Affaire Skripal : Des espions russes présumés ont été expulsés des Pays-Bas

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

98 contributions

  1. BCh dit :

    Devant le mutisme des britoons qui ont catégoriquement refusé de diffuser au public les résultats de ces analyses, est il si étonnant que les Russes aient cherché a obtenir des infos par leurs propres moyens ?

    Que cherchent a cacher les britoons en agissant ainsi ?

    • MD dit :

      Tout simplement à ne pas dévoiler leurs méthodes d’investigation.

      • datamo dit :

        La crédibilité d’une investigation scientifique repose en premier lieu sur la méthodologie utilisée. Ne pas la divulguer, c’est instaurer le doute et la suspicion sur les résultats.
        Dans le cas, qui va croire les affirmations britanniques lorsque sont cachés méthodes et détails des résultats.

        • WaterBoy dit :

          Mais aucune contestation des multiples contre-feux russes?

          « Depuis mars, 37 versions fictives de ce qui s’est passé [à Salisbury, nldr] ont été présentées », a souligné l’ambassade du Royaume-Uni à Moscou.

          • datamo dit :

            C’est juste une affirmation péremptoire britannique que voudront bien croire ceux que ça arrange.
            Pourquoi 37 plutôt que 41 ou 42 , on ne le saura pas.
            Diffuser des éléments de méthodologie et des résultats factuels plutôt que de les cacher aurait été autrement plus convaincant.

        • MD dit :

          Pour les services britanniques, il ne s’agit pas d’une investigation scientifique puisque celle-ci a été menée par des laboratoires indépendants . Et choisis en plus comme étant étrangers pour en garantir justement l’impartialité. Impartialité que ces deux Pieds Nickelés russes qui se sont fait pincer par les Néerlandais et les Suisses ( et aussi comme on l’apprend à présent, par les Canadiens) ont essayé de remettre en cause.
          Maus en fait, indépendamment de cette partie scientifique, vous feignez donc – et ceci m’en dit long sur vos motivations – d’ignorer qu’il y a eu une bien importante et longue enquête policière. Une chasse à l’homme menée dans toute la Grande-Bretagne et dans plusieurs pays d’Europe, pour chercher des témoins, des indices, une piste des suspects. Cette enquête a permis au bout de quelque temps de mettre des visages et des noms ( ou pseudonymes) sur des personnes . Qui ont essayé, de manière très peu convaincante, de proclamer leur innocence. Sans pour autant accepter d’être interrogés par les juges et policiers britanniques . Car les suspects – et leurs chefs – devaient bien se douter que les policiers en savaient bien plus que ce qu’ils ont dit à la presse. Les intéressés et leurs chefs n’étaient tout de même pas fous à ce point là. Ce qui est sûr, c’est que les policiers britanniques semblent avoir du très bon travail. Les commanditaires et chefs de l’opération aimeraient donc beaucoup savoir comment ils ont fait et ce qu’ils savent exactement . C’est pas pour autant une raison pour que les enquêteurs se glorifient de leur travail . Les policiers britanniques sont traditionnellement modestes et réservés, car qu’ils savent être soutenus par l’opinion des Britanniques qui connaissent leur sérieux et leur obstination . Et qui acceptent volontiers de qu’ils ne dévoilent pas le secret sur leurs enquêtes. En tout cas pas avant que les coupables ne passent en jugement. Car c’est justement ce genre de de connaissance qui pourrait servir la prochaine fois à d’autres Pieds Nickelés venus du froid de leur genre. Ou à des Moudjhaïdes et fous d’Allah barbus du même acabit, eux aussi intéressés par ce genre d’opération .

  2. ced dit :

    Quelque chose m’échappe : le poison est hyper violent et les russes le transportent dans une fiole de parfum non hermétique ? Ils voyagent avec leur passeport donc avec un visa britannique avec empreintes etc etc Ils pulvérisent le produit en plein air, sans se protéger mais n’en ressentent aucun effet ? Ils jettent le « parfum » dans un parc public ? Ce ne sont pas des agents de l’espionnage, c’est OSS 117 version Dujardin non ?

    • paul dit :

      Ce poison est un mélange de plusieurs produits qui lorsqu’ils ne sont pas mélangés sont stables, non dangereux et pas détectable comme poison. De plus il peut être soit sous forme solide et liquide et je ne crois pas qu’il ait été fait mention du mode d’incubation concernant les victimes…
      Du coup il n’est pas anormal de pouvoir se déplacer avec sans éveiller les soupsons.

      • aleksandar dit :

        Ce mélange est un mélange de 2 produits.
        Il a donc du être préparé avant l’arrivée des soi-disant agents du GRU, qui n’avait surement pas dans leur chambre d’hôtel les moyens techniques et de protection pour faire le mélange et de la mettre dans un faux flacon de parfum.
        Ils auraient donc voyagé avec.
        Le mode d’incubation a été contrairement a votre affirmation mentionné par Scotland Yark, c’est a dire une aspersion sur le bouton de la porte d’entrée.
        Ce qui sans équipement de protection est totalement suicidaire.

      • didixtrax dit :

        Non. Il s’agit d’une des molécules Novitchok (du nom occidental de cette famille) actives par elles-mêmes après synthèse en laboratoire et non pas par mélange au dernier moment. Vous confondez avec certains gaz de combat qui, eux, résultent en effet du mélange au dernier moment de deux produits considérés comme pas ou peu dangereux.

        Ce poison aurait donc du traverser douane et frontière prêt à l’usage.

        PS : on apprend, de source britanique, que les deux suspects aurait fait une partouze, la veille à leur hôtel. Quels barbouzes auraient fait ça ?

  3. aleksandar dit :

    Il est évident que le vérité présentée par les anglais est vrai de vrai.
    Les Skripals ont quitté leur domicile a 9 h15 et les méchants sont arrives a la gare de Salisbury a 11 h 18.
    Le premier cas d’empoisonnement a distance de l’histoire des armes chimiques !
    Les deux agents sont arrêtés en Hollande avec du matériel pour pirater le réseau informatique d’un laboratoire situé en………….Suisse !
    Cette affaire est une vaste rigolade.
    http://www.dedefensa.org/article/formidable-grande-bretagne

    • Frédéric dit :

      Au moins, Moscou reconnaît maintenant que ces personnes existent contrairement il y a deux semaines !
      Les trolls ne savent pas quoi avancés pour évité de se ridiculiser 🙂

      • aleksandar dit :

        Les russes n’ont jamais dit qu’ils n’existaient pas, mais qu’ils ne savaient pas qui ils étaient, d’où la demande de leurs empreintes aux gouvernement anglais qui bien sur n’a pas répondu.
        Il faut suivre mon brave, ou demander au Pentagone de mettre vos notes a jour plus régulièrement.

        • Alpha dit :

          @aleksandar
          C’ est bizarre que les russes demandent les empreintes digitales de ces 2 types, car ils les ont déjà !… Je m’explique : ces 2 hommes ont pris de Sheremetyevo un vol « Aeroflot » vers Londres, donc ils ont des passeports internationaux, et en Russie quand on veut se faire délivrer un passeport, on doit donner ses empreintes digitales !
          Faut voyager mon brave !… 😉

          • aleksandar dit :

            Sauf que vos amis anglais ont prétendu que c’était des fausses identité. Dans ces conditions , la demande des empreintes digitale est tout a fait normale justement pour vérifier d’abord leur véritable identité.
            Toi comprendre ?
            A propos des trolls qui ne savent pas quoi avancer, le summum
             » les agents du GRU exécutés par le pouvoir russe  »
            https://www.dailymail.co.uk/news/article-6150271/Russian-novichok-hitmen-killed-cover-crime.html.
            J’espère que Macron ne va pas oublier d’inscrire le dailymail sur la listes des médias  » fake news « .
            Si toute cette imbécile histoire ne nous conduisait pas directement a la guerre, il y aurait de quoi rire.

          • Alpha dit :

            Ah ! Et les empreintes digitales elles sont donc fausses aussi ? Mais bien sur… Et donc les passeports délivrés par les autorités russes sont donc faux ? Quelle facilité de faire de faux papiers dans ce pays !… 😉
            Mon pauvre alek, tu t’enfonces, tu t’enfonces !… Attention, tu vas bientôt arriver en Australie … 🙂

          • OTOOSAN dit :

            Demander les empreintes des deux gus n’est pas incompatible avec le fait que les Russes aient déjà ces empreintes, ne serait ce que pour voir qu’il s’agit bien des mêmes personnes…

        • Lagaffe dit :

          Ils avaient leurs noms, prénoms, le n° de vol aller et retour, leurs photos et le numéro de leurs vrais-faux passeports depuis le 5 septembre, « mais ils ne savaient pas qui ils étaient  » ?
          Le 5 septembre, Moscou a dénoncé « une manipulation de l’information » et affirmé ne pas savoir qui sont les deux ressortissants russes contre lesquels la police britannique a lancé un mandat d’arrêt dans le cadre de l’affaire de l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal en Angleterre. « Les noms et les photographies qui ont été publiés dans les médias ne nous disent rien », a déclaré ce même jour la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, citée par l’agence de presse publique TASS.
          Deux ressortissants russes parfaitement identifiés sont accusés d’un acte de terrorisme au Royaume-Uni avec une arme chimique militaire et la Russie met presque 10 jours pour retrouver ces « touristes » … et ne lance aucune enquête officielle ?

      • datamo dit :

        Ceux qui comme vous depuis 30 ans gobent les uns après les autres les bobards de l’Otan (je vous épargne la liste) sont en effet bien placés pour parler de se ridiculiser.
        C’est pour vous une histoire vécue ?

        • WaterBoy dit :

          Évidemment, l’OTAN est le fils du diable sur Terre. Par contre, aucune remarque sur les multiples contre-feux fantaisistes présentés par Moscou.

          « Depuis mars, 37 versions fictives de ce qui s’est passé [à Salisbury, nldr] ont été présentées », a souligné l’ambassade du Royaume-Uni à Moscou.

          • OTOOSAN dit :

            « Depuis mars, 37 versions fictives de ce qui s’est passé [à Salisbury, nldr] ont été présentées », a souligné l’ambassade du Royaume-Uni  » qui vous dit que cela est vrai ?

          • datamo dit :

            Pas fils du diable mais pas non plus angelot.
            C’est pourquoi il faut prendre ces éléments distance et cela vaut pour les propos de votre ambassadeur que vous semblez tant apprécier.

          • HENRY dit :

            Avez-vous oublié le sketch de ce général US, à la tribune de l’ONU, avec des fioles de produits mortels ?

