Et si l’Allemagne ne pouvait plus compter que sur le seul « parapluie nucléaire » français?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

144 contributions

  1. Misare dit :

    Je ne sais plus où j’ai lu ça, mais il me semble que l Arsenal nucléaire anglais est maintenu par les États Unis. Les anglais ont ils encore une dissuasion indépendante des US? Contrôles t’il que les ogives sont bien prêtes à réaliser des frappes ?

    • wagdoox dit :

      non c’est seulement les missiles qui sont acheté aux USA.
      Il y a ensuite des légendes sur le fait que les USA pourraient désactiver ses missiles à distance, ca serait pas farfelu en soit mais penser que les Britanniques n’ont pas vérifié, l’intégralité des missiles là ca devient très discutable. De la meme manière que windows qui tournent sur les ordi de l’armée est largement vérifié par l’armée française.

      • Vince dit :

        « De la meme manière que windows qui tournent sur les ordi de l’armée est largement vérifié par l’armée française. »
        .
        Si vous n’avez pas le code source c’est compliqué.

        • sirthie dit :

          @Vince :
          .
          « « De la meme manière que windows qui tournent sur les ordi de l’armée est largement vérifié par l’armée française. »
          .
          Si vous n’avez pas le code source c’est compliqué. »
          .
          Le code source peut être fourni aux clients pour examen.

      • La deuxième vague dit :

        wagdoox: il ne faut vraiment pas être informaticien pour écrire ça! Et encore moins codeur bien sûr…

    • themistocles dit :

      Non tout est « made in USA » avec les dispositifs de blocage idoines il va de soit !

    • Yann dit :

      La seule composante nucléaire Britannique dépend de missiles Trident développé par les USA.
      La Grande Bretagne a financé environ 5% du programme.

    • dolgan dit :

      Non, les anglais ont 1 sous marin en mer qui fait des petits ronds dans l’eau depuis une base US, avec des missiles US, stockés dans des entrepots US et chargés par des US dans leurs sous marin.

      La dissuation britanique est symbolique. Les british ne peuvent pas savoir si les missiles embarqués sont fonctionnels et ils ont une autonomie décisionnelle tres limitée.

    • Nico St-Jean dit :

      Il ne faut pas croire tout se qu’on lis … Le UK à acheté le T2D5 américain mais ils en ont le total contrôle. Ce n’est pas un principe de la double clef comme avec la B-61 par exemple.
      .
      L’avantage est que, déjà le UK est bien assez proche des USA pour se genre de « lien nucléaire » mais surtout, le UK s’évite des dizaines de milliards en R&D. Après il y à les ultra-indépendantistes qui vont vous dire que c’est de la merde parce que les missiles ne sont pas locaux, mais le UK en à absolument rien à faire .. La France veut être seul, elle l’est. Le UK partage déjà pratiquement tout avec les USA, cela comprend donc l’achat d’ICBM US, chacun son truc, chacun heureux, chacun satisfait de son jouet nucléaire, je pense qu’il n’y à rien de plus à dire 🙂

      • Affreux Jojo dit :

        Personne ne prétendra ici que les Trident US sont de la merde. Ni leurs technologies. On parle d etout à fait autre chose. La dépendance de la politique internationale d’une nation dont l’armement stratégique dépend d’approvisionnements qu’elle ne maitrise pas.

        Et si vous vous intéressez à ces questions, il faut aussi savoir que les Britanniques désormais font contrôler la validité de leurs têtes en … France sur les sites du CEA que nous tenons à leur disposition, moyennant loyer bien sûr.

        Mais quelque part, cette quête de la multiplication des partenaires, et ici, un qui est à égalité avec les Brtitish, doit bien témoigner de quelque chose de plus profond. Non ?

        • Nico St-Jean dit :

          @ Affreux Jojo
          .
          « Ni leurs technologies. »
          .
          Je l’espère .. Pour ceux qui en connaissaient une partie, de cette technologie, c’est réellement la crème du SLBM même si ledit SLBM aurait besoin d’une MàJ pour 2020-2030.
          .
          « Personne ne prétendra ici que les Trident US sont de la merde »
          .
          Ce n’est qu’une métaphore, tout le monde ailleurs s’en fiche pas mal que la France soit « indépendante » à 100% de ça puissance nucléaire en Europe. Si vous les français êtes heureux de votre situation d’indépendance, soit, tant mieux et j’en suis heureux pour vous. Mais la situation britannique n’à rien à envier à celle française et ne mérite pas de critiques juste parce que Lockheed doit faire de la MCO lourde à quelques années d’intervalles en tandem avec les ingénieurs britanniques. En réalité, la seule et unique différence entre la situation française et anglaise, c’est qu’une entreprise étrangère s’occupe (en tandem je répète) du soutient à long terme alors qu’en France c’est franco-français. Pour le reste, cela fonctionne aussi bien au UK qu’en France. J’aurai autant confiance en les Dreadnought/T2D5 que les Le Triomphant/M-51 pour aider l’OTAN et nos intérêts communs en cas de nécessité d’une ou plusieurs missions de dissuasions.

