    Et pendant ce temps aucune info sur le « Pacte de Marrakech » que va signer Macron ! Et c’est pour demain le 9 12 2018, sans aucune concertation, en douce comme d’habitude, cela mérite le « conseil constitutionnel » au moins !

    • Rapha dit :

      pas de débat à l’assemblée nationale sur ce sujet.
      En revanche on a débattu de l’interdiction de la fessée en début de semaine

    • Céphée dit :

      Le Pacte de Marrakech est un texte vide (qui ne fait que rappeler l’existant) et non contraignant (donc inutile).
      Le signer n’est rien d’autre qu’un acte diplomatique.

      • datamo dit :

        C’est tout l’inverse.
        Sa vocation est d’énoncer des obligations pour les pays d’accueil afin de jeter les bases d’un nouveau droit de l’homme: le droit à la migration.
        Les devoirs de ce nouveau droit reposant intégralement sur les citoyens du pays d’accueil.
        C’est le dernier clou sur le cercueil des nations européennes.

        • Céphée dit :

          Vous ne l’avez manifestement pas lu.

          • datamo dit :

            Menteur ou tapin du système ?

          • Robert dit :

            Donc sur un texte de 48 pages, il est écrit 41 fois nous nous engageons et cela n’engage personne ?
            Céphée,
            Nous en reparlerons bientôt quand certains développements seront accessibles car pour l’instant un mur de conviction semble apparaître dans les médias pour faire passer pour une intox la réalité de ce texte. Nous y reviendrons donc très bientôt, si vous le voulez bien ? 🙂
            Voilà le texte
            http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

    • Blondin dit :

      ah oui, Macron vend la France à l’ONU ! la désinformation, et la déformation des faits et de la réalité devient vraiment la norme, et beaucoup de gens ne cherchent pas à s’informer de manière impartial en consultant plusieurs sources, et en allant un peu plus loin que les conneries de pseudo commentateurs. C’est je pense aussi une des causes de ce mouvement; information biaisée, partielle, pas d’esprit critique… internet c’est très bien, mais ça a aussi des cotés un peu moins bénéfique

      • ScopeWizard dit :

        @Blondin
        .
        Certes !
        Seulement , immédiatement se pose une question : à supposer que ce pacte n’ ait qu’ une toute petite valeur même infime voire purement symbolique , pourquoi se précipiter et se déplacer pour le signer ?
        De même pourquoi ne pas en parler avant que le mouvement des « gilets jaunes » ne le fasse ?
        Perso , j’ en sais rien mais je trouve ça plutôt « interpellant » …………

        • Blondin dit :

          effectivement, peut être une nouvelle erreur de communication de notre gouvernement… car pour ce qui est du texte en lui meme, pas de contrainte, à priori, mais tout dépend de l’interprétation qu’on va en faire. Et c’est vrai qu’en France on aime bien faire le maximum, et meme plus, pour être les premiers de la classe au niveau respect des textes/accord/traité…

        • ScopeWizard dit :

          @Blondin
          .
          Voilà , je pense que vous avez mis le doigt dessus ; disons que c’ est à travers de tels « accords » comme par exemple le CETA ( Comprehensive and Economic Trade Agreement ) entre le Canada et l’ Union Européenne qui contiennent beaucoup de clauses parfois secrètes ou cachées que des pays comme le nôtre se font avoir dans les grandes largeurs ……………
          Ensuite , une fois que l’ on a réalisé l’ erreur ou la tromperie voire les deux , se pose la question de comment réussir à en sortir sans casse ou du moins en la limitant ……………. question sensible et complexe s’ il en est ……………….
          .
          En fait , pour rapidement vous résumer mon état d’ esprit actuel , personnellement je m’ aperçois avec une consternation certaine , que nous , en gros le peuple , nous devons nous montrer de plus en plus attentifs et vigilants envers ceux qui sont à notre tête et que par conséquent toute confiance aveugle ou conciliante vis à vis de leur « expertise » infaillible que nous n’ aurions d’ autre choix que de cautionner en parfaits ignares que nous sommes si inconscients de quelque enjeu qui dépasserait les frontières de notre imagination la plus fertile , est terminée pour longtemps quitte à devoir en arriver à tout faire pour les déboulonner si besoin était ……………………
          .
          Et je vous avoue que je trouve cela particulièrement grave et préoccupant ……………….
          .
          Bref , depuis que je m’ intéresse réellement à la politique et à l’ économie , soit depuis une petite dizaine d’ années en tout , il m’ arrive de tomber de ma chaise plus souvent qu’ à mon tour ; mes solides autant que rassurantes certitudes passées , se brisant les unes après les autres sur l’ inflexible roc granitique constitué par l’ examen approfondi des faits qui parvient à tout fracasser dès lors que l’ on consent à possiblement laisser des convictions remplacer progressivement son rempart de certitudes jusque là inébranlable ………………..
          .
          Raison pour laquelle , ce mouvement des « Gilets Jaunes » est significatif et passionnant à plus d’ un titre tellement il s’ avère symptomatique de l’ état du Monde issu de l’ affrontement entre plusieurs systèmes dont le Fascisme et le Communisme qui ont été « battus » par le Libéralisme ( lui-même émanation du Capitalisme ) parce que contrairement aux deux autres , il a apporté aux populations plus de richesses , avec plus de libertés formelles ( entendons-nous bien : « formelles » , pas « réelles » ….. ) .
          .
          Or , depuis que le Libéralisme se trouve en position de monopole , en gros depuis la chute de l’ empire soviétique et la fin de la Guerre Froide ( uni-polarisation du Monde sous la conduite bienveillante et éclairée des USA ) , il n’ a guère tardé à virer à l’Ultra-Libéralisme ( que l’ on appelle Néo pour faire plus soft et embrouiller au passage davantage les esprits en se servant de nombreux éléments de langage aux vertus « magiques » comme la « main invisible » ( autorégulation des marchés ) ou encore le « ruissellement » ( les fameux « Premiers de Cordée » ) , ce Néo-Libéralisme qui n’ est en quelque sorte qu’ une sacralisation de l’ Argent érigé en valeur cardinale et Alpha & Oméga de tout ce qui existe ou presque sur Terre même avant Dieu lui-même , c’ est dire …………) et par conséquent , petit à petit , le Capital reprend lentement mais sûrement ce qu’ il avait dû concéder au Monde du Travail au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale qui avait vu pour ceux qui lui ont survécu une amélioration très nette du niveau de vie général et une sorte de nivellement par le haut des « inégalités » entre aisés et moins aisés ne serait-ce que via l’ éducation et l’ enseignement ainsi que la valeur des diplômes qui , pour faire court , vous permettaient de vous situer dans le Monde réel , tel qu’ il est et non tel que l’ on vous le montre ou vend , le fait que nous étions en période des « Trente Glorieuses » contribuant au bon fonctionnement général de l’ ensemble ………
          Et c’ est de toute cette combinaison entre « dynamisme » et nécessité de reconstruire et de profiter de la Vie que sont apparues les si fameuses « classes moyennes » qui se sentent , à juste titre , si menacées de disparition de nos jours ………………
          .
          Bon , mais en même temps ne perdons pas de vue que nous n’ étions que deux à quatre milliards , et non presque quatre ou deux fois plus comme aujourd’hui ……….et aussi que nous n’ étions pas encore entrés dans une économie de sur-consommation ou sur-production comme ce sera le cas à partir de la fin des années 1980 , c’ est à dire à partir du couple Thatcher-Reagan chantres incontestés du Néo-Libéralisme ……………..
          .
          Mais revenons à nos moutons ………………..
          .
          Alors , comment s’ y prend le Capital ?
          Eh bien , il le fait de plusieurs manières :
          .
          _en mettant en concurrence la main d’œuvre du monde entier
          _en délocalisant
          _en ouvrant les frontières aux flux migratoires
          _en permettant aux ultra-riches d’échapper à l’impôt grâce à la libre circulation des capitaux
          .
          Et c’est ainsi qu’ après tout juste un petit quart de siècle de cette Globalisation/Mondialisation , on aboutit à la paupérisation de quelques centaines de millions d’ Européens , d’Américains et même de Japonais …………
          .
          Quant à ceux qui protestent , qui s’inquiètent ou s’ angoissent , « on » explique qu’ ils n’ont rien compris au Nouveau Monde , que ce sont des racistes , des égoïstes qui refusent de partager le peu qu’ ils ont avec les milliards d’ hommes du Tiers Monde qui pour la plupart ont encore moins qu’ eux mais dont il est loin d’ être exclu qu’ ils ne s’ emparent un jour ………….
          .
          Les inévitables dérives d’ un monde à la fois dérégulé et financiarisé à outrance produisent des crises à répétition ( exemple la crise de 2008 dont l’ origine remonte à celle des « subprimes » aux USA ) , qui sont alors autant de prétextes à paupériser un peu plus les classes moyennes , ainsi qu’ à les culpabiliser ……………….
          .
          D’ où des trucs apparemment sortis de nulle part comme nos « Gilets Jaunes » ……………….
          Mais aussi des trucs tout aussi « bizarres » comme ce fichu ‘Pacte de Marrakech » qu’ il conviendrait d’ examiner puis de débattre avec le plus grand soin …………………..
          .
          Le pacte de tous les dangers ?
          .
          Bref , pas simple et plutôt casse-bonbons , tout ça ! 😉

