Selon l’ONU, l’État islamique compterait encore 20.000 à 30.000 combattants en Irak et en Syrie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. JLuc dit :

    On ne dit pas des « combattants », mais des « métastases ».

    • Wrecker47 dit :

      @Jluc :
      je dirai :véroles !
      Combien y a-t-il encore de Francophiles dans ces groupes ?…

      • 50 nuances de gris dit :

        Des francophiles ? Certainement aucun. En revanche, des francophones, il doit bien en rester quelques uns. Et vous ? Vous êtes francophile ou francophone ? Vu votre maîtrise de la langue, je vous suspecte d’être un agent de l’exterieur infiltré. 🙂

  2. jyb dit :

    Chiffres : n’importe quoi depuis le début…
    Estimations à la louche, plus ou moins fantasmées. Ça n’est pas sérieux. Cartographie approximative et fausse, au moins pour la syrie.
    Au sud de la syrie, les djihadistes en présence sont assimilés à daesh mais sont en réalité des mouvements pro daesh (on n’est pas certain qu’ ils aient fait allégeance à al baghdadi) effectifs de l’ordre de la centaine peut être jusqu’au millier pour soueida, yarmouk et quneitra. Pas d’étrangers en tant que tels ( libanais et jordaniens)
    Baida : entre 2500 et 3000 djihadistes auxquels s’ajoutent ceux de bashiqa, environ 800.
    Le troisième et dernier foyer pour la syrie est le secteur d’idlib et du nord de lattaquie.
    On connait quelques maquis pur daesh, aguerris mais aux effectifs assez faibles.
    Mais on ne sait pas grand-chose du reliquat de daesh qui vit sous le controle de al qaida, nostra, hts etc…il n’y a pas d’autorités militaire et administrative daesh donc il n’y a plus que des combattants dispersés entre divers gat.
    On reste loin des 10 000 combattants daesh pour la Syrie mais ils demeurent un risque conséquent.
    Daesh avec quelques dizaines de combattants était capable d’enlever et de tenir une bourgade de quelques milliers d’habitants. Ça n’est plus le cas. Dans le secteur de lattaquie, les attaques sont rares et d’ampleur limitée. Sur deir ezzor les attaques hit and run ne concentrent plus une puissance de feu et des effectifs capables d’emporter la décision.
    La situation est plus confuse en Irak,
    mais quelques évidences à souligner.
    Dans les provinces occidentales (al anbar…)
    les tribus sont hostiles à daesh notamment la confédération des al shammar qui est en guerre contre daesh. Or il est impossible à une troupe importante, ni à de nombreux groupes réduits de résister dans ces zones désertiques. Même problème d’hostilité des populations après les exactions largement médiatisées de daesh sur l’autoroute de la mort. Ces zones de moyenne montagne sont propices aux maquis (cf les gat en Algérie)
    mais qu’ils rassemblent plusieurs milliers de combattants semble difficile.

  3. jyb dit :

    Al baghdadi : le chef du renseignement irakien a annoncé que al baghdadi serait cliniquement mort.
    On a régulièrement des nouvelles de la santé di calife par les renseignements irakiens. Il est mort plusieurs fois, il est repassé en irak en juillet, un commando dédié est sur ses traces…

    • Castel dit :

      Cela rappelle que Ben Laden avait été déclaré plusieurs fois mort ou mourant ( sous dialyse, notament) avant que les Américains finssent par le retrouver….

  4. Castel dit :

    Je profite de cet article pour faire part de ma réflexion concernant les principaux groupes Djihadistes existant à l’heure actuelle :
    En commençant donc par l’E.I.
    Ce groupe dès sa création à déclaré vouloir imposer son idéologie Islamiste au monde entier
    Ensuite Al Quaida:
    Contrairement à l’E.I., celui-ci semblerait vouloir simplement imposer celle-ci aux seuls pays Musulmans….
    Enfin les talibans, qui eux, n’ont revendiqués cette idéologie que pour l’Aghanistan..
    Cela rappelle un peu à l’époque du marxisme, la différence entre les staliniens, qui ne voulaient l’imposer que dans les pays occupés et les troskystes qui voulaient le faire pour la totalité de la planète….
    En tout cas, s’il en était besoin, cela monre bien que l’idéologie de l’E.I., représente bien la plus grande menace pour le Monde entier ( d’ailleurs, il n’y a qu’eux qui revendiquent les attentats chez nous), et que nous ne devons pas les laisser leur emprise s’étendre, même en Afrique !!!

