Japon : Un F/A-18 et un KC-130 Hercules américains sont entrés en collision lors d’un ravitaillement en vol [MàJ]

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Hermes dit :

    Cela nous rappel que le ravitaillement en vol reste toujours un risque majeur, déjà en exercice, encore plus en opération.
    .
    Bien que sans trop d’espoir, nous pouvons toujours en garder pour avoir une chance de retrouver un des membres du KC130.
    .
    Une pensée aux familles qui doivent être dans la terreur la plus totale…

  2. vrai_chasseur dit :

    ça rappelle au besoin que tous ces gestes, apponter sur une piste de porte-avions qui bouge et qui fait moins de 150 m de long, prendre du carburant à une ‘station service volante’ alors qu’on vole à mach 0,69, ne sont pas des sports de masse.

  3. ScopeWizard dit :

    Heureux pour l’ équipage du F-18 , en revanche ce silence n’ augure rien de bon concernant celui du tanker de ravitaillement ……………….
    .
    Un truc que beaucoup ont oublié et que l’ on appelle pourtant du nom de code à connotation glaçante « Broken Arrow » ( comme le film de John Woo ) survenu lors de l’ Opération Chrome Dome en janvier 1966 au sud des côtes espagnoles………………..
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=7uKLmeGOOhQ
    .
    Le lien qui suit ne me plaît pas beaucoup mais il présente le mérite de donner quelques indications complémentaires :
    https://www.youtube.com/watch?v=Ca0Ox2vLB2g
    .
    À l’ attention des fouineurs , il y a quelques années , était diffusé et multi-diffusé sur la chaîne « Histoire » un documentaire détaillant avec précision l’ accident , documentaire faisant partie d’ une très intéressante série d’ épisodes d’ une trentaine de minutes environ chacun ……………………
    Il est fort dommage qu’ elle ait disparu …………………….. comme d’ habitude dira t-on ……………….
    Si vous pouviez en retrouver au moins quelques épisodes …………….. 🙂

    • jyb dit :

      @scope
      broken Arrow ?
      pour moi broken Arrow c’est le terme qu’on utilise pour requérir un tir d’appui sur sa propre position devenue indéfendable ou sur le point d’être submergée.

      • ScopeWizard dit :

        @jyb
        .
        Très juste ! 🙂
        .
        C’ était effectivement le cas pendant la Guerre du Vietnam , sinon « BROKEN ARROW » c’ est aussi le code d’ alerte en cas de perte ou d’ accident impliquant des armes nucléaires US hors conflit ou du moins ne risquant pas d’ en créer un .

        • jyb dit :

          ok. les risques de confusion sont faibles mais c’est étonnant qu’une expression si pariculière ait 2 sens militaires différents. origines ?

          • ScopeWizard dit :

            @jyb
            .
            Origines ?
            .
            Vallée de La Drang en 1965 soit l’ un des tout premiers affrontements terrestres entre l’ armée US ( lieutenant colonel Hal Moore ) et l’ APVN ( Armée Populaire Viêt-Namienne ou ancienne Force Armée du Viêt Minh ) apparemment concernant le premier sens , mais pour le second ???
            .
            Après , c’ est aussi le titre d’ un film du réalisateur américain Delmer Daves datant de 1950 avec James Stewart et Jeff Chandler , peut être y a t-il un rapport vu que les premiers bombardiers stratégiques à réaction capables de frapper massivement l’ URSS n’ entrent en service qu’ en 1952 ( B-47 Stratojet ) soit 6 ans après la formation du Strategic Air Command ( SAC ) ?
            J’ en sais rien ……………
            .
            B-47 Stratojet ( force de frappe stratégique de 2000 avions environ ) :
            https://www.cybermodeler.com/aircraft/b-47/images/061024-f-1234s-003.jpg
            .
            Insigne du S.A.C :
            http://www.historicaviation.com/images/0066403-large.jpg
            .
            Successeur du B-47 , en pleine action de bombardement en tapis le fameux B-52 qui entrera en service à partir de 1955 :
            https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c9/B-52D_dropping_bombs.jpg

    • Auguste dit :

      Dans le deuxième lien,qu’est-ce qu’ils entendent par: »la bombe n’a pas complètement explosé »?

