Mer d’Azov : Kiev appelle les Occidentaux à former une « coalition claire pour résister aux actes d’agression de la Russie »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

118 contributions

  1. Meiji dit :

    Les rives de la mer d’Azov sont Russes depuis 1783, quand les troupes de Catherine II y ont chassés les Ottomans.
    Ces rives qui sont maintenant des oblasts Ukrainiens s’appelaient du temps de l’empire Russe « Nouvelle Russie » et étaient peuplés de paysans Russes et Allemands.
    Depuis moins de 30 ans une partie de ces rives appartient a l’Ukraine, mais on ne peut pas vraiment en vouloir aux Russes de vouloir récupérer ce qui leur a appartenu pendant plus de 200 ans.

    • Tess dit :

      Cher monsieur Meiji,
      J’espère que votre commentaire est une démonstration d’humour qui ne porte pas trop à conséquence, pour ma part je ne partage pas ce type d’humour mais je conçois qu’on puisse dire à peu près n’importe quoi pourvu que cela ne nuise à personne. Cependant ne le faites pas trop souvent au risque de navrer votre auditoire, si vous m’autorisez l’expression.

    • Exactement. De plus 90% des populations de cette région sont russophones et veulent rester russes d’autant plus que l’Ukraine avait laissé cette région à l’abandon.

    • Dimitri dit :

      C’est idiot ce que tu dis. L’Ukraine entière a fait de l’empire russe. Si on suis ton raisonnement la Russie a le droit de reprendre tout les territoires ayant fait parti de l’empire russe et où la population parle en majorité le russe. C’est comme si la France reprenait de force ou de gré le Quebec ou la Belgique car ayant fait parti de son territoire un jour.

      • Royal Marine dit :

        Non. C’est comme si la France avait repris en 1918 l’Alsace et la Lorraine… Elle l’a fait? Mais c’est scandaleux!
        Réfléchissez Dimitri, avant de passer pour un crétin de BFM TV…

    • Lutingrad dit :

      Avec une telle maîtrise de la géographie et de la chronologie, on comprend mieux la situation s’ils sont aussi doués au Kremlin. Se tromper de quelques dizaines, que se soit des kilomètres ou des années, bah, les idiots utiles soutiendront toujours !

    • Papsou dit :

      Et la France va réclamer un retour aux frontières de 1812, des bouches de l’Elbe, la rive gauche du Rhin, la Lombardie, Rome en passant par la catalogne. Ce genre de raisonnements ne même qu’à la guerre, on sait quand cela commence, par contre pour la date de fin et les conséquences…

    • lxm dit :

      Et avant les russes et les ottomans y’avait les tatars du khanat de Crimée, qui sont maintenant persécutés par la russie.

      • Thaurac dit :

        Et ils ont déjà été déportés en masse une première fois…..Maintenant ils sont brimés…
        attendons que l’économie russe coule( un peu plus..), et que l’ukraine entre dans la communauté européenne, on verra de quels cotés se feront les mouvements à la frontières de crimée.

    • Zorba dit :

      Les inuites du nord de la Sibérie ont vraiment l’air asiatique, il est grand temps que la Chine aille les sauver de l’emprise bolchéviks, et de couper ainsi en deux la grande Russie tant rêve dans les datchas aux vapeurs de vodka. « Kaaaaaaaline..ka ka lin kakalin..hey! »

    • Szut dit :

      Bravo et dans le même élan de justice, je réclame l’annexion immédiate à la France de la Romandie, du Luxembourg, ainsi que de la Belgique dans sa totalité (ca leur apprendra à ne pas acheter le rafale).

  2. farsight dit :

    Mdr, les ukrainiens ont voulue jouer les malins, et se sont fait humilié , trois navires capturer !
    Eux qui faisaient les malins, avec ses bateaux de guerre, et les voilà en train de rager, pleurer auprès des occidentaux ! ( mode troll off ) . …. Moi qui pensait que le premier incident plus tôt aller calmer les parties, et qu’ils allaient rentrez chez eux . Mais non, il a fallu que les ukrainiens reviennent, qui me semble quand même une mission suicide , 2 à 3 navires seuls face à l’aviation, des dizaines de bateaux de guerre, et autre …… . Ils savaient bien que c’étaient dangereux, mais on les a envoyé quand même ….. et voila le résultat .

    • Jean (le 1er) dit :

      Votre orthographe laisserait croire que vous êtes un troll russophone.

      • otan dit :

        @ Jean, et a par être justicier de l’orthographe tu as un avis sur le sujet ?

      • Pierre dit :

        Votre commentaire laisserait croire que vous êtes un Troll Otano-ukrainien.
        Voilà qui est intelligent n’est ce pas?

        • Jean (le 1er) dit :

          Oui Pierre, votre commentaire en transpire. Sur ce site, dès qu’il est question de la Russie ou de l’OTAN il est devenu une habitude de voir débarquer des pseudos inconnus au bataillon, à l’orthographe approximative qui s’empressent de soutenir la Russie resp. de conspuer l’OTAN. D’où ma remarque, mais il semble que ce fait vous ait échappé.

          • Pierre dit :

            Et quand bien même, n’est ce pas un forum? Faut il que chacun ait le petit doigt sur la couture du treillis Otanien? Pour éviter une guerre, ne faut il pas tenir compte des deux cotés, de leurs avis et de leurs arguments? A moins que vous ne préfériez discuter qu’entre personnes toutes d’accord? Russie méchant, Otan gentil, Ukrainien trés gentils… Auquel cas, quel intérêt, cela ne s’appelle plus une discussion, mais par exemple une messe, ou un office

        • Jean (le 1er) dit :

          @Pierre : faites-vous exprès de ne pas vouloir comprendre le sens de mon propos ? Il n’est pas question de n’aller que dans le sens de l’OTAN, ou des USA (qui soit dit en passant m’insupportent de plus en plus) et de suivre leur doctrine à la lettre, les avis critiques sont les bienvenus, mais des trolls aux propos outranciers qui apparaissent dès que certains sujets sont abordés et pourrissent le forum. Bien qu’il sont repérés à des kilomètres et qu’ils font bien rire, ils sont gonflants à la longue.

