Général Lecointre : « On ne fait de grandes choses qu’en étant au milieu des hommes, pas au-dessus d’eux »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

114 contributions

  1. ced dit :

    Je cite « L’Arc de Triomphe, c’est la République. C’est le soldat inconnu, c’est la mémoire de tous les soldats français qui se sont battus pour que notre pays soit une République, une et indivisible ». Désolé mais je ne résume pas la France à l’Arc de Triomphe strictement napoléonien ni même au soldat inconnu. Il y a des soldats qui se sont battus pour la France, pas pour la République…..

    • starbuck dit :

      L’ARC de triomphe c’est la France pas seulement la République. Vive la France et vive lEmpereur

    • Thaurac dit :

      Je connais des partis politiques qui ne prononcent jamais le mort de « pays » « nation » ( c’est quasiment un gros mot pour eux) mais toujours « état » , c’est quand même assez révélateur, et dans ces partis si quelques voix les utilisés , ces hommes n’y sont pas restés…

      • Allobroge dit :

        Etat curieusement dans leur esprit ça devrait les renvoyer vers les heures sombres qu’on a connu jadis, et c’est d’ailleurs leur but !…

      • Edouard dit :

        J’entendais Castaner ce we qui n’avait que le mot ‘république’ à la bouche (3 fois par phrase)…. Il n’a jamais cité la France. Et encore moins ‘nation’ qui doit être un gros mot.

      • Fgnico dit :

        Ils préféraient peut–être  » l’Etat Français » pouahh

    • Auguste dit :

      Un peu de Révolution et beaucoup de Napoléon.En même temps il n’allait pas ériger un monument à la gloire de la République alors qu’il était Empereur.
      PS:En citant Montesquieu,le Général Lecointre pensait à qui?: vite des noms!,des noms!.

      • Schwarzwald dit :

        L’arc de triomphe n’a pas été érigé à la gloire de la république mais à celle des soldats qui ont combattus pour la France.

        • Robert dit :

          Schwarzwald
          Oui, mais la république prétend se mettre entre la France et les français, être une religion du progrès et du droit.

          Auguste,
          les références de la république remontent à une époque ou elle était aristocratique. Le fascisme italien a pris les mêmes références liées bien sûr à l’Italie. Et Napoléon, l’ogre corse, n’était rien qu’un révolutionnaire, souvenez vous des fusillades de l’église saint Roch, et a prétendu apporter le progrès révolutionnaire dans toute l’Europe par le feu et le sang. Derrière les prétendus « Lumières » on trouve vite une pensée idéaliste qui n’est applicable qu’avec un modèle de société autoritaire, imposer ce modèle à tous par la contrainte. La république est une pensée totalitaire hypocrite.

          • Robert dit :

            J’aime beaucoup cette citation que je trouve adaptée à la situation, alors je la ressert une fois de plus.
            « Quand dit-on qu’un homme a mis sa vie en ordre ? Il faut pour cela qu’il se soit mis d’accord avec elle et qu’il ait conformé sa conduite à ce qu’il croit vrai. L’insurgé qui, dans le désordre de sa passion, meurt pour une idée qu’il a faite sienne, est en réalité un homme d’ordre parce qu’il a ordonné toute sa conduite à un principe qui lui paraît évident. Mais on pourra jamais nous faire considérer comme un homme d’ordre ce privilégié qui fait ses trois repas par jour pendant toute une vie, qui a sa fortune en valeurs sûres, mais qui rentre chez lui quand il y a du bruit dans la rue. Il est seulement un homme de peur et d’épargne. Et si l’ordre français devait être celui de la prudence et de la sécheresse de cœur, nous serions tentés d’y voir le pire désordre, puisque, par indifférence, il autoriserait toutes les injustices. »

            Albert Camus paru dans Combat 12 octobre 1944

    • TINA2009 dit :

      Bsr CED !
      Je rejoins votre vision. Je me considère comme un soldat qui se bat pour la France … Et non pour une quelque république ( Les 5 ères sont identiques en ce qui concerne la protection des  » Gens de Biens » …. Là est l’un des constats premiers et prioritaires pour mettre une terme à cette république , en la modifiant par l’une plus attentive aux problèmes qui sont externes à l’humanité mais que nous subissons ( La détérioration du champ magnétique terrestre … Qui menace l’existence de toute entité organique sur notre planète … par exemple…).
      Merci CED !

      • Le Breton dit :

        Les Républiques quand elles étaient dirigées par des hommes intègres ont su apportées des choses à la France et aux français mais la République n’en a aujourd’hui plus que le nom.

        • patrick tiso dit :

          La ruse de la franc-maçonnerie et du Nouvel ordre mondial, qui est derrière a été de mettre dans certains postes clés de l’armée, des chrétiens, car ils savent que ceux-ci ont une éthique et n’iront pas au delà de ce que leurs convictions personnelles leurs imposent.

      • Montaudran dit :

        Ah ouai gros problème « la détérioration du champs magnétique terrestre »… des fois je vois son effet sur vos commentaires. Et puis changer de république en France serait une super solution à cet énorme problème, sur lequel (si il existe réellement ce dont je doute ) l’humanité n’a guère de prise.

    • tartempion dit :

      La pire des violences est commise par l’état lui même à l’encontre des chômeurs , des pauvres , des précaires et des petits retraités . Rien de comparable avec ces quelques destructions sur un simple bâtiment où l’idôlaterie absurde d’énarques républicains orgueilleux a été poussée à son paroxysme .
      Les gilets jaunes ont su spontanément protéger la sépulture du soldat inconnu et y ont entonné la marseillaise là est l’essentiel .Les militaires de la gendarmerie , les fonctionnaires de police des unités mobiles de sécurité publique et les autres doivent se rappeler l’insuffisance avec laquelle ils ont été considéré par ce gouvernement , tous ont dans leurs familles ou dans leurs connaissances des gens portant le gilet jaune qui , rappelons le , est un mouvement citoyen qu’ils en tiennent compte samedi prochain .

    • Castel dit :

      @ ced
      Ce que vous dites sans doute vrai, mais il ne s’agit que d’une minorité…..
      Les Français dans leur ensemble sont fiers d’être républicain, et ils ne sont sûrement pas près d’y renoncer !!
      Maintenant, c’est vrai, à tout prendre, il serait sans doute préférable d’avoir une monarchie parlementaire à la tête du pays, plutôt qu’une république dictatoriale…..
      Cela dit, le seul avantage dans ce cas, serait d’avoir à la tête du pays un souverain au dessus des partis, mais qui ne pourrait avoir à mon sens qu’un rôle consultatif….
      Mais la solution pourrait être aussi de modifier la constitution de manière à éviter les empoignades politiciennes, que l’on a connu lors des dernières présidentielles, et qui n’ont pas grandit le débat institutionnel dans le pays….
      Revenir à un système ou le président ne serait plus élu au suffrage universel direct, mais par le congrès qui pourrait se réunir après les législatives, me semblerait plus légitime pour avoir un homme incontestable à la tête du pays.
      La constitution actuelle a permis de remettre sur les rails la France d’après guerre,mais elle semble avoir fait son temps……
      Quelque soit l’estime que j’avais pour le Général de Gaulle, vu la tournure pris par les événements actuels, il semble qu’il serait souhaitable de préparer le pays à de profonds changement constitutionnels pour mieux préparer l’avenir….

      • Robert dit :

        Castel,
        Quand vous dites
        « Les Français dans leur ensemble sont fiers d’être républicain, et ils ne sont sûrement pas près d’y renoncer !! »
        Il faudrait encore le prouver. Il ne suffit pas de confondre le légalisme des français ainsi que leur amour de la France que la république vient confondre avec ce régime pour attester que les français sont attachés à la république.
        One ne se bat pas pour un régime politique ni une idéologie, ce qu’est la république, mais pour sa terre charnelle, le lieu ou vous avez vos racines. Et la république a toujours divisé les français en plus d’avoir organisé les plus grands massacres de masse de notre histoire avec las deux guerres mondiales plus la terreur et l’empire, car Napoléon était un révolutionnaire qui a prétendu apporter les Lumières à toute l’Europe par la force.

