Comment l’espace pourrait révolutionner le transport aérien militaire?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

52 contributions

  1. petitjean dit :

    Bon OK, l’avenir de l’Homme est dans l’espace, il devra essaimer dans l’espace ……..un jour ! Et nous avons des millions d’années devant nous pour découvrir et mettre au point des systèmes et trouver des planètes habitables . C’est la physique qui nous sauvera.
    Mais bon, retour sur terre : tout de suite, 150 tonnes de charges utiles et un véhicule réutilisable , je demande à voir
    Effet d’annonce, besoin de subventions peut être
    et si il y avait une grande , une très grande coopération internationale ?………………….

    • Montaudran dit :

      Pas si sûr que ça que nous ayons des millions d’années devant nous…

    • 50 nuances de gris dit :

      Avant de se projeter dans un million d’années, il faudrait déjà passer le cap des soixante prochaines et résoudre un certain nombre de problèmes infiniment plus complexes que d’envoyer 150 tonnes dans l’espace : disruption des équilibres écologiques, pic d’extraction des ressources fossiles, accaparement de la richesse mondiale par quelques acteurs, evenements climatiques extremes, bombe démographique africaine… Effectivement… va y avoir besoin de subs et d’une très grande coopération internationale pour sauver notre vaisseau intergalactique actuel. La conquête de l’espace, on y pensera quand on aura sauvé les meubles sur Terre.

      • Maxime dit :

        Vous posez le problème de l’inégalité de la répartition des richesses mondiales. Mais ça a toujours été ainsi et le monde s’est développé . C’est toujours cette vieille propagande socialiste qui décrédibilise tout discours sur le progrès.

    • Leum dit :

      Le problème c’est que les ressources de la Terre sont limitées donc non on a pas des millions d’année… C’est une course avant épuisement des ressources et Nixon a déjà grandement nui aux chances de l’Humanité en mettant fin a des programmes de la NASA pour financer le Vietnam.

      S’ils avaient continué sur le même budget on vivrait peut-être dans le monde qu’imaginaient Von Braun et Kubric.

      • Fred dit :

        @ Leum
        Je n’aurais pas trop d’hésitation à vivre dans un monde imaginé par Kubric, par contre, je serais assez méfiant à aller vers le « Meilleur des Mondes » de Von Braun …

        • Lucide dit :

          Malheureusement, nous sommes déjà dans le « Meilleur des Mondes » mais celui de Aldous Huxley, beaucoup moins enviable.

    • Khay dit :

      On a pas des millions d’années devant nous, très probablement.

      @Laurent L’agneau : le « F » c’est pas pour Falcon 😀

    • Vince dit :

      « C’est la physique qui nous sauvera. »
      .
      Pas la physique actuelle en tous cas, qui nous limite au mur de la vitesse de la lumière.

  2. Céphée dit :

    150 PUTAINS DE TONNES O_O
     
    S’ils réussissent réellement, ce sera une révolution pour la conquête spatiale.

    • ALAIN dit :

      Space X a deja revolutionné le domaine des lanceurs avec ses premiers étages du Falcon 9 qui reviennes se poser au sol ou sur une barge pour réutilisation. la fusée lourde Falcon heavy a couté 500 millions de dollars us en développement en utilisant 3 premiers étages fixé l’un a l’autre, et récupérable, la facture de conception d’Ariane 6 moins puissante, doit etres entre 4 et 6 milliars d’Euros du tax payer Europpens et elle et deja obsolete avant son premier tir, BFR sera une revolution dans le domaine, Space X n’a pas fini de nous surprendre,

      • sergeat dit :

        Pour info Ariane 6 a pour objectif des lancements civils moins coûteux que Ariane 5 (qui a malgré la concurrence US,Russe,chinoise…la moitié du marché mondial),de plus vous parlez du « tax payer »européen pour les US c’est la même chose car la NASA payée par les impôts US doit tout sous traiter au privé(décision du congré) d’où les milliards apparu chez des soit disant start up parties de rien dans notre imaginaire.
        Il est facile de dire qu’un lanceur est obsolète avant son lancement surtout si vos références sont Wikipédia ( informations contrôlées par qui??????)

    • Leum dit :

      Saturne V mettait 140 tonnes en orbite basse donc c’est faisable.

