Le ministre britannique de la Défense défie publiquement Theresa May sur les ambitions militaires du Royaume-Uni

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. Yannus dit :

    En 1783, la France était un allié plus fiable des USA que la Grande Bretagne.

    • fabrice dit :

      En 1783 les Ministres français étaient persuadés que le Royaume Uni allait être victime d’une révolution et que le Roi d’Angleterre serait exécuté et croyaient de même que la Monarchie française était stable et allait duré mille ans…

      • Fred dit :

        @ fabrice
        Malgré une petite « coupure », en France la monarchie est bien partie pour durer :o)

    • Sam dit :

      La France est l’un des très rares pays au monde à n’avoir jamais été en conflit avec les États-Unis. On ne le sait pas assez…

      • Marsouin.doc dit :

        A l’exception des combats de novembre 42 en Afrique du Nord…

      • Atar dit :

        Effectivement la France est un pays qui n’a « quasiment » jamais été en guerre contre les États-Unis. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Quasi-guerre

        • Bonjour ,
          Pour avoir vécu aux États Unis près de 15 années ( New York ) plus précisément à Brooklyn .
          Les Américains , ont un sentiment très ambivalent pour ce qui nous concerne les Français …. Nous sommes , Lafayette …, le raffinement , les parfums., la mode , le culinaire ,
          la révolution , Paris la romantique ville lumière la us belle ville du monde …la liste , ne serait être exhaustive ….
          Mais le revers de médaille est accablant .. Alors , le FRANÇAIS
          est un mauvais soldat , nous avons perdus toutes les guerres ,
          nous sommes des lâches … en même temps , ils sont en admirations sur Napoléon … Dans les années 60 – 70 le FRANÇAIS était représenté dans les dessins animés ( télévision )
          Comme étant un putois …. C ‘est tout dire …. D’ailleurs , l’expression franchis à l’origine avait une consonance péjorative . … et l’en passe et des meilleurs ..
          Les préjugés ont la dent dure … Certes l’image que les Américains ont de nous changent avec la génération qui ont vécues les deux derniers grands conflits mondiaux … Mais ne pas oublier que les Anglais sont vécues comme un peuple solide , guerrier , courageux … et que quoi qu’ont en disent , pour les Américains les Anglais sont leurs allies les plus fiables .. puis les Américains , ont du mal à admettent que la France , c’est le TGV , AIR BUS , le nucléaire et tant d’autres choses qu’ils ont du mal à admettre … ( notre technologie ,
          notre avionique militaire , que nous soyons la troisième puissance nucléaire …) Voilà les clichés et préjugés ont la dent dure … Paris ville lumière , Versailles , les châteaux de la Loire .. et autre vestiges … Voilà l’image que les Américains ont de nous … Nous sommes certes leurs alliés , mais a leurs yeux pas leurs allies les plus sur .. pour les Américains les Anglais le son et le resterons pour encore longtemps … France Amérique , c’est je t’aime moi non plus … relation forte mais au combien compliquée … pour résumé , ils nous admirent mais n’ose nous l’avouer … Nous sommes alliés mais ils se méfient autant que nous pouvons nous en méfier …
          À très bientôt .
          William Alexander .

          • Lejys dit :

            Je n’ai pas votre connaissance de ce pays, mais j’ai de la famille qui y vit. Et, de ce qu’ils me rapportent, vos propos concordent dans l’ensemble.
            D’un point de vue plus militaire, c’est un peu différent. Les Français ont marqué quelques points ces dernières années:
            – seconde guerre d’Irak: nos services de renseignements démentaient l’existence d’armes de destruction massive, et la France n’a pas suivi, pire c’est opposé de son véto. ça nous a valu un French bashing durant plusieurs années (que j’ai un peu subi lors d’un séjour), mais au final il s’avère que nous avions raison et que l’intervention US a fait plus de mal que de bien avec DAESH;
            – seconde guerre d’Irak toujours: le livre Contre-insurrection : Théorie et pratique de David Galula (ancien officier Français) à constitué le livre de chevet de nombreux officiers haut gradés US, redonnant une certaine place à la pensée stratégique Française….
            – guerre en Libye: notre capacité « d’entrer en premier » dans un espace aérien adverse (certes pas face à une armée de premier rang) a été démontré, ce que très peu de pays peuvent faire,
            – guerre au Mali: notre capacité d’intervention et de projection (je veux dire par là être en mesure de mettre à disposition une force organisée, préparée, équipée, tactiquement autonome) a également bluffé les US, même si nombres de nos faiblesses ont également été mise en exergue: transport stratégique, ravitaillement en vol, hélicoptère de manoeuvre, etc).
            Maintenant ce ne sont pas ces relatifs « faits d’armes » qui feront évoluer l’image des Français auprès de la population américaine, nos parfums et Paris ont toujours plus d’effet !

          • Jean-Marie H. dit :

            De passage aux États-Unis, j’ai plutôt découvert que l’Americain de base (avec qui il est possible de parler dans les transports en commun parce que c’est un endroit où la conversation ne leur fait pas « waste their time ») ne fait guère la différence entre la France et l’Italie.
            .
            Alors dire « les Américains », d’accord mais lesquels ? La Maison-Blanche ? Mr Smith de Denver ? L’AIPAC ? Le lobby pétrolier ? Le lobby de l’armement/aéronautique/spatial ? Il faut préciser.

      • Poorfendheure dit :

        Lettres guerres secrètes ne comptent pas alors ?

      • Béotien dit :

        Malheureusement, l’histoire semble vous contredire… Des navires français en ont affronté des navires US.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Quasi-guerre

      • valentin wolff dit :

        C’est quasiment vrai que la France n’a jamais été en guerre contre les US :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Quasi-guerre
        Mais on peut oublier cet éposiode, y compris le rôle des partis esclavagistes US.

