« L’Allemagne ne pourra pas fermer les yeux » en cas d’attaque chimique en Syrie, estime Mme Merkel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

155 contributions

  1. Les Syriens n’auraient aucun intérêt à recourir à l’arme chimique. Il n’y a aucune vraisemblance à de telles allégations, reprises par Le Drian. En revanche, on voit très bien l’intérêt qu’auraient les Occidentaux à intervenir à Idleb, qui ont des alliés sur place, Al Nostra alias Al Qaida, armés par nos soins. Outre qu’ils sont en train de perdre.

    • datamo dit :

      Que nos dirigeants prennent le risque , si la situation dégénère , d’envoyer nos soldats se faire tuer contre les Russes et les Syriens en Syrie pour sauver ce qu’il reste des salafistes armés que l’on soutient depuis 2011 est un scandale et une honte.
      Cela nous envoie à la figure le degré de mensonge et de corruption de notre clique de politicards.

    • Green dit :

      c’est le « nos » dans vos propos qui est curieux. Si la politique et la guerre sont trop complexes pour un esprit simple, abstenez vous. Après tout, n’importe qui peut bien ecrire ce qu’il pense au nom de la liberté d’expression, même si penser est exagéré dans votre cas, ou alors c’est celle d’un peroquet.

      • BCh dit :

        « Si la politique et la guerre sont trop complexes pour un esprit simple, abstenez vous.  »

        Whaaaa …
        L’art et la maniére d’insulter son interlocuteur …
        il y a effectivement de quoi étre « green » .

        Les « esprits simple » ne vous ferons pas remarquer a quel point vos aboiements et la fausseté de vos affirmations sur ce site sont aussi répétitifs, qu’inproductifs et lassants.

      • aleksandar dit :

        Vieille technique de manipulation : si vous n’êtes pas capable de réfuter le message, attaquez le messager.

    • Barfly dit :

      Déjà, l’armée syrienne a déjà utilisé l’arme chimique durant cette guerre, donc pourquoi ne le ferait-elle pas à nouveau face à une forte résistance. Ce n’est pas une affirmation mais une possibilité.
      Et puis amène des preuves que nous avons armé Al Nosra plutôt que répéter des mantras complotistes.

    • ji_louis dit :

      Comme d’habitude, Assad veut garder le territoire mais pas les populations d’opposants. Les attaques au gaz ont l’avantage de bien marquer qu’il n’a que faire de la vie de (ou des droits humains) de ses opposants et qu’avec les soutiens dont il dispose, il se moque pas mal des menaces des occidentaux. Pour les russes, une fuite de la population et des djihadistes créera probablement une nouvelle vague d’émigration vers l’Union Européenne, où se développeront encore plus les extrêmes droites, dont une bonne part ont un tropisme pro-poutinien (donc tout bénef). Enfin, comme avec la bombe atomique, une attaque au gaz permet d’épargner les vies des assaillants (puisqu’il y a moins de défenseur en état de combattre).

      • Vince dit :

        « Les attaques au gaz ont l’avantage de bien marquer qu’il n’a que faire de la vie de (ou des droits humains) de ses opposants « .
        .
        Vous vous adressez sur ce site à des personnes qui ne voient pas où est le problème de vendre à l’Arabie Saoudite bombes et autres armements, dont on sait quel bon usage elle en fait. Donc le couplet moral, à d’autres.

        • ji_louis dit :

          Ce « couplet » ne s’adresse pas à nous (lecteurs du blog) mais aux opposants syriens, qui l’ont d’ailleurs très bien compris depuis longtemps.

    • Léonard V dit :

      Bien sûr que si, le régime syrien y aurait intérêt. Premièrement, montrer qu’il peut utiliser tout les moyens à sa disposition, y compris l’arme chimique, pour contrôler sa population. Deuxièmement, l’impact psychologique de terreur apporté par une telle arme, pour briser la volonté (pendant la bataille, ou dans le futur) d’éventuels opposants. Et finalement, ça c’est surtout un avantage pour la Russie, montrer l’impuissance de l’occident à faire quoi que ce soit pour empêcher ce qu’à décidé Damas, ou plutôt décidé Moscou de laisser Damas faire. Histoire de montrer Poutine tout puissant, qui règle à sa manière et selon sa volonté le destin de la Syrie. Il y aurait même une dimension de test de grande échelle: qu’est-ce qu’on peut faire avaler aux populations occidentales via la propagande et de fausses images, pour déstabiliser leurs gouvernements et diminuer le soutien qu’ils ont à une réaction armée? Essayons puis regardons les sondages!

  2. Atlas dit :

    Et contre les bombardements au phosphore americains,??
    Elle peut fermer les yeux??
    Allons nous nous laisser empapaouter par le neonazi Trump et ses Kollabos.

    • Eowya dit :

      Exactement.
      Pourquoi nous n’avons pas trainé Bush père devant les tribunaux internationaux pour crime de guerre, lors du bombardement au phosphore de milliers de civils et de soldats en déroute sur l’autoroute de la mort pendant la guerre du golf ?
      Non parce qu’il a bien plus de sang sur les mains que n’en aura jamais Bashar Al Assad, mais tout le monde s’en fout. Et on peut dire pareil du fils, ayant déclencher une guerre illégale pour du pétrole !

      Encore une fois, discours hypocrite a 2 vitesses !

      • jyb dit :

        les munitions au phosphore ne sont pas interdites mais il y a certaines restrictions.

        • OTOOSAN dit :

          Il y a les munitions au phosphore, et…le phosphore qui sert d’allumeur au napalm (ou diverses variantes) et là je crois que c’est interdit…lors de bombardements, c’est quoi qui est utilisé à votre avis ?

          • jyb dit :

            @otoosan
            à hajjin obus au phosphore délivrés par les 155 de l’usmc.
            Officiellement et pour reprendre les termes des com us « conformément aux lois des conflits armés le phosphore blanc est utilisé pour son effet masquant »
            Toutefois en considérant les cas d’usage du phosphore (Mossoul, raqqah…) l’effet incendiaire contre des positions durcies est recherché. Et comme pour du chimique interdit, il faut integrer l’impact psychologique sur l’eni.

  3. personne dit :

    A qui profite le crime, c’est la seule question qui me vient à l’esprit ?

  4. didixtrax dit :

    sur le chimique et davantage, le très récent discours du MAE syrien à l’ONU traduit en français (son « Mme la présidente » s’adresse à la charpie US, lesquels président le conseil en septembre)

    https://sansapriori.net/2018/09/12/2996-celui-qui-sest-battu-contre-le-terrorisme-a-votre-place-ne-cedera-pas-a-vos-menaces/

  5. Vince dit :

    L’Allemagne et la chimie, c’est décidément une grande histoire d’amour.
    .
    Diplomatiquement c’est surréaliste :
    – La Russie dit : « les djihadistes préparent une vraie fausse attaque chimique. » (sans fournir de preuves ; ou au moins d’indices valables).
    – L’Occident dans sa grande sagesse pluri-millénaire répond : « les Russes annoncent que les rebelles préparent une attaque une chimique, ergo c’est la preuve que le régime syrien prépare une attaque chimique. »
    .
    Aux fous.

    • Damocles dit :

      C’est là tout le problème, il n’y a aucun réel intérêt sur le terrain.
      .
      D’un autre côté je serais Russe ou Syrien, je ferais peut être exprès d’en employer pour avoir l’opportunité de démentir et retourner la situation en ma faveur en désavouant l’occident à l’international (et surtout sur leurs propre sols).
      .
      De facto, j’estime que faute de preuve je ne peux prendre aucune position et je me contenterai de dire que je soutiens la sanction face à l’usage d’arme chimique, sans nécessaire dire que je soutiens ces frappes précisément, en espérant qu’en haut ils aient bien les éléments pour appuyer leurs accusations.

      • N dit :

        Vous pouvez avoir tous les éléments que vous voulez, si la question « Que dit bhl ? » est pertinente, c’est que, en haut, on n’est plus au service de la France.

        Et ça n’est pas le seul thème sur lequel c’est une évidence aveuglante.

    • Léonard V dit :

      Oui. Aux fous. Soit l’Occident ment, soit la Russie ment donc. Le temps approche de plus en plus où il faudra, malheureusement (je suis le premier à le regretter), choisir son camp lors de la confrontation. Le risque de cette confrontation augmente constamment, encore une fois malheureusement- la guerre d’Espagne du XXIème sicèle est sur le point de s’achever après tout. Je choisirais sans états d’âmes le camp occidental pour ma part, étant de plus en plus convaincu que les dirigeants occidentaux (j’exclue Trump ici) n’ont fait preuve « que » de naïveté, de stupidité, voir de mauvaise foi, mais n’iraient pas jusqu’à mentir ouvertement comme ça (et unanimement- rappelez vous que le camp occidental était divisé lors des mensonges US sur l’Irak en 2003) pour déclencher un conflit ouvert. Je suis par contre intimement persuadé que Poutine le ferait, s’il était intimement convaincu que c’était à l’avantage du peuple russe et du sien propre (les deux, puisque leur destin est lié pour Poutine). Dans un cas, il n’y a qu’un homme tout puissant capable de mentir, sans personne pour le contredire, qui décide. Dans l’autre, il y a de multiples contres-pouvoirs, conseillers, ministres, autant de potentiels lanceurs d’alerte qui pourraient dénoncer tout ça (et ne se sont pas privés de le faire après coup dans le passé quand il y a eu mensonge). Certes tout ces contre-pouvoirs ont échoué à de multiples reprises à empêcher les mauvaises décisions et sont donc très imparfaits, mais ils existent toujours malgré tout.

      • N dit :

        Votre camp occidental n’en est pas un.

        Poutine a évité à la France de se retrouver engagée du côté des islamistes, alors que son état le souhaitait.

        Le vrai choix est entre les nations occidentales et leurs états, qui se sont fait pirater et agissent dorénavant en dépit des intérêts des nations qu’ils devraient servir.

        Les exemples de propagande en ce sens sont nombreux, que ce soit bhl qui fait engager les armees françaises, à l’introduction d’une large population antagoniste sur le terrritoire à grand coup de propagande.

        La aussi, Poutine est la voix de la raison face à un camp occidental divisé entre ses intérêts nationaux d’une part, et ceux d’un état émancipé de sa raison d’être.

        Ce n’est pas Poutine qui crée les conditions dans lesquelles Beltrame se sacrifie, ou qui justifie vigipirate.

        Le seul ennemi mortel de la France n’est pas russe ni même étranger.

      • Math dit :

        C’est une plaisanterie n’est ce pas?
        La france est à la 50 place mondiale sur le plan de la liberté de la presse et de la liberté d’expression. La presse française n’a aucune diversité. C’est la Pravda. Non, il n’y a pas de contre-pouvoir en France. Il y a un pouvoir qui ne change jamais de nature. Seul les têtes d’affiches sont modifiées.

        • Barfly dit :

          @Math tu veux vraiment qu’on parle du classement de la liberté de la presse 2018.
          Déjà la France n’est pas à la 50e place mais à la 32e et puis dans ce classement pour juger il faut regarder les pays qui font mieux que nous. Ce sont quasiment tous des démocraties occidentales.
          Et oui il y a des contre pouvoir en France, médiatique et politique et ils sont à l’oeuvre en ce moment même dans les commissions d’enquête du parlement et du sénat sur l’affaire Benalla. Le jour où tu verras des proches du système Poutine convoqué par la Douma en Russie, tu m’appelles.
          Et puis voilà la place des pays que tu admire tant :
          Russie : 148
          Syrie : 177
          Iran : 164
          Chine : 176
          ect…
          Va y faire un tour là bas, tu verras si tu peux exposer au grand jour ta façon de voir le monde… à moins d’être un laquais du pouvoir, alors là tu auras peut-être le droit à l’internet gratuit.

