Selon l’amiral Prazuck, la Marine nationale louera des hélicoptères H-160 pour remplacer ses Alouette III

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. Liber78 dit :

    Remplacer le NH 90 ? entré en production en 2000, et la chaîne est toujours opérationnelle. Là faut qu’on M’EXPLIQUE !!!

    • Fred dit :

      @ Liber78
      Beaucoup moins cher, en substitution de missions où le NH 90, n’est pas indispensable (sauvetage, surveillance …)

    • JaK0Spades dit :

      « remplaceront à la fois les Alouette III et les NH90 sur les plots de service public. ». Lisez bien l’article.

    • Rebif dit :

      Tellement plus simple d’acheter des h 145 m à 6 millions pièce.

      Sans commentaire.

      On va donc louer des dauphins pendant 10 ans avec certainement un bon taux de disponibilité.

      Pour le nh 90, remplacer un hélicoptère deux fois plus cher qu’un Caracas pour rester au dépôt, ce n’est pas une mauvaise idée.

      Pensez à vous recueillir devant un bouquet de chrysanthèmes en cette période de tous saints pour dire adieu au nh 90 bien endommagé par le feu et celui multifracturété sur le dixmud.

      AIRBUS saura convaincre de mettre beaucoup de sous pour peut être réparer ces machines es qui dans la réalité serviront de stock de pièces détachés.

      Wauquiez veut que la France et l’Allemagne soient le rempart contre la Russie?

      Avec un total de 40 tigres en état de vol, 20 eurofighter et 60 rafale, ça va faire un poil juste.

    • JanJan dit :

      Remplacer le NH90 sur « les plots de service public » donc le remplacer pour les missions de SAR, et donc lui laisser de la dispo pour ses missions premières (lutte ASM, embarquement sur les FREMM).

    • Scalp dit :

      Il suffit de lire correctement «  » » »ces appareils « remplaceront à la fois les Alouette III et les NH90 sur les plots de service public. » Et d’ajouter : « Nous gagnerons ainsi en disponibilité et donc en heures de vol. » » » »

    • Bruno Gaultier dit :

      remplacer le NH90 dans ses fonctions de service public (sauvetage etc…)

    • So dit :

      Les NH90 version marine souffrent énorment de la corrosion donc à mon avis c’est le temps qu’Airbus trouve une solution.

      • Jm dit :

        En fait, Airbus doit s’attacher à trouver de nombreuses solutions à de nombreux problèmes.

    • Alpha dit :

      @Liber78
      Remplacer les NH90 « sur les plots de service public », répartis sur le littoral, et qui ont des missions civiles de service public : sauvetage en mer, assistance aux personnes et aux biens, police des pêches, recherche des pollutions…
      Les NH90 libérés retourneront dans les rangs de la Marine, pour des missions plus militaires…

    • Patbdx dit :

      Le remplacer dans les usages où un hélicoptère plus simple et moins coûteux peut suffire.

    • Jean-Michel dit :

      Pour les versions marines, une partie de la flotte clouée au sol, un taux de disponibilité en chute libre (33% en 2017), des allergies à l’air marin (corrosion et électronique), des moteurs qui prennent feux, une partie des missions dévolue au NH90 sont en fait effectuées par des dauphins, des maintenances impossible pour les appareils embarqués en raison de sa trop grande complexité (les navires embarquent désormais des ingénieurs d’Eurocopter pour la maintenance « avancée ») …
      Pour les version terrestres, 20 heures de maintenance par heure de vol en métropole et 60 au Mali (au lieu de 4,5 heures prévues), …
      Un crash il y a quelques semaines sur le Dixmude et des pièces de rechange hors de prix pour les 2 versions.
      Il suffit de voir la disponibilité et le coût de l’entretien des NH90 NFH (62 millions d’euros par an par appareil pour des hélicoptères tout neuf).
      http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-4415QE.htm

    • Titoine dit :

      Ben il suffit de lire l’article pour comprendre que c’est pour économiser ce dernier

    • Riziel dit :

      Disponibilité pour le moins hasardeuse, c’est une réponse. Cela dit en passant, comme tout les matériels « modernes » de l’armée qui passent plus de temps au garage en attente du sacro saint boulon qui lui manque pour tenter de se mouvoir .

