Archives quotidiennes : mardi, 2 octobre, 2018

Les États-Unis vont « très significativement » augmenter leur contribution à la force anti-jihadiste du G5 Sahel

À l’origine, la France souhaitait placer la Force conjointe du G5 Sahel sous un mandat des Nations unies afin de faciliter son financement et, donc, son déploiement. Seulement, les États-Unis s’y opposèrent et les diplomates durent revoir leur copie. Au plus obtinrent-ils, en décembre 2017, un soutien logistique de la part de la Mission de

Qwant sera désormais le moteur de recherche par défaut des ordinateurs du ministère des Armées

En 1990, Adam Emtage, étudiant à l’université McGill (Québec), mit au point Archie, c’est à dire le premier logiciel destiné à chercher des documents via Internet. Trois ans plus tard, Matthew Gray développa le logiciel Wanderer, c’est à dire un « search bot » chargé de parcourir le Web afin d’en indexer son contenu. Puis, deux logiques

La France sanctionne le renseignement iranien pour un projet d’attentat contre des opposants à Villepinte

Le 30 juin, alors que le président iranien, Hassan Rohani, était attendu en Autriche afin d’obtenir des garanties de l’Union européenne au sujet de l’accord sur le nucléaire dont le président américain, Donald Trump, venait de dénoncer, une bien curieuse affaire éclata. Ainsi, ce jour-là, Amir S. 38 ans et Nasimeh N., 33 ans, tous

Incident entre un destroyer américain et un navire chinois en mer de Chine méridionale

Bien que, en juillet 2016, la Cour permanente d’arbitrage de La Haye ait estimé que ses prétentions en mer de Chine méridionale n’avaient « aucun fondement juridique », Pékin a continué à pratiquer la politique du fait accompli en aménageant plusieurs récifs des archipels Spratleys et Paracels à des fins militaires, c’est à dire en y installant

Londres annonce une « nouvelle stratégie » pour l’Arctique, où un navire militaire français vient de mener une mission inédite

En juillet 1940, le croiseur auxiliaire « Komet », un navire corsaire allemand commandé par le capitaine de vaisseau Robert Eyssen, fut le premier bâtiment militaire non soviétique à traverser l’océan Arctique par le passage Nord-Est, c’est à dire la route maritime reliant le cap Nord au détroit de Béring via le détroit de Kara et le