Archives quotidiennes : mardi, 28 août, 2018

L’Iran entend maintenir sa présence militaire en Syrie

Ces derniers mois l’aviation israélienne a effectué plusieurs raids contre des bases syriennes soupçonnées d’abriter des éléments d’al-Qods, l’unité d’élite des Gardiens de la révolution iranien. Ainsi, celle de Tiyas a été visée à au moins deux reprises. Et, peu après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord relative au programme nucléaire iranien, en mai,

Pour le Japon, la Corée du Nord représente toujours une « menace grave et imminente »

Contrairement à l’an passé, cela fait maintenant plusieurs mois que la Corée du Nord n’a plus procédé au moindre tir de missile balistique. En outre, le chef du régime nord-coréen, Kim Jong-un, s’est engagé à oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne après avoir rencontré successivement, Moon Jae-in, le président sud-coréen, et Donald Trump,

Arquus présente le Dagger, un Petit véhicule protégé autonome

Pour Arquus (ex-Renault Trucks Defense), « l’innovation n’est pas une option mais une obligation. » Et pour joindre le geste à la parole, l’industriel va présenter, à l’occasion de l’Université d’été du MEDEF [Mouvement des entreprises de France, ndlr], ces 28-29 août, le Dagger, un Petit véhicule protégé [PVP] pouvant être autonome et/ou piloté à distance. Dans

La Russie va organiser des manoeuvres militaires d’une ampleur inégalée depuis la Guerre froide

En septembre dernier, l’exercice Zapad 2017, organisé conjointement par la Russie et la Biélorussie, fit couler beaucoup d’encre, son ampleur et ses objectifs ayant suscité des inquiétudes en Europe de l’Est. Mais celui qui aura lieu le mois prochain dans l’Extrême-Orient russe sera sans commune mesure depuis la fin de la Guerre Froide, voire l’ère

Pour améliorer son image et son recrutement, la Bundeswehr se tourne vers les jeunes de moins de 18 ans

L’an passé, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen a annoncé que les effectifs de la Bundeswehr passeraient de 179.000 à 198.000 militaires d’ici 2024. En terme de recrutement, le défi est immense, sachant que, outre-Rhin, le métier de soldat n’a pas forcément bonne presse. Ainsi, en 2017, 21.000 postes étaient vacants