    • Lagaffe dit :

      Vous avez mal compris, ils ne s’agit pas de les retirer du service, au contraire la marine manque de NH90 et ils sont surdimensionnés pour des missions de service public qu’un Dauphin ou un H160 « civil » peut accomplir, ils seront donc réaffectés à des missions strictement militaires.
      Les Alouette III et les Lynx en revanche seront retirés du service.

    • John dit :

      Je crois qu’il y a mécompréhension de votre part…
      Parmi les missions du NH90, il y a certaines qui sont considérées de service public.
      Or je pense que l’idée est de conserver la cellule de cet hélicoptère plus lourd pour des missions militaires, et de louer des Dauphins pour les missions qui relèvent du service public.

    • Zeke dit :

      Il parle de remplacer les NH90 de service public de la MN, donc ceux qui font des missions SAR dans la côte Atlantique basés en Bretagne effectués par la 35F (les missions qu’étaient effectués par les Dauphins, les EC225 (2013), et depuis 2016 les NH90). Les NH90 seraient probablement destinés a des missions embarqués.

    • Kerloas dit :

      @Liber78 : Relisez les propos du CEMM.

    • GOUPS dit :

      Remplacer sur cette mission en particulier. Comme ça il pourra effectuer le travail pour lequel est prévu.

    • Jeff dit :

      Non, c’est pour remplacer les nh qui font le service public comme les interventions de sauvetage en mer. Les NH en question seront intégrés dans les flottilles.

  2. CPJ94 dit :

    Cela suppose donc de ne confier à ces H160 que des missions de transport et de sauvetage (Pedro) …
    plus facile à piloter, c’est intéressant (notamment guidage et PA) par contre cet appareil n’aura pas été optimisé pour les missions ASM auparavant effectuées par le Lynx.
    Oublier aussi l’installation d’armement de sabord (ex. MAG58) pour l’autodéfense… ça sent la pénurie.

  3. Malviras dit :

    si j ai tout bien compris Freud , il s agirait de remplacer les NH 90 quand ils sont utilisés pour dans prestations civiles. sauvetage en mer ,aide a la population ,etc etc etc.

  4. Jm dit :

    Bah, il n »y a qu’à chercher l’intérêt financier.
    Et politique.

    • Rigel dit :

      Quoi ? un complot pour renouveler la flotte d’hélicos ?
      On aura tout lu sur ce site….

  5. Arnaud dit :

    on est tombé bien bas…

    • FredericA dit :

      En synthèse, la marine va remplacer des hélicos antédiluviens par un modèle moderne et récent. C’est cela que vous appelez « tomber bien bas » ?

  6. Leum dit :

    Sur les plots de sécurité publique…. Il veut utiliser le NH-90 en hélico d’arme uniquement…

  7. tartempion dit :

    Hi HI HI …..pendant ce temps là en Macronie , on dépense des milliards à gogo pour aider les immigrés à s’installer .Couverture médicale universelle , allocations en tout genre , frais d’hôtel ,aides au retour etc…l’état aide même certains ressortissants européens venus de Roumanie à s’équiper dans une grande chaîne de magasin en réglant leurs achats avec des bons provenant des caisses d’allocations familiales .

    • Rigel dit :

      Vous écoutez trop les Trumpistes, il faut savoir redevenir intelligent et cesser de dire n’importe quoi…. La connerie rend con….

      • Ah, Rigel, à qui le dites-vous ! Nos « élus » financent effectivement ce pour quoi ils ont été élu!

      • Gremlins dit :

        Il est bien Trump. Hé oui vous n’avez pas le monopole du bon gout et du bon jugement. La majorité des Américains le soutiennent encore et il risque bien de faire 2 mandats.