  27. Bravo-charlie dit :

    Les banlieues préparent sans doute les Molotov. De belles images en perspective sur les chaines télé ……..

  28. vieux margi dit :

    Salutations à tous…

    Les VBRG devaient être réformés….heureusement que ça a traîné…
    Lorsque l on regarde ailleurs les forces de l ordre sont équipées de blindées.
    Chez nous c est pas de vagues….
    On attend que des Policiers,gendarmes … soient tues pour les équiper de blindés ?
    Les groupes d intervention RAID’ GIGN en ont !!!
    Un oncle ancien CRS m a dit que leurs cars étaient devenus blancs car le kaki faisait trop « guerrier »….et provocateur ….
    Les grenades GLI font l objet de demandes de retrait..
    Merde ( aurait dit Le Gal Cambronne) alors !!! Faut être con pour ramasser ce genre de grenade et pourquoi ?
    Sauf erreur si je me rappelle bien le code militaire …si des politiques appellent à la violence, à l émeute,à prendre l Élysée ..c est pas une atteinte à la sûreté de l état ?
    Il fut un temps dans notre histoire où ils seraient arrêtés.
    Les Gilets jaunes? Hélas’ devenus un prétexte à mettre le B…..

  29. Gégétto dit :

    Nous sommes quelques uns depuis fort longtemps à dire que certains Français ont lancé des messages aux différents gouvernements .Cela s est déroulé dans les urnes.Le premier à n avoir pas voulu entendre ce message fut Chirac,tout heureux d être élus comme un » président Africain » face à Le Pen.
    Sarko et Macron ,par leur arrogance ,leur suffisance, le mépris du peuple de France ont fait que le feu qui couvait est devenu incendie.
    Actuellement on est au bout du bout,la violence comme seul message entendu par les abrutis qui nous gouvernent.
    bien sûr ,il y aura des VBRG,bien sûr le GIGN et Autres seront mobilisés,mais on aurait pu faire l économie de cette violence.
    Vous pensez bien que des excités vont vouloir cramer un de ces engins ,quelle magnifique image à diffuser en boucle sur BFMTV…
    Mais il y de l humain dans ces manifs, je pense aux gilets jaunes et aux forces de l ordre.
    Je soutiens les gilets jaunes et j ai une pensée pour nos policiers et gendarmes que les politiciens irresponsables entraînent vers cette dance mortifère.
    Honte à vous élus de droite comme de gauche.

    • tschok dit :

      Dire honte aux élus, c’est préparer le réquisitoire des électeurs.

      • Gégétto dit :

        plaidoyer et réquisitoire n ont que trop durés, le peuple montre des signes d ‘impatience.

        Oh ! vous dont le travail est joie,
        Vous qui n’avez pas d’autre proie
        Que les parfums, souffles du ciel,
        Vous qui fuyez quand vient décembre,
        Vous qui dérobez aux fleurs l’ambre
        Pour donner aux hommes le miel,
        Chastes buveuses de rosée,
        Qui, pareilles à l’épousée,
        Visitez le lys du coteau,
        Ô sœurs des corolles vermeilles,
        Filles de la lumière, abeilles,
        Envolez-vous de ce manteau !

        Ruez-vous sur l’homme, guerrières !
        Ô généreuses ouvrières,
        Vous le devoir, vous la vertu,
        Ailes d’or et flèches de flamme,
        Tourbillonnez sur cet infâme !
        Dites-lui : « Pour qui nous prends-tu ?

        « Maudit ! nous sommes les abeilles !
        « Des chalets ombragés de treilles
        « Notre ruche orne le fronton;
        « Nous volons, dans l’azur écloses,
        « Sur la bouche ouverte des roses
        « Et sur les lèvres de Platon.

        « Ce qui sort de la fange y rentre.
        « Va trouver Tibère en son antre,
        « Et Charles neuf sur son balcon.
        « Va ! sur ta pourpre il faut qu’on mette,
        « Non les abeilles de l’Hymette,
        « Mais l’essaim noir de Montfaucon! »

        Et percez-le toutes ensemble,
        Faites honte au peuple qui tremble,
        Aveuglez l’immonde trompeur,
        Acharnez-vous sur lui, farouches,
        Et qu’il soit chassé par les mouches
        Puisque les hommes en ont peur !

  30. DanL dit :

    Ils sont trop vieux et n’ont pas le droit de rouler à Paris

  31. Curiosité dit :

    Comment ????? Qu’est ce que j’apprends ????? Pas de moyens ??????
    Mais, de gauche ou de droite ce sont bien des élus qui jouent aux comptables depuis…. ma naissance à la fin des années 70…
    Et le bon peuple d’abonder dans ce sens à grands renforts de « trop de feignants », « trop d’état tue l’état » et autres débilités…
    Et aujourd’hui on feint de pleurer l’absence de moyens ??? Mais il va falloir sérieusement songer à cesser de signer ces chèques en blanc électoraux pour que ça change
    On a les élus qu’on mérite.

  32. petitjean dit :

    Je ne me souviens pas qu’en 2005 , lors des émeutes, l’état avait mobilisé autant de moyens
    Mais attention à l’enfumage : il y a les déclarations martiales de nos ministricules et autres députés et, l’épreuve de vérité samedi. Question pour rire « l’état a-t-il les moyens de déployer tous ces….moyens » ??
    Pour l’instant la com c’est pour faire peur, donc ne nous égarons pas dans les détails. Les médias nous saturent de pseudo infos sur ce qui se prépare pour samedi et pendant ce flot de vaines paroles, ces merdias se gardent bien de nous parler du PACTE MONDIAL DES MIGRATIONS que Macron va signer au Maroc la semaine prochaine
    Trois questions ESSENTIELLES se posent :
    -Macron va-t-il oui ou non signer ce pacte sans mandat du peuple ?
    -Macron va-t-il oui ou non tailler dans les dépenses pour réduire la pression fiscale ?
    -Macron va-t-il oui ou non stopper l’invasion migratoire, qu’il organise avec l’UE, et qui nous coûte des dizaines de milliards chaque année ?

    tout le reste est billevesé !………….

