Tensions avec la Russie : Pour l’Allemagne, l’Ukraine doit se « montrer raisonnable »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

110 contributions

  1. Thaurac dit :

    « L’Allemagne est complètement contrôlée par la Russie […] elle est prisonnière de la Russie. Elle paie des milliards de dollars à la Russie pour ses approvisionnements en énergie et nous devons payer pour la protéger contre la Russie. Comment expliquer cela? Ce n’est pas juste », avait en effet lancé le chef de la Maison Blanche, lors du dernier sommet de l’Otan.
    Et dire que certains le traitent de fou, il est plutôt pragmatique,et la politique allemande n’est pas très claire de ce coté là, et je dirais même qu’ils se foutent pas mal de l’ukraine..
    Depuis longtemps, hormis où ça l’arrange, l’allemagne pratique la politique reprochée à Trump, à savoir allemagne d’abord..

    • Plouc putatif dit :

      Thaurac se fait plaisir. Ça lui donne l’impression de participer.

      • Thaurac dit :

        Si tu n’as rien en dire, laisse ta réponse en blanc, c’est plus expressif!
        Putatif, c’est consécutif à ton job?

    • B21raider dit :

      complétement d’accord avec votre analyse 🙂

    • Stoltenberg dit :

      Exact! Et, de plus, c’est le seul qui ose le dire! Mr Macron préfère ne pas présenter le point de vue français car cela risquerait d’agacer la chancelière. L’Allemagne fait actuellement office du cheval de Troie russe en Europe et dans l’OTAN, il faut l’admettre.

      • precision dit :

        Que l’approvisionnement en Russie soit une raison pour la politique d’apaisement de l’Allemagne est probable.
        Mais diriez-vous aussi que L’Allemagne est un cheval de Troie américain dans l’UE pour, par exemple:
        http://www.lefigaro.fr/international/2015/04/30/01003-20150430ARTFIG00135-accusations-d-espionnage-berlin-aurait-aide-la-nsa-a-surveiller-l-elysee.php

        Diriez-vous que la France est un cheval de Troie quatari/algérien parce que nous achetons notre énergie à ces pays ?

        Et pour ce qui est de leviers d’influences américains on peut en trouver beaucoup d’autres exemples… Ce n’est pas toujours une mauvaise chose d’ailleurs. De là à parler de « cheval de Troie russe dans l’OTAN » à propos d’un pays qui est à la fois un rival de la russie, un des piliers de l’OTAN, et héberge certaines des principales bases US en Europe…

        • Stoltenberg dit :

          Sachez que ni l’Amérique, ni le Qatar ni l’Algérie ne menacent militairement les pays de l’OTAN ou de l’Europe. Or la Russie le fait régulièrement. L’Allemagne n’est pas un pilier de l’OTAN. Le roi est nu. L’Allemagne ne participe pas à l’effort collectif or elle en est la plus grande bénéficiaire. C’est grâce à l’OTAN que le pays est de nouveau uni. Elle mène une politique beaucoup trop complaisante envers la Russie souvent aux dépens des pays de l’Europe de l’est qui se sentent menacés. Certaines entreprises allemandes collaborent secrètement avec les Russes en contournant les sanctions internationales. Le cas des fameuses turbines pour les centrales électriques en Crimée en est un exemple. Ne me dites pas que les services secrets allemands ainsi que les dirigeants politiques n’étaient pas au courant de cette affaire.

    • Auguste dit :

      Donnez moi un motif sérieux pour l’Allemagne, d’aller chercher du pétrole plus cher aux USA,en sus transport,port…etc, alors qu’un bout de tuyau suffit à alimenter le pays à moins cher?.Trump veut qu’on lui achète des armes et des produits américains pour donner du boulot chez lui et essayer de se refaire élire.Point,c’est tout.

      • MD dit :

        D’abord, il est question ici de gaz naturel , et non pas pétrole  »plus cher  » comme vous l’écrivez .
        Ensuite il existe un champ gazier sous-marin géant à 47 km au large d’Israël , pour lequel les Italiens et les Grecs ont été assez malins pour s’entendre avec les Israéliens à faire passer un gazoduc par Chypre, la Crète et l’Italie.
        Réf. : https://www.thenationalherald.com/183866/cyprus-greece-israel-italy-sign-agreement-flow-gas-europe/
        Mise à part la prouesse technique consistant à faire passer ces tuyaux à de très grande profondeur, le fait le plus important à relever concernant ce projet n’est pas si innocent que cela . Car il coupe l’herbe sous les pieds du gazoduc que Gazprom fait passer en Turquie sous le nom de  »South Stream » , mais qui s’appelle maintenant  »Turkish Stream  ».
        Enfin il existe un autre projet, un peu plus controversé , le Trans Adriatico Pipeline qui devrait permettre au gaz naturel fourni par l’Azerbaïdjan de traverser la Turquie, la Grèce, l’Albanie et de rejoindre l’Italie.
        Les Allemands n’avaient absolument aucun motif sérieux de vouloir se mettre sous la dépendance de Gazprom, et des futurs diktats et manœuvres de chantage issus du Kremlin. Mais l’idée de faire travailler leurs firmes sur ce Nord Stream 2 faisait tout simplement trop saliver d’envie les dirigeants de leurs entreprises, et on sait combien ces derniers peuvent être influents auprès des dirigeants d leur pays et les responsables d’un bon nombre d leurs partis politiques .

        • Auguste dit :

          Et vous croyez que dépendre d’Israél et de l’Arabie Saoudite qui va probablement se raccorder au gazoduc,c’est mieux que de dépendre en partie de la Russie?

        • John dit :

          Un terminal gazier est en cours de construction en Allemagne en Mer du Nord pour permettre au Américain d’y livrer leur gaz naturel…
          Le seul concept qui a du sens dans le domaine de l’énergie, c’est de diversifier ses sources d’approvisionnement. Tous les projets que vous mentionnez sont relativement récents…

          De plus, si l’Allemagne est plus prudente que la France avec la Russie, c’est aussi parce que géographiquement, en cas d’escalade des violences, elle sera plus rapidement à risque…

      • ClémentF dit :

        Personne ne conteste l’intérêt qu’ont les allemands à agir de la sorte, ce qui fait grincer des dents, c’est que l’Allemagne en faisant cela se désolidarise de ses partenaires de l’OTAN, et fournit un puissant levier à la Russie, tout en faisant semblant de ne pas voir où est le problème.

      • Nico St-jean dit :

        @ Auguste

        Présentement le GNL russe et beaucoup plus cher que celui en Amérique du Nord simplement parce que les cours du gaz naturel suivent ceux du pétrole. (Brent russe vs WTI nord américain)
        .
        Alors, je ne sais pas si la différence de prix pourrait contre-balancer le prix du transport, mais le contraire n’est pas démontré non plus.

    • sergeat dit :

      cette affaire montre la stupidité de nos dirigeants quand le « south stream » a été annulé par Hollande sous pression US et allemande on a baissé la culotte et les allemands ont continué à construire le « north stream 2 »,maintenant TOUS les robinets stratégiques des gazoducs sont en Allemagne.Je pense que cela continuera avec le char allemano-français,le chasseur allemano-français….Macron aime tellement l’Allemagne et l’Europe et si peu la Gaule.

      • Castel dit :

        @sergeat
        Quand on aime un tant soit peu la Gaule, ce n’est pas difficile de comprendre que dans le monde d’aujourd’hui, elle ne peut pas s’en tirer seule….
        Et nos alliés naturels devraient être même nos voisins les plus proches….
        D’ailleurs , puisque vous évoquez la Gaule, un petit rappel historique au passage :
        Contrairement à ce que beaucoup de Français pensent aujourd’hui, l' »invasion » de la Gaule par Jules César, s’est faite à la demande…..des Gaulois !!
        En effet, ceux-ci étaient régulièrement envahit par des hordes Germaniques…
        Rome étant l’équivalent des USA d’aujourd’hui, c’est vers eux que ce sont tournés les Gaulois qui subissaient ces invasions…
        Mais voilà, comme d’autres Gaulois ne voulaient pas entendre parler de la moindre présence Romaine en Gaule, ils se liguèrent contre les Romains,et on connait la suite…..
        Le plus drôle dans l’affaire, c’est que les fameux Germains qui justifiaient la présence des Romains, ont finit par se rallier à eux contre les Gaulois !!

        A l’époque, la Gaule était comparable à l’Europe d’aujourd’hui, c’est à dire une multitude de petits états très divisés, qui regardait son voisin avec méfiance, ce qui explique que certains d’entre eux aient fait appel à une puissance étrangère, plutôt que de s’allier pour se protéger des incursions barbares…..
        L’histoire n’étant qu’un éternel recommencement, il n’est jamais trop tard pour essayer d’en tirer les leçons !!!

        • Guillaume dit :

          Tout à fait d’accord.
          beaucoup aiment à croire que les pays et les nations sont millénaires et éternels comme si c’était un état naturel figé alors que c’est faux.
          Il n’y a qu’à regarder l’âge d’un pays comme l’italie. C’est un pays très jeune.
          Ou nous, de quelle culture éternelle doit-on se revendiquer? Greque si on est marseillais? Gaulois? Galos romain? Wisigoth? Franc? Aragonais pour moi? Ou cathare puisque je suis nait a carcassonne?
          Bref tous les pays et les nations disparaissent un jour au profit d’un pays plus grand. Cela se produit toujours, par assimilation ou par la guerre.
          Comme se fera l’Europe.
          Par assimilation de preference…

    • ISKDR dit :

      Entièrement d’accord. L’allemagne applique cette politique déjà depuis la réunification.

    • NRJ dit :

      Business as usual. Je ne vois pas ce qu’il y a de critiquable pour un pays a défendre ses intérêts. De notre côté, nous ne serions pas bien placés pour les critiquer sachant qu’on a des liens avec des pays comme le Qatar ou les EAU pour nos matières premières tout en sachant que ces pays financent le terrorisme.

      • Posteur dit :

        *De notre côté*
        Encore à tout ramenez à la France alors que c’est HS ? Décidément toujours à ouvrir sa gueule pour dire tout et n’importe quoi ce petit NRJ,un peu collabo sur les bords ?
        J’ai l’impression de voir les clowns qui protéger ou qui se permette de défendre Navantia ou ses sous marins en rappelant l’histoire du CDG sur un autre article.. vous pouvez pas vous taire un peu et arrêter de faire du clownisme ?

        *sachant qu’on a des liens avec des pays comme le Qatar ou les EAU pour nos matières premières*
        .
        Et vous croyez qu’on le fait par plaisir ? Ha tiens un peu de HS vous savez que l’Algérie à de l’équipement allemand dans sa marine ? Alors ? Ca fait quoi de soutenir un pays douteux ? Saviez-vous également que le HK416 équipe la Turquie ? Quelle sacrilège .. on oubliera pas les Léopard 2 qui font des vilaines choses en Syrie.
        Sa aussi on vous le rappel ?

        * tout en sachant que ces pays financent le terrorisme.*
        .
        Dois-je vous rappelez que votre chère eurofighter « européen » (je sens que je vais savoir le droit à un « non mais il est anglais… Non mais c’est pas l’Allemagne qui l’a vendus ») va équiper le Qatar et équipe déjà l’Arabie Saoudite ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurofighter_Typhoon#Production
        Vous êtes très mal placé pour faire la morale à la France sur ce point là et sur la question du terrorisme car on peut dire que votre chère Allemagne le finance d’une certaine manière donc votre moralité gardez là pour vous.
        .
        Moi aussi je vous le rappels juste au cas ou le petit collabo,je commence même à croire que Thaurac et Stoltenberg sont plus réfléchis et crédible car au moins ils ne crachent pas constamment sur la France avec des arguments foireux comme vous et évite de toujours placer « la France ne doit pas critiquer car elle est pas mieux placer ».
        .
        Tais toi juste et va dans ta niche l’allemand,tu soules avec ton Allemagne.

