La Russie va organiser des manoeuvres militaires d’une ampleur inégalée depuis la Guerre froide

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

104 contributions

  1. Schwarzwald dit :

    Les Polonais, les Pays Baltes et l’Ukraine vont être sur les nerfs ^^ tout comme les forces prépositionnées.

    • Starbuck dit :

      C’est en eextrême orient bien loin de la Pologne

    • Stoltenberg dit :

      Cet exercice aura lieu en Extrême Orient russe donc loin des frontières occidentales. Je pense que ces pays doivent se demander quel est le but d’un tel exercice (propagande, dissuasion, autre?). Mais c’est tout.

    • Ali dit :

      Il se déroule dans l’Extrême-Orient russe, visiblement tu ne sais pas trop ou cela se trouve, prend un globe terrestre et revois ta géographie.

    • Schwarzwald dit :

      Au temps pour moi, j’avais vu bielorussie trop vite.
      De 2 pas la peine de le prendre sur ce ton là … Ali … apprend à respecter autrui ça te ferra visiblement pas de mal.

  2. sergeat dit :

    La logistique est bien une des composantes de l’art de la guerre,mais ce qui m’étonne c’est cette composante chinoise car l’espace vital de la Chine avec 1,4 milliard d’habitants se trouve en Sibérie.
    Cette alliance géostratégique momentanée signifie t elle que les US sont réellement un danger potentiel important dans cette région?

    • Pravda dit :

      Tout à fait d’accord, la zone d’expansion chinoise sera la Siberie.
      Visiblement les russes n’ont pas retenu les leçons du passé (quand les nazis s’entrainaient dans l’URSS d’avant guerre )

  3. Blindé dit :

    C’est quoi comme blindé en photo d’illustration ?

  4. Blinde dit :

    Bonjours a tous C’est quoi comme blindé en photo d’illustration ?

  5. Auchat dit :

    La Russie, l’exemple rare d’un pays qui est passé trés rapidement du communisme au fascisme…

    • Robert dit :

      Auchat,
      Vous pouvez sûrement nous définir ce que vous entendez par « fascisme » pour développer votre brillant propos.
      J’attends avec intérêt car c’est certain que vous ne dites pas n’importe quoi quand vous vous exprimez et vous allez nous le démontrer brillamment.

      • Lagaffe dit :

        C’est une excellente question Robert, je me suis replongé dans la définition du Fascisme :
         » Le fascisme est un système politique autoritaire qui associe populisme, nationalisme et totalitarisme au nom d’un idéal collectif suprême. Mouvement révolutionnaire, il s’oppose frontalement à la démocratie parlementaire et à l’État libéral garant des droits individuels. Niant l’individu et la démocratie au nom de la masse incarnée dans un chef providentiel, le fascisme embrigade les groupes sociaux (jeunesse, milices) et justifie la violence d’État menée contre les opposants assimilés à des ennemis intérieurs, l’unité de la nation devant dépasser et résoudre les antagonismes des classes sociales dans un parti unique. Dans le domaine économique, l’état conduit une politique dirigiste mais maintient le système économique et les activités professionnelles. En même temps, le fascisme rejette la notion d’égalité au nom d’un ordre hiérarchique naturel : il définit un « homme nouveau », un idéal de pureté nationale et raciale qui nourrit en particulier l’antisémitisme, l’homophobie, l’exclusion des personnes atteintes d’un handicap et exalte les corps régénérés ainsi que les vertus de la terre, du sang et de la tradition, tout comme il affirme une hiérarchie entre les peuples forts et les peuples faibles qui doivent être soumis. De façon générale, le fascisme exalte la force et s’appuie sur les valeurs traditionnelles de la masculinité, reléguant les femmes dans leur rôle maternel. Il célèbre dans cet esprit les vertus guerrières en développant une esthétique héroïque et grandiose.
        Révélateur d’une crise de la modernité et luttant contre le sentiment de décadence de la civilisation, le fascisme s’appuie aussi sur la mystique romantique du passé et sur l’émotion collective qu’il met en scène dans la théâtralité dynamique d’une religion civile (culte du chef, uniformes, rassemblements, propagande) et suscite ainsi une fascination idéologique et esthétique avérée. Le fascisme se définit lui-même comme « totalitaire », et peut se résumer par une formule de Mussolini : « Tout par l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État ! ». En son sens large, le fascisme se définit comme une réaction aux valeurs de l’humanisme démocratique du siècle des Lumières. Issu des frustrations engendrées par ce nouveau modèle de société, le fascisme rejette les droits de l’homme, le communisme, l’anarchisme, les libertés individuelles et le libéralisme. »
        Humm…

        • Robert dit :

          Lagaffe,
          Tous les amalgames et confusions contenues dans cette « définition » du fascisme ne peuvent que faire sourire, mais on devine bien qui a pu les écrire et qui a pu censurer d’éventuelles définitions du fascisme plus honnêtes que ce mélange volontaire. Wikipedia est bien commode pour y promouvoir exclusivement la pensée unique, c’est pourquoi j’aime tant le prendre comme référence, mais là ils se sont tellement surpassés que peu de personnes seraient capables de discerner l’ironie. Merci, Lagaffe, de l’avoir fait pour nous, nous permettant un moment de franche rigolade.
          Deux ou trois grossières inexactitudes parmi d’autres, le fascisme se situe directement dans la pensée des Lumières qui sont loin d’être « démocratiques » à l’origine. Rousseau porte les germes du totalitarisme dans sa définition de la société.
          A propos justement du totalitarisme,ette étude sur le fascisme qui ne tombe pas dans les caricatures montre la complexité des pensées qui se sont dégagées de ce mouvement.
          https://ehne.fr/article/epistemologie-du-politique/les-modeles-politiques-pour-faire-leurope-depuis-lepoque-moderne/ideologie-fasciste-et-europe
          Et voici l’encyclique « non abbiamo bisogno » de Pie XI condamnant le fascisme pour sa divinisation de l’Etat et le culte du chef, son emprise sur les corps intermédiaires et son endoctrinement des jeunes, comme communisme et national socialisme qui seront l’objet chacun d’une encyclique de condamnation.
          http://avancezaularge.free.fr/pie11_non_abbiamo_bisogno.htm
          Le fascisme n’est ni raciste ni antisémite, ni même totalitaire selon Hannah Arendt qui réserve ce terme au communisme et au national socialisme, ce qui ne lui sera jamais pardonné par la gauche. Le fascisme est étatiste au dernier degré, soumettant toutes les structures sociales à celui-ci un anti individualisme total, un collectivisme national ou le corporatisme représente l’emprise sur les personnes et les communautés par l’Etat.
          C’est un super socialisme nationaliste. Mais il n’existe pas en fascisme cette violence tueuse des totalitarismes, ce fanatisme qui veut régénérer le peuple ou la race, en dehors des réglements de compte et des condamnations à mort, la grande majorité des ennemis politiques sont internés dans les îles Lipari, ce qui est loin des camps allemands ou soviétiques et survivront au fascisme.
          Le fascisme est né et mort avec Mussolini, il n’y a que quelques pales copies depuis, rien de ressemblant, même un Salazar portugais est catholique. Ce qui condamne ce régime, c’est son utopiste, du Rousseau, l’homme est bon mais la société le pervertit, l’Etat dieu, père et mère va le régénérer et lui permettre de donner le meilleur de lui-même au service de la collectivité.
          La « définition » de wikipedia mélange volontairement fascisme et national socialisme. Pas d’eugénisme ni de racisme ou d’antisémitisme en régime fasciste. « L’homophobie » est un terme des dix dernières années, c’est un anachronisme ridicule, encore plus quand on connait un des plus proches de Mussolini, le poète d’Annunzio était homosexuel notoire.
          https://www.dandy-magazine.com/gabriele-dannunzio-sil-nen-reste-quun/
          J’ai bien compris que l’amalgame du fascisme avec ce que vous voulez procède d’une ignorance générale sur la réalité de ce système politique.

