La France et la Finlande renforcent leurs liens militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Yannus dit :

    Ca c’est cool.
    Vu comment les Finlandais se sont illustrés lors de la tentative d’invasion de l’URSS lors de la guerre d’hiver, ils ont des leçons à donner et vu comment l’Allemagne s’est illsutrée à Sedan, nous en avons à prendre.
    Je n’ai pas dit que nous étions des manchots hein? Je dis juste que nous sommes capables du meilleur Bir Hakeim comme du pire et qu’il aurait mieux valu vaincre à Sedan et perdre à Bir Hakeim plutôt que l’inverse…

    • Brennos dit :

      Les finlandais savaient bien qu’il ne pouvaient gagner contre l’URSS, puis contre l’Allemagne, et que toute guerre se finirait obligatoirement en guérilla, ils n’ont donc pas été pris au dépourvu.
      Pendant ce temps chez nous la sidération régnait, nos généraux et notre république ne s’attendaient ni à une telle déroute, ni à la trahison anglaise (il faut appeler un chat un chat). Ajoutez-y Pétain qui utilisa son aura pour imposer son défaitisme habituel, et vous avez la plus grande humiliation de l’histoire de France.

      • EchoDelta dit :

        N’oublions tous les sabotage de l’intérieur notamment du fait des communistes alors alliés à l’Allemagne qui a participé à la désorganisation logistique et parfois même carrément trahis les combattants français en opération. Ces faits généralement occultés par les livres d’histoire commencent petit à petit à sortir.

      • Optimist dit :

        C’est quoi la « Trahison Anglaise »???
        Qu »ils se soient extirpé du piège de Dunkerque ou notre aveuglement et notre incapacité d’adpatation (ahhhh la ligne maginot) les a amenés!
        Heureusement qu’ils se sont barrés de là, avec pas mal des nôtres. Ca leur a permis de résister et revenir.

        • Poulos dit :

           » Trahison  » ou  » First Great Britain  » comme de voir sur un quai à Dunkerque une mitraillette anglaise sur le ventre de mon père à la tête d’un convoi d’ambulances de blessés français après avoir réussi à traverser les lignes allemandes pour les empêcher d’embarquer.

        • Herve Lesage dit :

          Mers el kebir sa vous dit quelque chose ou je devloppe?
          Pouvez vous me rappeler se que les anglais on fait a la flotte francaise? Il s avere que mon grand pere a ete un rescapé

    • Mathieu dit :

      Beaucoup de rage et de ressenti dans ces commentaires c’est fou. Détendez vous, les batailles de vos parents sont mortes avec eux… Une tisane et au lit ! Vieux ronchons 😉

  2. Ka Jacques dit :

    Mutualiser les moyens à tous les niveaux est à mon avis, la seule porte de salut des européens.

  3. NRJ dit :

    En cas d’invasion russe, je me demande quand même ce qu’on va envoyer. Peut être 2 Rafales pour faire genre « je prends le problème à bras le corp »

    • jyb dit :

      On laisse les rafale à la maison et pn envoie
      un gtia renforcé sur le modèle de la tf tigre en kapisa articulée autour d’un bca et adossé à l’infanterie finlandaise.

    • Dans le Bayou dit :

      Corps, c’est mieux.
      Sinon, deux Rafale avec chacun un ASMP-A à tête nucléaire de 150 kt font toujours une forte impression.
      Avec le réveil de l’ours russe, l’intérêt finlandais pour l’alliance française (~300 têtes nucléaires)s’explique particulièrement, en ces temps ou l’appui américaine apparaît « Trumpement » peu fiable.

    • M dit :

      La France étant un état nucléaire, un état bénéficiant de la clause de défense mutuelle bénéficie donc du bénéfice de la réplique nucléaire aussi. Ça limite, au minimum, le risque d’embrasement généralisé (si je puis dire). En revanche, ça n’est d’aucune utilité contre des stratégies type « Crimée ».

      Bon c’est de la théorie diplomatique, bien évidemment.

      • Hermes dit :

        Alors là, va falloir appuyer vos propos…
        .
        Parce que jusqu’à présent, même pour l’Allemagne c’est pas défini la posture à adopter vis à vis de la dissuasion nucléaire…
        .
        D’où sortez vous qu’on place sous parapluie officiellement des pays ?