          • Affreux Jojo dit :

            Tout le monde s’en fiche que la France soit 100% indépendante au niveau nucléaire ? Peut-être. Mais cette volonté d’ndépendance répond d’abord à un triple traumatisme. 1870/1914/1940. Plus jamais ça. D’où la doctrine un peu floue de la guerre froide et le seuil de riposte très bas avec des armements nucléaires du champ de bataille censés dissuader tout assaut conventionnel sur nos forces prépositionnées en Allemagne et toute la panoplie pour aller au-delà jusqu’à la destruction massive à l’échelle d’un continent. En toute indépendance, sans être retenu par qui que ce soit.

            C’est la base, demain, de l’autonomie stratégique de l’Europe. Peut-être.

            Les Britanniques s’associent aux Français progressivement dans les recherches à venir depuis les accords de Lancaster. Car ils savent la différence qu’il y a entre être libre et être juste collaborateur d’un dessein sur lesquels ils n’ont pas de prise.

            Ce qui n’empêche pas les Français d’avoir bénéficié d’aide par le passé. Par francophilie des Britanniques (Bombe H pour laquelle nous nous étions fourvoyé dans une mauvaise direction) ou pour services rendus (techno US des MIRV furtives après l’affaire Farewell). Comme disent les Britanniques à notre sujet, sur ce thème : « les Français sont des petits malins ».

            Je vais vous dire un truc, Monsieur « des quelques arpents de neige ». Et je ne vous dis pas ça pour vous vexer, mais pour vous ramener à la psychologie qui semble vous animer. La différence qu’il y a entre la France et vous, c’est celle qu’il y a entre le sentiment de grandeur liée à une liberté assumée et celui de se sentir grand parce que l’on est un fournisseur de troisième niveau sur un méga projet à 1000 milliards US$

          • Bertrand dit :

            Vous racontez beaucoup de bêtises sur le sujet, veuillez bien arrêter de l’étaler.

    • Stoltenberg dit :

      Je vais me permettre de poser une question beaucoup plus générale. Les Anglais ont-ils encore quelque chose d’indépendant? Leurs centrales nucléaires sont construites par des Chinois! Le jour où ça pète, on est tous concernés. Ce qui me pousse à la conclusion que ce pays, autrefois un empire de puissance inégalée, n’est qu’un état théoriquement indépendant.

    • Léonard dit :

      L’arsenal nucléaire britannique n’est pas directement contrôlé par les USA. Ce sont notamment les vecteurs (missiles) qui les emporteraient qui sont développés conjointement avec les USA, il me semble (n’hésitez pas à me corrigez moi si je me trompe, cela m’intéresse réellement). De plus, les routes empruntées par les sous marins nucléaires lanceurs d’engins britanniques sont transmises à l’avance aux USA, il me semble aussi, mais je ne suis pas totalement sûr que les sous marins US transmettent leur route de leur côté (?). C’est pour cette raison que deux sous-marins, l’un britannique, l’autre français, s’étaient heurtés lors d’une telle patrouille il y a quelques années, parce que nous français eux ne partageons pas à l’avance l’itinéraire de nos sous-marins avec britanniques et américains, contrairement aux britanniques et américains entre eux.

      Ce qui effectivement laisse un petit doute sur la totale indépendance de la dissuasion nucléaire britannique: n’y aurait-il pas besoin de facto de « deux clés » pour déclencher une riposte nucléaire britannique hypothétique, une aux USA chez le président (avec au moins accord tacite requis), et une au Royaume-Uni chez le Prime Minister?

      • Damoclès dit :

        On a quand même moins de risque de rencontrer un SNLE US qu’un SNLE UK là où la collision a eu lieu…
        .
        Et je doute que les trajets soient partagé… C’est un des plus grand secret… Très peu de personne savent où sont les SNLE’s… Et encore, pas avec précision.