        Pour rester dans vos petites phrases toutes faites façon pipi caca : La connerie c’est celui qui dit qui est.

  8. JanJan dit :

    Dans l’article on peut lire: « Remplaceront les NH90 sur les plots de service public. » Donc le NH90 n’assurera « plus » de mission de SAR, lui laissant la pleine disponibilité pour ses mission premières (Lutte ASM, embarquement sur les FREMM).

  9. azigop dit :

    il parle des NH90 dédié au service publique.
    Je comprend plutôt qu’il récupère les NH pour les missions militaires et les remplacent par ces H160

  10. 64du31 dit :

    NH 90, 90 pour les années de conception donc déjà dépassé alors qu’il est tout juste utilisé, bref encore une fois une machine de merde qui coutent un bras et qui ne marche pas!!!
    Avec l’A 400 M et le tigre ont a le tiercé dans l’ordre !!!

    • FredericA dit :

      Concernant les NH90, relisez l’article. Il s’agit d’un simple réaffectation d’un appareil militaire pour sa mission première.
      .
      Sinon, vous prenez le problème a l’envers. C’est l’Alouette III qui est utilisée jusqu’à la corde (voire au-delà). Cette machine aurait dû être remplacé depuis des années. Ses successeurs ont défilés dans le catalogues des fabricants mais la marine n’en a pas fait l’acquisition en temps et heures.

      • Royal Marine dit :

        Mais en quoi la Marine est elle responsable de sa misère budgétaire, qui l’oblige à repousser d’année en année certains investissements? Qui plus est avec des industriels et une DGA qui ne savent fournir que des matériels ne faisant pas ce qui est promis, dans les temps, et pour plus cher que budgété? Et à des coûts d’utilisation horaire, et MCO, délirants?

    • John dit :

      Le Tigre et l’A400 M sont de nouvelles technologies en Europe… Donc oui, ça demande un certain temps pour le mettre au point… Ensuite le coût des différents appareils a été affecté par les baisses massives de commandes.
      Est-ce que le Rafale est dépassé selon vous? Parce qu’il a aussi été conçu durant cette période!
      Il se trouve que le NH90 est l’un des hélicoptères les plus modernes en termes de conception !
      Et l’A400M est une merveille de technologies… Oui, il y a encore quelques éléments à mettre au point, mais ce n’est rien infaisable. Et n’oubliez pas que le C17 et le Super Hercules ont eu exactement ces mêmes problèmes… Or les Américains ont déjà conçu ce type d’avions… Le Super Hercules a eu des problèmes lors des phases d’essais avec même le congrès qui se demandait si il fallait continuer à développer le Super Hercules alors que ses capacités étaient moindre comparé au Hercules…

  11. pita dit :

    Il s’agit de le remplacer sur les poles de service publiques (cherbourg etc…), pas la peine d’un nh à 30M l’unité pour aller sauver un plaisancier. Un dauphin fera l’affaire.

  12. spad dit :

    @liber78
    lisez tout … remplacer les nh90 sur les plots service public ou le nh 90 est peu too much ( bref trop chère de l’heure)

  13. HENRY dit :

    Notre armée n’est plus qu’un décor de carton pâte où s’agitent quelques figurants grassement payés…

  14. Momo75 dit :

    L’objectif est de remplacer le Nh90 de Service Public positionné à Cherbourg.

  15. Expression libre dit :

    L’essentiel était de comprendre que l’Amiral souhaite tester le H 160 en le louant afin de ne pas se laisser avoir une seconde fois ( pbs multiples rencontrés par le NH 90). Pas bête du tout, je comprends tout à fait.
    « D’une masse de 5,5 à 6 tonnes, le H160 a effectué son premier vol en 2015. Il bénéficie de pas moins de 68 innovations technologiques. »
    Ouais, attention!