        • Castel dit :

          @ Robert
          Voir Napoléon comme un républicain me parait vraiment éloigné de la réalité !!
          S’il a été porté au pouvoir par celle -ci, dès qu’il a pu, il s’est conduit comme un monarque de la pire espèce !!
          D’ailleurs, il n’a jamais caché son désir de fonder une dynastie qui n’aurait rien eu de républicaine !!
          Alors, sûr, qu’il a été un dictateur particulièrement autoritaire, et même parfois sanguinaire, il n’y a guère qu’en France qu’il trouve encore aujourd’hui des admirateurs, mais il faut bien reconnaître que si l’on excepte Charlemagne (mais qui lui était d’origine Germanique), aucun souverain Français n’a pu écrire de pages militaires aussi glorieuses que sous son régime ……
          Lui seul a su rassembler le peuple de France pour le mener à la victoire, et même au delà, puisque sa « Grande Armée » était composée en grande partie d’autres Européens……
          C’est peut être malheureux, mais c’est ainsi, sans Napoléon, quelque soit ses défauts, jamais la France n’aurait pu avoir un passé militaire aussi glorieux !!!

    • patrick tiso dit :

      On se bat pour la Patrie et actuellement elle est en danger, si ceux qui ont la possibilité d’agir ne le font pas, ils n’auront plus la possibilité de le faire plus tard, non seulement ils seront ruinés par l’effondrement monétaire qui vient, mais ils seront emportés par le cataclysme de la troisième guerre mondial.

  2. rafi77 dit :

    Le CEMA la joue fine…..Ca sent à peine le sous entendu à l’attention de Jupiter. Le vent de l’insurrection gagnerait-il nos armées ?? Manquerait plus que ça, tient……C’est vrai que notre ami Darmanin qui puise à volonté dans le budget du Minarm comme un gamin plonge sa main dans un sac de bonbons fait tout pour calmer les esprits, à sa façon.

    • lym dit :

      Il faut bien payer les restos: A Paris, pour moins de 200€ on ne mange plus!
      Fallait la sortir celle là, en pleine jacquerie. Il fait concours de conneries avec Castaner et sa « fan zone » sans doute? Le pire pour Micron, c’est que si le prélèvement à la source en janvier tourne en mode Louvois, il lui reste bien du potentiel pour gagner!

      • Robert dit :

        Lum,
        Et on ne compte pas la douloureuse pour les clubs libertins comme « les Chandelles. »
        Ils devraient faire des prix pour les obsédés sexuels, c’est plus possible cette précarisation de nos élus.
        Signé DSK

      • Fgnico dit :

        Qui c’est « Micron ».?.. faute de frappe sans doute… Boum!!

    • Thaurac dit :

      Conspi 2 le retour?

    • patrick tiso dit :

      Au sujet de Macron, comment quelqu’un qui na’ jamais appris à obéir, pourrait-il se permettre de donner des ordres à quiconque.

  3. tartocitron dit :

    Bien sûr qu’il faut être avec eux, pas au-dessus. Mais où exactement ? Le chef est le guide à l’avant-garde qui fait corps avec le reste. Le chef est aux hommes ce que l’esprit est au corps.
    Tartocitron.

  4. Le sicaire dit :

    De belle parole certes mais quand est-il du faire ?

    • Forban78 dit :

      Il l’a prouvé en son temps et en a fait bien plus que beaucoup sur ce site. J’en ai été l’un des témoins directs.

      • Le sicaire dit :

        « …en son temps… » mais aujourd’hui ?

      • Sblurb dit :

        Je crois qu’en effet le Gal Lecointre doit savoir ce dont il s’agit …
        3° RIMa, pont de Vrbanja …indicatif radio Forban ?

    • Carin dit :

      À le sicaire
      Il l’a déjà fait, et personnellement j’espere qu’il n’auras plus à le faire… la place d’un général est à l’arriere avec les officiers supérieurs pour « penser » les combats et tactiques, seule façon d’etre avec ses hommes, même s’il fait des incursions à l’avant pour prendre la « température » et entretenir le moral des troupes, et féliciter les initiatives des officiers qui eux sont les vrais meneurs d’homme ( c’est sûr une initiative de sa part, alors qu’il était capitaine, qu’il s’est distingué avec ses hommes).

      • Le sicaire dit :

        Cher Carin,

        Le faire d’un officier subalterne n’est pas le même qu’un officier supérieur je vous l’accorde. Mais malheureusement la qualité du faire dans le passé n’est pas une garantie de la qualité du faire dans le présent et dans le futur. L’histoire est là pour nous le rappeler… Je ne prends donc jamais rien pour acquis.
        Alors le faire, d’autant plus lorsque vous êtes au sommet, ne vous absout pas d’oeuvrer au service de « vos » subordonnées, c’est à dire de l’intérêt général…

        Bien à vous,

  5. Le Breton dit :

    Il y avait peut-être une référence à Macron et son rapport aux gilets jaunes vu le contexte actuel mais je me trompe sans doute.

  6. Euclide dit :

    Autant la pensée du général Pierre de Villiers est claire .
    Autant celle du général Lecointre est du  » Bougli-boulga » !
    Que pensez, aussi, celle de Me Darreusseq sur son bla bla de la République une et indivisible alors que depuis 40 ans la France possède des quartiers où la loi française n’existe pas.
    Ce gouvernement est vraiment  » schizoprhène  »
    Le saccage du sous sol de l’Arc de triomphe est le symbole de la haine de ce gouvernement et de son système de la finance globalisée.

    • Auguste dit :

      Pierre De Villiers au pouvoir,comme le réclame un « gilet jaune »?.(Europe 1).

      • Montaudran dit :

        C’est le problème avec les gilets jaunes l’un demande De Villiers au pouvoir, un autre une baisse du gaz oil et un dernier le café gratuit à la machine de sa boite.
        On s’en cogne qu’un gilet veuille ci ou çà puisqu’il ne représente que lui même.

    • patrick tiso dit :

      Avec la signature, par Macron, du pacte de Marrakech, voulu par le Nouvel ordre mondial, la République, la France, les français, n’existerons bientôt plus, et même l’Europe entière, telle qu’on l’a connue, aura disparue.

  7. Sam dit :

    Et la surprime de qualification des généraux, ça aide à se mettre au milieu de ses hommes ?

    • Forban78 dit :

      Mais pourquoi donc traînais-tu sur les derniers bancs de ta classe ?? Tu en profiterais aujourd’hui de ces primes, si seulement, si seulement…

      • Jm dit :

        Mais arrêtez avec ces arguments que vous savez être faux du style « t’avais qu’à aller à l’école ».
        Je connais des militaires brillants, brillantissimes même, et pas seulement de la « choses » militaire », et qui n’ont pas accédé aux échelons supérieurs parce que barrés par un commandement obtus, parce qu’ils ne votaient pas du bon côté au bon moment, qui avaient le malheur de dire tout haut ce que le même commandement pensait tout bas mais n’avait pas de couil…. pour l’exprimer, qui avaient une vision de l’avenir de nos armées (avenir pessimiste exprimé et qui s’est confirmé par la suite) qui n’était pas dans l’air du temps, etc.
        Et particularité, je ne pense pas spécialement à des officiers, mais à certains camarades sous-officiers, qui, écœurés, ont quitté l’institution et sont devenus de grands gestionnaires et de grands entrepreneurs, ce que ne sont pas la plupart de nos grands chefs qui évoluent au gré du vent politique.
        J’ai en mémoire le cas d’un adjudant, titulaire d’un master 2 de droit réussi en parallèle de sa carrière militaire opérationnelle (commando) et qui poursuivait ses études pour devenir avocat pénaliste.
        Il a accédé à l’épaulette via les officiers rang, mais a été vite arrêté par la haute hiérarchie, parce qu’à la vue des connaissances de droit qu’il détenait, il contrait très souvent des décisions de commandement totalement illégales et contraires à la loi, prises par des officiers très supérieurs totalement incompétents et ignares en la matière, et qui ne concevaient le droit qu’au travers de la « puissance de leur galon ».
        Au bilan, un adjudant devenu capitaine, qui, en parallèle de sa carrière opérationnelle, réalise un bac +10 et obtient son diplôme d’avocat, quitte l’institution et est devenu, depuis 10 ans, un avocat pénaliste des plus brillants et renommé au sein de son barreau.
        Autre exemple, prenez le cas de tous les jeunes compétents en informatique, titulaires de diplômes dans le domaine en sus de leurs connaissances personnelles, et qu’on relègue à des tâches subalternes en matière de SIC ou de cyberdéfense, sous prétexte qu’ils ne sont pas issus des grandes écoles militaires, donc ne font pas partie de la « secte » des promotions [à l’identique de ce qui se passe en politique avec l’ENA – suivez mon regard vers la promo Voltaire, par exemple] et qui sont commandés dans ces domaines pointus par des officiers incompétents pour qui l’informatique se résume parfois à l’envoi d’un SMS ou à la réalisation de très jolis PPT pour s’attribuer les mérites des résultats acquis pas ….ses subalternes.
        Ce n’est pas comme si on en cherchait des spécialistes SIC, ce ne sont pas les derniers de la classes, mais comme ils œuvrent dans un domaine qui devient de plus en plus obscur pour une certaine hiérarchie incompétente en la matière, il ne faut pas qu’ils prennent le pouvoir et / accèdent à un niveau trop élevés, de peur qu’ils deviennent incontrôlables ou ….prennent leurs places !!!!
        Alors, dernier sur les bancs de sa classe ???
        Et ils sont combien dans ce cas, dont les compétences sont systématiquement barrées au nom de la sacro-sainte hiérarchie et de son « vous ne pouvez pas comprendre, vous n’êtes que sous-officiers, vous n’avez pas les compétences et les connaissances »?