  5. lxm dit :

    Déjà Daech c’est quoi ?
    C’est djihadiste( guerre de l’effort et courage individuel mais aussi collective contre tout ennemi de l’islam), internationaliste( ne reconnait aucune frontière ou peuple), et spécifiquement sunnite( considère le chiite comme une abomination), leur but affiché est de créer les conditions décrites dans l’apocalypse version musulmane pour hâter le retour de dieu. Leur méthode de guerre est basée sur l’hyper-masculinité, c’est à dire le sacrifice, la vitesse, le mouvement continuel( qui semble amplifier les effectifs) et pas de pitié( le peu de prisonniers sont « encouragés » à se faire exploser pour prouver leur foi), ils attaquent aussi beaucoup de nuit. Le masculin donne, le féminin reçoit, le masculin est lié à la lumière ou pensée( électricité dans votre cerveau) le léger( terrain vague), le féminin à la matière( manger, maison) le lourd( ville), donc une culture qui méprise complètement le féminin refuse l’autre, comme toute forme d’empathie, il ne peut donc y avoir transaction, on ne peut raisonner un membre de Daech, le type veut juste foncer pour foncer, il se fiche de son propre corps( de nature féminine puisque composé de matière). je dis attention car bien d’autres cultures sont très proches de cette forme de pensée mais ne sont pas entrées en guerre pour exporter cela.
    Leur base d’action, c’est la zone frontière entre syrie et irak, entre ouest et est de la plaque arabique, en soit sortir du milieu, c’est une naissance, ils ont cette énergie avec eux, faites très gaffe, ce n’est pas une guerre ou un ennemi ordinaire, c’est l’islam qui sort ses dernières énergies, les plus brutales, pour tenter de conquérir le monde une nouvelle fois. Ils se dispersent, vont se diluer, contaminer et amplifier la force générale du monde islamique. C’est assez grave ce qui se passe en Turquie, qui s’islamise, elle pourrait donner naissance à une volonté expansionniste.
    Je pense que les extrêmes s’auto-stimulent donc qu’il faut la jouer fin pour ne pas alimenter la volonté guerrière de l’opposant mais ne pas le tenter d’attaquer en restant démuni, et pourvoir parer à toute éventualité.
    Je crains que derrière Daech il y ai une volonté destructrice beaucoup plus large qui pourrait utiliser d’autres moyens. Nous sommes 7.5 milliards d’habitants, regardez un graphique historique, regardez la vitesse. Dans toute progression il y a une force opposée, qui veut réduire là notre population, nos cités, notre urbanisme, la féminisation progressive de l’humanité par une méthode radicale.

  6. CortoM dit :

    La présence en Somalie de cadres ayant combattu auparavant en Syrie, est de plus en plus avérée, tant chez Al Shabaab que àl’EI. Pour ceux qui s’interrogent sur l’intérêt d’une présence dans certains pays africains comme le Congo, il y a eu une nouvelle attaque des Islamistes Ougandais de l’ADF-NALU. Leur leader avait été arrêté en 2017 au Mozambique. Autant dire un foyer régional prometteur. Le sénateur Poniatowski avait dit dans une commission des Affaires Etrangères qu’il y a 3 pays incontournables en Afrique, l’Ethiopie, le Congo et le Nigeria.

  7. Auguste dit :

    Comment ils peuvent les compter?.En tous cas ils sont assez nombreux pour faire des dégâts et pour encore un bon bout de temps.J’irais même jusqu’à dire qu’on n’en viendra jamais à bout.Le djihadisme est un credo et tant qu’il y aura des guerres au MO, avec présence des occidentaux,il y aura toujours des volontaires pour la cause.Bien soutenus par les pays qui les utilisent.

