Yémen : L’Espagne annule une commande de munitions passée par l’Arabie Saoudite

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Tokamak dit :

    Les ONG s’indignent des erreurs commises par la coalition mené par l’AS. Bien entendu, une « Force » ne doit pas viser les civils, c’est inutile et contre-productif. Mais, l’ennemi (iranien) est libre de massacrer des civils et d’utiliser des civils comme bouclier humain. Les ONG soutiennent l’Iran.

  2. Poorfendheure dit :

    En Espagne, il n’y a pas que les matador qui en ont

  3. Etiennebee dit :

    Et bien, on se dit qu’il est important d’être autonome pour la fabrication de ses équipements militaires et de ses munitions … ou au moins d’avoir sécurisé ses approvisionnements
    Aux acheteurs de F35, je passe bien le bonjour ! (et aussi un petit salut à ceux qui trouvent qu’il n’est pas utile d’être autonome pour les munitions de petit calibre)

  4. Jean dit :

    Bonne chose mais l’Arabie Saoudite va certainement se tourner vers les USA qui eux n’auront aucun scrupule à lui vendre tout ce qu’elle désire.

    • Vince dit :

      Chacun prend ses résponsabilités. Le « si c’est pas moi c’est l’autre » n’a jamais constitué une politique – et encore moins une morale évidemment.

  5. jyb dit :

    propos de madame parly : factuellement faux et moralement indécents.

    • Vince dit :

      Juste des éléments de langage mis bout à bout. Elle a dû faire ses études chez les Jésuites.

    • Edouard dit :

      Ceci dit, ça coute pas bien cher de dire un truc comme ça… Avant d’avoir la gopro d’une équipage Emirati fixé sur le canon du Leclerc, on peut se lever tôt.

  6. Frank dit :

    Etes vous sûr que l’Espagne produise des bombes à guidage laser ?

    • Etiennebee dit :

      Oui. Raytheon est implanté dans le sud de l’Espagne et produit ce type de munition

    • Posteur dit :

      Apparemment…
      Je me demande bien quelle entreprise les produits.
      .
      D’ailleurs Madrid va devoir également rembourser les 9.2M d’euros qui ont déjà était payer selon CI.
      .
      « En outre, en juillet, Madrid et Riyad ont signé accord pour la livraison de cinq corvettes Avante 2200 à la marine saoudienne, pour un montant total de 1,8 milliard d’euros. De quoi donner une bouffée d’oxygène au constructeur naval Navantia et créer (ou maintenir) environ 6.000 emplois en Espagne pendant cinq ans. »
      .
      Pendant 5 ans pour 6000 emplois ? Ca fait beaucoup je m’attendais à beaucoup moins mais il faut voir si ce contrat ne pas être non plus annulé ou subir les pressions des ONGs.

    • Frank dit :

      @ Frank Question certainement pertinente, mais pourriez-vous EVITER d’utiliser un pseudo déjà choisi? Ce n’est pas ce qui manque, et je ne voudrais pas me voir attribuer des propos qui ne sont pas les miens. C’est soit mesquin, soit paresseux, soit de la distraction. Dans le doute, j’opte pour la dernière hypothèse.
      Mais si chacun s’amuse à ça, moi y compris, L. Lagneau aurait la charge supplémentaire de vérifier chaque adresse @ accompagnant les commentaires. Et tout le monde serait perdant.
      Bien à vous.
      PS: L’ AA espagnole utilise des Pareway IV de Raytheon depuis la fin de l’année dernière, avec leurs deux premiers EF au standard le plus récent. Et n’en fabrique pas, sauf erreur.

      • Harambe dit :

        Et s’il se prénommait lui aussi Frank ? Vous y avez pensé ?

        Rajoutez un nom ou quelque chose pour vous différencier.

        • Fabien dit :

          J’ai le même problème. Mais mon double a le bon goût d’avoir des propos et opinions proches des miennes. Donc j’assume car ses interventions sont rares même si je me me suis fait rattraper une fois où deux sur ses déclarations.

