Le Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique-Nouvelle Calédonie se distingue lors d’un exercice en Australie

Tous les ans, l’armée australienne organise un « challenge » appelé International Military Skills Competition [IMSC], auquel participent une douzaine d’équipes issues de forces armées présentes dans la région du Pacifique.

Organisatrice de l’édition 2018 de ce challence, la 7e Brigade de combat australienne fut la plus représentée, avec 7 équipes. Cinq autres furent envoyées par les forces armées des Fidji, des Tonga et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ainsi que l’unité de l’US Marine Corps basé à Darwin et le Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique – Nouvelle Calédonie (RIMaP-NC).

Plusieurs épreuves, représentative des savoir-faire propres à l’infanterie, étaient au programme : tir, exercice de déminage, évacuation des blessés, topographie, tactique, natation, cross-ops, parcours d’obstacle… [voir vidéo]

Visiblement, l’équipe issue de la compagnie parachutiste [COMPARA], basée à Plum, était très bien préparée pour affronter leurs homologues du Pacifique. « Faisant preuve d’une condition physique, mentale et morale exceptionnelle, ce groupe, aux ordres du SGT Brice B., décrocha la première place de ce challenge, faisant forte impression sur l’ensemble des organisateurs et des observateurs présents », ont en effet annoncé les Forces armées de Nouvelle-Calédonie [FANC]

« La partie la plus préciseuse de cet exercice consistait à établir des relations de confiance et d’amitié », a expliqué le général Andrew Hocking, le commandant de la 7e Brigade de combat australienne. « Nous avons réalisé que, même si nous sommes culturellement différents, nous avons les mêmes valeurs », a-t-il ajouté.

La compétition était « était difficile physiquement et mentalement », a déclaré un officier tongien. « Les soldats de ma section ont passé un bon moment à interagir avec le personnel militaire de différents pays […] et tout le monde a hâte de revenir l’année prochaine », a-t-il ajouté.

L’an prochain, le plateau de cette compétition sera encore plus relevé, avec la participation annoncée d’équipes originaires de Thaïlande et de Singapour.

Héritier du bataillon du Pacifique, le Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique – Nouvelle Calédonie compte plus de 700 militaires, dont 80% sont en mission de quatre mois. Seulement une trentaine de militaires du rang sont issus du recrutement local. Il se compose de la COMPARA, de la COMAPPUI (appui) et la COMMOTO (infanterie motorisée) au titre des unités tournantes ainsi que de trois compagnies permanentes (commandement et logistique, maintenance régimentaire et réserve).

« Dans un contexte géopolitique océanien anglophone, le RIMaP-NC participe au rayonnement régional », soulignent les FANC. Une mission dont les hommes de la COMPARA ont donc rempli avec brio.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de heaume44

  2. de Fralipolipi

    • de Albatros24

      • de Frédéric

        • de Fralipolipi

      • de Pacodan

  3. de ced

    • de Jadin

  4. de Dougiyama

    • de Frédéric

      • de mo120

        • de Dougiyama

    • de ClémentF

      • de Dougiyama

    • de Arno

      • de Dougiyama

        • de Victorian

  5. de nimrodwing

  6. de Le Cyprès

  7. de Scipion

  8. de Debunk

  9. de Gabarras

  10. de Albatros24

  11. de Gabonboy

    • de Pascal (l'autre)

    • de ClémentF

    • de TIBO

      • de Gabonboy

        • de Fabien

    • de PourquoiPas

    • de Arno

    • de Gabarras

  12. de fred06

  13. de Péter

  14. de Chef Chaudard

  15. de Raymond75

  16. de olivier

    • de Fralipolipi