  8. YVON FOSSE dit :

    De toute façon il faut entretenir cette rumeur qui permet à l occident d intervenir comme bon il leur semble.qui plus est on sait que sous la couverture cet occident entretient l EI et en argent et en armements.toutes les prises syriennes on révélé l existence de materiel militaire occidental en grande importance chez les terrorridtes,y compris de quoi fabriquer des armes chimiques.l occident USA FRANCE ANGLETERRE font preuve d un grand cynisme

  9. Vince dit :

    – L’État islamique est « une hydre dont il faudra en permanence contrôler qu’elle ne soit pas en train de se réveiller »
    .
    Voilà quelqu’un qui prend une tête pour le corps. Daesh n’est qu’une des têtes de l’hydre salafiste. Chacun sait parfaitement ou se trouve le coeur et les poumons (y compris les US), mais il est visiblement plus avantageux de nier la réalité des vrais sponsors du terrorisme. Ca nuirait gravement à la vente d’avions et de Ferrari.

    • Albatros24 dit :

      Nos meilleurs clients sont ceux qui veulent nous imposer leurs conceptions de la vie en nous imposant indirectement, et avec notre propre argent les pétrodollars, leur religion extrêmiste.
      Dans les années 70 80 il n y avait de foulard que sur les têtes des vieillardes d Algérie Maroc ou Tunisie.
      Maintenant ce sontles jeunes…grâce aux mouvements financés par les enturbannés.

  10. James dit :

    Pourquoi ne pas demander a l’otan et aux saoudiens!!!!!

  11. Robert dit :

    Je suis étonné que devant la défaite de leur entreprise militaire en Irak et en Syrie, ils puissent rester sur place à se faire débusquer et éliminer peu à peu. Par souci d’efficacité dans leur entreprise, ils seraient mieux inspirés d’aller faire le djihad ailleurs ou alors ils sont sacrifiés pour tenir le terrain encore quelques temps.
    J’avais entendu dire que l’Indonésie attirait les islamistes, il y a beaucoup d’asiatiques parmi eux.
    Et le flot ininterrompu de faux réfugiés en Europe est parfait pour permettre de passer à des dizaines d’islamistes qui n’auraient pas été repérés et fichés, nous en avons déjà vu certains passer à l’acte.
    Demain est la fête de l’Assomption très fêtée par les fidèles. Les sanctuaires catholiques auraient reçu des informations policières de menaces sérieuses qui pèseraient contre les sanctuaires autour de cette fête.
    Entre les agressions mortelles ou très graves devenus quasiment quotidiennes et tous commises par des musulmans, et qui représentent une menace brulante pour nos concitoyens, et alors que les attentats semblaient se calmer, il y a encore eu une attaque à la voiture à Londres hier, les futurs attentats seront-ils aussi commis par une nouvelle génération ou par des vétérans échappés de zone de guerre ?

    • 50 nuances de gris dit :

      Calmez-vous, mon brave Robert. Vous pouvez faire vos dévotions en toute quiétude. L’Islamofascisme peine à revendiquer plus d’un milliers de victimes sur le sol européen. Notre industrie et notre classe politique a un besoin vital de cet épouvantail pour occulter les millions de morts à venir : dérèglement climatique, destruction des écosystèmes, main mise sur les richesses mondiales par un quarteron de prédateurs, etc… D’ici une trentaine d’années, vous repenserez au bon vieux temps de Daech et consort avec nostalgie.

      • Robert dit :

        50 nuances,
        Je suis breton, mes ancêtres ont continué à prier sous la grande terreur, cela ne m’affole pas plus que ça. Mais plutôt que le terrorisme qui « peine à revendiquer plus d’un millier de victimes sur le sol européen », chiffre très bas me semble-t-il et qui réconfortera les familles de victimes, c’est la complicité de nos élites avec l’installation durable de l’islam politique, dirigé par les frères musulmans, en France qui devrait nous inquiéter. Renseignez-vous sur la préoccupation des pays musulmans pour les priorités qui sont les vôtres. Quand nous tuons, au nom du droit et de la liberté, un de nos enfants sur quatre, nous pouvons effectivement donner des leçons de morale écologique aux autres.
        Mais vous avez bien raison, regardons ailleurs, pour éluder la réalité.

