Les délais de livraison des systèmes russes S-400 étant confirmés, la Turquie ne recevra probablement pas ses avions F-35

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

158 contributions

  1. Clavier dit :

    Un siège à l’ancienne de la base d’Incirlick serait vraiment un « must » , surtout si on apprend que l’USAF n’a pas déménagé ses têtes nucléaires à temps…..
    On admire Trump pour son imprévisibilité mais Erdogan c’est encore mieux …..

    • Wagdoox dit :

      Elles ont déjà été déménagées

      • B21raider dit :

        avez vous des preuves ?

        • Bouli dit :

          genre vous croyez qu’ils prennent des photos et une vidéo et qu’ils envoient ça sur youtube ou facebook ? des preuves, y en aura jamais, tout au plus des déclarations floues

    • TINA2009 dit :

      Bsr Mr CLAVIER !

      En terme de définition et de détermination et d’attribution de cette qualité à TRUMP et ERDOGAN , je m’oppose à votre affirmation !
      ERDOGAN , sur ce point des S400, ne fait pas preuve d’imprévisibilité : Prenons du recul et effectuons un petit recul historique , voulez-vous ?
      1/Si mon invitation conduit à un NON de votre part , c’est que vous êtes de mauvaise, aveugle, sans chien et canne longue blanche ( les deux derniers mentionnés, sachant lire et s’exprimer à la fois en français- anglais et geek de naissance)
      2/ Si mon invitation conduit à 1 OUI de votre part, vous saurez apporter une rectification crédibilisante à votre égard!
      3/ L’option « on a le droit d’être Con ou -INTERET-sait- est également valable : Nous savons comment « LA MEUTE » réagit ! Faites – vous partie de la MEUTE?

  2. Tournicoti dit :

    Etant non spécialiste dans ce domaine, quelles sont les compatibilité (et non compatibilité) d’un système tel le S400 et un autre, tel le F35?

    • Etiennebee dit :

      pas spécialiste non plus, mais j’imagine que pour le pas descendre ses propres avions, mieux vaut tout savoir pour les repérer et les différencier des autres. Donc quand il s’agit d’un avion furtif, c’est extrêmement sensible. Comme les Russes doivent agir sur les S400 et que les S400 doivent tout savoir des F35, le problème semble simple.

    • Céphée dit :

      La signature radar des F-35 doit être connue des radars alliés, pour pouvoir exclure ces avions des cibles potentielles.
      Manier des S-400 et des F-35 en même temps suppose que les S-400 connaissent la signature radar des F-35. Cela revient à donner la signature radar des F-35 aux russes.

      • Matthieu dit :

        Ce qui signifierait que les radars français connaissent parfaitement la signature du F-35… Ça me semblerait pourtant étonnant.

      • hoopy dit :

        Ça me semble pas très réaliste que les Turcs donnent toutes les infos aux Russes. Si on regarde l’histoire, la Turquie et la Russie sont des rivaux de toujours. S’ils ont actuellement des intérêts communs au niveau business (gaz, nucléaire en particulier), les deux savent que leurs intérêts peuvent diverger très vite (on l’a vu en Syrie). Si les Turcs acquièrent les S400, c’est à mon avis pour obtenir une autonomie stratégique à terme et je pense qu’ils achètent le S400 en ayant la certitudes qu’ils auront leur entière maîtrise et à terme même la capacité de produire ce genre de système eux même. Moi, je dirais que c’est plutôt les Russes qui prennent le risque de voir les infos sensibles sur le S400 passer à l’ennemi américain et aussi en aidant le potentiel rival Turc à développer ses armes.

        • MD dit :

          Le risque que prennent les Russes en fournissant des S400 aux Turcs ne doit pas être si grand que cela, car le matériel militaire qu’ils exportent n’est pas forcément celui qui équipent leurs armées.

      • Orion dit :

        C’est le rôle de l’IFF ça, donc on a pas les données radar du F35, pas précisément en tout cas.

    • Chef Chaudard dit :

      Pour faire simple: Un système comme le S-400 est, par définition, conçu pour détecter, reconnaitre, déterminer la position et la route des avions. Il utilise pour cela une « signature » de chaque appareil, calculée à partir de ce qu’ont détecté les capteurs (radars…) et en la comparant à une base de données qui contient la « signature » typique dudit avion (en fait, « les signatures », car elles varient en fonction des attitudes de l’appareil, les distances, l’âge du capitaine, etc…
      Pour compliquer la tâche de l’adversaire, chaque pays garde secrète toute information qui pourrait aider à reconnaitre son avion et remplir cette base. C’est donc en collectant des données par différents moyens détournés que l’on créé chaque signature.
      Le F-35 n’étant pas invisible, il n’échappe pas à la règle: les Turcs pourraient demander de créer une signature typique aux Russes, en trimballant un F-35 dans différentes configurations et sous tous les angles à portée d’un S-400. Il serait alors aussi reconnaissable qu’un Mig-21 ou un Su 24.
      On imagine que cela ne plairait pas du tout aux Américains et annihilerait une bonne partie des avantages du F-35 (ce serait pareil avec un Rafale ou un Gripen, d’ailleurs).

      • Frank dit :

        @ Chef Chaudard et autres. Merci pour ces explications. C’est pas simple, sauf, ou plutôt surtout, politiquement.
        Mais une question :
        Est-ce techniquement possible qu’un radar embarqué ait la capacité de renvoyer, et donc de neutraliser, une onde reçue ? Du genre, je reçois, je le sais, et je renvoie, avec la même fréquence et la même longueur. Et ma SER disparaît, du coup, du moins celle du radar, puisque je renvoie la copie inversée, qui fait que je n’existe pas ?
        C’est une question ouverte.

        • Nenel dit :

          Ce n’est pas le radar qui renvoi le signal mais un système de contre-mesure comme Spectra sur le Rafale. Et ce signal est décalé dans le temps. C’est le principe de la furtivité active.

        • jd666666 dit :

          Ce qui fait qu’un rada »voit » un objet, c’est que les ondes envoyées se réfléchissent sur ledit objet et reviennent au radar. Si l’objet en question envoie ses propres ondes au radar, en fonction du type d’ondes il pourra éventuellement tromper le radar et lui faire croire qu’il est autre chose, mais en aucun cas il ne pourra se rendre invisible, puisqu’il générera des ondes…
          Pour être invisible aux capteurs du radar, il faut qu’il absorbe les ondes émises par celui-ci, ou qu’il les renvoie dans une autre direction.
          C’est ce que permettent en partie les formes tarabiscotées des avions furtifs (renvoie dans une autre direction), ainsi que des peintures spéciales qui absorbent une partie des ondes (un grand nombre d’avions modernes -furtifs ou non- en sont équipés, dont le Rafale je crois)

    • Orion dit :

      Le simple fait que l’un est Russe et l’autre appartient à l’OTAN.
      .
      Cela nécessite de transmettre des informations au système Russe(Voir aux Russes tout court) incompatible avec la défense de l’OTAN.

    • Appolo dit :

      La compatibilité à laquelle vous faites référence couvre en fait 2 notions différentes.
      a) systèmes AA: Là on parle plus de l’intégration des S400 dans la défense anti aérienne intégrée de l’Otan (tous les équipements doivent être compatibles). Ce n’est pas un pb trop complexe à gérer, la grèce ayant des S300 et cela n’a jamais posé de pb particulier
      b) la cohabitation S400/F35: Ce dont les USA ont peur est que lors des exercices de l’armée turque, les S400 puissent identifier les failles de furtivité du F35 (en clair, comment la contrer) et que cela soit communiqué à Moscou après (la Russie ayant accès à une partie de la technologie embarquée sur les S400). A noter par contre que l’inverse (utiliser la furtivité du F35 pour échapper au S400) les dérange beaucoup moins 🙂

      • Thaurac dit :

        C’est plutôt donner l’iff à un groupe s400 qui pose problème en cas de conflit, qui sait ce que peut transmettre cette techno à son concepteur?