      • Carin dit :

        À M
        À mon avis vous faite une petite erreur d’interpretation.. la Crimée est une région d’un pays qui ne fait pas partie de l’europe! De ce fait nous essayons mollement avec les allemands de peser sur la Russie… mais nous sommes quand même dans nos petits souliers!
        La Finlande est une alliée de la France depuis des lustres, et c’est un pays européen, donc notre engagement auprès des finlandais se doit d’etre à la hauteur de nos ambitions… nucléaire compris.

  4. vrai_chasseur dit :

    A force de faire des accords de défense bilatéraux à droite à gauche en Europe, la France va finir par prendre le leadership européen. Sans passer par la case techno-structure de l’Eurocratie.
    C’est peut-être l’idée derrière.

    • lym dit :

      En attendant, on laisse filer le nerf de la guerre…entre autres.
      http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2018/10/04/bce-la-france-lache-t-elle-la-proie-pour-lombre/
      Macron en gourou se secte de son « mouvement » avait fait un temps illusion ici. Mais dehors, sans soutien d’un appareil politique intégré au niveau européen, son incompétence nous fout complètement sur la touche.
      Il se vante de peu dormir… il devrait essayer, ça porte conseil.

      • Optimist dit :

        C’est quoi le rapport? Vous nous sortez un article sur la présidence de la BCE en commentaire d’un article sur un accord de défense avec la Finlande.
        Je ne discuterai pas sur l’évaluation comparative entre VOS compétences et celles du PR, mais je vous fais remarquer que l’effort financier de défense conséquent qui avait été annoncé est TENU depuis 2 ans, au grand dam de tous les tocards déclinophiles qui nous rabâchaient, de l’air entendu du mec qui en sait des choses, a qui on ne la fait pas : les promesses n’engagent que ceux qui les croient, c’est du blabla etc…
        Ben non. Les faits sont là. Les commandes, les crédits, les programmes…
        Et à part ça, votre compétence à vous c’est quoi? Parceque, pour avoir des jugements aussi définitifs vous devez être une sommité dans votre activité. Quelqu’un de très important, visionnaire et clairvoyant ? non?
        Et votre secte à vous c’est laquelle? Le grande et sainte russie? L’Ordre Nouveau? L’internationale communiste révolutionnaire?

      • FredericA dit :

        Et… quel est le rapport avec l’article ci-dessus 😐 ?

  5. werf dit :

    Modifier l’article 42-7 du Traité de Lisbonne est un voeu pieux car il faudrait l’accord unanime de tous les Parlements nationaux européens, sans parler du contexte qui recommande de na pas ouvrir la boîte de Pandore de ce traité…

  6. Baleine bleue dit :

    En cas d’attaque on leur envois nos meilleurs… benalla le premier.pour le reste , entre chamal, le Mali et sentinelle on devrait pouvoir envoyer pas mal de matériel et d’hommes … sous un délai raisonnable de 8 mois.

    • Jean dit :

      Benalla… il faudrait voir à changer votre disque parce que là ça commence sacrément à être du réchauffé

    • John dit :

      Oubliez pas que en ce moment, le pays qui est directement menacé est plutôt la France, et qu’avec de tels accords, à un moment ou à un autre, il est probable qu’elle fasse appel à d’autres pays.
      Et comme il y a la Russie qui ne veut pas de la Finlande dans l’OTAN, cet accord est une manière de faire comprendre à la Russie que la Finlande est aussi protégé par une puissance nucléaire…
      Le but de la dissuasion nucléaire, c’est d’empêcher les guerres. Et la limitation de la prolifération réduit ces risques aussi. Il est bon donc de collaborer dans la défense !

  7. Baleine bleue dit :

    Au fait, en1990 la france pouvait mobiliser 137regiments de mêlée ou aéromobile. À peine 15 aujourd’hui. Donc la Finlande n’aura pas trop de problèmes d’hébergement avec l’équipe de foot qu’on lui enverra si elle est attaquée.

    • Jean dit :

      Sauf qu’à cette époque il y avait encore la conscription en France.

    • Eric dit :

      6 brigades de combat à cinq régiments de mélée, plus les deux de la BFA, chez moi, ça fait trente-deux, et non pas quinze. Et ajoutons qu’il s’agit de régiments professionnels et donc projetables… ce qui n’était fichtrement pas le cas en 1990 : voir tout le mal qu’on a eu à expédier 12000 biffins dans le golfe, alors que les anglais en envoyaient le triple, avec une British Army alors équivalente en taille à l’Armée de Terre d’aujourd’hui.

