Coopération Structurée Permanente : Le projet européen EU BLOS s’appuiera sur le Missile Moyenne Portée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    C’est Tip top !
    .
    Cela va peut-être permettre, entre autres, de faire revenir en arrière les Allemands sur leur récent « non choix » de l’évolution du MMP pour l’hélico Tigre Mk3 (?)

  2. Carin dit :

    Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose pour l’evolution MK3 du tigre, parce que tous les avantages liés à la partie du MMP qui sont dû à son système fibre optique, ne pourront êtres exploites!!
    Par contre des roquettes guidées auraient le même effet, la même portée, mais seraient plus nombreuses, et à chaque tir d’une roquette une procédure de type évasive pourrait être appliquée , ce qui n’est pas possible si l’helico est relié par fibre optique au missile!

    • Jupiter dit :

      Les roquettes guidées laser doivent pouvoir voir une tache laser. Cette tache laser doit provenir d’un fantassin au sol équipé d’un poste de désignation, d’un avion avec un pod également, ou d’autres sources. Quoi qu’il en soit, il faut toujours que quelqu’un soutienne la désignation et donc s’expose au risque.
      Le MMP est du type « tir et oublie », qui signifie qu’il cherchera tout seul à rejoindre la cible qui lui a été désignée avant le tir. C’est d’ailleurs la meilleure solution pour se mettre à l’abri.

    • Fralipolipi dit :

      @Carin
      Le nouveau missile Air-Sol pressenti pour le Tigre Mk3 sur une base de MMP est décrit comme suit dans le lien que j’ai posté ci-dessus :
      « L’EMM, missile tactique air-sol, développé à partir de briques technologiques de deux missiles de MBDA – MMP (français) et PARS 3 (allemand) -, doit remplacer les missiles Hellfire II (France) et HOT ou AC3G/LP (Allemagne).  »
      … et il n’est sans doute plus question de fibre optique.

      • Jupiter dit :

        Probablement qu’en allongeant le moteur de croisière, il serait possible d’intégrer une liaison RF bi-directionnelle afin de conserver cette capacité de « re-targeting » en vol, à la façon d’un ANL/Sea Venom

      • Carin dit :

        À @jupiter, @fralipolipi
        Merci à vous deux pour ces précisions, si effectivement ont exclu la fibre optique,( vu la portée du missile 8000 mètres), on voit tout de suite le gain de place dans le MMP, gain qui peut être exploité de la façon suggérée par @jupiter?

    • Pierro dit :

      Les Tigre HAD Espagnols sont équipés de Spike LR (Israélien) avec le même type de guidage homme dans la boucle par fibre optique.
      Les HOT des Gazelle sont filo-guidés, et également qualifiés sur Tigre UHT Allemand.

      Alors il ne devrait pas y avoir de problème pour dérivé héliporté du MMP…

  3. CPJ94 dit :

    Intéressant pour faire baisser le prix unitaire, amortir le développement et standardiser les dotations avec les qques nations partenaires (UK et Allemagne ?) … par contre la liaison par fibre est-elle utilisable partout , y compris en terrain à forts dénivellés ou en environnement urbain ?
    De mémoire lu qu’en Afgha, bcp de Milan ont été perdus lors de tirs d’appui sur des points hauts…

    • Jupiter dit :

      Le MMP peut également être tiré en mode « Tir et oublie » et aller directement sur sa cible désignée.
      En cas de rupture de la fibre, le missile poursuivra sur la cible qui lui a été désignée auparavant. La capacité « Homme dans la boucle » permet d’être plus précis sur le lieu d’impact et de changer de cible en plein vol. Ce n’est pas à confondre avec un pilotage du missile par l’opérateur durant le vol.
      Au final, l’opérateur désigne une cible (qu’il peut changer au cours du vol), le missile se charge de rallier cette cible.

  4. TINA2009 dit :

    Bsr à tous !

    Questions :
    1/ Ou se trouve le (s) site(s) d’assemblage du MMP ?
    2/ Quels sont les principaux partenaires du MMP , La nature des produits et le lieu de fabrication des produits composant le MMP?

    • Jupiter dit :

      1/ En France, un peu partout (Massy, Bourges, Selles-Sain-Denis, Compiègne, Fougères…)
      2/ Roxel pour la motorisation (co-entreprise MBDA et ArianeGroup), Safran pour les optiques du poste de tir et de l’autodirecteur. Tout cela est produit en France.
      Il existe des fabricants de second rangs qui ne sont pas Français. Je ne pourrais pas en faire la liste ici parce que je ne la connais pas. Ces fabricants fournissent des sous-systèmes ou des composants spécifiques (par exemple des composants électroniques ou de la matière première)

  5. wagdoox dit :

    une idée de ce que l’on attend du futur missile ?

