Pour la première fois, un drone MQ-9 Reaper français a participé à un exercice organisé en Espagne

Depuis juillet, l’escadron 1/33 « Belfort » met en oeuvre deux drones MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] MQ-9 Reaper depuis la base aérienne 709 de Cognac pour des missions intérieures et l’entraînement de ses équipages [les quatre autres étant restés à Niamey, au titre de l’opération Barkhane].

Le 11 septembre, l’un de ces MQ-9 Reaper a été sollicité pour prendre part à un exercice tactique organisé par l’Ejercito del Aire [force aérienne espagnole, ndlr] à Bardenas, dans le nord de l’Espagne. Une « grande première », a souligné l’armée de l’Air.

Pour cet exercice, le drone français a été piloté depuis la Charente. « Nous avons décollé à 7h30 pour rejoindre nos alliés » a précisé le capitaine Baptiste, pilote à l’escadron 1/33 Belfort.

Sitôt les Pyrénées franchis, l’appareil français a enchaîné des missions ISR [renseignement, surveillance, reconnaissance], de ciblage dynamique et d’appui au sol. Le tout en liaison avec le commandement des opérations, installé à Madrid, ainsi qu’avec les contrôleurs aériens avancés espagnols sur le terrain.

Concrètement, et comme la capacité de frappe au sol n’est pas encore disponible pour les drones MALE de l’armée de l’Air (elle le sera, au mieux, en 2019), le MQ-9 Reaper, mis en oeuvre successivement par 3 équipages durant cette mission, a illuminé des cibles au profit de chasseurs-bombardiers F/A-18 Hornet espagnols, qui ont utilisé des bombes d’entraînement guidées laser. Des Eurofighter Typhoon ont également été dans la boucle.

« Le terrain de Bardenas offre une diversité de cibles extrêmement intéressante pour enrichir notre préparation au combat », a commenté le capitaine Baptiste.

« Cette première mission commune marque d’une pierre blanche les prémices d’une toute nouvelle coopération en matière d’ISR avec les Espagnols », se félicite l’armée de l’Air. Elle sera suivie prochainement d’une autre, à l’occasion du « Tactical Leadership Programme 18-3 ».

Cet exercice a également dû riche en enseignements pour l’Ejercito del Aire, qui recevra prochainement 4 drones MQ-9 Reaper Block 5, commandés en 2015 pour un montant estimé à 214 millions d’euros.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Fralipolipi

  2. de vrai_chasseur

    • de Damocles

  3. de Olivier

  4. de James
    • de wagdoox