      • Albatros24 dit :

        Pour les problèmes climatiques et le chômage on en voit les conséquences aussi dans le succès de l islamisme au Sud.
        Le soucis est que des millions de personnes ne se sentent plus français en France et haïssent leur pays et ses valeurs et instititions. Cela empire et je ne me vois pas dire c était le bon temps..même dans dix ans car cela ne s arrange pas.
        C était le bon temps en fait avant cette période après les années 80…mais vous êtes trop jeune et ne l avez donc pas connu ce temps.

      • Albatros24 dit :

        Enfin le nombre de fichiers S terros augmente on les libère de prison et on ne sait quoi en faire.
        Notre dette explose
        Nos entreprises licencient
        On ne pourra plus payer les aides sociales et les salaires des fonctionnaires ni les investissements indispensables – on va bientôt revoir tous les acquis sociaux…etc etc
        Mais vous avez des lunettes roses ou vertes islamiques ou quoi ?
        Tout va de mal en pis en fait.

      • Castel dit :

        Ce que vous dites n’est pas faux, mais si cela vient se rajouter aux problèmes que vous citez, cela ne va pas arranger les choses…
        D’autant plus que parmi leurs projets, il y avait notamment celui de l’attaque contre une centrale nucléaire en Australie, heureusement déjoué à temps…
        Donc, raison de plus pour essayer d’en finir le plus vite possible avec eux, pour que l’opinion publique puisse se pencher sur des problèmes que l’on pourra régler autrement que les armes à la main !!!

  12. Vieux Réac dit :

    Plus quelques milliers chez nous en Europe qui brûlent des voitures, incendient des poubelles, poignarde à tout va, maltraitent nos femmes, provoquent nos jeunes, perturbent notre civisme, et tout au mieux agacent beaucoup de gens par leur bêtise et méchanceté incompréhensible puisque reçus à bras ouverts…

  13. Polymères dit :

    Dans une guerre il est vain d’imaginer que la victoire passe par l’anéantissement jusqu’au dernier combattant de l’adversaire tout comme il est vain de vouloir le compter quand on sait qu’avec un peu d’argent vous pouvez transformer un civil en soldat en très peu de temps.
    La guerre contre Daesh est une guerre idéologique avant tout et pour vaincre Daesh, avant de vouloir traquer le dernier type ayant porté un brassard noir, c’est avant tout sa conscience, sa confiance et ses espoirs qu’il faut foutre en l’air. Faut pas croire, derrière chaque combattant de Daesh, il n’y a pas un terroriste voulant commettre des attentats, de la même manière que dans l’Allemagne nazi, tous les soldats n’étaient pas des fanatiques membres des escadrons de la mort ou ayant l’idéologie des SS.
    Chez Daesh c’est pareil, on doit se concentrer sur les escadrons de la mort, sur les SS et non sur les enrôlés de la wehrmacht qui représente l’essentiel de la troupe et qui peuvent une fois leur combat perdu dans leur tête, se rangeront et essaierons de se faire oublier pour éviter des problèmes.
    Les fanatiques (SS) de chez Daesh, on peut y foutre tous les étrangers qui ont fait le chemin chez eux. La dedans vous avez très clairement les vrais terroristes qui tuent et font les attentats (les escadrons de la mort) prêts à venir chez nous pour faire leurs méfaits. Le type à Mossoul qui a vu dans Daesh un groupe se vengeant de la persécution des sunnites à l’intérieur du pays, ou un moyen de se faire de l’argent, lui c’est le genre à se briser et qui se fera oublier.
    La chose qui est plutôt « bien » c’est qu’il est complexe pour un étranger de se planquer et de se sortir facilement en tant que civil d’une zone de guerre ou il se trouvait.
    On pourra éternellement se dire qu’il y en a toujours des milliers dans la nature, mais il faut tout aussi bien comprendre que la plupart d’entre eux seront comme les génocidaires du Rwanda, comme les soldats de la Wehrmacht ou autres, ils auront disparus et ils cacheront leur passé pour éviter des problèmes. Il n’y a qu’un faible pourcentage d’entre eux qui voudront mener un combat ailleurs ou de poursuivre la lutte d’une autre manière. L’idéologie de Daesh doit également être largement effacées d’internet et d’ailleurs pour éviter que certains y trouvent une certaine inspiration, même s’il faut le dire, l’échec de l’état islamique aura calmé bien des ardeurs et ne serait-ce que 2018, les craintes qu’on anticipait en 2015-2016 avec des attentats toujours plus forts et complexes, ben ça n’est plus trop cela. La menace reste et restera présente pour longtemps, il y aura toujours quelques individus voulant faire un attentat et il y en aura qui réussiront, mais l’état d’esprit chez eux, comme chez nous n’est plus le même et pas mal de figures sont tombés chez eux.