      • MD dit :

        Mettre 140 tonnes en orbite basse, c’est faisable, d’accord. Mais comment les ramener au sol? D’ailleurs quel peut bien être l’intérêt de maintenir en orbite à un prix exorbitant l’équivalent de 2 chars Abrams, 5 ou 6 Bradleys, ou même un matériel à plus haute  »valeur ajoutée » (?) tels que une batterie de Patriots ou une dizaine de F-35A ? Ramener au sol du matériel mis en orbite nécessite de toute façon des procédures très délicates et , soit des installations spéciales ( très longues pistes qui nécessitent du temps pour être aménagées) pour un atterrissage de précision dans le cas de navettes , soit que ce matériel revienne au bout d’un certain nombre de parachutes avec tous les risques que comporte ce genre de récupération. Et tout ceci serait supposé en plus devoir se dérouler au cours d’une crise politico -militaire nécessitant la mise en place d’urgence de ce matériel dans un territoire menacé ?

    • Bagdady dit :

      Bonjour,
      Pour l’instant gardons les pieds sur terre ,
      le bonheur c’est toujours pour demain …
      Mais en effet , des temps viendrons ou longtemps bien longtemps après que nous ne serons plus des progrès et tant de choses que nous ne pouvons encore imaginer apparaîtront … Les hommes à la conquête de l’inaccessible étoile , de l’impossible …. Mais toujours plus loin les hommes explorerons et tenterons de découvrir et d’aller au confins de l’univers
      Mais à chaque fois que les hommes franchiront un nouveau pallier , ils aurons consciences que leurs quête sera celle du Graal ….. l’inaccessible … si ce n’est que des progrès faramineux vont être fait … Le tout est de savoir ce que les hommes en feront ?… Espace aérien militaire … pour quoi faire ?… nous en avons déjà une petite idée … Transports aériens pour quoi pour qui ?… là encore nous avons quelques brides de réponses …. Rien n’empêche nos scientifiques de chercher , d’essayer d’aller toujours plus loin …. et tant mieux …. Mais ayons le souci premier qu’est notre bonne vieille terre que nous maltraitons chaque jour un peu plus ….
      Je ne voudrais pas jouer l’écolo de service ,
      mais en attendant les grands espaces , aller au-delà des étoiles , mettons le paquet pour que les générations futurs puissent y vivre et profiter des beautés que notre bonne vielle planète nous donne en spectacle … Alors l’espace , que les hommes travaillent , cherche des horizons lointains , qu’ils essaient de défier et aller à la conquête de l’espace temps quoi de plus normale …. La recherche militaire ,nous y emmènera à us ou moins long terme , cela est une certitude … avec bien sur le concours du civil ….
      Depuis la nuit des temps les hommes ont levés les yeux vers les étoiles … Les prémices sont lancés …que la route va être longue et passionnante , mais ho combien dangereuse … cela dépendra de ce que les hommes en feront ?…. puis pour terminer ,
      la question que les hommes ce sont posés aussi depuis la nuit des temps ?… sommes nous seules dans cette immensité ?….
      Peut être un jour la réponse … ou des réponses …. Dans l’exploration quelle soie
      militaire ou civile quelque soi le but , l’ objectif recherché …. ne nous faudra t il pas une sacrée dose d’humilité ?…
      À très bientôt .
      WILLIAM ALEXANDER.

  3. Le Suren dit :

    Bon, petit à petit, on militarise l’espace. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, mais va falloir s’y préparer que ça plaise ou non.

    • John dit :

      Vivement les opérations de maintien de paix dans l’espace, et la bain de foule du président français parmi les enfants du tiers monde spatiale.

      • Thaurac dit :

        Pourquoi, les autres prenaient ils des bains de lait d’ânesses?

      • Fred dit :

        @ John
        Fais gaffe, avec ton pseudo, tu risque d’être la cible des Loups gris d’Erdogan :o)

    • Cerealkiller dit :

      Les space marines sont déjà en formation

    • Thaurac dit :

      je pense que s’est déjà fait depuis longtemps, mais l’onu ne peut pas y envoyer des contrôleurs… 😉

  4. Fred dit :

    150 tonnes ça va pas être très ecolo

    • J.Charles dit :

      En fait si, l’empreinte carbone est similaire ou inférieure a un vol trans-continental conventionnel, la consommation etant nulle pendant la pluspart du vol orbital…

    • PK dit :

      À un million de dollar le vol (10 h de vol pour un C5), je demande à voir.
      .
      Le F35 promettait beaucoup, a coûté une blinde et offre des performances très en-deçà des attentes à un prix astronomique 🙂

  5. TINA2009 dit :

    Bsr Mr LAGNEAU !