    • Vroom dit :

      C’est surtout que les US veulent éviter que les russes sachent comment shooter un F35 !
      Tout le monde élabore son armement en supposant les capacités de l’armement adverse, mais là , un pays va disposer de deux armements élaborés par des pays adverses. Et il ne faut pas s’ttendre à ce que ce soit les turques qui disent aux américains les faiblesses du S400 sur le F35 ou les points forts pour que les US puissent contrer. Ce sont plutôt les russes qui vont bénéficier de ces infos, mettant en danger les autres pays équipés F35.
      Ensuite, évidemment que ces matériels russes et américains ne sont pas conçus pour travailler ensemble.

    • themistocles dit :

      En fait de compatibilité, il s’agit surtout de la capacité d’intégrer des batteries de S400 dans le dispositif global de défense aérienne de l’OTAN, plus particulièrement celui dédié à l’interception des missiles balistique. Ça c’est pour la raison officielle, non dépourvue de fondement.
      Pour la raison officieuse, il s’agit surtout de sauver les commandes de F35 et il y a fort à parier qu’à grouper ensemble des F35 et des S400 sous le même commandement on s’aperçoive rapidement que la furtivité par laquelle l’avion est si révolutionnaire, (en sus d’un système de fusion de donnée exploitable uniquement par les US) et donc qui coûte si cher n’existe que sur le papier.

    • Nenel dit :

      « de Tournicoti
      Etant non spécialiste dans ce domaine, quelles sont les compatibilité (et non compatibilité) d’un système tel le S400 et un autre, tel le F35? »
      Le S400 peut très bien être compatible avec tous les avions OTAN, il suffit de l’equiper d’un IFF modèle OTAN. Le Hic avec les Turques c’est qu’ils donnent les codes aux Russes.

    • TINA2009 dit :

      Bsr TOURNICOTI !

      – Permièrement , j’adore votre pseudo : Sincèrement , ça me rappelle mes plus belles années d’études supérieures !
      – Ma réponse à votre question sera autant synthétique que factuelle . A savoir :
      1 / LE S400, techniquement , fonctionnerait plutôt bien ( Si l’on dispose de l’ensemble des applications, options et des modalités d’utilisation. Ce système constituerait un élément dissuasif, dont ne dispose pas beaucoup de pays dans le monde … Notamment , mon pays , LA FRANCE!
      C’est une arme de guerre , dont l’objectif est d’assurer la SURVIE DE SES SOLDATS , DE SON PEUPLE.
      2/ LE F35 , Techniquement, Fonctionnerait plutôt mal ( Que l’on dispose de l’ensemble des applications, options et des modalités d’utilisation…Ou pas! Ce système constituerait un élément de soumission, dont disposeront de nombreux pays dans le monde … Heureusement , pas mon pays , LA FRANCE.
      C’est une arme de guerre, dont l’objectif est d’assurer LE BIEN ETRE DE SES FABRICANTS et FINANCIERS, POLITICIENS…. Et NON LA SURVIE DE SES SOLDATS ET DU PEUPLE dotée et utilisant cette arme.

      PS : Souhaitons que certains industriels soient moins cons …. Et que certains stratèges, diplomates ( Plus que des dictateurs, Elus presidentiel et /ou de gouvernements , députés, sénateurs ou autres) soient présents pour s’affirmer …..).
      La France a une carte, DE NOUVEAU, à jouer, avec UN PARTENARIAT Réciproque , de forte intensité et de longue durée !
      Attendons et Voyons !

  3. Le Suren dit :

    « La Turquie « cherche de nouveaux alliés », a même lancé M. Erdoğan . . . » . Les alliances se renversent, c’est une constante de l’Histoire.

    • Maxime dit :

      Bonjour @Lagneau. Parler de danger sioniste caché et planétaire me semble un tantinet antisémite. Je suis moi même contre la politique coloniale d Israël mais le fait de parler de sionisme caché et qu’il soit un danger pour le monde entier et même le vivant en général semble franchement antisémite.

    • Thaurac dit :

      Pitié, même avant erdogan, c’est deux mondes incompatibles, une société régit par l’islam et la notre , c’est comme l’huile et le vinaigre, une simple émulsion qu’il faut constamment remuer, sinon ça se sépare……

  4. Gremlins dit :

    Si Erdodo voulait vraiment la faire à l’envers aux US, il attendrait patiemment de percevoir les premiers F35 bouze pour acquérir les S400.
    Pour le coup et visiblement à ce jour le super méga génial F35 bouze, il s’en cogne complet Erdodo et préfère de toute évidence le S300.
    On peut imaginer que c’est d’une part parce qu’il préfère l’allier Russe à l’allier « Européen » et US. Mais aussi que cette avion ne doit pas être le « must » qu’une minorité essaie encore de nous vendre.

    Peut-être que la Turquie s’imagine rejoindre le projet SU-57 … ?
    Nous on l’a déjà dans l’os en ayant livré 6 des A400M je crois…

    Je serais curieux de voir la réaction de notre communauté (très communautaire la France) turques si on se froissé vraiment avec Erdodo.

    • EchoDelta dit :

      Les A400M n’ont pas vocation à être furtifs et donc le risque d’approrpiation de sa signature radar vis à vis des S400 est marginal.

    • Ah ca ! dit :

      Les A400 un vrai fiasco. Les paras ne peuvent pas sauter des portes latérales tellement les turbulences sont dangereuses. Elles les envoient valser contre le fuselage. Pas besoin d’ennemi pour décimer les paras… Juste En passant par la portière

      • Orion dit :

        Si vous vouliez passé pour un idiot, c’est réussi.
        .
        L’A400M a certes de gros défaut de jeunesse par rapport a son cahier des charges très imposant.
        .
        Mais ils se réduisent petit à petit, ainsi le parachutage latéral est en cours et devrait être bientôt réglé et déclaré opérationnel.

        • Ah ca ! dit :

          Ad hominem mais bon, tout le monde n’a pas fait des études ou ils sont encore jeunes avec des défauts.

          Et non, les vortex sont encore loin d’être résolus, hélices et contre-rotation, une première dans l’aviation. Jusqu’à la SEMAINE DERNIÈRE… RAS = rien.
          C’est peut être ça aussi d’être un peuple de paysans devenus ingénieurs, on aime bidouiller. La maladie génétique des ingés cocoricos. Les cocoricos on les entend pourtant bien, au point que l’on se croirait au quartier en Afrique.