      • Thaurac dit :

        Ce sujet les attirent comme les mouches sur la m…e

        • Pierre dit :

          A croire que pour vous tous les sujets en sont puisque vous passez votre retraite à commenter quasiment chacun des articles et des fils du forum

    • MD dit :

      On voit que vous be connaissez pas la situation antérieure , ou alors que vous ne l’avez regardée qu’en fermant les yeux.
      Les Ukrainiens n’ont absolument pas joué aux plus malins. Ils ont tout simplement voulu faire appliquer les règles de la navigation maritime, que les Russes ne respectent pas et interprètent d’une manière singulière. Et qui les ont provoqué depuis au moins le mois de juin 2018.
      Bon, comme ce sont ces derniers qui se sont livrés à de s manœuvres provocatrices, et qui ont ouvert le feu les premiers; maintenant, les choses sont au moins très claires.
      Bravo pour les équipages ukrainiens qui savaient très bien ce qui allaient arriver, mais qui ne se sont quand même pas dégonflés pour autant et qui obéi aux ordres qu’ils avaient reçu car ils étaient sûr d’avoir le bon droit d leur côté.
      Ceci dit, les amiraux ukrainiens n’avaient aucune raison d’aller envoyer une force plus forte et des bâtiments plus puissants dans la Mer d’Azov pour y renforcer leurs rares navires qui y sont présents, pour ce qui n’était qu’un test largement destiné à démontrer l’agressivité des Russes. À quoi aurait servi une confrontation plus violente, mettant en oute avions, hélicoptères , grands bâtiments et missiles anti-navires? À provoquer la guerre généralisée à la quelle rêvent tant de résidents du Kremlin qui sentent depuis quelque temps les effets des sanctions dont ils sont l’objet, et qui espèrent pouvoir rassembler derrière eux tout le peuple russe devenu un peu grognon ces derniers temps.
      En Argentine, les chefs de la junte militaire au pouvoir s’étaient livrés exactement au même jeu pendant la guerre des Malouines. et les colonels grecs, avant eux, avaient fait la même chose à Chypre.
      Ici, la différence n’est pas que la Russie est un grand pays disposant d’une armée importante, mais qu’il s’agit d’une puissance nucléaire malheureusement dirigée par un névropathe ami du Kim de la Corée du Nord .

  3. Frédéric dit :

    Un article de TTU il y a quelques semaines spéculait sur débarquement russe visant à faire de la petite mer d’Azov (20 mer de profondeur) un lac russe… Est ce le premier coup pour la réalisation de ce scénario ?

  4. Breer dit :

    On a beau faire des films soit sur les guerres désastreuses, soit à l’inverse avec un peu d’espoir de voir les nations s’entendre pacifiquement, l’histoire des dirigeants et des populations ne semble vouloir que se répéter sans fin…. à croire que le risque de guerre finalement et les conflits seront toujours une jubilation inconsciente de tous ces égos démesurés et au final névrosés plus que de raison…

  5. RIP EU dit :

    Je pense que Trump va quitté l’OTAN et laisser l’UE se démerder face au Russes !

    • Auguste dit :

      Trump veut des sous de l’UE.C’est une aubaine pour lui, ce conflit Russo-Ukrainien.L’UE n’a pas les moyens de faire pression sur Poutine,les USA oui.

      • Marcellin dit :

        Pas bête!
        Un axe Poutine-Trump pour se consolider parmi?
        Pourquoi pas? On a déjà vu plus rusé.

    • Davy Cosvie dit :

      Ni l’OTAN ni l’UE ne sont fondés à intervenir (même en donnant seulement leur avis) dans cette affaire.
      Ceci parce qu’il s’agit de droit maritime international. Celui-ci est réglé par la Convention de Montego Bay (1982) dont ne sont signataires ni l’OTAN ni l’UE.

    • Arno dit :

      RIP Otan en fait..

  6. Ah Ca ! dit :

    Pour saucer qui ? Le larbin des USA putschiste et oligarque corrompu Porochenko ?
    Un pouvoir sans aucune légitimité, volé en tirant sur le peuple avec l’aide de la CIA! Venir en aide à ce genre de personne. Ah ! Qu’il et sa bande pro Otan aille au diable. Macron compris car malgré ses simagrées et impolitesses anti-USA le 11 novembre, personne n’y croit car il est bel et bien resté un petit larbin aux ordres de Washington.

      • Ah Ca ! dit :

        Chouard n’a jamais eu aucune crédibilité en dehors de ses amis socialistes. Et comme ses amis socialistes, ils ont été de très longue date infiltrés par l’oncle SAM dans une époque ou il fallait combattre le bolchevisme. Le PS tout comme l’UDF/MODEM ont toujours été à la solde des USA.
        Le parti qui n’était pas à leur botte c’était le RPR jusqu’à l’arrivé du trio Balladur /Juppé/Sarkozy.
        Peut être va-t-il nous dire que c’est l’armé Française qui avait tiré du toit de l’hôtel sur la foule à Abidjan. Le mode opératoire est trop bien rodé.
        Chers ami, avec tout mon respect, désolé de vous dire que votre source n’est pas fiable et ne peut faire référence.

        • Laurent Lagneau dit :

          Ah Ca!,

          Vous avez lu l’article au moins? Car il démonte une à une les affirmations de M. Chouard (mais sans doute pas dans le sens que vous auriez souhaité…)

          • Julien dit :

            Dédicace aux militants néoconservateurs qui officient comme « observateurs du conspirationnisme » et dont M. Lagneau se fait ici le relais complaisant sans distanciation aucune. Un reportage – et malheureusement un état de fait – qui est sans doute le produit de cerveaux malades, animés par les plus mauvaises intentions et gangrénés par le conspirationnisme le plus délirant…!! Qu’en pensent les tartuffes de «  » »ConspiracyWatch » » »…??!! Un avis M. Lagneau..??!!
            https://orientxxi.info/magazine/un-documentaire-interdit-sur-le-lobby-pro-israelien-aux-etats-unis,2715

          • MD dit :

            @ de Julien.
            Si vous estimez que M. Laurent Lagneau est trop  »complaisant  » et sans  »distanciation aucune », dégagez donc vite fait de ce site.
            Vos observations seront beaucoup mieux accueillies ailleurs, dans d’autres blogs, dans Le Monde ou autres médias qui ont pris l’habitude de ne pas trop vérifier leurs sources et leurs informations et qui seront ravis de vous accueillir .
            Ici, en dehors des trolls de service, personne n’a besoin de vos élucubrations et de vos accusations .

      • Green dit :

        depuis le temps, vous avez bien de la patience et du courage a vouloir instruire ces gens.

      • Robert dit :

        Laurent,
        Vous avez lu en détail l’article que vous citez ?
        Il est plein d’approximations, de mélanges et d’oublis.
        Je n’ai aucune raison de défendre Chouard, mais leur éreintement mériterait, pour être crédible, d’être sans faille, ce qui n’est pas le cas.
        Quel est ce blog, qui sont ces deux universitaires, pour appuyer une crédibilité non militante ?
        Je peux le préciser, ce sont deux néoconservateurs.

    • Eric dit :

      … Fatigant de lire des commentaires qui ne sont que du copié-collé de chez Russia Today. Et puis parler « d’oligarque corrompu » en Ukraine quand on sait quelle clique de voleurs et d’assassins dirige aujourd’hui la Russie, c’est franchement grotesque.