  7. jyb dit :

    Les bombardements à outrance ne sont pas des bavures mais une stratégie de la coalition arabe.
    Depuis 2015, les civils, les infrastructures du secteur vivrier, les sites culturels mais aussi les hôpitaux,
    les écoles sont les cibles des bombardements.
    Ces crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis dans une totale impunité sont la faillite des valeurs chèrement défendues après les deux guerres mondiales.

    • Castel dit :

      C’est à dire, à peu de chose près, la stratégie de Bachar el Assad en Syrie ( avec le gaz en moins, quand même)

    • Thinker dit :

      Blablabla. Ça c’est factuellement faux. En fait plus ça va et moins il y a de bombardement et plus il y a d’investissement sur le terrain.
      Un bon site pour suivre ce qui se passe sur le terrain: https://globaleventmap.org/#!area=5&overview=15&lat=15.44559070792772&lng=45.642893632875484&zoom=8&map_type=hybrid
      Si vous utilisez la presse occidentale, on ne vous parlera que des bombardements ratés, des attaques houtis réussies en mer, de la situation humanitaire civile, et éventuellement des cargaisons d’armes saisies quand il y en a, en s’appuyant sur les communiqués de l’ONU, ceux des houtis et les déclarations très rares des politiciens occidentaux.
      Là la coalision tente un nouveau truc, et apparemment la prise d’Hodeida n’est plus son objectif principal. C’est trop difficile à vendre aux humanitaires moralistes qui se moquent bien que ce pays devienne une base arrière à des milices qui agresseront périodiquement l’Arabie Saoudite et menaceront le trafic naval en mer Rouge en permanence. Une autre solution a été trouvé: il s’agit de finir le conflit en affamant seulement la plus petite partie possible du pays. Si tout ce passe bien d’ici à 10 jours, on ne parlera même plus de prendre Hodeida.
      L’appel à la morale et à des valeurs chèrement défendue dans un monde post-hitlérien quand nos dirigeants se torchent dans la déclaration des droits de l’homme depuis plus d’un quart de siècle et que les 3/4 de la planète s’en fiche complètement commence sérieusement à être décrédibilisé…

      • jyb dit :

        @thinker
        investissement sur le terrain : oui mais pas comme vous l’entendez. Les saoudiens
        bombardent les civils, puis négocient l’arret des bombardements en achetant les chefs tribaux. S’ils refusent, on rebombarde. C’est cette stratégie qui est mise en place depuis l’échec de la bataille d’hoddeida. Et il semble mais c’est un peu tôt pour etre affirmer catégoriquement qu’il y ait des résultats.
        affamer la plus petite partie du pays : comique. etes vous allez récemment à aden ?
        parce que la crise alimentaire touche de plein fouet aden et mukkhala qui n’ont jamais été sous contrôle houtis et ^sont depuis 2015 sous « administration » des émirats arabes unis. C’est un fait. Ne me demander pas pourquoi cette zone à l’écart des combats est touchée, je n’ai pas la réponse.

        • Thinker dit :