    • John dit :

      Sauf que le H160 n’est pas un hélicoptère militaire à la base, mais un hélicoptère civil qui sera utilisé par les militaires… Et dans ce genre de situations, les hélicoptères sont utilisés à une fraction moindre de leur capacité, ce qui naturellement les rend moins fragiles.
      C’est le successeur du Dauphin (du point de vue constructeur), et il est développé sur fond propre, sans avoir les X participants arrivant avec leurs attentes. Cela résulte en un appareil beaucoup moins complexe… Et il suffit de s’intéresser au temps nécessaire entre le début du projet et la commercialisation… C’est pas le même cycle que pour le NH90.
      Pour rappel, les appareils civils d’Airbus ont un succès commercial incroyable, et une disponibilité excellente !

  16. ULYSSE dit :

    Quel bricolage !

    Il faudra veiller à équiper nos décideurs d’aides au pilotage………
    Pour l’intant pilotage à vue à tous les étages.
    Tout d’un coup on se rend compte qu’il n’est pas nécessaire de se doter d’un appreil (raté) complexe et couteux pour assurer des missions de service public.
    Quelle découverte !

    Saint Cyr, Ena, Mines……. Grandes écoles, fruits suspects.

  17. Lechavenois dit :

    Hors Sujet :
    .
    Voilà la confirmation de ce que nous présagions tous : le Canada n’aura pas le Rafale comme avion de chasse…
    .
    https://www.usinenouvelle.com/article/apres-la-belgique-le-canada-non-plus-n-aura-pas-le-rafale-comme-avion-de-chasse.N766259
    .

    • Fralipolipi dit :

      C’est bien de participer à une compétition … mais surtout lorsque l’on a une chance de gagner !
      Au Canada, c’était perdu d’avance. Et jouer le lièvre n’a jamais rapporté un quelconque argent.
      Par contre, soutenir sa candidature à une telle compétition en coûte beaucoup.
      .
      Mieux vaut donc largement que Dassault évite de perdre temps et argent là-bas, pour mieux se concentrer sur des compétitions « véritablement » plus ouvertes, comme en Finlande ou en Suisse.

      • John dit :

        En Suisse, je serais étonné que le Rafale l’emporte. Je pense qu’il sera trop cher pour la Suisse.

        • Fralipolipi dit :

          Qu’il soit trop cher pour la Malaisie, je peux comprendre.
          Mais pour la Suisse, non (regardez juste 1 seconde le PIB/hab de la Suisse versus tous les autres pays du Monde et vous comprendrez).
          .
          Si l’AA Suisse en fait à nouveau son favori (condition nécessaire mais pas suffisante), le Rafale gardera toute ses chances.
          N’oubliez qu’à l’issue du 1er AO suisse, le Rafale était classé largement en tête.
          Et c’est malgré tout le bon dernier – le Gripen – mais aussi le moins cher (!) que le pouvoir politique suisse avait voulu faire valider par votation.
          Or l’électorat suisse a voté ‘Non’ au Gripen … et ce Non n’était pas seulement celui d’anti-militaristes, mais aussi celui de personnes qui ne comprenaient pas que l’on veuille acheter l’avion qualifié comme étant le moins bon.
          Du coup, précisément, en Suisse, nous savons déjà que l’électorat ne voudra pas que ses gouvernants achètent du 2nd choix.

          • John dit :