    Excellent article, sur plusieurs domaines ou la notion de Dissuasion Nationale Française doit s’exercer , aujourd’hui ; et ce , compte tenu du retard pris EN FRANCE !
    Synthétiquement :
    – La France , MON PAYS, se doit de se doter en qualification  » Programme URGENT » D’un Escadron composé de 20 rafales modifiés + une poignée de Falcon Modifiés ( 3 à 4 FALCON) , à même d’assurer le lancement de mini- lanceurs spatiaux, pour cette mission spécifique de  » CHASSEUR DE L’ESPACE » + « LANCEURS DE MICRO SATELLITES » en Plus d’une MISSION PRIMAIRE de Guerre électronique.
    Cet escadron doit se répartir en 3 escadrilles , situées en Guyane, en Métropole, en Nouvelle Calédonie.
    Elles – escadrilles- doivent pouvoir mettre en oeuvre la fameuse munition de destruction de satellite/Station spatiale .
    PS : STOP LES MARMOTS ! Je sais que les débris pourraient impacter nos propres capacités , les détruisant , à défaut les endommageant . Je suis parfaitement conscient de celà . Cependant , nous parlons de règle de Dissuasion . Or, cette dernière, elle nous permet de déterminer et fixer les LIMITES pour lesquelles nous déclencherons une action qui sera négative pour notre ennemi … Et nous même bien entendu !

    • Maxime dit :

      Toujours aussi POILANT à lire TINA . Vous allez bien ?

    • Bonjour,
      Le bonheur c’est toujours pour demain …. Notre pays a déjà du mal à clore un budget
      Défense de moins de 35 milliards d’euros …. Alors les il faudrait , il y’a k ainsi de suite …
      Nous espérons tous que nos dirigeants puissent se réveiller et faire en sorte que notre
      savoir technologique puisse être efficacement mis au service de nos armées , mais surtout
      pas à dose homéopathique …. Notre faiblesse est que les projets restent un peu trop souvent
      à l’état de projets ou quand ils émergent , deux décennies ce sont écoulées …
      Hélas , il ne suffit pas de dire les choses pour qu’elles se fassent …. et nous avons été servis
      de ce côté là .
      À très bientôt .
      William Alexander .

    • Monsieur L’agneau bonjour .
      Juste pour savoir si mon écrit de début d’après midi , texte assez long .
      Il est vrai que je cafouille avec internet …. Dans la case site web que dois-je mettre ?
      et pour mon pseudo est-ce la case nom ? Puis case messagerie est-ce bien pour
      mon adresse mail ?
      Je veux vous remercier par avance .
      Peut être ne pas mettre ma demande à la lecture de tous car un peu gêné je suis ..
      Merci à vous .
      William Alexander.

  6. La deuxième vague dit :

    Ubuesque!

  7. Poorfendheure dit :

    En fait il faut rapporter les ressources nécessaires pour soulever hors atmosphère un seul gramme, et multiplier le tout.
    On s’aperçoit vite qu’une deuxième planète ne suffirait pas.
    Le reste est affaire de marketing et surtout de sous-sous à soin contribuable préféré…
    Et là, effectivement, les choses s’envole bien…

  8. Georges dit :

    Bref de la com à l’américaine pour avoir un budget ou ne pas le voir diminuer.
    Au siècle dernier ils nous ont fait le coup de bactéries martiennes dans une météorite de même origine. Juste pour avoir du budget.
    Cette météorite était connu depuis un certains temps et déjà étudiée par des chercheurs français qui savaient qu’ils n’y avait pas de bactérie martienne fossile.
    Alors 150 tonnes via l’espace moins cher que 2 vols de C5 ????

  9. wagdoox dit :

    Incroyable mais j’attends de voir quand meme.

  10. lym dit :

    Moi qui pensait que c’était Fucking au lieu de Falcon!
    Ceci dit, si cela devait fonctionner, est-ce qu’il y a vraiment de quoi faire mal au c.. de la concurrence?
    Certes, c’est de l’ordre de grandeur de Saturn V, en réutilisable! Et qui devra embarquer en prime le carburant aller+retour.
    Alors le marché pour cela a été historiquement assez limité (nul après la fin de la conquête lunaire) d’une part. D’autre part, les progrès techniques vont plutôt dans le sens de la miniaturisation des satellites. Alors le marché commercial purement spatial, il n’est pas vraiment évident.
    De là à en ouvrir un nouveau, le transport, cela parait un peu farfelu. Surtout quand on voit le boulot pour faire repartir un lanceur réutilisable: Pas vraiment le plein et une visite pré-vol.