          Quel échec de la bataille d’Hodeida monsieur ? Ils ont déclaré qu’ils allaient entré, ils ont demandé aux civils d’évacuer, ils ont attendu que les civils évacuent, ensuite à commencer à bombarder les quartiers limitrophes de l’aéroport pour préparer le terrain. Le tout sous un tel concerto de pleureuse qu’ils ont finalement décidé de changer de plan.
          A Aden les civils ne bénéficient pas de l’aide humanitaire gratos monsieur. Elle entre tout par Hodeida et où elle est récupérer par les Houtih et distribuer selon leur bon vouloir aux gens les mieux disposer. Il est évident que les zones sous contrôle de la coalition ne touche rien sur cette nourriture gratuite. Ils se plaignent du prix de la bouffe, et quand on a la force de se plaindre c’est qu’on est pas encore en état de famine.
          D’ailleurs les humanitaires pas le contraire. Ils ont publié des tas de cartes des zones touchés par la mal nutrition et la famine, ainsi que celle de la diffusion du choléra et du manque d’eau potable. Ils appellent l’Arabie à cesser de bombarder les puits et les Houtih à faire plus attention aux canalisations quand ils creusent leurs tranchées. Le choléra et la famine sont dans les zones sous contrôle Houtih.
          Après le caractère tribal du Yémen est une réalité et un vrai problème: vous filez un bifton au bon gars, et immédiatement vous avez 10 000 personnes qui font un retournement d’alliance ou qui déclenchent une émeute.
          Et comment ils font à votre avis les Houtihs quand ils sont confrontés à une émeute populaire ? Tir dans le tas ? Prison ? Torture ? Et si un journaliste a filmé la scène ? Sans doute rien parce qu’ils sont gentils et abattre un journaliste c’est un crime de guerre.
          Ce qui est quand même curieux c’est que ces émeutes de la faim se déclenchent pile quand les Saoudien et les émiratis font des progrès sur le terrain dans le nord.
          L’Arabie a boycotté le Qatar parce qu’en plus de se rapprocher de l’Iran et de négocier l’exploitation du gaz, il a pris position contre elle au Yémen et utilise ses réseaux frères musulmans…

          • jyb dit :

            @thinker
            Vous êtes très mal informé et de plus ne connaissez pas grand chose.
            bataille d’hoddeida : cf mon autre com mais je ne vais pas jouer sur les mots quelles qu’en soient les raisons. al hoddeida n’est pas tombé.
            aden depuis 2015 est controlé par les émirats arabes unis.
            C’est le plus grand port du yémen, et dp world (compagnie émiratie) 3ème operateur portuaire mondiale y est chez lui.
            J’ajouterai que l’aéroport d’aden est aussi sous contrôle des émirats arabes unis.
            Nous n’en sommes pas encore à la résolution politique du conflit mais les émirats à travers les forces appelées « ceinture de sécurité » rendent possible l’indépendance du sud yémen.
            C’est entre les indépendantistes et les « légitimistes » fidèle à abd rabbo mansour hadi qu’il faut chercher les causes de la destabilisation du sud d’une part et dans les choix « stratégiques » des émiratis pour obtenir le soutien de certains acteurs d’autre part.
            Autre erreur relative au yémen par rapport au qatar. L’arabie saoudite a bien avant le différent avec le qatar soutenu les frères musulmans yéménites ( le mouvement al islah)
            Je pense que si vous recherchez « yemen » dans le moteur de recherche du blog, vous retrouverez les infos.

    • NRJ dit :

      @Jyb
      Tout comme la guerre. Est-ce normal que les militaires soient les seuls à devoir donner leur sang ? Non, du moins pas plus qu’il soit normal que des civils meurent. La guerre concerne tout le monde, et pas seulement les bidasses. Sinon, on a la situation actuelle ou l’on applaudit comme des nigauds les interventions de nos brillants politiciens.

      Une chose qu’on devrait apprendre de l’Allemagne : la guerre c’est triste, mais elle n’est pas réservée aux militaires. Leur seul travail est de défendre dans la mesure du possible leur population et l’intégrité de leur territoire.

      • jyb dit :

        @nrj
        assez d’accord même si le raccord avec mon propos n’est pas évident.
        votre référence et l’histoire d’alep, mossoul, syrte, saada me font penser à « automne allemand »
        https://www.actes-sud.fr/catalogue/romans-nouvelles-et-recits/automne-allemand

      • tschok dit :