      • Baleine bleue dit :

        32en tout mais seulement 15projetables et surtout mobilisables dans un délai raisonnable…

  8. pepel_WASSKA dit :

    Qu’est-ce que la France a à gagner dans cette affaire ?
    Et les soldats français sont-ils bien préparés au terrain finlandais, avec des températures super froides ?

    • MD dit :

      Ne vous faites donc pas de soucis pour cela. Un bon nombre de soldats , de sous-officiers et d’officiers français, et pas seulement que des unités de montagne, ont déjà effectué des séjours en Europe du Nord et plus particulièrement en Finlande. Au moins comme touristes.

    • Carin dit :

      À pépel….
      Le mont blanc vous paraît suffisant pour terrain de jeu???

    • Fabien dit :

      @ pepel_WASSKA
      Pourquoi alors ne pas s’y préparer ? À force de passer pour « les rois du désert », on oubliera les terrains froids et un pan complet de savoir-faire sera à redécouvrir… Et en tps de guerre, ce sera trop tard.

    • EchoDelta dit :

      C’est l’occasion de s’y mettre.
      Ce que l’on a à gagner ? Mais participer à la défense de nos frontières européenne (Maastricht oblige) et donc à défendre notre nation. Fédérer les armées européennes pour unifier nos techniques et nos structure de commandement à d’alerte bref, améliorer la capacité d’intégration des combattants finlandais avec les combattants français. Demain unifier le matériel, pourquoi ne pas les faire voler sur rafales même s’il n’en ont que 20. 20 par-ci, 20 par là etc Si le commandement est unifier ca peut faire 150 avions à mettre en face par exemple. C’est peut être pas si bête.

    • Posteur dit :

      Les finlandais ont bien envoyés leurs troupes au Liban (fin d’article) sachant que le climat est loin d’être celui qu’ils ont l’habitude de côtoyer donc je pense que les soldats français ne devraient pas avoir de problème avec le climat finlandais surtout au vus du froid assez fort qu’on a eu ces derniers hivers.

    • Auguste dit :

      Non.Le soldat français est entrainé à une température d’au moins 20° et avec lampe chauffante si elle déscend en dessous.Comme pour les poussins.
      Vous êtes sérieux ou c’est juste pour faire parler?.Pour l’Histoire,on vous rappelle que déjà en 40,les troupes françaises sont parties à Narvik en grosses chaussettes et K-way (à peine exagéré).C’est plus dans le matériel qu’il pourrait y avoir un manque.Les Russes mettent le paquet en Arctique

  9. Auguste dit :

    On se rapproche de Moscou.

  10. nexterience dit :

    Qu’est ce que la France a négocié en échange?
    Car être garant conventionnellement des frontières de la Finlande est un risque de faible probabilité mais potentiellement très engageant!

  11. KL42 dit :

    Ils me font rire avec leur défense Européenne….
    C’est du bidon un truc à la con pour faire jacasser les bobos européistes.

    il ne peu y avoir d’armer Européenne car il n’y a pas de stratégie Européenne, il y à une stratégie US que l UE suit aveuglément.

    Nous avons des intérets en Afrique, la Finlande en a aucun. Pourquoi y enverrait elle son armée. Sauf pour plaisir à bruxelle bien sur.

    • Optimist dit :

      C’est juste que la Finlande va renouveler sa flotte de F18 et que c’est un prospect chaud pour le Rafale.
      Mais vous avez certainement raison, le Rafale et ses centaines de PME et milliers d’emplois, c’est un truc de Bobo Européiste.

      • datamo dit :

        Le Rafale est sans doute un des enjeux de cette démarche.
        Pour autant , sous la pression des US les finlandais feront comme les autres européens.
        Same player shot again.

  12. Baleine bleue dit :

    Bon faut aussi admettre que la Finlande est un des pays les plus riche du globe et surtout d’Europe… donc il y a probablement des contrats à signé sous le cachet de la coopération. Pour le reste à part des avions , on pourrait rien envoyer. Le matériel terrestre est inadapté, rien que sur le franchissement des zones humides, et pour la marines aussi performante soit-elle, vu le volume adverse et la topographie, tout finirait au fond.

  13. Carin dit :

    À baleine bleue
    Vous pensez vraiment que le reste des pays européens n’enverraient pas quelques navires pour renforcer les finlandais?
    Pour ce qui est de « finir au fond » vous avez raison… vous vous trompez juste de Marine!