      • Thaurac dit :

        Un mec qui défend poutine c’est carrément un mec qui défendrait les kherms rouges,et autres assassins de masse tels que lénine, staline, hitler…

        • Marcellin dit :

          Vous oubliez tous les hauts criminels politiques et financiers qui « génocident » non pas l’arme à la main, le sang sur les mains, mais l’arme dans le portefeuille (dans les deux sens du terme), à travers des décisions politiques et/ou financières meurtrières.

        • Pierre dit :

          Vous voyez avec ce type de commentaire littéralement demeuré (demeuré dans les propagandes du milieu du XX° siècle) vous ne pouvez que démontrer une totale absence de connaissance et d’analyse historique. Personnellement je conchie Hitler, Staline, Pol Pot, etc… et pourtant je considère Poutine comme un homme d’état plutôt pondéré et surtout soucieux d’éviter les cataclysmes. Croire que les Russes aujourd’hui veulent envahir l’Occident ou éliminer industriellement des parties entières de population à l’instar de Staline, Pol Pot ou Hitler est la preuve d’une déficience et d’une carence intellectuelle, tellement rien ne vient le démontrer. Un pur délire pour se faire peur et surement donner dans la dramatisation pour peupler le morne de sa vie en s’inventant des dangers du siecle dernier du style ‘les soviétiques… couteau entre les dents…. 5° colonne…. etc etc Faut vraiment changer de film et essayer de s’appuyer sur la réalité

      • Marcellin dit :

        Ouais, heureusement que les oligarques… pardon, dirigeants européens (y c. ceux de « mon » pays, la Suisse), sont eux blancs comme neige, pur porc ou pur sucre…
        Vous n’avez vraiment pas peur d’être atteint du complexe de supériorité.
        Je vous souhaite longue vie!

  7. Polymères dit :

    La Russie cherche à imposer une nouvelle réalité de domination à l’Ukraine en s’appropriant ce détroit qui n’a aucune légitimité d’être un détroit russe.
    La mer d’Azov n’est pas une mer intérieure à la Russie et son accès ne peut être empêché, ni même contraint, de la même manière que le Bosphore, Gibraltar, Suez ne peuvent être soumis à cela. Le droit international impose cette liberté de navigation, ce n’est pas sous prétexte d’avoir pris le contrôle du territoire (Crimée) de l’autre rive et d’y avoir construit un pont que l’Ukraine qui partage la mer d’Azov avec la Russie devrait en être privé, même si on accepterait internationalement l’annexion de la Crimée.
    Agir comme le font les russes, c’est raviver des pratiques d’un autre temps ou les russes eux mêmes se trouvaient emmerder pendant des siècles par Constantinople, porte d’accès aux mers chaudes. Des contraintes maritimes qui sont l’origine de guerres, les russes sont bien placés pour le savoir et ils sont donc bien au courant de ce qu’ils font à l’Ukraine et qu’ils n’inversent pas les rôles en faisant passer l’Ukraine pour un agresseur afin de se satisfaire de son autorité sur une région annexée de force (rappelons que le référendum s’est fait après et non avant l’arrivée des petits hommes verts qui ont dégagés les autorités ukrainiennes qui restent, malgré la volonté russe, toujours internationalement l’autorité légitime de ce territoire).
    Les russes font une grossière erreur en voulant contrôler ce détroit et en voulant clairement faire de la mer d’Azov une emprise russe. Moscou ne doit pas se plaindre que l’Ukraine empêche cela, elle est dans son bon droit et les russes en pareille circonstance feraient la même chose, voir plus étant donné qu’ils ont des moyens militaires autrement plus grands que les corvettes ukrainiennes qui font le poids d’un char et qui semblent être pour le Kremlin et sa propagande, une grande menace à l’intégrité territoriale de ses eaux (volé pour partie n’en déplaise à ceux qui défendent les yeux fermées les russes).
    .
    Il convient rapidement de faire évoluer les choses pour éviter une escalade militaire, que la Russie et l’Ukraine, avec l’aide de la communauté internationale s’il le faut, s’accorde sur une liberté de navigation sans contraintes en mer d’Azov.
    Malheureusement je crains que les russes qui cherchent à imposer leur domination ne cherchent pas à éviter une escalade, qu’au contraire, ils sont prêts à la précipiter pour trouver une excuse pour agir plus intensivement en Ukraine et notamment faire ce qu’on pourrait croire être simplement une idéologie d’internautes et d’analystes mais qui s’avère en réalité bien une stratégie de l’état russe, celle de vouloir relier territorialement la Crimée via le Donbass, ce qui permettra également de faire de la mer d’Azov une mer intérieure russe. Car si on regarde une carte avec un regard hégémonique et stratégique comme pourrait l’avoir Poutine, ce morceau d’Ukraine en mer d’Azov est un « problème » sur le long terme et peut engendrer des défis militaires, des tensions nécessitant de mobiliser des moyens qu’on pourrait bien s’épargner.
    Car l’Ukraine est devenue hostile à la Russie et elle militarise (cet exemple en est la preuve) la mer d’Azov. Elle y a également placé des missiles côtiers anti-navires récemment et je doute que plus le temps passera, plus ça se calmera, au contraire.
    Le conflit du Donbass est toujours gelé, l’annexion de la Crimée est une pilule qui ne passe pas même si du côté de Moscou tout est simple et qu’il n’y a pas manière à discuter cet état de fait (« la Crimée est russe ») qu’ils répètent.
    .
    L’Ukraine bien évidemment n’a pas la force militaire pour répondre directement à la Russie. Mais militairement, Kiev dispose tout de même d’une carte militaire indirecte contre Moscou, c’est celle du Donbass. Rappelons la position officielle de la Russie dans ce conflit, elle s’en dit « étrangère » et « non impliquée », un moyen avantageux de ne pas assumer une politique militaire (déclaration de guerre) contre l’Ukraine tout en la faisant, mais aussi le désavantage de ne pas être directement concerné si Kiev passe à l’attaque, donc de légitimer une réponse militaire d’envergure avec toute l’armée russe contre l’Ukraine.
    Le président ukrainien va déclarer via son parlement, la loi martiale dans le pays pour 2 mois (renouvelable…). Porochenko déclare aussi que tout cela ne signifie pas une déclaration de guerre à la Russie, mais démontre que l’Ukraine « défendra » son territoire. On peut rappeler que pour Kiev, le Donbass mais aussi la Crimée sont des territoires ukrainiens. Mais si pour la Crimée la réaction russe est certaine, le Donbass comme je l’ai expliqué ne l’est pas forcément et la Russie devra trouver ou provoquer une situation si elle souhaite agir, ce qui pourrait alors la faire passer comme une agresseuse et pourrait engendrer son lot de sanctions et de risques.
    Actuellement on sent qu’à Kiev, on cherche du soutien diplomatique, stratégique en vue notamment du conseil de sécurité à venir, mais on sent aussi qu’on cherche une assurance dans l’hypothèse de ce que j’estime inévitable (tôt ou tard) celle d’une volonté de récupérer le Donbass et pour mettre un coup à la stratégie russe.