      • Castel dit :

        De mon point de vue, on ne peut pas parler de « fascisme », puisque, rappelons que ce terme désigne un régime qui ne se donne même pas la peine d’avoir un aspect démocratique !!
        par contre, Poutine a inventé un nouveau type de régime qu’on appelle aujourd’hui « démocrature »
        Le principe en est simple :
        le candidat du pouvoir s’arrange à éliminer par avance tous les concurrents qui auraient une chance contre lui, par divers moyens tels qu’intimidations, procès type « stalinien », avec accusations fantaisistes à la clé, voir assassinat en dernier recours…
        Et en face, les seuls candidats tolérés sont des candidats discrédités d’avance, tels que l’ultra nationaliste Jirinovsky, ou le chef du parti communiste, ou bien encore une candidate fantaisiste comme la fille du maire de St Petersbourg, un des prinipaux soutien à Poutine….
        Et voilà, le tour est joué, les Russes auront pu choisir « démocratiquement » leur candidat….
        Et, que l’on ne leur parle surtout pas de fascisme !!!!
        Et depuis, un grand nombre de régime se sont inspirés de ce modèle, comme celui de Maduro au Vénézuéla par exemple …..
        Décidément, ce bon Vladimir est un inventeur de génie !!!

        • Robert dit :

          Castel,
          La définition que je choisirais est celle d’autocratie naissante, son régime n’étant ni idéologique ni totalitaire.
          Mais bon, la bien pensance est tellement contrariée que Poutine le méchant officiel des Gentils ne soit pas un bon gros démocrate corrompu de moeurs et d’intelligence, même s’il est corrompu matériellement, qu’il en font une jaunisse.
          Dans ces cas là, ils sortent dans la rue chanter faux « bella ciao » et crier « alerta antifascista » et rentrent chez eux après avoir refait le monde adorer la déesse matérialisme et leur nombril.

      • Rigel dit :

        Regardez de près les néo nazis et pegida en Allemagne, les orban et salvini le Pen etc…. , les Trump et les évangélistes et vous aurez La réponse
        Poutine en est un aussi…
        L’Histoire bégaie, comme si vous veniez de l’apprendre… Allons, u. Peu de serieux

      • RIGEL dit :

        Arrêtez de jouer à l’imbécile, vous avez des exemples comme Trump, salvini, orban Poutine Lepen Maduro, et bien d’autres, vous sans doute….

        • revnonausujai dit :

          en gros tout ce qui n’est pas d’accord avec la petite fiote à sa maman !
          benalla, sors de ce corps !

  6. JG von Rheydt dit :

    citez moi un exercice russe qui ne soit pas d’une ampleur inégalée!

  7. Fred dit :

    Étrange stratégie … Qui ne peut qu’entrainer une course à l’armement de celui à qui le message est destiné. Elle pourrait être compréhensible face à un adversaire inférieur ou égal en puissance ; le problème, c’est que l’OTAN est très nettement plus puissant que CEI et Chine réunis sur le plan militaire, hors stratégique nucléaire.
    D’autant plus étonnant que la Russie se méfie à juste titre des appétits territoriaux chinois à son sud-est (frontières communes, déjà largement conquises en termes économiques, migratoires et culturels structurés).
    Pari surement perdant à long terme, et douteusement globalement gagnant à court terme, hors enjeux de niche, non négligeables en effet (soft power).
    La Chine devrait murmurer un des ses proverbes vernaculaires à l’oreille de son partenaire : « il ne faut jamais marcher sur la queue d’un rat, il faut lui marcher sur la tête » (l’idéal pour nous tous étant une désescalade négociée : Si vis pacem, para pacem [en notant bien que l’Otan est le premier agresseur, en n’ayant pas respecté sa promesse du temps de la Perestroïka de ne pas s’élargir]).

    • Stoltenberg dit :

      Pauvre Russie qui s’est fait attaquer par l’OTAN. Cette organisation a méchamment autorisé l’entrée des membres qui se trouvaient dans l’ancien bloc soviétique. De ce fait, la pauvre Russie ne peut plus faire de pressions militaires et d’autres intimidations à l’égard de ses voisins! Les seuls voisins qui lui restaient c’était l’Ukraine et la Géorgie mais ils se sont tous fait déjà attaquer.