  33. JLuc dit :

    Les français n’ont pas voulu élire « la blonde », certains nous prédisaient que dans ce cas ça serait la guerre civile. Elle n’a pas été élue, et nous voilà au bord de la guerre civile, de l’insurrection. Ces moutons de français ont élus un BANQUIER D’AFFAIRE prestidigitateur et bonomenteur, et s’étonnent maintenant que ce dernier veuille leur faire les poches jusqu’au dernier centime, comme le lui a demandé Jean-Claude JUNCKER. Pauvre France, tu n’est plus que l’ombre de toi-même.

  34. Clavier dit :

    L’escalade continue et tout ceci est logique, un pouvoir politique ne peut se maintenir et se sauver qu’au prix d’une énergique reprise en main de l’ordre .
    Maintenant si des cocktails Molotov sont jetés sur ces engins ce qui serait terrible, parions que l’armée devra entrer en scène le week-end suivant …
    Le feu est au château madame la Marquise !

    • Électeur et ancien mili dit :

      @ Clavier : pas de panique !
      Le pouvoir joue la dramatisation : dans toutes ces manifs avec casseurs, il serait techniquement facile de brouiller les radiotéléphones et d’empêcher ainsi les casseurs de concentrer leurs actions pour submerger localement les forces de l’ordre.
      .
      Les opérateurs de téléphonie peuvent le faire en éteignant localement leurs antennes en ne laissant passer que les numéros d’urgence. Mais pour ça il faudrait que le gouvernement leur demande ou leur impose. Sinon, l’armée a parfaitement les moyens de faire du brouillage sélectif.
      Mais ça n’est pas fait. De mon point de vue, naturellement contestable, le pouvoir politique veut une escalade de la violence.
      La visite du Président de la République à l’Arc de Triomphe et à la Préfecture du Puy-en-Velay où les dégâts sont photogéniques, c’est motivé par la même volonté de dramatiser.
      .
      Tous les partis politiques qui se partagent le pouvoir depuis presque cinquante ans savent que les prochaines élections (les européennes) seront catastrophiques pour eux.
      En jouant sur la violence de la contestation populaire (et donc en ne faisant pas ce qu’il faudrait pour neutraliser les casseurs), ces partis espèrent limiter les dégâts aux européennes.
      .

  35. Allobroge dit :

    « où vont ces dizaines de milliards ?? » Mais tout récemment au métro d’Abidjan, au TGV marocain, à l’aide de 500 millions d’euros accordé pour les migrations et sans doute dans bien d’autres endroits ….

  36. sergeat dit :

    Le mari de Brigitte qui fait la morale à Trump,Poutine,Orban,Salvini….à « ceux qui ne sont rien »,aux « gaulois réfractaires non luthériens »,aux « derniers de cordée »,aux « alcooliques illettrés »,à « la peste brune »,à ceux qui ne savent pas »traverser la rue pour trouver du boulot »(Trump oblige les usines à revenir aux US et ça marche)….veut protéger son monde financier et sa caste du »nouveau monde »par 65 000 gilets bleus(qui virent au jaune) et quelques blindés archaïques quelle dérision,va-t il appeler l’armée aussi si cela se passe mal samedi?
    Qu’il fasse comme tous les dirigeants qu’il critique:qu’il défende son peuple au lieu de s’agenouiller devant Merkel,les multinationales américaines (GAFA,Starbuck…..)qui ne paient aucun impôts chez nous,….qu’il arrête de vendre nos industries stratégiques aux anglo-saxons,qu’il arrête de signer des contrats de libre échange avec les pays les moins regardants au niveau social et environnemental ………Qu’il ne s’occupe plus de la fin du monde(du n’importe quoi)…….

    • Vieux Réac dit :

      Nous sommes nombreux à le penser… Mais presque tous les gars de la Résistance sont mort… Il ne reste donc que les vainqueurs officiels…

      • sergeat dit :

        « les vainqueurs officiels »soutenus par les financiers et Bruxelles qui abaisseront la France au niveau de la Grèce,la seule façon de sauver la France est la sortie de l’UE,reprendre notre monnaie,nos frontières,notre justice,nos lois,notre défense.Beaucoup d’économistes l’expliquent mais vous ne les verrez jamais dans les médias(regardez Allais prix Nobel d’économie n’a jamais été interviewé,pourtant français,par contre les théories de Friedman ultralibérales nous sont répétées tous les jours,ainsi que les théories de l »américain Fukuyama sur la fin de l’histoire )
        Sachez que toutes les théories économiques de Macron sortent du programme Attali le père spirituel de Macron et son sponsor (c.à.d économiquement Friedman,socialement libertaire,…et pour le sociétal vous n’avez encore rien vu)

  37. Albatros24 dit :

    Les VBRG du Groupement blindé de la GN de Satory sont de sortie,
    va falloir prévoir assez de dépanneuses…
    Heureusement Versailles n’est pas si loin de Paris.
    J’espère qu’ils ont assez de casques et de défrags pour tout le monde. Ne parlons même pas des gilets pare balles optionnels et de luxe car trop chers (s’ils se font tirer dessus avec une HK volée à la BAC) … Il y a des stocks dans les grottes de St Astier, faudrait demander d’urgence du matos à l’Armée de Terre, s’il est pas trop rouillé vu qu’on a plus assez de monde pour l’entretenir.

    J’ai vu hier soir sur Youtube que des sympatisants de Trump ex Marines ou anciens Bérets verts vétérans d’Irak Afghanistan, déclarer qu’ils vont débouler à Paris aider les Gilets jaunes et les french bikers (qu’ils assimilent bizarrement aux « casquettes rouges » des supporters de Trump aux US) si la police leur tire dessus. Idem chez les bodibildeurs hooligans à crane rasé proPoutine de St Pétersbourg et Moscou – Et de l’autre côté du spectre politique tous les Black blocs d’Europe préparent leurs bricolages de « chimie amusante et festive » et se précipitent à Paris pour en être et le rajouter sur leur compte « face de bouc ». Dans certaines banlieues on se donne le mot et des rendez vous devant certaines vitrines et pas seulement à Paris, dont les propriétaires veinards peuvent déjà en parler au passé. On cause beaucoup et dans toutes les langues de Paris et de Gilets jaunes sur la toile et un peu partout dans le monde, et toutes les TV vont être du côté du Grand Palais demain…
    Et on dira qu’on n’est pas assez attractif dans le monde.
    Vous voyez que Jupiter avait raison : il « réveille les énergies de la France » endormie depuis qu’il est là et arrive « en même temps » à mettre « en marche » les moins sportifs…
    Hier la Justice a envoyé à l’ombre et pour plusieurs mois avec la présence physique (et le soutien pro-actif qui va bien) de la Garde des Sceaux, de jeunes salariés (qui sont maintenant les heureux détenteurs d’un casier judiciaire) qui avaient ramassé une pièce de monnaie par terre ou qui s’étaient réfugiés dans les escaliers de l’Arc de triomphe pour échapper aux gaz.
    Actuellement les Gilets jaunes de mon patelin du Sud Ouest qui restaient peinardos au péage autoroutier du coin et aux rond points depuis des semaines tous les soirs à faire des grillades, sont en tain de réunir des sous pour monter à la capitale. Ceci pour la première fois de leur vie pour pas mal d’entre eux. Inutile de dire que les invitations indirectes sous forme d’annonces de blindés, de grenades et de conseil à rester chez vous de notre ministre de l’Intérieur ont eu un succès fou. Jupiter arrive à relancer le tourisme à Paname, mais de quoi se plaint on ?
    Quelques lycées (par centaines quand même) commencent à remuer et les étudiant à vouloir les soutenir. Nous qui avions une jeunesse désoeuvrée car devant des écrans. Plus quelques agriculteurs facétieux avec la benne à lisier qui les démangent qui viennent discuter avec les GJ. Sans compter des salariés chauffeurs routiers qui commencent à préparer leur barbeucks et des saucisses.

