Un général canadien va diriger une mission de l’Otan visant à former les forces irakiennes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

1 contribution

  1. Carin dit :

    Cela prouve que les américains sont conscients des dégâts qu’ils ont commis en Irak, et que le ressentiment à leur égard est très fort… du coup ils envoient leur doublure qui elle est plutôt bien perçue… et garde la main! Il est évident qu’aucun pays européens ne peut être choisi pour cette mission. Quoi qu’il en soit, la France continuera à former l’iraqui-council et autres services de ce pays.. à la demande des irakiens eux-mêmes. Je suis même persuadé que leurs futurs hauts gradés viendront directement se former en France.