      • Frank dit :

        @ L.Lagneau Bonsoir Il y a un souçi avec le contenu de mes post?
        (c’est le deuxième qui passe à la trappe…)

  4. Thaurac dit :

    Que vont bien pouvoir nous dire nos braves trolls russes, qu’on se bidonne encore un peu?

    • Auguste dit :

      Pas très finauds pour des officiers du GRU.Ils auraient pu trouver autre chose que visiter le tas de cailloux de Salisbury comme prétexte.Il y a Stonhenge pas loin.C’est pas mieux mais a l’avantage d’être une curiosité.

      • Lagaffe dit :

        Le « tourisme » à Salisbury vise à expliquer pourquoi ils se sont retrouvés « par hasard » dans la rue où réside l’ex-espion russe Skripal le jour de son empoisonnement.

        • aleksandar dit :

          Ah encore un qui ne suit pas !
          Ces 2 gugusses ne sont jamais passé a moins de 300 mètres de la maison des Skripal.
          Tout leur itinéraire est dans le communiqué de Scotland Yard.
          Faites un effort bon sang !

          • Lagaffe dit :

            N’importe quoi :
            « Le dimanche 4 mars, Alexander Petrov et Ruslan Bochirov quittent leur hôtel londonien vers 8h05, et effectuent le même trajet que la veille vers Salisbury, en passant par la gare de Waterloo. A 11h48, ils sont filmés à la gare de Salisbury par une caméra de vidéosurveillance, des images rendues publiques par la police britannique. Peu après, à 11h58, ils sont filmés non loin de la maison de Sergueï Skripal, sur Wilton Road, vraisemblablement avec l’intention d’accomplir la mission pour laquelle ils sont désormais recherchés: empoisonner la porte d’entrée de la maison de l’ancien espion. Un peu après 13 heures, Alexander Petrov et Ruslan Bochirov remontent Fisherton Street, vers la gare de Salisbury, où ils sont filmés avant de prendre le train vers Londres à 13h50. Le père et la fille ont été retrouvés inconscients sur un banc à Salisbury. La police est intervenue après avoir été alertée à 16h15, soit un peu plus de deux heures après le départ des deux suspects russes de Salisbury. A 16h45, les suspects arrivent à la gare de Waterloo. Ils quittent Londres à 18h30 en transports en commun, en direction de l’aéroport d’Heathrow. Là, ils s’enregistrent à 19h28 et embarquent à bord du vol SU2585 d’Aeroflot, qui décolle à 22h30 pour Moscou.  »
            Le rapport n’indique pas qu’ils ne sont jamais passés à moins de 300 mètres mais au contraire qu’ils ont été filmés dans une rue proche de celle de Skripal dans laquelle il n’y a aucune caméra. Des « touristes » qui viennent de Moscou, font 6 heures de train aller-retour pour passer 60 minutes à se promener dans les rues de Salisbury avant de repartir par le premier vol.
            Fascinant.

          • Alpha dit :

            Et oui, alek, il y était, lui !…

      • aleksandar dit :

        Justement ils ont dit qu’ils étaient parti voir Stonehenge qui malheureusement était fermé pour cause de chutes de neige.
        Pfffffff, encore un qui ne suit pas !

    • Eric dit :

      Ne vous inquiétez pas, ils ne manquent pas d’imagination : Scotland Yard, c’est des amateurs à côté !
      Et puis Russia Today leur fournit l’argumentaire clés en mains…

    • Tchebourachka dit :

      je pense qu’ils se demandent si vous alliez pour une fois dire quelque chose d’intelligent ou comme d’habitude allez seulement sur les articles contenant Russie ou Poutine dans le titre, passer au commentaire et faire un copier coller de votre question parlant de troll russe.

  5. Lagaffe dit :

    C’est peu dire que les Pays-Bas sont outré par cette nouvelle affaire, après les attaques russes contre la commission d’enquête néerlandaise dans l’affaire du vol MH17 abattu en Ukraine par l’armée russe, c’est maintenant l’OIAC dont le siège est à La Haye qui est prise pour cible par les services russes.
    Mais il y a encore pire, le laboratoire de Spiez a confirmé que avoir déjà fait l’objet d’une cyberattaque en juin : « des pirates informatiques ont utilisé à mauvais escient un document de notre site web afin de distribuer un virus malveillant » à d’autres agences affiliées dans le monde, a-t-il ajouté, alors que le laboratoire aide l’OIAC dans son enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie.
    Les renseignements suisses rappellent aussi le piratage par la Russie de l’agence antidopage de Lausanne qui avait révélé l’existence d’un système de dopage institutionnel en Russie entre 2011 et 2015 avec le concours des services secrets russes (FSB) pour substituer des échantillons de sportifs dopés dont ceux des JO-2014 de Sotchi.

  6. Lagaffe dit :

    La Russie vient de réagir aux informations venant de Suisse et des Pays-Bas :
    «Nous considérons ce genre d’inventions comme tout bonnement absurdes, elles ne peuvent être qualifiées autrement que de nouvelle tentative d’attiser les humeurs russophobes».
    Voila, pour la Russie c’est simple tout le monde ment, le royaume-Uni, la Suisse et les Pays-bas sont juste russophobes, point final !

    • Clavier dit :

      Et vous oubliez de dire que pour les porte-paroles russes, les enquêteurs de Scotland Yard ne sont visiblement que des crétins et les agents du MI5 de pitoyables débutants ……

    • Thinker dit :

      Lol. Un flagrant délit est une invention pour Moscou. Décidément la réalité devient de plus en plus fragile dans le monde de la post-vérité. Mais c’est notre bloc qui a inventé la post-vérité…

    • lym dit :

      Ils se sont fait prendre après une opération de branquignols qui a fait 1 mort totalement étranger à l’affaire… Certes, après l’exploit de foutre par terre un avion de ligne ça doit leur sembler négligeable, mais pour toute personne normale il y a quand même de quoi, entre ces conneries et tout le reste, devenir russophobe!
      Après, se plaindre des conséquences de ses propres actions… Ça donne au moins l’occasion de voir Poutine passer de dur à cuire à Caliméro.

    • Thaurac dit :

      Personne ne m’aime et je ne sais pas pourquoi ? 😉

    • Thaurac dit :

      Ils mentent tellement qu’il est raisonnablement plus possible de les croire.

    • Szut dit :

      La Russie souffrant d’un complexe d’infériorité (justifié mis à part son arsenal nucléaire) pratique le jusqu’au-boutisme pour se donner l’illusion de compter. Les russes savent très bien que leurs protestations n’ont aucun sens. Mais comme apparemment personne n’est près à prendre le moindre risque face à la Russie nucléaire, Poutine se sent pousser des ailes.

      Ce démenti russe est une déclaration de mépris envers les pays de l’OTAN en particulier. Nous les russes nous feront ce que nous voudrons quand nous le voudrons et si les peuples lâches et dégénérés occidentaux offrent la moindre résistance, nous mettrons la planète à feu et à sang plutôt que de reculer. L’occident commet la même erreur que comme pour l’Allemagne nazie : au début on la laisse faire en espérant que Hitler/Poutine va se satisfaire de ses quelques succès militaires et que le problème disparaitra automatiquement.

      • Albatros24 dit :

        Il me semble justement qu on ne se laisse pas faire en envoyant des troupes de l Otan et avions aux frontières des pays exposés. L Ukraine n est pas membre de l OTAN par contre.
        Après ni eux ni nous n avons intérêt à des confrontations directes conventionnelles. Donc la guéguerre va continuer et les sanctions économiques.

  7. Kellermann dit :

    Le pire à faire si vous en avez assez de vivre : prendre un vol qui passe au-dessus du Donbass (ou de la Crimée, pour les Trollls) et y acheter un parfum frelaté en détaxe. Karacho, Vladimir !!