    Et au milieu de tout ce joyeux brouillamini, de plus en plus remonté comme des coucous chaque jour que nos ministres ouvrent la bouche, on ordonne aux gendarmes CRS policiers (+ réservistes, convalescents, congés et repos annulés, on a bien pensé aux retraités mais bon quand même…) d’être en pleine forme demain de bonne heure et de bien discerner jusque très tard le soir voire le lendemain, les GJ « raisonnables » du bon grain, des faux Gj de l’ivraie, qui ont tous malheureusement pour point commun de porter la même veste moche et criarde jaune fluo. Et de constituer des groupes mobiles (vaillants, motivés et rapides comme l’éclair mais pas trop car c’est lourd l’équipement quand même) pour aller au taf chercher les plus excités…Une petite pensée pour les heureux membres de ces groupes en espérant qu’en haut ils ont prévu au moins une antenne médicale de l’avant, vu qu’il risque d’en avoir besoin tous les week ends maintenant.
    Après avoir contemplé enfin la tronche des sous secrétaires d’Etat, des députés et autres maires ou conseillers municipaux en marche, totalement inconnus et envoyés au charbons, sur les émissions TV actuelles…
    il me semble que ça sent de plus en plus la fin de régime anticipée …ou pire la grosse boulette d’amateur qu’il ne fallait pas faire.
    Si je suis triste pour mon pays, les morts (passés et à venir) et notre économie, je dis chapeau à ces gilets jaunes qui font redécouvrir au monde entier le courage et la solidarité des plus modestes et patriotes d’entre nous – face à l’adversité et aux intérêts privés et puissants d’une minorité en France et dans le monde.

  38. petitjean dit :

    Prenons de la hauteur, respirons un bon coup et……..réfléchissons
    « On voudrait une colère, mais polie, bien élevée, bien gentille »
    Quand « on se fait mettre profond » depuis des décennies (pardon de cette vulgarité mais il y en a qui ne comprenne que ça ! ) , il ne faut pas tousser !
    « On a tout fait depuis 30 ans pour dépolitiser les masses, pour acheter les corps intermédiaires, pour décourager la réflexion critique, et on s’étonne aujourd’hui d’avoir un mouvement sans direction politique nette et qui refuse tout leadership ». « On voudrait une colère, mais polie, bien élevée, qui remette une liste des doléances, en remerciant bien bas que le monde politique veuille bien prendre le temps de la consulter. On voudrait une colère détachée de son expression. Il faut admettre l’existence d’un certain registre de violences qui ne procède plus d’un choix ni d’un calcul, auquel il est impossible même d’appliquer le critère légitime vs. illégitime parce qu’il est l’expression pure d’une exaspération.
    Cette révolte-là est celle du «trop, c’est trop», du ras-le-bol. Tout gouvernement a la violence qu’il mérite. » « Le caractère hétéroclite, disparate de la mobilisation produit un malaise : il rend impossible la stigmatisation d’un groupe et le confort d’un discours manichéen. Il a produit une sidération de la part des «élites» intellectuelles ou politiques. Non seulement elles n’y comprennent rien mais, surtout, elles se trouvent contestées dans leur capacité de représentation, dans la certitude confortable de leur légitimité. Leur seule porte de sortie, au lieu d’interroger leur responsabilité, consiste pour le moment à diaboliser ce mouvement, à dénoncer son crypto-fascisme. Cela leur permet de prendre la posture de défenseur de la démocratie en péril, de rempart contre la barbarie et de s’héroïser une nouvelle fois. »
    Frédéric Gros philosophe
    et puis il serait bon de se souvenir de cet article :
    Article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 :
    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

  39. Petit canard laqué dit :

    C’est Lui par la grâce de Jupiter qui est à la manoeuvre.
    Il veut prendre le contrôle de la radicalisation de la politique.
    Tout le monde se laisse berner

  40. Thaurac dit :

    Le plus marrant quand la police ne fait rien elle se fait enfumer, et si elle fait le job , elle se fait conspuer, alors, autant ne pas faire mentir les gens et rentrer dans le lard de ces « gilets jaunes occasionnels et opportunistes » , bref, des casseurs déguisés, car les vrais ceux du départ , ne viendront pas ou peu!

  41. BullRun dit :

    Au moins tout le monde est prévenu :
    Les flics se laisseront pas faire…

  42. floco dit :

    Jetez un oeil sur ce que dit M. Charles SANNAT. Il s’exprime sur le sujet depuis quelques jours, ( à regarder dans ses archives)
    https://insolentiae.com/cest-une-revolution-non-sire-cest-une-restauration-ledito-de-charles-sannat/

  43. Jean la Gaillarde dit :

    Bien, à tous… je suis gendarme et j’ai un fils qui touche 1180€ par mois pour une amplitude de travail de 07h à 19h, dans le déménagement…. Il doit tout les jours prendre sa voiture et faire 30 Km aller, 30 retours pour bosser…. Il n’a pas la possibilité en l’état, de se loger, remplir un frigo, payer son assurance, son forfait ses charges de chauffage, d’électricité et que sais-je. Donc il vit avec nous, à 24 ans !!!!! Il peut ainsi se payer son assurance, son forfait, son essence, ses réparations, son contrôle technique ….. Donc, moi, les gilets jaunes, je les comprend ….. Ils ont eu raisons de secouer le cocotier…. Il y a des personnes qui sont dans une misère noire…. je suis un privilégié …. Je peux donner à mon fils un toit, le nourrir, l’aider…. Tout le monde n’est pas dans cette situation et cette misère est en train de s’accélérer…… MAIS ……
    Je ne veux pas d’un chaos dans lequel les gens les plus malheureux, ne gagneront rien…… La révolution française a permis, A LA BOURGEOISIE, de prendre le pouvoir….. Le peuple a continué de crever la dalle….. Alors je penses que les gilets jaunes ont de toute façon gagné… Ils ont gagné à faire réfléchir les politiques, ils ont gagné en faisant tomber les masques de l’opposition qui ne sait plus comment récupérer le coup… Ils ont gagné en prouvant que les « ploucs » du monde rural, dont je fais partis, savent réfléchir, se servir d’internet et qu’ils n’y a pas que les petits jeunes de startup qui sont entrés dans le 21ème siècle… Le monde rural aussi y est rentré…. Les gilets jaunes ont gagné le respect et le président, même si il paraît arrogant, a très bien compris que plus rien ne sera comme avant le 17 novembre….. Ce pays est constitués d’une multitude de territoires, avec un monde rural extrêmement profond… et il va falloir faire avec. M. MACRON a compris qu’il ne peut pas, en même temps, demander à la population de consommer, si cette même population ne gagne pas assez pour survivre…. Ce gouvernement vient de se prendre une claque magistrale, par un peuple qui vient de relever la tête…. Sans les élites, sans les politiques, sans les syndicats, en se servant d’outils du 21èeme siècle….. Il y aura eu un précédent… Donc les gilets jaunes ont gagné… A mon avis, tranquillement, maintenant, après avoir entendu la semaine prochaine, le président parler, il faudra je pense, tout en restant vigilant, saisir ce qui va s’ouvrir avec les Maires, faire remonter les revendications qui ont dû être à ce jour collectés par les collectifs de gilets jaunes, animer les débats dans les communes… Mais dans le calme. Ce serait trop bête, après avoir réussi cette monumental mobilisation, que cela se finisse avec des deuils, des pleurs que ce soit du coté de la population ou des forces de l’ordre. Moi j’ai envie maintenant que ma population de mes communes sur lequel je travaille, transforme l’essai et il me tarde de voir les assemblées citoyennes se mettre en place dans les communes de France…… Plein de très bonnes choses peuvent sortir de ces réflexions qui pourraient s’installer, durablement, dans les territoires… Si le calme revient, je suis intimement persuadé que nous allons basculer d’un système Jacobin, à un système Girondin que j’appelle de mes vœux.
    Mais, si la population décide de basculer vers le chaos…. et bien je ferais mon boulot et demain, je serais au rendez-vous pour protéger mes concitoyens, protéger les gilets jaunes qui resteront pacifiques et je combattrais ceux qui voudront faire basculer mon pays vers une anarchie ou un putsch militaire…. Voilà. Bonne soirée à tous. Faites attention à vous. Pensez aux vôtres… Ne faites pas des malheureux. Je le redis… C’est déjà gagné pour la population qui galère. Vous avez été entendu et il était grand temps. Merci.