        • NRJ dit :

          @Posteur
          Je ne sais pas si vous cherchiez à me critiquer. Votre critique est tellement pathétique que ça m’interroge car elle se retourne contre vous. Déjà, qu’on me dise germanophone, pourquoi pas. Voire pro allemand. Je suis en effet en faveur d’une fusion ou alliance possible (qu’importe le mot) avec l’Allemagne pour faire face au racket que nous impose les USA et leur infiltration dans notre politique. Mais dire collabo montre que la germanophobie primaire n’est pas à démontrer chez vous. Cela est d’ailleurs confirmé par le fait que vous preniez Stoltenberg comme exemple sachant que c’est le point de vue de ce dernier (mettre une amende lourde pour une durée infinie à l’Allemagne) qui est à l’origine de la seconde guerre mondiale et de la montée d’Hitler. Stoltenberg ne le nie d’ailleurs pas.

          Par ailleurs, je ne critique pas la France sur ce point de vue. Ça me ferait mal d’ailleurs car on est gaulois chez moi depuis plusieurs générations et c’est en partie à moi qu’incombera son futur.

          Enfin, je faisais une réponse a une critique de Thaurac adressée à l’Allemagne « Sachez lire avant de critiquer à tout va. C’est utile, je vous le garantis). J’estime en effet qu’on peut critiquer quelqu’ un, mais à condition de n’être pas critiquable soi-même sur le même domaine. En d’autres termes je bannis le « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ». Je ne vois pas en quoi cela fait de moi un anti patriote. Vous seriez gentil de m’éclairer.

          Thaurac critiquait donc l’approvisionnement allemand en Russie et le fait qu’.il défendent leurs intérêts. Est ce que dire qu’il n’y a rien a critiquer fait de moi qqun qui « crache sur la France »? Selon toute apparence vous êtes incapable de voir rationnellement et ça m’interroge sur votre capacité à être autre chose qu’un mouton à qui on indique le blanc et le noir et donc à participer à des débats un tant soit peu développés. Si c’est le cas, passez votre chemin, on parle de choses sérieuses ici.

    • Jean (le 1er) dit :

      Le raisonnement de Trump n’est pas faux mais il y a une autre raison. Trump voudrait que l’Allemagne achète du gaz liquide aux USA comme le fait maintenant la Pologne. Je dirais même, que c’est la principale raison du courroux de Trump

    • Orlando281 dit :

      Mon cher, savez vous que même les États baltes sont approvisionnés en électricité par la Biélorussie, alors en cas de guerre larvée, on risque bien de se marrer. Il faut la paix, et savoir tout négocier, l’occident avec sa cohorte de pleureuses n’est pas prête à faire un conflit conventionnel. Les slaves oui de plus en plus, la messe est dite.

    • John dit :

      Que dire de la France qui elle est dépendante des pays du golfe d’un point de vue énergétique et qui subit des attaques de groupes terroristes qui eux tuent réellement des personnes innocentes sur son territoire!?
      Voir la vidéo à l’ONU où les représentants allemands éclatent de rire lorsque Trump fait ce genre de commentaire !

    • Alain d dit :

      Trump n’a rien inventé, il a juste osé dénoncer ce que tout le monde sait !
      Mais en ratio/PIB, ce sont les Pays-Bas qui sont les plus accros à la Russie. Un bon moyen pour affaiblir les organisations internationales néerlandaises. L’Italie fait aussi fort dans l’addiction aux hydrocarbures russes. Le Royaume-Uni aime évidement les métaux rares, mais aussi Rosneft et Gazprom.

  2. farsight dit :

    Je suis à fond avec Merkel , enfin une personne raisonnable, censé, intelligent . Merkel la meilleure présidente de l’allemagne . Sur tous les présidents : poutine, trump, Petro Porochenko, etc … . Merkel est la meilleure ! Enfin une personne qui réagit avec calme et discernement . Merkel a raison, rien ne se résout par la violence , il faut dialoguer ! Discuter les un avec les autres ! Et même si elle passe les intérêts de l’allemagne d’abord, elle a raison ! ( il faut penser à son pays .)

    • Roro dit :

      Ouah! Quelle hauteur de vue! Celle-ci n’a d’egale que la qualité de votre orthographe !

      • John dit :

        La prochaine fois que vous critiquez l’orthographe, veillez à ne pas faire d’erreur !

    • Aurel dit :

      On ne peut plus discuter avec la Russie. Quand un pays ne tiens pas ses engagements ce n’est plus la peine de discuter avec lui

    • Bazeilles dit :

      Propaganda Staffel ?

    • Patbdx dit :

      L’Allemagne n’a pas le choix. La guerre froide est loin. Plus personne en Europe ne serait prêt à un conflit majeur, et sûrement pas l’Allemagne. Poutine le sait et pousse ses pions tranquillement. il a probablement même poussé ses pions jusqu’à la Maison Blanche. On lui dit, « c’est pas bien, faut pas recommencer ». Puis c’est tout. Il pourrait envahir l’Ukraine entière qu’au mieux on ferait quelques sanctions économiques mais on achèterait toujours du gaz russe.

      • TINA2009 dit :

        Bsr Patbdx !

        Suite à votre remarque , 2 régions d’ukraine de l’Est se battront sans répit contre l’ETAT UKRAINIEN.
        Synthétiquement :
        -Marioupol deviendra officiellement RUSSE , dans le court terme .
        – La POLOGNE doit saboter et influencera les régions Ouest de l’UKRAINE… PRESSIONS OTANIENNES ou PAS ! C’est Historique et non Usual! Non négociable! Et les USA le savent autant que les Allemands, Anglais, Autrichiens, slovaques, et surtout Tchèques, Hongrois et …Français (EH OUAIS !!! relisez l’histoire !!!!! Nous sommes les alliés des hongrois aujourd’hui , comme nous l’avons été contre les Habsbourgs et autrui , pendant plus de 2 siècles continus – XVIème au début du XXème siècle ! et pour ce qui concerne les TCHEQUES, nos commerces, nos cultures et visions se rejoignent avec le comté du Luxembourg depuis le XIIIème siècle).
        – LES tchèques sont les initiateurs les + volontaires et les + combatifs pour une alliance européenne contre les invasions des SLAVES , des TURCS, DES ISLAMISTES, DES JUIFS KABALISTES ! Aussi , les Tchèques et les Hongrois sont les + importants et plus fidèles alliés de moyen terme contre ces menaces .
        —-> Dès lors , de ce qui précède de mes précédents propos, une action urgente doit être entreprise en « PROGRAMME URGENT » : A savoir la dotation de 2 RADARS de Français implantés en Hongrie et Tchéquie ( Je vous laisse deviner de quel type type de fréquence…) , d’une part ; La reconstitution de 3 régiments de Lanceurs érecteurs ( à l’identique des Plutons et Hadès ) de futurs missiles nucléaires de moyenne portée de 1500 à 2500 km de portée pour atteindre le secteur de Dnipropetrovsk.
        Ce qui ne souffre aucune contestation technologique au 30 /11/2018 , d’une part ; et doctrinale stragégique et opérationnelle , d’autre part!
        A bientôt !

    • EchoDelta dit :

      Quand la France pense à elle c’est nationalisme nauséabond, quand c’est l’Allemagne, tout va bien c’est normal… Il n’y a pas comme un décalage incompréhensible ?

  3. intruder dit :

    pour un peu, merkel envoyait ses bateaux pour réprimander…. les ukrainiens!

  4. HENRY dit :

    Et puis, les allemands, ils connaissent bien « l’esprit de Munich », non ?

  5. Jean-Marie H. dit :

    @ Thaurac
    Je ne vois pas bien quelle est la valeur ajoutée par un commentaire qui consiste à faire un copier-coller de ce qui vient d’être écrit.
    Quant à la dépendance énergétique de l’Allemagne, c’est une évidence qu’il était incorrect de mentionner jusqu’à présent.
    .
    Mais observons que sur ce blog on l’a plusieurs fois mentionnée tout en affirmant qu’aucun riverain de la Baltique n’a intérêt à perturber le Northstream et qu’il faut donc chercher ailleurs la cause des « activités sous-marines suspectes » périodiquement évoquées par la Suède.

  6. Pluton dit :

    Comme le dit la fin du billet, face a la contradiction politique de l’allemagne, il y’a la realite des approvisionnements energetiques, et aucun des opposants a nord stream 2 n’a de solution credible a opposer.
    La ou l’allemagne a bien joue son coup, c’est avec le blocage de southstream.
    Rappelons qu’en matiere de contradiction politique les pays a la pointe de l’hostilite anti-russe, continuent a se fournir en russie…
    Et globalement si on (ou les usa) voulait que l’europe ne soit pas aussi dependante des hydrocarbures de la russie, peut etre aurait il fallu avoir une politique etrangere coherente, comme arreter de transformer en zone instable plusieurs pays acteurs majeurs dans le secteur, iraq, libye, et avec ca « l’embargo » us sur l’iran…. avec l’augmentation de la consommation des pays emergeants, l’equation devient complique si en plus on prevoit de faire sans l’energie russe…
    bref l’allemagne est pas stupide, on a beau etre oppose a la russie, la realite est ce qu’elle est, n’en deplaise a certains ce n’est pas les imprecations qui feront tourner l’industrie, le moteur des voitures, ou autres besoins…

  7. petitjean dit :

    « En 2017, la moitié des importations de gaz naturel des pays de l’Union européenne a été fournie par la Russie »
    Quel aveu !!
    Merkel, pour faire une coalition avec les escrologistes, a dû démanteler son parc nucléaire. Aujourd’hui , avec ses centrales au charbon, l’Allemagne est le premier pollueur d’Europe
    Dans la vie faut assumer !
    Ramené par tête d’habitant c’est la France qui pollue le moins avec ses centrales nucléaires
    (j’invite les escrologistes fanatiques de l’éolien à nous dire qui, quoi, fournit l’électricité quand il n’y a pas de vent ! )
    Et donc, les USA qui veulent toujours tenir l’Europe par les couilles (quoi de mieux que l’énergie !) , se proposent de faire traverser l’Atlantique à leurs méthaniers ou autres transporteurs de Gaz, certifié américain. La ficelle est énorme !
    En l’état actuel de nos connaissances, seul le recours au nucléaire peut nous assurer notre indépendance énergétique
    Y-a-t-il un chef d’état ??…………

    • Royal Marine dit :

      Vous avez parfaitement raison. Malheureusement!