  6. Auguste dit :

    Voilà la réponse à ma question de l’article sur l’avion commun Franco-Allemand.
    https://club.bruxelles2.eu/2017/12/la-pesco-comportera-18-projets-la-liste-definitive/
    L’aviation n’y figure pas.Ce qui excluerait toute interférence de Bruxelles dans les OPEX,but de ma question.

  7. Tannenberg dit :

    Si MBDA arrive a faire du MMP le successeur du Hellfire, c-a-d un missile qui fait le boulot pour un prix contenu grace a l’effet de serie, bravo. Mais perso je ne comprends toujours pas l’interet operationnel d’une version navale, a moins que le systeme de par sa conception ne soit deja facilement qualifiable pour ajouter un argument de commercialisation supplementaire. Par contre, je verrais bien mieux l’interet operationnel d’une version navale du 40CTA.

    • Jupiter dit :

      Le MMP n’est pas comparable au Hellfire, ce dernier étant 3-4 fois plus lourd, ayant plus d’allonge et une charge bien supérieure. Ces deux missiles ne jouent pas dans la même cour.
      Un MMP et son système de tir associé est bien plus compact (et précis) qu’un canon de 40mm. Probablement que la portée sera supérieure aussi. Enfin le pouvoir d’arrêt et de destruction est encore une fois à l’avantage du missile.
      Le coût (du tir) penche cependant pour le canon. Le coût de l’installation sera probablement identique ou comparable mais une munition de 40 à un coût négligeable comparativement à un missile.

    • MP dit :

      L’interet opérationnel d’une version navale du MMP ? Pour commencer, dégommer les canots automobiles pilotés ou non, bourrés d’explosifs avec ou sans barbus à bord. Et d’autres rafiots du genre pirate . Une version navale du CTA 40 serait sans doute une bonne chose, vu le sous-armement de nos navires. Mais combien peut peser une tourelle armée d’un ou de deux CTA? Et où les placer sur les navires qui n’ont pas été conçus pour en être équipés ?

  8. Thaurac dit :

    Produit en grosse quantité et disséminé à toutes les forces de l’otan, c’est la fin de la suprématie des chars sur un conflit.
    Un peu ce qu’a produit le stinger en Afghanistan sur avions et hélicos..

    • Vince dit :

      Sauf que les protections actives (dites hard kill) progressent aussi énormément – ainsi que les protections passive (blindage, discrétion). Et que l’intégration de l’IA va certainement y apporter une efficacité supplémentaire.

      • dolgan dit :

        le blindage s’alourdit significativement justement parce qu’on fait pas beaucoup de progrès dans ce domaine.
        .
        Le hardkill dispo est très limité. On ne peut pas l’utiliser si il y a du personnel/civil débarqué à proximité (parce que sinon on les tue …). Et il est facilement saturable: 2 mmp suffisent (ou une roquette à 100euros pour consommer le hardkill suivi d’un mmp). Plein de solutions prometteuses sont à l’étude chez les missiliers pour passer outre les système hardkill actuels.

      • Thaurac dit :

        Entre l’épée et l’armure, il y a le prix qui n’est pas le même , on peut faire évoluer à peu de prix la charge du missile…

        • Vince dit :

          Vous pouvez faire évoluer la charge tant que vous voulez, si le missile est intercepté, c’est une croix dans la case dommage. Après vous pouvez augmenter vos chances en tirant simultanément plusieurs missiles, mais on est déjà dans une attaque autrement plus complexe.
          .
          Par ailleurs le blindage évolue aussi ; d’où le système modulaire du Leclerc justement.

  9. Barfly dit :

    Le MMP se profile de plus en plus comme une réussite. Il faudra le voir dans l’action mais c’est une bonne chose si il peut être adapté à différents type d’arme.
    A t-on une comparaison entre le MMP et le Javelin ?

    • Jupiter dit :

      Globalement, le MMP est plus léger, à un peu plus d’allonge au prix d’une charge plus petite que le Javelin. Voila pour les caractéristiques missiles.
      En dehors de ça, pas d’idée sur le prix et les performances du système. Le MMP étant plus récent, il intègre plus de capteurs et de fonctions cependant.

    • Uri dit :

      Copie du spike ?

  10. dolgan dit :

    On parle de quoi exactement?
    .
    De missiles/drones avec mini boule optronique à l’avant et une mini (au profit de la camera et du carburant) charge explosive?