Des jihadistes nigérians ont visé une entreprise française au Niger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. Dimitri dit :

    S’il y avait les gilets jaunes, jamais les terroristes n’auraient atteint le bâtiment. On ne rigole pas chez les gilets jaunes !

  2. Sgt moralés dit :

    « Partis faire une patrouille dans les environs ».

    • Ancien des opex dit :

      « sgt moralès »
      Vous ne le dites pas mais vous pensez probablement comme moi que cette « patrouille dans les environs », ça signifie seulement qu’ils n’étaient pas là.
      .
      N’en deduisons pas trop vite que l’ennemi est bien renseigné sur les absences des militaires locaux : ils sont présents seulement quand ils reçoivent leur solde, c’est à dire jamais.

  3. Breer dit :

    Un reportage récent sur Boko Haram, révèle la véritable nature de ces gens, terreur, horreur, barbarie, cruauté, inhumanité, (et cela entre africains) imaginons vis à vis des européens.
    Les images parlaient d’elles même, les mentalités dans une majorité des pays Afrique sont encore dignes du moyen âge et c’est la simple vérité.
    Les occidentaux qui souhaiteraient voir l’Europe de plus en plus africanisée sont totalement ignares et inconscients de ce que le futur pourrait devenir sur le plan sociétal et comportemental…..
    Le drame vient de ce que la démographie démesurée dans ces nations, ne permet pas une évolution des mentalités sur le plan psychique et psychologique. Nos modèles de sociétés matérialistes et consuméristes, attisent les problèmes (envie, jalousie,possessivité,frustration, pouvoir, avidité, pauvreté ou richesse, ou rejet à l’inverse).
    L’occident a entamé très certainement son déclin, mais ce n’est pas l’Afrique demain qui relèvera le niveau de l’humanité, dans 2000 ans peut être ….

    • Thaurac dit :

      Bien expliqué, mais comment le faire comprendre aux gens sans aussitôt se faire taxer de racisme?
      Même les ethnologues mettent des gants maintenant, on ne peut plus rien dire, alors on subit…
      Exemple, la cgt douane qui a porté plainte contre des gilets jaunes qui ont dégotté des migrants et ont appelé la police, et même le maire de la ville a eu aussi honte, on pige vite, il faut les laisser passer et se fondre dans la nature, jusqu’à ce qu’il ré-apparaissent dans la rubrique fait divers, mais souvent trop tard pour les victimes…

    • Auguste dit :

      Relisez l’Histoire de France (et de l’Europe) et pas besoin de remonter au Moyen Age (époque que beaucoup d’Africains vivent aujourd’hui).Vous verriez qu’on n’était pas mal non plus.La misère,la vraie,rien à manger et pas d’espoir que ça change,ça aide beaucoup à se transformer en bête.

      • Thaurac dit :

        Il y en a toujours un pour faire l' »Auguste ».
        C’est des gens comme vous qui leurs pardonnez tout pour des fausses raisons sociétales dont les intéressés eux mêmes ne reconnaissent pas.
        Une crapule est une crapule, tout les sdf qui la saute question nourriture ne sont pas des « racailles », trop facile ce raisonnement de bisounours, qui a pourri la france, l’europe , les usa .
        Même Hillary Clinton vient de le reconnaitre..c’est peu dire..

  4. ced dit :

    Ils tuent ceux qui vont leur apporter l’eau. Décidément, je ne comprendrai jamais la profondeur de la c…rie de ces jihadistes et surtout des réfugiés qui les renseignent.

    • Thinker dit :

      En même temps le djihad islamique recrute et prospère sur la misère. C’est bon pour la cause si les conditions de vie des autochtones se dégradent, mauvais si elle s’améliore.

    • Thaurac dit :

      C’est pas que la religion, il y a un instinct, le goût du sang, qui remonte vite à la surface chez certaines ethnies…
      En fait c’est bien de la « sauvagerie ».

