Selon l’ONU, les « instructeurs militaires civils » russes font plus que former les forces centrafricaines

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Pantoufle dit :

    Journalistes russes. Le métier le plus dangereux du monde car vous êtes rapidement accusés d’espionnage et complot contre la Grande Russie. Les vieux démons soviétiques ont encore de beaux jours devant eux. Vladimir on t’aime, Vladimir prix Nobel de la paix!

    • Tintouin dit :

      Après Obama prix nobel de la Paix (laissez moi rire: durant ses mandats, éliminations en nombre par drones dans les zones tribales pakistanaises, destitution et élimination programmée de Kadhafi avec l’aide des serviles acteurs Sarkozy et Cameron), tout est possible. C’est un peu comme la ĺégion d’honneur, atttibuée à n’importe qui (Sharon Stone par Douste Blazy en son temps) et refusée à d’autres (soldats français morts en Afghanistan). Nous vivons une époque formidable, où les réseaux, la notoriété et la mode font plus pour mettre en lumière que les qualités, les actes et les valeurs. Ok je sors….vomir.

  2. Castel dit :

    Des instructeurs militaires civils ?
    Je ne savais même pas que ça pouvait exister !!
    Mais c’est vrai, que comme disait Clemenceau, la guerre est une chose trop sérieuse pour être confié à des militaires !!!!!

    • jp_perfect dit :

      Arrêtons de toujours utiliser cette citation de Clémenceau, totalement sortie de son contexte. Le même homme, au moment de la guerre, a aussi déclaré « Ma politique étrangère et ma politique intérieure, c’est tout un. Politique intérieure ? Je fais la guerre. Politique étrangère ? Je fais la guerre. Je fais toujours la guerre ».

      Il était au moins aussi belliciste, sinon plus, que les militaires qu’il voulait encadrer.

      • Castel dit :

        Il fallait évidemment prendre cette citation au second degré ( tout comme son auteur l’avait probablement fait en son temps….)
        Moi , ce qui m’amuse , c’est la qualification de « civils » pur des gens qui sont la pour apprendre le maniement des armes !!
        A ce compte là, aurait-on du classer comme « civils  » des organisations comme « executive outcomes », ou plus récemment « Blackwater », et chez nous Bob Denard et ses « affreux » ?

        • revnonausujai dit :

          à l’époque , ce qu’on appelait la « guerre », c’était le ministère de la guerre, aujourd’hui des armées, et les ministres étaient quasi systématiquement des généraux ou d’anciens officiers ( Massimy) ça change le sens de la phrase !

      • ex-grand-muet dit :

        Et en 1919 : « les anciens combattants, il faudrait les tuer tous ! » disait Clemenceau.
        Il faut effectivement arrêter de nous rabâcher Clemenceau.

        • Castel dit :

          Si j’ai cité Clémenceau, ce n’est pas pour vanter ses mérites, mais que j’ai trouvé sa phrase ironique dans le contexte…..
          La phrase que vous citez de lui, semble monter avant tout, que c’était un « pince sans rire », avec un humour un peu particulier…..
          Pour ce qui est des morts effectifs sur le terrain, Joffre et Nivelle, ne se sont pas contentés de paroles eux !!

    • Lucide dit :

      Un visionnaire sisi ! Il disait également : « Il est plus facile de faire la guerre que la paix ».

    • Democit dit :

      La France en déploie des centaines via la société DCI

    • Allobroge dit :

      En effet et pourtant la seconde guerre mondiale doit beaucoup à Clemenceau et son intransigeance !

  3. Le Glaive dit :

    L’argument du  » ils sont là à la demande du pays  » est utilisé systématiquement pour justifier de la présence permanente de forces U.S et de l’OTAN tout autour de la Russie, au plus près .
    C’est exactement le même cas de figure ici , comme il est dit dans l’article d’ailleurs : ils « ..ont été envoyés en Centrafrique « à la demande du président de ce pays … » voilà donc qui coupe court à toute spéculation ou volonté polémique, non ?

    • Lagaffe dit :

      Alors pourquoi la Russie ment sur le travail réel qu’ils font et qui a été constaté par l’ONU ?
      Et si les sociétés militaires privées sont interdites en Russie, qui sont ces civils pourtant officiellement envoyés par le gouvernement russe ?
      Et depuis quand un conseiller militaire s’occupe du « partage des revenus de l’exploitation des ressources naturelles entre les autorités locales et nationales » ?