    • Daniel BESSON dit :

      Certes !…
      Alors on fait quoi ?
      On envoie une frégate FREMM ou un destroyer AEGIS exercer le  » droit maritime international « ©™ en demandant à rallier un port Ukrainien de la mer d’ Azov ?
      On relance une opération amphibie contre la Crimée avec les Anglais et les Turcs ?
      Autre chose ?

      • Thaurac dit :

        On fait des manoeuvres à mariopoul , on laisse quelques unités (missiles, hélicos) déjà pour calmer le taré de s’en prendre à la bande maritime, et s’il allume quand même nos soldats , il y aura matière à riposter, il ne faut pas imaginer la russie comme un épouvantail ( on a vu l’Afghanistan) , sans la puissance nucléaire, elle n’est pas des plus impressionnantes seulement comme elle use souvent de la force en dehors de tout cadre légal, les gens ont tendance à le penser ( du moins son peuple (et encore ) et ses aficionados…

        • Pierre dit :

          C’est clair que par exemple en syrie, sans la puissance nucléaire çà a l’air d’être des branquignols les russes. Alors que les français, les US et les anglais eux , on sent qu’il y a niveau. Toujours facile derrière son clavier ou son quart de rouge de dire : ‘allez y les gars on va leur mettre la pile…’

    • didixtrax dit :

      la « mer » d’Azov n’est pas une mer ouverte au sens international. Elle fut mer intérieure à l’URSS, donc fermée aux reste du monde, puis eaux partagée entre Ukraine et Russie depuis leur accord de 2003. Ils sont convenus que les trafics militaire doivent avoir l’approbation de l’autre partie et son information sur le trajet prévu. Kiev dit qu’elle a communiqué ce trajet, Moscou le dément (de toute façon Moscou pouvait s’y opposer).

      De même le Bosphore et la mer Noire disposent de limites pour les trafics militaires des riverains et ceux des autres ; qui les distinguent de Gibraltar et de la Méditerranée.

  8. cpt.Fracasse dit :

    En vue des prochaines élections en Ukraine , le confiseur en chef a tout intérêt a faire monter la tension. La marge de manœuvre pour les Russes va être étroite: ou se laisser marcher sur les doigts de pieds sans réagir par ce moucheron, ou lui mettre une claque et provoquer l’indignation a géométrie variable de l’autoproclamée communauté internationale bla,bla,bla !

  9. Albatros24 dit :

    L Ukraine veut adhérer à l OTAN et à l UE.
    C est donc une affaire des EU… et de la Russie. TRUMP POUTINE donc…
    Pas de la France.
    De toutes façons l Ukraine sera membre de l OTan un jour. Ne nous mêlons pas de ce truc sanglant auquel nous n avons aucun intérêt et seulement des coups à prendre.

    • petitjean dit :

      « L Ukraine veut adhérer à l OTAN et à l UE »
      disons plus clairement que l’OTAN, c’est à dire les USA, et l’UE, veulent faire adhérer l’Ukraine
      toujours se rapprocher de la frontière Russe……

      • Thaurac dit :

        Apparemment c’est la frontière russe qui se rapproche, non?

      • Françoise dit :

        @petitjean : Oui, se rapprocher de la Russie jusqu’à reprendre Moscou, que les **** de Russes nous ont prise. Moscou a eu l’immense chance d’être ville d’une grande nation pendant quelque temps sous Napoléon. Il faut lui redonner. Après tout ils dénomment bien leur bâtiment présidentiel selon le nom d’une commune de la banlieue parisienne. Cela ne signifierait-il pas que Moscou est français dans l’âme ?

  10. lol dit :

    la Crimée n’est pas le Corridor de Dantzig, la Russie n’est pas le 3eme reich et l’Ukraine n’est pas la Pologne

    • sonata dit :

      Non, la Russie est juste un état qui ne respecte pas le droit international, non seulement en annexant le territoire d’un pays tiers, mais également – et plus grave – en ne respectant pas la liberté de navigation vers une étendue d’eau, en l’occurrence, la mer d’Azov, qui non seulement ne lui appartient pas dans la situation présente, mais ne lui appartiendrait pas non plus même si l’annexion de la Crimée était internationalement reconnue. Bref, un état voyou.

      • asinus dit :

         » la Russie est juste un état qui ne respecte pas le droit international, non seulement en annexant le territoire d’un pays tiers, mais également – et plus grave – en ne respectant pas la liberté de navigation »

        bonjour , c’est fou ce que cette attitude me rappelle celle d’un petit état  » sur de lui meme et dominateur » mais bon lui est dans le camps des  » gentils » pardon des bons ……

        • Thaurac dit :

          Ce petit état qui a été attaqué trois fois par plusieurs pays sur plusieurs fronts, comparons le comparable…

      • didixtrax dit :

        avant d’écrire ces inepties, vous devriez consulter le statut très spécifique de ces eaux en droit maritime internationales.

      • lol dit :

        qui a commencé, les Criméens ont voté (sans mort ni blessés), rappelez moi comment la Yougoslavie a été découpé et par QUI

        • sonata dit :

          1. il n’est pas ici question de la Yougoslavie mais de l’Ukraine, ce qui n’a absolument aucun rapport (et quand bien même, les conneries des uns n’excusent pas celles des autres) ;
          2. ne venez pas me faire rire avec ce pseudo vote qui a été réalisé sans aucune présence d’observateurs internationaux et auquel ont pu notamment participer les militaires russes déployés en Crimée. En suivant votre logique, on pourrait déduire que Napoléon fut un grand démocrate, c’est cela ?

          • lol dit :

            Un vrai petit soldat de l’OTAN, tu fais comme eux, tu changes les règles comme tu veux. Détruire la Yougoslavie, le Yémen, la Syrie, la Palestine…. C’est cool, toucher a un remorqueur Ukrainien c’est un crime de guerres

      • petitjean dit :

        Les USA respectent-ils le droit international en Syrie ??

    • Frédéric dit :

      La Crimée, c’est les Sudetes, et l’Ukraine ne veut pas subir de la Tchécoslovaquie !

  11. Lagaffe dit :

    Le secrétaire général de l’Otan et le président ukrainien se sont entretenus de « la situation », a indiqué l’Otan.
    M. Stoltenberg a exprimé « le plein soutien de l’Otan à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de l’Ukraine, y compris ses pleins droits de navigation dans ses eaux territoriales en vertu du droit international ».
    Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a jugé lundi « inacceptable » tout blocage par la Russie du passage dans la mer d’Azov.