        • STEPH dit :

          A <JM +1000

        • Forban78 dit :

          J’en parle d’autant plus librement que je n’en fait pas partie. Les officiers généraux qui arrivent au niveau de la surprime sont loin d’être des billes et vous le savez parfaitement ! Les succès militaires de ces dernières années leur sont dus autant qu’au GV de pointe car si ce dernier ont été au charbon et je sais parfaitement et sûrement plus que vous ce que cela représente, les généraux successifs ont préparés les armées depuis 1991 aux succès du Mali malgré une opposition politique très forte dans l’intervalle… Occulter ce fait est faire preuve de vues très courtes et ne mesurer la valeur des armées qu’à l’aulne des deux pointes d’une courbe de Gauss: les très bons et les très cons toutes catégories confondues. Les armées dans leur ensemble ont et heureusement, dépassé ce contexte suranné de la lutte des classes…

          • Jm dit :

            Votre jugement  » je sais parfaitement et sûrement plus que vous  » me semble un peu déplacé et surtout souffrir d’un égo particulièrement développé.
            Je n’ai jugé ni vos compétences, ni vos capacités, vous ne savez rien de moi ni de ma carrière, alors un peu de modestie.
            Pour ce qui est de la courbe de Gauss (les très bons et les très cons toutes catégories ) il me semble que vous occultez un point particulier ; la notation des militaires est basée sur ce système inique et injuste et qui permet à de parfaits incompétents d’accéder aux plus hauts grades et fonctions par un paraître et de belles paroles. (On en connait tous, pour lesquels on se demande toujours comment ils sen sont arrivés là (et tous statuts confondus).
            Quant à des très hauts gradés, généraux s’il en faut, je suis d’accord avec vous, ils ont fait de belles études pour en arriver là, mais pour mémoire, instruction et intelligence ne sont pas forcément complémentaires.
            Et tous, nous connaissons des généraux très instruits, polyglottes, polytechniciens, politiquement au top, etc, et qui en situation se révèlent de parfaits incompétents, voire de parfaits abrutis.
            Nous avons tous des noms, et pas qu’un seul.

        • NOUFFERT Vincent dit :

          Vous décrivez malheureusement la triste réalité de nos armées !

      • Carin dit :

        À forban 78
        +1….

  8. petitjean dit :

    « Quelle est la responsabilité fondamentale du chef »
    à partir du moment où le « chef » fait une politique contraire à l’intérêt de la nation et du peuple. A partir du moment où le « chef » met en œuvre un projet politique qui n’ a jamais été soumis au peuple, ce chef trahit !!

    définition de trahison :
    TRAHISON, définition (Le Petit Larousse édition 2001)
    « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation,à son indépendance,à l’intégrité et à la sécurité de son territoire »

    • marc dit :

      La hausse des taxes sur le diesel était dans son programme.
      Il a été élu.
      Mais bon , les gens lisent plus.

      • lym dit :

        Au vu de l’alternative possible, succédant aux surprises/évictions de campagne, il est évident que Micron a eu plus qu’un programme: Il a surtout été au bon endroit au bon moment, avec un final contre la fille Le Pen qui a eu le bon goût de se suicider lors du débat.

        => Micron n’a pas été élu que par des gens soutenant son programme, très loin s’en faut. Alors faire le coup du je fais ce que j’avais écrit passe dans ce contexte déjà fort mal, mais se torcher en prime avec la démocratie avec une succession de passages en force ne pouvait amener qu’à ce triste résultat.

        J’ajouterais qui a été très mal élu vs Chirac en 2002 dans des conditions analogue, avec en prime le handicap d’un 2nd mandat après un premier pas folichon et le refus d’un débat qu’il n’avait donc pu gagner.

        Macron qui dans ces circonstances fait 20% de moins n’avait donc pas de quoi pavoiser et encore moins de s’auto-proclamer dieu de la terre et du ciel.

        Son programme n’est donc pas opposable. Si on y ajoute la méthode et le mépris maintes fois affiché (au point que l’acronyme LREM est de plus en plus détourné de marche vers mépris), dès son passage au ministère des finances en fait (expliquant sans doute en partie la mauvaise performance du 2nd tour), ce type a des raisons de s’épouiller avec Trump: Dans un genre différent, c’est aussi un véritable pyromane.

        Pour ce qui est de la hausse des taxes, rappelons aussi que le gazole devait augmenter seul afin de l’aligner sur l’essence. Macron a augmenté les deux, ce qui au delà de gagner sur les 2 tableaux immédiatement permet aussi de retarder le moment ou les courbes vont se rejoindre… et de gagner également dans la durée.

        En résumé, ils nous prends pour des jambons de 15 jours! Et se prends lui l’inévitable retour de flamme, surtout quand on est assez con pour allumer vent debout (après tous ces passages en force ayant laissé des traces) et continuer à attiser pendant 3 semaines, histoire d’être bien sûr de totalement se griller…

      • MD dit :

        Comme il n’a été élu que par ceux qui ont voté pour lui , cela ne fait finalement pas beaucoup d’électeurs .
        Il a fait aussi beaucoup d’autres promesses. Qu’il n’a pas tenues ( l’ancien CEMA en sait quelque chose) ou qu’il n’a jamais eu vraiment l’intention de réaliser .
        Il était et il est donc inutile de perdre son temps à les lire ou à les relire.

        • marc dit :

          20 743 128 electeurs, pas beaucoup.
          Si certains râlent, vous aviez qu’a voter en face, ou vous bouger et faire campagne au premier tour pour votre candidat et convaincre des gens.

        • tschok dit :

          @MD,
          .
          Pas du tout. En tant que candidat, ce mec est une Ferrari: 8,7 millions de voix au premier tour. Plus de 20,7 millions au second. Il a plus que doublé son score.
          .
          Figurez-vous que c’est le seul de tous les candidats (élus ou pas) aux trois dernières élections a y être parvenu. Seul Chirac a fait mieux (X presque par 5) en 2002, et aussi bien en 1995, de même que Mitterrand en 1981.
          .
          Non, l’anomalie est ailleurs: la baisse du nombre de votants entre le premier et le second tour. On a commencé les élections 2017 avec 37 millions de votant, on les a terminé avec 35,5 millions. On a perdu 1,5 millions d’électeurs, alors que d’habitude il y a plus de votants au second tour qu’au premier.
          .
          Il faut remonter à l’élection de Pompidou en 1969 pour constater une telle anomalie (presque 23 millions de votants au premier tour, 20,3 au second).
          .
          Est-ce vraiment Macron le responsable? ou bien est-ce une tendance de la société? Difficile à dire. En tant que candidat, ce type est lui-même une anomalie. Trajectoire de comète sortie de nulle part, en tête au premier tour, double ses voix au second et gagne les élections sans avoir de réelle carrière ministérielle derrière lui, ni un véritable parti politique doté d’un ancrage territorial.
          .
          Et pourtant, en tant que bête de guerre électorale, il se classe dans la catégorie d’un Chirac ou d’un Mitterrand.
          .
          Un dernier truc particulier: pas d’état de grâce. D’habitude un Prèz a une forte popularité en début de mandat. Son score laissait penser qu’il baignerait jusqu’au cou dans les pétales de rose que lui jetterait une opinion publique conquise. Eh bé non, il a seulement bénéficié d’une brève période de mansuétude sur le thème du « laissons-lui un petit peu de temps, pour voir ».
          .
          Et là, ça vient de se terminer.

