Archives quotidiennes : mardi, 4 décembre, 2018

Le ministère des Armées ne peut pas préciser le « montant total » des charges sociales indûment versées à cause de Louvois

Les dysfonctionnements du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde [LOUVOIS], lesquels ont plongé de trop nombreux militaires dans des difficultés financières, relèvent de deux types : les moins-versés et les trop-versés. Or, quand un militaire a perçu une solde supérieure à celle qui lui était due, il a côtisé plus que prévu auprès

Airbus et Lockheed-Martin s’allient pour tailler des croupières à Boeing dans le domaine du ravitaillement en vol

En février 2011, à l’issue d’un feuilleton qui aura connu maints rebondissements en près de huit ans, le Pentagone choisissait le KC-46 « Pegasus » de Boeing aux dépens du KC-45 [ou A330 MRTT] d’Airbus, alors associé à Northrop-Grumman, pour remplacer les avions-ravitailleurs KC-135 de l’US Air Force. Pour remporter ce marché, consistant à livrer 179 appareils,

Par rapport à ses capacités, la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris assure 70.000 interventions en trop

Faisant partie du Commandement pour le Territoire national de l’armée de Terre [COM-TN], la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris [BSPP] compte 8.500 militaires qui, répartis sur 76 casernes situées dans l’agglomération parisienne, veillent sur 7,5 millions d’habitants. Voire plus si l’on tient compte des 35 millions de touristes qui, chaque année, viennent visiter la capitale.

Israël a lancé une opération pour détruire des « tunnels d’attaque » du Hezbollah détectés sur son territoire

L’on sait que le Hamas et le Jihad islamique palestiniens sont passés maîtres pour creuser des tunnels reliant Gaza à l’Égypte et au territoire israélien. Lors de l’opération « Bordure protectrice », en 2014, 32 de ces souterrains avaient été détruits par Tsahal. Et plusieurs autres le furent également l’an passé, à la même époque. Et cela

Le président Trump suggère que le budget du Pentagone est trop élevé

En août dernier, le président Trump a promulgué le National Defense Authorization Act [NDAA], qui a fixé le montant du budget alloué au Pentagone à 716 milliards de dollars. Une nécessité, pour le Congrès, afin de « reconstruire » les capacités militaires américaines face à la menace de « puissances révisionnistes », comme la Chine et la Russie. Et