        Incontestablement, tant pour des raisons géopgraphiques, géopolitiques, économiques, technologiques ou morales, un profonde et durable amitié franco-américaine est dans l’intérêt de nos deux pays. Ce qui ne veux pas dire qu’elle doive se faire au détriment de nos relations avec le Royaume-Unis et de notre principal allié, l’Allemagne. Bien au contraire…

        • Posteur dit :

          « Incontestablement, tant pour des raisons géopgraphiques, géopolitiques, économiques, technologiques ou morales, un profonde et durable amitié franco-américaine est dans l’intérêt de nos deux pays. »
          .
          Ha bon ? Et lesquels ? Les américains n’ont pas d’alliés mais des vassaux ou personnes bien obéissantes qui n’entravent pas leur vision du monde.
          .
          « Ce qui ne veux pas dire qu’elle doive se faire au détriment de nos relations avec le Royaume-Unis et de notre principal allié, l’Allemagne. Bien au contraire… »
          .
          L’Allemagne notre principale allié ?
          .
          Et en quoi ? Ce pays ne nous a presque rien apporté en aide militaire, à part des vulgaires et grotesque unités français-allemand qui à part faire de la figuration et coûter de l’argent au contribuable ne servent pas à grand chose, je ne comprends même pas qu’on est osé faire ce genre d’unité qui doivent avoir l’accord des deux états pour être déployé il me semble.
          .
          Encore un autre propagandiste ? Ou personne qui ne connait rien à la situation actuel ?
          .
          Personne n’est allié avec personne,les alliances ce sont justes des bouts de papiers qui peuvent être arrachés très facilement comme les traités et on n’en n’a de plus en plus d’exemple en ce moment et ce ne seront pas les derniers, j’espère que vous savez que dans ce monde les amis et alliés ça n’existe pas, que des intérêts, enfin pour les états qui ne se soumettent pas à des idioties idéologiques.

      • robin darbin dit :

        Lors de l’opération Torch, l’armée de l’air obéissant aux ordre de Vichy a affronté les chasseurs anglo-américains.

        • Plouc putatif dit :

          Valentin, que voulez-vous dire par « bien au contraire » ?

          « Ce qui ne veut pas dire que…bien au contraire. » je ne suis pas sûr que votre conception soit bien claire. Bien au contraire.

      • Commandant Monastorio dit :

        Objection votre honneur ! Pas tout à fait.
        Il y a l’épisode de la « Quasi-guerre » entre 1798 et 1800.
        Pas de déclaration de guerre officielle ni de combat terrestre mais de vrais combats navals en revanche avec pertes humaines et matériels.

        « Souvent considérés comme des alliés indéfectibles depuis le soutien de Louis XVI à la révolution américaine de 1776, la France et les États-Unis se sont pourtant déjà retrouvés en guerre non officielle. Surnommée la « quasi-guerre », une guerre navale opposa les 2 pays entre 1798 et 1800, principalement dans les Caraïbes. » in http://secouchermoinsbete.fr/40540-la-france-et-les-etats-unis-ont-deja-ete-en-quasi-guerre

      • Anaxagore dit :

        Formellement c’est exact. Mais c’est parce qu’elle a accepté de lui vendre la Louisiane, sachant qu’elle était indéfendable, et parce que Napoléon avait d’autres chats à fouetter en Europe.

      • Censuros dit :

        Presque inexacte :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Quasi-guerre
        😉

      • Léonard V dit :

        Il y a tout de même eu une « quasi-guerre » navale non officielle mais violente entre la France et les USA, au début du XVIIIème siècle.

      • wagdoox dit :

        la quasi guerre…
        un des rares pays d’Europe de l’ouest et encore.
        (UK, GER, IT, ESP ont été en guerre avec les US, sur 18 ca en fait quand meme beaucoup qui n’ont pas était en guerre au final. Suisse, Autriche, Belgique, Pays bas, Irlande, Danemark, Portugal, Luxembourg, Andorre, Monaco, Lichtenstein, le Vatican)

        • v_atekor dit :

          L’Autriche, faut voir si tu considère l’empire austro-hongrois ou pas. Pour la France et les États-Unis, il y a eu un autre conflit par Mexique interposé en 1860.

      • Dimitri dit :

        C’est pas passé loin en 1798-1800 ( quasi guerre )

      • Commandant Monastorio dit :

        Pas tout à fait, il y a l’épisode de la « Quasi-guerre » entre 1798 et 1800.
        Il n’y a pas eu de déclaration de guerre officielle mais quelques combats navales avec pertes à la clef.

      • Julien dit :

        Faux.
        Il y eut la quasi war (ou la Franco American quasi war) ou on s’est bien fait bananer par nos “chers” alliés.

      • Bonjour .
        N’avoir jamais été en conflit ouvert avec les Américains et être leurs plus anciens alliés , ne veu en aucun cas dire que nous sommes leurs plus sur et fidèles alliés …. tout au moins c’est ce que pensent les Américains …
        La France engrange de la crédibilité depuis quelques années … mais les clichés et préjugés ont plus que jamais la dent dure …. pour l’Americain moyen la France est appréciée pour ses vins , son histoire , les Champs Elysées , Versailles , Paris , son art culinaire … et bien sûr notre langue …
        pour le reste , il est vrai que leurs regards sur notre pays change petit à petit …
        Nous commençons à être un peu plus reconnus pour tout ce qui est la recherche scientifique , nos infrastructures , nos armées , mais avec toujours quelques moqueries …. mais de moins en moins … quelque part ils sont en admiration devant nos capacités pour ce qui concerne notre complexe militaro industriel …
        mais aussi de notre force d dissuasion … Les choses changent petit à petit …
        Mais pour le moment les Anglais sont leurs alliés les plus sur , tout au moins C’est ce que pense les Américains … D’ailleurs comme ils le disent , les Français ont des matériels ( militaires ) parmi les plus performants de la planète , mais en trop petits nombres … Nous devrions faire un gros effort et arrêter d’équiper nos armées à doses homéopathiques … Pour conclure , oui nous sommes bien alliés des Américains … mais les Américains encore aujourd’hui considèrent que leurs alliés les plus sur sont les Anglais …
        À très bientôt .
        William Alexander

    • Albatros24 dit :

      La france est le plus vieil allié des Etats unis puisqu elle a participé principalement à sa création militairement et politiquement et ne lui a jamais déclaré la guerre.
      Ce qui n est pas le cas de la GB.
      Sans la France…pas d Etats Unis du mokns pas sous leur forme actuelle si on regarde le Canada ou la Nouvelle Zélande qui sont restés avec une reine anglaise.