    • Clavier dit :

      Vite faisons des manoeuvres (pas trop près quand-même …) et surtout essayons de faire voler correctement ce foutu F-35

  12. Yann dit :

    Bonjour,
    Savez-vous si il y a actuellement des bâtiments de la Marine Nationale en Mer Noire ?

    • Dimitri dit :

      Et alors ? Il y a bien des navires russes en méditerranée. Tant que les navires respectent les eaux internationales. Pas de soucis. Et cela marche dans tout les camps.

  13. aleksandar dit :

    Porotchenko va se faire virer aux prochaines élections……..sauf si il parvient a empêcher la tenue des élections en prolongeant la loi martiale.
    Pour ça il fallait un incident, c’est fait.
    Petite note pour le rédacteur, le FSB n’est pas un service d’espionnage mais le service de sécurité interieur de la Féderation de Russie ( Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie ).
    Il est donc normal que les gardes cotes soient sous sa direction.
    Pour memoire l’US Cost Guard est aussi sous la direction du United States Department of Homeland Security, DHS

  14. Bravo-charlie dit :

    Les chiens aboient mais Poutine passe …….En plus il a récupéré trois bâtiments ennemis ! Notre ptit Macron n’a pas encore montré ses ptits bras musclés, faut dire qu’il n’est plus sûr du soutien de Trump ! hi hi hi

    • TINA2009 dit :

      C’est bien dommage que l’on ait un MACRON dans notre pays ….
      Car , le choix entre :
      – L’unilatéralisme de l’état profond aux USA, ISRAEL et dans nombre de pays de l’UE ( Dont la France)
      – Le multilatéralisme de l’état profond de la Russie , chine, Iran, Inde , Pakistan, Somalie, Bresil , afrique du sud ( et de la france aussi … EEEH Oui ! )
      Nous , Français, sommes dans une situation qui aurait nécessité une politique alternative afffirmée ! Or , cette – dernière n’est pas, en ce 26/11/2018 !!
      Attendons et voyons !

    • Mafi dit :

      Retourne dans les égouts..comme d’habitude tu n’en sort que pour dire des conneries

  15. Vince dit :

    Ou comment « on » cherche à faire d’un conflit purement régional et sans intérêt, qui ne concerne en rien l’UE et encore moins l’OTAN, un conflit global.

  16. pepel_WASSKA dit :

    Et pendant ce temps-là, la majorité des russes sont pauvres, ils ont froids, et ils mangent des produits périmés, ou d’une qualité qu’en France, on ne donnerait même pas à un chien. Sur les marchés de St Petersbourg, il y a des femmes qui vendent des vêtements sans aucun étalage, ni rien. Elles tendent les vêtements à bout de bras, et restent ainsi presque toute la journée, avec le reste de leur stock dans un sac en plastique à leurs pieds. Un truc pas cher en Russie, ce sont les cierges. On en trouve des petits qui font moins d’un cm de diamètre et 20 cm de long pour à peine 2/3 centimes d’euros. Le peuple russe est ainsi libre de prier que ce tyran de Poutine s’étouffe en mangeant son caviar, et que le pays ait enfin un dirigeant qui rechercherait le bien-être des gens, avant l’expansionnisme territorial.

    • Logos dit :

      oui, bon.. les babouchki qui vendent des produits pas cher dans les tunnels de métro, les places de marchés et autres pti coins, c est classique… mais elles sont communes à la Russie à l’Ukraine et à la Biélorussie. Pour le reste, j sais pas, j y vais pas aussi souvent. Et le coup des cierges, oui, certes. ils sont aussi peu chers que les fringues de 2d main qu’on trouve à Kiev par exemple. Jean, vieux stocks de l’armée allemande ou jogging ‘Niqué’ pour 2€… faut pas trop se demander l’age des frusques…
      Et qu’est ce qu’il y a d’anormal à ça? vu qu’en 91 lorsque tout a explosé nos cheres démocraties ont regardé, sans bouger, sans aider ? Haaaaa si cela avait été un pays d’afrique, il y aurait eu des campagnes de dons… mais l’est, ces saligots de communistes, pensez donc…
      Et maintenant, avec les retraites de misère et la disparition des économies (dévaluation du rouble&du hyrvna), les anciens doivent compter sur la solidarité ou les ptites combines pour survivre.
      Quelle andouille occidental, les fesses au chaud, peut tirer parti d’une situation aussi triste?!

    • aleksandar dit :

      C’est tellement mieux par ici
      Angleterre : 20% de la population vivent dans la pauvreté
      https://www.ohchr.org/EN/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=23881&LangID=E
      USA : 40 millions d’américains ne survivent que grâce aux bons d’alimentation.
      600 000 se déclarent en faillite chaque année parce qu’ils ne peuvent pas payer leurs dépenses de santé.
      Expansionnisme ? Le Congres US appelle a augmenter le budget de la defense.
      Allemagne : 17 % de pauvreté.
      Mais vous avez de la chance d’avoir des dirigeants occidentaux qui  » recherchent le bien-être des gens  » !
      Sinon, et vous allez être content, WW Poutine a rassemblé il y a 2 jours les généraux et les principaux dirigeants du complexe militaro-industriel pour leur annoncer que le réarmement de la Russie était presque terminé et que les commandes allaient diminuer.
      Donc qu’il faut des a présent qu’il redirigent leurs savoir faire technologique vers le secteur civil.
      Rappelez moi quand vous verrez cela aux USA !

    • Wolf dit :

      Pourtant lorsque j’étais en Russie début d’année je n’ai rien vu de tout cela, peut-être que le KGB a mis des décors en carton pâte pour me tromper.
      Heureusement que tu es là pour nous faire part de la vérités vrai, bien au chaud dans ton salon.

      Tu nous rappelle la dernière fois que tu as mis les pieds en Russie ??

  17. eric dit :

    les russe avait prévus cette provocation de L’OTAN il y a 2 mois, utiliser l’Ukraine comme boucs émissaire pour faire la guerre.

  18. Auguste dit :

    https://southfront.org/in-video-russian-warship-is-ramming-ukrainian-military-tug-off-crimean-coast/
    Traduction imaginée. »Tu vas dégager de là révisionniste! ».Un commandant russe probablement âgé,n’étant pas au courant que « révisionniste » est appliqué aujourd’hui aux Russes et Chinois par Trump & son Orchestre.

  19. Myshl Mabelle dit :

    La Crimée est russe.

    Porochenko n’en peut plus de taquiner la Russie avec comme objectif d’impliquer l’USOTAN, mais pas de pot, l’Ukraine reste sur le paillasson de l’OTAN, Porochenko couché tel un bon toutou sur ledit paillasson, à sa place donc, en laisse.