    • Appolo dit :

      Non Fred, il n’y a jamais eu de promesse de l’otan de ne pas s’élargir. Je sais que c’est une fable qui revient souvent, mais vous oubliez un argument très simple.
      Comme vous le dites, cet soi disant accord aurait eu lieu pendant la période Gorbatchev (donc années 89-90). Qui à cette époque pouvait seulement se douter que 2 ans après l’URSS exploserait en vol, que les pays la constituant reprendrait leur indépendance, et surtout qu’ils se précipiteraient tous avec armes et bagages vers Otan et UE ?
      Le seul accord qu’il y ait eu était en fonction de la situation de l’époque, qui ne concernait que l’Allemagne (la réunification RFA-RDA), on avait garanti à Gorbatchev qu’il n’y aurait pas de troupes de l’Otan hors allemandes dans la partie RDA

    • Arnaud dit :

      Je partage tout à fait votre analyse

    • Lagaffe dit :

      Le récit de la prétendue « promesse non tenue » de ne pas élargir l’OTAN vers l’est fait partie intégrante de la propagande russe. Elle a commencé a apparaître lors de la création de l’OTSC par la Russie.
      D’innombrables documents et autres matériaux d’archives ont été rendus publics, permettant aux historiens d’analyser les événements qui se sont produits entre la chute du mur de Berlin, en novembre 1989, et l’acceptation par les soviétiques, en juillet 1990, d’une appartenance à l’OTAN de l’Allemagne réunifiée. Conclusion : il n’y a jamais eu, de la part de l’Ouest, d’engagement politique ou juridiquement contraignant de ne pas élargir l’OTAN au-delà des frontières d’une Allemagne réunifiée.
      Au delà de la propagande, la Russie est bien incapable de fournir la moindre preuve de cette promesse. Et pour cause, cette promesse serait allé à l’encontre même du principe de l’indépendance des pays de l’Est… et donc de leur libre choix d’alliance militaire.

    • Léonard V dit :

      @Fred: très bonne remarque, et justement! Le message de cet exercice en extrême orient russe me semble, pour une fois, plus à destination de la Chine qu’à destination de l’OTAN. Il s’agit de montrer à la Chine que les forces russes peuvent se redéployer, oui de l’extrême orient russe vers l’Europe, mais aussi potentiellement l’inverse. Certes la Russie et la Chine sont alliés ou quasiment, mais comme vous dites, la Chine, si elle cherchait à agrandir son « espace vital », pourrait être tenté par les vastes espaces de l’orient russe, quasi-vides de population mais riches de ressources.

      Si la Chine devait un jour décider par la force d’agrandir ses frontières (ou de récupérer la place qui lui revient de droit, selon le point de vue où l’on se place), elle n’aurait pas 36 solutions. Soit vers l’est et le large: récupérer Taiwan (pour des raisons évidentes), voir aussi d’autres îlots contestés avec le Japon, et dans ce cas il y a confrontation avec les USA, le Japon et sans doute la Corée du sud dans le Pacifique notamment puis près de ses côtes; dans ce cas la Chine pourrait compter sur la Corée du nord, et peut être éventuellement la Russie. Mais la marine chinoise n’est pas encore de taille face à la flotte US, sans parler des flottes japonaises et des autres pays alliés aux US. Soit en Asie du sud-est, comme elle a déjà commencé à le faire en prenant le contrôle des routes maritimes en mer de Chine méridionale via la militarisation d’îlots, avec confrontation possible avec le Vietnam (comme il y en a déjà eu une en 1979) et d’autres pays de la région. Dans ce cas, les USA restent-ils neutres? Et l’Inde, très impliquée dans la région? Un bien gros morceau aussi. Enfin, le nord et la Russie, dont la partie orientale peut sembler, contrairement à la partie européenne densément peuplée et bien défendue, un point faible facile à conquérir d’abord et contrôler ensuite. Sur qui la Russie pourrait-elle compter? Probablement que ni les USA ni l’Europe ne bougeraient, la Russie serait pratiquement seule. Donc, ces manœuvres russes sont sans doute aussi là pour prouver à la Chine que non, la Russie n’est pas un géant impuissant en Asie, et que cela lui coûterait cher dans l’éventualité improbable où la Chine déciderait de s’emparer de vastes espaces russes au nord. Il est en effet évident que la Russie serait en mesure de déplacer l’essentiel de ces forces pour défendre la Sibérie. Le tout sans parler évidemment de la dissuasion nucléaire russe.

      Petit rappel historique: les japonais dans les années 30 ont balancé entre une expansion vers le large, position préconisée par la marine, et une expansion continentale, préconisée par l’armée. En 1939, la bataille de Khalkhin Gol contre l’URSS a lieu: grande défaite pour l’armée japonaise, qui n’avait, entre autre raisons, rien pour contrer les chars lourds russes. Suite à cela, et malgré les demandes de Hitler qui aurait voulu que les japonais attaquent l’URSS de leur côté en même temps que lui par l’Europe, la marine prend l’ascendant sur la conception stratégique japonaise. Plutôt que de s’attaquer à l’URSS et d’intensifier la guerre de conquête en Chine, malgré un embargo pétrolier organisé par les USA, décision est prise de s’attaquer directement aux USA, de prendre les Indes néerlandaises pour leur pétrole (suite à quoi l’embargo pétrolier aura de facto pris fin, et la guerre en Chine pourra être relancée), de prendre les colonies de pays européens déjà affaiblis par la guerre, de couper la liaison est-ouest entre USA et Australie, le tout pour forcer les occidentaux à implorer une paix profitable au Japon. On sait ce qu’il en a résulté.

      Ici, sans être un équivalent évidemment de la bataille de Khalkhin Gol, cet exercice russe où les chinois sont invités en observateurs, est je pense une façon d’influencer discrètement (ou pas tant que ça) les différents courants de réflexion qui ont probablement lieu en Chine sur le possible futur du pays. En plus de l’argument diplomatique russe que les USA sont la vraie menace à l’expansion chinoise et qu’ils ont encore besoin de l’aide de la Russie, il est de bon ton de rappeler que la Russie a quelques arguments à faire valoir, en tant qu’allié évidemment… voir en tant qu’ennemi, si quelqu’un avait la stupidité de l’attaquer.

    • Nihilo dit :

      Lagaffe et Appolo ont raison, il n’y a jamais eu de promesse, cependant il me semble que les USA OTAN UE l’ont laissé croire à l’URSS… Donc l’URSS s’est un peu faite avoir quand-même, mais elle était la perdante, elle avait perdu la guerre froide…

      Ce qui est gênant c’est que l’augmentation de l’OTAN n’avait guère d’intérêt à l’époque… sauf celui des USA…

    • MD dit :

      Au temps de cela Perevstroïka, beaucoup de dirigeants occidentaux, surtout les Américains ( les Britanniques étaient plus sceptiques, tandis que Mitterrand était incrédule pour d’autres raisons) ont cru bien naïvement que la Russie allait devenir une  »vraie  » démocratie et finirait par adhérer elle aussi à l’OTAN ou en être  »partenaire  » . Ils ont mis beaucoup de temps pour perdre toutes leurs illusions.