    • John dit :

      Pour commencer, votre première phrase n’est pas « un aveu »… C’est comme ça depuis très longtemps, c’est publique et tout le monde le sait…

      Je vous rappelle juste que « pollution » est un terme générique et qu’il y a différents types de pollutions…
      La fission nucléaire produit des déchets polluants pour des millénaires, et leur stockage est un risque pour le futur.
      De l’autre côté, le charbon est problématique pour la qualité de l’air avec des particules fines très dangereuses pour la santé, et son CO2 qui cause le réchauffement climatique. Et pour le gaz, c’est aussi le CO2 qui est problématique, toutefois son bilan est meilleur que pour le pétrole et le charbon.
      La France a fait le choix du nucléaire, et ce choix est aussi lié à sa filière nucléaire militaire, les 2 étant mutuellement dépendantes !
      Concernant l’indépendance énergétique, elle n’existe pas en Europe parce qu’on n’a pas suffisamment de ressources. Le nucléaire français ne permet pas cette indépendance non plus, car les ressources viennent d’ailleurs.
      L’Allemagne en construisant un terminal gazier pour le gaz américain (et éventuellement norvégien, britannique, algérien…) fait le choix de diversifier son approvisionnement, et c’est une manière de ne pas dépendre que d’un fournisseur ! Ce choix est contrairement à ce que vous dites une manière d’être plus indépendant internationalement…

      Concernant le renouvelable, à l’échelle d’une région, la variabilité de la production est énorme en effet. A l’échelle du continent, la variabilité est bien moins importante.
      Avec les données météorologiques très précises, il est possible d’évaluer la production renouvelable, sa variabilité, ses pics (positifs et négatifs)… Donc il est possible d’augmenter la taille du parc renouvelable pour le moment sans impacter les consommateurs.
      Mais face à ce problème, il y a un grand travail à faire pour le stockage d’énergies. Les barrages de pompage/turbinage sont pour le moment les seuls à pouvoir stocker de l’énergie en masse. Pour autant, des solutions sont en cours de développement pour améliorer cela.
      Il y a les batteries utiliser surtout pour réguler le voltage du réseau.
      L’air comprimé, les véhicules électriques, les volants d’inertie, les piles à combustible, électrolyse…
      En bref, avec l’amélioration des systèmes de stockage, il sera possible d’augmenter la part de production du renouvelable. Preuve en est l’absence de coupure de courant malgré l’augmentation massive de ces énergies depuis longtemps.
      Mais pour le moment, le meilleur moyen de réduire la consommation reste l’efficacité énergétique, càd la réduction de pertes énergétiques (moteurs plus modernes, meilleure isolation,…)

      Mais en bref, quand on parle d’énergie, l’indépendance n’existe pas. Le nucléaire ne s’occupe que de la question électrique, mais ne résout pas la question pétrolière en France. L’énergie renouvelable est la seule énergie primaire gratuite qui ne doit pas être importée.
      Vous omettez aussi la dépendance française auprès du Golfe concernant le pétrole qui lui finance le Wahhabisme en Europe et le développement de ce courant qui fait partie de l’encouragement à la radicalisation…

    • John dit :

      P.S.
      L’Allemagne n’a pas eu à entrer en guerre pour protéger son approvisionnement énergétique, la France oui…
      Dans ce domaine, il n’y a pas de solution parfaite !

  8. Blaireau dit :

    Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts…

  9. Namroud dit :

    Si je comprends bien l’origine du problème est que les Russes contrôlent entièrement le détroit de kerch qui est la porte d’entrée à la mer d’ozov qui je le rappelle n’appartient pas qu’aux russes mais aussi aux ukrainiens qui ont des prorts là bas. Ok imaginons la réaction de poutine si par exemple la Turquie décide demain la fermeture du détroit du bosphore aux navires russes et donc l’accès à la mer noire? Ça n’est jamais arrivée même du temps de la guerre froide et je rappelle que la Turquie fait partie de l’OTAN. Imaginons que Londres et Madrid décident de fermer le detroit de gibraltar à la marine russes ? Le fait qu’un pays contrôle un détroit ne l’autorise pas à interdire l’accès à la navigation commerciale à d’autres pays je rappelle que la guerre de 6 jours en 1967 à commencé car Nasser à décidé d’interdire aux navires israéliens l’accès au détroit de tiran.

    • MD dit :

      Imaginons aussi que le Danemark et la Suède s’entendent pour fermer le Kattegat et l’interdire aux navires russes désirant entrer ou sortir de la Mer Baltique.
      Ou que la Finlande et l’Estonie s’entendent pur interdire la traverser du Golfe de Finlande aux navires russes .
      Ou encore mieux, que l’Espagne, le Maroc et le Royaume Uni se mettent d’accord pour interdire la traversée du détroit de Gibraltar aux bateaux de Poutine…

    • Royal Marine dit :

      La circulation dans les détroits est régit par certaines règles internationales… Pour les civils, tout bâtiment marchand peu passer un détroit, en étant prêt toutefois à donner toutes les infos sur sa route, sa vitesse, son lieu de provenance, sa ou ses destinations, sa cargaison, (données AIS fournies automatiquement aujourd’hui par tous les bateaux de plus de 15 m), et en pouvant être soumis à contrôle de la cargaison. Il est donc normal que les Russes contrôlent toutes les cargaisons ukrainiennes, en provenance ou à destination de Marioupol, ne serait ce que pour empêcher la contrebande d’armes et de munitions…
      Pour les navires militaires, une demande doit être transmise aux autorités du détroit 48 h à l’avance, puis confirmée 24 h avant, puis 4 h avant.
      Qui ne se conforme pas aux règles, dans le cas présent, en sachant qu’avant même la réintégration de la Crimée, les bateaux militaires ukrainiens s’y conformaient, car le passage dans le détroit, oblige tout bateau à traverser les eaux territoriales russes?

  10. Indy dit :

    « L’Ukraine doit se montrer raisonnable » ? C’est de l’humour allemand, ou quoi ? La Russie lui occupe des territoires et lui empêche l’accès à ses ports, en en faisant un blocus. Elle lui capture 3 navires en eaux internationales et elle « doit se montrer raisonnable » ?

    Mais c’est un gros foutage de gueule de l’Allemagne, sur le coup ! On va lui occuper la Sarre, et on va lui demander d’être raisonnable…

    • precision dit :

      On peut comprendre que même au milieu d’une guerre (larvée ou non) un chef d’état conseille de négocier plutôt que de chercher l’affrontement militaire. Par contre je me demande aussi ce que Mme Merkel entend par « raisonnable », et si elle visait autre chose que la demande d’envoyer des navires OTAN dans la mer d’Azov ou pas.

    • Thaurac dit :

      Oui, j’aimerais voir la gueule à Merkel si la russie la privait d’une partie de son territoire ou de l’accès à la baltique!
      elle devient vraiment gâteuse…c’est le mandat de trop…

    • Orlando281 dit :

      Vous avez pas compris, la Russie va recréer une Prusse orientale pour la chancelière, et sera nommée présidente à vie, les États baltes seront dépeces, et la Pologne aussi

  11. curieux dit :

    La Russie a un besoin vital d’exporter ses hydrocarbures et donc son gaz. Si Poutine évoque la possibilité de peut-être un jour éventuellement diminuer ses envois de gaz vers l’Allemagne, il détruit instantanément sa crédibilité et sa fiabilité en tant que fournisseur.
    La Pologne n’attend que cela pour investir dans des terminaux pour navires GNL et importer le gaz de schiste américain.
    L’Europe peut investir en Algérie pour augmenter les importations de gaz algérien ou bien importer par bateaux du gaz américain ou qatari. Poutine le sait. Il peut pourrir la vie des allemands pendant un hiver… et après cela il devra aller mendier en Chine pour vendre son gaz.

    • de thillot paul dit :

      vous ne lisez pas tous ,les russes après l’arrêt de south stream a changé du jour au lendemain son
      sens de livraison de son gaz ,direction la Chine et le reste de l’Asie.

    • Jean (le 1er) dit :

      Poutine a déjà paré. Un gazoduc permettant de relier la Russie à la Chine vient d’être terminé. L’UE ferait mieux, comme vous le suggérer, d’investir en Algérie, acheter du pétrol iranien mais éviter le gaz US.

    • Orlando dit :

      Avec des raisonnements comme ça, on est sur de se les geler au moins deux hivers et de payer les hydrocarbures le double d’aujourd’hui, pour refaire une source logistique qui marche il faut presque deux ans

  12. wagdoox dit :

    L’allemagne n’a pas d’amis que des intérêts aujourd’hui le gaz russe, hier la main d’oeuvre pas cher Ukrainienne, encore avant les pauvres syriens qu’on voulait faire bosser 1 euro de l’heure, avec les méchants et fénaiant grecs, après demain ca aura encore changer !

  13. Nike dit :

    L’approvisionnement en énergie est un sujet hautement stratégique. Tant que les allemands n’auront pas compris cela ils resteront des charlots sur la scène internationale.
    Les américains préfèrent polluer leurs sols en exploitant du gaz de schiste ou des sables bitumineux plutôt que dépendre des arabes.
    Nous on se bat (en partie) pour l’uranium en Afrique.
    Et les Allemands achètent tranquillement leur gaz aux Russes. Ils veulent un siège à l’ONU mais ils ne s’en donnent pas les moyens.

  14. personne dit :

    Et l’Ukraine est entre les petites mimines de nos potes nazis, et l’Allemagne, les nazis, elle connait…

  15. datamo dit :

    L’Allemagne est la 1ere victime des sanctions contre la Russie.
    Les USA exigent des européens des mesures qu’ils n’appliquent pas eux mêmes.
    Pas étonnant que Merkel temporise.

    • Arno dit :

      Nos exportations d’agro-alimentaires vers la russie ont été fortement pénalisées aussi.
      Je ne parle même pas de l’affaire des BPC.

  16. petitjean dit :

    « l’Allemagne pratique la politique reprochée à Trump, à savoir Allemagne d’abord »
    mais n’est-ce pas le rôle d’un chef d’état que de penser à son pays d’abord ??
    et je suis un adversaire convaincu de Merkel !
    Au fait, Macron, il roule pour qui, pour quoi, il défend bec et ongle les intérêts de qui, de quoi ? De la France ? Du peuple français ?
    à votre avis ?…………….

  17. Rascasse dit :

    Merkel, c’est Chamberlain. Reste à savoir qui sera Daladier.

    • Huge Barbarian dit :

      Le problème avec les analogies historiques du niveau d’un cours d’Histoire de 5ème… Du recul est nécessaire.

  18. Nihilo dit :

    Greenpeace a raison : il faut arrêter le nucléaire 😀 et … acheter l’énergie à un régime autoritaire et agressif (la Russie) et brûler du charbon ! 😀 (sarcasme).

    Pourtant, ça aurait pu être assez simple quoiqu’assez osé : envoyer quelques petits bateaux OTAN ou allemands ou polonais là où étaient coulées les fondations de ce pont (dont je découvre l’existence), les laisser immobiles ou leur faire faire des ronds dans l’eau, juste de quoi empêcher la construction du pont. Un peu comme font certains pays en naviguant à proximité des îles envahies par la Chine et transformées en porte-avion immobiles …

    • Auguste dit :

      Faire sauter le pont,c’est ce que les Russes craignent,c’est pour çà qu’ils sont nerveux.

    • Barfly dit :

      Merci. J’avais déjà lu cet article dans le très bon site areion.24.
      Et c’est pourquoi l’indépendance énergétique est une priorité. Voilà un enjeux majeur à long terme. La contestation des gilets jaunes aujourd’hui c’est déjà un effet de cette politique. Nous n’en sommes qu’au début.
      Et c’est pourquoi un pays comme l’Allemagne, dépendant énergétique de la Russie ne hausse pas plus le ton à propos des tensions en Ukraine. Quand on n’est dépendant de quelqu’un, il y a toujours une arrière pensée.

  19. NRJ dit :

    Faudrait il intervenir en Ukraine si une guerre se déclarait ? J’avoue que je ne sais pas. Qui a une opinion et des arguments à faire valoir?

    • Namroud dit :

      Mourir pour Kiev

    • Yannus dit :

      Bonjour,
      Si une guerre devait éclater en Ukraine, nous aurions droit à un remake de type guerre de Corée, personne n’ayant d’intérêt à voir ce conflit s’étendre à des pays de l’OTAN ou de l’UE ni même sur le territoire Russe parce que le risque de guerre nucléaire serait trop grand. Ce serait un peu la même chose en mer de Chine ou pour Taïwan.
      Ne pas intervenir signerait la fin de l’UE voir même de l’OTAN.
      Par contre intervenir ne veut pas dire que la France doivent y employer ses troupes pendant que la Pologne et l’Allemagne lui souhaite bonne chance. Intervenir c’est y aller avec les Polonais et les Allemands en tête et la France en soutien.