    L’OTAN ne bougera pas, d’ailleurs Porochenko en appelle à l’ONU… L’UE gesticulera, rien que ça.

    L’OTAN attend pour accueillir l’Ukraine en son sein, et continuer ses Anschluss jusqu’aux frontières russes, elle attend que les frontières soient claires et propres. L’UE idem. Pour le moment c’est trop problématique, dangereux moins du fait des russes qu’à cause du fou de Kiev.

    Donc il faut des frontières propres. Et Porochenko y aidera par son imbécilité. Il n’a pas voulu régionaliser son pays, et donner une relative autonomie aux russophones d’Ukraine, au contraire il a osé faire des ukrainiens russophones des sous-citoyens dont la langue a perdu le statut de langue officielle. Pas bien, Porochenko…

    Les frontières propres on les aura quand la Russie aura libéré les bouts russes de l’Ukraine. Alors la mer d’Azov ne posera plus de problème, elle sera une mer russe. Et l’USOTAN pourra enfin s’étendre jusqu’aux nouvelles frontières russes, sans risque. Et l’UE pourra envisager sereinement d’accueillir l’Ukraine…

    Tout ça est écrit. A se demander si les USA et la Russie ne sont pas convenus de cette solution.

    http://www.opex360.com/2018/05/23/larmee-ukrainienne-a-dit-teste-missiles-americains-javelin-situation-donbass-se-degrade/

  20. dolgan dit :

    D’où viennent toutes ces belles images de la « bataille » navale?
    .
    C’est clairement un coup de com Russe prémédité. Mais dans quel but? politique interne? détourner l’attention internationale de la Syrie? Justifier un blokus total? autre?

    • dyst dit :

      3 bateaux ukrainiens forcent le passage sur les eaux territoriales russes, et c’est un coup monté des Russes.. alors bon faudra quand même m’expliquer votre raisonnement là.

      • Thaurac dit :

        Ils ne le forcent pas , ils ont averti comme prévu trois jours avant,mais les russes tentent un coup de com, et une saloperie en coulisse, comme d’hab, déjà ils vont garder des « otages » comme le dernier des terroristes pourris le ferait…

        • Royal Marine dit :

          Non, Thaurac, ils n’ont pas averti!
          En effet, considérant que le détroit n a pas à être contrôlé parles Russes, ils n’ont pas demandé d’autorisation de « transit pacifique » 48 h à l’avance, comme prévu dans les conventions internationales.
          C’est l’Ukraine elle-même qui l’a dit…

    • Thaurac dit :

      Ce pont au milieu, là où sont les suspentes du tablier peut être facilement réduit en poussière par un ou deux missiles, bon, ça n’arrangerait pas le trafic car il est au passage plus profond, et vu que c’est pas très profond en général….

      • dakia dit :

        ok mon général de kiev tu envoies tes 2 missiles le matin !
        et l’apres midi ? tu en recois combien ?

  21. cobra_11 dit :

    Vidéo :

    https://www.ukrinform.fr/rubric-defense/2587172-le-ministre-de-linterieur-de-lukraine-a-publie-une-video-de-lattaque-russe-contre-le-navire-ukrainien.html

    (qu’attendez vous, Mr Lagneau, pour contrer le terrorisme informationnel et intellectuel dans vos propres colonnes de commentaires ?)

    • Thaurac dit :

      Ben oui, je l’ai dit plus haut, la russie a bouché le passage avec un pétrolier ( vide il explose, plein il brule, adieu le pont…)

  22. didixtrax dit :

    et pendant ce temps le régime de Kiev bombarde le Donbass à l’artillerie lourde … Porochenko vient de décréter la loi martiale … ce qui pourrait lui permettre de ne plus tenir l’élection présidentielle où il est donné comme largement battu par Timochenko la revenante.

  23. Rémi dit :

    Excellente idée formons une coalition pour:
    1/ Mettre les néo nazi du gouvernement ukrainien en prison.
    2/ Tous ceux qui en occidents ont permit et soutennu devraient être traités de la même manière.
    Je n’ai aucune envie de vivre la troisième guerre mondiale parce que la ploutocratie est à cours de diversion.

    • Thaurac dit :

      « néo nazi du gouvernement ukrainien  »
      vous voulez dire tous les anti communistes, car il existent encore des camps de déportés, mais en russie et chine ainsi que corée du nord, tient ça me rappelle un autre régime…

    • Thaurac dit :

      Inscrit toi donc au pcf, chez les verts ou extrême gauche, ça existe déjà!

  24. Thaurac dit :

    « l’Otan a appelé à la « retenue » et à la « désescalade »  »
    L’union européenne idem…ils ne voient pas que poutine prévoit bien en avant ces atermoiements, en use et abuse depuis des années avec comme la chine, la politique du fait accompli, , avec des coups d’avance, nous,on parlote, on se réuni, entre temps , il a agit, et c’est trop tard, il faut que les européens voire l’otan, en emmerdant les russes, se déploient tout autour de marioupol tant qu’ils le peuvent, pour empêcher les russes d’agir, on a toujours 6 mois de retard en réaction, que branlent tous ces analystes sensés donner des prévisions?

  25. lxm dit :

    Après y’a la question de l’état de l’armée Ukrainienne, elle a fait construire un mur face à la russie, et on sait que les murs ont la fâcheuse tendance à attirer les hordes des steppes qui détestent toute entrave à la circulation.
    Les rebelles n’ont que le tiers du Donbass, mais affichent 100000 hommes théorique( m’enfin c’est surtout de la propagande), ils dépendent directement de moscou au niveau de l’économie et des forces armées( les leaders rebelles indépendantistes se faisant éliminer) qui ont été formatées pour s’intégrer directement dans l’armée russe.
    L’Ukraine semble fragile, mais telle une corée du sud dévastée après la guerre de corée, la guerre du donbass a fait un pub monstre pour l’ukraine qui est devenu un pays sorti de l’anonymat, y’a des investissements car tout le monde a découvert un pays où le coût de la vie était ridicule et où la roumanie parait riche à côté. Donc comme la corée coupée en 2 depuis 3 générations, on peut penser que l’ukraine subira le même sort et saura se moderniser pour à terme matcher, avec sans doute le groupe de visegrad, la russie.