      • Nihilo dit :

        Et les USA ont incité la Russie au libéralisme. Mais elle n’y était pas du tout préparée et le rythme imposé était beaucoup trop élevé. Donc oui il y a eu pillage des richesses de la Russie, et des citoyens américains et des citoyens russes se sont fait beaucoup d’argent sur le dos de la Russie et de son peuple…

  8. Un retraité dit :

    Et pour nous préparer à faire face nous avons supprimé 800 K€ de crédits l’an dernier, fait démissionner un CEMA et vendu du rêve aux militaires qui sont toujours taillables et corvéables à merci sans pour autant pouvoir s’exprimer librement sur les conditions dans lesquelles ils travaillent…

    • Ah Ca ! dit :

      Pour l’amour de Zeus arrêtez de parler du CEMA démissionnaire. Il est parti larbiner chez les ricains. 11 réelles et une à blanc; c’est tout ce qu’il mérite. De nos jours, on se demande bien pour qui il travaillait vraiment, les 4% de Grump. Ça suffit avec lui, aux oubliettes en attendant le peloton.

      • UnKnown dit :

        Il a rejoint le Boston Consulting Group, je ne vois pas en quoi il faut s’enflammer à ce point… C’est un groupe phare en matière de management et analyse de marché… Ah la rancœur française vis à vis du salaire de son voisin…

        • Ah Ca ! dit :

          Merci, mais je sais exactement ce que fait le BCG. J’espère qu’il s’y trouve heureux avec la colonie de généraux américains et anglais à la retraite en attendant son passage au cachot pour collusion avec l’ennemi. Pour la petite histoire, il y a une quinzaine d’années un de ses petit concurrent encore plus prestigieux m’avait fait une proposition. Devinez ce que j’en ai fait.

  9. hoopy dit :

    Les russes se préparent à la guerre parce qu’ils ont la perception que la guerre a déjà été engagée par l’OTAN contre la Russie avec les révolutions dans son ‘étranger proche’ et plus récemment au niveau économique. Il ne suffirait pas grand chose en Syrie par exemple pour que ça parte en vrille, surtout quand les occidentaux utilisent leur ‘ligne rouge’ sur les armes chimique pour lancer des attaques sur la partie de la Syrie sous protection Russe. On va voir ce qu’il va se passer à Idlib dans les prochaines semaines.

    • Auguste dit :

      Tout est prêt,selon les Russes,pour l’attaque au chlore à Idlib,(avec casques blancs,gens qui toussent et caméras pour les filmer). et le bombardement par US-Anglais-Français en représailles.L’USS Ross est en Méditerranée.L’USS The Sullivans est dans le golfe persique.En tout 84 missiles de croisière.

      • Lagaffe dit :

        Wahou ! j’attends avec impatience les preuves…
        A moins que la Russie essaie de justifier la prochaine attaque chimique syrienne en accusant d’avance les victimes comme elle l’a déjà fait à plusieurs reprises, de manière ridicule, et en étant systématiquement contredite par les rapports de l’ONU et de l’OIAC.

        • Le Corse dit :

          Bah on attend encore les preuves des autres attaques chimiques, tout comme Skripal …

        • Auguste dit :

          Relisez le dernier rapport de l’OIAC sur les bombardements chimiques à Douma.

    • Centurion dit :

      Vous avez une bonne perception de la façon de penser des russes.

  10. Thaurac dit :

     » Son objectif était avant tout de faire une démonstration de force face à l’Otan, tout en envoyant un message aux Polonais tentés par la contestation avec le syndicat Solidarsnoc. Selon les États-Unis, les manoeuvres Zapad-81 avaient été le plus importantes jamais menées par l’URSS. »
    Pour ce que ça a servi…….
    L’otan est toujours là, et la pologne s’est émancipée du grand frère trop collant….
    Que voulez vous, l’europe n’est pas Prague..

  11. Thaurac dit :

    La chine va en profiter pour baliser sa route d’une future invasion de la siberie 😉

    • Nike dit :

      Poutine montre ses muscles aux Chinois. Il se sert de l’OTAN pour justifier le réarmement. l’OTAN ne partira jamais en guerre contre la Russie, on a trop à y perdre, Par contre à la moindre faiblesse des Russes les Chinois leurs croquent la Sibérie et toutes ses matières premières !

      • Léonard V dit :

        Tout à fait d’accord avec Nike: je pense que cette démonstration de force là est plus à destination des chinois que des russes!

    • Lagaffe dit :

      Effectivement, la Chine va en profiter pour mettre ses cartes et plans à jour… en plus d’un bon exercice d’entrainement.

    • hoopy dit :

      La Russie est effectivement prise en étau, avec un territoire immense sous peuplé à l’est qui attise les convoitises (amplifiées par le réchauffement climatique). Je pense que les Russes ne sont pas dupes de la menace chinoise (qui est bien plus sournoise que la menace de l’OTAN), et qu’ils auraient préféré (Poutine inclus) un rapprochement avec la sphère occidentale. C’est ce qui avait commencé à arriver avec leur admission au G8, les visites croisées des bases stratégiques entre Chirac et Poutine, les échanges économiques, les ventes d’armes. Mais les américains veillent au grain pour éviter un rapprochement trop important avec l’Europe , en usant des pays de l’est comme levier et en étant très vorace dans l’étranger proche russe (Ukraine, Géorgie, Asie centrale). Du coup, ça pousse la Russie, à mon avis a corps défendant, vers la Chine, un peu comme ce qui va se passer avec la Turquie. Je pense que l’alliance Europe-Russie, comme elle a commencé lors de la 2ème guerre d’Irak (France-Allemagne-Russie) serait bénéfique aux deux pour obtenir une indépendance stratégique vis à vis des 2 poids lourds que sont les USA et la Chine.