  2. Julien dit :

    Avec les actuelles performances de l’économie Britannique, et le Brexit dans quelques mois, je ne donne pas cher de leur budget défense 2019/2025…
    Et: 48 F-35B pour deux porte avions maousses?
    En retirant ceux en stock, à l’instruction, en entretien, ça donne une quinzaine de bouzins par bateau.
    C’est bien, ils auront de la place pour faire du drift sur le pont.
    Ou un joli jardin Anglais…

    • Merl56 dit :

      Génial !

    • Albatros24 dit :

      Comme pour nos BPC hélas nous manquons cruellement d hélicoptères -surtout des très lourds comme les Chinooks

    • Barfly dit :

      Il est prévu d’armer un PA, le « Queen Elizabeth » sûrement, avec une trentaine de F35 et de consacrer l’autre PA, c’est à dire le « Prince of Wales » à des opérations de transports de forces spéciales, Royal Marines, le tout accompagné d’une flottille d’hélicoptères d’attaque, de transport lourd, de reconnaissance ect… En gros l’un serait consacré aux opérations de suprématie maritime, et l’autre à la projection de force.
      Les deux combinés pourrait donner un exemple de ce que qui s’est fait pendant la guerre des Malouines.

  3. Clavier dit :

    Les armements sont de plus en plus chers et les finances des états de moins en moins florissantes…
    On n’est pas près de voir les pays non en guerre aller vers un 4% si cher à Donald ….
    Bien sûr que le Royaume uni ne pourra pas tenir ses engagements, ils vont devoir faire des économies surtout si les dépenses induites par le matériel à peine testé s’avèrent plus élevées que prévues….suivez mon regard (sauf Nico)….!

    • Auguste dit :

      Ils boufferont des cailloux,si nécessaire.Il y a deux piliers qui font du RU un pays qui compte:le canon et la finance.Ils ne peuvent pas se permettre de perdre l’un des deux,sous peine de devenir un pays croupion.

      • Bouli dit :

        et pourtant, avec le Brexit, ils vont perdre la finance

        • Auguste dit :

          Quelques égratignures,rien de plus.S’ils perdaient la Finance,ils déclencheraient une guerre s’il le faut.Pour rappel,l’Angleterre n’a jamais été en faillite,mais elle en a provoqué plus d’une en Europe.Le canon et la finance,l’un étant relié à l’autre.

          • dolgan dit :

            On est en 2018 , vous avez 1 ou 2 siècles de retard dans votre raisonnement …

          • Lucide dit :

            A Dolgan,
            __
            2018 ou pas, Londres et plus particulièrement La City est le centre de la finance internationale et le restera. La City est un micro état indépendant en plein centre de Londres avec sa propre police, sin propre système d’élection et ses propres règles. C’est le centre de la finance et des magouilles en tout genre. La personne la plus importante du Royaume-Uni n’est d’ailleurs pas la Reine mais le Lord Maire de la city. C’est le bras financier de l’oligarchie mondiale, le bras spirituelle étant le Vatican et le bras militaire étant le District de Columbia au USA. La City c’est le centre financier mondiale donc le centre du monde. Donc Auguste a tout à fait raison sur ce qu’il avance.

          • Auguste dit :

            @dolgan:sans l’intervention de la BCE,c’était la faillite de l’Italie et d’autres,la France en mauvais état,la fin de l’Europe.Et qui menait la danse des spéculateurs en Europe?

    • wagdoox dit :

      sauf que si justement, on est plus dans les années 90 ou le budget de l’armée était la variable d’ajustement, on entre dans une phase ou tout le reste sera la variable d’ajustement.

  4. Eric dit :

    Petite précision : les missiles embarqués sur les SNLE de la Royal Navy sont en effet des Trident américains, mais les têtes nucléaires, elles, sont de fabrication britannique. Pour le reste, on aurait tort de se moquer des anglais, car nous sommes (et nous serons) confrontés au même problème budgétaire, quoiqu’il arrive : contrairement à eux, nous ne sommes même pas à 2 % du PIB, je doute très fort d’ailleurs que nous y soyons, même d’ici 2025… Vu que notre situation financière est bien plus mauvaise que la leur.

      • Thinker dit :

        @Leum: ce qui est con c’est que la France n’a pas tenu jusqu’à la fin de l’année: après deux derniers trimestres décevants (cause remontée de l’euro) elle finira bel et bien derrière le RU et l’Inde en 8eme position mondiale en 2017.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_nominal
        Source FMI
        Depuis l’annonce du brexit et la chute la livre, le chômage n’a fait que diminuer. Chez nous il augmente en parallèle à l’augmentation du cours euro/dollar.

    • Rascasse dit :

      Il ne faut pas se fier aux affichages de chiffres. Le Royaume-Uni compte dans son « effort de défense » au sens de l’OTAN ses dépenses de garde-chasses. Par contre, en France, les dépenses de 200.000 gendarmes, militaires formés et armés pour défendre la France en cas de guerre d’ampleur, ne comptent pas, parce qu’ils sont au ministère de l’intérieur… Le gouvernement britannique aime afficher de hautes dépenses, ça flatte l’opinion et Washington. Le gouvernement français préfère sans doute minimiser ses dépenses affichées, et si ça aide à justifier de les augmenter, alors tant mieux.

      • NRJ dit :

        @Rascasse
        Si vous pensez que le simple fait de tenir un sig-sauer fait de vous un soldat, alors vous avez raison. Mais je pense que les capacités des gendarmes et des policiers à effectuer du combat interarmes coordonné en zone rurale ou urbaine est quelque peu limitée… Des civils ne seraient pas beaucoup moins efficaces qu’eux.