    • felipe dit :

      je ne suis pas macronien loin s’en faut. il l’a peut être jouée de haut, mais il paye les 40 ans de lacheté politicienne et l’irresponsabilité des corps intermédiaires et des corporatismes qui demandent toujours plus.
      les chiffres sont là et il serait temps que les français s’en rendent compte, surtout une part importante des gilets jaunes qui n’a aucune raison valable d’être sur les ronds points. je parle de ces vraies classes moyennes qui ne veulent plus payer de taxes pour financer les allocations de l’autre partie des gilets jaunes qui crève de faim
      ouvrez le ban
      2100 milliards de richesse produite chaque année
      1100 milliards de dépenses publiques dont 700 de redistribution sociale (ce n’est pas une critique mais un constat) petit rappel, les dépenses publiques , c’est l’Etat pour 350 milliards environ, le reste ce sont les régions, les département et nos communes.
      question 1 : qui bénéficie de cette redistribution : tout le monde (dans l’école, la santé, les allocs, les transports, etc.) mais pas les riches
      question 2 y a t’il trop de bénéficiaires; si on pose la question au gilets jaunes, on serait surpris des réponses
      question 3/ la chasse à la fraude fiscale ? en avant ! mais à tous les étages !! En PACA? un artisan vous fait toujours un devis officiel pour dans deux ans et une proposition au black pour dans six mois. et c’est aprtout apreil: qui n’a jamais fait ou encourage du travail au black? arrêtons de faire croire que la france va taxer seule les GAFA
      question4/ si j’augmente les allocations ou même le smic, ce sont les petits patrons ou les entreprises non délocalisables qui paieront le prix fort . si je baisse les taxes , qu’est que je supprime : des services publics, des allocations des emplois publics ? j’attends la réponse. et comme on est dans lanti élite, il faut naturellement payer nos chefs comme des caporaux de semaine. le meilleur truc pour attirer des compétences CAR ON A OUBLIE QU’ON VIT DANS LE MONDE DE L’OFFRE ET DE LA DEMANDE.
      question 5/ réduire les budgets ? on entend déja que les armées sont trop riches, en oubliant que c’est le seul ministère qui à maintenu ses ressources en euros entre 2000 et 2016. tous les autres ministères ont cru de 10% en moyenne. quand on sait que c’est la défense qui est l’investisseur principal de l’Etat, cela vuet dire que l’essentiel des augmentations de budget a servi à du foncitonnement ou des allocaitons

  9. bazeilles dit :

    Si même Montesquieu est réaliste quant a notre Président alors…

  10. Jm dit :

    Et bien, il y en a que je n’ai jamais vu avec nous.
    Et encore moins maintenant.
    Ceci explique peut-être cela.

  11. Albatros24 dit :

    Ce général ne va pas faire de vieux os à critiquer ainsi Jupiter…

    • sergeat dit :

      Jupiter en terre cuite,va sombrer plus rapidement que le général.

    • Tintouin dit :

      Pour l’instant, c’est Jupiter qui est sur la sellette. Sans les CRS, les gendarmes mobiles et l’armée, il n’est rien, pour empêcher ceux qui ont décidé de traverser la rue pour venir lui exprimer leur colère. Il n est pas en position de reprimander le CEMA.
      Tiens, ce rien et cette traversée de rue me rappellent quelque chose 😉
      Il paye aujourd’hui son mépris. Cash.

    • Sblurb dit :

      🙂 interventions toujours placées à un bon niveau je trouve, sans attaque personnelle, mais faisant passer le bon message … c’est bien le moins après le recadrage public de 2017 et autres saillies jupitériennes de temps en temps hautaines si ce n’est méprisantes…

  12. petitjean dit :

    Puisque nous sommes sur le terrain politique, posons nous la question : « où va la France » ?
    et….considérons les faits
    Macron a été mal élu et….la constitution lui donne tous les pouvoirs !
    C’est une crise de légitimité et donc une crise de régime
    L’autisme de la classe politique, qui refuse d’écouter et de prendre en compte les aspirations du peuple, est particulièrement inquiétante
    Aucun pays au monde n’écrase autant ses citoyens sous le poids des impôts et des taxes
    Si autant de Français contestent désormais l’impôt, cela résulte non seulement de son poids élevé dans notre pays – plus de 1000 Mds de prélèvements obligatoires en 2017 ! – mais aussi qu’il y a, à l’évidence, un problème institutionnel en France qui vide le consentement à l’impôt de son sens
    Nous sommes, sans aucun doute, dans une démocratie d’apparence. Plus clairement encore on peut affirmer que la démocratie a vécu en France
    Apparemment, en effet, notre système politique est démocratique. Comme le dit notre Constitution, il repose sur « le gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple ». Les élections sont organisées régulièrement et le Parlement contrôle l’action du Gouvernement.
    Mais en réalité il en va tout autrement : car ce sont les minorités qui désormais gouvernent la France.
    Prenons l’exemple des élections de 2017 :
    Seule une minorité de Français a voté, ce qui laisse supposer que l’offre politique ne leur convenait pas. Emmanuel Macron n’a donc été élu que par 43,6% des inscrits et aux législatives de 2017, seuls 38,4% des Français ont voté
    Les élus ne sont donc plus représentatifs de la majorité de la population : ni le Président de la République ni les députés
    Des chiffres qui disent tout :
    Ce que l’on persiste à appeler la « majorité » parlementaire est donc minoritaire dans l’opinion, avec la circonstance aggravante qu’une part importante des votants n’est au surplus pas représentée du fait du régime électoral reposant sur le scrutin majoritaire de circonscription. Ainsi, avec 1,59 Millions de voix au second tour des législatives de 2017, le FN n’a obtenu que 8 élus, quand la France Insoumise obtenait 17 élus avec 880 000 voix et le Parti Communiste 10 élus avec…200 000 voix !
    En d’autres termes, nos institutions sont désormais dans la main de minorités, dans des proportions inconnues jusqu’alors ; mais des minorités qui se servent d’elles pour conduire une politique qui ne correspond pas à l’attente des Français
    Pour couronner cette dépossession des majorités par les minorités politiques, l’exécutif a perdu l’essentiel des moyens de gouverner du fait des transferts de compétences à l’Union Européenne, de la dérégulation économique et financière et du gouvernement des Juges.
    Dans un tel système, le pouvoir obéit d’abord aux consignes de la Davocratie, de Bruxelles, de Mme Merkel, des médias et des lobbies et accessoirement ensuite…aux électeurs !
    Dans l’immédiat deux pistes s’ouvrent à nous pour rendre le pouvoir à la majorité du peuple et mettre en œuvre le projet politique qu’il attend (il est évident que Macron ne démissionnera pas ):
    -rompre avec la tyrannie de l’UE !
    -dissoudre le parlement et convoquer les français pour des élections législatives avec, et c’est essentiel, un nouveau mode de scrutin, la proportionnelle* à un tour avec un seuil à 6% »
    *qui est en vigueur dans la plupart des pays développés….ce qui ne nous est jamais dit !

    • Thinker dit :

      Les Anglais quittent l’UE… les journalistes les ont beaucoup brocardé et stigmatisé en prétendant que la raison principale de ce choix résidait dans l’opposition irréconciliable avec les politiques migratoires imposées par l’UE (la politique migratoire est une compétence partagée depuis le traité d’Amsterdam de la fin des années 90).
      Mais d’autres analystes soutiennent que ce qui a emporté cette décision, la raison définitive de ce choix, c’est une mesure qui ne concernait même pas directement le Royaume-Uni: le pacte de stabilité budgétaire imposé aux membres de l’Euro. Cette mesure a transformé le droit de regard de la commission de Bruxelles sur l’élaboration du budget des états membres en droit de véto !
      Or, historiquement pour les Anglais, le point le plus fondamental de la démocratie est de permettre au peuple de définir librement le budget de l’état (qui influencera directement le niveau de l’imposition). Les Anglais sont les pionniers du grand retour de la démocratie comme mode de gouvernance des états occidentaux, et le point de départ de ce retour démocratique, c’est quand le peuple Anglais a imposé à la noblesse d’avoir un droit de regard sur la dépense publique par la magna carta de 1215: https://fr.wikipedia.org/wiki/Magna_Carta
      Voila pourquoi les Anglais partent !

      En France le peuple a une mentalité différente de nos voisins d’outre-Manche. On tends à définir le point essentiel de la démocratie par le droit de regard, voir de véto du peuple sur l’édification de la loi, tel que c’est stipulé dans l’article 6 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (article qui n’a jamais été pleinement respecté par notre classe politique tellement il affaiblit leur pouvoir).
      La loi est l’expression de la volonté générale !
      Chaque fois que nos élites imposent au forceps et contre la volonté populaire majoritaire une loi ou une mesure quelconque, elle s’éloigne un petit peu plus du peuple et ça ne se finira pas bien…
      Chirac a eu la sagesse d’avorter le CPE. Avant cela il y avait eu d’autres renoncements face au levés de boucliers populaires, et il n’y avait que quelques entorses à ce grand principe depuis le début de la 5eme. De Gaulle aura même été l’exemple vivant de la marche à suivre pour un politicien en choisissant de partir plutôt que d’imposer sa volonté au peuple.
      Mais depuis la constitution européenne de 2005 ré-adoptée par forfaiture législative, les cas de « fait du prince » et de mépris de « nos valeurs » fondamentales par la classe politique se sont multipliés dangereusement.
      On a même eu droit à des politiciens métèques se déplaçant à l’Assemblée Nationale pour nous dire que 80% de nos lois étaient le fait de l’étranger sans que la volonté du peuple puisse être prise en compte dedans et que c’était très bien ! C’est inacceptable ! Pourtant l’alcoolique Juncker qui avant de présider aux destins des peuples Européens dirigeait une blanchisserie de 750 000 employés qui ruine les finances publiques de la France depuis des décennies s’est permis de récidiver…
      Ce n’est pas une situation tenable sur la durée, c’est une certitude. Il n’y a plus qu’à espérer que la chose se terminera aussi bien qu’en Angleterre.