  11. Thierry dit :

    Les retours sur Terre se font à vide lorsque l’on parle de récupération de fusées comme les éléments de la Falcon 9. Récupérer 150 tonnes dans les mêmes conditions … c’est modifier profondément ces fusées

  12. tintin dit :

    Ouais réutilisable à condition d’avoir un pad de lancement installé à destination pour le retour et les infrastructures qui vont bien pour refaire le plein en O2 liquid et en methane pour la BFR.
    D’ailleurs je ne crois pas que le 1er étage de la BFR se pose au meme endroit que la charge utile, donc c’est clairement plus complexe qu’un avion
    Quand à stocker du materiel en orbite pour le ramener au sol si besoin, ça semble extrèmement couteux et plein de risques énormes (degradations dues aux radiations, rentrée atmosphérique…)

  13. Raymond75 dit :

    C’est une excellente idée pour préparer la prochaine guerre sur la Lune ou sur Mars. Il faut toujours avoir un temps d’avance ; mais il faudra demander l’autorisation aux US,, comme toujours.

  14. Yannus dit :

    Je suis d’accord.
    L’idée de prépositionner du fret en orbite me semble contraire aux accords, parce que c’est la porte ouverte au déploiement d’ogives nucléaires en orbite.
    Mais si cela se fait , nous risquons de voir des satellites équipés de lasers ou encore des bombardiers orbitaux prépositionnés

  15. Frédéric dit :

    Des Spaces Marines débarquant par fusée sur n’importe quel point du globe après un vol de moins d’une demi heure ?  »Étoiles, Garde à vous » ,  »Gundam 🙂

    Voir MS Igloo 2 – Zeon Invasion of Earth

    https://www.youtube.com/watch?v=–oyimM1-dk

  16. sadim el reugitlov dit :

    il semblerait bien que l avenir spatial soit la ,Je n étais pas convaincu au départ mais après les différents lancements il faut ce rendre à l évidence. en Europe on est pas mal polue par un lobbying arienespace/Airbus qui descend systématiquement tout les succès de space x mais la ca commence à être ridicule .et leur politique de l autruche au lieu d admettre que des mauvais choix technique ont été fait….le but de bfr c est mars , premier arrivé premier servis ,surtout si le coût d un retour d or ou de platine deviens réaliste (mars est une planète tellurique comme nous sauf qu’ a priori personne ni a jamais ramassé les métaux précieux facilement accessibles)

  17. Raymond75 dit :

    La ‘Tasr Bomba’ soviétique, qui avait été LIMITÉE à 57 Mégatonnes (elle avait été conçue pour 100 Mt en utilisant une ‘troisième étage’ de fission) pesait 27 tonnes. — . Dans cette merveilleuse fusée, on pourrait en mettre cinq et anéantir en un seul tir un pays comme la France tout entier, et avec cinq ou six fusée toute la partie utile de la Chine, de la Russie ou des USA !!! Youpie, vive le progrès, vive l’anéantissement de l’humanité, vive la guerre … Mais je dis des bêtises : La bombe nucléaire, c’est la bombe de la paix. En tout cas des esprits aussi fertiles que les bombes sont fissiles ont déjà réfléchi à une utilisation guerrière de cette fusée. Dommage que leur cerveau ne puisse être atteint par un virus sélectif.

  18. Fred dit :

    Les Falcons récupèrent leurs premiers étages … vides.
    .
    Faire attérir un étage avec une charge de 150 tonnes, et le bilan sera évidemment bien moins positif. (Son moteur devra par exemple être super-puissant et alimenté par beaucoup de carburant, donc plus lourd, donc plus difficile à envoyer dans l’espace … etc.)
    .
    Les remettre en condition sur place et les ré-approvisionner en oxygène liquide ressemblera à une usine … À gaz liquide.
    .
    Combien de fois ces engins pourront-ils être ré-utilisés ? Certainement beaucoup moins qu’un C5.
    .
    « certains de ces détails devront être réglés » a dit Hart, bon courage :o)

  19. Frédéric dit :

    Sur Air Défense, on a rappelé les concepts des années 60. Avec Ithacus. son promoteur prévoyez d’expédier plus de 1000 fantassins a l’autre bout du monde :
    http://www.astronautix.com/i/ithacus.html

  20. Yannus dit :

    Bonjour,
    Je pense que nous devrions développer des chasseurs stratosphériques équipés de lasers de combat.
    voire, des ballons d’interception.