  8. Polymères dit :

    Le temps est l’ennemi des russes, toutes leurs « versions » s’adaptant à l’instant T n’ont aucune crédibilité sur la durée, devant les faits nouveaux.
    Certains ici et ailleurs se refusant avec obstination à simplement considérer que la Russie pourrait faire cela, jouant le jeu de Moscou qui pousse sans arrêt à imaginer que tout le monde occidental aurait un problème avec elle, qu’ils sont tous des fous russophobes qui inventent n’importe quoi pour lui faire du mal, sont ridicules.
    Oui va falloir sérieusement comprendre que la Russie n’est pas une victime, que par ce qu’on a un mensonge américain de la guerre d’Irak en tête que cela veut dire que tout l’occident raconte toujours des mensonges et que forcément, le modèle anti-occidental symbolisé par la Russie, serait la vérité, d’ailleurs ils jouent bien de cela, faisant croire que leur propagande serait une vérité que les gouvernements occidentaux cacheraient.
    Oui les anglais ont raison avec l’affaire Skripal, depuis le début leur version est cohérente et elle n’a pas bougé et chaque élément qu’ils apportent confirme leurs positions et met la Russie en faute, dans l’embarra et le besoin d’inventer comme il est dit, une énième explication pour se déculpabiliser. Désolé pour ceux qui, je le sais, ne voudront pas l’admettre, qu’ils trouveront cohérent l’histoire de la visite touristique que les russes ont mis en avant car quoi qu’on en pense, il devenait pour eux difficile de réfuter les preuves anglaises, il n’empêche que pour ceux qui ont une once d’intelligence, d’honnêteté, l’accusation britannique sur la Russie est très crédible, cohérente et ce sont bien les russes qui cherchent des excuses.
    Mais bon, y aura toujours notre belle bande de commentateurs (qui inondent tous les sujets sur la Russie, dans tout l’occident, aucun, je dis bien aucun autre pays ne se voit si ardemment défendu sur les réseaux sociaux, une simple coïncidence me dira t-on…) qui vont vouloir attendre la preuve ultime celle ou on sera totalement incapable d’inventer une histoire pour créer une once de doute, celle de voir ces deux agents russes en gros plan sur une vidéo, passeport en main montrant leur nom,, déposer le liquide sur la porte du domicile de Skripal (et encore, il faut qu’il y ait marque novitchok dessus, sinon ils diront que c’est peut-être juste ils voulaient juste nettoyer une poignée) , puis sortir un téléphone ou on voit qu’ils envoient un message au FSB, qu’on voit qu’ils reçoivent en retou un message leur indiquant que le président russe est fier d’eux… Voilà le genre de preuves que certains attendent , le genre de preuves qui si on devrait l’appliquer dans le système judiciaire pour condamner une personne, laisseraient nos prison bien vides et les « défenseurs » obstinés du kremlin, tant qu’ils n’auront pas ces preuves impossibles devant eux, continueront de nier, de crier à la manipulation.
    Hier ils disaient que Londres à inventé cette Histoire pour salir la Russie à l’aube de la coupe du monde, pas de preuves, le produit n’existe pas aucune preuve que ce soit du novitchok (car le porte-parole du Kremlin l’a dit). Londres est russophobe, tout cela n’est qu’une manipulation britannique pour punir la Russie, la pauvre Russie. On alimente moulte théories du complot qui aura pour objectif commun, innocenter la Russie, toujours encore, pendant que les anglais ne changent rien. Les anglais finissent même par donner des preuves, le nom des agents, des photos, des dates, des lieues (et oui les russes ont oubliés que le RU est un big brother avec pleins de caméras, mais bon, quand on vit dans le passé, on agit comme dans le passé). Là on se dit, que les russes vont devoir s’expliquer et que font-ils? Ils disent que ces hommes ne sont pas russes, qu’ils ont été inventés par le RU, que ça peut être n’importe qui. Un réflexe mal calculé qu’ils ont essayés de rectifier en reconnaissant toute la version anglaise, les faisant passés devant les médias (ou même les citoyens russes doutent…) afin de faire croire a du tourisme, le ridicule ne tue pas et les russes sont très mauvais en mensonges et la seule chose sur laquelle ils jouent, c’est le doute, plus c’est gros plus ça passe, mais uniquement chez ceux qui ne veulent pas admettre la responsabilité russe. De plus le Kremlin ne cesse de répéter détenir des preuves pour tout, de mise en scène chimique en Syrie, que les anglais racontent n’importe quoi avec Skripal, que des hélicoptères américains évacuent les chefs de Daesh, que les américains soutiennent Daesh (avec des images de jeux vidéos en pièce jointe), que c’est l’Ukraine qui a abattu l’avion (là aussi combien de versions? Un avion su-24 et puis quand il devenait impossible de nier l’utilisation d’un missile sol-air, bien entendu celui là était ukrainien et le bureau d’enquête avec ses preuves? illégitime, manipulé…). Mais jamais ils n’ont été crédibles dans le temps, pas plus que leur négation de la présence militaire russe en Crimée ou des vacanciers du Donbass ou encore les militaires capturés qui se seraient plantés dans leur orientation. Pourtant devant toutes ces conneries, il est dingue de voir qu’il y ait toujours des individus qui continuent de nier et de prendre la Russie pour une victime tout en critiquant l’occident d’avoir un problème et d’être parano vis à vis de la Russie.
    .
    Car au fond de cette affaire, on est face à une mission d’assassinat russe qui a été un fiasco. Certains, toujours les mêmes, qui prennent les russes pour des surhommes, pensent que l’échec leur est impossible, que si ça avait été les russes, ben Skripal serait mort. Mais non, ces deux agents ont merdés et on le voit dans ce genre d’affaires, la crise diplomatique, l’image, les représailles, suivent et le Kremlin cherche aujourd’hui à défendre son honneur et son image, mais le mal est fait.
    D’une manière générale, ne faisons pas semblant d’ignorer que la Russie infiltre l’occident de partout, nous sommes son ennemi numéro un, nous sommes son obsession car ils sont dans une continuité de la guerre froide et que nous après avoir cru que la Russie avait changée, ne faisons que de le découvrir petit à petit, d’autant plus que les russes usent massivement d’internet pour la propagande (on se défend de tout, partout et on attaque systématiquement l’occident qu’on cherche a divisé par le bas, vous et moi), pour pirater, pour manipuler, pour s’informer. Ce n’est pas juste un petit jeu d’espionnage, la Russie le fait d’une manière offensive, sa doctrine militaire fait clairement de l’information, une arme et va falloir arrêter de défendre ce pays qui nous veut du mal tout en restant une vache à lait sûre pour ses finances. La haine des américains de certains, les poussent à soutenir n’importe quoi. Et étrangement, tous les africains et autres qui portent le discours anti-français, se retrouvent toujours, oui toujours, en soutien de la Russie et ils forment une communauté importante, y compris ici, d’idiots utiles défendant la Russie contre…nous et nos intérêts.

    • Marco dit :

      @Polymères: parfaitement résumé pour les cas cités. L’on pourrait également ajouter l’assassinat des trois journalistes russes en Centreafrique par « des bandits de grand chemin » alors qu’ils enquêtaient sur la présence et le rôle du groupe Wagner dans le pays. Tout comme le journaliste russe qui avait enquêté sur la mort de mercenaires de wagner en Syrie est qui est malencontreusement tombé de son balcon » à Ekaterinbourg sans qu’il n’y ait d’enquête . Toutes ces histoires ne sont que de sombres « coïncidences ». Vous connaissez déjà la réponse joker des trolls du Kremlin dans chacune de ces affaires: False flag, psy-ops, manipulations occidentales, preuves peu convaincantes etc. Bizarrement ces mêmes grands sceptiques ne pipent jamais mot quand aux arguments ou « preuves » fournis par le gouvernement russe dans chacun de ces dossiers, et qui sont plus grotesques les uns que les autres.
      http://www.rfi.fr/afrique/20180801-rca-journalistes-russes-tues-enquetaient-societe-militaire-privee-wagner
      https://www.google.ro/amp/s/mobile.francetvinfo.fr/monde/russie/russie-un-journaliste-d-investigation-meurt-apres-une-chute-de-son-balcon_2708772.amp

    • Szut dit :

      La Russie est tellement sur de la mollesse de l’occident que ses démentis ressemblent à des déclarations de mépris amusés envers les pays de l’OTAN.

    • ScopeWizard dit :

      @Polymères @Marco
      .
      Alors là les gars , bravo , vous-vous êtes surpassés ! L’ un se faisant l’ écho de l’ autre ……….
      Et mis à part cette charge en règle et en bonne et due forme contre tout ceux qui n’ adhèrent pas à votre vision du Monde , quoi d’ autre ?
      .
      Désolé , mais vous ne sortez pas une seconde du point de vue …………..
      Je sens que nous allons bien progresser , ah ça oui je le sens …………… Vite , une pince à linge ! On ne sait jamais , des fois que ce serait du Novitchok ! 😉
      .
      Tenez , juste un truc , une question comme ça ; pour quelle raison cette affaire mettant soit-disant en cause les services secrets ( spéciaux devrait-on dire ) est-elle autant médiatisée , autant amplifiée par les autorités britanniques avec l’ aide massive des médias ?
      C’ est bien normal , ça ?

      • Thaurac dit :

        T’es bien un troll neutre !!!!

      • Polymères dit :

        Pourquoi refusez vous à ce point d’admettre que les russes seraient coupables? Pourquoi donc cherchez vous un autre sujet de discussions pour qu’on critique les anglais afin d’éviter qu’on critique les russes?
        Sans arrêt vous venez défendre la Russie avec un principe simple, celui ou vous partez du constat que les russes sont des victimes de l’occident ou qu’il ne sert à rien d’en parler, que tout le monde empoisonne tout le monde.
        Comme je l’ai dit, on dépasse là le jeu de l’espionnage, ce n’est pas des photos ou je ne sais quoi qui est fait, la Russie a comme ennemi stratégique numéro un, l’occident, c’est à dire nous et si vous êtes occidental, vous n’avez aucune raison de défendre un pays qui nous cibles, vous avez à défendre nos intérêts et ne pas agir comme si vous seriez un spectateur bolivien ou indonésien, c’est ça que vous n’arrivez pas à comprendre et c’est cela que je reproche a des individus comme vous, derrière leur écran, qui ne se sentent pas concernés et qui pensent que la Russie se défend contre nous.
        Non désolé, la Russie est en guerre contre l’occident, contre son influence, contre ses intérêts, ce n’est pas par ce qu’il n’y a pas de canons qui tirent que cela en enlève les intentions. En tant que français, je considère un tel pays comme un ennemi, désolé pour votre « vision du monde » qui semble être celle d’une personne déconnecté de son pays et de ses intérêts réel et non du monde alternatif que certains peuvent rêver.
        .
        Vous vous demandez pourquoi les anglais font tant de bruits autour de cette affaire? Premièrement par ce que, comme je vous le disais, la Russie est un pays qui leur est hostile, deuxièmement que la Russie a fait de l’information et de la propagande une arme qu’elle use abondamment en occident et que pour les anglais, user des médias est jouer le même jeu que les russes (et aujourd’hui le monde est ultra médiatisé, va falloir s’y faire, nous ne sommes plus dans les années de guerre froide et de cette guerre de l’ombre). Dernièrement par ce qu’avec la Russie nie tout de ce qu’on l’accuse et qu’il faut la pousser contre un mur publiquement pour bien montrer qu’elle n’est pas une « victime ». On pourrait également rajouter que cet échec russe relativise largement cet excès de confiance qui peut régner au Kremlin et chez ses adulateurs.
        .
        Moi aussi je vais vous poser une question. A partir de quand admettrez vous la culpabilité de la Russie dans cette affaire? Qu’attendez vous comme preuve? Car le fond du problème dans cet assassinat, n’est pas le scandale médiatique britannique (faut dire que quand on regarde les médias russes, ils semblent presque plus actifs qu’au RU autour de cette affaire) mais bien une tentative d’assassinat qui s’inscrit dans la mort de l’autre russe au RU tué avec du polonium il y a plusieurs années.
        Mais rassurez vous, la guerre de l’ombre est toujours présente, beaucoup de choses ne sont pas publiques et ces choses là, que vous ou moi ne connaissons pas, doivent apporter suffisamment de preuves et de convictions vis à vis des actions russes sur l’occident.

        • ScopeWizard dit :

          @Polymères
          .
          Polymères , allez on met son masque , son tuba , on enfile ses palmes et hop on se jette à l’ eau ; on ne se contente plus de la partie émergée de l’ iceberg mais on pousse l’ audace un cran plus loin en plongeant sous la surface afin d’ explorer ce qu’ il y a au fond , sa partie immergée ……………
          .
          J’ ai déjà exposé au moins dix fois ce qu’ il en était , faut-il recommencer ou faire comme vous botter en touche et décréter à tour de bras jusqu’ à plus soif ce qu’ il doit en être selon votre vision ou votre conception du Monde ?
          .
          Vous osez vous permettre de remettre en doute mon patriotisme ?
          Soit , à votre guise ; et bien moi c’ est ni plus ni moins que votre honnêteté que je remets en doute , à commencer par votre honnêteté intellectuelle .