        @NRJ,
        .
        La guerre est un voyage en Absurdie. Il n’existe aucune limite technique ou matérielle aux atrocités qui peuvent être commises par les uns ou les autres contre les uns et les autres.
        .
        Si vous n’y mettez pas de limites morales ou légales – puisqu’il ne reste plus que ce type de limites, fragiles par définition – vous vous engagez pour un crescendo dans l’horreur qui n’a pas de fin, sauf la fin de la guerre. C’est une sorte de voyage au bout de l’enfer.
        .
        Au bout du compte, c’est extrêmement traumatisant pour tout le monde. Ca traumatise les gens sur des générations. Par exemple, aujourd’hui encore, on se souvient de l’utilisation des gaz pendant la Première Guerre Mondiale. On se souvient encore des horreurs de la guerre des tranchées. Cela a des conséquences énormes sur les peuples, en réalité. Demandez aux Russes s’ils ont conservé de bons souvenirs de l’invasion allemande. Les horreurs de la guerre engendrent des conséquences profondes et sur le temps long. Regardez l’Allemagne aujourd’hui: comment supporter un passé aussi lourd?
        .
        Donc, le but du jeu, c’est quand même de réduire au minimum les horreurs de la guerre, donc de retarder le plus possible le moment de leur apparition et de marquer le coup à chaque fois qu’un événement atroce se produit. Sinon, vous mettez en route la machine du toujours pire et le truc ne s’arrête plus. On va d’horreur en horreur et c’est toujours pire.
        .
        C’est pas du tout un truc intellectuel, c’est un condition de survie. C’est tout simplement ce qu’on appelle le droit des gens de ne pas être massacrés, violés, écartelés, tabassés, brûlés vifs, torturés, etc.
        .
        Ce n’est pas un gadget de gauchistes,comme le dit un internaute un peu plus bas, mais pour le comprendre, il faut se prendre des bombes sur le coin de la gueule. Il faut qu’un bataillon de nazis débarque dans notre ferme, pillent tout ce qui s’y trouve, tue les animaux, foute le feu partout, égorge notre femme, viole notre fille, pende notre fils et se barre en nous laissant au milieu des ruines. Et là, à ce moment, soudainement, ça nous revient et on se dit que non, décidément, c’est important.
        .
        La preuve qu’on a oublié, c’est que de plus en plus souvent, ça ne nous semble pas important. Parait que c’est normal: l’homme a une capacité d’oubli.
        .
        Donc, non, la seule mission des militaires n’est pas que de défendre un territoire et une population. Il y a aussi l’obligation de faire gaffe à ce qu’on fait et de ne pas massacrer n’importe qui. Il y a l’obligation de retarder le moment de l’atroce et de le limiter.

        • NRJ dit :

          @Tschok
          Je suis tenté de vous dire: réciprocité. Si on fait face à un adversaire respectant les conventions de Genève, les civils, et le droit commun, alors nous nous devons de respecter également les mêmes lois. Si l’adversaire ne les applique pas, alors il n’y a aucune raison pour que nous appliquions ces lois, que l’ennemi soit une nation, ou une simple milice. Je ne pense pas que les rebelles houtis respectent tant que ca le droit commun, donc de fait les saoudiens n’ont pas forcément à le respecter non plus (cela dit, je suis contre l’intervention saoudienne). En outre, si les civils doivent présenter une menace pour les militaires d’un pays, il est normal que les militaires de ce pays tuent des civils (typiquement, je ne vois aucune raison pour que des soldats français meurent à la place de civils afghans qui sont indifferents qui soutiennent derrière les Talibans).

  8. jyb dit :

    crisis in yémen (autocracy, neo-liberalism and the disintegration of a state) par helen lackner
    pas de traduction française, malheureusement. C’est l’étude la plus juste et rigoureuse publiée récemment pour comprendre la situation qui prévalait au yémen jusqu’à la guerre des saoud.

  9. Jack Shit dit :

    Ce qui est fait avec nos armes, une fois vendues, ne nous regardent nullement.
    Donc : mesure idiote de gaucho.

    • Frédéric dit :

      Non, en principe, il y a des règlements et des consignes d’utilisations dans les contrats d’armements. Par exemple, ne pas revendre sans autorisation, ne pas utilisé lors de la répression de civils, etc…

      • Pascal (l'autre) dit :

        Oui mais c’est comme si on demandait à un acquéreur d’ une Ferrari ou d’une Lamborghini de respecter scrupuleusement toutes les limitations de vitesse.

