Mali : Barkhane a lancé une opération aéroportée près de Menaka, avec deux Transall et un A400M

L’État-major des armées [EMA] a annoncé, ce 27 septembre, que la force Barkhane a lancé une opération aéroportée [OAP] dans la région de Ménaka, au Mali.

Il s’agit de « compléter le dispositif en place dans cette région » proche de la frontière avec le Niger, « où se trouvent déjà des forces maliennes et une compagnie de Barkhane », a indiqué le colonel Patrik Steiger, le porte-parole de l’EMA.

Dans le détail, 80 parachutistes ont été largués par 2 avions de transport tactique Transall C-160. Et, pour la première fois, un A400M « Atlas » a pris part à ce type d’opération sur un théâtre extérieur, en larguant 40 autres militaires.

Pour rappel, l’armée de l’Air a reçu ses deux premiers A400M ayant une première capacité de largage de parachutistes en chute libre par la rampe arrière et par les portes latérales en juin (MSN-19) et décembre 2015 (MSN-31).

« On combine différentes capacités pour créer un effet de surprise chez les groupes armés terroristes et pour montrer à la population qu’on est capable de venir rapidement », a expliqué le colonel Steiger.

Au cours de ces derniers mois, la force Barkhane a mené plusieurs opérations dans la région de Menaka, infligeant de sérieux revers à l’État islamique au grand Sahara [EIGS]. Cela étant, cette semaine, au moins 12 civils de la fraction Ibogolitane des Touaregs ont été tués par un groupe armé près d’Inekar (45 km à l’ouest de Menaka). Pour le moment, les motivations de cette attaque ne sont pas connue. Si la piste jihadiste n’est pas exclu, celle d’un différend intercommunautaire n’est pas à écarter.

A priori, les militaire largués dans la région de Menaka sont des légionnaires du 2e Régiment Étranger de Parachutistes (REP). Ce dernier a relevé, en juin dernier, la 13e Demi Brigade de Légion étrangère [DBLE] avec son PC et ses 1ère et 2e compagnies.

Plus tôt, ce mois-ci, le Groupement Commando Parachutiste [GCP] de la 11e Brigade Parachutiste [BP] a effectué un saut opérationnel dans la région de Gao. « Armé notamment par la Section Commando Parachutiste (SCP) du 2e REP, il est composé de chuteurs opérationnels aguerris qui sont parachutés à haute altitude pour effectuer des missions à dominante action ou de renseignement afin de maintenir une pression constante sur les groupes armés terroristes (GAT) », a récemment expliqué le régiment basé à Calvi.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de PK

    • de Dimitri

      • de bve

    • de Manson

    • de Guerrier des boutons

    • de vrai_chasseur

      • de auxsan

    • de Fred

      • de Guerrier des boutons

  2. de jyb

  3. de jyb

    • de basstemp

      • de jyb

    • de Alex

    • de Alex

      • de Alain d

  4. de Lakolo

    • de heaume44

  5. de Jak0Spades

    • de MERCATOR

      • de Raymond75

    • de Robert

    • de Clavier

    • de FredericA

  6. de Alex

    • de John

  7. de Gabarras

    • de Albatros24

      • de Robert

      • de Céphée

      • de Roger Dubreuil

        • de Simon

    • de Fred

    • de Rascasse

    • de PK

    • de Fralipolipi

    • de Hermes

  8. de JR

    • de Clavier

    • de Ced

  9. de werf

    • de Hermes

      • de John

  10. de Expression libre

  11. de Carin

  12. de fab

  13. de Moi

  14. de Sgt morales

  15. de Faublas

  16. de sentinelle

  17. de Fred

    • de 341CGH

  18. de D.n

  19. de RG

    • de dompal