      • Marco dit :

        Franchement Scope nous avons déjà débattu plusieurs fois vous êtes le cas typique de l’intervenant qui se fait passer pour le grand sceptique mais dès lors qu’on vous demande d’appuyer vos dires sur des éléments concrets vous n’avez jamais rien de sérieux à fournir en lien. Vous citez l’affaire Skripal et sa médiatisation, comme si c’était cela qui était choquant ou anormal et non pas le fait de pratiquer des assassinats ciblés (ou pas tant que ça) en Europe à l’aide d’une arme chimique pour ensuite nous pondre comme dans chaque affaire mêlant l’état russe des mensonges/theories fumeises basés sur des preuves bidonnées, démontées une à une avec le temps. Les gars qui se sont fait pincés près du laboratoire d’analyse c’est aussi un coup monté des Pays-Bas et de la Suisse? Sinon vous vous rappelez de l’empoisonnement au polonium de Litvinenko aussi en Angleterre? Un petit aperçu des empoisennements « accidentels » d’opposant à Poutine pour ceux qui ont la mémoire courte:

        http://www.leparisien.fr/international/novitchok-polonium-dioxine-ces-poisons-qui-visent-les-ennemis-du-kremlin-16-03-2018-7612329.php

        Je serais curieux maintenant de connaître votre avis sur la question que vous avez posé.

        • ScopeWizard dit :

          @Marco
          .
          Je ne me fais passer pour rien du tout ; oui , effectivement je suis sceptique , très sceptique même ( de plus c’ est dans ma nature ) et j’ ose espérer que dans un pays , la France , une Europe , que dis-je « un camp du bien » soit-disant si démocratique et parangon de vertu , je puisse avoir l’ outrecuidance de m’ autoriser une telle audace sans froisser tant de susceptibilités au passage ………… parce que sinon , on n’ est pas rendus ……………
          .
          Oui , je sais , de nos jours tout ceci est très mal vu ! Mais ne vous inquiétez pas , j’ assume .
          .
          « Les gars qui se sont fait pincés près du laboratoire d’analyse c’est aussi un coup monté des Pays-Bas et de la Suisse? »
          .
          Et bien justement ; à vous de me le dire ………. si vous savez et que vous êtes sûr et certain .
          Concernant l’ empoisonnement au polonium du malheureux Litvinenko , je m’ en souviens très bien rassurez-vous .
          .
          Je connais ce lien .
          .
          Mon avis sur la question posée ?
          .
          J’ ai déjà exposé tout ça à notre ami @Lagaffe , mais bon , bis repetita alors …………..
          Donc le revoici de mémoire et en couleurs , peut-être en version longue toutefois ………………..
          .
          Réfléchissons un peu : lorsque l’ on médiatise une info , c’ est à dire qu’ on la porte à la connaissance du plus grand nombre , une info à fortiori de cette nature et à fortiori diffusée avec autant d’ insistance confinant à un tel acharnement , c’ est que en toute logique , l’ on SAIT , du verbe SAVOIR .
          Les autorités concernées savent , les journaux savent , tout le monde sait , il ne saurait y avoir de place pour le doute , les infos sont collectées , analysées , recoupées , vérifiées le plus soigneusement et consciencieusement possible …………………………..BA-BA de toute déontologie journalistique qui se respecte sachant bien que l’ on ne porte une info à la connaissance du public que de ce que l’ on en sait avec un maximum d’ exactitude , le reste c’ est de la broderie , du baratinage si vous préférez .
          .
          Si ce n’ est pas le cas , si l’ on s’ affranchit d’ une telle exigence dans la rigueur , alors on rentre tout bonnement dans de la pure et dure spéculation , où l’ un vous dit un truc , et un autre son complet contraire , tous les deux affirmant la main sur le cœur que c’ est lui qui détient LA vérité et que l’ autre se trompe ou ment , ce qui va complètement semer le doute dans votre esprit ( à moins peut-être que vous n’ ayez la foi ) ……………
          Si de surcroît , il y a rétention d’ informations et que vous vous en rendez compte , alors là c’ est la fin de tout ……………….
          .
          Et bien , vous m’ en voyez infiniment navré mais si d’ un point de vue simplement informatif une telle façon de faire tient à peu près la piste , en revanche d’ un point de vue strictement journalistique soit-disant libre et indépendant , cette démarche ne vaut plus rien du tout , en gros , c’ est de la ♫ !
          Pire , non seulement cela devient de la daube mais de surcroît cela jette le discrédit , amplifie le doute au delà du raisonnable , et de plus cela peut s’ avérer complètement contre-productif à plus ou moins long terme .
          Bref , c’ est le genre de truc , ni fait ni à faire !
          .
          Le résultat , vous l’ avez donc à présent devant vous , il est éclatant et brille de ses mille feux , à savoir que c’ est désormais la confusion la plus pénible qui règne avec son cortège de controverses et de polémiques à n’ en plus finir et son très dispensable corollaire , la division qui elle se tient en embuscade …………………
          .
          En résumé , soit « on » sait , soit « on » ne sait pas , ou « on » en sait trop peu , ce n’ est pas très clair , et dans ce cas « on » s’ efforce de la jouer profil bas , de rester discrets en attendant de maîtriser suffisamment sa partie , d’ avoir réuni suffisamment d’ éléments à caractère probants pour pouvoir enfin se permettre de lâcher les fauves ………………….
          Dans le cas contraire , « on » s’ expose à du très grand n’ importe quoi .
          Et c’ est malheureusement bien ce qui est arrivé .
          Alors , si « on » commence à confondre « secrets d’ État » ou raison d’ État avec « Voici » , « Closer » ou « Gala » , je vous le demande : où va le Monde ?
          .
          Voilà selon moi , brièvement mais clairement exposées , les raisons pour lesquelles il ne fallait surtout pas médiatiser , à ce stade du moins , l’ affaire Skripal .
          .
          « dès lors qu’on vous demande d’appuyer vos dires sur des éléments concrets vous n’avez jamais rien de sérieux à fournir en lien. »
          .
          Rien d’ étonnant à cela ; contrairement à ce qui se pratique couramment , je ne vais pas fournir des liens de choses ou de sources auxquelles je ne crois pas , ou pas suffisamment , juste histoire de contredire en étayant mon point de vue avec ce que je considère n’ être que de la glaise ……………
          Raison pour laquelle , j’ agis ainsi concernant cette affaire Skripal qui a tellement le don d’ exciter tout le monde à un point qui finit par dépasser la norme …………….
          .
          J’ insiste au risque de me répéter , MEDIATISER À OUTRANCE sans réellement savoir , sorte de pari sur l’ avenir , comme cela se pratique aujourd’ hui et que nombre d’ entre-nous semble trouver parfaitement normal , est une pure connerie , une erreur mo-nu-men-tale doublée d’ un manque certain de respect au public lui-même ……………

          • Marco dit :

            @Scope: vous auriez pû nous épargner ce copié-collé sans fin simplement en m’indiquant de lire plus bas car lors de la rédaction de mon commentaire votre réponse à Lagaffe n’avait pas été encore publiée.
            À part cela, rien ne change avec vous, jamais rien de concret, de vérifiable ou de tangible à fournir en contre-partie à vos interlocuteurs pour appuyer votre pseudo-scepticisme. Vous n’êtes ici que pour la palabre et l’enfumage. Ainsi les éléments pourtant avérés dans l’enquête britannique et rapportés aussi bien dans les publications de Laurent Lagneau, que dans nombres de médias internationaux sérieux, puis repris en détail dans les interventions de Lagaffe, Polymères (et tant d’autres), sans oublier les actions récentes des gouvernements suisse/neerlandais, ne seraient que d’obscures manipulations couplées à un emballement médiatique digne de voici, gala etc. C’est bien Scope vous confirmez encore et toujours votre aveuglement sous couvert de scepticisme et le peu de crédibilité que l’on peut accorder à vos interventions creuses.

          • ScopeWizard dit :

            @Marco
            .
            Quel copier coller ?
            J’ ai la politesse de vous répondre personnellement alors que vous m’ attaquez sur mon positionnement et non sur mon argumentaire et vous avez encore le culot de me dire que je pouvais m’ abstenir ???
            Me prendriez pour un perdreau de l’ année ?
            .
            Bon , on s’ en fout ……
            .
            « À part cela, rien ne change avec vous, jamais rien de concret, de vérifiable ou de tangible à fournir en contre-partie à vos interlocuteurs pour appuyer votre pseudo-scepticisme. »
            .
            Jugement purement subjectif ; ça se voit que vous ne me lisez pas beaucoup car des arguments j’ en ai fourni des tonnes au fil du temps mais en revanche je n’ ai pas la prétention d’ affirmer qu’ ils puissent être irréfutables ………………..
            .
            Quant à mon « pseudo-scepticisme » , je vous ai clairement précisé qu’ il était dans ma nature , faisait intégralement partie de ce que je suis , vous préférez en douter ?
            Ben , c’ est votre affaire , pas la mienne ; en tous cas , cette attitude en dit très long sur votre propension à vous en tenir à des parti-pris et à vouloir ignorer le reste , ce qui démolit de facto toute notion d’ objectivité de votre part .
            .
            La suite de votre réaction à mon égard ne présentant aucun intérêt ( comme d’ habitude ) , continuez à palabrer et à vous enfumer vous-même puisque vous semblez tellement aimer ça en vous contentant du flou et du vide que vous érigez en vérité absolue .

          • Marco dit :

            @Scope: la politesse consisterait plutôt à arrêter de vous faire passer pour un ingénu ou prendre vos interlocuteurs pour des perdreaux comme vous dîtes. Pour l’histoire du copier-coller je ne voulais pas être désobligeant mais là n’est pas le vrai sujet. Vous prétendez avoir fourni « des tonnes d’arguments » bizarrement on les retrouve nulle part, en tout cas rien qui puisse être étayé de manière sérieuse ou qui concerne le fond de l’affaire. Le seul tour dans votre manche consiste à vouloir en permanence remettre en question toutes les preuves qui ont été fournies dans cette affaire et dans bien d’autres au nom d’un prétendu scepticisme salvateur face aux « manipulations » et à « l’emballement médiatique ». Pas un mot sur le fait que les 2 barbouzes n’avaient auparavant jamais mis les pieds aux RU, qu’ils ont séjourné moins de 3 jours à Salsburry pour leur premier passages au RU et qu’ils ont été filmés à proximité du domicile des Skripal, qui là encore grosse coïncidence évidement, sont tombés malades quelques heures seulement après le passage des 2 pauvres touristes russes. Grosse coïncidence aussi les 2 autres collègues qui trainaient près du laboratoire en lien avec l’OIAC et qui se sont fait pincer. Rien absolument rien n’appuie vos propos, vous remettez tout en cause mais êtes incapable de tenir un contre-argumentaire qui s’appuie sur du concret. L’éternelle pirouette étant de dire « eh bien c’est normal je ne crois ni les uns ni les autres », 1 partout balle au centre. Du sophisme dans son plus bel appareil. Comme Lagaffe le disait dans un précédent commentaire, il faudrait avoir filmer les deux types aspergeant le domicile Skripal avec ensuite un gros plan du gus envoyant un sms au GRU. Ou bien pour que Scope le pseudo-sceptique puisse être convaincu, les gouvernements et services de renseignements du RU, la Suisse et des Pays-bas devraient lui faire un debrief journalier de leurs opérations avec en bonus un pass full acces aux labos de l’OIAC. Je vais utiliser votre façon de raisonner, même si l’exemple n’est pas de moi: le ridicule ne tue pas, et comme tout ce qui ne tue pas rend plus fort alors le ridicule rend plus fort, et je peux vous le dire vous êtes vraiment fort Scope (à moins que…)

      • Szut dit :

        Comme c’est rafraichissant, un nostalgique des soviets comme il en y tant, doublé d’un troll pro-russe qui se permet de donner des leçons. Malheureusement ses blagues vaseuses et son attitude condescendante sont lassantes.