          La seule parade jusqu’à aujourd’hui c’est d’allonger la sangle d’ouverture auto de la voile. Et c’est loin d’être génial car il faut en plus changer de technique de saut et c’est toujours très très dangereux. Kapish

          • JP dit :

            N’oubliez pas que ce choix a aussi des avantages… Airbus n’a pas fait ce choix de manière aléatoire.
            Les efforts sur la voilure sont amoindris, donc la structure est plus légère. De plus, ces avions doivent considérer les pannes dans leur conception. En l’occurrence, la dérive a été réduite en taille, car en cas de panne de moteur extérieur, cette solution permet de compenser plus facilement ce type de problème avec les moteurs plutôt qu’avec la dérive.
            Il en résulte une consommation réduite de manière importante. Donc augmentation de la charge utile, ou augmentation de la distance franchissable.
            .
            De plus, les risques de collision sous l’appareil existent aussi pour le C17 et le C130, l’une des manières de l’éviter est de décaler le saut d’un côté et de l’autre de l’appareil…

        • Carin dit :

          À orion
          C’est fait j’ai vu l’emission, Airbus a rajouter sur le côté des portes latérales un pare-vent qui s’ouvre automatiquement des l’ouverture de la porte…

    • Pravda dit :

      Ce qu’en pensent les turcs vivant en France, et bien je dirais qu’ils sont invités donc ils peuvent penser ce qu’ils veulent… quand à ceux ayant acquis le nationalité, ils peuvent demander la nationalité turque et repartir. Des choix vont devoir être fait.

      • Albatros24 dit :

        A condition qu ont ait bien les coroñes pour le leur dire…Ce qui ne me semble pour l instant pas le cas

    • Orion dit :

      La France elle même aurait elle des raisons de se fâcher avec la Turquie ? En dehors des histoires avec la Grèce ?

    • RUFFA dit :

      Pauvre mec! Tu traite le F35 de bouse : alors moi pour relever le débat je traite de Rafale de grosse merde: ça relève pas le débat ! Qu’est qui te plait pas dans le F35 essaie d’argumenter si ton cerveau permet un peu de réflexion !

      • guillaume dit :

        Dans le fond, je pense qu on a rien contre l avion en lui meme.
        C est ce qu il represente qui est un probleme.
        Il a ete fait pour detruire l industrie europeenne. Pour vider les caisses des pays allies, leut faire perdre leur savoir faire, et au final en faire des vassaux.

        C est desolant que des europeens soutiennent un projet pareil.
        On a 3 chasseurs en europe. Acheter americain qui est maintenant un pays ouvertement hostile ne devrait meme pas etre une option. Quelque soit la qualite de leur materiel.
        Que dirait la pologne si la france achetait ou livrait du materiel aux russes?
        Ils hurleraient a la trahison. Mais eux achettent americain et ils ne voient pas ou est la trahison…
        Pourtant l un et l autre veulent notre perte. Y a qu a voir bannon debarquer a bruxel…

        • JP dit :

          Quel est le but de chaque entreprise?
          Vendre un maximum et passer devant la concurrence… Je ne vois pas ce qu’il y a de différent dans ce cas…
          Les pays voulant d’un avion furtif n’ont pas d’autre choix que d’acheter américain.
          De plus, lorsqu’il s’agit de défense, vous prenez ce qu’il y a de plus adapté à votre défense, et si l’appareil du voisin n’est pas adapté, vous allez chez un autre…
          Les Turques ont une flotte importante de F16 qu’elle compte conserver. Si elle voulait un appareil similaire au Rafale, elle pourrait moderniser sa flotte au dernier standard à moindre coût. Et ce dernier standard a des capteurs, une avionique et un armement de dernière génération… Même si la cellule est plus ancienne, les capacités sont relativement proches.
          Le F35 est un choix logique.

          • guillaume dit :

            Votre logique est bonne quand il s’agit d’acheter une voiture ou une machine a café. Quoi que, pour tout achat, il peut toujours y avoir une notion de patriotisme industriel quand il se pose la question du choix final.
            Mais un armement est avant tout un choix politique, et stratégique. C’ est choisir un camp.

            Or les états unis nous désignent officiellement comme un ennemie. Un adversaire dangereux qu il faut diviser et casser.
            Il serait temps qu’on se réveille un peux. Ni la Russie ni les états unis ne sont nos alliés…

          • JP dit :

            Pour commencer, ça fonctionne aussi pour cette industrie la notion de marché. La différence principale, c’est que les achats sont soumis à l’approbation du gouvernement en place, et que dans certains cas, des pays vont chercher à aider les industriels dans les négociations… Il n’empêche que les prix et les conditions du contrat (hormis les parties qui concernent les états) ne dépendent que des industriels, et l’économie de marché entre en ligne de compte…
            .
            La géopolitique est l’un des facteurs qui détermine l’achat, et la France joue à ce jeu de la même manière, mais étant plus petit que les USA, l’impact est différent…
            Mais n’oubliez pas que c’est bien la France qui a quitté le programme de chasseur européen.
            La France « moque » le programme Eurofighter d’un côté pour le temps de développement, les retards, la qualité, mais de l’autre elle voudrait qu’en Europe il y ait un seul appareil.
            .
            Macron fait enfin les bonnes décisions stratégiques en quittant le modèle franco-français, et en étant l’initiateur de programmes bilatéraux / européens, mais il est encore critiqué car l’UE c’est l’ennemi de la France…
            .
            C’est pas possible d’avoir une chaîne d’assemblage et des fournisseurs français, ne pas avoir de concurrence européenne et s’attendre à ce qu’ils achètent à la France… L’industrie de la défense, si elle doit être consolidée pour faire face aux Américains, elle doit profiter à tout le monde, sinon elle ne fonctionnera pas.
            .
            Dans le cas spécifique de la Turquie, le fait qu’il s’agisse d’un avion furtif est tout à fait pertinent. En ce moment, les relations avec les USA ne sont pas ce qu’elles étaient… La Turquie ne pousserait pas à avoir le F35 si il s’agissait d’un choix purement politique.

      • Gremlins dit :

        Ça a manqué de fessés pendant la puberté ici. Ou peut-être qu’elle commence juste. Courage aux parents.

    • JP dit :

      Quel rapport entre les A400M livrés et le F35!?
      Le problème est la reconnaissance de la signature radar du F35 (avion furtif) par les Russes…
      L’utilisation de S400 n’a pas le moindre impact sur les ventes de l’A400M…

      • Gremlins dit :

        Le rapport pour moi est le fait que l’on ai développé un matériel militaire qui pourrait être (même logistique) utilisé contre nous dans quelques dizaines d’année.
        C’est quand même dommage.

        • JP dit :

          Heu…
          C’est pas vraiment la même chose…
          Le F35 est le fruit d’énormes concessions aérodynamiques pour être furtif. Ces concessions rendent l’avions largement inférieur à ce qu’il aurait pu être sans ces nécessités techniques…
          Et le fait que sa signature radar puisse être connue d’un système russe rendent l’intérêt de cet avion totalement inutile.
          Il s’agirait d’une brèche majeure dans les capacités aériennes de bien des pays.
          .
          Le problème lié au F35 n’est pas que celui-ci se mette à attaquer l’occident (excepté la Grèce éventuellement)…
          .
          Et concernant l’A400M… Ce n’est « qu’un avion de transport »… Et je répète… La Turquie envahir l’occident? Avec les moyens militaires de ceux-ci?
          Il se trouve que la Turquie est plutôt un allié de l’occident et que ce pays est bien utile comme tampon entre le moyen-orient et l’Europe. Et si la Turquie s’oriente de plus en plus vers la Russie, c’est aussi que l’Europe l’a un peu ignorée et regardé de haut…

    • Le Suren dit :

      « Peut-être que la Turquie s’imagine rejoindre le projet SU-57 … ? » Très possible.

  5. B21raider dit :

    qu’ils aillent se faire foutre les turcs, leurs contrôle des Dardanelles n’est plus aussi important que pendant que la guerre froide, dans ce cas L’OTAN peut empêcher leurs bateaux de sortir du petit bassin qu’est la méditerranée, et la communauté occidentale peut prendre une position définitive et contraire aux intérêts turques dans le dossier chypriote, il vont le regretter les tuglu buglu

    • Kaparzo dit :

      Dit il derrière son écran.