    • mich dit :

      Bonsoir , joli témoignage que vous faites.C’est vrai qu ‘il est bien que ce remue ménage arrive peu de temps après une présidentielle un peu à part ,cela permet de ne pas avoir nos politiciens trop occupés à préparer la prochaine ,et peut être de prendre certaines questions vraiment à bras le corps de manière plus concertée .L ‘ exemple de votre fils est parfait pour illustrer le décalage entre un système qui se veut baser sur l’ offre et la demande ,mais ou l’on ne rémunère pas toujours à sa juste valeur l ‘ emploi effectué ,souvent en dévoyant le rôle de diplôme qui deviennent des juges de paix pour les salaires.Ma femme à un de ces emplois ,mais nous pouvons nous permettre un mi temps qui lui conserve une santé convenable ,pour une personne seule se serait une toute autre histoire. Prenez soin de vous également,ainsi que vos collègues .

    • ScopeWizard dit :

      @Jean la Gaillarde
      .
      Il y aurait des millions de choses à dire …………….
      .
      En résumé de chez résumé , le truc à comprendre c’ est que tout ça ne tient que parce qu’ il y a une acceptation d’ une majorité du peuple , et visiblement cette acceptation majoritaire n’ est plus , or , par définition plus nous sommes nombreux et moins tu pourras satisfaire tout le monde avec les mêmes moyens que par le passé d’ autant plus que nous sommes entrés dans une société de loisirs et d’ assistanat à la contre-partie « effort » à fournir à la fois très importante mais aussi croissante ( tentations et désirs multiples pouvant conduire à frustration et insatisfaction elles aussi croissantes + État providence de plus en plus demandé mais répondant de moins en moins pour X ou Y raisons = incompréhension puis intolérance accrue , rationnelle ou non , donc au bout d’ un moment = colère et refus de la situation côtoyant une culture dite du moindre effort et une déresponsabilisation de fait qui sont en contradiction avec les contingences de la vie en société exigée = confusion dans les esprits ) dont profitent à fond certains dits « privilégiés », donc de façon quasi-mécanique rien qu’ à cause de cette augmentation démographique ce fameux seuil d’ acceptation ne peut que s’ abaisser……….
      .
      Bref , gros gâteau mais parts de plus en plus petites ………………….
      .
      Se rajoute à ça le fait qu’ à cause du système et des choix de société qui sont les nôtres , nous sommes de plus en plus exigeants ( là aussi ) d’ un point de vue consommation sauf que cette exigence entre directement en collision avec ceux qui veulent non seulement que les parts de gâteau soient de plus en plus grosses mais aussi toujours meilleures tandis que pour tous les autres , forcément de plus en plus nombreux ( rappel : démographie + ceux qui veulent leur part de gâteau de plus en plus grosse ) , les miettes sont de plus en plus petites et de moins bonne qualité………………….
      Donc d’ entrée , dans ce système deux Mondes se rentrent dedans , l’ un ayant tout pouvoirs et l’ autre devant s’ y soumettre ; alors , tant que les deux y trouvent leur compte , l’ équilibre bien que fragile peut se faire et tenir , seuls quelques ajustements parfois à la marge s’ avérant le plus souvent nécessaires du moment que rien de majeur ne vient perturber ledit équilibre par nature instable …………………..
      .
      Seulement , aujourd’ hui qu’ une partie croissante de la population souffre au point que ce qui est vital est désormais menacé ( les dépenses contraintes + la santé + un certain maintien de mode de vie auquel nous sommes habitués et qui correspond à l’ équilibre global jusque là maintenu du peuple ) , le seuil d’ acceptation baisse tellement qu’ il finit par se réduire à peau de chagrin et se transformer en violence ( il n’ y a pas que ça , ce déchaînement de violence est multifactoriel , nous sommes bien d’ accord là-dessus ….. ) , en gros ceux qui crèvent à cause du système ne vont pas se laisser crever si facilement et pour cela , seul le rapport de force fusse t-il radical et violent permettra de faire entendre raison à une caste décideuse et gouvernante qui ne connaît visiblement rien à la difficulté du quotidien du peuple en particulier quand ce dernier ne parvient plus à joindre les deux bouts et éprouve de plus en plus de difficultés à subvenir à ses besoins les plus urgents ou vitaux ………………………..
      .
      C’ est désolant , malheureux , insupportable , j’ en conviens aisément mais c’ est comme ça et le procédé ne date pas d’ aujourd’hui ; à ce stade il n’ y a plus le choix , c’ est la loi ancestrale de la jungle ou si vous préférez la loi du plus fort qui s’ applique , la plèbe n’ ayant à mettre comme poids sur la balance que son nombre et l’ expression de sa détermination à la faire pencher en sa faveur ……………..
      .
      À défaut , à moins d’ un miracle miraculeux ( c’ est dire ! ) , par expérience nous savons qu’ elle n’ obtiendra rien ou presque à part beaucoup de baratin et de faux semblants du style os à ronger ………………..
      .
      Les jours passant , les nouvelles vont vite et l’ une a tôt fait de chasser l’ autre d’ autant plus que nous sommes entrés en période calendaire festive , par conséquent très rapidement les vieilles habitudes du train train quotidien reprendront le dessus jusqu’ à la prochaine exaspération qui risque de n’ être point si lointaine et de s’ avérer un cran au-dessus de celle que nous vivons actuellement ………………..
      .
      Par conséquent , nous n’ en sommes même plus à cautionner ou ne pas cautionner un possible et regrettable déchaînement de violence qui n’ est devenu qu’ une conséquence logique d’ un processus insurrectionnel « classique » , nous en sommes à crever les abcès que des imbéciles heureux comme Castaner aggravent tandis que le principal intéressé accentue l’ impression de mépris par son silence de plus en plus assourdissant donnant à tort ou à raison le sentiment de jouer sur l’ exaspération de la partie du peuple révoltée face à celle qui ne l’ est pas encore et donc de monter le peuple contre le peuple ( tôt ou tard , c’ est quelque chose qu’ il faudra assumer à 100% ) .
      .
      Et ça , c’ est une faute politique très grave que lui ou ses successeurs paieront très cher si rien n’ est fait d’ ici là afin de détromper d’ un tel sentiment ……………………..
      .
      PERSONNELLEMENT , J’ APPELLE TOUTES LES PARTIES EN PRÉSENCE À LA NON-VIOLENCE PHYSIQUE OU MATÉRIELLE .
      MAIS J’ APPELLE AUSSI CHACUN À PRENDRE PLEINEMENT CONSCIENCE DES RESPONSABILITÉS QUI SONT LES SIENNES , SI CELA N’ EST PAS ENCORE LE CAS , Y COMPRIS VOUS MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE , EMMANUEL MACRON .
      .
      À mon niveau , par la présente que puis-je ou que dois-je faire d’ autre ? Garder le silence ? C’ est bien plus facile et confortable , c’ est très vrai …………………

    • Bangkapi dit :

      Merci . Un peu de bon sens fait plaisir à lire.