    • precision dit :

      Un argument est le mémorandum de Budapest par lequel GB, USA et Russie (snif) mais aussi France et Chine ont garantit l’intégrité territoriale de l’Ukraine en échange de sa dénucléarisation. Si on estime que la parole donnée a une certaine valeur… La Crimée et le Donbass posent déjà problème sans même qu’il y ait de guerre ouverte.

    • Molloy dit :

      Intervenir en Ukraine ??
      Pour sauver un pays en cours d’effondrement, gangrené par la corruption et noyauté par une extrême-droite ultra (pour rester poli) ?
      Pour sauver le siège du roi du chocolat ?
      Franchement…

    • Wagdoox dit :

      On a rien à voir là dedans
      C.est pas un pays allié.
      Les guerres à droite et à gauche ça suffit en plus face à une puissance nucléaire.
      Par contre si ça arrive il faudra mettre la frontière est de l’ue En défense.

    • revnonausujai dit :

      Le chancelier Bismarck fit un jour remarquer que Balkans ne valaient pas que l’on y risque les os d’un grenadier de Poméranie.
      l’Ukraine ne vaut pas non plus que l’on y risque les os d’un GV de Romorantin ou d’Egliseneuve d’Entraigues; raison nécéssaire et suffisante !

    • bazeiiles dit :

      Je crains que nous n’ayons pas d’autre choix que de le faire. Sinon, où s’arrêteront-t-ils ?

    • Barfly dit :

      Si il y a une guerre en Ukraine elle sera le fait de la Russie. Je ne vois pas l’Ukraine attaquer la Russie, même en imaginant les pires complots.
      Personnellement je n’ai aucune envie de voir mon pays rentrer en guerre avec la Russie. Par conter il y a bien d’autres manières de soutenir l’Ukraine….

    • Clavier dit :

      Je peux vous assurer que même si la bande côtière de la mer d’Azof était envahie par l’armée russe , personne ne bougerait…….

  20. Pierre dit :

    Et les allemands veulent un siège au CSNU pour représenter l’UE. Elle parlera au nom des importateurs de gaz russe c’est ça ? Ça fera consensus à tous les coups…

  21. Clavier dit :

    Personne dans l’OTAN n’a envie de risquer une guerre locale pour voler au secours de l’Ukraine…
    Les Américains froncent les sourcils, histoire de montrer qui porte la culotte et observent ses alliés se défausser sur eux …..Ils savent bien que les ennuis majeurs viendront du Pacifique !

  22. Petit canard laqué dit :

    NRJ: faudrait déjà savoir si le peuple ukrainien soutiendrait une telle intervention…
    Chez les marionnettistes pro-Maidan on vous dira que oui…
    Dans la rue, on vous dira que tout manque depuis dans un pays exsangue aux mains d’une clique hétéroclite mélangeant chocolatiers apatrides et groupuscules nazis…
    Nos troupes seraient prises pour responsables de ce chaos, et certainement pas vues comme des délivreurs…
    A moins de faire un formidable coup de poker, de se retourner contre ceux que nous avons mis en place en faisant comme si nous en délivrions les masses de l’oppression…
    On l’a déjà fait… Alors pourquoi pas…
    Mais cette stratégie ne peut être qu’Européenne vu ce que les ricains ont investit là-bas…
    Le fils de Rosé Baïden le premier…

  23. pepel_WASSKA dit :

    Pour une fin de non-recevoir, c’en est une, mais on ne peut qu’être surpris par le manque de tact de la chancellière. Elle était plus diplomate quand elle était plus jeune… Le jeu du tyran Poutine est pourtant clair. En bloquant l’accès maritime, il aura plus de facilités pour lancer une offensive terrestre.
    Je ne crois pas que l’Europe doive se résigner à voir disparaitre l’Ukraine petit à petit, sinon on peut aussi dire adieu à la Géorgie, puis à la Lettonie. Les appels au dialogue me font bien rire. Il y en a qui ne dialogue pas, et qui avance les pions militaires.

  24. MD dit :

    Et c’est donc cette Allemagne là qui a le culot demander aux Français de céder leur siège permanent au conseil de l’ONU?

  25. Le Glaive dit :

    Il est important de rappeler que la confiscation des trois navires fait suite à leur incursion à l’intérieur de l’espace maritime russe, c’est à dire suite à un acte illégal pouvant être interprété comme menaçant , car par une puissance ennemie. C’est donc une action parfaitement normale.
    Présenter cela comme une action agressive serait à la fois mensonger et tendancieux.

    • Carin dit :

      À le glaive
      Ce que vous devriez « rappeler » c’est que ce détroit est russo/ukrainien… même si votre patron a envahi la Crimée pour déclarer qu’aujourd’hui le détroit est russe… et ne venez surtout pas me dire que les Criméens ont votés pour un rattachement à la mère Russie, car depuis ce fameux vote votre patron refuse une autre consultation publique sous le contrôle de l’ONU… et je vous arrête tout de suite les « observateurs internationaux » présent et composés des troupes de marine le Pen et leurs consœurs ne sont pas du tout représentatives du monde… eh oui, les crédits accordés par votre patron aux extrêmes droites d’europe avait bien des intérêts!!!

  26. Aldenor dit :

    Donc un pays qui veut être membre permanent du conseil de sécurité (via un prête-nom) mène une politique qui va à l’enconotre de la charte….
    Il n’y a pas qu’en France qu’il y a des politiques incohérents.

  27. DE THILLOT paul dit :

    je suis censuré chez opex .je suis un ancien .j’ai fais mon service en 1964-1965 FFA.16 GCP.
    à cette époque nous étions otan 1964 fin novembre 64 ,sortie otan plus de manœuvre otan ,plus
    d’armement américains usm1,retour armement français du jour au lendemain mas 49/56.
    guerre froide rideau rouge en Allemagne et les autres pays du centre de l’Europe.fin du mur
    communiste .avance de l’otan sur les anciens pays communistes et maintenant nous avons des
    américains et d’autres pays de l’otan en Ukraine .QUI SAIT QUI ENVAHIT QUI ????

    • Castel dit :

      @ THILLOT paul
       » et maintenant nous avons des américains et d’autres pays de l’otan en Ukraine »
      Ah bon?, ben vous avez de bons yeux, en ce qui me concerne , je n’ai pas encore vu un seul char appartenant à l’OTAN pénétrer dans ce pays…..
      Par contre, les chars Russes eux, ne manquent pas !!!

  28. Le Glaive dit :

    L’analyse de cet incident et de ses conséquences apporte des éléments très intéressants, notamment rétroactivement, concernant l’affaire du vol MH17.
    Qu’observons nous ici ? L’Ukraine se lance délibérément dans une opération suicidaire à double détente : en amenant ou en laissant des navires dans l’espace maritime Russe, volontairement, ils savent qu’il y aura une réaction et que peut-être même les navires seront coulés… Ceci provoquerait immédiatement une vague d’indignation dans toute l’Europe occidentale et donc dans l’OTAN, qui se dresserait de façon unanime contre les Russes et donc soutiendrait automatiquement toute action de l’Ukraine…
    Il s’agit d’un procédé quasiment identique, sur le plan maritime, à ce qui s’est passé avec le vol MH17 : Un événement grave délibérément provoqué de façon à susciter une indignation occidentale et une intervention contre la Russie..
    Plus globalement nous retrouvons un schéma, un mode opératoire, qui est désormais très connu car il a été utilisé avec de nombreuses variantes depuis près de 70 ans : Provoquer ou laisser faire un événement grave qui va frapper et indigner l’opinion internationale ou nationale, ce qui va permettre ensuite d’en retirer des avantages: Possibilité d’intervention extérieure, soutien à une cause indéfendable par ailleurs, obtention une nouvelle législation (aux USA par exemple, après les attentats du 11 septembre), obtention de pouvoirs et de moyens étendus pour le lobby militaire et industriel, etc ..dans tous les cas c’est un évènement fort, qui remplace avantageusement et vite, une longue , hasardeuse et complexe campagne d’opinion: une sorte de carte maîtresse, gagnante à tous les coups !
    C’est le même type de procédé qui a permis le déclenchement de l’intervention américaine au Vietnam, on le sait maintenant : l’incident de départ du Pueblo a été fabriqué..On peut même remonter plus loin : l’incroyable attaque contre Pearl Harbor, qui n’a pas été évitée alors que les moyens de le faire existaient, et qui a permis aux USA d’attaquer le Japon et de l’amener jusqu’au final de l’attaque nucléaire sans se faire accuser de disproportion : Pearl Harbor a permis de tout justifier ensuite et de tout excuser , jusqu’à aujourd’hui..!
    C’est toujours le même type de procédé qui est toujours utilisé , mais surtout : par le même clan..
    En procédant à cette nouvelle provocation en mer d’Azov, l’Ukraine vient de mettre le projecteur de façon très maladroite sur ses méthodes, et ce projecteur éclaire désormais, pour ceux qui n’avaient pas encore compris, et de façon aveuglante, ce qui s’est passé concernant le vol MH17. Les allemands l’ont probablement compris aussi , et demandent à l’Ukraine de se calmer: c’est un minimum exigible

  29. Fournier Olivier dit :

    On oublie aussi qu’à l’inverse, la Russie est dépendante de ses exports vers l’Europe. C’est un moyen de pression à son encontre.

  30. Plusdepognon dit :

    @NRJ
    Ça date… mais c’est toujours vrai à mon sens.
    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/02/21/31002-20140221ARTFIG00089-l-ukraine-enjeu-d-un-nouvelle-guerre-froide-o-l-europe-n-a-pas-sa-place.php
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-enjeux-internationaux-mardi-23-janvier-2018
    https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/ukraine-russie-va-t-vers-une-nouvelle-escalade-militaire
    Mais en gros, il y a du monde sur la fréquence !
    Le silence autour de ce conflit est tellement assourdissant, il y a tellement d’enjeux… Bien malin celui qui voit comment ça va tourner.

  31. Thaurac dit :

    On a le nucléaire, et si on le démantèle , une, on peut dire adieu à l’électricité bon marché, ensuite on va importer car l’éolien, solaire et consort on montré leurs limites.
    Donc les écolos vont se tirer une balle dans le pied, car ils ne veulent pas d’augmentation de l’électricité, bref, savoir ce qu’ils veulent est assez compliqué, et l’allemagne s’en mord les doigts, brulant à fond du charbon pour son électricité, et même les centrale au gaz pollueront aussi, faut pas rêver.
    Le nucléaire, si sécurisé, moderne, , sera pour nous la meilleure solution en attendant mieux, c’est pas aux écolos à faire la loi, d’ailleurs ils stagnent toujours dans les sondages!

  32. aleksandar dit :

    C’est amusant de voir comment la propagande agit sur les esprits faibles.
    Donc, depuis 2014 :
    – Le détroit de Kerch n’a jamais été fermé
    – Il n’y a jamais eu aucun blocus
    – Les navires de la marine Ukrainienne sont déjà passé sous le pont a de nombreuses reprises, la dernière fois le 02 septembre 2018.
    – Depuis les menaces de faire sauter le pont , les gardes cotes ont renforcé les contrôles ce qui effectivement allonge les délais ( mais beaucoup moins que pour passer le canal de Suez par exemple )
    – Et pour les ignorants en géographie, les navires ukrainiens étaient cette fois ci dans les eaux territoriales de la Russie de 2014, donc AVANT le rattachement de la Crimée.
    Bonne chance a tous les excités qui veulent faire la guerre a la Russie pour l’empêcher de gérer le trafic maritime dans ses eaux territoriales.

    • precision dit :

      J’ai effectivement lu sur des sites « russes » que les navires auraient été dans les eaux territoriales russes. Mais je n’ai pas pu corroborrer ces éléments dans la presse nationale, or les journaux russes ont parfois tendance à déformer la vérité (là où nos journaux ont plutôt tendance à ne montrer que ce qui les arrange). Avez vous vu des cartes montrant les trajectoires suivies par les navires impliqués?