    • Albatros24 dit :

      Gaz moutarde, Zyklon B…mais aussi Bayer qui a racheté Monsanto
      La chimie et la mécanique les deux mamelles de l’Allemagne, qui est devenue pacifique dans le domaine militaire mais conquérante dans les domaines économique et bientôt politique.

  6. Stoltenberg dit :

    Concernant le 1er paragraphe : « Si vous m’aviez accompagné dans ce voyage, vous découvririez, avec moi, au fond de l’âme du peuple russe les inévitables ravages du pouvoir arbitraire poussé à ses dernières conséquences; d’abord c’est une indifférence sauvage pour la sainteté de la parole, pour la vérité des sentiments, pour la justice des actes; puis c’est le mensonge triomphant, le manque de probité, la mauvaise foi, la fraude sous toutes les formes; en un mot, le sens moral est émoussé. »
    .
    Astolphe Custine, « La Russie en 1839 »

    • Robert dit :

      Stoltenberg,
      De Custine est fils d’un général révolutionnaire et n’a vu réellement que la cour de Saint Pétersburg avec l’ambition avouée de faire de son ouvrage l’équivalent pour la Russie du livre de Tocqueville sur l’Amérique. Et l’autre motivation de ce voyage est de demander au tsar de mettre fin à la disgrâce d’un jeune comte polonais, Ignacy Gurowski, dont étant homosexuel, il est probablement amoureux. Le passage que vous citez est très prétentieux pour quelqu’un qui n’est pas russe et n’a passé dans cet empire que quelques mois. Il est soupçonné d’avoir tiré ses « connaissances » d’articles ou d’ouvrages écrits par d’autres.
      Pardonnez-moi, mais cela ne suffit pas pour prétendre connaître l’âme russe.
      Lisez des auteurs russes pour essayer de comprendre l’âme russe.
      Comme pour l’Allemagne, juger d’un peuple à travers des préjugés est dérisoire.

      • Stoltenberg dit :

        Il existe une citation à peu près similaire de l’écrivain russe Ivan Tourgueniev qui disait grosso modo que les Russes sont les plus grands et les plus insolents menteurs au monde. Theodore Roosevelt a dit: “What I cannot understand about the Russian is the way he will lie when he knows perfectly well that you know he is lying” (je n’ai pas trouvé la traduction exacte en français). En gros, c’est exactement la description de leur mode opératoire. Un bel exemple du cynisme russe: les 20 000 officiers polonais sauvagement assassinés à Katyn, qui se seraient « évadés en Mandchourie » selon les autorités soviétiques. Des exemples pareils, je pourrais vous en trouver des dizaines. Le 1er paragraphe de cet article en constitue un.

        • Castel dit :

          Bien que je ne soit pas un de ses partisans, il faut bien reconnaitre le courage politique de Poutine, pour la reconnaisance du massacre de Katyn par les troupes Russe….
          Au passage, cela avait mis Jirinovski dans une colère noire, qui avait déclaré « on n’avait pas intérêt à le reconnaitre »
          Ce qui montre bien que lui aussi était parfaitement au courant !!

        • Robert dit :

          Stoltenberg,
          Un exemple qui me semble révélateur, vous citez Katyn en en rendant responsable les russes. Katyn est un crime bolchévique, soviétique, communiste, pas un crime russe. La plupart des chefs de la révolution bolchévique n’étaient pas russes et détestaient le peuple russe.
          Mais je crois que comme avec l’Allemagne, vous avez arrêté votre point de vue et vous pourrez toujours trouver autant de propos allant dans votre sens en les sortant peut-être du contexte car il faudrait lire l’oeuvre entière.
          Vous citez Roosevelt, De Custine qui aurait copié un ambassadeur français en Russie et des journaux français pour affirmer sur la Russie, et Tourgueniev « qui disait grosso modo », n’est-ce pas. Pourquoi ne citez vous pas Soljenitsyne ou Dostoievski qui sont des grands connaisseurs du peuple et de l’âme russe, si on peut parle d’âme d’un peuple, plutôt que des auteurs à charge?
          J’ai ma petite idée, mais je la garderais pour moi.

          • Stoltenberg dit :

            N’essayez pas de nier l’évidence. Je ne vais pas parler ici de l’âme russe mais de leurs discours politique ou le mensonge est omniprésent. Tchernobyl par exemple. Ou encore le fameux Novitchok, ce ne sont pas les Russes qui auraient tenté d’assassiner Skripal? Bon, comme je l’avais dit, les exemples j’en ai des dizaines. Et arrêtez vos suggestions comme quoi les bolsheviques ce seraient des Juifs illuminati qui assasinent le peuple russe. De toute façon, ce peuple est incapable de développer un système de pouvoir autre que celui de la tyrannie.

          • Robert dit :

            Stoltenberg,
            Vous mélangez les russes du 19eme siècle et tout le peuple russe en généralisant avec les bolchéviques, comme si les dirigeants républicains représentaient le peuple français par leurs excès et leurs crimes.
            Effectivement une part importante des bolchéviques étaient juifs, Soljenitsyne en parle longuement dans « deux siècles ensemble »et Poutine devant un auditoire exclusivement juif a pu dire que 85% environ des bolchéviques étaient juifs et pas un des juifs Loubavitch présents n’a protesté. Poutine n’est pas réputé pour antisémite par les juifs et il connaît sur le bout des ongles la révolution bolchévique.
            https://www.youtube.com/watch?v=j6p1zxKnDeM
            Et ne prenez pas les lecteurs pour des imbéciles en parlant d’ « illuminati » pour me faire passer pour un complotiste.
            Essayez d’être honnête.
            Et arrêtez le discours raciste par lequel justifiaient leurs mauvais coups ceux qui détestent depuis des siècles le peuple russe.
            Le bolchevisme est une idéologie hors sol développée par un messianiste allemand et les matérialistes révolutionnaires en France et ailleurs. Le peuple russe, après avoir abattu l’empire qui gênait certains pays, n’a servi que de laboratoire. Et le libéralisme post soviétique aurait du servir aussi à certains à s’enrichir en réduisant en servitude la Russie, mais cela n’a pas marché.
            Trotsky était prêt à tuer 90% des russes pour le faire aboutir, a érigé en système les otages et les dénonciations familiales. Venez nous dire qu’il était russe pour agir comme ça.
            http://israelmagazine.co.il/52762-2/
            Après, que les dirigeants actuels mentent, je veux bien l’admettre je n’ai pas à défendre Poutine, mais Tchernobyl ce sont encore les soviétiques, communistes, dont Lénine dit explicitement que « seule la vérité est révolutionnaire. » Or, la vérité, pour eux, c’est défendre la révolution y compris en mentant. Quand un communiste est pris en flagrant délit de mensonge, il se tait pour ne pas nuire à la cause.
            Le Novitchok, désolé, mais il n’existe pas de preuve qu’un tel ratage soit le fait des russes. Théories, hypothèses, mais pas de preuves.
            Mais vous confirmez par vos propos à qui veut voir que votre haine raciste, ils font parce qu’ils sont, des allemands hier et des russes aujourd’hui motive vos propos.
            Allez, pour calmer les nerfs, l’hymne impérial russe, de ce peuple qui ne méritait que le knout et le servage tellement il est arriéré et barbare. Боже, Царя храни! (Dieu protège le Tsar)
            https://www.youtube.com/watch?v=LZHv9uEyz2w
            Et pour la route, l’hymne du royaume de France, c’est de Lully, mais c’est la version de Tchaikovsky, encore un arriéré de russe
            https://www.youtube.com/watch?v=298cdANN2Q8

        • aleksandar dit :

          Les armes de destruction massive de Saddam n’étaient sans doute pas un gros mensonge selon vous !
          Juste 1 million de morts , une bagatelle !
          Ni l’incident du golfe du Tonkin ( 1964 ) , juste 3 millions de morts.
          Etc, etc

          • Stoltenberg dit :

            Chacun porte sa croix. Il y en a dont la croix est beaucoup plus grande que celle des autres. Et celle des Russes est énorme.

          • Rb dit :

            Le type est un russophobe carabiné, bon pr la camisole de force, bref, tout propos extrême est insignifiant, je vous laisse chercher de qui c’est.

        • N dit :

          N’attribuez pas aux russes les travers des soviétiques dont certains français faisaient les louanges (après leurs pères ceux des allemands souvent…) et dont la fibre patriotique se réveillent maintenant que les soviétiques ne sont plus là …

    • lym dit :

      Comme quoi, des Tsars aux staliniens puis à l’heure actuelle avec Poutine, les mêmes causes donnent les mêmes effets.

      Avec la modernité ajoutée du beurrage de lunette mondial offert par internet: RT, Sputnik & trolls-bots (a)variés sur les réseaux sociaux. Le tout avec un savant dosage vérités/mensonges afin que ces derniers passent mieux!

      Mais bon, gare au retour de bâton merdeux: La zone actuelle n’est pas sous l’influence du régime et masquer sa responsabilité sera forcément plus difficile. En face, on voit peu de réponse aux allégations des dictateurs associés Assad&Poutine. Mais s’ils vont au bout, probable que tout soit en place pour récolter les preuves irréfutables de leur responsabilité. Annoncer ses stratégies, même par l’intox, est toujours une erreur.

    • petitjean dit :

      quel rapport avec le sujet et la Russie actuelle ?
      avez vous au moins mis les pieds en Russie ?
      cesser d’ingurgiter la propagande et informez vous par vous même , les sources ne manquent pas

      • Stoltenberg dit :

        Non, je ne suis jamais allé en Russie. Le rapport est flagrant et si vous ne le voyez pas c’est sans doute parce que vous ne voulez pas. Quelle propagande? Laurent Lagneau fait de la propagande? Relisez le 1er paragraphe. Ils sont champions du mensonge.

    • N dit :

      Toutes choses qui étaient perceptibles à l’epoque, et que nous ne saurions détecter aujourd’hui, tant nos énarques apatrides et fils de collabos variés qui prétendent nous gouverner les ont dépassés en matière de cynisme et de propagande

  7. Dresde dit :

    Vidéo intéressante !
    https://www.presstv.com/DetailFr/2018/09/12/573918/Idlib–false-flag-des-Casques-blancs

    En effet juste une question ! Lorsque Idlib sera libéré , quel prétexte utilisera la coalition pour rester en Syrie ?

    • Robert dit :

      Dresde,
      Qui peut contester la « communauté internationale » organisée autour des amis du camp du Bien ?

    • Castel dit :

      Ben sans doute les mêmes que les Russes utilisent pour rester en Abkazie, en Transnistrie, ou dand le Dombass !!

      • datamo dit :

        Curieusement vous oubliez israel qui occupe illégalement le Golan syrien.
        Voilà l’oubli est réparé.