      • ScopeWizard dit :

        @Auguste
        .
        À mon avis , même si je ne saurais le dire avec toute l’ exactitude requise , un peu la même approximation que lorsqu’ ils parlent au bout d’ une minute de « B-52 percutant le réservoir » , réservoir qui se dit « tank » en anglais et non tanker ( en fait , concernant les chars d’ assaut , il s’ agissait du mot de code anglais destiné à tromper la vigilance et l’ espionnage adverses lorsque les premiers chars de combat étaient mis au point et s’ apprêtaient à faire leur première apparition sur les champs de bataille de la Première Guerre Mondiale vers 1916 , on parlait donc de « réservoirs » ( d’ eau ) et non de « blindés » ou de « chars » , le mot est par la suite resté ) ; « tanker » désignant le moyen de transport maritime ou en l’ occurrence aérien qui porte de tels réservoirs qui cette fois sont remplis de pétrole …………..
        Le B-52 percute donc l’ avion de ravitaillement ( tanker ) et non le « réservoir » …………
        .
        Comme tout ceci me semble grossièrement traduit de l’ Anglais à des fins plutôt « spectaculaires » , concernant l’ histoire de cette bombe qui n’ a pas complètement explosé , je pense que c’ est plutôt en rapport avec le fait qu’ elle n’ a pas suffisamment souffert malgré le choc pour laisser échapper de matière radio-active ; de toute façon , je crois savoir qu’ une telle bombe ne peut provoquer d’ explosion nucléaire que si certaines conditions et processus très précis se trouvent réunis , raison pour laquelle ce documentaire ne me plaît pas plus que ça ………………..
        .
        Dans le même ordre d’ idées j’ en suis à me demander si le film de Terence Young ( à qui l’ on doit trois des premiers James Bond ) « l’ Arbre de Noël » ( 1969 ) avec Bourvil et William Holden n’ a pas un étroit rapport avec cette catastrophe aérienne de janvier 1966 …………. je suis presque sûr que oui ………….
        https://www.youtube.com/watch?v=3SVJDlyRQEk

        • Hermes dit :

          Eh bien, pour qu’une bombe nucléaire explose, cela nécessite avant tout la détonation d’une charge conventionnel, relativement puissante, qui sert à initier le processus.
          .
          On peut pas vraiment parler de « fuite », c’est une « galette » solide (et dense) qui compose le coeur radioactif de la bombe. La mécanique de la bombe faisant qu’il y a quand même une certaine épaisseur avant de l’atteindre, une bombe chutant d’un avion, a moins de déclencher la charge initiale, ne déclenchera pas d’explosion nucléaire.
          .
          Il est par contre possible qu’au delà du coeur de la bombe, le reste du corp ait été éventré.
          .
          La mécanique des bombes nucléaires n’est pas aussi faillible que certains aimeraient le faire croire.

      • marc dit :

        Les explosifs se déclenchent mais la partie nucléaire pas, grâce aux sécurités.
        Donc on a une explosion classique, mais qui dispersent toute la matière fissile au quatre vents.

        Souvent il s’agit d’une explosion partielle des lentilles d’explosifs, donc on n’a pas la symétrie requise pour l’explosion nucléaire, ou bien une explosion de partielle mais la bombe n’étant pas armée, on reste en sous critique car une partie de l’assemblage n’est pas en place.

        Dans tout les cas ça craint car on a du plutonium ou de l’uranium partout en fine poussière.

      • Huge Barbarian dit :

        Au lieu de faire BABOOM!!! elle a juste fait Boom!
        Etage d’amorce dysfonctionnel ? Serait surprenant pour des munutions modernes.