    • Carin dit :

      À aleksandar
      Dès que les russes ôteront le bateau qu’ils ont mis en travers de la partie ukrainienne, vous verrez que les bateaux ukrainiens n’emprunteront plus la partie russe d’avant l’invasion de la Crimée… mais vous avez raison « la propagande agit sur les esprits faibles ».

  33. vrai_chasseur dit :

    Si la Russie arrête d’exporter son gaz, son économie va flancher. Et là, c’est des millions de gilets jaunes qu’elle va avoir dans ses rues. Ouverture d’une gigantesque boite de Pandore.

    Merkel et Poutine le savent parfaitement. Personne n’a intérêt à ça. L’interdépendance entre eux est plus subtile qu’on croit.
    Poutine a désespérément besoin des euros allemands pour ne pas voir le Kremlin se faire balayer dans une implosion économique de la Russie. Il consent des prix très attractifs sur le gaz pour les verrouiller. Il cherche d’autres clients comme la Turquie, mais il sait très bien que ce ne sera pas les mêmes volumes et surtout pas le même état d’esprit.
    Tout le reste n’est que tactique de sa part pour calmer le jeu en interne. Pour éviter la déprime au bon peuple russe, il s’agit de lui affirmer (le peuple russe n’est pas dupe mais n’a pas d’autre option) que son pays est grand et fort et qu’il n’a donc pas besoin de descendre dans la rue. D’abord, vite vite reprendre pied sur la scène internationale pour dire que la Russie compte. Et là où c’est le plus rapide à faire, donc avec la force armée et pas avec les salamalecs diplomatiques. Ce sera la Crimée, la Syrie. Ensuite, gesticuler militairement en envoyant ses avions et ses bateaux se promener un peu partout pour se la jouer grande puissance (de préférence en Europe : c’est pas très loin, et moins risqué car il n’y aura que des réactions molles de toute façon). Et surtout mettre en scène sa propre tsarisation. Le peuple russe moderne a l’impression d’être l’avorton d’un échec, celui du communisme. Il a besoin de se regarder dans la glace avec un autre sentiment qu’avoir les boules sur son origine. Tous les peuples sont comme ça. Nous aussi.
    Merkel fait le choix, politiquement impopulaire mais réaliste, d’éviter qu’un pays de près de 150 millions d’habitants qui se trouve aux portes de l’Europe, ne devienne une cocotte-minute incontrôlable si on lui sape son économie. Elle fait le sale boulot pour les autres, en quelque sorte, en assumant seule l’impopularité politique de cette action de stabilisation.
    Tout le jeu des 2 est de ne pas transformer cette interdépendance économique en impasse politique pour chacun.

    Trump, que comprend-t-il de tout ça …
    Déjà ses tweets seraient plus percutants, si le gaz de schiste US avait un prix comparable au gaz russe. Actuellement il est 30% plus cher. Faudrait commencer par ça, déjà, lui qui adore les deals de VRP.
    Et l’Ukraine… ils ont mis la référence très haute en matière de corruption. Dans les milieux d’affaires internationaux, l’expression de référence maintenant pour dire qu’un dossier est vraiment foireux c’est « pourri comme en Ukraine ». Ils ont fourni aux russes, eux-mêmes et sur un plateau d’argent, le prétexte d’intervenir : pour laver plus blanc. On se prend parfois à penser qu’ils l’ont cherché, alors, comme Merkel, on a envie de leur dire « on se calme » quand ils veulent faire chauffer la marmite.
    Et si ça chauffe trop ? probable qu’il faille montrer un peu plus les dents OTANesques. Mais surtout il va sans doute falloir parler sérieusement gaz avec Poutine. Probable aussi que ce sera plus efficace.

  34. nexterience dit :

    Pendant ce temps, le allemands refusent de financer un grand plan européen de transition énergétique financé par la BCE!
    Cela pourrait créer des millions d’emplois tout en garantissant plus d’indépendance énergétique.
    .
    Ils veulent sauver l’économie, contre le CO2,
    On aura le CO2 et la guerre!

  35. nexterience dit :

    On sait dans quelle direction nous nous dirigeons. Outre la géopolitique, l’Allemagne est à côté de ses pompes avec ses bagnoles et son gaz russe.
    .
    https://www.liberation.fr/planete/2018/11/30/climat-objectif-zero-carbone-pour-l-union-d-ici-2050_1695056

  36. alexandre dit :

    C’est plus ou moins la doctrine des marchands de tapis Nordiques, le monde peut bien cramer, du moment que le budget est à l’équilibre tout va bien.
    Il ne faut pas les suivre dans cette voie et éxiger des efforts de l’Allemagne en terme de dépenses liés à la souveraineté, sinon on quitte le mérché commun, après tout pour le moment tout ce que ça fait c’est de nous mettre en concurrence avec des pays qui n’ont pas du tout les memes dépenses que nous ni le meme systheme de protection sociale. Si l’europe ne souhaite pas réellement garder sa souveraineté mais que le but c’est d’etouffer économiquement la France, autant remettre des taxes douanières, nous en avons besoin.

  37. Orlando281 dit :

    Vous avez pas compris, la Russie va recréer une Prusse orientale pour la chancelière, et sera nommée présidente à vie, les États baltes seront dépeces, et la Pologne aussi

  38. Orlando dit :

    Avec des raisonnements comme ça, on est sur de se les geler au moins deux hivers et de payer les hydrocarbures le double d’aujourd’hui, pour refaire une source logistique qui marche il faut presque deux ans
    Il y a y a tout le temps des idioties écrites sue ce site que vous cautionnez, alors quand la dérision et l’humour arrivent avec des donnees plus qu’historiques, vous avez la trouille, car vous êtes incultes sur l’histoire

  39. lxm dit :

    Effectivement, celui qui donne l’énergie( à ne pas confondre avec l’argent qui est une invention intellectuelle) est le patron; et l’allemagne est le début du bloc eurasiatique( elle est à 90% continen tale) et a des affinités à rejoindre la russie, la frontière entre ouest( thassalocraties et mégalopoles) et est( empire continental nomade) est le Rhin, mais aussi les ex-villes de la hanse au nord de l’allemagne, ou le danube au sud. Donc l’europe est avant tout l’union l’union franco-allemande comme noyau de l’union de tout l’atlantique avec l’eurasie, ce qui signifierait l’union de la mer et de la terre, de presque tout le globe terrestre et ensuite la projection de l’humanité dans l’espace.
    On propose à la russie d’entrer dans l’OTAN, sérieusement, en remodelant cette organisation.
    Car, je me demande, est-ce que tous ces super cerveaux qui nous dirigent attendent une guerre nucléaire globale ou ils s’en foutent simplement ? parce que là le monde se divise très sérieusement en 2.