    • Polymères dit :

      Nous ne sommes pas engagés dans le Brexit et nous ne sommes pas et n’avons pas les mêmes problèmes que le RU, ne retranscrivez pas leur cas au nôtre, comme si ça serait notre avenir.
      La réalité c’est que chez eux, on s’apprête a connaitre des temps difficiles et ceux qui aiment encore à se rassurer que la situation actuelle chez eux semble bien aller ou mieux aller que nous, c’est oublier que le Brexit n’est pas encore effectif et les problèmes sont à venir. De plus comme de nombreuses personnes, notamment ceux qui en France prônaient le « Frexit » aimaient prendre le taux de croissance du RU en 2016 comme la preuve que « malgré le Brexit, la situation économique est bonne », c’est une grave erreur car leur croissance à une tendance à baisser et si c’est là, leur situation financière meilleure que la nôtre, vous vous trompez.
      Si pour vous, la « meilleure situation financière » c’est le déficit public moins important que chez nous, là aussi, vous ne voulez pas voir les lourds sacrifices qui ont été réalisés au Royaume-Uni quand ils avaient 10% de déficit en 2010 alors qu’en France on fait des économies de bouts de chandelles. le gouvernement actuel a pris comme engagement de réduire voir d’effacer le déficit d’ici 2022, on verra si vous allez soutenir les mesures d’économies et vanter une meilleure situation financière.
      En tout cas, ce qui est certain c’est que les deux pays ne sont pas comparables et en aucun cas le RU est représentatif de l’avenir de la France. Eux, ils vont et risqueront de subir de graves conséquences avec le Brexit, surtout s’il n’y a aucun accord.
      Contrairement à eux, notre budget de la défense augmente, contrairement à eux aussi, les 2% ne sont pas manipulés dans un ensemble de dépenses juste pour donner l’illusion d’atteindre un chiffre symbolique. Au Royaume-Uni on réfléchit à des coupes quand chez nous on cherche a retrouver des moyens supplémentaires.
      Vous êtes peut-être nostalgiques et aimez la France à problèmes, que vous avez du mal à imaginer que ça puisse changer, pourtant dans cette comparaison Franco-Britannique, l’avenir est bien plus noir chez eux que chez nous.

      • Béotien dit :

        Sauf que les problèmes intrinsèques de l’€uro, les fractures à l’intérieur de l’UE (sur l’immigration entre autres), l’accession au pouvoir en Italie (l’un des 6 pays fondateurs) d’un gouvernement pas vraiment pro UE, sans parler des problèmes liés aux banques, font que l’UE est peut-être elle-même déjà en soin palliatif…

        • Skréo dit :

          @ Albatros
          Pour les BPC, on manque surtout de compétence politique : je pense évidemment à ceux qui ont été refusés à la Russie à cause de la pusillanimité de notre monarque absolu mais provisoire du moment.

      • Albatros24 dit :

        Comme pour nos BPC hélas nous manquons cruellement d hélicoptères -surtout des très lourds comme les Chinooks

      • Albatros24 dit :

        L avenir est loin d être rose chez nous non plus hélas.
        En effet notre dette publique est supérieure à 2 000 milliards d Euros.
        Macron va la réduire par des économies fortes car le Gouvernement veut réduire les ponctions sur les entreprises et les riches au nom de sa croyance (stupide ou intéréssée au profit des riches dont Macron fait partie) au ruissellement. C est donc dans nos dépenses publiques environ 1260 milliards d Euros
        https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/finances-publiques/grandes-caracteristiques-finances-publiques/s-informer/structure-depense-publique#.W2v30su-g0M
        dont 701 milliards d aides sociales
        https://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/06/04/quatre-questions-sur-les-aides-sociales-en-france_5309189_4355770.html.
        que le Gouvernement va piocher.
        S il est bon de baisser les charges des entreprises (mais pas trop car nous avons des frais patronaux à payer chômage santé retraite) il leur faut avant tout des commandes et surtout des prêts bancaires pour investir et se développer.
        Le contraire de ce que fait Macron hélas…
        On pourrait réduire légèrement de 15% nos dépenses (notamment en aides sociales qui sont des gouffres et n atteignent pas leur but d aide ponctuelle de personnes dans la souffrance – ici des gens s y complaisent en faisant des enfants qui n auront d exemples de vie que les aides sociales) et mieux dépenser. Mieux dépenser : vers l investissement, la recherche appliquée au bénéfice de nos leaders privés industriels ou en ingéniérie, les infrastructures à rénover et développer les réseaux internets à développer – en plus de taxer nos entreprises qui se sont défiscalisées en Europe (34 milliards d impôts qui nous échappent chaque année de ce fait) ou dans des paradis fiscaux est à faire d urgence.
        Le financement de nos PME exportatrice est une priorité nationale via un fonds à abonder massivement.
        Pour payer cela il faudrait réduire les aides sociales trop importantes et les passer de 701 milliards à 400 milliards d Euros. Il faudrait aussi baisser fortement les possibilités d optimidations fiscales ( https://www.lesechos.fr/27/03/2017/LesEchos/22412-012-ECH_l-optimisation-fiscale-couterait-18-milliards-au-budget-de-la-france.htm
        ) pendant au moins 5 ans. Ceci du fait de notre dette et de nos besoins de liquidités en investissement. C est par l investissement tous azimuths dans nos secteurs stratégiques dont nos industries (dont militaires exportatrices surtout) que nous relancerons ensuite la croissance les salaires (des techniciens et ingénieurs et des sous traitants) augmentant petit à petit et la Tva alimentaire étant baissée à 0% par exemple.

        • Tim dit :

          Depuis quand le président s’occupe du carnet de commandes et de la gestion des banques ?

          Le financement public de l’économie ca n’existe qu’en France quasiment

          Merci

    • robin darbin dit :

      De fabrication britannique oui. Car les américains avaient refusé de leur fournir des têtes furtives nouvelles. Il parrait qu’un autre pays leur à prêté un exemplaire pour qu’ils s’inspirent. Ce dernier leur devait bien, la bombe à hydrogène avait été si difficile à maitriser en d’autres temps.

    • wagdoox dit :

      on va revenir à la base, la dette totale de la nation britannique c’est 440% du PIB on en est très loin.