  8. Scalp dit :

    Il faut en*ler ces terroristes au verre pilée

  9. sergeat dit :

    Merkel devrait accepter les « terroristes modérés »chez elle:avec le non contrôle des frontières ils viendront enrichir notre pays culturellement au grand plaisir de Macron.
    On continue avant chaque victoire pour l’intégrité de la Syrie de nous sortir des histoires gazeuses,je me demande quelle proportion de notre pays continue a croire que c’est la vérité,j’ai entendu un « expert »sur LCI dire: »Poutine bombarde d’abord les hôpitaux et les écoles en Syrie avant de s’occuper des terroristes ».(nous avons de sacrés experts,spécialistes,journalistes…. )

  10. Youss dit :

    « Il apparaît qu’il y a une espèce de préparation psychologique par certains intervenants russes d’une utilisation de l’arme chimique, qu’ils mettraient sur le compte de groupes terroristes », a commenté Jean-Yves Le Drian,… »
     » Il apparaît qu’il y a une espèce de préparation psychologique par certains médias proches de certains gouvernements occidentaux , pour ne pas dire de l’Otan , d’une utilisation de l’arme chimique, qu’ils mettraient sur le compte du gouvernement syrien…!
    Par ailleurs , pour se faire exfiltrer , les casques blancs ne pourront plus compter sur Israël …

  11. wagdoox dit :

    venant de la superpuissance chimique c’est très drole.
    l’Allemagne ne supporte plus d’être un nain sécuritaire mais le peuple reste anti militariste au possible

  12. Petrus II dit :

    Quelqu’un pourrait t’il expliquer en quoi stratégiquement, il est dans l’intérêt des forces gouvernementales d’utiliser des armes chimiques alors qu’ils n’en on pas besoin pour réduire cette poche d’ Idlib?. l’utilisation d’armes chimiques est contre leur intérêt sachant très bien que les Usa, France et Angleterre n’attendent que ce prétexte pour détruire leur infrastructures militaires.

    • MD dit :

      C’est surtout que brave toutou merkel doit faire ce que le boss US lui dit…

    • Castel dit :

      ça, c’est votre point de vue, car quand on examine bien les combats passés, jamais les troupes Syriennes n’ont été capables de battre les insurgés « à la régulière »
      Je m’explique :
      Leur tatctique est toujours le même :
      On uilise la force de frappe de l’aviation -Russe et Syrienne pour écraser sous un déluge de bommbe les point de passage et d’approvisionnement des rebelles..
      Une fois que ceux-ci ont cédés, on les « verrouille » pour empêcher tout ravitaillement….
      Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre que les bombes fassent suffisamment de dégats, avec un peu de gaz au passage, pour « accélérer le mouvement »
      Puis, on négocie avec eux une évacuation vers la région d’Idleb….
      Mais voila, aujoud’hui, la donne n’est plus la même, vu qu’il n’y a plus de zone disponible pour cette évacuation, et que les Turcs n’accepteront sans doute pas que les troupes du régime passent par les régions qu’ils contrôlent, pour les encercler…..
      De plus, leurs avions auront intérêt à ne pas trop s’approcher de la frontière Turque…..
      Donc, 2 solutions s’offrent à eux:
      -ou bien accepter une confrontation au sol, qui risque de leur côuter très cher en pertes humaines, -ou bien envisager une nouvelle fois l’emploi du gaz, mais sachant que cette fois- ci, il leur sera plus difficile d’en effacer les traces dans des zones encore contrôlées par les rebelles et surveillées par les Turcs ou la coalition !!

      • Auguste dit :

        Mais si, mais si, on peut passer la frontière turque.Suffit de mettre le prix.Et qui donc a les moyens de payer 5 ou 10 000$ pour le passage?.Des barbus sans barbe probablement,qui veulent se disperser malgré Le Drian.

      • jyb dit :

        @castel
        « à la régulière » drôle d’expression dans une guerre. drôle d’expression dans une guerre civile. drôle d’expression dans une guerre asymétrique. drôle d’expression dans une guerre hybride…
        l’afghanistan à la régulière, c’est quoi ?. Le yémen à la régulière, c’est quoi ? Le Donbass à la régulière c’est quoi ? …
        D’autre part les tactiques que vous décrivez sont conformes à celles de forces disposant d’une dimension aérienne. mesures d’attrition, casser le potentiel défensif adversaire, appuyer les offensives terrestres…
        La bataille d’hajjin qui se déroule actuellement en est un exemple, comme celle de deraa, raqqah ou Mossoul…
        Et vous constaterez que ce n’est pas le fait du russe, de l’américain, du syrien ou de l’irakien mais c’est le fait du militaire qui a dressé au mieux son ordre de bataille.
        On peut aimer le beau jeu, le fair play, le geste gratuit sauf quand on est militaire et qu’on envoie ses hommes au carton.

        • Barfly dit :

          « A la régulière » ça n’existe pas dans une guerre… Tous les coups sont permis.
          On n’est pas dans un duel au sabre.

    • MD dit :

      Question très intéressante , mais qu’il faudrait poser d’abord à Assad. Mais elle est quand quand même incorrecte, car ici l’ intérêt de genre d’armes ne peut pas être stratégique. Il est :
      a) tactique ( causer des pertes à l’adversaire , qu’il s’agisse de combattants ou non ; limiter la casse dans ses rangs et frappant l’adversaire loin derrière ses lignes, en visant ses dépôts, ses lignes de communications et surtout la population derrière il peut s’abriter, … ) .
      b) psychologique : il y est bien connu que les armes chimiques sont avant tout des armes de terreur. La preuve étant qu’un bon nombre de mouvements terroristes ou de sectes apocalyptiques du genre Aun s’y ils intéressent . Ici , le vainqueur aura fourni à ses opposants et à leurs proches un avant-goût de ce qui les attend une fois qu’il aura réussi à imposer sa loi.
      c) difficiles et longues à identifier . Voir pour cela le nombre de critiques et les tombereaux d’injures qui ont été déversés sur les enquêteurs et les experts qui ont essayé à chaque fois de faire leur travail. Et peu importe les motifs qui ont inspiré leurs auteurs.
      d) diplomatiques : il est tout toujours difficile de mettre clairement en cause l’utilisateur et de pouvoir l’accuser de manière crédible aux yeux de l’opinion mondiale . Même si pour les victimes et ceux qui y ont été exposées, il n’y a en général aucun doute sur l’identité de l’agresseur.
      Rien de nouveau à cela. La situation est ici la même que lorsque Mussolini utilisait des bombardements à l’ arsine et l’ypérite contre les Éthiopiens en 1935. Qu’a-t-il risqué ? La SDN a longuement discuté, les Italiens ont tout aussi longuement nié , la presse mondiale a condamné, il y a eu quelques vagues sanctions économiques et puis c’est tout. L’oubli est retombé depuis sur ces évènements .
      Cet exemple montre qu’en définitive, il n’y a rien qui puisse vraiment dissuader un dictateur résolu d’aller jusqu’au bout pour atteindre ses buts. Du moment qu’il est assuré de pouvoir bénéficier de l’appui de grandes puissances étrangères bien disposées à son égard, et bien décidées à l’aider à noyer le poisson, il peut penser qu’il parviendra finalement bien à narguer les pays qui lui sont hostiles .

      • aleksandar dit :

        J’adore quand un occidental qui n’a jamais mis les pieds en Syrie déclare de haut de sa supériorité de petit blanc :
         » Bachar est tout à fait conscient du fait que le peuple syrien ne l’aime pas  »
        Excellent signe de la décadence européenne, un monde ou l’incantation, voire la magie remplace le raisonnement.

    • Carin dit :

      À pétrus II
      Pour créer un exode… tout simplement, Bachar est tout à fait conscient du fait que le peuple syrien ne l’aime pas, et plus il débarrassera de gens plus facile sera sa réinstallation, puisque de toute manière ses « amis » lui font tous les jours la démonstration qu’il n’est le chef que sur le papier.

      • datamo dit :

        Plaisantin !
        Le déroulement chronologique de la guerre en Syrie a montré que les populations syriennes venaient très majoritairement dans les zones encore contrôlées par l’AAS.
        Au pire moment de la guerre, lorsque la situation était presque perdue (avant l’intervention des Russes) , le gouvernement contrôlait une faible portion du territoire mais une forte majorité de la population.
        Assad qui voudrait chasser ses populations ou les exterminer , c’est du pipeau made in tel aviv.

  13. PK dit :

    De toute façon, toute participation de Tornado allemands est purement hypothétique sachant qu’ils ne sont sans doute pas en état de voler, encore moins d’effectuer une mission OPS.

  14. Tchebourachka dit :

    Mr Laurent Lagneau avec tout c’est articles sur la Russie et la Syrie vous devez avoir une sacré collection de pins tête de mickey pour votre bonne conduite .

  15. Robert dit :

    Et sur les viols de masse d’allemandes ou de meurtres gratuits par des immigrés clandestins, l’Allemagne pourra-t-elle fermer les yeux ?
    Parce que Merkel, non seulement, elle y est parvenue mais elle accuse de racisme et d’extrémisme tous ceux qui montrent la réalité de ces violences.
    Parler de la Syrie lui permettra au moins de détourner l’attention des allemands et essayer de faire oublier sa lâche complicité.

    • Kinowa dit :

      @Robert.
      Entièrement d’accord avec vous.

    • Barfly dit :

      Et bien c’est justement pour ça qu’elle est sur les nerfs Merkel.
      Elle a déjà fait une grave erreur en accueillant 800 000 réfugiés syriens, elle ne veut pas avoir à la faire à nouveau parce que là se serait le véritable bordel en Allemagne. Et l’un des risques de cette bataille, c’est que la Turquie se retrouve avec un flot de réfugiés à gérer et nous de même par voie de communication.
      Dans l’esprit d’Assad, Idlib est une poche de pus, et quand on vide une poche de pus et qu’on travaille comme un bourrin, on en met partout. C’est un risque.
      Certains diront que c’est un juste retour à l’envoyeur…
      Mais la maison mère des djihadistes, c’est pas Berlin ou Paris, c’est la Mecque. Je propose donc un pont aérien jusqu’en Arabie saoudite.

      • petitjean dit :

        « Mais la maison mère des djihadistes »……c’est les USA !
        Car, sans les USA, l’Arabie Saoudite n’a rien et ne peut rien
        Rappel : « la Mecque », comme vous dites, achéte depuis des décennies aux USA et pour des centaines de milliards de dollars des armes sans compter les innombrables conseillers qui vont avec

        • Robert dit :

          Les saoudiens veulent manipuler les musulmans dans le monde, fomenter des conflits, mais ils ne veulent pas de ça chez eux.
          Ils ne sont pas fous.