  12. Logos dit :

    Tant qu on reste sur du Zapad-81 et qu’on atteint pas la débilité d’Able Archer 83, ça me va. Il ne faut pas oublier que c’est nous (les gentils, Cqfd) qui avons été le plus loin jusqu’a présent dans l’hyper réalisme d’une guerre totale vs l’Urss d’alors.
    Espérons qu’aujourd’hui, les EM Otan/Russe se comprennent un poil mieux qu’en 83.
    Je sais, c est pas gagné…

    • Lutingrad dit :

      Able archer était un exercice d’état major…

    • Lagaffe dit :

      L’exercice Able Archer 83 était un exercice de postes de commandement, n’impliquant pas de déploiements de troupes !
      Il était conçu pour pratiquer les procédures de commandement et d’état-major, y compris l’utilisation d’armes nucléaires en cas d’attaque russe.
      C’est l’espionnage militaire russe qui a paniqué en imaginant la planification réelle d’un plan d’attaque nucléaire de l’OTAN… et c’est l’absence totale de réaction de l’OTAN à la mise en alerte des forces militaires russes en RDA et Pologne qui leur a fait comprendre leur erreur.

  13. Thaurac dit :

    La réponse du berger à la bergère
    Le premier lot de véhicules et de matériel destiné au plus grand exercice militaire organisé par l’OTAN ces dernières années est arrivé cette semaine en Norvège, en provenance d’Italie. L’exercice Trident Juncture 2018 aura lieu fin octobre-début novembre.
    Exercice Trident Juncture 2018 : arrivée en Norvège du premier lot de matériel militaire
    Cet exercice, pour lequel il est prévu de rassembler plus de 40 000 soldats et d’acheminer du matériel venant de plus de 30 pays,constitue sur le plan logistique un défi auquel s’attelle le Commandement allié de forces interarmées de Naples. Quelque 130 logisticiens cherchent actuellement à faciliter les déploiements en définissant les meilleures routes aériennes, terrestres et maritimes à emprunter.
    https://www.nato.int/cps/fr/natohq/news_157799.htm?selectedLocale=fr

  14. Barfly dit :

    heu… « 36 000 blindés » rien que pour les régions centre et ouest. Ils s’enflamment pas un peu les russes là.
    Au plus fort du Pacte de Varsovie (année 70-80), l’opération « Tempête rouge » qui visait à envahir l’Europe de l’ouest devait aligner pas loin de 220 divisions et 50 000 blindés alors je m’étonne qu’aujourd’hui les russes soient capables d’aligner 36 000 blindés pour un seul exercice.

    • Bonjour,
      Et oui Barfly , 36000 blindés , 1000 avions de combats des centaines d’hélicoptères et autres forces …. la Russie à un complexe militaro industriel puissant … puis SVP , si l’ont arrêtaient de voir la paille dans l’oeil des autres et plutôt s’occuper de la poutre que nous avons dans notre oeil …. et quelle
      Poutre … Un article dans le Washington post d’y a un bon mois maintenant qui relatait un rapport du pentagone sur les armées Européennes et plus précisément de l’armée Française , il en ressort que notre aviation , a deux avions sur trois cloué au sol pour manque de pièce … trop peu d’heures de vol d’entrainement faute de budget … et de possibilité de maintenance … nos hélicoptères , leurs disponibilités à 38 pour cent faute aussi de pièces de rechange … et autre coup de maintenance …. La France deuxième puissance maritime de la planète par sa superficie , un porte avion d’un petit tonnage ( 40000 tonnes ) … et quand un besoin de revision 18 mois au minimum immobilisé …. et plus de porte avion pour la deuxième puissance maritime de la. Planète …. Le rapport du pentagone précise que la France a sûrement un complexe militaro industriel parmi les plus performant de la planète , avec des matériels de très haute technologie …. mais fournit à nos armées à dose angs anhoméopathique …. j’arrête là l’article du Washington post , des plus accablant pour nos armées …. Nous sommes obligés de louer des gros porteurs aux Russes et aux Américains pour le transport de troupes et matériels ….. voilà je clos cet article qui nous renvoient aux incompétences de celles et ceux qui nous ont dirigés depuis une bonne trentaine d’années …. Occupons nous de la poutre qu’il y a dans nos yeux et pas de la paille qui y a dans les yeux des autres …. 34 milliards péniblement … c’est une honte …. nous devrions êtres aujourd’hui à un budget de 60 milliards d’euros … ce qui est prévu si tout va bien en 2025 notre budget atteindra péniblement 50 milliards d’euros …
      IL n’y a pas de hasard si le général DEVILLIER a claqué la porte ……. et il n’a pas tout dit …. jusque dans les années 80
      la France était bien la troisième puissance militaire de la planète … puis nous avons perdus quelques rangs depuis sur le plan conventionnel ….. Voilà la triste réalité de notre armée …..
      À réfléchir …. et faire pression sur nos dirigeants afin qu’ils se réveillent , il est encore temps ….
      Bonne fin de journée à vous tous .
      WILLIAM ALEXANDER

      • Thaurac dit :

        Pas difficile quand on « oublie » de payer les salaires et les retraites…

      • Barfly dit :

        @William alexander Bagdady
        Je ne critique pas l’armée russe, je me pose juste la question : d’où sortent-ils leurs « 36000 blindés » ?
        A titre d’exemple, pour cet exercice l’armée russe d’aujourd’hui aligne 3 fois fois plus de blindés que l’armée rouge à la bataille de Koursk qui fut un choc ce titan (pas loin de 6000 tanks et à peu près autant de transport de troupes sur le Front central, Front de la Steppe, Front de Voronej) donc permettait moi d’avoir un doute et de trouver ça disproportionner.

        Sinon, je n’ai pas besoin d’un article du Washington Post pour me rendre compte de l’état de l’armée française. Je m’intéresse suffisamment à la question et je pense être assez lucide pour savoir que notre armée n’est pas digne d’une soit disant puissance militaire. En cas de conflit de haute intensité, le vernis craquerait très rapidement (2 mois peut-être). De toute façon que voulez vous faire avec 120 canons, 220 chars, et 180 avions ? Pour se rassurer, on se dit que certains pays et pas des moindres sont dans une situation pire que nous.

      • albatros24 dit :

        Vos propos peu flatteurs sur l’armée française sont connus depuis logue date et nous sommes quasiment tous ici à les déplorer st stigmatiser sur ce forum et cela ne change que trop peu vite hélas.
        En effet nous avons tant d’autres choses à payer qui coûtent très cher en milliards et font quelques fois travailler les industries de nos seuls voisins européens quand ce n’est pas au détriment des nôtres.