      Macron est le président le plus mal élu de l’histoire de la 5eme République. Les chiffres sont encore pires que ceux que vous citez: le duel Macron/Le Pen s’est terminé sur un score de 68%/32% avec les votes blancs et 50% d’abstention, ça nous met moins 33% des électeurs inscrits qui sont allés voter pour le petit prince. Sa légitimité est donc bancale depuis le départ, avant même qui se mette à multiplier les insultes gratuites contre les citoyens Français, piétiner les principes basiques de la diplomatie et du standing conventionnel du président de la 5eme République (on ne parle pas des affaires intérieures françaises depuis l’étranger, on insulte pas un homologue étranger depuis un autre pays…), multiplier les bourdes en tout genre et imposer ses vues à coup de trique.

    • le sicaire dit :

      Bonjour petitjean,

      « Seule une minorité de Français a voté, ce qui laisse supposer que l’offre politique ne leur convenait pas… »
      L’offre politique ne me convient pas depuis des années et pourtant depuis des années je vais voter… blanc !
      Contrairement à ce que disent beaucoup de gens, les suffrages blancs sont comptabilisés au même titre que l’abstention dans la catégorie « non exprimé »… (ça arrange bien le politicien !)
      Alors si au lieu de 60% ou 70% d’abstentions nous avions 60% ou 70% de bulletins blancs les politiques seraient obligeaient d’en tenir compte. Quoique… 😉

      De toute façon il vaut toujours mieux voter blanc (expression d’un refus de l’offre) que de s’abstenir (qui n’exprime rien ) !

      Allez voter tant qu’on peut encore le faire !

      • petitjean dit :

        encore une fois le vote blanc ne sert à rien……sauf à vous empêcher de « mal voter »
        récemment , je ne sais plus dans quel circonscription, un député a été élu alors qu’il y avait 80% d’abstention !! (une partielle récente)
        des maires , des députés ont été élus avec des taux de participation inférieur à 50%…..ce qui ne les a pas empêché d’être………. élus !!

        • Castel dit :

          @ les absents ont toujours tort…..
          Si certains n’hésitent pas à clamer haut et fort que les élections ne les intéresse pas, qu’il ne se plaigne pas que celui qui a été élu en leur absence n’applique pas la politique qu’ils auraient souhaités !!

        • Pascal (l'autre) dit :

          Il y a peut être une manière d’exprimer son désaccord sans pour cela voter blanc,(qui ne sert à rien en l’état actuel des choses) il suffit de voter ………pour soi!

          Voter pour un membre de sa famille, pour n’importe qui!! En théorie si ce principe est mis massivement en pratique je ne vous dis pas le soir des dépouillements pour montrer que le choix proposé est inadéquat! Et à ceux qui vont me critiquer* qu’ils arrêtent de voter en fonction de leur parti, voter qui pour la gauche, qui pour la droite ou pour les extrêmes qui ne sont là que pour jouer les idiots utiles**
          * A tous les intervenants de ce blog (et en particulier ceux qui vont me traiter d’irresponsable, de démago et autres joyeusetés combien sont allé voter aux dernières élections (présidentielle et législatives)?

          ** gauche, droite avez vous vu une différence fondamentale entre la présidence de N. Sarkozy, F. Hollande et même E. Macron! quasiment issu du même moule intellectuel! En ce qui concerne le R.N. (ex F.N.) il sert d’épouvantail, de repoussoir (le fameux sursaut républicain que l’on nous joue maintenant depuis 2001) quand à la France Insoumise dont les le/les dirigeants se prétendent les chantres de la démocratie il suffit de voir le fonctionnement interne pour avoir de légitimes inquiétudes s’ils venaient un jour à accéder aux affaires!

    • Carin dit :

      À petitjean
      D’un autre côté, si mr Macron remettait en élection en jeu, disons en s’accordant 3 mois pour que des candidats se déclares, et étalent leurs mesures… je suis sûr qu’il serait réélu avec la majorité de la minorité de gens qui iraient voter!!! Pour ceux qui refusent de voter, ou votent blanc, je leur dirais «  prenez vos responsabilités, ou ne venez pas pleurer après » ou alors « organisez-vous sur les réseaux sociaux, et faites signer une pétition désignant les personnes que vous déclareriez représentatives de vos
      aspirations » et venez voter pour elles… en plus vous seriez en plein dans l’application du système démocratique, en shuntant celui des 500 signatures qui n’est autre qu’un système de tractations politiques, et autres renvois d’ascenseur…

    • tschok dit :

      Macron, mal élu?
      .
      Voyons les chiffres:
      – Présidentielles 2017, score de Macron au 2ième tour: 20.743.000 voix sur 47,6 millions d’inscrits et 35,5 millions de votants, soit 66%.
      – Présidentielles 2012, score de Hollande au 2ième tour: 18 millions de voix sur 46 millions d’inscrits et 37 millions de votants, soit 51,6%.
      – Présidentielles 2007, score de Sarkozy au 2ième tour: un peu moins de 19 millions de voix sur 44 millions d’inscrits et 37 millions de votants, soit 53%.
      .
      (attention, le score se calcule sur les suffrages exprimés, pas sur le nombre de votants: suffrages exprimés = nombre de votants – nombre de votes blancs ou nuls)
      .
      Sur les trois dernières élections, Macron est en réalité le mieux élu et pas le plus « mal élu »: plus de voix en valeur absolue et meilleur score en proportion. Le champion reste Jacques Chirac: avec plus de 82% des voix, un peu plus de 25 millions de Français ont voté pour lui sur un total de 41,2 millions d’inscrits.
      .
      Macron est donc le mieux élu des Prèz récents, sachant que l’abstention a été élevée (74% de participation, alors qu’elle est habituellement aux alentours de 80%) et qu’il n’a pas bénéficié des reports de voix d’une large partie des électeurs de gauche, qui se sont justement abstenus, ou ont voté blanc.
      .
      Alors, pourquoi cette légende urbaine? Ben parce que propagande. Mais sur quoi s’appuie-t-elle? Sur une singularité statistique: l’élection de 2017 est la seule à avoir vu le nombre de votants baisser entre le 1er et le 2ième tour, passant de 37 millions à 35,5 millions:
      – 2012: de 36,6 à 37
      – 2007: de 37,2 à 37,3
      – 2002: de 29,5 à 32,8
      .
      Normalement, lors d’une présidentielle, on vote plus au second tour qu’au premier. Et là, non. De là, certains analystes ont déduit que le Prèz avait en quelque sorte perdu des clients entre les deux tours, donc qu’il était un Prèz mal élu. En fait, en tant que candidat il a plus que doublé son score entre les deux tours et il est le seul à l’avoir fait sur les trois dernières élections. Seul Chirac a fait mieux: il a multiplié son score presque par 5 entre les deux tours (lui, il est vraiment le seul à l’avoir fait…). En fait ce type en tant que candidat a été très performant et clairement le meilleur. Maintenant, en tant que Prèz, c’est à chacun de voir, mais les chiffres sont là.
      .
      Sources:
      .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2017
      .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2012
      .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2007

    • tschok dit :

      Hé, petitjean, vous vous servez du procès de l’abstention pour faire celui de la république.
      .
      C’est malin mais ça se voit.
      .
      La question à trancher est simple: doit-on rendre le vote obligatoire, ou bien c’est tant pis pour l’abstentionniste?
      .
      Le principe qu’on applique jusqu’à présent: l’abstentionniste a toujours tort. Mais aujourd’hui, l’abstention est présentée comme un acte héroïque. Bon, alors on fait quoi? Une république avec des abstentionnistes? Oui, mais comment? Les mecs votent pas ils préfèrent brûler des pneus et des palettes sur les ronds points. On capte les signaux de fumée? Les instituts de sondage vont devoir apprendre à parler apache? Ca va pas être simple comme truc, ça encore.