    • John Smiters dit :

      Etonnant que votre commentaire ait franchi les barrières de la modération avec cette insulte public

    • Bozkurt23 dit :

      Plus personne ne vs prends au sérieux, et puis si vs cassez les c…. Préparez vs à faire de la place ds vos lits, pour les migrants qu erdogan va vous envoyer. Alors chuuuuut

      • Yannus dit :

        Rien à foutre des migrants.
        Si Erdogan veut nous casser les couilles avec, on le sortira de l’OTAN en créant des Hotspots dans le Kurdistan autonome turque. Par ailleurs la partie occidentale turque de la mer de Marmara est une erreur historique qu’il convient de corriger

    • Hudaverdi dit :

      À mon avis les Turques n’en ont rien à carrer de ton avis n’est ce pas. Les s400 seront acheter point barre, peu être simplement parce qu’on ne vous considère plus comme de bons alliés.
      Est-ce de notre faute, médite la dessus et te coucher.

      • Gremlins dit :

        « vous » ? Tien un étranger qui fait l’effort d’écrire en Français. Merci.

    • Thaurac dit :

      tout à fait raison!
      La grèce et sont chapelet d’iles au débouchés du détroit et en face la turquie, une fois équipés, suffisent amplement, et si la turquie fait ami ami avec la russie, dans peu de temps elle occupera les iles qu’elle convoite et fera de même pour chypre, avec l’assentiment de poutine qui ne se prive pas de donner l’example.

  6. KORINTH dit :

    Les choix turques devraient nous interpeller sur les conclusions des actions militaires conduites par des pays “partenaires” au Proche-Orient, lesquelles ont certes permis aux Kurdes de renforcer leur autonomie mais au prix d’une menace pour l’intégrité nationale Turque. Nous occidentaux, entretenons cette vision d’une démocratie qui comme tous les biens de grande consommation auxquels elle se rattache, devrait pouvoir universellement s’exporter, quitte à l’imposer par la force, au mépris des peuples souverains. La Turquie s’écarte de nos chers standards d’une démocratie participative mais quelle légitimité avons nous pour lui imposer une politique de défense plus favorable à nos intérêts?

    • EchoDelta dit :

      La légitimité de lui qui finance… C’est bête mais on ne peut pas manger à tous les râteliers. Il faut savoir choisir son camp.

    • R2D2 dit :

       » La Turquie s’écarte de nos chers standards d’une démocratie participative »
      euuuuh en fait le souci des démocraties actuelles c’est que justement pour la grande majorité d’entre elles elles ne sont pas participatives mais représentatives (et donc peu démocratique). La Suisse est par exemple une exception.

    • Fred dit :

      @ KORINTH
      « intégrité nationale Turque » ? Cela dépend des conceptions et des côtes géographiques qu’on peut avoir de ce territoire … À débattre :o)
      .
      Les « Occidentaux » oublieux pourraient-ils enfin appliquer le Traité de Sèvres – avec un tout petit retard à l’allumage – en ce qui concerne l’État-nation promis aux Kurdes en 1920 ?
      .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_de_Sèvres

  7. Lucius Flavius Silva dit :

    Que les turcs quittent l’OTAN et qu’ils se retrouvent coincés entre l’Europe et la Russie serait parfait. Ces gens sont les ennemis héréditaires du genre européen, nous ne devrions pas avoir vocation à être allié avec ces hordes de pillards barbares.

    • Castel dit :

      Les Turcs ont parfois été à notre côté, il faut se rappeler de le conduite héroïque du bataillon Turc pendant la guerre de Corée, qui contribua à l’époque, à stopper l’avance Nord Coréenne….
      On peut se rappeler aussi que pendant la seconde guerre mondiale, le gouvernement Turc de l’époque refusa de rejoindre les forces de l’axe, après l’invasion de la Grèce par les Allemands, malgré une invitation disons….pressante de ceux-ci, ce qui aurait pu changer beaucoup de chose pendant l’opération « Barbarossa », vu que les Russes déjà en difficulté auraient été obligés de se battre sur deux fronts….
      Et enfin, par la suite, Rommel ,’aurait sans doute pu faire rapidement la jonction avec eux….
      Bref, le sort de la guerre aurait très bien pu changer….
      Mais, évidemment, à l époque, il ne s’agissait pas du même genre de dirigeants qu »Erdogan !!!

      • Pinkdwarf dit :

        « On peut se rappeler aussi que pendant la seconde guerre mondiale, le gouvernement Turc de l’époque refusa de rejoindre les forces de l’axe, après l’invasion de la Grèce par les Allemands, malgré une invitation disons….pressante de ceux-ci »

        Un rapport semble t il avec le deal sur le Sandjak d’Alexandrette en 38 ?

        • Castel dit :

          Vous avez raison d’y faire allusion :
          L’abandon de ce territoire à la Turquie, a dû peser lourd dans sa décision de neutralité par la suite….
          Côté Allemand, la main tendue de Himmler aux musulmans Bosniaques de l époque, avec à la clé la création d’une division SS, dont ils faisaient partie, à du je suppose rentrer dans le cadre de ce marchandage…..

    • asinus dit :

      bonjour vous avez un docte pseudo ancien , vous savez donc a quand remonte le premier traité d’alliance d’un royaume très chrétien européen avec ces  » hordes de pillards barbares » dénommés
      aussi  » la sublime porte »

      asinus

      • Castel dit :

        Vous faites sans doute allusion à l époque de François1 1er, mais je n’ai quand même pas remonter jusque là ….

        • Castel dit :

           » je n’ai quand même pas voulu remonter jusque là »…….
          omission, autant pour moi !

    • Auguste dit :

      « Ennemis héréditaires du genre européen »:on ne peut pas dire.Faut rappeler que l’Anatolie (3/4 de la Turquie) avait été nommée par les Ottomans la terre des Roums (c’est à dire Romains).Et si les Ottomans en occupant la Turquie ont islamisé,déporté,et tout ce que vous voulez, les populations de l’Empire Romain,ils ont adopté en grande partie la civilisation existante.A commencer par le drapeau,que les maghrébins ont repris en croyant que l’étoile et le croissant étaient des symboles de l’Islam.

    • Bozkurt23 dit :

      Les Turcs sont présents ds les balkans. C’est plutôt vs qui êtes coincés entre la Russie, Turquie et les migrants.

      • Guillaume dit :

        Moi il y a quand meme quelque chose qui me derange dans ce retournement d alliance.
        C est que cela doit quand meme est difficile d aller parler d egale a egale avec un nouvel amis qui vient tout juste de vous infliger une defaite militaire locale.
        Parceque a l origine le but de la turquie etait de faire tomber la syrie non? La perte de la battaile d alep face a l iran et a la russie est une defaite turque.

        Que deviendra cette nouvelle alliance quand l armee syrienne lancera son offensive finale sur idlib avec le soutiens au sol iranien le support aerien russe, tout ce petit monde marchant sur les points d observation turque?

    • Hudaverdi dit :

      En parlant de barbares, ne le crie pas trop fort, tu risque de passer pour un hypocrite

    • Hannibal dit :

      @ Lucius Flavius Silva
      J’exècre Erdogan et son islamisation de la Turquie, mais puisque vous parlez histoire, l’empire Ottoman n’avait rien de hordes de pillards barbares….

      • Vince dit :

        Des génocidaires cultivés alors.