  5. petitjean dit :

    On est ici plus sur le terrain politique
    des forces colossales s’opposent actuellement chez les britanniques entre « pour » et « contre » Brexit. Mais le peuple a voté et son vote est sacré (dixit des parlementaires !) !
    Si l’UE ne fait pas de concessions, on s’achemine vers un Brexit dur qui serait peut être la solution pour que les Anglais sortent la tête haute de ces négociations de marchand de tapis
    La peur panique des oligarques du continent c’est que les anglais s’en sortent mieux que les continentaux, ce qui évidemment serait un camouflet qui pourrait précipiter la mort de cette UE anti démocratique. (beaucoup de conditionnel je le reconnais. A noter que May vient de rencontrer Micron et que rien n’a transpiré de cet entretien)
    Le ministre de la défense a déja ses 2%, il va falloir gérer les priorités.
    Le social est relativement délaissé au Royaume Uni, May a raison (électoralisme ?) de vouloir y consacrer qqs milliards supplémentaires.
    Et Trump attend, en…….embuscade !……………….

    • Léonard V dit :

      Ce n’est pas parce que l’Europe ne fait pas de concession qu’on s’achemine vers un Brexit dur, mais parce que les britanniques n’arrivent pas à se mettre d’accord sur une ligne qui puisse être accepté par le parlement, voir même simplement par le gouvernement britannique!
      Quand à penser que les britanniques sortiraient la tête haute d’un Brexit dur: non. Car un Brexit vraiment dur aurait lieu seulement s’il n’y a aucun accord, et uniquement si il n’y a pas assez de temps pour le négocier parce que les britanniques ont mis trop longtemps pour s’organiser, ce serait la preuve qu’ils sont divisés, pas que l’UE a cédé aux britanniques. De plus, les conséquences économiques seraient très néfastes, certes pour l’UE dans une moindre mesure, mais surtout pour le RU.
      L’UE ne donne vraiment pas l’impression de paniquer dans les négociations RU/ UE. Tout au plus de s’impatienter, parce que l’heure tourne (tic-tac, mars 2019, même si l’UE envisage déjà une période de transition jusque fin 2020… uniquement s’il y a une base d’accord à finaliser plus tard.) L’UE a dès le départ posé les bases de sa position: pour garder un large accès au marché unique (Brexit « doux »), il faut que le RU accepte le principe de libre circulation des biens, services et personnes, et accepte les normes européennes. Sinon, accès restreint et Brexit « dur », conséquences économiques néfastes de part et d’autre, mais au moins les britanniques auront vraiment récupéré comme ils le souhaitent le contrôles de leurs frontières, c’est la seule alternative offerte aux britanniques.

      • JP dit :

        Les conditions pour l’accès au marché unique sont d’ailleurs celles qui s’appliquent à la Suisse !

    • dolgan dit :

      On en est pas à l’étape où les uns ou les autres devront faire des concessions.
      On attend toujours que les britaniques se mettent d’accord entre eux et nous disent ce qu’ils veulent. C’est le préalable à toute négociation sérieuse.
      Comme on ne voit pas venir le début du commencement d’une proposition britanique (et que ça ne semble pas les préoccuper plus que ça) sur laquelle discuter, on s’oriente droit vers un brexit sans accord.

  6. cipal dit :

    le drame c’est que nous sommes tous plantés !

  7. R2D2 dit :

     » D’une certaine manière, l’UE a limité notre vision, nous a découragés de regarder vers l’horizon »
    ah oui donc en fait il confond l’UE et l’OTAN…

    • Thinker dit :

      C’est la même chose mais les Britanniques n’en ont pas du tout conscience.

    • dolgan dit :

      Bof, chez nous, tout est toujours de la fautes de au choix:
      – les arabes / les roms
      -les jeunes
      -les 35h

      Chez eux, tout est toujours de la faute de ceux du continent.

      C’est juste l’argument qu’on sort du chapeau quand on a pas d’argument.

  8. Parabellum dit :

    On voit que la réalité finit par rattraper tout le monde et que l Europe dont la gb reste partie géographique au moins vont devoir compter sans les américains et faire des choix rapides d avenir…soit etre peu armes et donc moins crédibles soit choisir l effort au delà des 2 pour cent et innover dans en doctrine d action que de moyens…les américains sont tournés vers l Asie et un peu le proche orient et Trump semble à lui seul une arme…on ne sait pas s il va cogner ou pas mais vus ses moyens gare… kim machin l a compris sans doute. Les pays européens ne peuvent se réfugier dans une otan néo scandinave avec en fait une Allemagne neutraliste et exsangue au plan des moyens et effectifs. La france doit penser sa defense pour sa propre géographie Zee comprises.

  9. Carin dit :

    Elle est tellement plus mauvaise «  notre situation financière » que 2% du PIB anglais cela fait 40 Milliards d’euros… chez nous cela ferait 50 Milliards!

    • Anaxagore dit :

      Là j’ai du mal à vous suivre. Le PIB du RU 2017 est de 2624 mds de dollars alors que celui de la France est de 2583 mds.

    • NRJ dit :

      @Carin
      Elle est plus mauvaise « virtuellement ». Vous vous souvenez qu’en 2016, ils sont passés devant nous en pib? Si ils sont repassés derrière, c’est à cause du Brexit et UNIQUEMENT a cause du Brexit. Leur monnaie a été dévalué, ce qui fait que lorsqu’on compte en dollars ils sont derrière. C’est uniquement comptable. Mais sur le concret, comme le pouvoir d’achat, ils sont devant. Et dans des conditions identiques, ils sont devant nous alors qu’ils sont moins nombreux.
      Par ailleurs, ce n’est pas les anglais qui sont incapables de réduire leur déficit et qui pourrait avoir à demander l’aide du FMI comme la Grèce en 2010. Les conditions sont réunies pour nous en tout cas, lorsque la croissance mondiale cessera de nous pousser (pour rappel on est dans les plus mauvais européens en termes de croissance, chômage et déficit).