    • STEPH dit :

      Juste

    • NIC dit :

      Et si, à la place de se plaindre d’un président élu avec très peu de suffrages, de vouloir changer le mode de scrutin, les français se rendaient tout simplement aux urnes ….. au 1er tour il y avait le choix non ? et pourtant une abstention massive.

  13. wagdoox dit :

    Tout ca pour faire oublier les augmentation des hauts gradés et la négociation sur le don du siège de l’ONU qui ira évidemment avec la bombe nucléaire. des traitres, je le dis et je le répète.
    https://www.marianne.net/politique/c8-les-terriens-du-dimanche-aurelien-tache-souverainete-europe
    quand meme le journal de gauche s’inquiète pour l’avenir de la France c’est qu’il y a le feu au lac.

  14. Nous sommes officiers français au service de l’institution et de nos hommes car sans cela nous n’aurions pas de légitimité à commander ! Certains oublient qu’il en est pareil d’une nation être au service de…L’ensemble des françaises et français ! or il est patent que l’équipe en place ne sert que le capital. Demain la révolution qui est à nos portes emportera un système politique que ces messieurs et dames de la politique ont dévoyé au profit de leur caste. la seule solution est de changer de République pour retourner à nos fondamentaux  » liberté, égalité fraternité » pour tous et pas seulement pour les puissants !

    • Robert dit :

      Corpus,
      » liberté, égalité fraternité » ne sont que des slogans que la république a rarement appliqué elle-même.

  15. Chanaud dit :

    Parfaitement dit ! Merci mon Général

    • Jm dit :

      C’est vrai.
      C’était en mai 95, je n’étais pas très loin.
      Pour mémoire, il y a a perdu deux de ses camarades, sans compter les blessés.
      Désormais, il est Gal à l’avenir incertain.
      Et la liberté de mouvement, de parole et d’action quand on est capitaine, ne sont pas de la même nature que quand on est Gal.
      Ha, politique, quand tu nous tiens.

    • Jm dit :

      Ben voyons.
      Je reprends la phrase « la seule solution est de changer de République pour retourner à nos fondamentaux » liberté, égalité fraternité » pour tous et pas seulement pour les puissants « .
      Les soldes augmentées à coup de primes substantielles, ce sont celles des généraux.
      Les puissants, dans l’armée, ce sont les généraux.
      Et alors?
      Elle est où, l’égalité pour tous ?
      Et après, ça parle d’esprit de famille, de cohésion, et j’en passe.
      Comme les curés, fais ce que je dis, pas ce que je fais.

  16. Thinker dit :

    « Face au monde qui vient, le souvenir d’Austerlitz nous rappelle qu’on ne fait de grandes choses qu’en étant au milieu des hommes, pas au-dessus d’eux »
    C’est un conseil au président ?

    Autrement les membres des milices antifas qui ont profané le monument sont bien connus des services de polices. Qu’attend donc le gouvernement pour ordonner leur dissolution ? D’autres associations moins violentes ont été dissoutes pour moins que ça. Ça fournira ensuite une raison pour les arrêter et les entauler à la prochaine récidive.
    A croire que le gouvernement trouve une utilité à ces mouvements qui saccagent le pays et agressent les gens depuis des années…

    Je viens de voir que les pompiers de ma commune s’étaient mis en grève et que visiblement c’est un mouvement national. Ils porteront des gilets jaunes pendant les interventions ? 🙂

    • Le Breton dit :

      Les casseurs arrangent bien le gouvernement pour justement casser le mouvement des gilets jaunes.

    • Albatros24 dit :

      Quelques remarques :
      -La facilité avec laquelle des casseurs sont rentrés dans le monument me laisse perplexe.
      Quid des portes (sécurisées ?) et normalement fermées – les casseurs avaient amené un équipement pneumatique, un bélier ? Quelle organisation pour des racailles et casseurs dans ce cas.
      Quelque distrait aurait il « oublié » de fermer portes et grilles ?

      -Les policiers, peut être, vont ils aussi être amenés à en porter de ces gilets jaunes… Si j’en crois un ami membre d’une BAC parisienne qui a déjà 2 mois d’ARTT dus dont il ne sait à cette heure s’ils vont lui être payés ou remboursés sous forme de congés – ou purement et simplement mis sur le compte du Roi de Prusse. Ceci après avoir dormi 3 heures par nuit durant 5 jours d’activités non stop à H24 tout de même

      -Le Gvnt parle d’utiliser l’Armée pour garder les monuments ambassades services publics (et autres garçonnières ministérielles ?) à Paris : il va rappeler les réservistes, les fusiliers marins, les jeunes retraités, l’armée du Salut ?

      M. Macron et sa clique nous on mis une belle pagaille dans le pays et dans l’administration au nom des cadeaux AUX PETITS COPAINS MULTI MILLIONNAIRES. De bien mauvais nuages s’amoncellent.

  17. Militaire dit :

    Faut il rappeler ici l’énorme augmentation de presque 80 000 euros sur s’est accordée notre CEMA…de quoi effectivement montrer l’exemple et se sentir près de ses hommes.
    Le côté mystique cultivé par certains PDG à hélas rattrapé nos chefs militaires !

  18. Math dit :

    La France vaut bien plus que ce régime. La république est une parenthèse de l’histoire. Je n’y suis pas attaché. Elle n’a rien de sacré. Et j’en ai plus que marre de leurs références grecques ou de leurs lumières qui ne sont rien pour moi. Ils n’ont jamais eu grand intérêt. L’arc de triomphe est un monument païen. Il n’a rien de sacré, ce n’est qu’une page de notre histoire et elle s’est d’ailleurs assez mal terminée. Enfin, s’il veut que l’on respecte la flamme du soldat inconnu, il ferait mieux de revoir ses classiques et d’honorer ceux qui sont mort pour défendre la France. A les entendre, les politiques étaient propres et les généraux des tocards. Ils l’ont dit. Quand je relis les journaux de l’époque sur la fin de la guerre, c’est plutôt les coteries FM et leur emprise énorme sur la société qui étaient critiqués et méprisés. Dans les années 20, ils ont dû réduire leur emprise. Depuis, on peut dire qu’ils se sont refait la main. C’est cette emprise qui doit cesser. Ils contrôlent les médias, le sénat, la police, la justice et l’assemblé, les subventions culturelles et les nominations de la recherche. Je n’en peut plus de ces gens. Je ne voit pas l’interet que peuvent avoir les CRS, les policiers ou même les militaires à défendre des personnages aussi absurdes et inutiles. Mais bon. L’allégence est qqch qui ne se change pas comme ça, d’un claquement de doigt. Ces chefs se présentent comme partisans de la raison. Ils sont partisans et ont leurs raisonnements, tous plus grotesques les uns que les autres. Plus vites ils partirons, mieux ça vaudra.

    • MAS 36 dit :

      Tiens des lecteurs de Drieux La Rochelle et de Céline , ha nostalgie quand tu nous tiens ! Ecartez vous je ressort ma francisque !

      • didier grenier dit :

        Ha! Mais vous avez quand même gardé votre Mas 36 !Nostalgie, quand tu nous tiens, tu ne fais pas dans le détail!

        • Castel dit :

          @ didier grenier
          C’est vrai ça, il aurait pu s’attribuer le nom d’une arme plus moderne, comme le 49/56 par exemple !!

    • Le Breton dit :

      L’Arc de Triomphe est un monument érigé (mais achevé après) sous la période impériale, pas républicaine.

  19. Vince dit :

    « L’Arc de Triomphe, c’est la République. C’est le soldat inconnu, c’est la mémoire de tous les soldats français qui se sont battus pour que notre pays soit une République, une et indivisible. »
    .
    C’est sûr. Construit sous un empereur, inauguré par un roi. Bref, vacuité républicaine – faut se payer de mots.

    • Clavier dit :

      Non l’Arc de Triomphe, c’est la France !
      Mais comme le faisait observer Mr Eric Zemmour….dans la macronie on n’utilise plus guère ce mot que l’on remplace par « République » histoire de bien se démarquer de ceux qui préfèrent la Nation à son régime ….

      • MD dit :

        République ?
        Mais Jupiter doit s’en ficher ! N’est-il pas dans son intention de remplacer celle-ci , tout comme les mots France, ou Nation, par : Europe ?

  20. patex dit :

    Une grosse tâche rouge vient d’apparaître sur Jupiter et grossit à vue d’œil ! Mince !!

  21. Vercingétorix 92 dit :

    APPEL aux OFFICIERS ET SOUS OFFICIERS en retraite de l’ARMEE.

    La profanation , la mise à sac de notre Arc de Triomphe et la tentative d’extinction de la flamme sur la tombe du Soldat Inconnu sont une insulte à la Patrie et aux millions de morts pour la France.