  40. ScopeWizard dit :

    À n’ en pas douter , je vais encore me faire beaucoup d’ amis mais je ne comprends pas que l’ on n’ essaie pas de se rapprocher davantage de la Russie , désolé cette attitude n’ est pas plus intelligente que de ne cesser de lécher les serres de l’ aigle à tête blanche américain qui n’ a rien à cirer de nous sinon pour servir ses propres intérêts en espérant avoir choisi le meilleur des alliés ……………..
    Il ne s’ agit pas d’ opposer les uns aux autres ou de demander un renversement des alliances , il s’ agit de rester logique et pragmatique en tenant compte du Monde tel qu’ il est aujourd’hui et non tel qu’ il était hier …………….
    .
    Déjà , même si ce fut le cas sous Staline qui fit preuve de brutalité mémorable lors de la période soviétique , j’ imagine très mal , peut-être à tort remarquez , la Russie de Poutine s’ en prendre aux États Baltes ou à la Pologne !
    Poutine n’ est pas Staline , sa Russie n’ est pas l’ URSS du « petit père des peuples » ni même de Brejnev ; par contre , comme tout bon dirigeant qui se respecte , Poutine a le devoir de préserver et de défendre les intérêts de son pays exactement comme n’ importe quel autre dirigeant en ce Monde , mais à la différence de tous , son pays est immense , le plus grand , et fort peu peuplé tout en étant riche de ressources naturelles même si les conditions climatiques rendent leur exploitation parfois très difficile ………..
    .
    Cependant , en dépit d’ une armée sans commune mesure avec l’ hyper-puissance de l’ ancienne Armée Rouge forte de près de 5 millions de soldats , véritable colosse aux pieds d’ argile au fonctionnement très au-dessus de ses moyens , l’ actuelle Armée Russe constitue par sa puissance nucléaire qu’ il ne faut surtout jamais mésestimer une menace potentielle qui n’ est pas à l’ abri de tomber en d’ autres mains beaucoup moins conciliantes que celles de l’ ex numéro 2 du KGB en RDA puis éphémère chef du FSB sous Eltsine ……………
    .
    Donc , tout d’ abord intéressons-nous de près à la Russie et examinons en détail si celle-ci constitue un gros danger imminent ou plutôt un danger relatif qu’ il s’ agit quoi qu’ il en soit de tenir à l’ œil sans tomber dans d’ excessives et prématurées conclusions , dans d’ inutiles et contre-productifs raisonnements à l’ emporte pièce ; posons les données dont nous disposons et gardons la tête froide …………….
    .
    Quid de la menace russe ?
    .
    Et venons-en sans plus attendre à la question qui est en filigrane de toute cette agitation : Vladimir Poutine est-il un dictateur qui veut régner sur la Planète en commençant éventuellement ses rêves de conquête du vaste Monde via l’ invasion des Pays Baltes ou de la Pologne ?
    Ce qui pour l’ instant fait les affaires des USA via l’ OTAN , leur permettant de tenir les européens en les divisant tout en en les influençant au maximum .
    .
    À cette question , il me faut répondre clairement NON !
    .
    Pourquoi cela paraît-il extrêmement improbable ?
    .
    Quand-bien même ce serait son souhait le plus cher , comment pourrait-il l’ accomplir ?
    S’ étendant d’ Est en Ouest , du Nord au Sud , sur près de 17 millions de km2 , la Russie est un territoire immense , plusieurs fuseaux horaires et un climat rude , ce territoire est aux trois quarts vide ( sinon plus ) , sa population ne compte que 146/147 millions d’ habitants soit à peine une vingtaine de plus que celle du Japon à la superficie 1/3 de fois moins grande que celle de la France métropolitaine ; une telle immensité est déjà par nature difficile à contrôler surtout qu’ elle est constituée d’ une mosaïque de peuples dont l’ homogénéité laisse à désirer ………..
    .
    De plus , et c’ est un point crucial , s’ ajoute à ce premier constat géographique un très sérieux problème démographique qui malgré de gros efforts , une politique et des mesures en faveur de la natalité n’ a toujours pas été résolu de façon satisfaisante ……………..
    CE QUI EST UN TRÈS GROS OBSTACLE POUR TOUT PAYS QUI SE LANCERAIT DANS L’ AVENTURE D’UNE GUERRE , C’ EST MÊME SUICIDAIRE ………………….
    En effet , il subsiste un trou démographique dans la pyramide des âges dû à la fois à la chute de l’ URSS mais aussi au chaos des années de transition durant lesquelles le taux de mortalité a bondi tandis que celui des naissances s’ est effondré !
    J’ insiste , la Russie se trouve confrontée là à un premier obstacle majeur dont il est presque impossible de s’ affranchir ………………..
    .
    Ensuite , même s’ il ne faut pas la sous-estimer , il ne faut pas davantage surestimer la puissance de la Russie notamment sur le plan économique qui n’ est vraiment pas son fort ……………..
    Son PIB doit se situer quelque part entre celui de l’ Espagne et de l’ Italie alors qu’ elle recèle et exploite d’ importants gisements de ressources naturelles telles que le gaz ou le pétrole .
    Sauf qu’ actuellement , son économie reste une économie de Rente ( par exemple et c’ est le cas , tu as de grandes réserves de gaz et tu le vends tel quel , sans forcément avoir besoin de beaucoup investir en équipements ou installations diverses nouveaux ) qui éprouve beaucoup de difficultés à passer au stade supérieur du développement économique tellement il y a eu de retards accumulés depuis les années 1950 ………………
    .
    Alors , à ce propos , petite parenthèse , on peut penser ce que l’ on veut de la Russie de Poutine et de Poutine lui-même , il n’ empêche que cette puissance objectivement plutôt moyenne parvient à parler d’ égal à égal avec une super-puissance comme les USA sur des dossiers comme celui de la Syrie …………….
    Ce qui prouve que volontarisme politique et détermination peuvent payer !
    À méditer pour tous ceux qui s’ imaginent que la France n’ est qu’ un petit pays ; rendez-vous compte à peine 65 millions d’ habitants , c’ est minable … Et bien non , cent fois NON , l’ exemple de la Russie nous démontre que ce n’ est pas vrai du tout et que nous ferions mieux de nous en inspirer .
    Il est du reste toujours utile de rappeler que France comme Russie sont parmi les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations-Unies et que sur l’ échiquier de la scène internationale , cela compte énormément ………………….
    .
    Pour ma part , je suis persuadé que c’ est bien ce volontarisme politique affiché ouvertement par la Russie en la personne de Vladimir Poutine qui pose problème et laisse à penser que ce grand pays est à nouveau animé par des ambitions impérialistes ……………….
    En a t-elle les moyens ? vu cette première analyse je ne le pense pas ; en a t-elle le désir ? je ne l’ exclus pas mais entre désir et réalité , il y a le plus souvent une marge …………………….
    .
    Alors , autre question qui vient à l’ esprit , à propos de la nature même du régime russe , peut-on dire de la Russie qu’ elle est une dictature ?
    .
    On ne peut pas vraiment dire ça ………… mais on ne peut le comprendre que si l’ on ré-contextualise …………….
    .
    La Russie n’ est passée que très récemment du modèle impérial à une normalisation nationale avec l’ élection de Boris Eltsine à la Présidence de la République pour la première fois en 1991 et l’ adoption en décembre 1993 de la Constitution de la Fédération de Russie par référendum .
    La Russie est par conséquent une toute jeune nation qui a été pendant très longtemps un empire ; l’ Empire Soviétique ayant finalement succédé à l’ Empire des Romanov , c’ est à dire à celui des Tsars .
    Du coup , dans un espace de temps si court , la Russie n’ a pas eu réellement le temps afin d’ achever sa transition démocratique ……………………
    .
    Afin de se faire une idée de la situation qui soit la plus honnête possible , ne jamais perdre due vue que ce pays était dévasté par l’ anarchie suite aux calamiteuses années Eltsine ainsi que par la prédation de toute l’ économie par les oligarques ( en gros , ceux qui ont compris et ont su pleinement tirer parti du virage capitaliste et libéral en mettant la main sur les diverses ressources du pays comme par exemple la production d’ électricité , la distribution de l’ eau , l’ extraction du gaz , le pétrole , etc …. ) à la faveur de privatisations réalisées dans des conditions particulièrement opaques , et que par voie de conséquences , le Président Vladimir Poutine n’ a guère eu d’ autre choix dans un premier temps que de s’ attacher à rétablir l’ autorité de l’ état même s’ il est quasiment certain qu’ il en a lui même profité !
    .
    Brièvement , les années 1990 sont caractérisées entre 1989 et 1998 par une dégringolade du PIB qui a perdu 55% , par une espérance de Vie des hommes tombée à 60 ans , par un taux de mortalité qui a augmenté de 30% , par une chute du taux de natalité de 40% , par une explosion de l’ inflation !
    Une véritable humiliation totale avec quelque chose comme 40% de l’ économie russe démonétisée ( il fallait faire du troc pour s’ acheter de quoi manger) , imaginez le traumatisme enduré par le peuple russe qui a vécu tout cela et la difficulté de la tâche incombant à Poutine ……………
    .
    À ce propos , dans de telles conditions , Poutine pouvait-il éviter de relever son pays sans faire preuve d’ autoritarisme ?
    De même , à la lumière de tout ceci , est-il si étonnant qu’ une grande partie du peuple russe lui soit si reconnaissante et qu’ il puisse se maintenir au pouvoir dans la durée même si sa côté est aujourd’hui en baisse ?
    .
    À présent , quid du fonctionnement interne de la Russie ?
    .
    Concernant l’ aspect « vertical » du pouvoir , il s’ agit le plus souvent d’ une apparence car en réalité l’ état russe ne fonctionne pas si bien que ça ……………
    En fait , ça ne va pas !
    Poutine lui-même reconnaît qu’ environ un quart seulement de ses décisions sont à minima correctement appliquées ; rien ne fonctionne comme il faudrait , la quasi-totalité des principaux rouages sont grippés .
    L’ administration ne se casse pas la tête , le système juridique laisse à désirer , le judiciaire fonctionne mal , etc …………….
    Par conséquent , la soit-disant toute-puissance de l’ État Russe n’ est qu’ un mythe ; il a au contraire grand-besoin d’ être renforcé , consolidé .
    .
    Comme nous l’ avons vu , la Russie est 35 fois plus grande que la France mais ne compte proportionnellement que très peu d’habitants inégalement répartis soit 145/147 millions dont près de 12 millions rien qu’ à Moscou sachant qu’ une bonne partie de cette population souffre de précarité , de maladies comme la Tuberculose , le SIDA , ainsi que de deux autres fléaux majeurs : l’abus d’alcool et la consommation de drogues qui ravagent sa population notamment à cause des années Mikhail Gorbatchev ( 1985-1991 ) surnommé « Le Premier Secrétaire de l’ Eau Minérale » suite à sa décision d’ interdire l’ alcool ( ce qui pouvait se justifier tellement nombre de russes buvaient ) qui à l’ instar de la Prohibition aux USA dans les années 1920/1930 a permis l’ émergence de tant de mafias .
    .
    La Russie dispose de ressources , certes , mais elle subit toujours les stigmates de la Seconde Guerre mondiale contre le nazisme ( la Grande Guerre Patriotique ) et les séquelles de la Guerre Froide débutée sous Staline dont les plaies béantes n’ont jamais tout à fait cicatrisé …………….
    .
    Selon l’ un des plus éminents spécialistes de la Russie , Jean Robert Raviot , le régime russe s’ apparente à une « démocratie plébiscitaire » et il existe un populisme d’ état ; deux notions primordiales qui permettent de rendre compte de la spécificité de la situation russe où cohabitent à la fois un état faible et l’ autorité forte d’ un leader charismatique et de ses proches avec la domination pratiquement sans partage du parti du président en exercice sur la vie politique de toute la Russie …
    .
    Aux dernières élections ou avant dernières , Russie Unie , le parti du Président Poutine ultra-majoritaire au Parlement , a recueilli environ 60% des suffrages tandis que le Parti Communiste , pourtant second , n’ a fait que 13% …………..
    Quant-aux autres partis , insuffisamment structurés , Russie Juste , le parti de Centre-Gauche et le Parti Libéral Démocrate de Russie , situé lui à l’ Extrême-Droite , se partagent les restes et ne constituent qu’ une opposition faible …………………..
    À l’ évidence , ce paysage politique ne favorise pas une éventuelle alternance de pouvoir ………….
    De fait , le parti du pouvoir n’ a jamais perdu d’ élection nationale !
    .
    Petit rappel de la chronologie :
    .
    Boris Eltsine premier président élu de la Russie se succède à lui-même en 1996 , puis il fait appel à Poutine qui arrive en 2000 , Poutine se représente en 2004 , il est réélu puis il passe la main en devenant Premier Ministre de 2008 à 2012 de Medvedev qu’ il a lui-même choisi , revient au Kremlin dès 2012 son mandat étant rallongé de deux ans soit 6 ans au lieu de 4 et devait être réélu une nouvelle fois en 2018 !
    .
    Le moins que l’ on puisse dire est que tout ceci est très « spécial » ………..
    .
    Cela étant , nous ne devons pas oublier que la Russie fait ses premiers pas en tant que nation ; comment alors s’ étonner qu’ elle ne fonctionne pas d’ emblée comme par exemple la Démocratie Britannique qui , rappelons-le est la plus ancienne démocratie d’ Europe ……………
    .
    Notre démocratie à nous est bien évidemment fort différente mais a tendance à se dissimuler à elle-même certains penchants …
    .
    Quoiqu’ il en soit , selon moi , soyons rassurés , la Russie ne représente en rien un danger ; bien au contraire , ce serait probablement un bon allié potentiel dans le cadre de la Mondialisation ( dont je ne suis pourtant pas un « fan » ) , dans celui de l’ émergence d’ un monde multipolaire équilibré ( si possible ) , ainsi que dans le cadre des graves problèmes que traverse actuellement l’ Union Européenne .
    Je sais , il y a aussi eu la Tchétchénie , l’ Ossétie , la Transnistrie qui à juste titre n’ ont pas apaisé nos craintes vis à vis d’ une Russie soviétique qui nous a tant fait trembler à l’ époque Staline puis plus tard durant celle de Brejnev …………….
    .
    Bref , je suis persuadé que les occidentaux , et en particulier les américains , ont manqué d’ intelligence dans leur rapport avec la Russie de Poutine lorsque ce dernier dès son accession au pouvoir appelé par Eltsine après un court séjour à la tête du FSB ( Poutine 1 ) , sa réélection ( Poutine 2 ) puis l’ épisode Medvedev , était « accessible » voire enclin à un véritable rapprochement avec l’ Europe et même vis à vis de l’ OTAN ……..
    Medvedev président était même d’ humeur très enthousiaste …. sans-doute un peu trop aux yeux de Poutine mais tout de même il y avait un gros coup à jouer en restant fermes , toujours dissuasifs , mais nettement plus coopératifs ……….
    .
    Après , nous avons assisté en 2012 au retour de Vladimir Poutine à la tête de la Russie ; retour caractérisé notamment par une alliance avec l’ Église Orthodoxe ( Poutine 3 ) et un durcissement du reste hautement prévisible car suite à la tragédie de la prise d’ otages de l’ école de Beslan en 2004 , Poutine avait déjà annulé plusieurs réformes prises dans les années 1990 ; désormais , les gouverneurs des républiques de la Fédération de Russie ne seront plus élus par le peuple mais proposés directement par le Président ………….
    Ce qui fait que nous assistions là au retour à l’ autoritarisme ……………
    .
    Néanmoins , comme après toute tragédie d’ une telle ampleur , le peuple russe s’ est cherché un réconfort dans la foi …………
    En effet , depuis l’ effondrement de l’ Union Soviétique , l’ Église Orthodoxe Russe remplit de plus en plus le vide idéologique ………..
    .
    Quoi qu’ il en soit dès Poutine 3 , le ton se durcit considérablement jusqu’ à la crise ukrainienne de 2014 qui va cristalliser les tensions déjà latentes et très perceptibles à la fois dans les relations internationales avec la Russie de Poutine 3 mais également , en Ukraine même , sous tension depuis l’ élection controversée de Viktor Ianoukovitch en 2004 et les péripéties de la « Révolution Orange » , et devenir l’ enjeu des antagonismes entre les Occidentaux ( Europe , USA ) et la Russie …………..
    .
    Mais si l’ on est logique , comment expliquer que la Russie suscite de telles craintes qui nous pousseraient à l’ escalade des moyens militaires ?
    Sa situation est tout de même loin d’ être enviable ……………………
    .
    En attendant , Poutine nous a clairement fait comprendre à tous que l’ époque où traiter la Russie en quantité négligeable , était bel et bien révolue et qu’ il disposait d’ un pouvoir de blocage dans plusieurs domaines dont il comptait bien se servir au besoin ………………
    Ce qu’ il a fait à maintes reprises …………………..
    .
    Si l’ on désire qu’ apparaisse un Poutine 4 plus conciliant et coopératif , je crains que cette fois ci nous ne soyons dans l’ obligation de commencer , nous , par nous retrousser sérieusement les manches afin de nous mettre au travail et qui sait , de réussir à rétablir des liens nettement plus cordiaux avec la Russie …………
    .
    Si les USA sont de la partie , tant mieux , dans le cas contraire , l’ Europe devra savoir leur tourner le dos …………
    Quelle que soit l’ option choisie , c’ est loin d’ être dans la poche ………………….
    .
    C’ était un peu long , merci de m’ avoir lu . 🙂

    • aleksandar dit :

      Bonne analyse en particulier concernant la démographie.
      La politique actuelle de natalité devrait permettre d’y remédier et la Russie va devenir un pays d’immigration, c’est d’ailleurs déjà commencé avec l’afflux de 2 millions d’ukrainien depuis 2014.
      Plus encore , Poutine a demandé il y a 2 mois a son ministre de l’intérieur de revoir toute la procédure d’immigration pour permettre aux russes vivants a l’étranger ( 20 millions ) et qui n’ont pas renouvelé leur passeport de le faire plus facilement pour revenir.
      La proposition faite au fermiers boers d’Afrique du Sud de venir s’installer en FdR va aussi dans ce sens.
      Bien entendu cette situation démographique ne permet pas une politique d’expansion territoriale mais je doute que vous parveniez a convaincre les trolls d Pentagone dont la russophobie relève clairement du fantasme, au sens psychiatrique du terme.