            Le cliché de la Suisse riche est quelque peu exagéré…
            La Suisse a une réglementation budgétaire très stricte qui lui interdit d’avoir une politique budgétaire qui ne soit pas durable.
            Donc la solution française d’accumulation de la dette pour maintenir les capacités de l’état ne fonctionne pas en Suisse. La dette publique s’est beaucoup réduit depuis la mise en place de cet article constitutionnel. Et le budget public s’est réduit dans tous les domaines ! Et l’armée en fait partie.
            .
            Avec un service militaire obligatoire, il est difficile d’affecter une plus grande part à l’armée de l’air, car la plupart des recrues sont membres de l’armée de terre. Il faut armer, toutes les recrues, et leur fournir les véhicules nécessaires, et les outils nécessaires pour assurer leur mission.
            Et avec la taille de l’armée suisse (160’000 soldats, certes pas actifs en tout temps…), il faut de l’équipement individuel en nombre, 600’000 SIG550 avaient été commandés en 88.
            – Tanks Leopard II (380 commandés, 134 en service)
            – Chars de grenadiers CV90 (186) (369 M113 stockés)
            – Obusier blindé M109 (581 commandés, 133 en service)
            – Piranha I, II et III (925)
            – Mowag Eagle (441, exploration / commandement de tir)
            – Mowag Duro (417)
            – Mercedes Class G (3200)
            – Camions IVECO (2700)
            Maintenant, essayez d’acheter de nouveaux avions de chasse sachant que le budget de l’armée est de 4 milliards par an, et qu’il va falloir penser au remplacement de l’artillerie, des Leopard II, d’une partie des blindés Piranha, du renouvellement de la défense sol-air d’ici à 2030.
            Le Rafale devient cher dans ce contexte ! Autant son utilité pour un pays intervenant à l’étranger fait la différence par rapport au Gripen (volume d’armement embarqué) autant ce sera moins important en Suisse.
            En cas de conflit aérien, je pense qu’un Gripen chargé à bloc reviendra au sol d’abord pour refaire le plein, et pas à cause du manque d’armement… Donc imaginez avec un Rafale.
            Quoi qu’il en soit, tout cela n’est que spéculation, le Gripen E n’a jamais été testé, de fait les notes de la dernière campagne d’essais ne peuvent pas vraiment être utilisés comme référence de mon point de vue. La technologie embarquée est bien trop différente.
            Toutefois, j’aurais apprécié que l’achat des 22 Gripen soit accepté la dernière fois, puis que les F18 soient remplacés par d’autres appareils. 2 fournisseurs différents réduisent la dépendance envers l’un. Et cela permet une meilleure sécurité. En cas de problème sur un modèle, toute la flotte ne doit pas nécessairement être clouée au sol. Bref, tout cela ne sera plus possible…
            Quoi qu’il en soit, une chose est sûre le F35 ne sera pas sélectionné car il est inutile à la Suisse… le relief permet d’être « furtif ». Et la Suisse cherche un avion de supériorité aérienne.

    • Jean dit :

      Et selon l’article c’est Dassault qui se retire de la compétion.

  18. Frédéric dit :

    Beaucoup de commentaires amers pour rien.

    Pensez-vous que les autres autres nations d’Europe, Russie incluse, soit mieux équipé en matériel récent concernant les hélicoptères ? Sans compter l’Afrique ? Même les forces des États-Unis n’ont reçu comme nouveau type depuis le début du siècle que le Lakota, qui est de conception européenne 🙂 Les premiers Chinook ont étaient conçu dans les années 60, les Apache et BlackHawk dans les années 70/80. Pour la Russie, l’immense majorité de sa flotte est composé de Mil 8, 24, 26 datant des années 70/80…

  19. Sgt morales dit :

    « Grassement « ?

  20. Le Glaive dit :

    Il y a déjà plusieurs « Dauphin » portant une immatriculation civile belge et la livrée Marine Nationale, qui opèrent depuis Lanvéoc .

  21. Parabellum dit :

    On paye cher l’erreur de l engin soi disant polyvalent et le monopole Airbus qui n est pas tres top pour le militaire…on va attendre des années le h 160 dans un vrai standard Marine…les dauphin sont valables meme les garde côtés américains en ont…achetons des super frelons modernises aux chinois ou des helico aux coréens…je rigole peine tant la décrépitude opérationnelle fait pitié…bien des approches sont à revoir et surtout en pensant d abord a l efficacité au combat ou en tension avec du potentiel .pour notre Zee une grande aéronavale serait indispensable avec hydravions hélicos l’ours etc…idem pour la sécurité civile …mais on gaspille le fric de nos impôts dans tant de niaiseries …500000 euros pour un voyage ministériel…2milliards pour les illégaux…etc…