  10. Eric dit :

    La Grande Bretagne est dans une situation impossible concernant son économie à l issue d un non accord éventuel avec l Europe pour le Brexit .
    Elle désire , dans cette sortie , obtenir le beurre , l argent du beurre , et plus ….
    La méthode de me May , ( l exemple de la visite à toutes les presidences européennes que nous appellerons « dures  » est parlante : son objectif est de contourner la commission européenne encore plus intransigeante ) , est de crier au loup sur tous les sujets ( rappelons nous qu elle se trouve en difficulté au niveau de son parti et globalement au niveau de son gouvernement ) . Le sujet choisi ici est le niveau de capacité militaire du Uk qui pourrait s effondrer. ( alors que c est déjà le cas dans la majorité des capacités militaires de la British army , et qu elle n a surtout plus les moyens d investir dans les disciplines futures qui correspondront aux conflicts du 21e ou du 22e siècle ; la ou les chinois notamment investissent massivement … ) …

    C est un appel au secour au gouvernement us ! ..l armée britannique a , et va investir , dans des matériels et des philosophies militaires passéistes..et ne se dirige pas vers les conflicts du futur …. les experts militaires anglais s en rendent compte mais les conséquences industrielles et financières du brexit seront telles ,qu’ ils ne peuvent faire fléchir les pro ruptures qui vont devoir gérer les moyens britanniques à la petite semaine …
    Ou revenir en arrière concernant leur choix de fracture anti européenne . ….. et ça … c est peu probable ( fierté mal placée des politiciens anglais et autres ..)

  11. Jo7677 dit :

    Suffit de faire comme le Général Soubelet que beaucoup de cadres militaires en retraite se présentent comme députés. 37 mds de formation professionnelle par an servent au développement personnel, 100 mds de niches fiscales et 140 milliards d’aides aux entreprises. Donc on peut faire des synergies ….80 mds de RSA alloc donc on 4 milliards pour un autre porte avion et du matos . Autrechose?

    • NRJ dit :

      @Jo7677
      Super. La France est le pays d’Europe le plus taxé, que ce soit ses particuliers ou ses entreprises. A cause de ces taxes, les entreprises françaises deviennent moins compétitives, elle tombent en faillite ou délocalisent. Un dicton dit « trop d’impôt tue l’impôt ». Mais pour vous, pas grave, « augmentons les impôts ». Après tout, cette solution nous a juste mené à être les plus mauvais économiquement Europe que ce soit sur les déficits, la croissance et le chômage. Et la ou les autres pays ont une croissance de 2,6% du pib, comme en Allemagne, on a, poussé à bout par les autres croissances, un croissance de 1,7%.

      Tout ce qui avait été dit au début du quinquennat d’Hollande reste vrai, car rien n’a été fait depuis.

    • Fred dit :

      @ Jo7677
      Oui, autre chose : en fusillant les ex-allocataires du RSA qui ne manqueraient pas d’attaquer les boulangeries (à tout les coups, ces in-civiques se refuseraient à ne pas obtenir leur plus de 600 calories par jour), on pourra relancer la production de munitions de petit calibre : tout bénéf !

  12. Fabien dit :

    Un ministre de la défense eurosceptique? On comprends mieux pourquoi après avoir demandé à la France de surveiller leurs côtes, la commande est partie chez Lockheed… Et depuis, il y a une commande pour des centaines de Boxers qui est passé sous le nez des Français… Mais c’est pas grave; c’est l’Europe du « cherry picking ».
    Plus sérieusement, j’admire les politiques pour leurs déclarations pragmatiques: dire que l’Europe empêchait la Grande Bretagne de regarder l’horizon, il suffisait qu’il se tourne vers le nord! Y’a pas d’Europe là bas…
    .
    Je profite de mes congés pour m’instruire du Brexit et la presse française dresse un bilan sombre de l’art et la manière Britannique de négocier.
    https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0302082143674-le-brexit-et-largent-du-brexit-2196523.php
    Et ce qui achève de m’interpeller, c’est de voir qu’un pays jadis réfractaire au social, à la pointe du capitalisme sauvage, proche des deux plus fortes économies du monde, qui s’isole volontairement du reste de son continent puisse retrouver dans une situation pareille… c’est à dire mal en point, et avec un futur qui apparaît pas très glorieux.
    En plus de demander de l’argent de manière aussi virile (un souteneur 2.0, en somme ^^), ce monsieur devra aussi apprendre à gérer correctement les derniers programmes que le pays peut se payer.
    Bon courage garçon!

    • Jak0Spades dit :

      « On comprends mieux pourquoi après avoir demandé à la France de surveiller leurs côtes, la commande est partie chez Lockheed…  » – Le P8 est avion Boeing et la France ne propose rien en la matière, du moins pas encore.

      .

      « Et depuis, il y a une commande pour des centaines de Boxers qui est passé sous le nez des Français… » – Sauf que le Boxer est un projet Européen dont les Britanniques faisaient partis au depart. Ils n’on jamais promis d’acheter des VBCI, juste de l’évaluer ( comme nous ne leurs avons jamais promis d’acheter le Watchkeeper).

      • Fabien dit :

        @ JackOSpades
        JE n’ai pas écris des griefs contre les Britanniques de gaieté de coeur… Mais les faits sont qu’ils se tournent vers les Américains et y laissent leur industrie de la défense à vouloir faire des économies de bout de chandelle. Et en prime, l’exemple de l’avion de surveillance maritime est valable, car Airbus proposait déjà un produit aux Indiens à l’époque, le A319 MPA, dot les Britanniques auraient pu fabriquer des bouts.
        Après, je concède que l’exemple des VBCI n’est pas des plus tendres mais j’avais cru comprendre à l’époque que le véhicule Français plaisait outre manche.
        .
        En conclusion, l’implication des Britanniques pour les coopérations militaires a surement été refroidie par l’Eurofighters bien qu’ils clament que c’est le meilleur avion du monde… Au double du prix d’un Rafale, il a plutôt intérêt! et ce refus de se coordonner avec les autres pays européens (mais cela évolue en dent de scie depuis le vote du Brexit) plombe leur fiabilité en tant que partenaires.

    • Jean dit :

      Sans compter les marins Français qui complètes les équipages sur certains navires britanniques en raisons du sous-effectif dans leur marine.

  13. Misare dit :

    Et à coté ils veulent financer le Tempest II, la bonne blague!