      • ScopeWizard dit :

        @aleksandar
        .
        Merci !
        .
        C’ est franchement trop long mais je ne parviens toujours pas à exposer tout ça plus brièvement tellement il y a de choses à préciser ……………..
        .
        Je ne saurais affirmer qu’ il ne s’ agit que de trolls du Pentagone ; pour moi , le fait que la Russie de Poutine soit de plus en plus considérée comme l’ URSS de Staline ou de Brejnev ( puisque du temps de Khrouchtchev ce dernier était perçu comme beaucoup plus modéré en dépit du maintien d’ une course aux armements toujours plus déraisonnable ) permet aux USA de conserver leur statut de première puissance militaire du Monde , donc par voie de conséquences d’ accroître leur influence ou de la consolider en brandissant le plus haut possible cette peur quasi ancestrale et systématique du russe « rouge » , peur qui s’ avère si pratique pour justifier du besoin permanent de maintien de la puissance militaire au plus haut niveau , et comme parallèlement les USA se débrouillent pour exercer une sorte de contrôle sur la vieille Europe via l’ Allemagne , l’ Europe , en fait le plus grand danger pour leur leadership actuel , ne parvient pas à s’ unir , s’ affaiblit , et se divise notamment sur les questions des migrants et des diverses minorités qui sont favorisées grâce à tous ces courants idéologiques directement importés des US par tous ces « young leaders » formatés qui ne jurent que par le modèle américain qu’ ils mettent en application quitte à ce que ce soit au forceps ( vous n’ avez qu’ à jeter un œil et même une oreille aux diverses pubs dont certaines sont extrêmement sexistes ……… mais à l’ envers ! ) ……………
        .
        Donc , pour ne prendre comme exemple que cette zone d’ influence , l’ Europe est économiquement et donc militairement tellement mise sous pression voire tutelle qu’ elle en est neutralisée ; tout l’ intérêt de réactiver la Guerre Froide en ne cessant de pointer du doigt , à tort ou à raison , la Russie de Poutine qui un jour va envahir untel , un autre couvre des massacres , encore un autre empêche telle résolution sans raison valable , etc ………………
        .
        C’ est certes astucieux …………. mais pour qui s’ en aperçoit , il faut bien reconnaître que la ficelle est sacrément grosse …………….
        .
        Les faucons du Pentagone sont aux manettes partout où cela leur est possible , l’ OTAN leur facilitant grandement la tâche ……………..
        .
        Vous avez là tout l’ intérêt de bâtir une Défense Européenne autonome et indépendante digne de ce nom , et les raisons sous-jacentes pour lesquelles cela reste une chimère franco-française dont personne d’ autre ne veut ( pour l’ instant ) alors que l’ Armée Française constitue pourtant un point de départ voire un point d’ appui de tout premier choix .
        Mais plus nous nous affaiblirons et moins nous maîtriserons notre destin via la perte progressive de notre outil stratégique que nous ne pourrons bientôt même plus financer ; bref , si ça continue encore un peu sur cette lancée , la Chine ou l’ Inde , voire le Bangladesh ou la Turquie finiront par concevoir et construire ( entre-autres ) les excellents avions que nous produisons aujourd’hui , tandis qu’ en parallèle de notre côté nous finirons par ne plus être capables de faire autre chose que de confectionner les T-shirts bon marché qu’ ils nous fournissent aujourd’hui ……………….
        .
        Bravo , belle perspective d’ avenir en vérité !

