Suspicion d’une nouvelle attaque chimique en Syrie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. Rb dit :

    Comment ça, les terroristes auraient des gaz de combat à disposition, comme cet étrange, moi qui croyais qu’il y avait qu’Assad « le boucher » qui menait de telles attaques.

    Marrant de voir au passage l’absolu zéro couverture dans nos chers merdias de cette attaque contrairement au coup de comm au quel on a eu le droit par le passé quand l’objectif était alors de persuader l’opinion public au bien fondé de la guerre contre la Syrie. Triste propagande…

    • ji_louis dit :

      Tirer quelques roquettes à gaz en 3 endroits éloignés sans action militaire derrière ne sert à rien. Il est tout aussi probable que Bachar et la Russie aient créé cet attentat terroriste (sans victime) dans 2 buts distincts:

      1) Montrer que ces attentats (et les précédents) sont tous l’oeuvre des « terroristes » d’en face.

      2) Faire oublier que la Russie attaque l’Ukraine pour prendre possession complète de la mer d’Azov.

      Parce qu’il n’est pas innocent que ces 2 évènements militaires impliquant les russes soient simultanés, ils veulent atteindre leurs buts de guerre et tester la détermination des occidentaux.

      • constancy dit :

        l’opposition syrienne a utilisé beaucoup de fois des armes chimiques, livrées par l’occident.

      • Pierre dit :

        Bonjour,
        Tout d’abord l’attaque chimique à Alep ont eu lieu samedi, donc généralement la veille de dimanche, jour ou a eu lieu la ‘bataille navale’. Ce qui est facile à controler si on n’est pas juste pressé de crier ‘C’est la russssie qui est méchante, la preuve c’est qu e’ et si on a un minimum de bonne foi, bien sur. Denrée rare.
        Ensuite l’argument du ‘si çà semble etre les jihadistes potes à fabius, c’est donc bien la preuve que c’est les russes qui font un complot, ce n’est pas mal non plus….
        C’est bien, continuez, Stoltenberg est fier de vous.
        Ceci dit merci à Mr LAGNEAU de faire preuve de neutralité ce coup-ci, une fois n’est pas coutume. 😉
        Et merci à lui de nous accueillir sur son blog, il est toujours intéressant de pouvoir comparer des opinions qui divergent.

      • Thaurac dit :

        Oui les rois dans la diversion..
        Attendons quand même les résultats, mais comme ils ont refusé les contrôles internationaux, ils vont être difficiles à croire…

      • Rb dit :

        @Ji_Louis

        Ah d’accord, c’est tout plein de bon sens en effet.

        Je note que dans ce cas la théorie du complot, aussi débile soit elle est bien entendu évidente, juste lol.

    • sonata dit :

      Personne n’a jamais nié le fait que les rebelles utilisaient également occasionnellement des armes de nature chimique. Mais leur caractère artisanal (confirmé par le bilan nul de l’attaque) rend ces attaques sans commune mesure avec leurs équivalentes émanant du régime. Lequel vise sa propre population en toute impunité.

    • personne dit :

      Notre hôte, laurent Lagneau remonte le niveau, merci à lui. Même si on peut se demander si les services de renseignements syriens n’ont pas organisé ce « coup là » pour se dédouaner des accusations de la mafia occidentale. Je suis pervers, je sais, donc, je sors….

    • Huge Barbarian dit :

      Ainsi va notre monde, on dirait juste qu’ils ont été pris de court et que le tempo médiatique n’était pas prêt si ce n’est des brèves de nouvelles pour le moins ambigües (radio france, france tél. etc.) : les consignes n’étaient sans doute pas claires ! (Et l’attention ailleurs).

  2. Robert dit :

    Comment se sortir d’une telle situation pour les occidentaux?
    L’usage de gaz était la ligne rouge, mais surtout quand c’était attribué au régime.
    On ne peut douter qu’ils se comporteront avec impartialité si ces gaz ont, réellement car on a vu des précédents de manipulation, été utilisés par leurs alliés. Personne ne peut en douter.