        • Hannibal dit :

          @ Vince
          En matière de génocides, atrocités, massacres, etc… la civilisation occidentale a eue aussi son lot.
          En ce moment, notre modèle de développement est même en train de détruire la planète, alors on peut pas trouver pire.

    • John dit :

      Alors que le côté occidental européen n’a historiquement rien pillé, envahi …
      Si vous voulez vous rattacher à l’Histoire, les « blancs » ont causé beaucoup de torts à l’humanité. Donc si vous voulez considérer cette partie de l’Histoire, considérez la pour tous les pays / peuples…

      • Gremlins dit :

        « Si vous voulez vous rattacher à l’Histoire, les « blancs » ont causé beaucoup de torts à l’humanité. »

        Nous y voilà.

  8. etjai dit :

    La Turquie devrait sortir de l’OTAN, elle n’y a plus sa place

    • Kaparzo dit :

      On croirait entendre BHL

    • Bozkurt23 dit :

      Tout à fait, seul les caniches des états Unis restent ds l otan

      • Pravda dit :

        Vous quittez un « maître » pour un autre qui sera beaucoup moins conciliant. Les puissances intermédiaires (la France en fait partie), sauf à avoir de forts moyens de pression, n’ont pas d’autre choix que de s’aligner. À aucun moment Putin ne vous traitera en égal.

        • Guillaume dit :

          Ah bon?
          Pourtant l europe c est 500 millions d habitants, et la premiere puissance economique mondiale.
          Pourquoi devrions nous nous choisir un maitre quand nous avons la puissance economique (et donc militaire si nous le souhaitions).
          Comme tu le dis, parceque la france ou l allemagne sont des puissance moyenne, et que pris individuellement nous n avons pas les moyens de nos embitions.

          On en revient toujours a la meme chose.
          On a deux choix, revenir aux nationalismes et aux etats nations, ce qui est souvent defendu ici, comme si cela allait nous redonner notre gloire du passe, sauf que cela aboutit forcement a un asservissement a une grande puissance soit accepter de perdre une partie de notre souverainetee dans une europe federale pour faire partie des grandes puissance et revenir dans l histoire. Malheureusement le vote contre la constitution a tout detruit…

          • nexterience dit :

            L’UE ne sera jamais, je crains, une puissance stratégique, malgré ses milliards. L’Allemagne se réveille juste stratégiquement, ils sont obnibulés par les déficits francais et le temps tourne très vite.

          • guillaume dit :

            On deviendra une puissance stratégique quand trump aura détruit l’OTAN et que certains pays européens auront compris que l Europe ne peut compter ni sur la russie, ni sur les etats unis, mais sur elle même.
            Cela viendra. On peut compter sur Trump pour nous réveiller.

        • Hannibal dit :

          @ Pravda
          Il existe un mouvement des pays non-alignés….
          Donc on a toujours le choix.

  9. jyb dit :

    – mal joué. il fallait « geler » la vente du s-400 jusqu’à livraison des premiers f-35.
    – glissement du centre de gravité geopolitique vers l’est. Zone d’influence naturelle pour la turquie puisque le monde turcophone est à l’est. Et alliance avec qatar, irak, pakistan…sans oublier chine et russie. Ajoutons que la turquie ne fait pas de l’anti-iranisme primaire.
    – La transformation autocratique du pouvoir par erdogan est une mauvaise chose. La dérive totalitaire de la Turquie est une mauvaise chose. Mais force est de constater qu’aujourd’hui la turquie pèse lourd sur l’échiquier régional et à considérablement augmentée sa sphère d’influence
    vers l’asie et vers l’Afrique.

    • Romulus dit :

      « mal joué. il fallait « geler » la vente du s-400 jusqu’à livraison des premiers f-35 »
      Pas forcément car il semble que les F35 puissent être désactivés à distance via le système ALIS.
      Si cela est vrai, le F35 est donc réservé aux pays qui ont le même rapport avec les US que les pays de l’est avaient avec l’URSS dans les année 70/80. Avis à nos amis Belges.

      • Bouli dit :

        les belges utilisent leurs avions dans un cadre ONU ou OTAN, dans les faits, cette menace n’est pas stratégique pour nous

  10. Debunk dit :

    Qu’ils s’en aillent! Personne ne regrettera ces arrogants turcs, persuadés d’être la nation la plus pure sur Terre, s’attaquant à des peuples occidentaux sans verogne. Voilà qui devrait définitivement mettre un terme à leurs possibilités d’entrée dans l’Union Européenne, tout comme cela devrait avoir des conséquences majeure sur leur économie de pacotille.

    • Kaparzo dit :

      Le type qui critique mais qui ne regarde pas ce qu’il fait en Afrique.

      • Debunk dit :

        C’est vrai qu’on a encore beaucoup de colonies en Afrique…

      • Albatros24 dit :

        On n’ en a pas à rougir : pas de supplice du pal ou de crimes contre l’humanité en France…
        Bon appétit avec la viande avariée …

  11. Bob dit :

    Les USA craignent ils que les turcs se rendent compte que le F35 est vulnérable aux S400 russes? ??

    • Jak0Spades dit :

      Ou inversement, les Russes veulent vraiment savoir si leurs système est à la hauteur du F-35… Et puis glaner quelques info pour faire avancer leur propre programme d’avion qui patauge….

    • Pravda dit :

      Que les USA n’aient pas envie de donner leurs codes de reco aux russes via les turcs, ça ne vous est pas venu à l’esprit?

  12. basstemp dit :

    Je ne peux m’empêcher de pouffer de rire, au secours c’est nerveux !!!

    F35 !!

    Et hop je me roule par terre tordu de rire !!

  13. Kaparzo dit :

    Pour infos la Grèce possède des S300 et là bizarrement pas problème de compatibilité.

    • Frédéric dit :

      Doit on rappeler que les S300 en question était destiné à l’origine a Chypre et que la Turquie a déclaré qu’elle était prête à la guerre si Nicosie recevait ses missiles ? Finalement, c’est Athènes qui les a récupéré pour apaiser la situation (et c’était avant que le Sultan arrive au pouvoir…).

    • Jean dit :

      A la différence que la Grèce n’a pas acheté le F35.

  14. Bob dit :

    Les USA craignent ils que les turcs divulguent que les F35 ne sont pas invisibles aux S 400 russes ???

  15. Auguste dit :

    Beaucoup de gesticulations,mais en Syrie USA et Turquie continuent de coopérer.Un dirigeant du PKK abattu par les Turcs sur infos des USA (MEE).Les Américains craignent pour les données sensibles de leur F35.Et les Russes ils ne craignent rien pour le S400 ?.Avec Erdo on ne sait jamais…

  16. Wagdoox dit :

    Je comprends pas que ça pose autant de problème technique quand il s’agit de la turquie mais pas vraiment dans’ le cas l’inde

    • Montaudran dit :

      Ce qui pose problème ce n’est pas l’achat de S-400 qui semble devenir un produit d’appel pour la Russie. Trivialement je dirais que c’est un produit qui plait et donc qui se vend.
      Par contre l’achat de S-400 ET de F-35 pose problème pour les USA. Achat groupé qui n’est pas le propos de l’Inde.
      On pourrait à la rigueur se poser le problème pour les Rafale…

  17. Gracchus dit :

    Il faut relire Huntington. Tout cela ne résulte que d’une recomposition des alliances issues de la guerre froide vers des blocs civilisationnels. Dans ce cirque la Turquie et la Russie ne sont que des amis de circonstance. Dans l’absolu la Turquie a vocation à quitter l’OTAN, je pense qu’on y viendra sur le long terme. En tout etat de cause ces développements sont passionnants, la Turquie s’affirme comme une réelle puissance mais le crash de son économie qui ne va pas tarder va t- il rabattre les cartes ?