    • Pierre dit :

      <Je partage globalement votre point de vue.
      Mes encouragement a vous pour la poursuite de vos missions.

  44. mich dit :

    Avant tout , plein soutien aux forces de l’ordre demain ,tant pis pour les fouteurs de merde professionnels ou les boutonneux des lycées.Par contre ,si enfin on arrive à se mettre autour d ‘une table , serait t il possible de couper une petite semainne internet et TV pour nous forcer à respirer un peu ?Plus sérieusement on entend vraiment du grand n’importe quoi de part et d’autre en ce moment ,mais comment s ‘ étonné ,c ‘est un peu notre image de tout les jours qui nous ai renvoyée.J ‘ai plutôt bien accepté la hausse de CSG et peut certainement faire encore certains sacrifices ,mais bordel pas pour les braillards de tout poil ,et pas non plus pour les rois de la prime ou de la taxe sous prétexte d’une transition écologique incompréhensible.

  45. ScopeWizard dit :

    Il n’ y a pas si longtemps j’ insistai sur : « le Roy est nu » ; ben oui le Roi est nu et plus que jamais ……..
    Avec moi ceci , avec moi cela , et c’ est un petit génie , avec lui tout sera parfait , etc …………….. c’ est sûr , on a vu ! On l’ a vu le génie à l’ œuvre …………… 18 pauvres petits mois ont suffi !
    .
    Déjà , ce « roi » aurait dû réaliser que l’ on ne brutalise pas son peuple , encore moins lorsqu’ il est affamé ( ce participe passé revêt plusieurs sens , pas que celui de la bouffe ou du remplissage de l’ estomac ) , ensuite plutôt que de se vendre comme un sou neuf , ce qu’ il n’ était certainement pas puisque conseiller du candidat Hollande depuis 2011 me semble t-il , puis le conseiller devient Ministre de l’ Économie durant l’ été 2014 ( Ministre de l’ Économie , n’ est ce pas , pas Ministre des Pantoufles de Running ou des Cabanes en Rondins Parallélépipédiques , vous me suivez ? ça veut dire qu’ il avait quelques manettes à sa disposition ……. et non des moindres ! ) , il aurait fallu qu’ il explique avec précision ce qu’ il comptait faire et pourquoi il comptait le faire sachant qu’ il nous avait déjà pondu le CICE et les lois Travail 1 et 2 dont la fameuse loi El Khomri , une bonne copine à Hidalgo , disparue des écrans radars depuis , soit des « réformes » des plus efficaces qui devaient tout révolutionner mais qui au final n’ ont rien donné de fameux ou presque , ce qui était on ne peut plus prévisible d’ ailleurs …………….
    .
    Le problème , avec ce cher Président , c’ est que nous avons porté à la tête de l’ État un Inspecteur des Finances doublé d’ un banquier d’ affaires de chez Rotschild , rien que ça !
    Mais qu’ est ce que vous croyiez que ça pouvait donner un tel mélange ? Le top du top de la générosité et de la compassion faite Homme entre l’ Abbé Pierre et Saint-Vincent de Paul ?
    Ben non ! Tout le contraire !
    Ah ben ça pour une surprise , c’ est une surprise ! On s’ y serait jamais attendu ; ah ben non alors ………….
    En plus , le roi est comédien de formation , ce qui n’ a l’ air de rien mais qui est en réalité beaucoup plus important qu’ on ne le pense dans sa façon de s’ adresser aux Français et de leur vendre ses salades ……………
    .
    Bref , que sont les « Gilets Jaunes » ?
    Un RÉSULTAT !
    Mais un résultat sur lequel se greffent tous ceux qui sont pas contents , jusqu’ au plus invraisemblable des n’ importe quoi , n’ importe où , n’ importe comment !
    .
    Donc , Macron à l’ échafaud avec la tête plantée au bout d’ une pique de 4 mètres de long , que voilà une image « chic et choc » pour alimenter l’ info en continu et remplir les livres d’ Histoire de nouveaux chapitres sur notre savoir-faire incomparable et universellement si prisé en matière révolutionnaire genre « pas de quartier »…………….
    .
    Seulement , une fois tout ce beau monde occis ou jeté au fond des oubliettes , par quoi on le remplace ?
    Telle est la question ………………..
    .
    Bon , avant de le vouer aux braises de l’ Enfer le plus incandescent , que pourrait-on proposer comme sortie de « crise » ?
    .
    Déjà , à combien se monte le « Seuil de Pauvreté » ? ( indice purement arbitraire fixé à la moitié du salaire médian ( terme statistique ) )
    Il est fixé à 1008 Euros pour une personne seule …………………. en net ou en brut ? En brut !
    .
    Sachant que par rapport à 2008 , l’ Euro s’ est déprécié de 40% environ , ce qui veut dire que le pouvoir d’ achat qui était le vôtre avec 1000 Euros est désormais accessible mais avec 1400 soit 400 Euros de plus mais tout dépend de ce que vous achetez , de ce que vous consommez , en fait c’ est surtout par rapport aux monnaies étrangères comme le dollar ( parité des monnaies ) , ce qui va intéresser en premier lieu celui qui peut voyager loin ou acheter aux USA , au Japon , en Chine , etc …………………….. évidemment , tous ne seront pas concernés , du moins à ce niveau …………..
    .
    Le SMIC est à combien ?
    1173 Euros ………………………………. en net !
    .
    Un loyer modeste c’ est combien ?
    Entre 400 et 700 Euros sauf HLM ( à partir de 200 )
    .
    Un crédit pour un véhicule aussi modeste que le loyer ?
    Entre 200 et 300 Euros
    .
    La bouffe ?
    Minimum 300 Euros mais plus fréquemment entre 350 et 450 voire bien davantage surtout s’ il s’ agit de nourriture de bonne qualité !
    .
    Les vêtements ?
    Variable …………
    .
    Bref , les dépenses obligatoires de base pour simplement survivre ont beaucoup augmenté ( logement , énergie ( chauffage , carburant ) , nourriture ( fruits , légumes , viandes , poissons ) , vêtements ( problèmes d’ entente sur les prix sur les grandes marques ! ) , transports , santé ) d’ où une dévaluation bien plus importante que celle indiquée par l’ INSEE qui ne pondère pas suffisamment en comptant des dépenses très inhabituelles comme les écrans plats , l’ électro-ménager , des trucs que tu n’ achètes pas tout le temps au contraire du pain ou de l’ eau minérale qui font partie du quotidien voire des dépenses incompressibles !
    .
    Conclusion rapide d’ un raisonnement vite expédié : à condition que l’ inflation n’ augmente pas davantage , le seuil de pauvreté devrait être réévalué à la hausse à un minimum d’ au moins 1200 Euros net , le SMIC vers 1400/1500 net tout en sachant que l’ on sait en parallèle que celui qui gagne entre 1800 et 2000 Euros , celui qui parviendra donc à profiter un minimum de la vie , va probablement presque tout dépenser et s’ en mettre très peu de côté ………….
    .
    ATTENTION , estimation valable pour la Province ……………. Paris c’ est encore autre chose ……………………
    .
    Et ne perdons pas de vue qu’ un minimum de capitalisation assure une certaine sécurité style filet ou matelas d’ amortissement ………………….. et tu capitalises comment si tu crames tout parce que tout te coûte trop cher ?
    .
    À côté de ça , il y a aussi toutes les aides ou minimas sociaux qui s’ ils augmentent , compte tenu de l’ inflation , ne servent finalement qu’ à compenser cette inflation , pas plus ………………
    .
    Bien-sûr , une augmentation du SMIC entraînera un mécontentement du MEDEF qui verra cela comme un alourdissement de la masse salariale d’ où un risque réel d’ une montée en flèche du chômage …………………….
    .
    Bref ?
    .
    Rien que sur le plan économique d’ un quidam moyen , c’ est le bordel le plus complet !
    .
    À vous les studios ! 😉

