Archives quotidiennes : dimanche, 4 novembre, 2018

« L’opération Sentinelle I a laissé beaucoup de traces », admet le chef d’état-major de l’armée de Terre

Lancée après les attentats de janvier 2015, l’opération intérieure Sentinelle, confiée pour une large partie à l’armée de Terre, n’aura pas été sans conséquences. D’abord sur le moral des militaires, un rapport parlementaire publié quelques mois plus tard ayant alerté sur le risque de « lassitude grave » dans leurs rangs. « L’ancrage de Sentinelle dans le quotidien

Selon un rapport, les marchés d’externalisation passés pour l’entraînement des parachutistes suscitent des « motifs d’étonnement »

L’externalisation consiste à recourir à un prestataire privé pour répondre à des besoins que les Armées ne sont pas en mesure de satisfaire par elles-mêmes, soit parce qu’elles n’en ont pas [ou plus] les ressources humaines et les moyens, soit parce que cela reviendrait trop cher. Ce qui permet, par exemple, d’éviter l’acquisition et l’entretien