Archives quotidiennes : mercredi, 17 octobre, 2018

La DGA s’intéresse aux catapultes électro-magnétiques dans le cadre des études sur le futur porte-avions

Pour faire décoller les Rafale et autres E-2C Hawkeye, le porte-avions Charles de Gaulle utilise une catapulte à vapeur, constituée d’un sabot, d’une élingue (ou d’une barre métallique pour les avions les plus récents) et d’un tube situé sous le pont d’envol. Ainsi, pour « catapulter » un avion, on accroche son train avant par l’élingue au

Le 5e Régiment de Dragons se sépare de ses derniers chars AMX-30 Brenus

Recréé en 2016, le 5e Régiment de Dragons [RD] s’est vu confier trois missions : prendre part au contrat opérationnel de la 7e Brigade Blindée, à laquelle il fournit ses trois escadrons de chars Leclerc, participer aux expérimentations tactiques du programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation, ndlr] et servir de

Une ONG reproche à la France de livrer des armes à l’Égypte, malgré la menace jihadiste

Dans la présentation d’une « enquête » publiée le 16 octobre, Amnesty International a reproché à la France de livrer à l’Égypte des armes qui serviraient à réprimer les opposants au gouvernement égyptien. Seulement, il y aurait beaucoup à dire sur les faits tels qu’ils ont été présentés par l’ONG, qui, de surcroît, a lancé une campagne

Selon le général Dunford, des combattants étrangers continuent de rejoindre l’État islamique au Levant

L’on aurait pu penser que l’État islamique [EI ou Daesh] n’était plus en mesure de recevoir des renforts extérieurs et que, avec les revers qu’il a subis au cours de ces derniers mois en Irak et en Syrie, il n’était plus aussi « attractif » que par le passé pour les sympathisants de la mouvance jihadiste. Or,

Une frappe américaine fait une soixantaine de tués dans les rangs des jihadistes somaliens

Le commandement militaire américain pour l’Afrique [US AFRICOM] a annoncé, le 16 octobre, qu’une frappe effectuée quatre jours plus tôt dans la région d’Harardhere à plusieurs centaines de kilomètres au nord Mogadiscio [Somalie], avait fait environ 60 tués parmis les miliciens shebab, affiliés à al-Qaïda. « Nous estimons actuellement que cette frappe aérienne a tué approximativement