  22. Vincut evocati dit :

    Le recentrage des NH90 vers des missions militaires permet d’économiser des appareils à l’usure prématurée (notamment la corrosion) mais va entraîner une perte réelle en capacité SAR (rayon d’action, pax…) , il suffit de comparer les capacités du NH90 et du H160 ! Cela paraît inquiétant pour le Golfe de Gascogne…

    • Fralipolipi dit :

      Sauf erreur, NH90 et H160 sont tous deux donnés pour avoir une distance franchissable assez similaire (entre 800 et 900 kms).
      Côté capacités pax, il y aura certes un écart. Mais, il n’est pas dit que « tous » les NH90 affectés à la SAR seraient remplacés par des Dauphin ou des H160 de location.
      A ce stade, il serait sage de ne considérer que seule une part des NH90 SAR seraient ainsi remplacés … mais absolument pas tous.
      .
      Après, le gros du sujet n’est pas là.
      Il est plutôt du côté de nos frégates qui , en Nouvelle Calédonie, en Polynésie, ou ailleurs en Méditerranée continuent à mettre en œuvre de fort vénérables mais également très « antiques » Alouettes 3.
      Et n’oublions pas que nos Lynx sont également à un rien de la retraite.
      Donc , cette location, si elle se fait, n’arrivera pas par hasard, mais seulement parcequ’elle est INEVITABLE.

  23. Fralipolipi dit :

    Je trouve que cette idée de location de Dauphin, et surtout du H160, est excellente.
    .
    Pour Airbus, il n’y aura pas meilleure pub que de pouvoir montrer le H160 avec la cocarde tricolore.
    Et pour la MN, c’est là une excellente manière de préparer le programme HIL (et d’utiliser entre temps des hélicos au top).
    Tout en sachant que cet H-160 est potentiellement excessivement prometteur.
    .
    Dans un tel contexte, il ne reste plus à la MN qu’à négocier de très bonnes conditions financières de location auprès d’Airbus. Et ce sera du gagnant-gagnant !

  24. Sam dit :

    Je ne serai pas étonné de retrouver le bon vieux Prazuck d’ici quelques années à pantoufler chez « le prestataire privé objectivement choisi dans le cadre d’un appel d’offres »..

  25. fred force 10 dit :

    Très bonne idée. La location n’est pas une idée nouvelle au ministère de la Défense . Par principe quand on loue un véhicule (quel qu’il soit) on ne le prend que s’il est en bon état. En cas de besoin urgent pourrons nous avoir une livraison à hauteur de nos besoins? Mais quand on le restitue il doit être en bon état également, …enfin, en principe.

  26. RODOLPHE CAHEN dit :

    Encore dec l’argent publique gaspillee !!!

    Louer, c’est JETER de l’argent par les fenetres !
    ACHETER, c’est faire un investissement sur l’avenir.
    Demandez a un locataire de 80 ans si il peut transmettre de la valeur a ces enfants !!!
    Faite de meme avec un proprietaire !!!
    Qui a gagne de l’argent au long termes !!!

    N’importe quel etudiant de base en economie connait cet regle !!!

    Est ce qu’un jour, le bon sens economique verra le jour en france !

    • TINA2009 dit :

      Bsr RODOLPHE CAHEN !

      Excellentes observation s, que je partage entièrement!
      Avez vous remarquer ??? Beaucoup de nos officiers – CEMAA, CEMM, etc … ne parle que de locations, d’échanges inter état…
      Le libéralisme , c’est beau à voir ….
      Maintenant, on sait comment se terminera tout cela , pour nous tous , camarades et frères soldats …. Tout comme les civils pour le prochain grand conflit : Un regard sur les 230 dernières années est largement instructif!

    • Albatros24 dit :

      Hélas transmettre aux générations suivantes nos biens… c est ce que nous faisons déjà avec tout notre matériel militaire et depuis des lustres. Et cela ne nous a guère enrichi.