  14. Polymères dit :

    Je pensais que sortir de l’UE allait donner au Royaume-Uni tout plein d’argent qu’ils donnaient en pure perte à Bruxelles?
    On a pris un peu beaucoup de monde pour des cons, certains pour se placer politiquement, d’autres tout simplement pas incompétence sans parler du petit peuple a qui on leur a foutu la peur du migrant et des frontières poreuses, très intéressant pour un pays insulaire….
    Un Brexit « forcé » qui va faire sombrer le pays et certainement pas le rendre plus grand, on verra qui en 2022 dans l’élection française parlera encore de l’exemple du Brexit…

    • willims dit :

      Votre simplification du raisonnement est grotesque :
      oui, le royaume uni va economiser beaucoup (et perdre aussi ailleur je vous l’accorde) est ce sera encore plus le cas si on arrive a un hard brexit, le royaume unis se retirant de tous les programme europeen qu’il cofinance (certain continuant a etre financé meme après la sortie si soft brexit).

      brexit forcé ? apres un referendum ? les europeistes aiment la démocratie quand les gens votent en leur faveur, sinon c’est en mode dictature qu’ils imposent leur vision (CF année 2005 et le traité de Lisbonne).

      Les migrants ne sont qu’une partie de la raison de leur vote, les réglementations, la perte de souveraineté d’une nation en est une autre qui pousse les peuples vers la sortie de l’UE, alors oui en 2022 il y aura des gens pour parler du brexit, de l’italexit et du frexit…

    • Clavier dit :

      On croirait à vous lire se retrouver en été 40 quand la presse française ne donnait pas cher de l’exemple britannique qui n’acceptait pas le diktat de Berlin ……

      • Vince dit :

        Head shot.

      • willims dit :

        Puisque vous évoquez cette période, en effet on croirait a vous lire que l’Europe et l’euro, telle la ligne Maginot va nous protéger de la guerre économique qui est en marche et des crises financières majeures qui s’annoncent…on en reparle dans 1 à 2 ans quand les prémisses de l’explosion de l’euro dont le cour est imposé par les pays du nord seront devant nous.

    • Plusdepognon dit :

      @ Polymères
      La balance commerciale d’un pays est le réel indicateur de la santé d’une économie.
      L’Europe a choisi la tertiarisation de son économie et l’Allemagne est le seul pays qui se sort à son profit de la mise en place de l’euro.
      Pour le Brexit, monsieur Jorion a une analyse intéressante : https://youtu.be/hWuWbsE4U6c
      Les égoïsmes jouent à plein et les multinationales font leurs courses.
      L’eau est privatisée même en France:
      https://www.capital.fr/economie-politique/bataille-de-leau-a-vittel-entre-des-habitants-et-nestle-1297482
      Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir sans rien faire.

      • Ares dit :

        « La balance commerciale d’un pays est le réel indicateur de la santé économique d’un pays »
        Pas entièrement l’Italie et l’Espagne ont des balances positives mais ce n’est pas pour ça qu’ils sont en bonne santé. Un tas de choses rentre dans la balance, la répartition des richesses, la consommation, l’épargne, la richesse nationale…. L’économie ne se réduit pas à qui vend plus qu’il n’achète, ce n’est plus aussi simpliste. Il faut prendre en compte les investissements étrangers, la devise….
        Il faut arrêter à chaque fois avec l’euro c’est bon que pour l’Allemagne… L’euro sauve les fesses de nombreux pays qui se feraient piller avec une monnaie plus faible.

        • Plusdepognon dit :

          @ Ares
          Merci.
          Effectivement j’ai fait un raccourci un peu facile. L’independance alimentaire était l’alpha et l’omega d’une union des nations européennes, et le tissu industriel est en tres grande difficulté. Les aventures de nos banquiers chargés de battre monnaie vont nous entraîner toujours plus loin dans les ennuis. Du coup, par ricochet qu vu que les prochaines LPM seront dimensionnées par l’état de santé de notre économie, ça ne va pas rigoler.
          Au fait, le SNU arrive.
          https://lavoiedelepee.blogspot.com/2018/08/en-avant-doute-ou-comment-reinventer.html

    • Frédéric dit :

      En effet, les meneurs du Brexit doivent avoir le nez de Pinocchio. Le fait est que l’UE à permit en autres choses de faire d’énormes économies aux niveaux des organismes de régulation et de contrôle aux états, maintenant, le Royaume Uni doit tout rebâtir de A à Z de l’alimentation à la certification des matériels aéronautiques. Et vu le manque dramatique de personnel compétent simplement pour rédiger des accords internationaux, c’est pas gagné…

  15. Ares dit :

    Je bloque toujours sur cette idée de nucléaire indépendant. Oui les têtes nucléaires sont britanniques, oui les sous marins aussi, tout comme les hommes et les codes. Mais pas le vecteur. Peut-on se dire indépendant quand la chose qui porte les têtes nucléaires est de conception étrangère ? Les missiles tridents sont « prêtés » par les USA, donc de facto ils ont un pouvoir exceptionnelle sur ce qui est censé être l’ultime arme de souveraineté, devant porte avion et tout le reste.

    • dolgan dit :

      pour être indépendant, il faudrait qu’ils soient en possession (peu importe qui les fabrique) des dits missile sur leur territoire national. Il faudrait aussi qu’ils opèrent depuis une base militaire leur appartenant.

  16. GBU dit :

    Pas de missiles anti-navire, pas d’avions de patrouille maritime, pas de porte-hélicoptères, pas de missile nucléaire aéroporté, pas de missile S-A longue portée basé a terre, des Tornados obsolètes encore en service… et probablement moins de troupes en Opex. Avec un budget supérieur ils font moins que la France. On pourrai penser que c’est la faute au F-35 >:-)

  17. Carin dit :

    Ceux qui prenaient le brexit pour exemple aux dernières élections, recommenceront en y rajoutant que les anglais n’ont pas su négocier!!! Qu’eux feraient mieux… le tout à l’attention des mêmes personnes qui vont écouter, assimiler, et retransmettre ces inepties au comptoir du bar PMU de leur quartier!!! Avant d’aller voter pour cette bande de minables qui ne sauraient même pas quoi faire du pouvoir!

  18. Vieux Réac dit :

    Le débat est tronqué, car la France a besoin d’une GB forte.
    Ce n’est pas l’Italie qui va la remplacer à l’international..

    • raca dit :

      Vous devriez vous informer: notre voisin du sud est la deuxième industrie d’Europe, un pays avec la balance commerciale positive (la notre est négative), une industrie militaire avec qui nous coopérons voir ATR 50% / MBDA 25% missiles / moteurs Arianne/ Vega 75% / Fremm /nouveaux ravitailleurs pour notre marine / satellites …. même la dette publique (2017) est « semblable » entre grands pays européens:
      Allemagne: 2093 milliards €
      UK: 2031
      France: 2218
      Italie: 2263 comme vous pouvez le constater la différence est minime et de plus la dette de notre voisin du sud est dans les mains de leurs concitoyens …..

