Pour rivaliser avec la Russie et surtout la Chine, l’US Air Force veut 74 escadrons de plus d’ici 2030

Publiée en janvier, la nouvelle stratégie américaine de défense nationale ne fait plus de la lutte contre le terrorisme la première des priorités. En effet, le document insiste sur la nécessité de répondres aux « défis » posés par la Russie et la Chine, qualifiées de « puissances révisionnistes » ayant l’objectif de « créer un monde compatible avec leurs modèles autoritaires. »

Selon ce document, la Chine est accusée d’avoir recours à des « tactiques économiques prédatrices pour intimider ses voisins tout en militarisant la mer de Chine méridionale », notamment en installant des capacités d’interdiction et de déni d’accès sur des îlots et récifs appartenant aux archipels Spratleys et Paracels, lesquels font l’objet de contentieux territoriaux avec les pays riverains. En clair, il s’agit d’une politique assumée du « fait accompli ».

S’agissant de la Russie, la stratégie américaine lui reproche, entre autres choses, d’avoir « violé les frontières » de ses voisins, notamment l’Ukraine et la Géorgie.

Le constat ayant été posé, il reste maintenant à le traduire en capacités militaires. D’où le plan présenté le 17 septembre par Heather Wilson, la secrétaire de l’US Air Force, lors de la conférence annuelle de l’Air Force Association, à Washington.

« Au cours des 17 dernières années, nous avons eu le luxe d’avoir été une puissance dominante, concentrée sur la lutte contre l’extrêmisme violent », a souligné Mme Wilson. Or, a-t-elle ajouté, « nous devons être lucides sur le monde dans lequel nous vivons ». Du temps de la « Guerre Froide, le monde était bipolaire. Aujourd’hui, la situation est beaucoup plus complexe », a-t-elle fait valoir.

Aussi, dans ces conditions, l’aviation américaine « est trop petite pour ce que la Nation lui demande de faire », a estimé Mme Wilson.

Pour le général David Goldfein, le chef de l’US Air Force, il s’agit de faire face à un ensemble de « défis complexes », qui vont des opérations anti-terroristes aux cybermenaces, en passant par l’affirmation de la Russie en tant que puissance, avec la modernisation de son arsenal nucléaire et l’amélioration rapide des capacités militaires de la Chine.

Dans ces conditions, l’US Air Force doit prendre du volume. Ainsi, il est question de faire passer le nombre de ses escadrons opérationnels de 312 à 386 d’ici 2030 (soit un format en hausse de 24% environ). C’est le niveau nécessaire pour qu’elle puisse « défendre les États-Unis, fournir une dissuasion nucléaire efficace et vaincre une éventuelle menace de pays tels que la Chine et la Russie tout en gérant les menaces terroristes », a commenté le général Godfein.

À la fin de la Guerre Froide, l’US Air Force comptait 401 escadrons (dont 134 de chasse). Mais sa structure était alors différente puisque, au début des années 1990, l’on ne parlait pas de menaces cyber et de drones.

Dans le détail, une effort particulier serait fait pour les capacités ISR [renseignement, surveillance, reconnaissance] et C2 [commandement et contrôle], avec la création de 22 escadrons. Même chose pour le ravitaillement en vol (+14 escadrons). Il serait aussi prévu de renforcer les capacités de recherche et de sauvetage au combat (+9 escadrons) ainsi que les unités de forces spéciales (+7).

L’aviation de chasse verrait le nombre de ses escadrons passer de 55 à 62 et celle de bombardement compterait 13 unités, contre 9 actuellement. En outre, seulement 2 escadrons de drones (il y en 25 aujourd’hui) et 1 seul escadron de transport seraient créés (ou réactivés). Enfin, les unités dédiées aux activités spatiales seraient renforcées par 7 escadrons supplémentaires. Mais, pour le moment, l’on ignore si elles passeront sous l’autorité de l’US Space Force, que l’exécutif américain entend mettre sur pied.

Cela étant, rien ne dit que ce plan sera exécuté un jour. D’abord, il faudra l’accord du Congrès, ce qui n’est pas toujours évident à obtenir. D’autant plus que, à l’heure actuelle, il n’est pas financé et que, dans le même temps, un effort pour développer de nouvelles armes, notamment hypersoniques, devra être consenti. Et la facture risque d’être salée s’il s’agit de mettre en service plus d’avions de combat comme le F-35A.

Si, comme l’a indiqué l’un de ses responsables, l’US Air Force ne serait pas intéressée par les propositions de Lockheed-Martin et de Boeing, basées respectivement sur un appareil combinant les capacités du F-22 avec celles du F-35 et un F-15X « Super Eagle », cela pourrait changer…

Mais comme l’a souligné Mme Wilson, ce plan a « délibérément été élaboré sans se préoccuper des considérations budgétaires, ces dernières devant être prises en compte plus tard. »

« Nous savons également qu’il y aura un débat sur ce que nous pouvons nous permettre, et c’est normal. Mais je pense que nous devons être clairs sur ce qui est nécessaire pour protéger les intérêts nationaux vitaux de ce pays », a justifié la secrétaire à l’Air Force.

Enfin, un autre élément à prendre en considération sera le recrutement. Passer de 312 à 386 escadrons suppose de recruter 40.000 aviateurs supplémentaires. Or, l’US Air Force peine déjà à retenir ses pilotes et ses spécialistes, tentés par des carrières mieux rémunérées dans le secteur civil.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de PK

    • de Damocles

  2. de Fralipolipi

  3. de Clavier

  4. de Meiji

    • de NRJ

  5. de wagdoox

  6. de Math

  7. de Outrasimple

    • de NRJ

    • de Pascal (l'autre)

  8. de Golfeman

    • de Frédéric

    • de nexterience

    • de Carin

    • de Pascal (l'autre)

  9. de Rafale

    • de Orion

    • de wagdoox

  10. de Alpha

  11. de R2D2

  12. de Bertrand

    • de wagdoox

    • de Carin

    • de John

    • de Megatone

  13. de Dimitri

  14. de Carin

  15. de miaou

  16. de Eowya

    • de Posteur

  17. de MD

  18. de lxm

  19. de Lagaffe

  20. de Tannenberg

    • de John

  21. de Rafale28

  22. de nexterience

  23. de Carin

  24. de Pong