  26. Poorfendheure dit :

    Tout ça parce que le chocolat ukrainien c’est de la merde et ça ne paye plus son homme…

  27. Le Glaive dit :

    On ne peut pas accepter que certains continuent à parler d’une « annexion de la Crimée » par la Russie. Ce n’est pas parce qu’on répète à l’infini un mensonge qu’il devient une vérité. Les antirusses patentés, qui multiplient les déclarations d’indignation contre la Russie et sa prétendue propagande par ailleurs, sont les premiers à mentir par omission.
    Ignorer le référendum sur la Crimée, ignorer la participation massive de la population, ignorer le raz-de-marée des partisans du rattachement à la Russie, tout cela sous l’observation d’experts internationaux : nous avons ici le prototype de la propagande par mensonge et par omission volontaire.
    Plus globalement je finis par me demander à quoi sert la publication récurrente d’articles qui vont toujours dans le même sens, puisque l’affaire est entendue depuis 1917 : Il existe une haine profonde de tout ce qui émane de l’ancienne Russie, de l’URSS, et de ce qui lui a succédé. Cette haine est aveugle évidemment et rien ne pourra jamais la faire évoluer vers, disons, une position équilibrée et mesurée.
    De l’autre côté il y a des gens qui essayent justement de défendre une position équilibrée et mesurée et qui se font insulter et menacer, traiter de tous les noms et accuser d’être des traîtres à leur pays, des agents de l’étranger et donc au final des salauds. Toute discussion est rigoureusement impossible. Tout débat d’autant plus.
    Au final il ne reste une exigence: le clan des anti russes doit savoir qu’il n’est pas majoritaire en France et que de très nombreux français ont été capables par eux-mêmes de faire le tri et de se rendre compte qu’ils sont soumis à un matraquage permanent depuis 1945 particulièrement, et l’installation américaine en Europe, mais depuis effectivement depuis 1917.
    Nous avons été placés de fait et contre notre volonté dans un clan militant, celui des atlantistes qui mène une lutte à mort contre le bloc de l’Est depuis 1917. Cette situation ne peut pas évoluer dans un sens positif et elle restera figée définitivement .
    Heureusement l’Histoire est en train de prouver aux atlantistes que la véritable menace mortelle vient d’ailleurs, elle vient de l’enfant monstrueux qu’ils ont créé pour lutter contre le communisme, c’est-à-dire le djihadisme islamiste sponsorisé par leurs amis des dictatures religieuses du Moyen-Orient, qui se sont senti pousser des ailes grâce à leur argent et qui rêvent désormais de remplacer la civilisation occidentale, dans leur guerre mondiale de conquête.
    Les atlantistes ( nous, entre autres) commencent à se faire attaquer réellement par ce qu’ils n’avaient pas prévu.. C’est la revanche du monstre de Frankenstein, ce qui prouve qu’il existe quand même une forme de justice.
    L’abondance d’articles antirusses ici n’a d’équivalant que la gigantesque absence d’articles concernant la menace armée majeure , intérieure, à laquelle la France est soumise actuellement, avec des dizaines de milliers de combattants potentiels qui sont à deux pas de nos canapés confortables..

    • petitjean dit :

      permettez moi de vous conseiller l’excellent livre de Laurent Obertone « La France interdite » édité chez RING
      Tout ce qui nous attend y est et……..c’est effrayant !

      nota : à propos de votre post, n’oubliez pas que le « djihadisme islamiste » a été aussi financé par notre « allié » américain…..

    • Thaurac dit :

      C’est une annexion pure et simple , à la hitler ou chinoise, avec distribution gratuite de passeports russes depuis 3 années auparavant, seuls les aveugles et les idiots n’en sont pas conscients!
      d’ailleurs pour les pro Tom Clamcy, il y a un livre qui présidait tout cela des mois auparavant, nos dirigeants auraient mieux fait de le lire car ce n’est pas la première fois qu’il prévoyait plus ou moins des éventements de ce genre! (je ne sais pas si c’est ligne de mire 1 ou 2 , ou autre)

    • Marcellin dit :

      Merci Le Glaive
      … d’où mon commentaire par ailleurs sur ce site: « L’ennemi est intérieur » (Signé par erreur Marcelin au lieu de Marcellin, ce cher Raymond 😉

  28. petitjean dit :

    selon la télé allemande Welt, cet « incident » va permettre au régime de Kiev de reporter la date des élections qui étaient prévues en mars prochain…

  29. Thaurac dit :

    Le président a dit le contraire..

    • van Katastrophendonk dit :

      20 commentaires parfaitement inutiles avec zéro info et du niveau d’un débat de classe de cm2 – bref du bon mode gros troll. Si ça vous excite tant d’allez en découdre avec Poutine, ils cherchent des volontaires en Ukraine. Avec un peu de chance il n’y a pas de tests psy.

  30. dan78 dit :

    Mais qu’est ce qu’on en à faire de ces russes et de ces ukrainiens ? Ce sont les mêmes des slaves. Voltaire disaient d’eux qu’ils étaient pourris avant d’être mûrs. Cela n’a pas changé. On ne va pas faire tuer des soldats français pour eux. ….