      • Castel dit :

        C’est surtout un retard de civilisation, quand on voit se qui se passait chez nous à l’époque du moyen âge, et avant, ce n’était guère mieux…..
        Rappelons nous des horreurs commises par les tristement célèbres « grandes compagnies »
        Mais plus près de nous, celles commises par les fameux « einsatzgruppen », n’étaient pas mal non plus !!!!

        • Thaurac dit :

          S’ils sont au moyen age, qu’ils restent donc chez eux et viennent nous voir après « évolution » Merci!
          Et pour ce qui est de l’histoire ancienne africaine ils se sont toujours entretuées entre eux, vérifie, ensuite j’aimerais ( et un livre vient de paraitre) que l’on parle de l’esclavagisme des africains ( très tôt) et presque encore existant) par les peuples arabes, car l’occidental a toujours bon dos….

      • Spender dit :

        Ah tiens ça faisait extrêmement longtemps même chez les (je vais faire comme vous les racistes qui savent que ce qu’ils disent est horrible et que du coup il essaie de le rendre un peu plus politiquement correct) « personnes qui n’apprécient pas forcément les autres », votre argument date du IIV ou IV siècle …
        Mais vous savez depuis il y a eu l’ADN et il est prouvé qu’au-delà des différences physique vous êtes pareil que les noires et les Arabes(les fameuses « ethnies » donc vous parlez, je traduis en non politiquement correcte pour dire ce que vous pensez vraiment).
        « De l’instinct animal donc qui remonte vite à la surface » dans ces races inférieures, encore une fois d’ignoble argument du temps de jadis.Donc vos arguments sont plus que fossilisé et j’imagine que vous l’êtes aussi (vu vos arguments ou plutôt divagations habituelles), il serait peut-être temps de pousser mémé dans les orties non?

  5. Ancien des opex dit :

    L’on devrait cesser de nommer « djihadistes » ou « terroristes » et autres qualificatifs flatteurs ces gens qui ne sont que des pillards.
    .
    Cette fois ils attaquent une entreprise française non pas à cause de sa nationalité ni de son activité mais parce qu’ils savent qu’ils trouveront là des frigos remplis (dans le désert, ils ne trouvent rien à bouffer), de l’eau potable, avec un peu de chance des femmes à violer, des Blancs à prendre en otages et à rançonner avec la complicité de notre presse qui leur fera de la pub’ gratuite.
    .
    Une entreprise au milieu du désert, c’est le rêve : son opulence attire les pauvres types armés de kalachnikovs qui vivent misérablement à l’entour.
    .
    Ça n’est pas plus compliqué que ça et l’on fait trop d’honneur à ces pillards en les qualifiant de « terroristes » ou de « djihadistes ».
    .
    Cette même exagération gratifiante se retrouve ailleurs : en Centrafrique ruinée et sans ressources alimentaires où le cannibalisme est devenu une nécessité, au large de la Somalie où il est plus rentable et moins fatigant d’attaquer les navires de passage que de pêcher et de vendre sa pêche à une clientèle locale et misérable.
    .
    Méfions-nous de ces qualificatifs qui contiennent, en creux, des explications bisounours et trop faciles. Elles nous rendent incapables de réagir avec la vigueur nécessaire parce qu’elles nous cachent la réalité : celle-ci ne correspond pas aux schémas de pensée des gens qui n’ont jamais été directement confrontés à cette réalité.

    • Castel dit :

      @ Ancien des opex
      Parler de cannibalisme me parait maintenant exagéré , vu que le dernier cannibale en Afrique aurait été mangé l’année dernière……

    • Vince dit :

      On peut être à la fois pillard et djihadiste, c’est loin d’être incompatible – c’est même très complémentaire. Mahomet, le beau modèle, était notoirement pillard.

  6. Auguste dit :

    Et les types seraient arrivés à dos de cheval et de chameaux, comme au bon vieux temps des razzias.Peinards.