  16. Polymères dit :

    « Il apparaît qu’il y a une espèce de préparation psychologique par certains intervenants russes d’une utilisation de l’arme chimique, qu’ils mettraient sur le compte de groupes terroristes »
    C’est exactement ce que je constate, les russes préparent les esprits à une attaque chimique pour dire le moment venu « on l’avait dit ». Ils poussent par leurs accusations, l’occident à réagir et on se sert ensuite de ces réactions pour essayer d’impliquer ce même occident dans ce jeu de propagande qui semble être une propagande en phase « préventive » d’une action chimique dont les russes sont au courant.
    L’utilisation de l’arme chimique pour faire une percée dans les lignes de défenses de l’ennemi est une stratégie qui a été utilisée, certains peuvent continuer à nier et crier qu’il s’agit d’une manipulation, mais il ne faut pas non plus surestimer les forces loyalistes en faisant croire qu’ils dominent largement la situation. Les américains dominaient également le Japon, ça n’a pas empêché d’utiliser l’arme nucléaire. L’effort de guerre pèse beaucoup, sacrifier des milliers d’hommes pour une armée qui reste tout de même faible (sans l’aviation russe, elle n’irait pas loin au sol) et qui aura besoin de ressources pour contrôler le pays, ce n’est pas le Hezbollah ou des milices irakiennes et afghanes qui vont le faire. Assad a besoin de garder une masse humaine qui lui est fidèle, il ne pourra pas pousser à intégrer des rebelles et des individus qui ne l’aiment pas, ça peut aller un temps, mais ces gens sont pour lui, une tumeur dans l’armée. Les iraniens ne peuvent pas s’engager massivement en Syrie sans se prendre des coups d’Israël voir des américains, les russes eux, ne vont pas aller au sol et consentir des sacrifices. le Hezbollah est sur le repli, les diverses milices (mercenaires) qui servent à amener du monde ne sont pas l’armée syrienne qui restera à occuper le territoire.
    Donc non, faire croire que par ce qu’Assad semble gagner la guerre sur la durée et de ce fait, qu’il serait préférable de sacrifier des hommes que d’en épargner en faisant une brèche, c’est une excuse pour l’excuser. Faut pas croire non plus qu’un soldat se battant pour Assad est prêt à mourir en sachant que la victoire est assurée, au contraire, quand la victoire pointe son nez, on prend l’ennemi à la légère, alors même que ce dernier, acculé, sera plus combattif, d’autant qu’Idlib est depuis un moment, un lieu de rassemblement de divers groupes, car les principales victoires d’Assad, l’ont été par des évacuations massives et non par un combat « d’extermination ». Attaquer Idlib, ne pourra pas se faire de la même manière, la Turquie ne veut pas devenir un lieu de refuge et de repli.
    .
    Les russes savent qu’il est nécessaire pour Assad de préserver les hommes et si l’artillerie ou l’aviation permet de raser pas mal de choses, l’ennemi s’est enterré et pour le débusquer, il faut y aller au sol avec des risques importants d’être surpris, ou alors on pourrait s’assurer un nettoyage préalable au gaz, qui a outre l’aspect meurtrier, un effet psychologique qui pousse à déserter la zone par ceux qui s’y trouvent.
    .
    On a les russes qui depuis quelques semaines sont obnubilés par une attaque chimique « imminente ». Les russes savent des choses, c’est évident, mais ce savoir repose t-il sur sa proximité avec Assad ou seraient-ils parfaitement infiltrés chez l’ennemi. Le fait, comme bien souvent, que les russes se contentent d’évoquer des « sources » diverses et variées, sans jamais apporter les preuves qu’ils prétendent avoir, laisse perplexe. Soit on veut croire à la version des défenseurs d’Assad soit on regarde à qui profite les crimes et au vu des réactions occidentales passées, on peut dire que les coups en retour étaient assez symboliques et venaient toucher des cibles « chimiques » ou de l’infrastructure, très peu de vies ont été prises dans ces « one shot » occidentale malgré la crise diplomatique et médiatique les accompagnants.
    Concrètement on ne peut pas dire qu’il est totalement idiot pour Assad d’utiliser des armes chimiques par « peur » d’une réaction occidentale qui se sont avérés limités en impact. Le jeu en vaut la chandelle et la propagande retournera la situation en une victoire, de la résistance (mise en échec des américains et autres, ce qui entretient également une image de puissance utile tant à Assad qu’aux russes ou aux iraniens aux yeux de certains), la Russie elle, garantira par son veto, le blocage de l’ONU, donc de la communauté internationale.
    .
    L’Allemagne, elle, comme je le disais sur l’autre article, je ne pense pas un seul instant qu’elle se joindrait à une action qui serait là aussi symbolique sur quelques heures et qui demandera ce que les allemands sont incapables de fournir, de la réactivité à court préavis.
    La seule inconnue dans une réaction occidentale, c’est celle des américains qui pourraient étendre les cibles au delà de ce qu’on a vu en avril et la propagande et les accusations actives des russes n’est qu’un moyen de mesurer la température et les positions des uns et des autres susceptibles de réagir et ainsi, mesurer le risque.

    • Robert dit :

      Polymères,
      Vous devriez écrire dans un journal, à propos de l’attitude russe et des gaz, vous avez l’art de faire des conclusions, rapprochements, insinuations, pour finalement ne rien dire car visiblement vous ne savez rien.
      Postulez, les journaux en cherchent pour meubler les trous, en plus c’est bien pensant.

    • Le Glaive dit :

      @ Polymeres : j’admire votre faculté à retourner tous les faits, tous les arguments, toutes les suppositions, pour en venir finalement à la conclusion obligatoire de la culpabilité des Russes et de leur méchanceté intrinsèque. Il faut des années d’entraînement pour en arriver à un tel résultat, et des oeillères en béton armé. Je vous vois très bien dans un bureau de la propagandstaffel de l’OTAN . Y avez-vous songé, où était-ce déjà votre emploi précédent ?

    • Math dit :

      Vous avez entendu parlé des armes thermobariques? Les Russes en ont. Si leurs ennemis s’entèrent… Et bien… Bah, on connait tous la suite.
      La France n’a-t’elle pas supervisée avec les USA le démantèlement des armes chimiques Syriennes?

      • Polymères dit :

        Vous avez entendu parlé des armes thermobariques?
        Le problème, c’est de savoir ou l’ennemi est enterré et qu’elle n’engendre pas le même effet psychologique que le gaz. Mais les russes n’ont pas de bombes aériennes thermobariques, ils en ont pour les roquettes, ils ont l’emblématique « père de toutes les bombes » qui doivent se compter sur les doigts de la main voir même qu’il ne s’agissait que d’un produit « test ».
        .
        C’est la Russie qui a démantelé les armes chimiques que Damas a bien voulu lui donner, il n’y a rien, absolument rien qui prouve et que vous pourrez me présenter qui pourra certifier que tout a été détruit, d’autant plus qu’avant cela, on était presque dans le déni syrien de posséder ces armes. Les russes ont proposés ce plan, car ils ont compris que ça peut légitimer une action occidentale contre la Syrie, mais de là à penser que cela a été fait sérieusement ou que cela n’était qu’une couverture diplomatique, il y a un monde et c’est dans celui là qu’on est, celui ou rien n’est tout noir ou tout blanc, mais ou tout est gris.

        • Robert dit :

          Polymères,
          « il n’y a rien, absolument rien qui prouve et que vous pourrez me présenter qui pourra certifier que tout a été détruit,  »
          Mais il n’y a rien non plus pour prouver que ces armes n’ont pas été détruites.
          Vous organisez un discours complotiste et paranoïaques autour de rien. Le camp du Bien faiblit dans ses arguments.

      • Carin dit :

        À math
        La France n’a rien supervisé du tout… les ricains non plus… ces derniers se sont contentés de détruire les stocks que les russes leurs ont remis… russes se chargeant eux-mêmes de superviser le « démantèlement des armes chimiques de la Syrie.

    • U corsu scemu dit :

      Vos logorrhées épuisantes masquent péniblement votre atlantisme forcené.
      Etre pédant et verbeux ne signifie pas ni être cultivé ni avoir raison.vos mauvaises raisons servent à défendre l indéfendable .
      Expliquez moi,vous préférez les barbus jihadistes aux moustachus d assad?pour moi c est être un ennemi de l occident……

      • Polymères dit :

        Si vous êtes épuisés, allez dormir et continuer donc à imaginer que vous défendez une noble cause (qui est au profit de qui? d’intérêts russes, iraniens, d’Assad…)
        Vous dîtes comme la propagande syrienne le répète, repris largement par les russes et les iraniens, que le dilemme du conflit syrien serait de choisir soit Assad soit les terroristes, mais là est tout le problème! Le conflit syrien n’est pas un choix entre le terrorisme et Assad, vouloir imposer ce choix revient naturellement à rendre Assad indispensable et que ne pas le soutenir reviendrait à défendre ou soutenir les terroristes. Si vous vous imposez ce regard, ce dilemme dans votre esprit, alors oui, c’est sûre que vous prendrez comme une folie la moindre opposition à Assad qui serait le symbole de l’anti-terrorisme.
        Non la guerre en Syrie n’est pas une guerre contre le terrorisme, c’est une guerre civile dans laquelle s’est propagée le terrorisme. Mais vous, comme d’autres, qui ne voyait en Assad et la Russie que la solution pour la paix, vous allez voir que justement, après ne plus pouvoir faire la guerre et capturer des territoires, que la paix sera très compliquée et qu’elle ne dépend pas d’une idéologie de lutte anti-terroriste.
        Le terrorisme est une conséquence de cette guerre civile à éliminer, mais elle n’est ni la cause qui a conduit a tout cela et son élimination ne signifiera pas la fin du conflit. L’opposition à Assad des occidentaux (que vous détestez) ne se pose pas avec la question « terroriste » qui sert à Assad à couvrir une guerre civile bien plus profonde et à excuser ses crimes au nom de la barbarie d’en face, elle se base sur tous le reste et ça, après Idlib et sa région, vous allez le voir arriver et quand vous n’aurez plus aucun terroristes pour décrédibiliser l’opposition occidentale à Assad, qu’allez vous dire?

        • NRJ dit :

          @Polymères
          Vous avez raison en soi, mais il faut considérer les faits présents. Il n’y a pas de 3ème voie en Syrie (à la rigueur les kurdes dans le nord, mais c’est un autre problème). Soit on soutient Assad, soit on soutient ses opposants. Or, ses opposants les plus sérieux sont les djihadiste. C’est triste, mais c’est comme ça. Le Qatar et la Turquie ont préféré soutenir les mouvements comme Al-Nosra que les rebelles « modérés » ( on se demande bien qui ils sont d’ailleurs à l’image du grand succès de l’opération américaine Train&Equip qui devaient les entraîné mais sans trouver de candidats).

          Par ailleurs si vous avez déjà parlé à des chrétiens syriens (j’ai eu l’occasion de parler à 2 d’entre eux. C’est peut-être pas beaucoup, mais ça donne une idée), ils vous diront que les chrétiens syriens soutiennent Assad, alors même qu’ils n’ont pas plus de raison d’aimer Assad que les sunnites syriens qui forment l’ossature des groupes rebelles. Il y avait selon eux un mouvement démocrate les 6 premiers mois des troubles (soit grosso modo jusqu’à début 2012), puis les islamistes ont pris le dessus.

          A partir de là, il faut être pragmatique. Assad est un dictateur violent, mais lui laissera en paix les occidentaux. Il sera moins tenté que les islamistes qui rêvent de faire de la Syrie et l’Irak un nouveau califat et derrière d’aller soumettre tous les infidèles.

      • Castel dit :

        On peut très bien n’aimer ni l’un, ni l’autre…..

        • aleksandar dit :

          Sauf que ce sont les barbus islamiques qui sont venus tuer au Bataclan, mais pour vous c’est surement un détail.

          • Alpha dit :

            Sauf qu’il n’y a pas que des barbus islamistes qui sévissent en Syrie, beaucoup, dont vous visiblement, l’oublient…
            (Enfin, quand je dis « l’oublient », c’est volontairement, hein, tellement ça vous arrange !… 😉 … )

    • Unitis dit :

      Franchement, penser que l’armée baathiste a besoin de gaz pour effectuer une percée dans les lignes ennemies – comme on le faisait pendant la Première Guerre mondiale – , au vu de sa supériorité en armes lourdes, c’est une formulation …inadéquate? Vous êtes plus pertinent quand vous évoquez l’usage de gaz dans la sécurisation des sous-sols. Quoique, dans ce cas, l’essence, l’explosif classique, le bulldozer puissent être utilisés. Pour l’armée de Damas, la crise est passée qui la voyait aux prises avec des ennemis multiples, partout sur son territoire.

    • Jean dit :

      Bravo pour votre commentaire Polymères. Je désespérais à la lecture des autres commentaires qui transpirent la mauvaise foi et le trollage à 2 balles

  17. Nenel dit :

    L’Allemagne et les engagements armés…. c’est un peu le remake de  » retenez moi ou je fais un malheur. »

    • Barfly dit :

      Lol…
      Ceci dit, ils sont sous Tranxene depuis quelques décennies mais faut pas trop les énerver non plus, on sait comment ça se finit après.