      • Vroom dit :

        @William
        « il en ressort que notre aviation , a deux avions sur trois cloué au sol pour manque de pièce … trop peu d’heures de vol d’entrainement faute de budget  »
        Nos avions volent peu en métropole parce qu’ils volent trop en opex, il y a un quota d’heures annuelles par cellule à ne pas dépasser pour que notre flotte tienne sur le long terme.
        C’est pourquoi il y a un turn-over si important des appareils déployés sur les théâtres actuels, pour lisser ce surplus d’heures opex sur l’ensemble de la flotte.
        Et ces vecteurs sont mis au repos en métropole, limitant la capacité de nos pilotes à s’entrainer.
        Le budget est loin d’être la cause principal.

    • Gatearrow dit :

      Bah des vieux trucs de la guerre froide…. Qu’on pourrait presque matter avec nos chars de musée ! XD

  15. aleksandar dit :

    Manque le cadre stratégique de cet exercice, la réponse de l’armée russe a une attaque nucléaire limitée de l’OTAN.
    Quand a l’OTAN supérieure, c’est vrai sur le papier quand on aligne des colonnes de chiffre de blindés etc.
    Mais la guerre c’est aussi des délais et de la logistique, et là, l’OTAN est nettement défavorisée compte tenu des délais qu’il faudrait pour acheminer en Europe les forces américaines nécessaires.
    A condition qu’elles y arrivent un jour……….et que les 700 000 soldats turcs se joignent a l’offensive.
    Entre temps l’OTAN n’atteindra jamais le rapport de forces MINIMUM pour l’attaque qui est de 2 contre 1.

    • dolgan dit :

      Euh, l’otan est défensive.
      La logistique c’est assez simple: celui qui attaque (sauf si il se prend une raclée) voit sa ligne de ravitaillement s’allonger.
      L’otan est adossée à la mer sans ennemis dans le dos.
      La Russie a un ogre au Sud qui sera très en colère si on touche à ses client. Et à l’est, il a les USA, le canada , le japon, la corée du sud. De quoi mobiliser pas mal de moyens.
      Mais les russes savent tout ça. Ils n’attaqueront donc pas plus que l’otan.

  16. Carin dit :

    Les 50000 blindés de l’epoque c’etait déjà du Pipo… les 36000 annoncés ce jour le sont aussi… et je pense que le message s’adresse surtout aux invités, qui risquent de perdre virtuellement beaucoup de troupes. Les russes savent faire la guerre contrairement aux chinois.

    • themistocles dit :

      En fait non, 54000 AFV (armoured fighting vehicle = chars) et 86000 APC ( armoured personnel carrier = vehicule blindés) en 1989. Bien entendu, ce total incluait le matériel des divisions de classe C et D ( 2ème et 3ème réserve en quelque sorte) , au nombre desquels figuraient quelques vénérables T34/85 et IS3 .

    • Nicias dit :

      C’est surtout les troupes pour les servir qui étaient déjà du pipo. Le stock de matériel plus ou moins rouillé, ils doivent l’avoir. Les Russes ont 300000 hommes sur le papier en extrême orient… Nous partîmes 300000 et arrivâmes 100000 ou un truc de ce genre.

  17. olivier 15 dit :

    Encore un peu de roubles gâchés…. Je plains le peuple russe. Les anciens rouges n’ont même pas les moyens de réaliser un BPC, un porte avions qui fume pas, lancer une vrai série de T14 ou SU-57 !! Grand bien leur fasse… 36.000 Blindés? ils remettent en route ceux abandonnés dans les forêts? Ça fera de belles photos, au moins, si les gaz d’échappement ne cachent pas la scène. L’après-Poutine ( il n’est pas éternel ) va vraiment leur piquer les yeux.

  18. Bonjour,
    Et oui Barfly , 36000 blindés , 1000 avions de combats des centaines d’hélicoptères et autres forces …. la Russie à un complexe militaro industriel puissant … puis SVP , si l’ont arrêtaient de voir la paille dans l’oeil des autres et plutôt s’occuper de la poutre que nous avons dans notre oeil …. et quelle
    Poutre … Un article dans le Washington post d’y a un bon mois maintenant qui relatait un rapport du pentagone sur les armées Européennes et plus précisément de l’armée Française , il en ressort que notre aviation , a deux avions sur trois cloué au sol pour manque de pièce … trop peu d’heures de vol d’entrainement faute de budget … et de possibilité de maintenance … nos hélicoptères , leurs disponibilités à 38 pour cent faute aussi de pièces de rechange … et autre coup de maintenance …. La France deuxième puissance maritime de la planète par sa superficie , un porte avion d’un petit tonnage ( 40000 tonnes ) … et quand un besoin de revision 18 mois au minimum immobilisé …. et plus de porte avion pour la deuxième puissance maritime de la. Planète …. Le rapport du pentagone précise que la France a sûrement un complexe militaro industriel parmi les plus performant de la planète , avec des matériels de très haute technologie …. mais fournit à nos armées à dose angs anhoméopathique …. j’arrête là l’article du Washington post , des plus accablant pour nos armées …. Nous sommes obligés de louer des gros porteurs aux Russes et aux Américains pour le transport de troupes et matériels ….. voilà je clos cet article qui nous renvoient aux incompétences de celles et ceux qui nous ont dirigés depuis une bonne trentaine d’années …. Occupons nous de la poutre qu’il y a dans nos yeux et pas de la paille qui y a dans les yeux des autres …. 34 milliards péniblement … c’est une honte …. nous devrions êtres aujourd’hui à un budget de 60 milliards d’euros … ce qui est prévu si tout va bien en 2025 notre budget atteindra péniblement 50 milliards d’euros …
    IL n’y a pas de hasard si le général DEVILLIER a claqué la porte ……. et il n’a pas tout dit …. jusque dans les années 80
    la France était bien la troisième puissance militaire de la planète … puis nous avons perdus quelques rangs depuis sur le plan conventionnel ….. Voilà la triste réalité de notre armée …..
    À réfléchir …. et faire pression sur nos dirigeants afin qu’ils se réveillent , il est encore temps ….
    Bonne fin de journée à vous tous .
    WILLIAM ALEXANDER

  19. JG dit :

    Et l’environnement dans tout cela ? Les marmottes sous les chenilles et les ours polaires, hmm ? Ah on a perdu Hulot, never mind.