    • jyb dit :

      @ancien
      aqmi/jnim vient de mettre en ligne un long communiqué ciblant les intérêst et ressortissants occidentaux donc on ne peut dissocier catégoriquement crime et terrorisme.

      • Auguste dit :

        Ce que je disais dans un autre article.Des bandes de coupeurs de route locales qui ouvrent le chemin aux barbus.On voit ça dans nos banlieues aussi, la collaboration criminalité-barbus.Et avec la misère et l’insécurité,ils ne manqueront pas de bras.Vous vous rendez compte qu’ils sont venus à cheval et en chameau?.Et nous pour faire un coup,il nous faut chercher l’information,la préparation,appui au sol,appui aérien et tout le toutim.Comme les militaires,au début du conflit,les Députés qui ont été au Mali,toutes formations confondues, sont d’accord pour dire qu’on est là bas pour 10 ou 15 ans.Les militaires aujourd’hui parlent de « guerre illimitée ».Il me semble avoir employé les mots « ad vitam eternam » quand la situation se dégradait.

  7. helaine jean pierre dit :

    Un bocal à rames, deux bocaux à rames. Difficile de passer à la vitesse supérieure avec des rames… mais ne ramerions nous pas nous-même un peu dans cette imbroglio ?

  8. Carin dit :

    Quelle que soit la branche du bocco haram, ce sont effectivement des coupeurs de route, et contrairement à @ancien des opex, je pense que leur « frigo » ne se trouve pas dans les locaux de cette entreprise… c’est le camp de réfugiés leur frigo, c’est la qu’ils trouvent leur nourriture, boissons, téléphones portables, filles, et un peu d’argent. Le problème c’est que les bocco haram ne trouvent plus beaucoup d’armes et de munitions sur le marché, les « grandes enseignes » achètent tout.. du coup les prix pour ces coupeurs de route grimpent, et ils manquent d’argent. Ça n’est pas à manger et à boire qu’ils sont venus chercher.. c’est des blancs pour en faire des otages et les monnayer très cher!! Mais leurs renseignements étaient bidons, les blancs dorment ailleurs, ce qui me fait penser que les « balances » vont avoir des problèmes… et cela rappelle aussi que l’armée française n’est pas au Sahel pour protéger ces entreprises, mais bien pour éviter que des masses de gens ne viennent en Europe, parce que chez eux c’est invivable. Il est donc impératif de supprimer sans autre forme de procès ces coupeurs de route, pour que les jeunes qui sont en train de penser rejoindre ces bandes pour jouir d’un certain pouvoir, n’y pensent plus pour cause de tombe pour tout avenir.

    • Robinson dit :

      Probable que ces criminels vivent dans le camp parmi les réfugiés qu’ils terrorisent.

  9. Morice dit :

    Encore un coup des Boudhistes….

  10. Ancien des opex devenu banlieusard dit :

    Pour rassurer tous ceux sur ce blog qui semblent craindre que nos banlieues et autres « quartiers difficiles » deviennent des zones d’anarchie comparables aux camps de réfugiés comme ceux dont on parle ici, je tiens à témoigner (après avoir longuement vécu moi-même dans ces quartiers en IdF et ailleurs) que ces quartiers sont majoritairement habités par des gens qui refusent de retrouver ici une situation telle que celle qu’ils ont connue en Afrique.
    .
    Ils sont heureux de garantir, grâce à la France, un avenir meilleur à leurs enfants. C’est par eux que nos SR sont parfaitement informés (l’on connaît avec précision l’identité et le sort de ceux qui sont partis « faire le djihad »).
    .
    C’est aussi dans ces quartiers que l’on trouve des jeunes dits « immigrés de la deuxième génération » qui s’engagent pour que personne n’ait plus le droit de leur dire qu’ils ne sont pas Français.
    .
    Et je reviens ainsi dans le sujet sur les infox : attention aux préjugés colportés par la presse. Celle-ci est plus intéressée par le sensationnel et l’émotionnel (qui se vendent bien) que par la vérité.
    .