    • ScopeWizard dit :

      ET YOUPIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!
      .
      Après d’ acharnées recherches ( faut vite que je boive trois litres de flotte , moi ! ) , j’ ai retrouvé le documentaire en question ! 🙂
      Alors , I am very happy ! :p
      .
      Le voici enfin , bon visionnage à tous !
      http://www.les-docus.com/les-grands-rates-du-xxeme-siecle-bombes-h-en-espagne/

  4. Galopante dit :

    Il y a eu des collisions des navires de guerre USA dans ce coin à cette année.
    Les ricains sont chaotiques.

  5. themistocles dit :

    AAR: risky business. Un pensée pour les camarades du C130 et leurs familes. Les chances sont malheureusement minces.

  6. ced dit :

    Un KC 130 qui s’écrase en mer, ça doit être « visible » non ? Si les secours sont déjà sur les lieux et qu’ils n’ont retrouvé personne, c’est pas bon….

  7. Vince dit :

    Si on en croit le tweet du MEF Marines de l’article , l’un des deux pilotes du f18 est donc décédé.

  8. Pour mettre au « tapis » le chasseur et le ravitailleur, il faut que la collision soit particulièrement violente.
    Dans la configuration ravitaillement le ravitailleur est en pilotage automatique, pour avoir une bonne stabilité (vitesse, cap, altitude, etc)
    Il est fort probable que c’est le chasseur qui a percuté le ravitailleur

  9. Fredo dit :

    Je ne comprend pas avec tout les automatismes possible qui vont jusqu au space x qui revient atterrir comment se fait il que le ravitaillement ne puisse pas être automatisé et synchronisé entre les 2 appareils ?

    • Hermes dit :

      L’approche est délicate, les turbulences provoqué par le tanker peuvent facilement envoyer ballader un F18.
      .
      Dans ce type de scénario, les ordinateurs auront encore du mal, ils ont tendance à être un peu trop violent dans les turbulences.
      .
      Le contrôle humain, de par l’expérience, son intuition, et sa capacité d’analyse, restent supérieur dans ce domaine, et ce probablement pour quelques années.
      Même si avec le drone du programme SCAF notamment, il y a des chances que la problématique soit soulevé et étudié.
      .
      Ca peut paraître étrange, mais le retour d’une Falcon 9 c’est largement plus simple qu’un ravitaillement en vol pour un ordinateur !

    • Frédéric dit :

      Deux mobiles de taille et maniabilité différentes dans un environnement susceptible de changer a chaque moment avec possibilité constante d’ennuis mécanique… Non, le risque zéro dans l’aviation comme ailleurs n’existe pas.

    • Aure dit :

      C’est encore une histoire de coût car il est fort probable qu’il soit déjà possible d’avoir des capteurs dans le ravitailleur qui détecte la position du chasseur puis lui communique afin de faire des ajustements en temps réel.
      On arrive bien a synchroniser des drones.

    • dolgan dit :

      Automatisme ne veut pas dire miracle.
      .
      L’automatisme réagira beaucoup plus vite que l’humain dans les situation qui ont été programmées. Mais il est limité par sa perception (capteurs qui foirent. ) , par l’imagination des codeurs (on pensera jamais à tout) et par le fait qu’il y a toujours des erreurs dans le code d’un programme informatique.
      .
      Et même quand les capteurs marchent, que la situation est connue, que la solution marche et que le code est parfait, reste la possibilité (déjà causé le crash d’un avion civil) que le rayonnement cosmique change un 0 en 1 pile au moment où il faut pas et provoque une catastrophe.
      .

  10. Damien dit :

    « …a plus que doublé, passant de 19 à 37. »
    19 x 2 = 38 !!

  11. Ledemocrate dit :

    Tiens! Je croyais seuls les russes etaient passes maitre dans les accidents d’avions militaires. Je me base sur les moqueries des trolls anti russe chaque fois qu’il se produisait un accident sur les aeronefs du kremelin.