  20. Le Glaive dit :

    Aucune inquiétude à avoir ! Matériel obsolète, sans capacités, déclassé depuis 30 ans au moins, mis en oeuvre par des rustres incompétents, le plus souvent avinés et commandés par des abrutis corrompus . Sans parler du Maître du Kremlin, ( vous savez, celui qui assassine des tigres..) qui n’est qu’un fasciste isolé plutôt obnubilé par son enrichissement personnel que par autre chose / Voilà : ce concentré de tout ce qu’on peut lire ici comme « évaluations » du potentiel Russe, ne peut que nous inciter à rire encore une fois de cette gesticulation pathétique ! bonne nuit ! et dormez en paix : Stoltenberg veille !

    • joe dit :

      assassine les tigres (ou les endors dans le cadre d’un programme de protection des dit tigres ?) et mange les enfants, au moins !

  21. Thaurac dit :

    Il compte les popotes comme blindés aussi

    • Alain d dit :

      Les popotes, les citerne, canons et obusier tractés., chiottes tractées, etc.
      Et tous les machins anti-aériens et les pièces de musées !
      Ce chiffre de 36 000 blindés me semble délirants.
      Même si Russie avait un parc blindé aussi important, le taux de disponibilité n’atteint pas les 50%.
      Et les districts militaires russes Centre et Ouest sont loin de représenter la totalité de l’armée de terre russe.
      Et il faut aussi tenir compte des nombreux blindés russes de ces districts sont aussi présent en masse dans le Donbass et en Crimée et dans le région de Rostov.
      Sans oublier l’intervention russe en Syrie.
      J’aimerai bien voir la liste de ces blindés.
      Nous, si on comptabilise nos pièces de musée : les P4 ………. :>))

      Mais c’est vrai que la Russie produit bien trop de blindés alors même que sa population a du mal à se nourrir et de soigner !

  22. Polymères dit :

    Les russes quand ils organisent ce genre d’exercices, ne vont pas rassembler toutes ces forces en une zone, ils prennent toutes les forces de la région comme participantes alors même que leurs rôles sera limités, voir anecdotique dans la manoeuvre.
    Concrètement c’est comme si nous en France on décidait d’organiser un exercice avec toutes les forces dans la moitié Nord de la France, comptant chaque homme présents dans les différentes bases/régiments, prenant chaque aéronefs, chaque véhicules dans leurs unités comme « participants » mais qu’au final on a simplement 3000 types qu’on va envoyer dans les camps de Champagne pour faire les manoeuvres de combats pour les caméras et tout le reste fera des simulations de mobilisations, d’interventions, sans sortir forcément des casernes ou encore que 3-4 avions symboliseront le déploiement de 50 avions.
    .
    Les russes sont adeptes des « gros chiffres » que personnes ne peut vérifier, leur communication n’est pas la nôtre et ils n’ont aucun problème pour raconter n’importe quoi afin de satisfaire une dissuasion vis à vis du monde extérieur.
    Ils disent 36 000 blindés, mais ils voulaient sans doute dire 36 000 véhicules dont des blindés, mais même là, le chiffre est sans doute largement poussé vers le haut et il faudra bien imaginer 36 000 blindés évoluer « en même temps », car vous pouvez être certain que vous ne le verrez pas et que les seules vraies manoeuvres seront celles ou il y aura les chinois et les mongoliens, mais surtout les caméras, on verre peut-être quelques centaines de véhicules, quelques milliers d’hommes avec quelques aéronefs qui passeront, voilà tout.
    Les russes veulent se donner une image de très grande force militaire, prenons un peu de distance avec leurs déclarations, même avec l’héritage soviétique, ils n’ont pas 36 000 blindés et encore moins 36 000 blindés opérationnels, surtout dans l’Est du pays qui comporte le moins d’éléments militaires.
    Quand on voit aujourd’hui les russes acheter des blindés à un rythme pas bien différent de nous en terme de commandes et de livraisons, on a bien du mal à imaginer et prendre au sérieux cette Russie qui est prêt à raconter n’importe quoi pour se faire plus forte qu’elle ne l’est. Je persiste par croire que le pouvoir russe sait et a parfaitement connaissance que l’armée russe est loin de ce qu’elle était par le passé, que la situation se dégrade, un budget qui repart à la baisse, qu’il leur faut donc chercher à impressionner avec ce genre d’exercices, ou il faut sans doute tirer la plupart des missiles Kalibr en Syrie (pour donner le sentiment qu’ils en ont un paquet), de créer des projets loufoques ou totalement hors d’atteintes.
    On serait vraiment surpris de connaitre l’état réel de l’armée russe s’ils disposeraient de la même transparence que chez nous.

    • Alain d dit :

      36 000 véhicules me semble pas possible, c’est énorme, mais 36 000 systèmes en comptant toutes les armes, hors les armes individuelles, mais toutes les pièces mises en œuvre par 2 ou plusieurs soldats, comme les obusiers, canons, lance-roquettes et missiles, etc. pourquoi pas ?
      Sur les 300 000 personnels, si on considère comme vrai les 1000 aéronefs, ceux-ci demanderont déjà quelques milliers de ressources. Parce que pour faire voler un seul aéronef, y’a déjà plusieurs personnels au sol !
      Pour le baratin des responsables russes, on commence à connaître la musique !
      Lagaffe, cite, ci-dessous, pour la Chine, « des pièces d’armement », ça me parait plus sérieux.
      Et dans ce cas le ratio soldats / armes tient la route ! Les 36 000 blindés russes eux ne tiennent pas la route ! :>))

  23. Lagaffe dit :

    « La Chine déploiera près de 3 200 soldats, ainsi que 900 pièces d’armement et 30 avions à aile fixe et hélicoptères pour participer à des exercice de tir à balle réelle et de contre-attaque », a fait savoir le ministère chinois de la Défense nationale.
    La participation d’unités de l’armée mongole sera encore plus limitée.