  18. CaptainDangeax dit :

    Bob, c’est tout à fait ça. Le F35 n’est furtif qu’en secteurs frontaux et arrières, et seulement aux ondes centimétriques. Le S400 utilise des longueurs d’ondes plus longues et des radars répartis en réseau, ce qui fait que :
    – les ondes envoyées dans une autre direction finissent pas arriver à un autre radar du réseau S400
    – la furtivité du F35 due à sa forme et à sa peinture est inefficace face aux longueurs d’onde du S400.
    En conclusion, le F35 n’assure aucune furtivité contre un S400. Comme en plus, aérodynamiquement, c’est une brique, les turcs se trouvent bien avantagés de ne pas en avoir au final. Bien joué Erdogan !

    • Dany40 dit :

      Ahhh mais bien sûr … le système S-400 est tout puissant et invincible…
      sachez pour votre information que la furtivité passive (F-35, F-22 ou autres) affecte TOUTES les longueurs d’onde radar !!! Elle est PLUS efficace contre les haute fréquences mais elle agit AUSSI sur les basses fréquences !!

      Le S-400 possède de grandes qualités et justement ce type d’appareil rend la furtivité presque vitale pour un avion de combat !!! Car au moins la furtivité réduit clairement la portée d’efficacité du S-400 ..,, sans furtivité les avions sont menacés de bien plus loin par le S-400

    • Pascal (l'autre) dit :

      Quelle démonstration! Vous avez participé au développement du S400 ou étiez vous une « taupe » chez
      L.M………………………………… J’aimerai connaitre l’origine de vos sources éclairées!

      • CaptainDangeax dit :

        –> Pascal (l’autre)
        Regardez ma réponse faite à Dany40 ci-dessus. Pour information, j’ai trouvé le lien sur google en moins de temps qu’il n’en faut pour taper cette réponse. Si je peux le faire, vous le pouvez aussi, au lieu de persifler, aveuglé que vous être par la propagande LM.
        La furtivité à la sauce LM, ça fait plus de 20 ans qu’on sait ce qu’elle vaut et comment la contourner, depuis qu’un F117 s’est fait descendre au dessus de l’ex-Yougoslavie par un missile guidé par un radar météo.

        • Pascal (l'autre) dit :

          nullement aveuglé par la propagande LM de plus dans une précédente discussion j’avais dit ce que je pensais de la mode de la furtivité (On dépense des fortunes pour un système qui sera probablement obsolète dans les 10 ans à venir. (l’éternelle lutte entre le boulet et la cuirasse!)
          En ce qui concerne l’épisode du F117 les Américains ont péché par complexe de supériorité (une manie chez eux) croyant leur jet absolument indétectable et ayant la lumineuse idée de le faire passer au même endroit à chaque raids les Serbes ont remarqué qu’il y avait des interférences dans les ondes radio et/ou télé. Une des versions (sous toutes réserves) précise que défense serbe aurait utilisé la technique de la triangulation pour situer le F117. Pour conclure comparer la furtivité d’il y a 20 ans et celle d’aujourd’hui c’est comme comparer le SNA du MIR III C avec le 2000-5

  19. Bozkurt23 dit :

    Quand la Turquie a demandé à acheter les systèmes aérien de défense, les États-Unis ont refusés, pareil pour les hélicoptères de combats, les drones. Et maintenant on s étonne que la Turquie va voir ailleurs.
    Allez tous vs faire mettre chez les grecs

    • Pravda dit :

      Comment se fait-il que les plus gros défenseurs de ces magnifiques pays plein de richesses, en euphorie économique et les plus ardents protecteurs de la democratie et de la liberté religieuse (si on est d’accord avec eux), sont les premiers à avoir fuit ces paradis pour se réfugier dans nos contrées de perdition ?
      Sans aller jusqu’à me faire voir chez vos voisins, si un choix est à faire je préfère les grecs

    • Pascal (l'autre) dit :

      Au niveau d’une « spécialité » prétendument grecque si on regarde l’histoire de Lawrence d’Arabie on peut quand même penser qu’a ce « niveau » les turcs sont pas mal non plus, ce n’est pas bien de médire sur ses voisins!!!

    • Motox1 dit :

      Pas les grecs, ils n’ont plus rien à y mettre.. grâce aux « alliés »…

    • Jean dit :

      Ce que vous écrivez est faux. Le S400 a justement été préféré au Patriot US. D’ailleurs les US font pression sur les Turcs pour qu’ils renoncent au S400 et prennent le Patriot. Les Turcs ont également préférés l’hélicoptère de combat italien à l’apache SU.

    • Thaurac dit :

      Il va comment votre nazillon?

  20. PK dit :

    En tout cas, ça devrait faire réfléchir un peu les clients – les vassaux ? – actuels du F-35. À leur place, j’envisagerais sérieusement une solution bis… pour le cas où ils se retrouveraient en slip.
    .
    Déjà que le F-35 tout seul, ce n’est pas gagné… Mais alors, le F-35 sans F-35, ça risque d’être compliqué…
    .
    Ils gagneront au moins de l’argent, vu le prix du MCO 🙂

  21. Bozkurt23 dit :

    Ils sont où mes commentaires hein ????

  22. Motox1 dit :

    La Turquie trouvera une alternative rapide aux F35, peut être même remplacer l’Inde dans le programme SU57/T50…tout le monde sera gagnant sauf les US et ceux qui suivront ce chemin de sanctions…
    Visiblement Trump a envie de donner à Israël la part de F35 (avions +participation)..

    • Barfly dit :

      @Motox
      Le programme SU57 est mis à l’arrêt.
      Les US devaient vendre une centaine F35 aux turcs, ce n’est pas cette commande qui va remettre en cause l’avenir du F35.

    • Barfly dit :

      « Une alternative rapide » Parce que tu crois que tu passes d’un programme à un autre comme ça en un claquement de doigt.
      Les F35 devaient leur être livrés dans les mois qui viennent. Le programme SU 57 est au point mort. Si ils changent de programme il faudra attendre des années voire même une décennie avant de disposer d’avions de nouvelle génération. En attendant, les turcs se contenteront de leur… F16 dont la modernisation, l’approvisionnement en pièces détachées et en munitions dépend des USA.

  23. lym dit :

    Si les turcs quittent l’OTAN, probable que des îles grecques entre Thessalonique et la Turquie, au débouché du détroit, connaissent un développement rapide. Limnos offre quelques facilités à développer pour en faire un joli porte avion, avant d’y construire un port.
    Probable aussi que le problème de Chypre soit enfin réglé par la force avant tout renforcement sur la partie turque car ce sera un verrou utile vers le moyen orient et le canal de Suez… et une relocalisation naturelle d’Incirlik.

    • Thaurac dit :

      C’est exactement ce que je pense depuis longtemps mais gaffe aux turcs, c’est maintenant qu’il faut armer ces iles…

  24. Hannibal dit :

    Encore une fois un diktat américain…
    Si les Turcs ont des F-35 et veulent en livrer les secrets aux Russes, on ne voit pas trop le rapport avec le fait d’avoir des S-400. Il suffit de donner accès à des techniciens russes à un de ces coucous pour qu’ils puissent l’examiner sous toutes les coutures.
    Non, ici comme ailleurs, il s’agit d’imposer leurs désirs…qui doivent être des ordres.
    La bonne opinion que j’avais autrefois de nos amis US s’érode de plus en plus au fil de ce genre d’évènements qui révèle bien leur volonté hégémonique.
    Je crois que nos intérêts sont de plus en plus divergents mais que malheureusement la France comme l’Europe est incapable par la faute de dirigeants mollassons de trouver des réponses adéquates.