      • Le Glaive dit :

        @ Lagaffe : affaires intérieures de Centrafrique, puisque les conseillers sont là à leur demande. Ce n’est pas à nous de juger de ce qu’ils y font , mais au gouvernement qui a demandé leur présence.

      • Cymmus dit :

        Je ne suis pas pro-russe mais on pourrai se poser les mêmes questions pour les « formateurs » américain en somalie.
        La réalité c’est que il y a une magouille entre le président de centre-afrique et des groupes industriels russe.
        En échange du contrat d’exploitation les russes assurent la formation et la protection du président au pouvoir. Rien de nouveau la dedans les russes ne sont pas les premiers à le faire.
        Officiellement la russie ne doit pas s’engager alors ils envoient des « formateurs civils ».

    • Auguste dit :

      Ils sont là à la demande de Touadéra, qui soupçonne les Occidentaux de vouloir le remplacer.Et il n’a pas tort si on pense à l’ancien président Bozizé.Tout allait bien pour lui,jusqu’au jour ou il a vendu une concession de pétrole aux Chinois.Les Russes protègent Touadéra mais en même temps ils papotent avec les rebelles qui détiennent les régions minières.On peut supposer qu’ils ne parlent pas que de paix,de fraternité et d’union nationale.Je vois un scénario à la syrienne,avec des Russes qui arrangent les bidons entre l’Assad local qu’ils contrôlent et les rebelles pour ensuite ramasser la mise.Et comme je disais dans un article précédent sur le sujet,nous on est coincé par notre mission,qui est de soutenir le gouvernement légal et nous empêche, comme les Russes, de papoter avec tout le monde.

  4. datamo dit :

    Dans les années 76/77 , lors des dernières années de règne de Bokassa , des coopérants soviétiques s’étaient déjà installés à Bangui. Le contexte sécuritaire de l’époque était bien meilleur et ne nécessitait pas de présence militaire.
    Les relations entre les deux pays sont plus anciennes qu’on ne le croit habituellement.

  5. Cecco dit :

    Puisqu’ils sont aussi « actifs » pourquoi depensons nous autant?
    et ce d’autant plus , si je lis bien, ils ont déjà de beaux contrats juteux… alors dépensons moins, ou bien continuons à jouer « cocus et contents »

  6. JG von Rheydt dit :

    Déontologiquement il faut reconnaître que c’est mon dérangeant que des Agents de Services de Renseignement infiltrés dans des ONG qui se sont fait « gaulés » comme ce fut le cas en d’autres occasions

  7. Maxime dit :

    Tiens c’est marrant c’est pas les mechants Francais colons ?

    • Stéphane dit :

      Ne soyez pas naïf !!!
      le « méchant français colon » essaye de ne plus salir ses mains et son image en Afrique mais tout en s’assurant (par tous les moyens nécessaires) que ses rejetons Veolia, Bolloré, Vivendi, Orange, Areva, Accor, alcatel, lafarge, EDF, Alstom, Total, etc continuent de se dorer la pillule.
      Faites preuve de curiosité intellectuelle cherchez à savoir ce que l’économie du « méchant français colon » tire de l’Afrique, cela vous évitera peut-être ce ton paternaliste sarcastique…

  8. Wrecker 47 dit :

    Les instructeurs Russes leur apprennent à » boucaner la viande « …Depuis ,au marché du KM5 on trouve aussi du singe Bamiléké ,et du Bayakaka en quantité suffisante pour la consommation cannibale habituelle… !LOL!

  9. James dit :

    La France de Sangaris croyait malin en quittant la Centrafrique pour plier le président afin de les souplier de revenir contre contrat minier en n’oubliant que c’est un intellectuel qui réfléchi bien même, il s’est tourné vers une puissance plus forte que la France pour l’aider à rétablir l’ordre et la sécurité perdue il y’a 5 ans déjà. La France a fait un don de 700 000 euro de matériel militaire, le second est de 400 000 euro de matériel militaire non létal alors que le pays à vraiment besoin de matériel létal pour équilibrer la force sur le terrain, la Chine décide de changer la chose avec un don de plusieurs millions de dollar et les USA ont fait la même avec plusieurs millions de dollar et la Russie avec plusieurs milllions de dollar les vrai militaire pour les forces de défense et de sécurité national, le pouvoir à déjà changer la coopération avec la France mais pas d’une manière brutale comme le Rwanda. Chaque don de la France le président ne vient pas pour recevoir par contre il a reçu celui de la Chine, USA et la Russie cela doit beaucoup de chose à la France destalisbilisatrice et manipulatrice. Vive les FACA et vive la Russie à nos côté.