    Pour samedi et dimanche prochain il faut protéger l’ARC et la Flamme.

    J’en appel à quelques officiers qui voudraient prendre l’affaire en main, avec l’aide de Zone Militaire qui communiquerait un numéro de téléphone.
    Les officiers et sous officiers qui le désirent peuvent appeler ce numéro.
    Les officiers responsables pourraient organiser les tours de garde en fonction des effectifs.
    L’on doit venir avec drapeaux, bérets, képis,uniformes,decorations.
    Les officiers qui ont conservé leur sabre ou épée doivent venir avec.
    Il faut obtenir l’ accord de l’Armée et pouvoir obtenir quelques bus ou camions pour le repos et la restauration, d’ou l’importance que tout cela soit commandé par un officier supérieur ayant quelques pouvoirs auprès du Ministère.
    On ne peut accepter qu’à nouveau ,samedi, des salauds viennent profaner ce qui représente l’honneur de l’Armée et de la Patrie.

    Vercingétorix 92

    • patrick tiso dit :

      Macron n’est-il pas un profanateur de la France, il met en place le programme qui la détruira complètement avec l’aide de ses maîtres les Rothschild , il crache sur la France et les français, si rien n’ait fait, avant la fin de son mandat, vous pourrez pleurer vraiment, car la France, comme nous l’avons connue, n’existera plus.

      • Castel dit :

        @ patrick tiso :
        Comme on l’a connue sous Vichy par exemple ?
        J’espère bien que celle la n’existera jamais plus !!

        • patrick tiso dit :

          La France, ne se résume pas à celle de Vichy, à moins d’avoir une vue bornée.

          • tschok dit :

            Vous voulez dire qu’on peut en faire une autre du même genre?
            .
            Mon avis perso: sans l’occupation allemande, le régime de Vichy perd de son charme désuet, archaïque, dépressif et réactionnaire.
            .
            Si, malgré tout, on veut remettre au pouvoir un nouveau régime de Vichy, je crois qu’il nous faudra absolument déclarer la guerre à l’Allemagne, sinon l’expérience risque d’être terriblement ennuyeuse.
            .
            Pourvu qu’elle accepte de nous envahir! Vous vous rendez compte? Si l’Allemagne nous néglige et nous refait le coup de la Drôle de Guerre (nan mais j’vous jure, ce serait vraiment n’importe quoi!) en s’abstenant de nous envahir, on sera vraiment dans la merde et il vaudra mieux renverser le régime nous-mêmes, pour éviter l’humiliation d’avoir à être libéré par les Américains.

    • Robert dit :

      Vercingétorix,
      C’était aux force de l’ordre de protéger cet endroit, ce qui était facile à faire vu sa configuration.
      Mais ce qui s’est passé à cet endroit là, les tags sur le monument, un gilet jaune qui a piétiné la flamme et le pillage du magasin, sont bien utiles pour discréditer un mouvement.
      Il y a certains endroits ou aucun manifestant n’a pu accéder car ils étaient suffisamment protégés. Ils avaient l’expérience de samedi précédent, il suffisait d’adapter les moyens.
      Si le gouvernement prétendait tant que ce lieu était sacré, il lui suffisait de l’isoler avec des effectifs suffisants. Je doute qu’alors les gilets jaunes soient allés attaquer les force d l’ordre pour le plaisir de s’en prendre à ce lieu. Sauf les gauchistes et la racaille, ceux qui ont tagué le monument et pillé le magasin ,les vidéos sont parlantes, les autres manifestants n’étaient ni des profanateurs ni des ordures, malgré les violences.
      C’était un piège dans lequel ils sont tombés pour diviser les français entre eux autour de ces actes abondamment filmés. L’accès aux rues menant vers l’Elysée étaient apparemment plus importantes à sécuriser pour le pouvoir que ce lieu de mémoire.
      Sur les vidéos disponibles, vous voyez un manifestant piétiner la flamme, se faisant frapper aussitôt par un autre manifestant et des dizaines d’entre eux se mettre autour de la flamme pour la protéger et quand la flamme a été rallumée dans la soirée, ils étaient nombreux autour à chanter la Marseillaise. Ce n’est pas vraiment une attitude de salauds et de profanateurs.
      Ne nous divisons pas entre français, que le pouvoir protège correctement ce lieu c’est à lu die démontrer qu’il lui attache de la valeur et qu’il ne s’en sert pas que pour diaboliser ses opposants.

  22. Aueek dit :

    Belle citation et belle pique a Macron

  23. helaine jean pierre dit :

    Oui chef !! On est comme qui dirait l arriere garde pour prendre les gilets jaunes en tenaille au cas où ils reculeraient . La tenaille quoi.

  24. Raymond75 dit :

    Vous êtes nombreux à déclarer « je défends la France et non son régime actuel ou la république » ; la France est un pays défini par sa constitution, son préambule la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, issus de son histoire. Elle a des avantages (ex : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/24/ras-le-bol-fiscal-connaissez-vous-le-vrai-prix-des-services-finances-par-l-etat_5388040_4355770.html ) et des problèmes, comme toute organisation. Mais dissocier ‘la France’ de sa réalité actuelle n’a aucun sens ; la France éternelle, la France de Clovis, de Louix XIV, de Napoléon ont été des étapes dans son histoire et rien d’autre, tout comme la France de Pétain. Chaque période de notre histoire a eu ses heures de gloire et ses pages sombres, à l’exception de la France de Pétain qui nous a couvert de honte. Défendre la France sans se sentir impliqué par la défense de ses valeurs, voire défendre la France en critiquant ses valeurs, est une attitude dépourvue de toute finalité, sinon une aventure personnelle, que vous pourriez faire dans tout autre pays et en toute autre circonstances, comme des mercenaires. Quand on défend son pays, c’est parce que l’on se reconnait globalement dans ses valeurs, même imparfaites.

    • Vince dit :

      Question complexe, mais ce ne sont pas des « valeurs » abstraites qui définissent la France ; qui grosso-modo sont les mêmes valeurs que dans toutes les autres démocraties dites libérales ; et l’histoire le moàntre : les régimes passent, la France reste, au-delà des valeurs mises en avant.
      .
      En 14-18, puisqu’on est dans le centenaire, les Français pour la plupart ne défendaient pas les « valeurs » d’une République globalement mal-aimée et déconsidérée par les scandales à répétition, mais leur terroire.

  25. bisou dit :

    Ca va bien se passer, souple sur les pattes arrières, on caresse l’espoir…

  26. HENRY dit :

    N’oublions pas, quand même, que Napoléon, Austerlitz, l’Arc de Triomphe et tout le reste… n’auraient jamais existé si des « gilets jaunes » ( à l’époque, on disait « sans-culottes » ) n’avaient pas marché sur la Bastille ou Versailles !!! Et les dégâts, humains ou matériels, ont été mille fois pires que ce que nous constatons aujourd’hui. Certains gouvernants, aujourd’hui, peuvent s’estimer heureux d’avoir encore la tête sur les épaules… En 1789, les méthodes étaient plus expéditives.

    • Robert dit :

      Henry,
      Les émeutiers de la Bastille étaient payés par le duc d’Orléans et certaines factions qui voulaient des changements à leur avantage, ils n’ont jamais représenté le peuple. Et les acheteurs de biens nationaux ont leurs héritiers qui dominent notre pays sans être élus et font notre malheur.
      La légende républicaine est une escroquerie.

      • Le Breton dit :

        Robert, voyez au delà de la Bastille et même Paris.
        De plus, vous parlez de république alors qu’au moment de la prise de la Bastille, il est nullement question d’instaurer une république.

        • Robert dit :

          Le Breton,
          C’est la république qui prétend être fondée sur un mythe, celui de la volonté populaire avec l’évènement, dont la réalité est toute autre, de la prise de la Bastille. C’est un évènement fondateur de la légende républicaine, et il est faux.

  27. Johnny Goodfellow dit :

    Ah bon, Napoléon était donc au milieu des hommes? Rendre hommage à cet homme détestable c’est rendre hommage à la dictature. Avant Hitler, il y avait Napoléon.

    • Le Breton dit :

      Et oui, c’est arrivé.

    • dan78 dit :

      Comparaison détestable. L’empereur n’a pas créé de camp de concentration. Il a même donné un statut aux juifs de France . Sous l’empire il y avait un état de droit avec le code civil. Alors votre comparaison est ridicule.

