Pour la première fois, un drone MQ-9 Reaper français a participé à un exercice organisé en Espagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

7 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Le trajet Cognac > désert des Bardenas (à côté de Pampelune) correspond à jet de pierre pour un tel drone (à peine qques petites centaines de kms).
    Pas de quoi fouetter un chat.
    .
    Le trajet Cognac > le Mali ou le Niger, là ça devient plus solide.
    .
    Par ailleurs, nos drones Reaper [mis en œuvre depuis Niamey] sont-ils toujours pilotés depuis Niamey (je pense que oui) ?
    Et pourrions nous les piloter demain depuis Cognac si nous le souhaitions ?

  2. vrai_chasseur dit :

    Comme ce sont des drones non armés on les sort pour les exercices et les Reco.
    Bref ce ne sont pas des drones MALE mais des drones FEMELLE – Full Exercise Medium Endurance Long Lasting Equipment.
    Ok ok – c’est juste la minute pour rire, en plus je vais me faire taxer de sexisme

  3. Olivier dit :

    La géopolitique mondiale notamment méditerranéenne fera de la capacité de frappe au sol des drones MALE français une prérogative stratégique essentielle !