  31. ScopeWizard dit :

    La Crimée …………………..
    .
    Qu’est-ce que c’est donc que cette bête ?
    .
    Après avoir été colonisée par différents peuples tels que :
    les cimmériens , les scythes , les grecs , les romains , les goths , les huns , les peuples turcs , les mongols , les vénitiens , les génois , les ottomans ( tout ce beau monde du VII ème siècle à 1783 ) , la Crimée est annexée par la Russie puis , en 1945 , les tatars de Crimée sont déportés et leur république autonome créée en 1921 est supprimée .
    La Crimée , peuplée majoritairement de russes , est rattachée à l’Ukraine en 1954 mais en 1992 , la Russie conteste le rattachement à l’Ukraine devenue indépendante ( la Crimée est dotée du statut de république au sein de l’Ukraine ) , un président de la république pro-russe est élu en 1994 .
    .
    Prenons une source , une qui fasse l’ affaire ………………
    Au hasard Wikipédia :
    .
    « Lors de la dislocation de l’URSS, la Crimée se proclame « République autonome de Crimée » en 1991, puis « République de Crimée l’année suivante. Comprenant une importante population russophone, elle proclame son indépendance le 5 mai 1992, mais accepte d’être rattachée à l’Ukraine à la suite d’un accord entre les deux Parlements et en échange d’une large autonomie au sein du pays, tandis que Sébastopol est placée sous un régime spécial.
    .
    L’année 1995 est marquée par un nouveau bras de fer entre pro-russes et pro-ukrainiens, en Crimée mais aussi dans le reste de l’Ukraine. L’enjeu est en fait le statut de la ville de Sébastopol et l’éventuel retrait de la flotte russe de la mer Noire. Comme chaque fois que des tensions apparaissent entre un pays ex-soviétique et la Russie, de nombreuses inquiétudes apparaissent au niveau international quant à la stabilité du « glacis russe »
    .
    Le parlement de Crimée vote alors une nouvelle série de lois constitutionnelles (Constitution d’octobre 1995), qui seront longtemps contestées par les autorités ukrainiennes, car réaffirmant et précisant l’autonomie de la Crimée. La situation reste tendue, mais sans incidents, pendant plusieurs années, jusqu’aux défaites électorales des partis ukrainiens pro-européens nés à l’issue de la chute du bloc soviétique. La Russie retrouve alors son niveau d’influence antérieur dans les affaires intérieures de l’Ukraine, et surtout de la Crimée. La Russie facilite la distribution de passeports russes à la population russophone de Crimée, comme elle l’avait déjà fait en Transnistrie moldave et, dans les années 1990-2000 puis avant et après 2008, en Géorgie où la « passeportisation » des Abkhazes et des Ossètes du Sud, prélude à la reconnaissance diplomatique par la Russie de ces Républiques séparatistes, avait provoqué d’importants exodes, de ceux qui refusaient ces passeports, de ces régions en direction notamment de Tbilissi, Gori et Zougdidi.
    .
    Le rattachement de la Crimée à l’Ukraine comme République autonome est officiellement reconnu par la Russie en 1997. La nouvelle Constitution est officiellement ratifiée par les deux parlements, russe et ukrainien, les 21 octobre et 23 décembre 1998. De par sa Constitution ratifiée de 1995 – 1998, la Crimée devient une entité administrativement et territorialement autonome au sein de l’État unitaire d’Ukraine. La Crimée n’est pas un État souverain, mais son intégrité territoriale, son autonomie et le statut de sa population russophone et ses droits patrimoniaux sont garantis. Elle possède son propre organe représentatif, la Verkhovna Rada, un Conseil des ministres et un chef d’État. Enfin la nouvelle constitution de la Crimée entre en vigueur le 12 janvier 1999.
    .
    Au début du troisième millénaire, la croissance de l’Ukraine (et de Crimée) reste à deux chiffres, mais la réaction économique russe à la révolution orange de 2004-2005 (cessation des fournitures énergétiques à bas prix) provoque son ralentissement à 2,1 %. Mais c’est surtout la crise économique de 2008-2009 qui lui porte un coup d’arrêt : elle chute tout à coup de 15 %. Kiev est alors obligé de s’endetter auprès du FMI (plan de sauvetage économique sous forme de prêt) pour plus de seize milliards d’euros. Avec les nouveaux prix élevés des fournitures énergétiques russes, l’Ukraine a des difficultés à régler ses factures, d’où les conflits gaziers russo-ukrainiens de 2005 à 2009. Ces événements alimentent en arguments les mouvements pro-occidentaux de l’opposition ukrainienne et font monter les mécontentements dans les régions de l’ouest qui, sur le plan économique, sont les moins riches de l’Ukraine.
    .
    Enfin, le débarquement de matériel militaire américain via l’OTAN, le 27 mai 2006, dans le port criméen de Théodosie (Feodossia, en Crimée), en prévision de l’exercice Sea Breeze 2006, ravive fortement les tensions avec la Russie, ainsi que les passions en Crimée. En effet, ni la Crimée, ni l’Ukraine ou la Russie ne sont membres de l’Alliance militaire atlantique occidentale. Et l’autorisation de débarquement avait été donnée par le troisième président d’Ukraine, le pro-occidental Viktor Iouchtchenko (2005-2010, parti Notre Ukraine), alors que constitutionnellement, la décision relevait du seul Parlement ukrainien.
    .
    Les manifestations Euromaïdan qui secouent l’Ukraine à partir de novembre 2013 et entraînent la chute du pouvoir en place exacerbent les tendances séparatistes et pro-russes en Crimée, dans un contexte ou seul 15 % de la population de Crimée se considère ukrainienne La remise en cause de la langue russe finit de détruire ce fragile équilibre15. Fin février 2014, la Crimée annonce qu’elle refuse de reconnaître les nouvelles autorités provisoires du pays, et le Parlement criméen vote l’organisation d’un référendum concernant le rattachement de la péninsule à la Russie. La Crimée proclame son indépendance le 11 mars. Une semaine plus tard, les dirigeants de la nouvelle République de Crimée et le président russe Vladimir Poutine signent un accord entérinant son rattachement à la Russie, en accord avec les résultats du référendum du 16 mars (« oui » à 96,77 %). L’annexion de la Crimée par la Russie n’est pas reconnue par la majeure partie de la communauté internationale.
    .
    Différentes études sociologiques et sondages réalisés un an après le référendum de 2014 confirment la très large adhésion de la population locale au rattachement à la Russie. Selon une étude réalisée par GfK en février 2015, seuls 2 % des personnes interrogées répondent négativement à la question : « Approuvez-vous l’annexion de la Crimée par la Russie ? ». »
    .
    Bon , maintenant que nous en savons un poil plus , enfin normalement , ce que nous devons absolument savoir également pour cerner le sujet du détroit de Kertch et de quoi il est question en réalité afin de déterminer à la fois qui a juste et qui a , disons , « moins juste » , mais aussi par rapport aux enjeux en présence , et à la marge de manœuvre dont l’ Occident dispose , en gros la meilleure carte dont il pourrait se servir , ce que nous devons absolument savoir disais-je , concerne la règlementation exacte qui a cours et fait autorité officielle actuellement , et ce , dans les deux camps , le russe comme l’ ukrainien ……….
    .
    Donc , que la Russie ait annexée la Crimée à l’ insu de son plein gré ou que la Crimée se soit rangée avec un ravissement non dissimulé dans le giron de la Russie , excusez-moi MAIS ON S’ EN FOUT COMPLÈTEMENT !
    Nous pouvons trouver ça bien , pas bien , l’ accepter , le refuser , trouver ça nul ou au contraire super-génial , de toute façon ce qui est fait est fait , allons-nous passer notre temps à refaire l’ Histoire ?
    Voilà un excellent moyen de déclencher une avalanche de « problèmes » ………………..
    .
    Par conséquent , qui est hors la loi , qui est dans son droit , y a t-il un entre-deux , et dans tous les cas pourquoi ?
    .
    C’ est à ça qu’ il nous faut répondre avec rigueur et honnêteté , sinon chacun sort ses conneries , s’ invective , et finit par trépigner d’ impatience de n’ avoir pas son contradicteur en face plutôt que sur écran TV , sauf que pendant ce temps là RIEN N’ AVANCE ET LA SITUATION S’ ENVENIME !!
    .
    Alors , gardons raison et examinons froidement le problème d’ abord dans sa globalité puis en détail ; après , il sera toujours temps de se foutre sur le museau et plus si affinités si vraiment ça démange irrésistiblement , mais d’ ici là :
    https://www.youtube.com/watch?v=V-GiXgw4wnE
    .
    Voilà , notre ami a tout résumé …………… 😉
    .
    À présent la parole est à la raison …………..