Archives quotidiennes : vendredi, 9 novembre, 2018

PLFR : Le Sénat dénonce le « coup de rabot » dans le budget des Armées pour financer les OPEX

Les surcoûts des opérations extérieures [OPEX] ayant dépassé, comme l’on pouvait s’y attendre, l’enveloppe de 650 millions d’euros initialement prévue au titre de la mission « Défense », le gouvernement a donc décidé d’annuler 404,2 millions de crédits [mis en réserve en début de gestion, ndlr] dans le budget des Armées via un projet de loi de

Le COMALAT donne des précisions sur les « problèmes » des hélicoptère Tigre engagés au Sahel

Le 31 octobre dernier, plusieurs députés ayant effectué un déplacement au Mali et au Niger ont fait un état des lieux de l’opération Barkhane, lors d’une réunion de la commission de la Défense. À cette occasion, Louis Aliot [RN], qui était du voyage, a dit avoir appris que « l’hélicoptère Tigre pouvait être dangereux en mission »,

Le ministère des Armées commande 567 missiles air-air MICA de nouvelle génération auprès de MBDA

Lors d’un comité ministériel d’investissement, réuni le 24 juillet dernier, la ministre des Armées, Florence Parly, avait décidé de lancement du programme d’armement « MICA nouvelle génération » afin de remplacer une partie des missiles air-air MICA [missiles d’interception, de combat et d’autodéfense] dont sont actuellement dotés les avions de combat de l’armée de l’Air et de

Le futur avion de surveillance maritime de la Marine nationale sera inspiré du Falcon 2000 LXS

En 2025, c’est à dire au terme de la Loi de programmation militaire [LPM] qui entrera en vigueur l’an prochain, la Marine nationale disposera de 11 avions de surveillance maritime [contre 13 actuellement], dont trois seront de nouvelle génération. Ces appareils seront issus du programme AVSIMAR [avions de surveillance et d’intervention maritime], que vient de

Berlin pourrait saborder le projet d’avion de combat franco-allemand de 6e génération

En apparence, le projet franco-allemand visant à mettre au point un Système de combat aérien futur [SCAF] est sur de bon rails. Une fiche commune d’expression des besoins a en effet été signée en avril, de même que, deux mois plus tard, une déclaration d’intention, laquelle précise que ce programme sera conduit par la France

La DGA confirme que le Rafale ne sera pas candidat à l’appel d’offres visant à moderniser l’aviation royale canadienne

Lors d’une conférence de presse donnée en juin 2013 à l’occasion de l’ouverture du salon du Bourget, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, était bien décidé à soumettre le Rafale à Ottawa, qui, après une vive polémique, venait de remettre en cause l’achat de 65 avions américains F-35A Lightning II pour remplacer les CF-18

La Direction générale de l’armement a prononcé la qualification du standard F3-R du Rafale

En décembre 2013, Dassault Aviation fut chargé par la Direction générale de l’armement [DGA] de développement le standard F3-R de l’avion de combat Rafale, dans le cadre d’un contrat évalué à un milliard d’euros. Il s’agissait alors de permettre au Rafale de mettre en oeuvre le missile air-air longue portée METEOR et le pod de