  10. MARC CHASSILLAN dit :

    correction technique: l’Espagne ne vend pas des bombes à guidage laser, seulement des corps de bombe fabriqués par Expal. Les kits de guidage viennent des USA, Raytheon.

  11. Thinker dit :

    Les émiratis affrontent une forte contre-offensive dans la bande côtière occidentale. On dirait bien qu’ils sont en train de balader complètement leurs adversaires au point qu’on se demanderait presque si ils sont commandés par des Russes…
    http://www.english.iswnews.com/3002/latest-updates-on-yemen-4-september-2018-front-lines-situation/
    Avant cette contre-offensive, le front s’était transformé en ligne de position.
    Comme c’est un site de communication Houti, l’info la plus importante fait 3 lignes sans photos d’illustration…

    • jyb dit :

      – bien comprendre qu’il n’y a pas un front au yémen mais 3,4 ou 5 ( hoddeida, ibb, taez, saada…)
      Pour defendre et contre attaquer sur le front d’hoddeida, les yéménites ont du dégarnir le front de saada ce qui a provoqué immanquablement une ouverture vers saada et de violents combats la semaine dernière. Sur le front de taez la topographie donne l’avantage à l’action défensive d’ou des positions relativement figées. La bande cotière ou les populations sont plutôt hostiles est plate et aride. Les eau ont pu deroulé jusqu’aux abords d’hoddeida mais sont exposés à des raids sur leurs positions arrières et sur leur ligne logistique.
      En terme de gain sur le terrain, la coalition marque des points mais à quel prix ? difficile à évaluer tant en vie qu’en petrodollar…Les eau ont du stopper leur offensive sur hoddeida début juin après qu’une contre offensive ait fait reculé leurs forces.
      Les unités yéménites pro coalition et les forces étrangères ( mercenaires) ont renaclé à poursuivre des combattants incertains.
      pour info : de rares infos ont filtré sur le cas des mercenaires soudanais. Le 7 avril 2017, les meilleurs hommes du contingent soudanais ( 1 bataillon de la 9ème division aéroportée des forces armées soudanaises) sont tombés dans une embuscade dans la province de hajjah. bilan inconnu mais les yéménites ont pourchassé 2 jours les survivants avant que les saoudiens ne sécurisent le secteur.
      L’évènement marque un tournant dans l’engagement des soudanais au yémen.
      A la décharge de la coalition, nonobstant son incurie, manoeuvrer des troupes disparates, n’aillant jamais combinées ensembles relève de la gageure

  12. jyb dit :

    le patron de l’us centcom est en ce moment à aden ou il rencontre le major general émirati (taher al aqili) officiellement pour parler du soutien us aux gardes cotes yéménites mais un autre sujet pourrait etre plus de circonstance. Les émiratis ont enrolé des milices djihadistes, pour certaines commandées par des djihadistes dans le colimateur (ce n’est pas une image) des usa.

  13. jyb dit :

    une info spéciale pour @thaurac. Un libanais du hezbollah aurait été tué au yémen, la semaine dernière. inconnu au bataillon, mais il était (aurait été) chef d’un camp d’entrainement.
    Fin juillet déjà la coalition avait rapporté la mort de 6 hezbollih mais r

  14. jyb dit :

    dsl suite :
    donc aucun rens pour confirmer ou infirmer.
    encore une fois je ne doute pas que des miliciens libanais soient présent au yémen, ni des irakiens sunnites et chiites (dont la présence est avérée ) mais cette présence alimente plus la propagande qu’elle n’influe sur la conduite des opérations.

  15. Fabien dit :

    J’ai le même problème. Mais mon double a le bon goût d’avoir des propos et opinions proches des miennes. Donc j’assume car ses interventions sont rares même si je me me suis fait rattraper une fois où deux sur ses déclarations.