  41. ScopeWizard dit :

    L’ Allemagne va mal , Merkel va mal …………….
    .
    Est-ce qu’ elle se rapproche ou s’ est rapprochée de la Russie ?
    De toute façon , elle s’ est tournée vers l’ Est ; mais il y a des raisons précises à cet état de fait ………..
    .
    Revenons en arrière ……………….
    .
    Alors , déjà pour commencer , étant-donné la donne politique actuelle en Allemagne , il se peut que les choses évoluent vers un « mieux » pour nous autres français , mais , jusqu’ à présent , l’ Allemagne ne voulait qu’ une chose : à savoir que les français consentent à toujours plus d’ efforts quitte à nous affaiblir chaque fois davantage ; un genre de maintien en mode « survie » tandis qu’elle continuerait de tracer sa belle route faite de prospérité et de position dominante sur l’ Europe notamment en délocalisant sa production à l’Est ………..
    .
    Ensuite , quelle est notre part de responsabilités alors que nous étions encore économiquement bien placés et très forts jusqu’ au début des années 2000 ; bref , qu’ avons-nous fait de travers ?
    .
    En fait , les 35 heures et l’ISF en 1997 .
    .
    Soit selon nombre d’ experts et de spécialistes de la question , deux véritables boulets économiques dus au gouvernement Jospin ………..
    .
    Toutefois , malgré cela , depuis que nous sommes passés à l’ Euro en 1999 ( monnaie scripturale ) /2002 ( monnaie fiduciaire ) , nous avions encore la possibilité de rétablir un tant-soit peu l’ équilibre des forces mais encore eut-il fallu pour cela pouvoir changer le système de l’Euro afin de lui donner une flexibilité qui nous soit favorable sauf qu’ une telle perspective s’ avérait contraire aux intérêts allemands , l’ Euro correspondant peu ou prou au Deutschemark …………..
    .
    À l’ époque bénie où la France était en mesure de renforcer son avantage , justement vers 1997 , lorsque nous bénéficiions d’ importants excédents commerciaux ( parité de change favorable suite à la dévaluation de 1993 ) , l’Allemagne était en grande difficulté ; la réunification lui coûtant les yeux de la tête .
    Ce qui fait que les allemands étaient dans une période de nette perte de compétitivité ………..
    Donc , lorsque le rideau de fer s’ effondre , les entreprises allemandes rencontrent un énorme problème de compétitivité car , si les personnes ne pouvaient passer , les marchandises , elles , le faisaient sans difficulté .
    .
    En effet , avant la chute du Mur , les entreprises allemandes faisaient fabriquer en Allemagne de l’Est leurs sous-ensembles , le petit électroménager , les téléviseurs , les moteurs , etc à un coût cinq fois moindre et exonérés de taxes car le Traité de Rome ( 1957 ; en gros l’ acte de naissance de la CEE future UE ) ne reconnait pas la séparation de l’Allemagne en deux …………..
    .
    Par conséquent , au moment de la réunification allemande , le gouvernement du Chancelier Helmut Kohl doit refaire la parité des changes un pour un , ce qui entraîne de facto l’ énorme baisse de compétitivité évoquée plus haut .
    C’ est pourquoi , à partir de là , le brave et sympathique Chancelier Helmut Kohl va préférer payer les allemands de l’Est à ne rien faire tout en reconstituant parallèlement un outil industriel qui mettra longtemps à émerger puis à porter ses fruits et c’ est ainsi que les entreprises allemandes se mettent très vite à délocaliser massivement vers des pays germanophones frontaliers offrant un double avantage : celui d’ un coût horaire faible et celui d’ une main-d’œuvre de qualité !
    .
    Comme les monnaies de ces pays tels la Pologne , la Tchécoslovaquie , la Hongrie sont beaucoup plus faibles que le Deutschemark , l’industrie allemande dispose d’un seul coup d’ un net avantage et redevient très vite très compétitive !
    .
    Un exemple parmi les plus significatifs : afin d’ en profiter et d’ optimiser sa production , toute l’industrie automobile allemande se délocalise ( boîtes de vitesses etc … ) puis réimporte en Allemagne pour assembler et vendre le produit fini ( valeur ajoutée ) .
    .
    Autre plus et non des moindres , comme les produits allemands jouissent d’ une très bonne réputation : qualité haut de gamme de la fameuse et réputée « qualité allemande » , le prix de vente importe finalement peu .
    Quelles que soient les fluctuations , il y a une forte demande donc elle ne manquera pas de clients !
    C’est LA grande force de l’industrie allemande qui dispose ainsi de « marchés captifs » dont elle reste maîtresse absolue ( politique de niches haut de gamme ) .
    .
    Et pendant tout ce temps , nous , bons petits français , n’avons apparemment rien pigé à la manœuvre …………..
    .
    Alors , bien sûr , les grands groupes français ont essayé de délocaliser à leur tour vers l’Est , puis le Maghreb , la Chine , mais nous avons finalement étés assez stupides pour préférer une nouvelle alliance avec l’Allemagne plutôt que de mettre sur pied une sorte d’Euro-Méditerranée qui aurait joué à notre avantage mais au détriment des allemands ( qui quant-à eux l’avaient très-bien compris . ) …….
    En gros , nous n’avons pas su ou voulu défendre nos intérêts !!! Va savoir pourquoi …………
    .
    Et puis , autre truc primordial à réaliser , le capital des groupes industriels allemands est essentiellement allemand .
    C’est-à-dire que lorsqu’ils font des bénéfices , les dividendes qu’ils distribuent vont dans la poche des actionnaires allemands , des banques ……. Bref , des caisses de l’état allemand .
    Au contraire de nous autres bons petits français dont le capital est excessivement internationalisé , ce qui fait que les dividendes ne reviennent pas dans les caisses de l’état français , ils partent ailleurs , ce qui est l’une des causes d’un formidable et durable appauvrissement …………
    .
    Conséquence majeure de tout ceci , dans les années 2000 , la balance des comptes courants française s’est retrouvée en chute libre tandis que celle de l’ Allemagne s’est rétablie ………….
    En 2004 , les courbes se croisent et depuis le fossé ne cesse de se creuser ……………..
    Tout ne devrait pas être perdu sauf que , contrairement au Traité de l’Europe qui stipule clairement qu’au-delà de 6% les allemands ont pour obligation de rétrocéder une partie de leurs fantastiques excédents commerciaux , ces derniers s’y refusent obstinément .
    .
    Pourquoi ?
    .
    Parce que l’Allemagne vieillit et en tant que pays dont le modèle est le mercantilisme , elle a absolument besoin d’excédents commerciaux forts pour maintenir sa stabilité et sa cohésion sociales ………….
    L’Allemagne ne reviendra pas là-dessus , c’ est sûr et certain !
    Pas plus qu’ elle ne paiera pour l’Europe du sud . D’ ailleurs ni la loi , ni la politique allemande ne l’y autorisent !
    .
    Alors , là-dessus , on pourrait se dire en toute logique que nous n’avons qu’ à appliquer les mêmes méthodes qu’elle , c’ est d’ ailleurs ce que l’ Allemagne préconise ……. sauf que c’est un magnifique leurre ; elle nous prend pour des imbéciles ………
    LA grande force de l’ Allemagne est de les avoir appliquées la première , d’être mercantiliste et de faire du haut de gamme tandis que nous , nous sommes dans le milieu de gamme , ce qui fait que nous sommes bien plus sensibles aux fluctuations de la valeur de la monnaie ; sur ce plan là l’ Allemagne , quant-à elle , est nettement moins gênée ……..
    Et c’ est ainsi que des pans entiers de notre outil industriel ont disparu ……………….
    .
    Comme si ce n’ était pas suffisant , grâce à un système fort complexe de paiements inter-bancaires à l’intérieur-même de la Zone Euro entre les banques nationales et les banques privées qui fait que la Bundesbank accumule les excédents sur les banques centrales des pays du sud , l’Allemagne dispose aujourd’hui d’un excédent de 800 Milliards d’Euros ………………. c’ est beaucoup !
    De fait , les capitaux de l’Italie et de l’Espagne affluent vers l’Allemagne ………….
    Par conséquent , l’ Allemagne ne veut surtout pas d’éclatement de la Zone Euro ; et oui forcément , que ferait-elle de ses 800 Milliards qui n’ont pas de contre-partie ?
    .
    De même , l’ Allemagne ne veut pas non-plus que les pays du sud soient en excès de déficit et donc elle nous oblige à faire de la « dévaluation interne » qui consiste à devoir nous serrer la ceinture ……………
    Ce qui va entraver considérablement notre croissance mais pas celle des allemands car leur capacité exportatrice est telle qu’ ils n’ont plus autant besoin de l’Europe que nous ……………
    L’Allemagne ne veut définitivement plus que nous leur fassions concurrence sur des secteurs industriels qui sont devenus leur chasse-gardée .
    .
    Enfin , pour ne rien arranger du tout , les allemands ont accepté de laisser le domaine du numérique aux américains et de partager le pouvoir avec eux …
    Et après , allons nous étonner que l’ Europe n’ ait rien développé qui puisse faire de l’ ombre à Google ! Rien n’ est plus logique !
    Tout ça fait que nous sommes entrés dans une ère de double-hégémonie sur l’Europe : à savoir , une hégémonie US en matière de diplomatie , le net , le divertissement , etc ………. et une hégémonie macro-économique qui est celle de l’Allemagne .
    .
    Bon , les choses sont semble t-il en train d’ évoluer ………..
    .
    Mais jusqu’ à présent , nous devions impérativement NOUS opposer à l’Allemagne , c’ est un fait certain ………mais QUI aurait eu l’audace , le courage et la volonté de le faire ? Le nouveau Président Emmanuel Macron ? J’en doutais et j’ en doute encore très fortement !
    À moins que Merkel soit très affaiblie et qu’ une crise politique grave ne s’ installe dans la durée , elle paraît encore suffisamment solide sur ses appuis pour se ressaisir et retourner la situation en sa faveur ….………. quoique de moins en moins ………………
    .
    Enfin , nous verrons bien , c’ est pas fini tout ça ………………..
    .
    Bref , tout ceci pour dire qu’il ne faut pas s’étonner que nos armées , nos structures administratives , sociales , etc , en soient réduites à ne pouvoir rien faire d’autre que de devoir se soumettre à l’implacable asservissement dû à notre déplorable contexte économique actuel ………
    En ce moment , nous sommes tels de simples vassaux devant prêter allégeance à leurs souverains américano-allemands …………….
    Espérons que nous parvenions à inverser le cours des choses ………………..
    .
    Maintenant , et j’ insiste sur ce point , il reste possible que le Président Macron prenne désormais la place de la Chancelière Angela Merkel en tant que leader européen ( la Une du Time d’ il y a tout juste quelques mois tendait vers cette hypothèse ) mais vu la situation et le contexte économique de la France , cela semble très difficile de faire suivre tout le pays …………..
    .
    Et dans l’ éventualité où ce soit effectivement le cas , quelle politique sera celle du Président Macron pour y parvenir ?
    .
    Pour l’ instant , et c’ est bien ce que je redoutais par-dessus tout depuis le début , nous prenons un virage libéral de plus en plus serré , pire de plus en plus assumé ; les « gros » sont renforcés , les « petits » sont de plus en plus affaiblis , mais cela ne pourra durer éternellement car socialement cela ne tiendra plus très longtemps ………..
    Tout le monde devra s’ y retrouver et très vite sinon je n’ ose imaginer la suite ………..
    .
    Le Mouvement des Gilets Jaunes , cela vous dit-il quelque chose ? Et je crains fort que ce ne soit là qu’ un début ……….. 😉
    .
    Mais en cette fin d’ année 2018 , la situation évolue encore et l’ Allemagne est en train de repartir faire un tour chez ses vieux démons , les extrêmes de Droite ………………………
    .
    Que se passe t-il ?
    .
    Voici le résultat de certaines recherches récentes …………..
    .
    L’Allemagne est certes officiellement réunifiée pourtant près de 30 ans après la chute du Mur de Berlin , la fracture entre l’Est et l’Ouest s’ avère plus profonde que jamais ……………
    .
    Les länders de l’ Est détestent Angela Merkel et votent beaucoup plus pour l’AFD ( Alternative Für Deutschland ) soit l’extrême-droite , que les länders de l’Ouest ………..
    Comment s’ explique une telle différence que l’ on retrouve d’ ailleurs beaucoup dans nombre de pays « sous tension » comme l’ Ukraine , alors que l’Allemagne tout comme ses partenaires européens ont injecté des sommes considérables en Allemagne de l’Est pendant toute la décennie 1990 , celle de la fameuse mais fragile réunification ?
    .
    C’ est à dire qu’ en réalité , injecter de l’argent quitte à littéralement le faire à flot continu , n’ est point suffisant …………..
    Et c’ est ici que l’ on rejoint ce que j’ exposais plus haut concernant les choix du Chancelier Kohl ; en effet cet argent a en fait servi à payer une partie de la main d’œuvre est-allemande à ne rien faire puisque leur outil industriel n’ était plus du tout en mesure d’ assurer une compétitivité ……….
    Cette main d’œuvre constituée pour l’ essentiel d’ ouvriers masculins a été payée à ne rien faire , c’ est à dire assistée , essentiellement afin d’ éviter qu’ elle ne migre vers l’Allemagne de l’Ouest …………
    Sauf que ce faisant , le résultat s’ est traduit pour beaucoup par le sentiment d’ une profonde humiliation affectant plusieurs générations à qui il n’ a été rien proposé de mieux comme solution ou perspective d’ avenir ………………….
    L’ autre résultat indésirable pourtant obtenu , c’ est que 30 ans plus tard les aides financières ont beaucoup diminué alors qu’ il reste toute une population peu ou mal formée qui se sent abandonnée ………………..
    .
    À ce stade de la réflexion , il est possible de faire un parallèle avec cette Amérique profonde , faite de cette classe moyenne de petits blancs qui vote et soutient Trump de même qu’ il est possible de jeter une passerelle jusqu’ en France avec nos devenus si célèbres « Gilets Jaunes » qui de leur côté se sentent , et à juste titre pour nombre d’ entre eux , pressurés , méprisés , finalement à leur tour abandonnés ……………………
    .
    Nonobstant , autre phénomène d’ importance surprenant qui ajoute à la colère chez les allemands de l’ Est : les femmes ………………
    .
    En effet , il faut savoir qu’ à l’ époque du Communisme en RDA celui-ci avait permis que puisse émerger une importante population féminine , à la fois indépendante , formée , et capable de s’adapter aux nouveaux emplois de service ( par exemple , chez-nous un vendeur est un emploi de service de même qu’ une aide-soignante car ils ne fabriquent rien ) ……………
    Or , à cause de la chute du Mur , pratiquement du jour au lendemain , l’ Est va perdre plus de 10 % de sa population dont les deux tiers étaient constitués de femmes ……………
    .
    Pourquoi ?
    .
    Tout simplement parce qu’ elles ont été bien accueillies à l’Ouest tandis que les hommes qu’ ils soient simples ouvriers ou techniciens qualifiés sont restés à l’Est , au chômage ……………..
    D’ ailleurs , la Chancelière Angela Merkel symbolise à elle seule cette migration des femmes de l’ Est qui ont réussi à l’Ouest puis qui ont bien vite oublié leurs racines de l’Est ………………
    .
    Notons à quel point le vase s’ est rempli ; ce qui va le faire déborder sera l’ affaire des migrants …………..
    En effet , une bonne part du million généreusement accueilli à bras grands ouverts en 2015 a été orientée vers les länders de l’Est , notamment vers la Saxe .
    Avec pour effet d’ accentuer encore davantage le sentiment de déclassement des populations locales …………..
    Dans de nombreux reportages , elles résument même la chose en expliquant qu’ il existe ou plutôt qu’ il coexiste désormais trois hiérarchies :
    _les Allemands de l’Ouest
    _les demandeurs d’asile.
    _Et puis, il y a nous.
    La question récurrente étant : pourquoi le gouvernement fait-il tant d’efforts pour intégrer les migrants ? Pourquoi ne pas commencer par nous intégrer nous ?
    .
    Pour détraquer encore plus la machine , s’ ajoute à cela une pénurie de femmes ………….
    .
    ???
    .
    Selon une étude sérieuse datant d’ une dizaine d’années , dans la classe d’ âge des 22-35 ans , il n’y avait plus que deux femmes pour trois hommes ……………
    Plus récemment , on a voulu se rassurer avec une statistique faisant état de 9 femmes pour 10 hommes dans la tranche d’âge des 20 à 40 ans sauf qu’ il apparaît assez nettement que cette statistique s’ avère en réalité faussée par le poids excessif exercé par quelques grandes villes d’Allemagne de l’ Est où les femmes sont surreprésentées étant donné que c’est dans ces villes que se trouvent les emplois féminins et les secteurs féminisés …………….
    Alors que tout au contraire , dans les villes moyennes et les campagnes , les statistiques s’ inversent et mettent en évidence une très nette pénurie de femmes ……………
    Ce qui fait que non seulement les hommes ont du mal à se marier , mais il ne leur est guère plus facile de simplement trouver des partenaires ………….. d’ où les fréquentes bagarres souvent sanglantes dans les discothèques , d’ où aussi l’hostilité croissante envers les jeunes migrants qui sont perçus comme autant de rivaux , comme autant de concurrents………….
    .
    Le résultat ?
    .
    Eh bien en Allemagne de l’ Est ex-RDA , les hommes votent massivement pour un parti : l’ AFD qui avec 28% des votes masculins s’ est rapidement imposé comme la principale force politique à l’ Est , ses militants étant constitués de près de 80% d’ hommes …………….
    .
    C ’est là une dimension de poids que l’ on avait négligée jusqu’ alors …………….
    .
    En résumé , en Allemagne la fracture territoriale n’ est pas seulement une fracture entre les provinces et les grandes métropoles , c’est aussi une fracture entre les modes de vie , entre les hommes et les femmes .
    .
    Est-ce que tout cela explique cette soudaine « vassalisation » à la Russie ?
    En partie sûrement , pour le reste ……………….
    .
    Quid chez-nous , en la si belle France ?
    .
    C’ est quoi l’ émission « l’Amour est dans le Pré » si ce n’ est la matérialisation d’ un déséquilibre analogue ? 😉
    .
    C’ était un poil long ; merci de m’ avoir lu ! 🙂