        • ScopeWizard dit :

          @Szut
          .
          Mais passez donc votre chemin , si ça ne vous convient pas ; où sont vos arguments ou contre-arguments , à part un procès d’ intention qui ne s’ appuie sur rien , il n’ y en a AUCUN .

        • Thinker dit :

          La souveraineté partagée équivaut à la souveraineté limitée disait Philippe Séguin, le seul vrai fils spirituel du Général… Des nostalgiques des soviets dans ce pays il en a plein et pas là où vous croyez. Les mouvements néo-communistes Français, s’ils affichent un soutien enthousiaste à l’ALBA par « internationalisme » convaincu ou « antiaméricanisme primaire », ne font preuve que d’un soutient extrêmement limité à la Russie, ayant compris que sa période communiste était terminé, ce qui n’est pas le cas de l' »extrême-droite » « identitaire » à qui l' »internationalisme » à la sauce coco file autant de bouton que le « multiculturalisme » des anglo-saxon, ni des mouvements trotskistes dont la proximité historique avec les Américains les prédisposera toujours à l’atlantisme et à reconnaitre comme ennemis communs les ennemis désignés par l’Amérique.

        • Marco dit :

          @Scope: la politesse consisterait plutôt à arrêter de vous faire passer pour un ingénu ou prendre vos interlocuteurs pour des perdreaux comme vous dîtes. Pour l’histoire du copier-coller je ne voulais pas être désobligeant mais là n’est pas le vrai sujet. Vous prétendez avoir fourni « des tonnes d’arguments » bizarrement on les retrouve nulle part, en tout cas rien qui puisse être étayé de manière sérieuse ou qui concerne le fond de l’affaire. Le seul tour dans votre manche consiste à vouloir en permanence remettre en question toutes les preuves qui ont été fournies dans cette affaire et dans bien d’autres au nom d’un prétendu scepticisme salvateur face aux « manipulations » et à « l’emballement médiatique ». Pas un mot sur le fait que les 2 barbouzes n’avaient auparavant jamais mis les pieds aux RU, qu’ils ont séjourné moins de 3 jours à Salsburry pour leur premier passages au RU et qu’ils ont été filmés à proximité du domicile des Skripal, qui là encore grosse coïncidence évidement, sont tombés malades quelques heures seulement après le passage des 2 pauvres touristes russes. Grosse coïncidence aussi les 2 autres collègues qui trainaient près du laboratoire en lien avec l’OIAC et qui se sont fait pincer. Rien absolument rien n’appuie vos propos, vous remettez tout en cause mais êtes incapable de tenir un contre-argumentaire qui s’appuie sur du concret. L’éternelle pirouette étant de dire « eh bien c’est normal je ne crois ni les uns ni les autres », 1 partout balle au centre. Du sophisme dans son plus bel appareil. Comme Lagaffe le disait dans un précédent commentaire, il faudrait avoir filmer les deux types aspergeant le domicile Skripal avec ensuite un gros plan du gus envoyant un sms au GRU. Ou bien pour que Scope le pseudo-sceptique puisse être convaincu, les gouvernements et services de renseignements du RU, la Suisse et des Pays-bas devraient lui faire un debrief journalier de leurs opérations avec en bonus un pass full acces aux labos de l’OIAC. Je vais utiliser votre façon de raisonner, même si l’exemple n’est pas de moi: le ridicule ne tue pas, et comme tout ce qui ne tue pas rend plus fort alors le ridicule rend plus fort, et je peux vous le dire vous êtes vraiment fort Scope (à moins que…)

      • Dresde dit :

        Depuis quelque temps déjà, j’ai été préoccupé par le fait que notre génération a été occupée à enterrer certains des concepts juridiques les plus chers que beaucoup de nos ancêtres semblaient instinctivement comprendre, et qui ont été consacrés dans la common law anglaise. Des notions telles que les innocents jusqu’à preuve de leur culpabilité, et que la charge de la preuve incombe à l’accusation de prouver sa cause contre l’accusé, plutôt que sur l’accusé de prouver sa défense contre les accusations.

        Ma plus grande saisine initiale dans l’affaire Salisbury était que le gouvernement britannique a complètement écarté ces concepts et a simplement présenté des accusations non corroborées comme s’ils étaient faits. Non seulement cela a nui à l’enquête dès le départ, mais il a fait un long chemin pour empoisonner les puits de justice. Tant pour leurs «valeurs britanniques» tant vantées.

        Plus récemment, la même chose a été refaite. La police métropolitaine, le service des poursuites de la Couronne et le gouvernement de sa Majesté (/CPS/HMG) ont nommé deux suspects dans l’affaire, déclarant qu’ils avaient suffisamment de preuves pour poursuivre les hommes. Ils ont ensuite présenté au moins une partie de cette preuve, avant — du moins dans le cas du gouvernement et des médias — pour ensuite traiter les suspects comme s’il avait été prouvé qu’ils avaient apporté quelque chose appelé «Novichok» dans le pays et qu’il avait exécuté une tentative d’assassinat le 4 mars à la maison de Sergei Skripal au 47 Christie Miller Road, Salisbury.

        Mais il n’a pas été prouvé. Très loin de là. Les accusations ne sont pas des condamnations. Les suspects ne sont pas des coupables. Et si nous allons prétendre que les preuves extraordinairement fragiles contre les deux hommes, du moins celles présentées en public, suffisent à réclamer «l’affaire est close; coupables pris « , alors nous avons fondamentalement déchiré 1 000 ans ou plus de l’histoire juridique, et sont assez bien perdus en tant que nation.

        Tout cela est un prélude à dire que ce que les deux hommes ont dit dans leur entrevue avec Margarita Simonyan, le fardeau n’est absolument pas sur eux de faire leur affaire, ni de paraître convaincant, ni de se défendre. Non, il incombe absolument à leurs accusateurs-m/CPS/HMG-de présenter la preuve qu’ils prétendent avoir pour leur affirmation selon laquelle ces hommes ont tenté de tuer Sergei Skripal, Yulia Skripal et le sergent-détective Nick Bailey.
        Et donc, si Petrov et Boshirov avaient déclaré dans leur interview qu’ils allaient à Salisbury pour voir l’église de St. john’s dans Lower mamerton, où le grand poète du XVIIe siècle, George Herbert était ministre, les succursales de Salisbury de Waitrose et Marks et Spencer, et Dauwalders coin et boutique de timbres, oui, il aurait été très étrange, mais il aurait également été ni ici ni là en ce qui concerne les revendications contre eux sont concernés. Que nous trouvions leurs revendications plausibles, totalement invraisemblables, ou quelque part entre les deux, je le répète: ce ne sont pas eux qui ont besoin de nous convaincre pourquoi ils sont venus à Salisbury et ce qu’ils ont fait là-bas; il est du ressort du /CPS/HMG qui ont besoin de nous convaincre pourquoi ils sont venus à Salisbury et ce qu’ils ont fait pendant qu’ils étaient là, car ils sont ceux qui accusent.

        Je sais que certains diront que ce n’est pas une salle d’audience, et que les revendications ont été faites jusqu’à présent dans les médias et ne sont donc pas assujetties aux mêmes seuils de preuve. Cependant, le problème est que CPS/HMG:
        A) a présenté sa preuve (ou au moins une partie de celle-ci) en public, et

        B) n’a envoyé aucune autre preuve au Procureur général russe, appelant à l’extradition des hommes.

        Ce qui signifie que les accusés — Alexander Petrov et Ruslan Boshirov — ont vraisemblablement vu autant de preuves contre eux que vous et moi.
        C’est troublant, et la raison invoquée — que la Constitution russe ne permet pas l’extradition des suspects — est aussi pathétique qu’hypocrite. Ce n’est pas la question du/CPS/HMG si le gouvernement russe refuse d’extrader les suspects. La partie Britannique devrait simplement présenter ses preuves par les voies appropriées, mais a plutôt choisi de le faire par une conférence de presse et les médias, nommant deux hommes qui, en vertu de la Loi de la terre sont innocents jusqu’à preuve de culpabilité. Ayant suivi ce cours, ils ont maintenant le devoir de présenter les preuves qu’ils ont contre les hommes au public.

        En ce qui concerne l’entrevue elle-même, c’était au moins utile en ce qu’elle réduit les choses aux trois possibilités suivantes:
        1. les hommes sont des agents de renseignement Gu qui sont venus à Salisbury pour assassiner Sergei Skripal en plaçant l’agent nerveux sur le manche de sa porte d’entrée. Si tel est le cas, ils étaient donc couchés à travers leurs dents.

        2. les hommes sont vraiment venus à Salisbury le samedi 3 et dimanche 4 mars que les touristes. Dans ce cas, non seulement ils disent la vérité, mais les revendications contre eux sont totalement fausses et artificiels.

        3. les hommes sont venus à Salisbury, non pas comme des assassins, mais de faire quelque chose d’autre qu’ils ne peuvent pas révéler, mais ils l’ont fait posant comme des touristes. Dans ce cas, il y a un élément de vérité derrière les revendications touristiques-ils ont vraiment vu les curiosités-mais il ya aussi un élément de tromperie car ils n’ont pas raconté l’histoire complète, même si ce n’est pas celle de leurs accusateurs revendiquer.
        Une grande partie du commentaire de la presse britannique semble supposer qu’il incombe à Petrov et à Boshirov de prouver que 2 est vrai, et que 1 et 3 sont fausses.
        Pas vraiment. Il incombe au /CPS/HMG de
        sauvegarder leurs revendications avec des preuves, ce qui signifie fondamentalement prouver que le numéro 1 est vrai, et que les nombres 2 et 3 sont faux.