  28. Jerome en colere dit :

    Et sinon ? Quand est-ce que l’armée arrête de servir le grand capital à l’étranger pour défendre les citoyens du pays DANS les frontières françaises ? Quand est-ce que l’armée vient défendre le peuple contre l’oppression des chiens du gouvernement ? Quand est-ce que nos chers militaires serviront le peuple et mettront le gouvernement en prison pour les multiples hautes trahisons commises envers le peuple ?

  29. PETRUS dit :

    D’accord avec les propos du Gal Lecointre , qui ne sont malheureusement pas partagés par la sphère politique .
    La république est un système politique , la France est eternelle .
    Tant que la France sera soumise à cette entité supra nationale qui s’appelle l’UE , aucune réformes budjetaire ou politique d’envergure ne sera possible ( cf imposition des GAFA , contrôle aux frontières , taxes sur poids lourds étrangers , contrôle migratoire etc … )
    Bientôt , si rien n’est fait , nos Armées et Force Nucléaire , siège à l’ONU passeront sous son contrôle ou celui de L’Allemagne grande gagnante de l’UE qui aspire toutes les richesses des autres nations grâce entre autre a l’Euro , monnaie taillée pour elle et trop chère pour nous .
    Pour s’en convaincre regardons les 20 ans de déclin industriel de la France.
    Les élites corrompues de la 5ème république ont trahi ( cf Vote en 2005) et dépossédé les français de leur Souveraineté Francaise , Macron a été mis en place par des puissances financières pour réaliser la derniere étape du processus – liquider les derniers pans de ce qui nous reste de souveraineté .
    Vive les gilets jaunes et Gloire aux Armées .

    • tschok dit :

      Oh, arrêtez de nous emmerder avec vos gilets jaunes. Nous, à Paris, on va encore se les coltiner samedi prochain et ils vont foutre la merde partout, et en plus se plaindre de se faire taper dessus par les CRS.
      .
      Et puis, dites donc Petrus, votre pseudo raisonne comme un grand cru, vous avez donc des goûts de luxe. Les gilets jaunes, c’est un mouvement social atypique, mais n’empêche: en fin de compte, il est bien question de pognon dans l’affaire.
      .
      Leurs revendications, elles ne sont pas gratos que je sache. Faut arrêter de se la raconter.
      .
      C’est vous qui payez?
      .
      Le mec qui dit Vive les gilets jaunes = mec qui fait du social avec le chéquier des autres. Pas avec le mien SVP, il y a déjà un gouvernement qui le fait alors si en plus vous vous y mettez aussi, ça devient du pillage. Faites du social avec votre chéquier, soyez courageux et cohérent. Merci.
      .
      Gros bisou

  30. Tannenberg dit :

    Macron est sorti de nulle part en pretendant tout et son contraire pour conquerir le pouvoir, eh bien voila l’opposition qu’il recolte: des gilets jaunes sortis de nulle part et de tous bords, les extremes et leurs contraires. Et ses discours sur la deuxieme guerre mondiale, les persecutions et la resistance, voila qu’avec sa feuille de route, Macron met la France sur une pente qui mene ni plus ni moins qu’a livrer le pays aux memes tendances qui ont causé toutes ces souffrances. Croquignole tout autant que tragique.

    Que le gouvernement rejette la suppression de l’ISF et mette deja en place une vraie loi de regulation sur les prix de l’immobilier pour que tout le monde arrive a se loger sans etre oblige de se saigner: en ile de France depuis 1981, les prix ont quintuple (moyenne!, voir http://politiquedulogement.com/2018/05/20-ans-de-hausse-des-prix-immobiliers-en-ile-de-france-a-qui-la-faute/ ), ce qui n’est pas le cas des salaires. Mais dans les grandes et moyenne villes de Province ce n’est guere different. Et qu’on finisse par remettre des cadres au liberalisme en taxant les transaction financieres speculatives a l’echelle europeenne, soyons fou, au niveau de l’OMC ce serait l’ideal pour eviter les relocalisation de capitaux. Sinon il reste encore la legalisation du cannabis, Dieu sait que je hais cette merde et les autres drogues, mais si cela peut ramener une partie des consommateurs a la mesure avec cette substance, apporter un controle en evincant les petits chimistes qui vendent dieu-sait-quoi, tout en ramenant des ronds dans les caisses de l’etat, alors pourquoi pas, mais sans oublier de laisser l’ISF en place, le symbole est important, surtout en ce moment!

    Et pour finir en recollant au sujet, merci au general Lecointre de remettre qq principes de bases en evidence, a l’usage de nos elites qui feraient bien de s’en inspirer.

  31. Pat Attalo dit :

    attachements à la republique , attachements à la monarchie, comprehensibles… mais heureusement que nous ne sommes pas polarisés completements par ces attachements sentimentaux et identitaires… qui ultimements nous diviseraient… la France est un beau pays ! les francais sonts heritiers d’une longue histoire… contradictoire ! avec ses moments historiques, tour à tour sublimes et grotesques…republicains et monarchistes, ils en on tous pris pour leurs grades… le vent de l’histoire , quand il souffle, fait tourner les girouettes… fait gonfler les voiles… flotter les drapeaux , les fanions…caresse doucement parfois les meches des cheveux des heros , sublimes et derisoires, qui fonts tomber d’extase leurs amoureuses ! monsieur Zemmour reprocherait presque aux français d’avoir  » l’evangile dans le sang « … signe de betise ? J’aime ce pays et ces francais qui ont du coeur ! ce coeur merveilleux qui nous irrigue ! ce pays qui à produit des francois Cavanna et des jacques Perret ! militaristes… antimilitaristes…republicains et monarchistes…tour à tour… c’est selon… je fais le voeu que ces dissenssions…pretextes quelquefois à l’intelligence et l’humour du discours … ne nous egarent pas plus qu’il ne faut. Ouvrant autrefois un ouvrage sur l ‘ aikido , j’ai lu cette phrase , attribuée à une vieille nonne japonnaise, qui disait:  » ayez pitié des ouvriers et des soldats. »

    • Robert dit :

      Pat,
      J’adhérerais volontiers à votre propos. Mais je ne peux pas vous suivre à propos de la république à qui manquera toujours l’enracinement dans l’héritage historique, ils prétendent immédiatement revenir au modèle de Rome et rejeter plus d’un millénaire de construction politique et philosophique, et l’incarnation dans un chef légitime. Demander à chaque citoyen de décider de l’avenir de son pays, c’est aussi faire de lui un arbitre alors qu’il n’a ni la hauteur de vues ni le détachement des conflits humains pour servir le bien commun avant tout. D’ailleurs, ce bien commun a été opportunément remplacé par la « volonté générale » ou « l’intérêt général. » Des individus qui décident de tout, c’est la prétention d’une conscience collective qui est, en fait, le pouvoir de factions.
      Il restera toujours une différence entre un royaume incarné dans le réel et une république désincarnée pour se transposer dans une idéologie politique qui réduit la réalité à sa conception des choses. La suppression des corps intermédiaires n’a jamais été remplacée utilement par la lutte des classes des syndicats et partis, la solidarité naturelle et la charité n’ont jamais trouvé son égal dans l’assistanat étatisée, et les innombrables libertés, communales ou autres, n’ont pas trouvé leur équivalent dans le concept abstrait de Liberté. Mais nous avons un état centralisé qui prétend tout faire, tout distribuer, tout savoir mieux que chacun.
      La république a tout supprimé, tout arasé, pour s’inventer une légitimité hors sol, arbitraire et déracinée, dont aujourd’hui encore nous souffrons, même si les français sont devenus incapables de se souvenir et de remettre en cause ce qui va de travers depuis sa fondation.
      Quand Clovis se convertit, premier chef chrétien de ce qui deviendra la France, il rompt aussi avec la tentation arienne, c’est à dire une hérésie néo platonicienne qui rejette la capacité de l’être humain à faire le bien et donc sa liberté. Cela déterminera tout l’avenir de la France qui n’est pas fondée sur les maîtres du soupçon, ni sur la providence étatique envers des être éternellement mineurs et incomplets. Avec la conversion de Clovis au christianisme défini concile de Nicée, Dieu Père Fils et Esprit Saint qui aboutit à la coopération entre la liberté d l’homme et la grâce de Dieu, nous serons sauvés du pessimisme antique et son fatalisme pour la petite fille Espérance chère à Péguy.
      Un Zemmour ne parviendra jamais à admettre que c’est le saut spirituel des Evangiles qui ont permis à ceux qui deviendront les français d’échapper au déterminisme religieux du judaïsme, tout être humain devenait « capable de Dieu » par la coopération et grâce à sa liberté guidée vers le bien. Il faudrait qu’il se convertisse pour cela.
      En dehors de cette remise en cause, je trouve très beau votre message, particulièrement la référence à Jacques Perret que j’aime beaucoup.
      Merci