  24. MERCATOR dit :

    Le général de gaulle, que je n’aimais pas par ailleurs, à cause de son attitude Algérienne avait dit dans les années 60 alors que les ganaches composant son grand état-major qu’il méprisait amicalement et qui trainaient des pieds pour la mise en place de la « bombinette », je cite de mémoire  » si je les écoutais ils me fourniraient maintenant les divisions blindées que nous n’avions pas en 40  » eh bien maintenant c’est la même chose, les choses ont changé depuis 1945, mais apparemment les états-majors toujours en retard de deux guerres ne l’ont pas encore intégré, les tanks, les canons, c’est fini; il y a les SMLE et les avions porteurs de missiles nucléaires, si un jour les « 30000 blindés Russes s’approchent trop prés de nos frontières, un missile, tant pis pour les Allemands ou les Polonais, mais Poutine n’est pas fou, il s’arrêtera aux anciennes frontières Est Allemande il pourrait mille fois nous détruire, nous dix fois, c’est bien suffisant !

  25. joni dit :

    LE plus important reste le Nucleaire, a la limite tout ce matos c est juste pour faire jolie

    • Castel dit :

      Il ne faut pas trop croire ça quand même….
      N’oublions pas que les Allemands comme les Japonais, n’ont pas osé se servir de l’arme la plus potentiellement meurtrière alors à leur disposition, à savoir le gaz de combat, qui n’avait plus rien à voir avec ceux de la 1ère guerre mondiale, tel que le sarin pour les Allemands, alors qu’ils n’avaient pourtant plus rien à perdre !!
      Je pense qu’aujourd’hui, un conflit classique de grand envergure est encore possible, et que le perdant préférera peut-être capituler, plutôt qu’assister à la fin du Monde…..

      • MERCATOR dit :

        Oui et Non , cet argument a beaucoup été développé le Sarin (Schrader synthétisa en 1939 un produit dont le nom SARIN est l’acronyme des chercheurs ayant travaillé sur la molécule : Schrader, Otto Ambros, Gerhard Ritter et Hans-Jurgen von der Linde.) est effectivement une substance horrible, mais n’a rien à voir avec l’usage de l’arme nucléaire, les gaz de combats peuvent être utiles localement pour enrayer un franchissement de passage obligé à des troupes non protégées, les blindés NBC sont en théorie insensibles à cette substance , au pire Hitler aurait pu envisager un bombardement de Londres par V2 en représailles mais son emploi sur le front n’aurait eu aucun impact ! Par contre vous employez l’expression  » peut-être capituler, » eh bien c’est le mot « peut être « qui est primordial , ce jeu de guerre s’apparente au poker menteur et celui qui gagnera est celui qui aura les « cojones » les mieux accrochées, c’est la raison pour laquelle sur ce plan, un mec comme Trump complétement imprévisible fout la peur aux chinois .

  26. lephil dit :

    Le méga exercice Vostok-2018 aura lieu en septembre prochain et sera le plus grand exercice militaire depuis Zapad-1981 en Europe de l’Est. Il inclut toutes les unités militaires du District Centre et Est soit un peu plus de 300 000 hommes et 1100 aéronefs militaires, les forces stratégiques et aérospatiale russes ainsi que des forces spéciales venus des Républiques du Caucase, une division entiere de l’Armée chinoise et des unités de l’Armée Mongole dont une unité de l’arme blindée-Cavalerie au nom très évocateur : Genghis Khan !

    Cet exercice simulera pour la première fois dans l’histoire, une attaque thermonucléaire massive avec au préalable un usage intensif d’armes nucléaires tactiques contre un pays fictif allié à la fois à Moscou et à Pékin. L’un des buts de Vostok-2018 sera de démontrer l’efficience des tactiques usitées par l’artillerie atomique russe sur un champ de bataille classique ou conventionnel, domaine intéressant les chinois au plus haut point.

    Les russes ont radicalement changé les règles d’engagement de leurs forces armées après l’incident très meurtrier de Wagner en Syrie : l’une des nouvelles règles d’engagement préconise l’usage immédiat de l’artillerie nucléaire de campagne dès le commencement d’un engagement classique avec l’adversaire.

    On peut être fier de nos stratèges on a mis la Russie dans la zone d’influence Chinoise au lieu de les divisés !…..

    • MERCATOR dit :

      « une des nouvelles règles d’engagement préconise l’usage immédiat de l’artillerie nucléaire de campagne dès le commencement d’un engagement classique avec l’adversaire. »

      Bon là vous nagez en plein délire , employer des obus nucléaires lors de futurs engagement type wagner, ce n’est pas sérieux, lorsque l’on utilise le nucléaire, on entre dans un autre schéma politique , ne serait ce qu’à cause des retombées radioactives non métrisables, par contre effectivement cette doctrine peut concerner la Chine afin de tout de suite leur mettre des points sur les I en extrême orient russe en cas de tentative suicidaire d’intervention terrestre, bref tout le contraire de votre analyse .

  27. lxm dit :

    La Russie ne manque pas de pétrole, la changement de doctrine en 2009 de statique à dynamique et les grande distances font que toute unité militaire est fortement mécanisée. La logistique Russe est surtout mise à l’épreuve et testée, sans doute là qu’il y a des trucs intéressants à évaluer, les russes veulent pouvoir maintenir un feu continue tout en avançant.
    Ces exercices auront lieu en Sibérie, il y a beaucoup d’espace pour se déployer et des routes peu encombrées, d’où la présence aussi de mongols et de chinois, pour ne pas faire croire que cela est dirigé contre eux.

  28. Mx133 dit :

    Lorsque les russes ont annonces le chiffres de 14000 soldats ( si je ne me trompe) pour Zapad 2018 besucoup ont conclus que ce chiffre etait bien inferieur a la realite mais aujourd’hui Vostok 2018 regroupe pres de 300000 effectifs les anti russe crient a la propagande.
    Et pourquoi cela emeut tant le monde si la russie fait ses manoeuvres militaires sur son territoire? Elle a le droit, non!

    • Lagaffe dit :

      Et pourquoi cela émeut tant Moscou quand l’OTAN fait ses manoeuvres militaires (bien moins importantes) dans les pays membres de l’Alliance ? Elle a le droit, non ?

  29. Ltikf dit :

    Trump a clairement affiché sa stratégie: les adversaires sont Russie-Chine-Chiites.
    Les 2 premiers veulent démontrer qu’ils sont forts et solidaires…
    Autre question ?

  30. Ortéga dit :

    Les USA ont réactivé depuis le 11 septembre 2001 les méthodes de la guerre froide qui avait été mis en sommeil le 11 novembre 1989 …, la Russie aurait réussi à être de nouveau « opérationnel » 29 ans après la chute du mur ?