    • tschok dit :

      Le seuil de pauvreté est un indicateur statistique: si vous le faites bouger, le seul truc qui change c’est que vous flinguez les statistiques de la France en augmentant statistiquement le nombre de pauvres. Ah si! Ce seuil statistique doit certainement servir à définir des seuils de déclenchement pour bénéficier d’aides sociales. Si vous augmentez le seuil de pauvreté, vous augmentez mécaniquement le nombre potentiel des bénéficiaires d’aides sociales.
      .
      L’augmentation du SMIC: pourquoi pas, mais il faut évaluer les effets d’éviction du marché de l’emploi.
      .
      Une augmentation du SMIC provoque le licenciement des salariés les moins qualifiés: ceux dont la valeur économique du travail est inférieure au SMIC. Ceux-là deviennent un coût pour l’entreprise, ils se font donc virer et n’ont plus accès à l’emploi.
      .
      Je vous l’explique autrement: un salarié produit un travail dont la valeur est de 1.300 euros et dont le salaire est de 1.200 euros. Son patron fait un gain de 100 euros, donc il peut payer le salarié, donc il reste.
      .
      Mais un furieux gauchiste nouvellement élu, persuadé de faire le bien, décide d’augmenter le SMIC et de le mettre à 1.500 euros. Le patron est donc obligé de payer 1.500 euros une quantité de travail qui en vaut 1.300. Cette réforme gouvernementale l’oblige à subir une perte de 200 euros. Donc le salarié gicle et il le remplace par un robot, ou un polonais, ou il externalise ce que faisait le salarié viré.
      .
      Non seulement le salarié gicle de l’entreprise qui l’employait, mais il ne retrouvera pas de travail par la suite, à moins de se requalifier = augmenter la valeur économique de son travail pour qu’elle soit supérieure au salaire minimum, afin de restaurer son employabilité.
      .
      C’est pour ça qu’on a inventé le statut d’autoentrepreneur: pour que les gens dont le travail à une valeur économique insuffisante puissent s’auto-employer en tant que non-salarié. Comme ils sont leur propre employeur, ils peuvent se verser une rémunération inférieure au minimum légal. Ces actifs font alors partie des » travailleurs pauvres »= actifs qui perçoivent des revenus tout juste supérieurs aux minimas sociaux.
      .
      Mais ceux qui ne sont pas capables de s’auto-employer deviennent des chômeurs indemnisés, puis en fin de droit. Ensuite ils perçoivent le RSA durant le temps qui les sépare de la retraite, puis c’est la retraite avec une pension de merde éventuellement complétée par des allocations.
      .
      C’est ce qu’on appelle l’effet d’éviction. A chaque fois que vous augmentez le salaire minimum, vous devez vous demander combien de personnes vous allez exclure du marché du travail en rendant impossible leur emploi, parce que vous dégradez les conditions de rentabilité de leur travail. Il n’y a donc pas que le MEDEF que vous allez mécontenter.
      .
      Mais augmenter le salaire minimum part d’une bonne intention, même si, dans une certaine mesure, cela crée des travailleurs pauvres. Inutile de vous dire que nous avons souvent acheté la paix sociale en augmentant le SMIC. Mais on a aussi 5 millions de chômeurs. Et plein de travailleurs pauvres. Tiens? Des gilets jaunes?
      .
      Et si on désamorçait ces mécaniques infernales, plutôt?

      • ScopeWizard dit :

        @tschok
        .
        HEIN ????????
        .
        Qui , que , quoi , donc , où ????
        .
        Euh , je vous prierais de revoir l’ ensemble de votre argumentation ou de formuler autrement ; en l’ état , tout est mélangé , et les idées préconçues côtoient d’ un peu trop près les approximations parfois idéologiques…………..
        .
        Peut-être qu’ après j’ y verrai plus clair et pourrai vous répondre plus intelligemment parce que pour l’ instant , franchement c’ est trop de boulot !
        .
        Par charité crétine , euh chrétienne, je vous aide un peu ………….. 🙂
        .
        1) « Le seuil de pauvreté est un indicateur statistique: si vous le faites bouger, le seul truc qui change c’est que vous flinguez les statistiques de la France en augmentant statistiquement le nombre de pauvres. Ah si! Ce seuil statistique doit certainement servir à définir des seuils de déclenchement pour bénéficier d’aides sociales. Si vous augmentez le seuil de pauvreté, vous augmentez mécaniquement le nombre potentiel des bénéficiaires d’aides sociales. »
        .
        NON !
        Déjà , on s’ en fout de « flinguer » les statistiques , ce que l’ on veut c’ est savoir si le fait de faire bouger ce seuil doit se faire dans un sens ou dans l’ autre et pour ça commencer par définir ce qu’ est un seuil ……………
        En l’ occurrence , « le seuil de pauvreté » est une façon d’ essayer d’ établir une limite à partir de laquelle , selon ce qu’ il perçoit comme argent , comme revenus , un individu commence à s’ en sortir ou au contraire à ne pas ou à ne plus pouvoir le faire ………….
        Le seuil de pauvreté varie d’ un pays à un autre , d’ un continent à un autre et ne donne pas nécessairement droit à quelque aide que ce soit .
        SEULEMENT ATTENTION , le seuil de pauvreté n’ est , comme vous le faites si bien remarquer , qu’ un seuil statistique , or , vous avez des individus qui vivent très bien et même mieux que certains qui seraient trois ou quatre fois au-dessus de ce fameux seuil tout en étant comptabilisés comme percevant en dessous du seuil de pauvreté ………
        Il conviendrait donc d’ examiner la situation exacte de chacun au cas par cas ; par exemple 900 Euros mensuels pour une femme seule sans emploi ayant deux enfants à charge et un loyer à payer n’ auront pas du tout la même valeur que ces mêmes 900 Euros pour un homme célibataire retourné vivre chez ses parents sans presque rien à payer en retour …………….
        Dans le premier cas , c’ est la galère totale , dans le second , c’ est presque de l’ argent de poche ………….
        .
        2) « L’augmentation du SMIC: pourquoi pas, mais il faut évaluer les effets d’éviction du marché de l’emploi.
        .
        Une augmentation du SMIC provoque le licenciement des salariés les moins qualifiés: ceux dont la valeur économique du travail est inférieure au SMIC. Ceux-là deviennent un coût pour l’entreprise, ils se font donc virer et n’ont plus accès à l’emploi.
        .
        Je vous l’explique autrement: un salarié produit un travail dont la valeur est de 1.300 euros et dont le salaire est de 1.200 euros. Son patron fait un gain de 100 euros, donc il peut payer le salarié, donc il reste. »
        .
        NON PLUS !
        En affirmant cela , vous défendez l’ idée en vigueur dans la doxa libérale que tel ou tel individu a telle ou telle valeur …………….
        Mais déjà , comment faites-vous pour la déterminer cette valeur ?
        De même , en admettant que vous réussissiez à le faire , peut-elle être déterminée avec toute la précision requise et sur quels critères ? ATTENTION , pas « fixée » ou « choisie » , mais bien « déterminée » ………………..
        .
        Quand vous dites qu’ un salarié produirait un travail d’ une valeur de 1300 Euros qu’ en contre-partie il percevrait un salaire de 1200 Euros , ce qui permettrait à son employeur de réaliser un gain de 100 Euros , là aussi c’ est complètement faux , incomplet , ou inexact ……………………..
        Et que faites-vous des charges patronales comme salariales ?
        En réalité en suivant un tel raisonnement , pour que le travail fourni par votre salarié permette à son employeur de réaliser un gain de 100 Euros ou quel qu’ il soit , la valeur du travail dudit salarié doit être supérieure à ce qu’ il lui coûte en tout , soit dans votre exemple environ dans les 2000 Euros …………..
        .
        3) Passons sur ce qui suit qui est à revoir également ……………
        .
        4) « C’est pour ça qu’on a inventé le statut d’autoentrepreneur: pour que les gens dont le travail à une valeur économique insuffisante puissent s’auto-employer en tant que non-salarié. Comme ils sont leur propre employeur, ils peuvent se verser une rémunération inférieure au minimum légal. Ces actifs font alors partie des » travailleurs pauvres »= actifs qui perçoivent des revenus tout juste supérieurs aux minimas sociaux. »
        .
        NON PLUS , le statut d’ autoentrepreneur n’ a pas du tout été inventé pour cela ……….. en revanche , certains l’ ont détourné et s’ en servent frauduleusement ………………… nuance !
        .
        Retenez que l’ augmentation en travailleurs pauvres , compte tenu du coût de la vie tel qu’ il est de nos jours en France , sera justement fonction du fait de maintenir un SMIC trop bas et que plus vous l’ augmenterez et moins vous aurez de « travailleurs pauvres » …………….
        .
        Et ne voyez pas des liens de causalité à tous les coins de rue ………………..
        .
        Allez , encore un petit effort , reformulez donc un peu tout ça , qu’ on puisse échanger et en discuter sur de bonnes bases de compréhension mutuelle …………….. 😉