        Et donc quand un porte-parole de Downing Street a rejeté l’histoire des hommes, en disant que c’était une insulte à l’intelligence des gens, il s’agit d’un rideau de fumée boucheuse, et une insulte à notre intelligence, conçu pour masquer le fait fondamental que c’est pour /CPS/HMG de sauvegarder leur accusations, pas pour les deux hommes qu’ils ont accusés de sauvegarder leur défense.

        Donc, bien que la question de savoir ce qu’il faut faire des revendications de Petrov et de Boshirov est intéressante, ce n’est pas le vrai que nous devrions demander. La vraie question est simplement la suivante: le /CPS/HMG a-t-il présenté des preuves crédibles pour sauvegarder leurs réclamations contre les deux? Voyons.
        La preuve fondamentale qu’ils ont avancée contre eux est la suivante:
        1. qu’ils ont volé à Londres de Moscou le 2 mars, et y ont retourné le 4 mars.
        2. qu’ils ont visité Salisbury les 3 et 4 mars.

        3. qu’ils sont des agents de renseignement Gu.

        4. qu’ils ont visité la maison de Sergei Skripal le 4 mars, et il a appliqué « Novichok » sur la poignée de la porte avant.
        5. que des traces de « Novichok » ont été trouvées dans l’hôtel de Londres où ils séjournaient.
        En ce qui concerne les points 1 et 2, les deux hommes ont admis qu’ils sont vrais. Ils ont effectivement volé à Londres de Moscou le 2 mars, puis retour le 4 mars. En effet, ils ont visité Salisbury les 3 et 4 mars. Jusqu’à présent, les hommes sont d’accord avec l’évaluation du tmp/CPS/HMG et les revendications ne sont donc pas incriminantes.
        En ce qui concerne le point 3, bien que Theresa peut revendiquée dans son discours à la Chambre des communes que ces hommes étaient des officiers Gu (Eh bien, elle a dit GRU), dans sa conférence de presse de ce même jour, Neil Ben n’a pas fait la même chose. Jusqu’à présent, aucune preuve n’a été présentée pour sauvegarder la prétention de Mme May selon laquelle les deux hommes sont des agents de renseignement; au contraire, le fait qu’ils se sont avérés avoir voyagé sous leurs véritables noms, plutôt que d’utiliser des alias, comme allégué par la police métropolitaine, si quelque chose sape la revendication. Comme les choses se sont, l’affirmation qu’ils sont Gu officiers est juste que: une assertion sauvegardée par rien.

        En ce qui concerne le point 4, la police métropolitaine a montré une CCTV encore des deux hommes marchant près du garage Shell sur Wilton Road à 11:48am le 4 mars. Est-ce la preuve que les deux hommes sont allés à Christie Miller Road pour appliquer l’agent neurotoxique à une poignée de porte? Non, ça ne l’est pas. Il est prouvé qu’ils étaient sur la route Wilton à 11:48am et rien de plus. Des preuves réelles seraient des images montrant les deux hommes au 47 Christie Miller Road, juste après midi ce jour-là. Si la police métropolitaine veut nous faire croire que les deux hommes étaient là, ils vont devoir faire mieux que de montrer une image d’eux sur une rue différente tout à fait. Peut-être même une image de la caméra de vidéosurveillance que la nièce de m. Skripal, Victoria, prétend que m. Skripal avait sur sa maison.

        Et en ce qui concerne le point 5, si « Novichok » (ou « Novichok ou agent apparenté » comme Porton Down l’ont mentionné) a été trouvé dans la chambre d’hôtel le 4 mai:

        Premièrement, comment les deux hommes auraient-ils laissé des traces là-bas et non dans d’autres endroits qu’ils ont visités?
        Deuxièmement, comment ont-ils réussi à éviter la contamination?
        Troisièmement, pourquoi l’hôtel n’a-t-il pas été immédiatement bouclé lorsque la découverte a été faite?
        Quatrièmement, pourquoi les invités qui sont restés dans l’hôtel entre le 4 mars et le 4 mai ne pas contacté et vérifié plus?
        Cinquièmement, pourquoi l’OIAC n’a-t-elle pas été informée?
        Et Sixièmement, pourquoi le propriétaire de l’hôtel n’a pas été informé sur l’agent neurotoxique se trouve dans son hôtel jusqu’au 6 septembre, lorsque les équipes de télévision se sont retrouvés à l’extérieur de son hôtel?

        En d’autres termes, à moins qu’une explication raisonnable de cette négligence claire et de l’omission d’agir de façon responsable puisse être donnée, nous avons le droit de rejeter l’affirmation selon laquelle « Novichok » a été trouvé dans la chambre d’hôtel. Je ne suis certainement pas prêt à accepter la parole de gens qui ont agi d’une manière aussi effilochée que de ne pas même informer le propriétaire de l’hôtel de ce qui était apparemment trouvé sur sa propriété, et vous ne devriez pas.

        Pour conclure, je ne sais pas trop quoi faire des affirmations de Petrov et de Boshirov. Les images d’eux dans le centre-ville de Salisbury, après la revendication de la police métropolitaine qu’ils avaient mis « Novichok » sur la poignée de porte, ne correspondent pas à distance le projet de loi des assassins ayant effectué leur acte, mais ne peut éventuellement correspondre à la facture de touristes regardant autour d’un Ville. D’autre part, leur errance jusqu’à la route de Wilton semble certainement étrange.
        Mais comme je l’ai dit, ils n’ont aucune obligation de prouver leur défense. L’obligation est entièrement sur les épaules du CPS/HMG pour prouver leur cas contre les deux hommes. Et jusqu’à présent, ils ont spectaculairement échoué à le faire.

    • Albatros24 dit :

      Africains..du Sud et du Nord.
      La Russie leur apparaît comme un allié avec la figure rassurante de tonton Poutine l autocrate. Il est vrai que la Russie et la Chine investissent beaucoup dans ces pays. Pour leurs beaux yeux en plus – mais un petit peu, très très peu alors, pour le pétrole gaz ou matières rares…ça c est bon pour les vilains exploiteurs colonisateurs occidentaux dont la France la Grande Bretagne ou les Etats Unis. D ailleurs le Mali y a du pétrole (à condition de pouvoir l extraire en sécurité et investir pas mal de fric) de l or des métaux rares et puis l uranium pour les centrales des vilains français qui l exploitent (on le paye au prix du marché et sans ristourne…mais ça c est logique pour des exploiteurs comme nous.. du moins c est bien fait pour nous..) Chinois et russes sont par nature bons honnètes (sains et saints mais oui saints)…
      Pourtant chez qui on se rue d ailleurs par fournées entières au risque de se noyer dans la Méditerranée ou mourir dans les déserts ?
      A Moscou à Pékin ?
      Non chez nous…
      C est plus près sans doute mais c est étonnant : sans même penser à vouloir se rendre en Russie ou Chine ces pays si développés et de cocagne.
      Bizarre d aller chez son ennemi et de fuir ces paradis orientaux sur terre…

  9. didixtrax dit :

    Pourquoi la photo des deux suspects « Skripal » à côté du titre ? sont-ce les mêmes, auquel cas il convient de le préciser car cela consituerait effectivement une indication forte ?

  10. Autret dit :

    C’est un poison qui est en passe de faire pshiit…

  11. Carin dit :

    Ces services spéciaux russes … quel talent… ils viennent encore de le démontrer en empoisonnant le garçon des pussy-riots!! Décidément ils font même pâlir les exploits d’une lucresse borgia..

  12. Eric dit :

    C’est bien connu, Salisbury est la première destination touristique du Royaume-Uni, loin devant Londres ou Edinburgh ! Moscou patauge de plus en plus misérablement dans ce bourbier, qui ressemble visiblement à une énorme bavure à la Rainbow Warrior : une vaste pantalonnade, quoiqu’en disent les trolls prorusses qui se ruent bien évidemment sur leurs claviers. Et ça en dit long sur les compétences réelles des si vantés services secrets russes !

  13. Goulag dit :

    Une confirmation supplémentaire que les Russes sont des voyous, arrogants et mal élevés et méritent l’indifférence voir le mépris du reste de l’Europe. Qu’ils aillent emmerder leurs copains asiatiques et qu’ils nous fichent la paix. Autre temps, mêmes méthodes. Ils ne changeront jamais.

    • aleksandar dit :

      Finalement les masques tombent et c’est bien.
      Tout le verbiage Anti-Poutine des éléments de langage des trolls du Pentagone vole en éclats.
      Le discours devient simple et net, le racisme anti-russe s’expose !
      Excellent !

      • Thaurac dit :

        Quand la russie restera sagement chez elles, à emboiter des babouchkas, on en reparlera, pour le moment, ils tirent un peu sur la corde et se pose ensuite en victime.
        Ici c’est pas la russie et si les pitreries de poutine fonctionnent avec son peuple, ça passe pas chez nous.

  14. ScopeWizard dit :

    Excusez-moi de vous demander pardon , mais je crains que cette affaire ne sombre dans le ridicule le plus achevé , et ce , malgré la mort d’ un des protagonistes …………….
    Attention , entendons-nous bien , j’ ai bien précisé « cette affaire » , pas le Novitchok ou un quelconque produit similaire , qui perso ne me fait pas rire ou sourire du tout ………….
    L’ affaire Skripal , telle qu’ elle se présente depuis le début , fait plutôt penser à une histoire de pieds nickelés qu’ à quelque dans le genre de « Farewell » ……………
    .
    Enfin , on verra bien ; à suivre …………………

    • jyb dit :

      @scope
      complètement d’accord.
      2 cas : le cas neerlandais/russe : affaire normale qui se traite entre services dans la confidentialité
      propre à ce genre d’affaire.
      – l’affaire skripal : ou russes et anglais nous propose un feuilleton bas de gamme…un divertissement, nous dirait @tschok.

  15. Lagaffe dit :

    Deux articles très intéressants sur le « dynamisme » du GRU en europe et plus particulièrement sur l’affaire Skripal :
    https://www.letemps.ch/monde/nouveaux-habits-espions-russes
    et
    http://www.slate.fr/story/167222/affaire-skripal-manipulation-russe-gru-fsb-poutine

  16. aleksandar dit :

    C’est bizarre que l’on n’ait pas encore vu les Skripals dans une émission de télévision en mondovision pour raconter leur version de l’affaire.
    Une idées les trolls du Pentagone ?