  18. jyb dit :

    monsieur le drian sauf votre respect lors des batailles, en vrac, d’hassaké (juillet 2015) ou manbij (mai 2016) ou raqqah (juin 2017) etc etc personne, quel que soit son camp n’a dit un truc aussi con que « la bataille risque de disperser » les djihadistes. Alors comme effectivement idlib concentre une menace réelle sur notre sécurité, il conviendrait de proposer une solution audible et recevable.

  19. jyb dit :

    On notera aussi les chiffres très largement minorés du ministre (10 à 15 000 hts) quand le plancher selon les us se situe à 20 000 hts au minimum et qu’on tourne atour de 30 000 voir le double selon fabrice balanche du washington institute, ici :
    https://www.washingtoninstitute.org/policy-analysis/view/round-one-of-idlib-campaign-may-target-turkish-backed-rebels

    • Unitis dit :

      Où iront ces combattants une fois la poche d’Idlib près de sa fin? En Turquie? Dans ce cas, la stabilité de la République turque sera menacée.

    • Vince dit :

      Article très intéressant en effet – enfin un cerveau qui ne tourne pas dans le vide.

  20. Auguste dit :

    C’est fou l’inquiétude que suscite le sort des braves gens de Idleb.C’est devenu une cause mondiale,tout le monde veut y aller.Et une fois que Russes et Occidentaux se seront rentrés au lard, par Turcs et Syriens interposés,il va en rester quoi de Idleb?.Cela devrait commencer à Al-Bab d’après les mouvement de l’armée syrienne.

  21. Carin dit :

    Il y a du pain sur la planche avant que notre président, Mme l’a ministre et notre CEMA arrivent à leurs fins!!!!
    C’est pas gagné l’europe de La Défense!! Et le leadership français encore moins! Les allemands sondés sont plus de 70% contre une intervention en Syrie, j’imagine même pas si ils devaient envoyer des FS au sol! Ou des canons… voir plus si les proxis russo/iraniens décident de re-tenter leur chance et tapent sur les FDS! Et le tout sous commandement français!!! Reste à nos élites que l’atout nucléaire d’un vrai parapluie pour séduire quelques nations peut-être ?

    • jyb dit :

      @carin
      Il y a des forces spéciales allemandes sur le terrain.

      • Auguste dit :

        Damas condamnait leur présence dans le nord en 2016.Fake?.C’est la cohue à Idlib,c’ est devenu l’endroit à la mode,l’endroit ou il faut aller.Même l’Arménie participe.Quand même pas pour empêcher le « génocide » du XXI siècle?.

      • Carin dit :

        À jyb
        Première nouvelle… que font ces FS allemands sur le terrain? Tout le monde sait qu’ils leur est interdit de prendre part à quelques combat que ce soit! Ils ne font donc pas de désignation de cibles ( implication trop directe). Il reste le renseignement que l’allemagne fait déjà avec ses Tornado… je dois avouer que j’ai du mal à croire en la présence de FS allemands en Syrie.

        • jyb dit :

          @carin
          fs allemandes qui ont assuré la fourniture d’armes aux kurdes, assuré des formations, plus des missions omlt
          les allemands ont été très tot impliqués au moins des 2013.

  22. Gremlins dit :

    Fermera peut-être pas les yeux, mais fermera certainement sa gueule.

  23. Julien dit :

    @ M. Lagneau,
    Moi j’étais très « circonspect » lorsque les mêmes forces néoconservatrices qui nous vendent aujourd’hui les attaques chimiques du régime syrien qui n’y a aucun intérêt politiquement, pas plus qu’il n’y avait intérêt militairement par exemple à la Goutha, nous vendaient les couveuses de Saddam, les charniers de Timisoara, ou bien encore les inénarrables (souvenons-nous des petites fioles de Powell, sans doute pleines de pisse) « armes de destruction massives », évidemment toujours introuvables, en Irak ! Chat échaudé craint l’eau froide…
    Et vous M. Lagneau, étiez-vous aussi à l’époque très circonspect, ou gobiez-vous avec autant de délectation manifeste les ignobles bobards propagandistes et criminels des mêmes illustres salopards qui ont foutu à feu et à sang toute la région, promettent encore de le faire pour d’obscures raisons qui ont à voir à mon avis avec la vision suprémaciste d’un petit état belliciste et manipulateur de la région, et dont les agents et thuriféraires sont les véritables responsables de l’essor djihadiste dans cette partie du monde ?

  24. Clavier dit :

    Mieux que la dissuasion nucléaire …la menace d’ouvrir les yeux !
    Cette escalade est proprement terrifiante !

  25. jyb dit :

    @polymères
    1 – pouvez vous nous dire lors de quelle bataille les syriens ont utilisé du chimique dans une phase offensive ? Personnellement j’ai donné deux ou trois exemples ou le chimique a été employé comme arme de la dernière chance mais jamais pour percer les lignes adverses.
    2 – bidouillages et manipulations partagés par les deux camps.
    3 – « …quand la victoire pointe son nez, on prend l’ennemi à la légère… » je ne veux pas vous accabler mais votre psychologie du guerrier n’est pas sérieuse.
    4 – « les russes se contentent d’évoquer des « sources » diverses » oui très exactement comme bolton, le journal bild ou une source fiable du mi-6.
    Et j’ajouterai d’un point de vue technique que dans la mesure ou aucun des deux camps n’est en mesure de consolider ses renseignements, il faut considerer qu’ils sont dans une psyops, et nulle part ailleurs.

    • aleksandar dit :

      Hum Jyb.
      Permettez moi de vous contredire, il y a eu pas mal d’exemples d’agents des Moukharrabat, des Services de renseignement de l’armée de l’air infiltrés chez les djihadistes, jusqu’à ce dirigeant d’une milice près de Daara ( il n’était pas le seul ) retourné par ces même services depuis des années.
      Donc je pense que les Syriens ont une excellente capacité en matière de renseignement, ce qui n’exclut pas bien sur le PsyOps en parallèle.

  26. Goulag dit :

    Je vois que les trolls de Moscou ont été lâchés comme les mouches sur la m…
    A en lire certains, tout ce qui est russe (et pro régime syrien) est sacré et bon et à l’inverse tout ce qui est occidental est vilain. C’est très basique et surtout naïf comme raisonnement. Mais bon, en attendant ils vivent bien au chaud et dans leur confort en Occident!

    • JG dit :

      Qui joue le rôle de la mouche ? Et celui de la m… ? Votre métaphore est amusante mais hélas pas constructive à la discussion.

  27. datamo dit :

    Le républicain américain Rand Paul a parfaitement résumer la situation dans 2 tweets récents:
    – « Why are we siding with AQ ? »  » Pourquoi sommes nous du coté d’al quaida? »

    – « Someone could remind him AQ are the bad guy » « Quelqu’un pourrait il lui rappeler (à Trump) qu’al quaida sont les méchants »
    Tout et dit et peu importe ce que raconte Merkel qui est au bout du rouleau.

    • JG dit :

      Trump a hérité de cet état de faits, entouré, noyauté et « guidé » par des faucons / néocons (en un seul mot…).

  28. Pichoux dit :

    Mr Ledrian :
    « Ils risquent de se trouver dispersés si l’offensive syrienne et russe se mettait en œuvre dans les conditions que l’on imagine aujourd’hui  »

    Donc on les laisse en paix, tranquille, surtout ne pas les attaquer car ils vont nous envahir. Mais ce ne serais pas par hasard, les rebelles modérés dont on nous rabâchent les oreilles depuis tant d’années? C’est fou comment Al-Qaïda peux nous paraitre méprisable dans certaines situations, et moins d’en d’autres… Pourquoi ne pas tous se grouper pour aller leur ratatiner le museau une bonne fois pour toute, et la paix revenue, user diplomatiquement de tout son poids pour faire changer les choses.

    Ah, on me murmure a l’oreille que on a plus d’ambassade là bas, et qu’ainsi on ne peux plus peser… C’est con…

  29. Green dit :

    J’aurais changé le « pas » par un « plus » dans le titre. Car l’Allemagne pacifiste sait fort bien fermer les yeux, mais vends toujours des panzers!

  30. hoopy dit :

    A ce que je comprends, en regardant les médias, que les civiles meurent écrasés sous des gravats ou déchiquetés par des obus, c’est acceptable, alors que s’ils respirent du chlore, c’est le mal absolu. Mettons un peu de coté émotionnel crée par les médias et les questions de ‘moralité’ du fait que les armes chimiques sont prohibées par des traités. Regardons simplement les effets des armes. Je me pose (naïvement) la question : peut-il y avoir un avantage à avoir une utilisation limitée de certaines armes chimiques simples, en terme de destruction et même limitation des dégâts collatéraux ? Il me semble que les armes autorisées font énormément de destructions matérielles et aussi beaucoup de dégâts collatéraux en milieu urbain (une bombe qui fait s’écrouler un bâtiment ne distingue pas le civil au 1er étage du combattant sur le toit ou en sous-sol). Alors, pour la conquête d’une ville, l’usage limité de composés chimiques comme le chlore ne va t’il pas au final réduire à la fois les destructions et les pertes civile ? Y a t’il eu des études la dessus ?

    • NRJ dit :

      @Hoopy
      L’usage du gaz est beaucoup plus grave que l’usage d’armements « classiques ». Une bombe vous tombe dessus, il y a des dégâts, des blessés et des morts. C’est « normal ». Une bombe chimique vous tombe dessus, c’est des personnes gazées qui vont être déformées à vie, voire même à travers les générations, et qui devront peut-être se battre toute leur vie contre les effets du bombardements. Sans compter qu’une telle attaque peut rendre toxique une zone entière pour des années. Comme pour les armes nucléaires, il y a un aspect long terme à considérer dans les armes chimiques et nucléaires, là ou les effets d’une bombe dureront le temps de l’explosion et les quelques secondes qui la suivent.

      En outre, les gazs sont éparpillés sur des grandes surfaces à la merci des vents. Donc si une bombe détruira disons un cercle de 100 mètres de diamètre, un gaz va tuer ou neutraliser dans une zone de plusieurs hectares et migrer vers une autre zone non voulue par les tireurs (il est même arrivé pendant la première guerre que les Gaza reviennent vers leurs émetteurs)

  31. Elwin dit :

    C’est fou le déchaînement de haine que crée dans les commentaires la moindre critique, pour ne pas dire mention, des Russes.

  32. lol dit :

    ne pas fermer les yeux! pourtant le chlore ça pique

  33. Thaurac dit :

    J’aime les titres « la bataille annoncée » alors que des civils ( entre autres ) meurent depuis quelques temps sous les bombardements.
    Quand on arrivera à la « bataille en cours » elle sera finie depuis longtemps 😉

  34. Schwarzwald dit :

    De 1, l’Allemagne peut attendre longtemps le feu vert de l’ONU car il y aura automatiquement un veto des Russes.
    De 2, l’Allemagne qui interviendrait en faisant quoi et avec quoi ? leur Tornados rincés et pas entretenus ? sérieux, la capacité militaire de l’Allemagne est actuellement équivalente à tenter de tuer un âne avec des figues molles.
    De 3, gaz par ci, gaz par là, on sait que Bachar le boucher aime le gaz et se permet de l’utiliser car il a son super copain hyper musclé pour le couvrir, il n’hésitera pas.
    De 4, que les USA et consort s’offusquent de l’utilisation de gaz, de mines et d’autres joyeusetés et tentent de faire croire qu’il faut respecter les accords de Genève ou autres débilités, c’est digne des chevaliers français chargeant à la bataille d’Azincourt se sentant supérieur et se font latter par plus petits et moins nombreux …
    En dernier, je ne peux remarquer que les commentaires ultra pro russes, mais les mecs, vous etes payés par le FSB ou par Sputnik ou quoi ?