    • Hannibal dit :

      @ Polymères
      Votre raisonnement est quelque peu réducteur…
      D’abord, les SS se sont aussi rendu comme les autres et ne sont pas tous morts en luttant jusqu’au bout pour le Reich de Mille ans, ce n’étaient pas les supersoldats que l’on veut en faire.
      Ensuite, malgré la défaite, beaucoup ont conservé leur idéologie nazie, avec même réunions d’anciens, associations, etc.. et idéologie qui perdure encore aujourd’hui d’ailleurs.
      Car s’il est facile de buter un « méchant », qu’il soit nazi ou djihadiste islamiste, c’est beaucoup moins facile de lui extirper ses idées de la tête.
      D’accord par contre pour lutter contre la propagande, car c’est mieux d’éviter que de telles idées se propage. Il est d’ailleurs inimaginable que l’on puisse encore la voir en ligne depuis toutes ces années. Les efforts pour l’éradiquer ne sont visiblement pas assez importants et proportionnés au danger que représente ce moyen de communication.

  14. Specht dit :

    François Parisot choisit donc de considérer les forces soutenues par les Russes, pro-régimes, comme parfaitement inopérantes dans la guerre contre Daesh ? Dommage, car les dernières poches de Daesh dans le sud de la Syrie ont bel et bien été réduites, sinon pulvérisées, par les forces pro-gouvernementales. Certes, pour une part, à la suite de négociations et d’évacuations. Je regrette que la France se montre aussi frileuse au sujet de la Syrie, laissant de côté la raison et la rigueur qui caractérisaient l’Armée française.

  15. reverjovial dit :

    C’est une guerre millénaire que porte une partie de l’Islam au monde entier et qui se base sur la pureté originelle pollué par le confort et la paix comme en Espagne ou les princes arabes ont été balayé par des courants rigoristes et fanatiques des Almohades et des Almoravides venus du Maroc et de Maurétanie. Ces mouvements puritains, intolérants et guerriers se retrouvent dans toute l’histoire du monde musulmans et empêchent toute modernité de cette civilisation amenant sa décadence au cours des derniers siècles. Le problème est surtout lié au sacré de cette religion pour une grande partie de la population se qui fait le lit des extrémistes et empêche sa sécularisation.

    • Robert dit :

      Reverjovial,
      Très juste. Pas d’exégèse en islam, c’est à dire pas d’étude critique des textes, d’ailleurs maintes fois réécrits et abrogés depuis l’origine dont personne ne sait rien.
      Et tous les courants réformateurs ont été rejetés, persécutés et anéantis dont les docteurs d’un courant qui a disparu et été rejeté par l’islam majoritaire.

    • Albatros24 dit :

      Donc l Islam est irréformable ?

