Au moins 18 jihadistes somaliens ont été tués lors d’une riposte des forces américaines

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

15 contributions

  1. Thaurac dit :

    Même pour le lever de couleur, sur la vidéo, ils évitent de forcer et se servent d’un élévateur, pas mal celle là!

  2. CortoM dit :

    Version somalienne légèrement différente. Il y a deux jours les FS du Jubba ont rendu compte qu’elles ont engagé un important check-point dans le sud du district d’Afmedow tenu par les Shabaab pour lever des taxes. Ils ont tué 11 combattants dans les combats, 7 autres ont été tué par une frappe de drône. Illustration de la langue de bois qu’utilise AFRICOM dans ses communiqués pour en dire le moins possible et ne pas parler d’appuis tactiques aux Forces Somaliennes plus nombreux maintenant que les ciblages de leaders.
    Dans le même temps bombardement aérien en profondeur des FA Kenyanes dans le Moyen Jubba pour éliminer le chef de la région Galmudug qui était venu pour une réunion.
    Au début du mois un raid us violement repoussé par les Shabaabs, tandis que dans un autre ils ont par erreur ciblé la maison du premier président somalien, aden adde (1960-1967)

    • Auguste dit :

      Africom obéit à une directive signée par Trump,dés son arrivée au pouvoir,déclarant certaines zones de la Somalie « area of active hostility ».En clair,ils peuvent appuyer sur le bouton,même s’il y a des civils.Hormis peut-être les militaires,personne ne va aller contrôler les dégâts collatéraux faits par un drone.Les civils quittent les villages de peur de se faire déscendre par des tirs « chirurgicaux », en arrosant son champ,en faisant la sieste sous un arbre ou en allumant un feu la nuit pour éloigner les hyènes.

    • Frédéric dit :

      Aden Abdullah Osman Daar, le premier président somalien, est mort en 2007. Il y a avait des squatteurs ?

      • CortoM dit :

        Sa famille, 3 adolescents ont été emmenés par les FS. Le gouvernement somalien a depuis présenté ses excuses (puisque leur troupes y avaient participé avec les US), ps de commentaire du côté de US AFRICOM

  3. PK dit :

    Je suis toujours septique sur un bilan aérien, a fortiori de drônes. Les Américains sont les spécialistes de ce genre de chffrage…
    .
    Quant on coxe des gars au sol, le bilan est facile ET vérifiable. Là, c’est parole… de quoi ? L’opérateur a vu des ennemis et ils sont morts ? Le nombre de paysans Viets qui ont servi de bilan à l’US Army devrait quand même nous faire réfléchir…

  4. Clavier dit :

    Abrutis par l’usage du kat, je me demande ce qu’ ils retiennent de l’instruction dispensée par les instructeurs américains.
    la formation ds armées africaines reste une vaste rigolade ….

  5. jyb dit :

    légitime défense pour une réponse le 22 septembre à une attaque qui a eu lieu le 12 se^tembre. Le terme est mal choisi. En réponse à l’attaque, est plus juste. n’aillez pas peur de taper l’ennemi.

  6. CortoM dit :

    Les commentaires sur les troupes africaines tiennent souvent du lieu commun. Les Américains semblent suffisamment faire confiance aux FS somaliennes qu’ils ont entraîné pour partir en mission avec eux. Les forces conventionnelles tiennent le coup. Preuve en est, après la mort d’un soldat américain à Sanguni, Américains et Kenyans se sont repliés en laissant les Somaliens qui ont repoussé seul le lendemain l’assaut des Shabaab qui avaient amené des moyens (destruction du VIED avant qu’il n’atteigne le camp)
    Quant aux Shabaab ils ne sont pas tous sur le même plan quand on lit les interview de ceux qui ont fait défection; Les enfants qui sont actuellement recrutés de force sont destinés à alimenter des bataillons de première ligne pour assurer les assauts « à la chinoise ». ils tiennent une partie de leurs troupes par la peur et les mauvais traitements

  7. CortoM dit :

    Le Commandement Somalien vient de démentir les assertions d’AFRICOM qui s’attribue le succès de l’opération à Janaa Cabdalle par une frappe de drone . C’était une opération des Forces Somaliennes. (vpor mon premier post)