  17. ScopeWizard dit :

    Mais enfin , que ce soient les russes ( GRU , mafia , etc …) ou quelqu’ un d’ autre voire même un « accident » , y a pas un truc qui vous fasse méchamment tiquer ?
    Pourquoi une telle médiatisation ? Un tel tapage devrais-je dire ……………..
    Désolé mais rien que ça , c’ est A-NOR-MAL …………….
    .
    Et puis entre-nous , que croyez-vous que nous fassions les uns et les autres dans n’ importe quel pays dit « souverain » lorsque cela est décidé ?
    Ben , la même chose ………………….
    .
    Aujourd’ hui il est de bon ton de taper comme des sourds sur la Russie , soit ! et demain , qui va t-on prendre pour cible ?
    Et puis , quelle est la valeur des dirigeants actuels du « camp du bien » , qu’ ont-ils vécu de « compliqué » nos chers , si chers chefs d’ État occidentaux ?

    • Lagaffe dit :

      « Pourquoi une telle médiatisation ? »
      Un acte de terrorisme commis contre des civils, un policier et un contact des services de renseignement britannique sur le sol européen avec une arme chimique militaire par des militaires d’un gouvernement étranger et des tentatives de cyberattaque contre deux autres pays, ça vous semble pas suffisant ?
      Qui entretient la médiatisation en inventant depuis des mois 37 versions fictives de l’histoire tout en prétendant avoir les « preuves » de chacune des versions ?

      • ScopeWizard dit :

        @Lagaffe
        .
        Vous êtes idiot ? Seriez-vous idiot ? Ou complètement stupide ?
        Vous ne l’êtes pas , n’ est ce pas ?
        Ben en tous cas moi je suis sûr et certain que vous ne l’ êtes pas ……………..
        .
        Réfléchissez un peu : quand on médiatise une info , à fortiori de cette nature et à fortiori avec autant d’ insistance confinant à un tel acharnement , c’ est que l’ on SAIT , du verbe SAVOIR .
        Les autorités concernées savent , les journaux savent , tout le monde sait , il ne saurait y avoir de place pour le doute …………………………..
        .
        Si ce n’ est pas le cas , alors on rentre tout bonnement dans de la pure et dure spéculation , où l’ un vous dit un truc , et un autre son complet contraire , tous les deux affirmant la main sur le cœur que c’ est lui qui détient LA vérité et que l’ autre se trompe ou ment ……………
        Si de surcroît , il y a rétention d’ informations , alors là ……………….
        .
        Et bien , vous m’ en voyez infiniment navré mais si d’ un point de vue simplement informatif cette démarche tient à peu près la route , en revanche d’ un point de vue journalistique soit-disant libre et indépendant , cette démarche ne vaut plus rien du tout , en gros , c’ est de la ♫ !
        Pire , non seulement cela jette le discrédit , amplifie le doute , mais de plus cela peut s’ avérer complètement contre-productif à plus ou moins court terme .
        Bref , c’ est le genre de manip , ni fait ni à faire !
        Le résultat , vous l’ avez donc à présent devant vous , à savoir que c’ est désormais la confusion la plus pénible qui règne avec son cortège de controverses et de polémiques et son très dispensable corollaire , la division qui elle se tient en embuscade …………………
        .
        Congratulations men , good job !

    • WaterBoy dit :

      Faute de fond, on attaque maintenant la forme? Il va falloir vous rendre compte que les méthodes de propagande sont connues, et que l’utilisation des techniques qui y sont listées rend tout simplement leur utilisateur ridicule.

      • ScopeWizard dit :

        @Waterboy
        .
        Pas pigé .

      • ScopeWizard dit :

        @Waterboy
        .
        Au fait @Waterboy , vous avez un peu plus bas une analyse complète , certes courte mais point par point de l’ article de Laurent Lagneau , notre hôte , qu’ attendez-vous pour la contester et m’ attaquer sur mon argumentaire et non sur mon positionnement ?
        .
        Allez les gars , c’ est le moment où jamais de vous illustrer et de vous distinguer avec autre chose que de la critique facile et autant de procès d’ intentions gratuits ……………………
        .
        C’ est comme ça que l’ on peut briller et démontrer que l’ on sort du lot , c’ est vraiment l’ occasion rêvée que je vous offre sur un plateau d’ argent ; ah mais bien-sûr il s’ agit de s’ extraire du banal et du tout-venant et de se montrer à la hauteur de la tâche , du défi …………………
        Et visiblement , ce n’ est pas donné à tout le monde ; tous ceux qui s’ épanchent en critiques et autres expertises soit-disant incontestables sont étrangement absents , pour l’ instant c’ est le désert aride le plus complet , une vraie désolation ………………
        Ce qui perso m’ en dit très long sur leur réelle valeur en tant qu’ interlocuteurs au moins valables ……………………………
        Des pipes , quoi !
        .
        Perso , c’ est sur ce type de terrain que je vous attends ………………… et quelque chose me dit que je vais vous attendre longtemps de chez longtemps ……………………… 🙂

    • aleksandar dit :

      Y aura pas de demain.
      Avec ces accusation farfelues de l’Occident, novitchok , attaque chimique en Syrie on va tout droit vers la guerre.
      Un air de déjà vu dans la rhétorique de confrontation………1914.
      Et les chinois seront de la partie pour une raison de sécurité nationale :
      http://theduran.com/partitioning-of-syria-is-drawing-china-into-the-theater-of-war-video/
      Si vous avez une pelle et une pioche, il n’est pas trop tard pour creuser votre abri anti-atomique.

      • Michel ARMAND dit :

        « Un air de déjà vu dans la rhétorique de confrontation………1914. » effectivement 1939 également…très net dans la grande presse outre atlantique du début des années 30…

  18. Thaurac dit :

    bon, d’un autre coté, voyons le positif.
    Si ces deux guignols sont actuellement le gratin du GRU pour des missions à hauts risques, c’est pas trop mauvais pour nous 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      @ Thaurac Des baltringues en effet! Il existe une pléiade de moyens/procédés pour faire passer quelqu’un de vie à trépas.

  19. Robinson dit :

    L’affaire est très certainement beaucoup plus compliquée qu’on croit, autant côté russe où il existe sans doute des officines parallèles et des mafias autonomes, que du côté britannique où il y a beaucoup de fils blancs ; si ce n’est pas un coup dans un jeu plus vaste, c’est une belle connerie.

  20. datamo dit :

    Compliqué ?
    Pour le notre , à part la dernière fête de la musique à l’Élisée et les promenades avec Benalla, je vois pas…..