    • PayéParLeKremlin. dit :

      Je ne constate que peu de commentaire pro russes par contre je constate beaucoup de trolls et provocateurs « occidentaux,atlantistes » qui a part poster des « lol », »Assad c’est un facho », »les russes sont incompétents.. » et des pavés bidons ne font pas grand chose d’autres.
      (Non je ne suis pas un troll payé par le Kremlin rassurez-vous.)

    • NRJ dit :

      Ce n’est pas parce que certains sont pro russe sur la question de la guerre en Syrie que leur opinion n’est pas respectable. La plupart des personnes de ce site (et je m’y inclus) sont simplement pro française. Elle peuvent soutenir la Russie sur certains sujets et soutenir les américains sur d’autres. En ce qui me concerne je soutiens la politique russe sur la Syrie, mais je ne considère pas moins la Russie comme une menace pour l’Europe.

  35. Kinowa dit :

    Mon épouse nettoie régulièrement les wc avec de la javel. Pourvu qu’elle ne soit pas accusée par angela, d’emploi d’arme au chlore.

  36. Math dit :

    Je crois que cette fois ci, nos charmants dirigeants auront bien du mal à soutenir Al Quaïda. Parce que c’est cela le sens des déclarations de Le Drian et avant lui Fabius.
    Les Islamistes modérés n’existent pas. Les islamistes perdent. Nos chers dirigeants cherchent un prétexte moral pour les soutenir (sachant que ça ne changera, au fond, rien à l’affaire, les islamistes perdront) tout en ayant une position défendable (nous ne protégeons pas les islamistes, nous luttons pour le « droit international et contre l’utilisation d’armes chimiques, même hors mandat de l’ONU »).
    Ce que je ne comprend pas bien, c’est à qui est destiné le message politique des bombardements?
    A la Russie? (Genre on peut bombarder et vous emmerder dans la remise sur pied de la Syrie. Les bombardement ou les attentats suicide vous attendent dans la prise de contrôle à suivre. Vous avez beau nous avoir géné la dernière fois avec vos navires, vos brouillages et votre DCA, ce coup ci on a renforcé nos systèmes et nos coups porterons)
    Aux Islamistes? (Voyez, on ne vous a pas abandonné, on a une parole, donc même si vous perdez, pas la peine de venir vous venger chez nous avec d’autres attentats)
    Aux Turcs? (Voyez, on soutient vos colonies Syriennes et vos milices Islamistes, pas la peine de sa fâcher pour des histoires de coup d’état, pas la peine de quitter l’Otan et nous faire perdre le contrôle du Bosphore)
    A l’Arabie Saoudite? (Voyez, on ne laisse pas complètement triompher l’Iran, du moins pas sans que cela ai un coût pour eux. Wahabites: you’ll never walk alone)
    A Israël? (Voyez, on poursuit les efforts entamés de démantèlement de la Syrie, vous restez quoi qu’il advienne notre meilleur porte avion au MO)
    A nous (population française civile)? (Il y a des conventions internationales, nous respectons le droit international, on ne soutient pas les Islamistes, on les met dans des enclos où ils peuvent pourrir. Plus dur à justifier: on ne tape pas dessus, ça risquerai de les disperser. En revanche, que l’enclos puisse servir de point de départ, de base de formation, de base d’endoctrinement, ça, c’est pas grave? C’est gérable?)
    En bref, je suis très perplexe sur les finalités de ces bombardements contre le gouvernement Syrien auxquels Mr Le Drian nous prépare.

    • JG dit :

      Intéressante dialectique multilatérale mais cela démontrerait aussi toute la manipulation politico-médiatique via les proxys et idiots utiles de chaque camp, de cette affaire qui n’a que trop durée !

      • datamo dit :

         » idiots utiles  » pour certains c’est entendu.
        Mais parmi ceux qui aboient dans les médias et la politique afin de bombarder l’AAS et ainsi défendre les salafistes , il y a aussi beaucoup d’ « idiot payés » et d' »idiots salauds ».

  37. Girardin dit :

    Pendant ce temps là le sort du Yémen est totalement passé sous silence…. Après la déstabilisation de l’Irak en 2003 par les USA et la GB sur la base de pseudo-justificatifs que plus personne n’ignore la vraie question à se poser est : que faisons-nous là-bas alors que nous sommes, hélas, déjà engagés dans bien d’autres conflits qu’ils soient officiels ou non? Sommes-nous devenus les supplétifs de l’armée des USA?

  38. Eowya dit :

    J’ai une question :
    Comment ça se fait que lorsque ce sont les Syriens qui commettent des « crimes contre l’humanité », l’Occident « ne peut pas fermer les yeux »… Alors que lorsqu’il y a des crimes au Yemen, l’occident s’en fout… Ou lorsque Georges Bush (père) massacre des dizaines de milliers de militaires Irakien en déroute et de civils, sur « l’autoroute de la mort » lors de la guerre du Golfe… Pourquoi l »Occident « peut fermer les yeux » ? Pourquoi ne poursuit-t-on pas les dirigeants américains pour « crime contre l’humanité » lorsqu’ils en commettent ?

    https://rpctpe.wordpress.com/photographie-irak/lautoroute-de-la-mort/

    • Auguste dit :

      Parce que les US ont décidé que tout Américain ne peut être jugé que par un tribunal américain.Rompez!.Voir les dernières attaques contre la CPI (illégale et dangereuse selon eux) qui veut juger des soldats américains pour crimes de guerre en Afghanistan.Les US avaient même menacé de sanctions les pays qui reconnaitraient la CPI…..mais comme il y en avait beaucoup trop,ils ont abandonné l’idée.Les Russes non plus ne reconnaissent pas le CPI.(faudrait mettre la moitié de l’armée au trou)

    • PetitFachoPasContentMaisGentil. dit :

      Parce que ce sont les plus forts,les « gentils » qui décident ici et que l’Occident de toute manière à « TOUJOURS RAISON »,je vous conseille de regarder 18-39 les rêves brisées de l’entre de guerres ou chaque camps,parti… ne se gêne pas pour dire ou menacer les autres « Le parti à toujours raison » même si au fond il a souvent tord et fait souvent pire que ses opposants,c’est pareil ici,les « occidentaux » font les chialeuses car « Assad c’est un vilain facho qui utilise du gaz chimique » alors qu’a côté vous avez les américains qui ont utiliser du Napalm au Vietnam sur des populations civils,des bombes nucléaires sur des civils,des bombes à sous munitions,des « grosses bombes » qui par chance n’ont tué que des Djihadistes (les américains et la précision ça fait 1),des invasions contre des pays non autorisé par l’ONU et l’Otan,des « apports démocratiques » en Amérique du Sud,des déstabilisation et j’en passe car il y’a de quoi y écrire un roman de plusieurs dizaines voir centaines de pages,on oubliera pas la fiole de liquide blanc surement une fiole de spermatozoïde que Powell à gentiment agiter devant tout le monde pour justifié l’apport démocratique à la vilaine dictature irakienne remplis de haine et d’arme chimique qu’on a toujours pas trouvé à part quelques images bidons.
      .
      D’ailleurs je pense que je vais me faire insulter de faciste ou de pro Poutine bientôt,question de temps et qui sait,aurais-je droit à un « apport démocratique » ?

  39. Reality Checks dit :

    Après Fabius qui louait le bon boulot de ses petits copains d’Al Nosra ….
    Voilà Le Drian qui dit qu’il ne faut surtout pas attaquer ses petits copains d’Al Nosra parce que voyez vous, ils vont peut être se disperser, ce qui serait dommage…
    .
    Voilà une évolution remarquable de la diplomatie française, on voit bien là s’exprimer toute l’intégrité, la compétence et l’intelligence de ces individus qui sont à la tête du Quai d’Orsay….
    Bravo!
    .
    Concernant cette histoire invraisemblable d’emploi d’armes chimique par l’armée syrienne qui est en train de gagner la guerre, que dire?
    Il serait temps que les dirigeants occidentaux cessent de prendre leurs électeurs pour des imbéciles.
    Personne ne croira à une telle charade.

      • Julien dit :

        Merci M. Lagneau pour la source, qui démontre que Fabius à bien tenu ces propos surréalistes, et qui lui aurait valu accusation de haute trahison en d’autres temps, lorsque ce pays ne marchait pas sur la tête, et si accessoirement cette incrimination n’avait pas été retirée de notre code pénal du temps de Sarkozy. On se demande d’ailleurs bien pourquoi ! Certains passeraient-ils trop de temps dans les conciliabules de l’ambassade des Etats-Unis à Paris…? Il est vrai que Wikileaks avait prouvé que Sarkozy avait réservé la primeur de ses intentions présidentielles de 2007 non au peuple français, mais à ladite ambassade. Nous avons affaire là à de vrais patriotes !

        • Laurent Lagneau dit :

          @ Julien,

          Alors, on n’a pas dû comprendre la même chose…

          • Amida dit :

            Disons que la position, et les actions, de la France dans l’affaire syrienne peuvent sans peine être qualifiées d’ambiguës, tortueuses et aventureuses. Et que la politique de Paris a liquidé en une décennie presque tout le capital politique et culturel accumulé dans ce pays depuis 1918. Ceci, particularité aggravante, au profit de cette partie de la population syrienne qui a toujours regardé avec hostilité l’action de la France dans cette région: la frange conservatrice du sunnisme syrien. Carton plein.

        • Thinker dit :

          Sarko l’Américain a retiré la notion de la constitution mais le code pénal prévoit toujours les mêmes sanctions pour ce crime !

    • Reality Checks dit :

      @Laurent
      .
      Concernant la Syrie:
      .
      Je vous invite de façon amicale à vous intéresser aux positions d’un franco syrien du nom de Bassam Tahhan, qui fut brièvement un de mes professeurs à Louis Le Grand.
      .
      A l’époque, j’avais quitté ses cours, avec fracas, le trouvant arrogant et imbécile. Bêtement pro occidental, pas très amical envers l’Algérie, bref à mes yeux un crétin fini politiquement (et un puits inénarrable de science, de culture et de savoir « auxiliairement » et quel que soit X appartient à R).
      .
      Cet individu a pendant un temps approuvé et soutenu la politique (que je juge stupide depuis le début, comme vous le savez) de votre gouvernement en Syrie.
      .
      Il en est revenu. Des vidéos, nombreuses, de ses analyses sont disponibles sur YouTube.
      .
      Ah si j’avais l’occasion de le rencontrer aujourd’hui…………. Peut être un jour!

  40. Jean dit :

    Amusant, aucun des pro-Russes/pro-Assad/anti-occidentaux (biffer ce qui ne vous concerne pas) qui réagissent et mettent en doute l’utilisation du régime Syrien d’armes chimiques ou cherchent à justifier ses actions, ne réagit au premier paragraphe de l’article où une mise en scène du régime Syrien pour discréditer les casques blancs et démontrée.

    • ScopeWizard dit :

      @jean
      .
      Déjà , la question la plus simple et immédiate qui devrait logiquement nous venir instantanément à l’ esprit en pareil cas est : qui sont exactement ces « casques blancs » et que valent-ils au juste ?
      Puis : quel rôle précis jouent-ils dans ce conflit ?
      On aurait déjà davantage de chances d’ y voir plus clair , vous ne trouvez pas ?