      • Robert dit :

        L’islam est une arme de guerre et de conquête à la disposition du calife en place, le coran a été d’ailleurs maintes fois modifié pour plaire à celui en place.
        S’il s’agissait d’un texte spirituel, à destination d’une réforme morale et spirituelle des adeptes de cette religion, il ne serait pas entièrement concentré dans le contrôle social des musulmans et en vue de la conquête des pays à cette religion.
        Il suffit d’observer que tous les réformateurs, dont on nous vante les mérites en oubliant leur fin, ont été persécutés et massacrés pour avoir mis en cause l’ordre social. Je ne vois pas comment et à partir de quoi cela pourrait changer après quatorze siècles.

  16. MERCATOR dit :

    uste pour remettre les pendules à l’heure et eviter de sodomiser les mouches et bâtir des plans sur la comète, notre société occidentale, notamment en France ,a vu le taux d’homicide baisser de façon très significative surtout depuis 1945. le dix neuvième siècle était cent fois plus violent , malgré des peines inimaginables aujourd’hui, bagne de Cayenne pour un vol en récidive, guillotine systématique pour un meurtre de représentant des forces de l’ordre, et cætera et cætera, dans un autre ordre d’idée l’ensemble des pays où les musulmans sont majoritaires, Indonésie comprise , produit moins de publications scientifiques que le Mexique. Les simulations et projections de population à l’horizon 2050 du continent Africain prévoient une fourchette de deux milliards cent à deux milliards quatre cents millions reparti s à 60% en chrétiens et animistes et 40% en Musulmans. Donc, le danger viendra de là , ces gens voudront manger et surtout boire , nous regretterons les années 2020 !

  17. Robert dit :

    Un exemple de cette duplicité des pays occidentaux, que je crois volontaire tellement elle est courante, concernant ces islamistes de l’,EI.
    « Une adolescente yézidie asservie par l’État islamique est retournée en Irak après avoir rencontré l’un de ses tortionnaires dans les rues d’une ville près de Stuttgart, en Allemagne, où il résidait en tant que réfugié.
    Ashwaq Ta’lo, qui a émigré en Allemagne, a déclaré qu’elle marchait dans la rue en février dernier lorsqu’elle a aperçu Abu Humam, un ancien gardien de l’Etat islamique, qui l’avait achetée en Irak pour 100 dollars.
    « J’avais des sueurs froides en regardant attentivement son visage », a déclaré Ta’lo à Bas News, une agence kurde. « C’était Abu Humam, avec la même barbe effrayante et le même visage hideux. »
    L’adolescente a déclaré que Humam avait immédiatement proféré des menaces en lui disant: « Je suis Abou Humam et je sais vous étiez avec moi pendant un moment à Mossoul. Je sais où tu vis, avec qui tu vis et ce que tu fais. »
    Ta’lo a dénoncé Humam aux autorités, mais la police allemande a signifié qu’elle ne pouvait pas l’arrêter parce que le tortionnaire djihadiste a obtenu un statut de réfugié politique.
    L’adolescente a décidé de quitter l’Allemagne et est retournée au Kurdistan irakien pour vivre avec son père. »
    https://www.thetimes.co.uk/article/yazidi-slave-girl-meets-isis-captor-in-german-street-wkj20m3fv

  18. Robert dit :

    Mercator,
    Vous croyez les statistiques faites pour appuyer une thèse, comme celle de la légitimité de la suppression de la peine de mort. Demandez aux gendarmes et policiers, eux sont sur le terrain et voient évoluer la situation. Aujourd’hui, on monte en violence dès le départ, on tue pour ne pas être reconnu, pour un regard, une cigarette, juste pour le plaisir.
    Je doute beaucoup que votre affirmation corresponde à la réalité actuelle et les criminologues sérieux répondent la même chose à ceux qui leur renvoient les statistiques officielles ou commandées. N’oubliez pas que nous avons laissé s’installer chez nous des groupes entiers issus de sociétés ou la violence est ordinaire et la vie n’a pas de valeur, chaque jour vous pouvez trouver des faits divers démontrant qu’ils agressent et tuent sans les retenues qui nous caractérisent. Rien qu’en août à Offenburg en Allemagne, une jeune femme a été violée et un médecin assassiné ainsi que son assistante grièvement blessée par deux somaliens pour le viol et un pour le meurtre. Ces jours-ci à Paris, un voyageur de bus a été égorgé par un maghrébin irascible.
    La liste est quotidienne et interminable de votre violence qui aurait « baissée de façon très significative depuis 1945. »