  27. CaptainàDoc dit :

    Travaillant pour l’aéronautique, je demanderais pour résumer :- » Quel appareil Airbus Military a vraiment réussi à mettre au point sans difficultés et surcoût ?  » Peut-être les Dragons du SAMU et les hélicos de la Gendarmerie, mais ils s’éloignent du purement militaire … #CétaitMieuxAvant …

    • helifun dit :

      #france #cetaitmieuxavant
      comprenez.. ce marché sera une nouvelle fois l’occasion de capter de l’argent public et le detourner via l’actionariat vers des fonds plus obscurs encore.. Ce système sous de pseudo appels d’offres est très bien ficelé et se duplique à l’endroit de tant d’autres domaines (..) Il est paradoxalement question de l’édification d’un système #corruptif dans notre #paysdemerde .
      Notons qu’en 1988 l’heure de vol d’une alouette III en TA était facturée par le SAF aux intercommunalités près de 7400 fr Ht.
      Faites vos calculs !

    • John dit :

      Pour commencer, il s’agit d’un hélicoptère civil, développé pour le civil qui sera adopté par l’armée française ! Les hélicoptères civils ne sont pas utilisés à la limite de leur potentiel, les marges de sécurité sont plus importantes. Et l’accent est mis sur la fiabilité et un coût limité de la maintenance plutôt que sur les performances pures de l’appareil…
      Donc sur le H160, je pense qu’il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, Airbus compte en vendre plus de 1000 !
      Airbus Military est très récent, et n’a pas développé 200 appareils… En ce moment, rares sont les programmes militaires respectant leurs budgets, et c’est aussi le cas pour les producteurs français… Le programme Rafale, malgré son surcoût, est une exception avec un dépassement de budget très faible…
      A noter qu’Airbus Military ne concerne que les avions, les hélicoptères sont produits par Airbus Helicopter…
      L’A330 MRTT est un exemple de succès. Et Même si ce n’est qu’une transformation, comparé au KC46, on se rend compte que lorsque les Etats se mettent d’accord, l’exécution en est simplifiée.

  28. Lechavenois dit :

    @RODOLPHE CAHEN
    .
    « … Louer, c’est JETER de l’argent par les fenetres ! ACHETER, c’est faire un investissement sur l’avenir…. »
    .
    Ce que vous dite n’est vrai que pour des biens et des services inaliénables qui prennent de la valeur comme du foncier ou des brevets, dans une zone qui voit sa population grandir et s’enrichir.
    .
    A l’inverse, tous bien manufacturé perd de sa valeur dés son acquisition. En effet l’innovation va le rendre très rapidement obsolète ( d’ou l’amortissement en comptabilité ) car il sera dupliqué et amélioré. C’est le cas pour une tasse, un ordinateur, un scooter, une voiture, un bus, une pelleteuse, un avion et donc…un hélicoptère.
    .
    Il est beaucoup plus pertinent de louer lorsque l’on souhaite toujours disposer de matériel moderne, ou lorsqu’on a besoin d’un matériel spécifique pour une tache bien précise sur une durée limitée.
    .
    ( un exemple de location qui surprend toujours : de plus en plus d’agriculteurs laitiers ne sont plus propriétaires de leurs vaches : ils les louent ; au même titre que les agriculteurs céréaliers louent les moissonneuses batteuses et des tracteurs avec des remorques pendant la période des moissons !…)
    .
    Pour conclure, la location d’hélicoptères par notre armée peut s’avérer pertinentes sous certaines conditions.

  29. Breer dit :

    En cas de conflit important, on aura qu’à louer du matériel pour remplacer celui qui sera à mon humble avis très rapidement détruit…. Il faut cesser de rêver… toute le complexe militaro-industriel
    n’est plus qu’une question de finance, d’emplois (évidemment directement payés par les deniers publics) et de maintien d’un phantasme de prestige d’état et d’orgueils nationaux …. De nos jours, un conflit international majeur sur terre, dans les airs et en mer, réduirait en quelques semaines
    tous ces armements à néant, l’exemple des Malouines qui date pourtant (et ne concernait que 2 nations dont l’Argentine !!!! ) est la pour nous le rappeler….