    • Julien dit :

      Personnellement c’est moins le régime syrien que la vulgate néoconservatrice que je mets en doute…

  41. vrai_chasseur dit :

    Le commentaire de notre ministre Le Drian est affligeant. « disperser les djihadistes…. » Une occasion perdue (une de plus) de se taire.
    De plus les djihadistes sont 2 fois plus nombreux sur place que ses chiffres, selon la majorité des observateurs. Ils sont rassemblés en gros en 2 « coalitions », le HTS au nord et le JWT au sud. Si on regarde ce qui s’est déjà passé, on peut imaginer que le régime Assad cherchera à réduire la poche d’Idlib en 2 phases, suivant le vieil adage de Jules César « diviser les factions pour mieux les réduire » : d’abord s’occuper du JWT, proxy turc, en entourant la poche et en la coupant en 2 suivant une ligne est-ouest pour confiner le JWT au sud et le pilonner en rase campagne pour le forcer à se rendre ou à se replier vers les zones turques. C’est ce que semble indiquer le ciblage des premiers pilonnages aériens russes. Ensuite s’occuper du HTS dans un second temps, quitte à négocier avec lui faction par faction, mais ce sera une autre paire de manche.
    La Turquie est face à un gros dilemme avec ce plan. Ses proxys syriens vont s’écrouler, elle le sait. Alors intervenir ou pas ?
    Plutôt que de s’occuper du concept de la dispersion des volées de moineaux, notre ministre serait bien avisé de réfléchir à reprendre l’initiative diplomatique, par exemple vis-à-vis de la Turquie. Elle va se retrouver isolée, y compris face aux russes, pas en position de force, et c’est donc le moment de mettre en oeuvre une vraie stratégie diplomatique.
    Quant aux attaques chimiques, no comment. les PSYOPS sont manifestement à la manoeuvre de tous bords et s’en donnent à coeur joie. Ce n’est pas la fête du slip, c’est la fête du troll….

  42. ScopeWizard dit :

    Hmmm …………….
    .
    Prenons donc un peu de hauteur et essayons dans un premier temps
    d’ y voir plus clair concernant ces fameux « casques blancs » …………………………
    .
    C’ est qui au juste ces gars là ?
    .
    Et bien , ce sont des personnels qui font partie de la Défense Civile Syrienne ( DCS ), soit une organisation humanitaire de protection des populations civiles qui s’ est constituée durant la Guerre Civile Syrienne qui ravage le pays depuis 2011 …………………
    Et plus exactement depuis 2013 à l’ initiative d’ un ancien soldat de l’ Armée britannique, James Le Mesurier , par ailleurs également fondateur de l’ONG Mayday Rescue .
    D’ après ce que l’ on peut trouver sur nombre de sources , la D C S a envoyé des volontaires en Turquie dès 2013 afin que ces derniers se forment à des tâches ardues réservées habituellement aux spécialistes telles que être en mesure d’ apporter les premiers secours , fouiller des amas de décombres , extraire des survivants ……………….
    Une ONG turque , AKUT, et les experts étrangers de l’ARK ( Analysis , Research and Knowledge ) , une société privée basée à Dubai les y ont grandement aidés .
    .
    Ce surnom de « casques blancs » fera son apparition fin 2014 via une ONG , The Syria Campaign , qui en assurera la grande médiatisation ………………
    Le bilan des pertes serait ( je précise bien « serait » ) au cours de la période 2013–2016 de 145 tués pour 62.000 vies sauvées sur un effectif d’ environ 3000 à 4000 hommes et femmes de la DCS …………….
    .
    Alors , déjà le premier problème est que ces « casques blancs » ne sont présents que dans les zones détenues par les rebelles , Assad n’ en veut pas malgré autant de demandes réitérées , ils sont également présents à Al Bab tandis qu’ ils sont absents du reste des zones contrôlées par l’ EI ……….
    .
    Le deuxième problème est que cette DCS est financée en majorité par les puissances occidentales à savoir les USA , le RU , la France , les Pays-Bas , l’ Allemagne , le Danemark , le Canada , le japon qui assurent le financement de la formation comme de l’ équipement MAIS AUSSI par des dons ………… Oui mais lesquels ? Mystère , perso je n’ en sais rien du tout …………..
    .
    Un truc qui me paraît intéressant ……….
    D’ après des déclarations d’un porte-parole du Département d’État datant de 2016 , l’ aide US qui se monte à 23 millions de dollars passe par l’ USAID soit l’ Agence des USA pour le développement international , MAIS , en mai 2018 , CBS NEWS annonce que les USA suspendent le financement de la DCS , c’ est à dire des casques blancs ………….
    La question est : pour quelles raisons précises ont-ils décidé cela ?
    .
    Plus embêtant , toute une série de polémiques diverses et variées tout azimut va fortement et durablement altérer leur réputation ( celle des casques blancs ) qui sera mise à mal par le régime ainsi que par son principal soutien , la Russie , qui vont les accuser d’ entretenir certains liens avec les rebelles ………….. malgré le fait que les casques blancs qui assurent de leur neutralité comme de leur impartialité soient nommés pour le Prix Nobel de la Paix en 2016 !
    .
    C’ est ainsi que le 23 septembre 2016 , une série d’ attaques et de bombardements indifféremment russes ou loyalistes va les frapper visant trois de leurs quatre centres , en mettant deux d’ entre-eux hors service tandis que la demande en secours et soins prend de plus en plus d’ ampleur ………..
    Durant la période 2016–mars 2018 , plus de 200 casques blancs vont perdre la vie , 500 seront blessés ………………
    .
    Selon Wikipedia :
    « Les forces aériennes russe et syrienne pratiquent régulièrement ce qui est appelé la « double-frappe » (ou « double-tap » en anglais), et qui consiste à revenir frapper deux fois une même cible à quelques minutes d’intervalle pour viser les secouristes des Casques blancs.
    .
    En décembre 2016, un casque blanc est enlevé à Alep par des forces pro-régime. Le 12 août 2017, sept Casques blancs sont assassinés par balles par des hommes armés dans leur centre de Sarmine, dans le gouvernorat d’Idleb. Des véhicules, du matériel, dont les fameux casques portés par les secouristes sont alors volés. L’AFP indique également que « selon l’OSDH et des militants, l’un des Casques blancs tués était apparu dans une vidéo qui a fait le tour du monde en 2016 : on le voit éclatant en sanglots en tenant dans ses bras une fillette de quatre mois sortie des décombres après un bombardement sur la ville d’Idleb ». Le 26 mai 2018, cinq autres Casques blancs sont massacrés par un commando d’hommes armés à Tal Hadya, dans le sud du gouvernorat d’Alep. »
    .
    « Des véhicules, du matériel, dont les fameux casques portés par les secouristes sont alors volés. »
    C’ est bien joli , mais ce qui serait intéressant serait de connaître la quantité de tout ce matos escamoté ……………. 15 ou même 30 casques , ne prêteront guère à conséquences , mais si c’ est 300 voire 500 , ce n’ est déjà plus du tout pareil ………………..
    Et moi je pose une autre question : ont-ils été infiltrés , noyautés , utilisés à d’ autres fins ?
    .
    Pour plus d’ infos , lisez donc la partie « Propagande et Complotisme » sur Wiki , c’ est assez instructif , par contre il convient d’ en prendre et d’ en laisser ………….
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Casques_blancs_(Syrie)
    .
    Je joins une vidéo mais bof ! Je préfère tout de suite prévenir l’ aimable assistance ( si si , aimable ….. ) que selon moi , mis à part que tout paraît bidon de chez bidon , elle ne prouve strictement rien par elle-même ; on ne sait pas où c’ est tourné , qui est réellement à la base de cette mise en scène , rien de rien de chez personne …………..
    C’ est vraiment une illustration de la force de l’ image dans tout ce qu’ elle peut exercer de pouvoir persuasif au rabais ………..
    Enfin , s’ il y a des amateurs , après tout ………….. la voici :
    https://www.youtube.com/watch?v=1tJyLhSmYcU
    .
    Il appartient à chacun de se faire son idée sur la question ……………. 🙂