    • MERCATOR dit :

      Si il y a un domaine où on ne peut pas incriminer le fait que les victimes ne déposent pas plainte et demeurent inconnues , c’est bien évidemment celles qui ont fait l’objet d’un homicide . Si il y a un service que l’on ne peut pas taxer de « bidonner » les statistiques c’est celui de l’Institut Medico Légal de la ville de Paris chargé de l’autopsie des victimes .

      . »On tue bien moins aujourd’hui ( 2013) qu’il y a vingt ans à Paris. En 1994, 4,8 personnes sur 100 000 étaient victimes d’un homicide volontaire à Paris.
      En 2013, ce taux n’est plus que de 1,5 personne, soit 64 % de moins. Une chute importante et surtout persistante d’année en année.
      Dans le droit français, un homicide volontaire peut être qualifié de meurtre (non prémédité) ou d’assassinat (avec préméditation).
      Cette tendance ressort d’une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et de l’institut médico-légal (IML) de Paris, publiée en avril 2015. Pour la première fois, les statistiques policières et les données médicales ont été croisées.

      De 1994 à 2013, le taux d’homicide volontaire a baissé de 64%
      Ces taux sont déduits des rapports de l’Institut médico légal sur Paris, Créteil, Meaux, Bobigny, dans sa banlieue.
      pour 100 000 personnes: 3,10
      SOURCE : PRÉFECTURE DE POLICE, INSTITUT MÉDICO-LÉGAL DE PARIS
      L’IML étant en lien avec les tribunaux de grande instance de Paris et Créteil, Meaux et Bobigny.

      Les faits sont têtus mais il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut rien entendre et de pire aveugle que celui qui ne veut rien voir. ceci étant dit, le sentiment d’insécurité augmente fortement ce qui n’est pas du tout la même chose , la faute à BFMTV et autres médias qui pour se faire de l’argent montent en épingle le moindre fait divers , créent un climat anxiogène et certains groupes politiques bien connus qui font leurs choux gras de toutes informations qui peuvent aller dans le sens d’accréditer le laxisme supposé de la justice et des gouvernants .
      Société qui se féminise, cellule psychologique au moindre incident où il y a des victimes, doctrine du zéro mort en cas de guerre, revoir l’histoire, les 300 000 civils morts sous les bombardements de 1943/1944 dans l’hexagone, les milliers de Français morts en Algérie tués par le FLN ,l’OAS, les gendarmes mobiles en 1960/1962 ( j’y étais).

    • Hannibal dit :

      @ Robert
      Tout à fait, et l’on a bien vu, en Allemagne, en Suède et ailleurs, que tout est fait pour cacher au public ces crimes commis par des immigrés/réfugiés/étrangers.
      Et le silence médiatique est lui aussi assourdissant, par contre dès qu’il y a une bavure policière ou qu’un Rémy FRAISSE est tué, on a droit à des jours de blabla à l’antenne.
      Et même quand d’autres étrangers (la communauté asiatique) est victime de la racaille maghrébine, là aussi silence radio 🙁
      En fait en France, il vaut mieux être un Arabe ou un jeanduvoyage, comme ça tu est au-dessus des lois. C’est bien ce qui exaspère de nombreux citoyens, qui ne sont pas racistes mais exaspérés de voir certaines communautés traitées différemment du peuple français.

    • reverjovial dit :

      En effet les chiffres sont éloquents moins de 800 homicides par an et en baisse régulière.
      Par contre une explosion depuis 50 ans, bizarrement après mai 68, dégradations, cambriolages, vols, agressions physiques et viols dont une partie n’est pas déclarés, sans compter les ravages de la drogue pratiquement inexistante avant.