    • Bob dit :

      Je partage le même sentiment. Que j’exprime parfois sur ce site en me faisant aussitôt taxer de pro russe ou autre troll…

      • Hannibal dit :

        @ Bob
        Pas grave, c’est à la fois enfantin et stupide, donc il ne faut pas s’arrêter à celà.
        Ce sont des gens qui n’ont qu’une vision simpliste du monde avec des bons d’un côté et des méchants de l’autre.
        Vous ne pouvez pas argumenter avec ce type de personne, autant vouloir demander à un croyant de renoncer à sa foi….

  25. Jaicruvoir dit :

    La turquie est comme l’Égypte qui après une brouille avec les occidentaux et allé dans les bras de l’URSS pour revenir après 50 ans.
    Économiquement l’avertir est à l’est.
    Les flux de marchandise sont sur l’océan indien et le pacifique.
    Le monde occidental vit la décroissance de sa population qui sera suivi de l’économie.
    Les US tiennent debout grâce à la forte attractivité des cerveaix du monde entier, grâce à Trump ce flux va s’arrêter aussi ce qui va précipiter la chute.
    Tous les empires ont attiré les artistes, architectes, scientifiques ce qui leurs a permis de rayonner.
    Mais dès que le rayonnement faibli les empires se délite.

    • Albatros24 dit :

      Trump au contraire risque d être réélu car il a réussi écnomiquement. De plus il apparait comme celui qui a réglé le problème avec la Corée du Nord aux yeux de son électorat.
      Il apparaît comme celui qui ne cède pas ou plus devant la Chine les européens et qui tient ces promesses électorales.
      De plus les EU sont toujours plus attractives.
      L empire est là pour un moment encore.

    • Sam Gratt dit :

      A partir de midi, même le soleil redescend. Ce que n’ont toujours pas compris les candidats au statut de 51eme état.

  26. chill dit :

    ouf, nous pouvons respirer, heureusement que les américains bloquent cette vente car vu l’énorme potentiel de ce chasseur, ses remarquables ratios en exercices et son invisibilité, cela aurait créé un sérieux déséquilibre aux frontières de l’Europe, pour la Grèce déjà mais également pour la France ou l’Allemagne, totalement impuissants avec leurs avions dépassés.. !

    • Royal Marine dit :

      N’importe quoi! Mais comme il est facile et confortable de se mouler dans le conformisme et le mythe américain…
      Comme pour la guerre « 0 morts », les ADM de Saddam, ou le « bureau sans papier » d’IBM!

  27. Barfly dit :

    Sur ce coup là, les USA ont complètement raison. La Turquie d’Erdogan n’est pas fiable.
    Poutine a trouvé son idiot utile pour semer la zizanie dans l’Otan.

  28. Lacondemine dit :

    Bonjour,
    Voilà le résultat … un allier important. ( OTAN ) …un pays aux portes de l’Asie ….
    Une armée puissante…. qu’on le veuille ou non c’est une réalité avec laquelle il va falloir
    composée …. Nous n’en avons pas le choix …. Il faut voir de mon point de vue … une redéfinition des alliances à plus ou moins long terme …. La Turquie est à la croisée des chemins …. et son chemin c’est Moscou …. a moyen terme … les Américains vont tout faire
    pour que cela n’arrive pas …. mais les relations. Turquie / USA. se compliquent , petite guerre économique déclarée par les Américains … aux Turques … mais pas seulement …
    Exemple , nos entreprises obligées de plier bagages d’IRAN … des milliards perdus ….
    Et cette grande Europe qui dit Amen … Preuve que cette Europe que l’on nous vends dans les médias depuis des années est inexistante … D’ailleurs , second exemple , cette grande Europe de La Défense ( L’ARLESIENE ) …. Il faut aussi que les Américains se calment …
    car si d’aventure la Turquie sortait de l’OTAN , un grand vide aux portes de l’Europe …
    Un gros souci pour nous les occidentaux … C’est bien pour cela , qu’il faut que nos dirigeants prennent conscience que le monde n’est pas un long fleuve tranquille et qu’il nous faut faire notre chemin seul … quoi qu’il doit nous en coûter … l’IRAN , la TURQUIE,
    et demain qui d’autre ? … la Turquie. 85 à 90 millions d’habitants … un gros souci pour nous les Européens dans les prochaines années … Cela est beaucoup plus complexe qu’on ne pourraient le penser ….L’ on ne peu résumer le problème Turque en le balayant d’un revers de main en disant , qu’ils quittent l’OTAN …. Si cela se produisait , un gros problème se poserait à nous ( entre autre Géo politiques … ) .
    À très bientôt à vous tous .
    William Alexander .

  29. Arno dit :

    Vilain erdogan, je rejoins certains des commentaires c’est un emmerdeur fini.
    Toutefois c’est assez burné, il a bien fait de purger à outrance l’appareil d’état ca mériteriat un second coup d’état un truc pareil.

  30. Céphée dit :

    Après les trolls russes, on a les trolls turcs.
    Navrant…

    • Posteur dit :

      On a aussi un troll avec une image de licorne..
      .
      C’est originale on va dire.. 🙂

    • Hannibal dit :

      @ Céphée
      Au lieu de dégoiser des enfantillages, si vous voulez répondre à un commentaire en particulier, argumentez, c’est plus constructif et plus matûre que de balancer ce mot à tout bout de champ.
      Quelqu’un qui exprime une opinion contraire à la votre :
      1 à le droit de le faire, rappelez-vous, nous sommes en démocratie (ce qui n’est d’ailleurs plus vraiment le cas en Turquie), à moins que votre idéal soit un état totalitaire
      2 vous pouvez lui répondre en étayant votre démonstration par des arguments
      3 vous pouvez aussi ignorez les commentaires pro ceci ou anti celà car il est quasi certain que vous ne ferez de toute façon pas changer d’avis votre interlocuteur

    • cipal dit :

      A tout prendre je préfère les trolls russes ils sont mieux éduqués que les paysans anatoliens ….
      je pense qu’il faudrait des annexes pour trolls et les laisser entre eux !! ce serait hautement comique !

  31. Thaurac dit :

    D’un autre coté, le fait d’avoir les s400 a porté de main, même sans les f35, il sera possible de mieux connaitre la bête de A à Z, il y aura toujours un général turc voulant vire aux usa avec sa famille…..

  32. Vince dit :

    De toute façon avec la dégringolade de la monnaie turque face au dollar, je vois mal comment les Turcs auraient pu se payer cet avion – et le faire voler. Et Israël ne doit pas non plus être enthousiaste qu’un tel avion soit à la disposition d’Erdogan.
    .
    J’ai lu je ne sais plus où que l’Arabie Saoudite et les Emirats n’étaient pas pour rien dans la chute de la livre turque, tandis que le Qatar promettait 15 milliards $ d’investissement en Turquie (Le Point). Un prêté pour un rendu je suppose. Bref, l’habituelle tambouille régionale.