    • dompal dit :

      @ Scope,

      Hihihi !!!!!
      Vous m’avez bien fait rire avec votre phrase : « Mais qu’ est ce que vous croyiez que ça pouvait donner un tel mélange ? Le top du top de la générosité et de la compassion faite Homme entre l’ Abbé Pierre et Saint-Vincent de Paul ?
      Ben non ! Tout le contraire ! »
      « Merci pour ce moment » ! 😉

      • ScopeWizard dit :

        @dompal
        .
        Je vous en prie 🙂 ; l’ effet comique n’ étant pas toujours là où on s’ attendrait qu’ il soit , je vous aurais cru nettement plus réceptif à des choses comme « pantoufles de running » ou « cabanes en rondins de forme parallélépipédiques » …………. Comme quoi nul n’ est maître de son propre sens de l’ humour dès lors qu’ il s’ essaie à l’ exprimer et à le soumettre à l’ approbation d’ autrui …………….. mais rassurez-vous , je ne suis pas déçu , plutôt agréablement surpris ! 😉
        .
        La bonne formule du comique , que voilà un truc pas simple à trouver …………….. 🙁
        https://pbs.twimg.com/media/DHsfVmRXcAEvSkh.jpg

  46. Breer dit :

    Pardonnez leur ils ne savent pas ce qu’ils font… ni les gens du peuple qui se font dépasser par leur mouvement, car ne comprennent pas que des franges extrémistes, anarchiste, fachistes et une grande partie de la jeunesse non éduquée et hargneuse n’attendaient que ce genre de situation pour
    laisser leur pulsions de haines et de destruction se libérer, les médias qui en plus des réseaux sociaux jouent à attiser les évènements puisqu’ils ne vivent que de ça, les partis de gauche et les syndicats (les enseignants majoritairement gauchistes) qui ont œuvré durant des décennies à manipuler la conscience des collégiens, lycéens, qui n’ont pour la plupart même pax la notion de ce qu’est le travail et les responsabilités dans la vie…..
    Evidemment les politiciens dont on ne sait au final quels sont les réelles motivations qui les amènent au pouvoir, puisque tout le monde sait que le pouvoir corromps…..
    Si demain ça vire à la catastrophe, le gouvernement risque de sauter, la population en fera les frais, (sur tous les plans) seuls jubileront les médias qui auront toujours de quoi se repaitre, et s’illusionner sur leur travail qui est devenu entre autre un instrument du désordre, évidemment tous les dégénérés jouiront de s’être excité, d’avoir brulé, cassé, détruit, …. notre civilisation est en faillite, nos sytèmes ne tiendront plus longtemps, on commence à en voir les problèmes insolubles
    qui vont s’amplifier, manque plus que les islamistes pour venir en rajouter une couche …

  47. Blondin dit :

    si ces véhicules peuvent servir à empêcher des actions comme celle sur l’arc de triomphe, c’est très bien, et il ne faut pas hésiter. Je n’arrive d’ailleurs toujours pas à me faire à ce saccage de ce morceau d’histoire de notre pays. Je ne sais pas ce que prévoit le code pénal pour des dégradations de ce genre, mais j’espère que les peines seront lourdes, très lourdes. C’est hallucinant, et ces gilets jaunes qui ne condamnent pas ces agissements en deviennent les complices, ou au moins des soutiens, et si j’avais un peu de compréhension pour ce mouvement, ça n’est plus le cas ! c’est lamentable, et ça montre bien le peu de respect de beaucoup de gens envers leur pays.

  48. Dresde dit :

    @Laurent Lagneau
    C’est vous qui organisez ces surveys?
    Car un jour je suis monté sur ce site, un pop-up apparait me demandant si je suis satifait de la gouvernance de Macron

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Dresde,

      Non, je ne m’occupe pas de la pub. C’est la régie publicitaire qui se débrouille. J’ai bien assez à faire tous les jours.

  49. Claude dit :

    Il manque en gros entre 80 et 100 milliards, et personne n’a une idée, ça alors.
    Les chiffres devraient être disponibles, budgets, régions, départements, INSEE, Cour des Comptes etc … .
    Allez un effort.

  50. MAS 36 dit :

    Même pas peur ! la République est toujours debout bien appuyée sur des Institutions qui ont fait leurs preuves. N’en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure de  » l’ultra droite  » ou de  » l’ultra gauche » comme on dit aujourd’hui dans la novlangue des technocrates.

    Les seuls gagnants de ces événements , les pillards et asociaux habitués de ces rassemblements, facilités par l’Open-Bar des Champs Elysées décrété par notre meilleur agitateur national , je veux dire notre Ministre de l’Intérieur.

    Si nos politiques de tous bords , les syndicats inexistants, et ceux qui ont en charge les destinées de notre pays ont montré un pâle visage nous pouvons saluer le sang-froid et l’abnégation dont ont fait preuve la Gendarmerie, la Police et tous les services de l’Etat impliqués dans cette crise.

    Avec du recul nous pourrons relire avec délice les appels aux renversement de l’Etat par certains hommes politiques élus de la République. A garder sous le coude.

    Vive la France une et indivisible, vive la République vive la Nation.