    • olivier 15 dit :

      Y’a bon banania. Et sinon, faire les choses par vous-même, c’est à dire autre chose que la manche, ça vous tente pas?

  10. Dokibob dit :

    Le rapport des nations unies sur certains évènements sont souvent vrai lorsqu’il vous arrangent. Mais il est souvent faux lorsque ce rapport
    touche directement les soldats de l’otan, comme ce fut le cas en Syrie et le cas des viols commis par les éléments de la sangaris en Centrafrique. Arrêtez avec cette hypocrisie

  11. amédé dit :

    panier de crabes et gros merdier sino russo américano frenchie en perspective …

  12. Democit dit :

    La Russie fait enfin ce qu’il faut pour mettre la Centrafrique sur pied. Comme en Syrie.
    Tenir loin les USA, et les ONG, un préalable indispensable pour enfin sortir de nombreux pays du chaos provoqué par l’inconscience occidentale

  13. Lagaffe dit :

    Visiblement le départ de la France attise les convoitises.
    USA : Ce lundi 6 août, l’armée centrafricaine a pris livraison de 48 véhicules offerts par les Etats-Unis, en l’occurrence 42 pickups Toyota Hi-Lux et 6 camions Renault 6×6, accompagnés d’autres « cadeaux » : le don d’une valeur de 8,5 millions de dollars inclut également des pièces de rechange et des radios, ainsi que des formations de chauffeurs et de mécaniciens ; la livraison de neuf camions citernes supplémentaires viendra compléter l’accord.
    CHINE : Le mercredi 8 août, la Chine a livré 70 véhicules en plus d’un lot important de matériel : des camions Steyr, des ambulances Iveco et autres matériels de fabrication occidentale, à l’exception de 4×4 Dongfeng Mengshi modèle EQ 20150B – version chinoise du Humvee américain – en version tôlée ou blindée. L’aide est apportée par la Chine à travers l’entreprise Polytechnology. La ministre de la défense a précisé que ce don est constitué de plus 70 véhicules, des engins de génie, tracteurs, niveleuses, bulldozers, des bitumeuses, des embarcations de haute performance, des ambulances, des citernes, ainsi qu’une importante quantité de pièces de rechange. Ce don représente une valeur supérieure à 15 millions de dollars, soit 7,5 milliards de FCFA.
    La société chinoise Polytechnology a réalisé de fructueuses missions d’exploration pétrolière dans le nord du pays, entre 2007 et 2017.
    Après la Russie, Pékin a demandé à l’ONU une exemption à l’embargo pour livrer à son tour des armes en juin, mais le Conseil de Sécurité de l’ONU s’y est opposé.
    Par ces dons d’armement, moyens de transport et formation militaire, ces pays cherchent à renforcer leur influence dans un État stratégique, très riche en ressources telles que le diamant, l’or, l’uranium, le bois et le pétrole.

    • Stéphane dit :

      Il est vraiment naïf de croire au « départ de la France » dont les intérêts sur place sont multiples (économiques, influence, politico militaire). La Russie ou la Chine veulent également leur part du gâteau ce qui semble déplaire à Paris, pour preuve ce genre d’articles qui visent à discriminer la coopération russe. Les Bolloré, Areva, etc ont encore de beaux jours en Centrafrique et en Afrique en général !!!

    • Wrecker47 dit :

      Ne nous inquiètons pas de ces dons en véhicules , des pays étrangers ,ils seront comme tous les autres:volés ,démontés , salvagés et revendus sous peu …Là bas c’est comme la Chimie ,rien ne se perd ,rien ne se crée ,tout se transforme …en pognon , en épaves et en coupe-coupe!

  14. Arnaud dit :

    Le rapport de l’ONU, je pense que la Russie s’en moque. D’ailleurs, attendons le « rapport d’enquête » de l’ONU sur la frappe au Yémen sur un bus scolaire…