  33. Szut dit :

    Les Turcs ont très clairement choisi le camp russe. On se demande d’ailleurs ce qu’ils font encore dans l’OTAN. Il n’est bien évidemment plus question de leur livrer des F-35. Les S400 et S500 ont tout à prouver face aux F-35, leurs renommée étant surtout due à a propagande bouffonesque des Russes. Les reculées de du tank Armata et du chasseur pseudo furtif SU-57 montre bien que les popofs sont les rois de l’esbroufe. Très logique réaction des US donc.

    • Pascal (l'autre) dit :

      Vous êtes pas très logique! si les russes fabriquent des « grosses merdes » en matière d’armement (et arrivent à les vendre, super commerciaux ou clients cons!) je ne vois pas pourquoi on ne vendrait pas notre armement s’il est aussi performant. La furtivité c’est un secret de polichinelle même pour les Russes! Le véritable point important sur tous les chasseurs moderne c’est le code source!!!

    • Alpha dit :

      @Szut
      « Les S400 et S500 ont tout à prouver face aux F-35,… »
      Oui, mais hélas pour vous, l’inverse est aussi vrai !!!…
      Zut alors, encore raté !… 😉

  34. pitalugue dit :

    Les Russes ont toujours développé des armes en réponse a celles de l’Otan,
    et toujours dans un esprit de rationalité et d’économie. Si le projet Su-57
    et devenu moins primordial ce n’est pas totalement du a un problème
    de financement ou de développement, cela veut dire qu’ils jugent
    qu’avec les moyens dont ils disposent déjà S400, S500, chasseurs,
    ils pensent qu’ils sont en mesure de faire face et de contrer la menace.
    Donc en se qui concerne la furtivité des F-35, F-22,
    ils doivent déjà posséder certains renseignements intéressants …

    • Hannibal dit :

      @ pitalugue
      Il y a pourtant un réel problème économique en Russie, le budget de la défense est même en baisse.
      Poutine n’a jamais su faire les réformes économiques qui s’imposaient, diversifier l’économie (qui dépend trop des ventes du pétrole et du gaz), lutter contre les oligarques et la corruption,…
      Les sanctions économiques occidentales ont en plus renforcé la baisse des revenus dûe à la chute des cours du pétrole.

  35. Nike dit :

    Vend 100 avions de chasses 5ieme génération neufs à cause d’une rupture de contrat.
    Prix négociable, faire offre rapidement.

  36. Pluton dit :

    Je crois que ce qu’on voit en turquie, la turquie d’erdogan, est en partie les consequences du non europeen a l’integration de la turquie.
    La turquie a du, en voyant un horizon bouche, se repenser a different niveau, societal jusqu’au niveau strategique.
    De la meme facon que de gaulle avait decide de placer la france entre les deux blocs, la turquie cherche a faire de meme (sachant que c’est nous qui lui avons dit qu’elle ne ferait jamais pleinement parti du club), y’a aucun gain a etre plus fidele que les plus fideles, alors qu’on aura, au plus, qu’une carte d’acces limite…
    Les americains dans leurs relations avec la turquie avaient cette carotte europeenne a tendre, lui garantissant qu’ils mettraient tout leur poids pour cette integration qui allait forcement se faire… cette carotte, ils ne l’ont plus. (faut dire, a la decharge des usa, qu’ils ont fait pression aupres des europeens).

  37. Zorbha dit :

    De toute façon on n aurait jamais dû intégrer l OTAN le pauvre général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe de plus les turcs se prennent pour ce qu ils ne sont pas et ne seront jamais une grande puissance bien content qu ils ne soient pas rentrés dans l UE.
    Ce n est pas parce qu ils ont une grosse armée qu ils sont forcément puissants j ai jeté un oeil à leur flotte elle fait pitié mdr sans oublier qu ils n ont pas la force nucléaire autrement dit qu ils restent à leurs places

  38. Carin dit :

    Erdogan n’est pas la Turquie… il n’est que de passage, mais il ne le sait pas encore se pensant à l’abri en ayant accaparé tout les pouvoirs… le peuple turc finira par comprendre que tout ses ennuis proviennent d’un seul homme qui refuse de partager le pouvoir avec les parlementaires pourtant élus par le peuple, mais empêchés sous peine de se retrouver emprisonnés pour terrorisme et trahison. En tapant sur le peuple turc certains contributeurs ne font que réveiller la fibre patriotique des copains turcs, qui se sentent insultés alors qu’une partie d’entre eux ne considèrent erdogan que comme leur représentant de fait et pas de cœur!

    • Hannibal dit :

      @ Carin
      Bien d’accord avec vous pour ce qui est des insultes au peuple turc, c’est mesquin et stupide. C’est oublié les milliers d’opposants qui croupissent en prison, et toute la partie du peuple Turc opposée à ses agissements. Mais bon, entre ça et le mot troll qui revient sans cesse, on a parfois l’impression d’avoir affaire à des gosses ignares qui ne sont pas au courant des réalités géopolitiques.
      Pour le reste, Erdogan est malheureusement soutenu par la majorité de la population.
      Il ne faut pas oublier en effet que le monde rural est toujours resté attaché à des valeurs islamiques, et que la laïcisation/occidentalisation n’a touché qu’une partie de la société, surtout « l’élite » bourgeoise des villes et les classes moyennes supérieures. Tout celà n’était qu’un vernis imposé à marche forcée par Mustapha KEMAL. Son héritage a été sauvegardée par l’armée qui faisait rempart contre l’islamisme. Mais dès que Erdogan a été en mesure de placer ses pions à lui, c’était fini, et le soi-disant coup d’état est venu parachever sa mainmise sur tous ces pans de la société qui pouvaient le gêner (armée, médias, police, justice, enseignement, associations de citoyens,…).
      Sa réislamisation de la société est donc bien en accord avec ce qu’est la majorité du peuple Turc.

      • garance dit :

        « Sa réislamisation de la société est donc bien en accord avec ce qu’est la majorité du peuple Turc »
        Les problèmes seraient donc devant nous, en particulier avec les turcs (issus du monde rural) installés en Europe sans réelle intégration?

        • Hannibal dit :

          @ garance
          Pas forcément, certains pensent qu’avec l’urbanisation de la population, phénomène aussi à l’oeuvre en Turquie, il peut y avoir des changements.
          Qui va l’emporter, l’idéologie islamisme ou l’attrait du mode de vie à l’occidentale (consumérisme, libertés,…) ?
          Bien malin qui pourrait le dire.

    • garance dit :

      @ Carin
      Tout à fait d’accord, et cela est bien regrettable pour la Turquie. Quand le populisme avec ou sans religieux s’impose, rien de bon ne peut en sortir. Je ne suis pas étonné des réactions violentes des trolls pro Erdogan, c’est sa marque.

  39. joni dit :

    Tout cela n est qu un jeu de Role afin que la Turquie acquiert ce fameux S400 et fournissent les infos aux USA, jeu de role pour faire croire que les deux alliés ne partagent plus rien..l ennemi des USA et de la Turquie reste..La Russie.

  40. Albatros24 dit :

    La Turquie dispose déjà de radars anti aériens compatibles avec les technologies de l’ OTAN disposant des signatures des avions de l OTAN comme le f35 f22 ou le Rafale.
    Peut elle les dupliquer sur la s400 et donc les divulguer aux russes ?

  41. Lagaffe dit :

    Quelqu’un se demande pourquoi la Russie n’a aucune réticence à vendre le S-400 à un pays de l’OTAN avec le risque que Erdogan négocie ensuite des informations avec les USA ou pourquoi pas à la Chine ?
    Erdogan se ferait-il avoir avec un système bridé aux performances réduites, voire obsolète qu’il paierait au prix fort ?