  21. captain kirk dit :

    Bien bien bien , beaucoup de réactions, , pas beaucoup d’idées nouvelles. Un concept similaire a déjà été étudié en France il y a plusieurs années . Mais à cette époque il ne fallait surtout pas fragiliser un programme A400M déjà compliqué. Au bout du compte le transport aérien est resté trés conventionnel.
    L’armée de l’air est elle prete à sortir aussi loin de sa boite de confort et de certitudes?

    • Yannus dit :

      Ben. On peut aussi proposer des canons quantiques à effet tunnel, mais on veut rester réaliste.

      • Fred dit :

        @ Yannus
        On peut aussi proposer la paix universelle (je dis cela sans rire, car c’est tout de même un truc à pas perdre de vue), mais on veut rester réaliste et donc garder quelque balles en réserve de précaution :o)

    • Bagdady dit :

      Bonjour ,
      Je me suis permis , en espérant que vous ne m’en voudrez pas de prendre ce thème
      sur un versant philosophique , ce qui n’ empêche en rien de faire le lien avec les recherches militaires et leurs applications. et implications dans ce que pourront ou
      serons les armées à plus ou moins long terme … cet écrit vous apparaîtra tout au moins
      pour certains ennuyeux … Mais à chaque fois que les hommes ont avancés dans leurs recherches ( cientifiques ) qu’elles est été civile ou militaire , les questions ce sont posées
      telles que ou allons nous et pourquoi y allons nous ? … L’espace , défier les lois de la physique, l’espace temps , reculer les limites du possible voir de l’impossible …. prendre l’ascendant sur un potentiel ennemi … ne doit pas nous faire oublier et bien sûr sans aucune naïveté ou crédulité que nous faisons partie d’une communauté humaine et que notre destinée nous est commune …. cela pour faire valoir que tout progrès militaire ou civile ce doivent être au service de l’humanité…. cela ne veu en rien dire que nous ne devons pas nous prémunirs de moyens de Défense ….
      À très bientôt .
      William Alexander .

    • PK dit :

      @ Kirk
      .
      Sans doute. Mais la France a-t-elle les moyens de ce genre d’ambition ?
      .
      Quand on met 40 ans à faire évoluer un simple fusil d’assaut, on en doute beaucoup…

      • Fred dit :

        @ PK
        Depuis l’invention du fusil d’assaut (eh, déjà 80 années environ !), personne, absolument personne n’a changé quoi que ce soit au concept, il n’a pas bougé d’un iota. Même ses performances (précision, létalité, poids …) n’ont que très peu évolué.
        On y rajoute des accessoires : viseurs, point rouge, lance-grenade … Mais ça, on pourrait le faire sur un AK 47 des années 50 en utilisant du scotch à la place du rail Picatinny … Un Famas n’a pas à rougir devant un HK416.

        • PK dit :

          Oui vous avez raison : je parlais d’évolution en terme de rafraîchissement, à l’instar de ce que font les Américains en mettant en place des armes plus modernes régulièrement.
          .
          Ce concept là échappe totalement à nos politiques… alors faire faire un bond technologique, n’en parlons pas !

      • captain Kirk dit :

        @PK
        il fut un temps ou sans beaucoup de moyens au départ, des visionnaires ont su donner à notre pays les capacités qui ont fait de lui une grande puissance. Dans le domaine plus particulièrement concerné par cet article, nous avons le savoir faire technologique et nous avons déjà développé et mis en oeuvre la plupart des composantes concernées. Mais puisque l’on parle de moyen, parlons aussi de priorité et de courage: pour le coût du programme A400M nous aurions pu développer un ATV ‘M’ , capable d’aller livrer 8t de fret à l’autre bout de la planète en moins de 15 minutes. Mais à l’époque il fallait sortir de loin de sa boite de confort et s’engager dans un concept novateur un peu plus risqué qu’a l’accoutumée. nous n’avons eu ni les hommes politiques , ni les chefs militaires aptes à prendre ce type de décision , donc aujourd’hui , nous sommes condamnés à regarder les vraies grandes puissances s’accaparer ce domaine , en espérant qu’elles échouent….
        Triste rôle que celui qui nous est désormais dévolu…