  43. ScopeWizard dit :

    Posons donc une question en forme d’ hypothèse particulièrement impopulaire et dérangeante :
    et si l’ attaque chimique était beaucoup plus justifiée que notre moralisme voire notre morale occidentale ne saurait tolérer ?
    Bref , en l’ occurrence le régime de Damas a t-il le choix , n’ en ferions-nous pas de même en pareille situation si nous étions nous-mêmes sur le terrain confrontés à un tel ennemi ?
    .
    Voilà qui est délicat , n’ est ce pas ?
    .
    Et oui , chez-nous , quand ça chauffe , dans les manifs par exemple , on se prend bien du lacrymo et autres gaz incapacitants ou autre ?
    Alors , où est la différence ? Dans sa nocivité , sa létalité , ses séquelles , sa dispersion ?
    Donc , c’ est une question de curseur ……………………. ou de …………………….. ?
    Pas évident ……………………………
    .
    Bon , mais indépendamment de ce léger détail technique à résoudre , je crois que nous devrions nous interroger sur le concept de « ligne rouge » ?
    .
    Voici donc quelques éléments déjà précédemment exposés que je soumets à votre sens critique ……………………
    Essayons de faire le point sur la situation……………….
    .
    Comme précédemment annoncé , concernant les récentes frappes de la coalition , elles ont été , comme chacun sait , motivées par l’existence d’une « ligne rouge » ; cette ligne rouge étant à ce jour , seulement au stade d’un concept qui doit son existence , en l’occurrence , à l’utilisation de l’arme chimique dont l’ONU a décidé l’interdiction .
    .
    Pourquoi ?
    .
    Eh bien , parce que l’arme chimique ne choisit pas ses victimes étant donné son mode d’action et peut ainsi toucher autant les cibles auxquelles elle est initialement destinée que les civils les plus paisibles ( jeunes , vieux , femmes , enfants , animaux ) , les coupables que les innocents , en ne limitant pas ses effets au seul périmètre « utile » ; par exemple , si le vent se lève ou tourne un périmètre indésirable plus vaste dû à sa propagation peut en effet se retrouver affecté .
    .
    Cependant , jusqu’ »à présent , il ne s’agit pas de l’ arme la plus meurtrière qui soit surtout si on la compare à un bombardement massif fait d’un tapis de bombes lourdes et puissantes sur une zone étendue .
    .
    N’empêche que seule l’arme chimique est prohibée , pas le « carpet bombing » fut-il au phosphore ……………
    Quelqu’ un a vu les dégâts du phosphore sur la peau humaine ? Ben moi oui , ce n’ est pas ce qu’ il y a de plus beau , je puis vous l’ assurer ………….
    .
    Bien évidemment , mourir par suffocation ( ou autre ) est atroce mais quelle agonie longue et douloureuse ne l’est pas , que l’ on soit touché par des éclats , du napalm , une mine , une simple balle , ou qu’ on se reçoive son propre toit sur la tête ?
    .
    Quoi qu’il en soit , il en est ainsi vu qu’à présent nous avons hiérarchisé l’horreur provoquée par telle ou telle arme …………..
    .
    Sachant tout ceci , il est maintenant grand temps de nous interroger sur les raisons qui peuvent pousser Bachar Al Assad et son régime à s’en servir…………………
    .
    Déjà , l’armée syrienne n’est pas très puissante , elle a considérablement rétréci au lavage … Raison pour laquelle , par exemple , le Hezbollah ( groupe islamiste chiite et parti politique basé au Liban formé au début des années 1980 ) est venu prêter main forte ………. puis évidemment les Russes…………..
    .
    N’oublions pas qu’en face , indépendamment des torts d’Assad concernant les quelques 260 djihadistes libérés des geôles du régime , l’EI constitue une force extrêmement déterminée , bien équipée , composé de fanatiques fous furieux et jusqu’ au boutistes ………………….
    .
    Il s’agit de prendre également en compte qu’aujourd’hui l’Occident ( et plus spécialement la France ) a impérativement besoin de se remettre dans le jeu diplomatique syrien et plus globalement moyen-oriental en dehors des États du Golfe , s’il tient à retrouver sa place de choix qui était auparavant la sienne , notamment « en faisant plaisir » aux opposants d’Assad ( ceux que nous appelons si affectueusement « les modérés » ) et en se mettant dans la poche le peuple syrien lui-même en jouant finalement un jeu fort cynique sur le dos de la Syrie toute entière …………………
    .
    Nous sommes carrément dans de la psychologie ; en effet , ces frappes qui n’ont tué ( à ce qu’on en sait ) personne , ont été effectuées une fois que le terrain , à la fois diplomatique et stratégique , ait été soigneusement préparé pendant plusieurs jours………………..
    .
    Donc , ce que l’on peut d’ ores et déjà en conclure c’est que ces frappes aussi spectaculaires , puissantes , précises , coordonnées et ciblées soient-elles ne sont en fait qu’un coup de semonce après le « coup de sang » de Trump sur la base D’Al Chaayrate datant d’ avril dernier ( 2017 ) suite à l’ attaque chimique de Khan Sheikhoun une fois de plus attribuée à Damas………………
    .
    La grande question en filigrane de tout cela consistant à nous interroger honnêtement sur ce qu’a été notre attitude durant ces longs mois précédent cette intervention .
    .
    Pourquoi , après les « printemps arabes » ( décembre 2010 jusqu’ à mi 2012 ) aux envies démocratiques affichées ayant déboulonné les vieilles gloires du pouvoir , dont j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’ils puissent avoir été tous si « spontanés » que ce que l’on s’est échiné de nous persuader , s’être imaginé qu’il en irait exactement de même concernant la Syrie ?
    .
    Il est clair que Kadhafi comme Assad étaient en tous points « parfaits » lorsqu’ils furent invités prestigieusement à Paris durant le quinquennat du président Sarkozy… pourtant quelques mois plus tard , pour X raisons , force est de constater qu’ ils ne valaient plus rien……………….
    .
    Par conséquent , nous avons adopté une attitude hostile qui nous a considérablement desservis et nous a progressivement écartés du Moyen-Orient……………………..
    .
    Alors que l’EI était très clairement l’adversaire à abattre , nous nous sommes attaqués au régime syrien laïc , certes dirigé d’une main de fer , mais , dans ces pays , peut-il réellement en être autrement à condition évidemment de faire l’effort d’accepter de voir les choses en dehors de notre prisme occidental par définition déformant ?
    .
    Sacré question épineuse s’il en est …………….
    .
    Bref , si au lieu de cette hostilité envers la Syrie nous l’avions aidé, nous aurions coupé l’herbe sous le pied de la Russie de Vladimir Poutine qui qu’on le reconnaisse ou pas est désormais notre alliée dans la lutte contre l’islamisme radical ; en conséquence , la Russie ne serait pas revenue au rang d’interlocuteur incontournable et de puissance reconnue… Aujourd’hui , il ne s’agit ni de s’en plaindre ni de pousser des cris d’orfraie , de ce point de vue nous en sommes responsables …………
    Nous avons fait preuve d’une telle pusillanimité et de tant d’atermoiements que les russes se sont engouffrés dans la brèche en mettant au maximum à profit nos craintes et contrairement à nous n’ont pas hésité à aller sur le terrain et à frapper fort avec la bénédiction de la Syrie de Bachar Al Assad qui , si nous ne lui avions pas manifesté une telle hostilité par la présumée réussite de la « Théorie des Dominos » des « Printemps Arabes » , nous aurait probablement accueilli à bras ouverts .
    À présent , la Russie occupe la place et est revenue au tout premier plan ……………
    .
    En ce qui me concerne , je considère que nous avons commis là une faute politique majeure ( qui s’ il faut en croire certaines thèses ne doit rien au hasard ) et avons tout compte fait encouragé le régime syrien à utiliser l’arme chimique afin de compenser une infériorité numérique et bénéficier d’un atout stratégique et tactique face à des adversaires , qui je le répète , font feu de tout bois n’hésitant pas à prendre la population riveraine en otage , obligée de collaborer , d’aider , voire de se rallier tout en servant de bouclier humain ……………….
    .
    Sans oublier qu’à partir du moment où il est possible que les rebelles djihadistes aient creusé tunnels et galeries les mettant à l’abri des bombardements conventionnels , il est bien évident qu’ avoir recours à l’arme chimique permet d’abréger les combats et d’épargner nombre de soldats de l’armée régulière syrienne dont elle a tant besoin ; ne pas prendre en compte l’éventualité de cette raison évidente encourageant l’utilisation d’une telle arme en se contentant de réduire le régime syrien au rang de boucher sanguinaire impitoyable dénué de toute conscience ou de la moindre humanité ne saurait être en aucun cas pleinement satisfaisant et reviendrait à lui attribuer 100% des torts ( ce que l’ Occident ne cesse de faire par exemple en quantifiant systématiquement les centaines de milliers de morts ( la Presse avance des chiffres alors qu’ en réalité on ne les connaît pas avec précision vu l’ état du chaos qui règne dans tout le pays ) qui tous seraient dus au régime syrien et à lui seul … )………………
    .
    Maintenant , il est en parallèle évident que des « dommages collatéraux » sont à redouter à chaque fois que des populations innocentes prises dans la nasse et entre deux feux vont trinquer ……………..
    .
    Et c’ est bien là que moralement et humainement se situe le nœud du problème par rapport à l’ opinion publique au sens large ………………..
    .
    Bon , mais indépendamment de ce constat somme-toute personnel sur ce vaste volet politique dont nous pouvons débattre longtemps , je dirais que nos frappes sont acceptables d’abord par leur aspect « coup de semonce », ensuite par celui consistant à faire respecter l’interdiction de l’utilisation de telles armes dont l’aspect « terreur » ne doit pas nous échapper .
    .
    Seulement , cette « ligne rouge » ne saurait se limiter à la seule Syrie : au Yémen , au Soudan , il semblerait que de telles armes soient également mises en œuvre……………
    Par voie de conséquence nous devons nous montrer cohérents et tenir le raisonnement jusqu’au bout , ne pas se contenter de ces bombardements sur l’ unique et malheureuse Syrie ……………..
    .
    Sauf que cela me semble bien difficile voire impossible à mettre en place ……………….

    De telles interventions constituent une ingérence dans les « affaires internes » des pays concernés et même si nous le sommes nous ne pouvons pas éternellement faire les « forts » et multiplier de telles frappes à tout bout de champ ceci dans le but de faire à la fois respecter l’interdiction et d’ espérer ramener les belligérants à la table des négociations …………………
    .
    Comme vous le voyez , c’est compliqué ! Donc une simplification s’ impose !
    .
    Alors , le mieux à faire à la lumière de tout ce que nous savons serait d’inclure ce concept de « ligne rouge » directement dans la Charte des Nations Unies en ajoutant une clause validant ledit concept dans l’article 42 .
    .
    .
    Article 41
    .
    Le Conseil de sécurité peut décider quelles mesures n’impliquant pas l’emploi de la force armée doivent être prises pour donner effet à ses décisions, et peut inviter les Membres des Nations Unies à appliquer ces mesures. Celles-ci peuvent comprendre l’interruption complète ou partielle des relations économiques et des communications ferroviaires, maritimes, aériennes, postales, télégraphiques, radioélectriques et des autres moyens de communication, ainsi que la rupture des relations diplomatiques.
    .
    Article 42
    .
    Si le Conseil de sécurité estime que les mesures prévues à l’Article 41 seraient inadéquates ou qu’elles se sont révélées telles, il peut entreprendre, au moyen de forces aériennes, navales ou terrestres, toute action qu’il juge nécessaire au maintien ou au rétablissement de la paix et de la sécurité internationales. Cette action peut comprendre des démonstrations, des mesures de blocus et d’autres opérations exécutées par des forces aériennes, navales ou terrestres de Membres des Nations Unies.
    .
    .
    Il me semble judicieux que les 5 pays membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies à savoir le Royaume-Uni, la Russie, la Chine, la France , et les USA , s’entendent et soient en charge de cette modification qui me paraît indispensable si nous ne voulons pas passer pour de cyniques et hypocrites opportunistes … ce qui soit-dit en passant nous enlèverait une grosse épine du pied et légitimerait pleinement aux yeux de tous notre dernière intervention armée en nous mettant tous d’ accord ………………
    .
    Autrement-dit , l’ aspect « ligne rouge » sélective et arbitraire tant décrié se métamorphoserait en un aspect préventif accepté et consenti par l’ ensemble de tous les signataires qui en reconnaîtraient la pertinence sur un plan déontologique et humanitaire et plus sur le plan « ça nous arrange parce que ça fait nos affaires sur le moment » ………………
    .
    On pourrait déjà commencer par ça ; et à mon avis là-dessus le président Macron a une grosse carte à jouer , l’ UE également .
    .
    De surcroît , autre avantage et non des moindres d’ une telle disposition : ces ingérences ne serviraient plus de bon prétexte tout trouvé afin de se doter d’ une arme « supérieure » car effectivement à long terme je redoute une funeste et terrifiante conséquence que ces actions ciblées sporadiques risquent d’ engendrer ………………..
    .
    Et oui , si nous continuons sur cette lancée , comment allons-nous nous-y prendre afin de convaincre le reste des pays de la planète désireux de le faire , d’ y renoncer et de ne pas se doter de l’ arme nucléaire ?
    Pour quelle raison impérieuse à leurs yeux croyez-vous que nombre d’ entre-eux veulent la posséder et se constituer un armement à minima dissuasif à commencer par la Corée du Nord ( qui pourrait parfaitement par la suite proposer de l’ armement nucléaire à certains de nos ennemis voire à des terroristes … ) ?
    .
    Comment allons-nous empêcher une telle prolifération si nous ne « régularisons » pas le truc ?
    .
    Il y en a qui ont très-bien retenu la leçon des fins tragiques et brutales de Saddam Hussein et de Kadhafi , deux dirigeants légitimes autrefois « amis » et partenaires de choix de l’ Occident , brusquement à la fois rejetés , honnis , trahis , livrés à la vindicte populaire , et qui ne veulent surtout pas risquer de subir le même sort …
    Et quid de l’ Iran à ce sujet ?
    Et s’ il n’ y avait que le nucléaire … mais il n’ y a pas que le nucléaire …
    .
    Une fois ouverte , qui saura refermer la boîte de Pandore ?
    .
    Bien souvent , nos pêchers ont de longues ombres …
    .
    Il est plus que jamais nécessaire d’ agir dans le but de limiter les risques au maximum à fortiori à présent que nous sommes 8 milliards …

  44. Alex dit :

    Ils ne sont plus crédible depuis longtemps avec leurs soit disant attaque chimique du regime de Assad, les déclarations des derniers jours porte à croire que l’occident s’apprête encore à frapper histoire d’enfoncer encore un peu plus la Syrie dans l’abîme et il faut croire redonner espoir aux drapeaux noir !

  45. ScopeWizard dit :

    Dans la série « rectifions » :
    .
    « Durant la période 2016–mars 2018 , plus de 200 casques blancs vont perdre la vie , 500 seront blessés ……………… »
    .
    ACH NEIN !
    .
    Lire :
    Durant la période 2013–mars 2018 , plus de 200 casques blancs vont perdre la vie , 500 seront blessés ………………
    .
    Hast du verstanden? 2013 und nicht 2016 ! 2013 !
    https://www.youtube.com/watch?v=zcsi3PDHKRI