  3. UnKnown dit :

    En même temps la matière première, le chlore, est bon marché et facile d’accès (on en trouve dans à peu près toute l’industrie civile). Il semble de plus que les différents belligérants l’utilisent pour « enfumer » les positions retranchées de leurs adversaires. On crame les bronches de civils au passage, mais les civils au point ou ça en est… Un truc étrange ces armes au chlore, a mille lieues d’être aussi léthales et efficaces que le Sarin: la plupart des civils qui meurent lors de ces bombardements (notamment ceux de l’armée Syrienne) sont de pauvres bougres qui se retrouvent entre deux feu, se planquent dans les caves et sous terrains, et finissent par s’étouffer par manque d’oxygène, la poussière et le sable soulevés par les combats venant s’ajouter à cette infusion macabre.

  4. Michel Strogoff dit :

    Bonjour, c’est toujours bien de reconnaître ces torts, effectivement votre « croyance  » dans le fait que seul le régime d’Assad était capable de crimes de guerre était aberrant. C’est d’ailleurs pour ça que la France a toujours condamné l’utilisation d’armes chimiques quels que soient les belligérants contrairement à la Russie.
    Sinon concernant la couverture de cet événement, je ne sais pas si vous le faite exprès ou si vous ne savez pas vous renseigner mais il suffit de taper le mot chlore sur un navigateur pour tomber sur des dizaines d’articles qui en parlent.
    Quant à la « guerre contre la Syrie » je vous suggère de vous renseigner sur la définition du terme guerre car manifestement vous n’avez pas dû bien comprendre. Si je continue votre raisonnement, la Russie serait en guerre contre l’Ukraine.

  5. didixtrax dit :

    Que Macron demande donc à son petit Scribouillard, celui qui lui avait pondu « une évaluation nationale » à partir des « rézos socios » en n’y choisissant que ce que ses amis avait posté. En ignorant soigneusement les rapports de l’OIAC sur Barzeh.

    Pourquoi ne pas utiliser les témoignages de Pierre Le Corf, un humanitaire français qui vit sur place à Alep plutôt que l’officine OSDH ?

    Cela me rappelle les témoins de la mise en scène des casque blancs ayant conduit à l’opération hamilton. Témoins que la Russie avait présentés devant l’ONU. Devenus dans « nos » médias d’abrutissement de masse « des Syrien inconnus » qu’on peut ignorer tandis que l’attaque chimique devenait aussi certaine que son auteur. Pas de « suspicion » alors.

    La Russie a donc bien raison de ne plus accorder aucune confiance aux occidentaux.

    • Thaurac dit :

      « La Russie a donc bien raison de ne plus accorder aucune confiance aux occidentaux. »
      Mais il y a belle lurette que les occidentaux ne croient absolument plus rien de la russie, et du double langage de poutine , ses pipeaux ne prennent plus et à force de crier au loup, …tu connais l’histoire..

  6. Robert dit :

    C’est ce que je pensais, on essaie encore soit de relativiser, soit d’incriminer Assad.
    Finalement, la vérité, tout le monde s’en préoccupe surtout quand elle va dans notre sens.

  7. ScopeWizard dit :

    J’ ai toujours , enfin depuis une quinzaine d’ années , trouvé formidable de hiérarchiser l’ horreur dans la façon de donner la mort ; en fait , si tu dois souffrir avant d’ y passer c’ est pas bien , si tu meurs d’ un coup sec ou en souffrant un minimum , ça va , ça le fait .
    Le hic , c’ est que ce qui doit en théorie te tuer vite fait , des fois ça ne marche pas comme ça devrait et c’ est défectueux , ce qui perturbe la règle admise ………
    Bon , après dès qu’ il s’ agit d’ enfants ou de femmes , là c’ est encore pire ………….
    Hein ? Qui ?
    Les vieux ?
    Ah mais d’ eux on s’ en fout ; pensez donc ils sont vieux , coûtent cher et ne servent plus à rien , donc eux peuvent crever ………………….
    .
    Dans notre affaire , c’ est encore plus sélectif : si c’ est Bachar et son régime qui font joujou avec du chimique , BOUH c’ est très moche , vite LIGNE ROUGE , ce régime mérite la liquidation par tuerie de la mort dans l’ heure qui suit , en revanche si ce sont ses opposants qui font de même , alors là avant de décider si nous devons leur tirer les oreilles ou leur faire copier 100 fois « je ne le referai plus » , il faut au préalable d’ abord penser à bien réfléchir à la question et poser soigneusement toutes les données du problème ……………
    .
    Finalement , vu d’ ici , tout ça est très amusant ( relativement , je vous rassure ) ; quel cinéma ! 😉

  8. Szut dit :

    Aux moins les russes ont eu l’intelligence de ne pas utiliser du novitchok.