      • Posteur dit :

        Ha c’est bien et niveau économique et stabilité s’en ai ou ?
        .
        C’est pas glorieux de ce côté là surtout quand on regarde la disparate entre les différentes partie de l’Italie ou soit on est pauvre,soit moyen soit riche.
        .
        Maintenant au lieu de suivre l’exemple de NRJ et d’autres qui consistent à faire de la propagande pour votre pays natale ou par origine ou juste parce qu’il vous paye ou que vous fantasmez dessus, arrêtez ça tout de suite, on a déjà assez avec ces « clowns ».
        .
        Sans compter qu’une grosse partie de vos exemple ne sont même pas des coopérations française-italienne mais en partie de multiples coopérations d’états européen et je parlerais même pas des FREMM qui au finale on se demande si c’est vraiment l’objet d’une coopération.
        .
        Sans parler de MBDA et des fameux ravitailleurs qui me semble t-il ne sont même pas encore acté enfin je crois.
        .
        Au final c’est loin d’être glorieux quand on y regarde bien.

  19. fred06 dit :

    Personnellement je pense que lorsque les enjeux financiers sont trop importants, la parole des peuples ne comptent plus. Souvenez vous du récent coup de gueule de Trump contre un Brexit au rabais (deux ministres pro Brexit ayant démissioné .
    , lors de sa visite à Londres, deux ministres pro Brexit ayant démissioné .
    Je pense que le Brexit ne se fera pas ou d’une manière déguisée, light, afin de sauver les apparences du théâtre démocratique.
    https://www.youtube.com/watch?v=jZkzSbnKk3k
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Jorion

  20. librexp dit :

    Les anglais décideront si jamais la démocratie a encore du sens dans cette île et comme pour le Brexit, leur choix ira naturellement vers le social.
    Sinon une idée bien française pour combler les américains : ponctionner la City par une taxe climatique comme Bercy sait bien le faire

  21. Barrois dit :

    Je vois surtout Williamson se posait pour prendre la succession de May. A coups de rodomontades et de provocations dignes d’un Macron (ils devraient bien s’entendre ces deux là…).
    Une fois en poste, on verra bien s’il souhaite toujours une puissance militaire de premier rang et si il est réellement prêt à y mettre les moyens.

    Y’a vraiment pas moyen de les repousser un peu plus loin vers l’ouest ces iliens mal embouchés ?

    • Vince dit :

      « Y’a vraiment pas moyen de les repousser un peu plus loin vers l’ouest ».
      .
      Je suis déchiré. C’est tout de même la patrie des Monthy Python et de super Anglegrinderman (Super Saboteur – http://news.bbc.co.uk/2/hi/3112670.stm). C’est pas rien comme contribution à l’humanité.

  22. Chill dit :

    Comme pour les belges, grace aux économies substantielles réalisées avec l achat des f35 , les british pourront faire le tempest, moderniser leur dissuasion, et refondre leur outil militaire, et en plus gageons qu il en restera encore..

  23. helaine jean pierre dit :

    Les British feront tout pour garder leur statue  » de meilleur allié » A chacun son hochet. Ils ont bien trop peur de perdre une certaine reconnaissance. Quant au brexit , soyons simples : la nostalgie de l’empire . Pourquoi voudriez vous qu’une telle ex puissance qui controlait une bonne partie du monde se retrouve à ne compter qu’UN parmi 27 autres pays . Quand on fut le tolier , on rechigne à devoir ne plus l’être . Nostalgie ? La course à la puissance des Trump, Poutine et autre président à vie chinois sans oublier Herr Dogan ne représente qu’une nostalgie des empires . A ce titre, le Brexit en est une autre forme, moins explicite , moins voyante et plus avouable. La course à mort des fous en quelque sorte. Nous paierons très cher ces nostalgies là.

    • Bagdady dit :

      Bonsoir ,
      La question qui est posée et qui se pose , qui est leurs plus fidèle et plus sur alliés pour les Américains ? … la réponse est sans équivoque ou contestation , leurs plus sur et fidèle alliés sont les Anglais .
      Surtout ne pas se perdre dans des débats qui ne répondentt en rien à la question posée …
      Brexit pas Brexit ou autres contingences ….
      bonne soirée .
      William Alexander .

  24. Bonsoir ,
    Les Américains penseront toujours que les Anglais sont leurs alliés les plus fiables et plus sur . Le reste n’ est que littérature … Brexit pas Brexit , les Américains , savent qu’en les Anglais qu’ils ont l’Allié le plus sur .
    Bonne soirée .
    William Alexander .

    • Barrois dit :

      Le reste du monde sais que les anglais n’ont pas d’alliés autres que de circonstance.
      Les américains savent qu’ils ont l’allié le plus sûr mais les américains ne souhaitent que des vassaux. Or les anglais sont assez sourcilleux quant à leur souveraineté.
      Je vois mal les anglais continuer à soutenir un pays qui va sombrer dans ses dettes. Je vois plutôt la Perfide lui enfoncer la tête pour en faciliter la noyade.

    • helaine jean pierre dit :

      Vous faites vraiment une fixation. Qui a écrit qu ils n’était pas leur meilleur allié ? Personne . C’est tout de même assez étrange ou alors exprimez clairement votre point de vue car je ne vois pas bien où vous voulez en venir .

      • Barrois dit :

        Moi. Une fixation sur les anglais, dites-vous ? Ma foi (fort mauvaise, d’ailleurs), si je dois n’en détester qu’un…
        Vu que les experts prédisent, dans un avenir proche, un destin incertain pour l’économie étatzunienne et que les anglais sont rarement du côté des perdants (et qu’ils rêvent, comme d’autres, le retour d’une grandeur passée), pensez-vous qu’ils resteront alliés de manière chevaleresque de ceux qui tentent de les humilier en annonçant à la face du monde qu’ils préfèrent les français (ce qui me cause le plus grand effroi : gardez-moi de mes amis…).