  21. ScopeWizard dit :

    Désolé , mais mis à part un ou deux , la somme du contenu de l’ ensemble des commentaires est affligeante ; déjà l’ article proprement dit de notre hôte est pratiquement entièrement rédigé au Conditionnel , presque rien n’ y est affirmé de façon catégorique mais tout ce que vous trouvez à faire de plus intelligent , c’ est de tout arranger à votre sauce ?
    Et certains osent parler de preuves et de vérité ???
    Ben déjà commencez donc par ne pas tordre la réalité des faits dans l’ unique but de les faire entrer de force dans la boîte de vos « intimes convictions » ………………………..
    .
    ANALYSE rapide point par point :
    .
    1) « L’affaire Skripal n’en finit pas de connaître des rebondissements. Le 4 mars, à Salibusry, le colonel Sergueï Skripal, un ancien officier du renseignement militaire russe réfugié au Royaume-Uni, et sa fille furent trouvés inanimés dans un parc de la localité de Salisbury. »
    .
    Alors ça , c’ est uniquement le rappel des faits , de ce que tout le monde sait .
    .
    2) « Il s’avéra par la suite que les Skripal père et fille avaient été exposés, selon les analyses effectuées par le laboratoire spécialisé du ministère britannique de la Défense [MoD], à du Novitchok, une substance toxique mise au point du temps de la Guerre Froide par l’Union soviétique. Ce que confirma l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, en s’appuyant sur les travaux de quatre centres de recherche indépendants, dont le Laboratoire suisse Spiez, de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP). »
    .
    Pareil ; mais déjà deux questions importantes : que valent au juste le labo suisse Spiez , l’ OFPP ? Est-on certain de pouvoir leur faire confiance , leurs conclusions sont-elles sûres et certaines à 100% ou ont-elles pu être falsifiées ?
    Et oui les gars , c’ est sur des éléments de cette nature qu’ une partie de toute cette affaire repose !
    Par conséquent , ça a plutôt intérêt à ne pas être du grand n’ importe quoi ……………..
    .
    Poursuivons …………..
    .
    3) « Dans le même temps, cette affaire suscita une crise diplomatique entre Londres et Moscou. Et, en réaction, plusieurs pays alliés du Royaume-Uni expulsèrent des diplomates russes. L’affaire aurait pu en rester là si un couple de Britanniques, n’ayant aucun rapport avec les Skripal, n’avaient pas aussi été exposés à du Novitchok. Une exposition fatale à Dawn Sturgess, qui y succomba. Son compagnon, tiré d’affaire, expliqua aux enquêteurs qu’il avait trouvé une bouteille de parfum « Premier Jour » de Nina Ricci à Salisbury. Une fois encore, l’OIAC confirma la nature de la substance que contenait le flacon en question. »
    .
    Bien , des faits nouveaux apparaissent , ils sont donc exposés .
    RAS pour l’ instant ……….
    .
    4) « Dans quelle mesure ce dernier développement aida les enquêteurs britanniques à remonter les fils de cette affaire? Mystère. Toujours est-il que, le 5 septembre, Londres lança un mandat d’arrêt contre deux ressortissants russes, nommés (ou se faisant nommer) « Alexander Petrov » et « Rouslan Bochirov » et présentés comme étant des agents du GRU, le renseignement militaire russe. »
    .
    Donc , nous ne savons pas comment ont procédé les autorités britanniques ( ce qui peut se comprendre , tout ne devant pas non plus se savoir à tous les niveaux ) , les deux suspects recherchés sont pour ce que l’ on veut bien nous en dire présentés comme étant des agents du GRU ; c’ est à dire que pour l’ instant , nous ne sommes toujours pas sortis des conjectures ………….
    Par conséquent , on ne peut tirer aucune conclusion , sinon « hâtive » ………
    .
    5) « Selon les autorités britanniques, ces deux homme seraient arrivés, en provenance de Moscou, à l’aéroport de Gatwick [Londres-Sud] dans l’après-midi du 2 mars, puis après une nuit passée au City Stay Hotel [Londres-Est], ils auraient pris le train le lendemain pour se rendre à Salisbury avant de rentrer, le soir même, à leur hôtel londonien. Ils auraient effectué le même trajet le lendemain, avant de quitter le Royaume-Uni à 22H30. »
    .
    Très intéressant : ce sont les autorités anglaises ( qui a dit en glaise ? ) qui affirment que …………… alors soit vous y croyez à fond , soit plus ou moins , soit pas du tout , MAIS EN AUCUN CAS , vous n’ avez là la moindre présentation formelle et irréfutable de la moindre preuve tout aussi irréfutable ; il n’ y a rien QUE la bonne parole de nos amis british .
    Et tout le paragraphe est rédigé au Conditionnel .
    .
    6) « À Moscou, l’on nie toute responsabilité dans cette affaire. Cependant, les deux hommes recherchés par les autorités britanniques ont fini par être retrouvés. Et ils ont même eu l’occasion de s’expliquer devant les médias russes, assurant qu’ils ne firent que du tourisme à Salisbury. « Nos amis nous avaient suggéré depuis longtemps de visiter cette ville fabuleuse », ont-ils dit… »
    .
    À Moscou , on reste cohérents et logiques et l’ on ne reconnaît aucune responsabilité ; ma foi , c’ est de bonne guerre , leur parole contre la nôtre , quoi de plus habituel en somme ……………
    Bon , en même temps très honnêtement leur explication ( celle des deux suspects ) me paraît franchement fumeuse , m’ enfin c’ est la leur , il n’ y a pas à en inventer davantage même si la porte est de ce fait grand-ouverte à nombre de suppositions ……………………….
    .
    7) « Devant le peu de crédibilité de ces justifications, le gouvernement britannique a réagi en évoquant une « insulte à l’intelligence ». Et il va sans dire que les propos des deux « touristes », qui se seraient par ailleurs rendu au moins à six reprises à Genève, ont été abondamment moqués au Royaume-Uni… »
    .
    Pareil , c’ est purement subjectif tout ça ; maintenant il est certain que toutes ces justifications sont plutôt bancales et sentent l’ improvisation en catastrophe à pleins naseaux ; cependant , si elles évoquent voire justifient de forts sentiments de suspicion , elles ne sont en rien probantes ni dans un sens , ni dans l’ autre .
    .
    8) « C’est dans ce contexte qu’une « affaire dans l’affaire » vient d’être révélée par des journaux néerlandais et suisse. Le 26 mars, le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, décidait l’expulsion de « deux agents des renseignements russes travaillant à l’ambassade de Russie » en réponse à l’attaque de Salisbury. Étaient-ils liés, d’une manière ou d’une autre, à la tentative d’assassinat contre le colonel Skripal? Voire. »
    .
    Bon vous m’ en voyez navré , mais à ce stade , nous voici rendus à environ la moitié de l’ article de Laurent , et nous n’ avons toujours rien qui nous permette d’ affirmer ceci ou cela .
    Voyons ce que la suite nous réserve ……………..
    .
    « En tout cas, d’après le quodien batave NRC Handelsblad, qui a mené une enquête en collaboration avec les journaux suisses Tages-Anzeiger et la Tribune de Genève-24 heures, deux agents russes présumés ont été arrêtés au Pays-Bas par le service de renseignement militaire néerlandais (MIVD) et renvoyés en Russie en mars dernier parce qu’ils tenté de pirater le Laboratoire Spiez, désigné par l’OIAC pour analyser les échantillons de la substance à laquelle les Skripal avaient été exposés. »
    .
    Ben , ils en savent des choses ces journaux …………………
    Mais nous par contre , mis à part la croyance en leur bonne foi , nous ne savons toujours rien ………….
    .
    9) « « Ces deux agents avaient été chargés de placer le laboratoire sous surveillance électronique. Les autorités néerlandaises et suisses partent du principe qu’ils cherchaient à obtenir ou à manipuler des informations à Spiez. Ou alors tout simplement à compromettre la réputation du laboratoire », explique 24-heures. »
    .
    Bref , exposé d’ une hypothèse basée sur , encore une fois , la croyance en ceci ou cela …………….
    Où sont les certitudes ?
    Il n’ y en a toujours pas !
    .
    10) « Ces informations ont été officiellement confirmées par Service de renseignement de la Confédération (SRC). « Le cas des espions russes découverts puis expulsés à La Haye est connu des autorités suisses », a en effet affirmé Isabelle Graber, sa porte-parole. « Nous avons participé activement à cette opération en collaboration avec nos partenaires hollandais et britanniques », a-t-elle continué. Et d’ajouter, sans donner de détails, que le SRC avait également contribué « à la prévention d’actions illégales contre une infrastructure critique suisse. » »
    .
    On n’ en sort toujours pas : les autorités suisses relaient une info selon toute vraisemblance de source absolument sûre vis à vis de laquelle l’ expression du moindre doute ne saurait être permise SAUF QUE tu ne sais toujours rien avec certitude .
    .
    11) « « Nous pouvons juste confirmer que le laboratoire de Spiez a été la cible d’attaques cybernétiques. Mais nous y sommes préparés et aucune donnée n’a été volée », a également affirmé Andreas Bucher, le porte-parole du Laboratoire Spiez. »
    .
    Voilà ; confirmation on ne peut plus éclatante de ce que je viens d’ exprimer ; le labo Spiez a été la cible d’ attaques cyper MAIS à la question qui , pourquoi , comment , le vide total ……………
    .
    12) « Selon le NRC Handelsblad, les deux agents russes « transportaient du matériel qui leur aurait permis d’entrer dans le réseau informatique du Laboratoire. » Pour rappel, le siège de l’OIAC est installé à La Haye… »
    .
    Et allez , continuons de plus belle ………………
    D’ après le NRC ………………. auraient …………………….
    Seule certitude sous forme d’ info : nous savons où se situe le siège de l’ OIAC …………..
    Au moins , on sait cela …………………..
    .
    13) « Quoi qu’il en soit, le Laboratoire Spiez suscite l’intérêt de Moscou… En avril, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, avait accusé l’OIAC de ne pas avoir mentionné dans son rapport relatif à l’affaire Skripal le fait que des traces d’une substance neurotoxique, le BZ, auraient été retrouvées par les chimistes suisses. »
    .
    Bon , vu ………..
    Ce labo intéresse Moscou , parfait …………………..
    .
    14) « « Le BZ n’est pas mentionné dans le rapport de l’OIAC. Nous nous demandons pourquoi cette information, qui reflète les conclusions des spécialistes du Laboratoire Spiez, a été omise dans ce document. […] Et si l’OIAC réfute sa collaboration avec le Laboratoire Spiez, il sera intéressant d’écouter leurs explications », avait affirmé M. Lavrov. Si cela était avéré, comment aurait-il pu le savoir? »
    .
    Ah enfin , on décolle !
    LA VOILÀ LA BONNE QUESTION : comment Lavrov a t-il eu l’ info ?
    Nous allons peut-être en savoir plus avec la suite ………………..
    .
    15) « « Il est bien clair que le Laboratoire Spiez n’a pas donné d’informations à la Russie », fit valoir, en effet, Urs Wiedmer, un responsable de la communication du DDPS. »
    .
    Ben non je regrette ; justement ce n’ est pas clair du tout , cela reste au stade d’ une affirmation pas davantage ; comment être certains que rien n’ a fuité ?
    Non , ce n’ est pas possible , cela ne peut être dû qu’ aux diverses attaques cyber attribuées aux deux suspects ( les agents russes ) ?
    Mais puisque le porte-parole du labo Spiez lui-même , Andreas Bucher , a déclaré que « nous y sommes préparés et aucune donnée n’a été volée » , s’ il l’ affirme et que c’ est sûr et certain , alors forcément ça ne tient plus debout et l’ hypothèse d’ une malveillance ou d’ une fuite organisée ( plus ou moins ) devient du même coup très crédible !
    Y a un truc qui va pas , là ………………….
    .
    16) « Reste à voir ce qui répondront les autorités russes après les révélation de la presse néerlandaise et suisse. « Depuis mars, 37 versions fictives de ce qui s’est passé [à Salisbury, nldr] ont été présentées », a souligné l’ambassade du Royaume-Uni à Moscou. »
    .
    Et oui , effectivement la question se pose : il serait quand même vachement intéressant de savoir au juste quelles sont ces 37 versions fictives …………………………….
    .
    Le truc à comprendre est que l’ on peut tout imaginer dans un sens ou dans un autre , c’ est souvent selon la conformation de notre esprit plus ou moins préparé à ceci ou cela , que cela se joue .
    Un peu de rigueur et d’ impartialité ne nuit pas à la compréhension , bien au contraire !
    En faire fi , c’ est permettre à n’ importe qui de pouvoir vous manipuler à sa guise .
    Vous voulez donc n’ être que des pantins ?
    Ben , très peu pour moi , du moins si je peux l’ éviter ……………….
    Après , il faut bien prendre en compte que chacun a une sensibilité qui lui est propre et faire avec …………………………

    • ScopeWizard dit :

      Alors , les forts en gueule et messieurs-dames je sais tout + le reste , je vous attends , moi !
      Non , personne ? Vraiment ?
      .
      Ne seriez-vous tout compte fait que des guignols ?
      .
      C’ est marrant cette sélectivité ; quand j’ ose manifester mon scepticisme et mon refus d’ adhérer à la dictature de la pensée unique érigée en vérité absolue par le camp auquel j’ appartiens , c’ est haro et sus au félon avec autant de procès d’ intention , de réquisitoires et de sentences de toutes sortes en guise de verdicts de culpabilité auto-décidée , mais quand je fais preuve de froideur analytique sur l’ article qui nous sert de point de départ , alors là bizarrement comme par hasard , il n’ y a plus personne !
      Dans ces conditions , effectivement je vais réellement finir par croire que vous n’ êtes que des guignols ……………………
      .
      Continuez donc à suivre le troupeau sans vous poser de questions ……………………… c’ est vrai que c’ est mieux et puis moins vous consentirez à faire d’ efforts et moins vous risquerez de vous faire mal au crâne …………………..

  22. aleksandar dit :

    Dernier épisode
    #BREAKING: Local media reporting emergency services, some wearing full body hazmat suits, arrive at restaurant in Salisbury after two people fall ill. Police cordon off streets around the restaurant.
    A priori des touristes russes.
    Que va nous inventer cette brave Theresa May cette fois çi ?
    Que le Novichok était planqué dans la cuisine, avec le Colonel ?
    Ou dans le salon avec le révérend John Olive ?

  23. personne dit :

    S’il y a un révérend dans le coup, il faut chercher ailleurs que dans le salon et ce ne sera pas la chambre de la bonne…