    • Damoclès dit :

      Les Anglais achètent des missiles US, mais les bombes et codes sont purement anglais.

    • Montaudran dit :

      Il y a deux choses
      – L’arsenal britannique est basé sur des missiles Trident US et des têtes que je crois aussi dessinés par les US. Donc oui que les USA entretiennent le bouzin cela ne m’étonne pas.
      – Par contre cela n’implique pas qu’il y ai double clés. Je crois, mais c’est à vérifier, que les Britons gèrent seuls la décision de tir.

    • Jean dit :

      Si je ne me trompe les Britaniques détiennent leurs propres ogives et non pas besoins de l’approbation US pour utiliser l’arme nucléaire. Toutefois, ils sont dépendante des US du point de vue technologique. Sans aide technologique US pas de dissuasion Britanique alors que la France est 100% indépendante.

    • Jupiter dit :

      Je crois me souvenir que les ogives sont anglaises, de même que les sous-marin, mais que les missiles (Trident) sont conçus et réalisés par les américains uniquement.
      Anecdote: Quand un premier ministre anglais entre en fonction, il rédige une lettre à l’attention des capitaines de SNLE. Dans cette lettre, le premier ministre explique quelle est l’attitude à suivre en cas de conflits et de rupture des liaisons avec le cabinet du ministre. Parmi ces options, on trouve une riposte mesurée, un retour à la base des SNLE ou encore, faire cap aux USA et se mettre aux ordres la bas.

    • Pourquoipas dit :

      Le RU n’a jamais eu de dissuasion indépendante. Leurs SNLE sont entretenus à faslane mais les missiles trident sont bien US. Sauf erreur, il n’y a d’ailleurs pas de dispositif de chargement des missiles à Faslane comme il en existe à l’île longue…

    • Le Suren dit :

      Je crois qu’il faut l’assentiment des USA pour déclencher le feu nucléaire britannique.

      • tintouin dit :

        Il est question ici de décision de feu nucléaire (question grave car impactant des millions de vies). Si chacun y va de son avis avec « ce qu’il croit », on n’est pas rendu 🙂
        Moi je crois que demain la canicule va s’arrêter, croyance plus raisonnable car étayée par les prévision météo de nos ingénieurs 😉

    • Pierre Rocher dit :

      Pour résumer, les britanniques, suite aux accords de Nassau en 1962 [https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Nassau] fabriquent encore les têtes (aujourd’hui associés aux français à Valduc grâce au traité de Londres 2010) et les sous-marins. Les américains leurs fournissent gentiment les vecteurs (missiles Polaris). Fourniture conditionnée à une modeste contribution financière et de se plier obligeamment à quelques privautés… Métaphoriquement ils ont les deux bouts de la (bendy of course) banane mais pas ce qu’il y a au milieu.
      C’est le genre d’accord que les États-Uniens voulaient offrir à notre beau pays . Proposition fraichement accueillie par un certain vieux Connétable obstiné au verbe haut, fidèle à des vieilleries comme la souveraineté, l’indépendance dans ses choix existentiels, etc.
      Bref, l’arsenal nucléaire UK est (pour l’instant ?) soumis au bon vouloir de Washington. Qu’il est beau le « Special Relationship ».

      • Max dit :

        Dit moi enfaite je sais pas si tu est content de l’action du général le Gaulle ou pas ? Personnellement je suis tes content au moins on depend pas des etat uni comme pour beaucoup d’autre pays.

      • Poorfendheure dit :

        +1 point pour Pierre Rocher

  2. Fabien dit :

    Tout ce battage est de bon augure: les positions pro-atlantistes ardemment défendues outre-Rhin s’effritent.
    Après, et pour le volet purement pratique, les Allemands ont déjà accès à des bombes H, mais l’utilité de la B 61 est critiquée de partout, à commencer par les U.S. même pour le coût de sa rénovation.
    Du coup, il serait possible de pouvoir « louer » des armes de moindre puissance mais plus modernes: l’ASMP, avec les appareils et équipages.
    .
    Mais c’est vrai qu’utiliser les F.A.S. comme mercenaires à l’unique profit de l’Allemagne, c’est tout de même gonflé: autant les positionner directement en Pologne au risque de vraiment fâcher la cible -unique et toute désignée-.
    Ce qui serait une énorme erreur diplomatique.
    .
    Enfin, je pense que recopier une menace pour s’en défendre n’est pas la meilleure tactique, et surement la plus fonctionnelle… Les attaques informatiques à répétition dont les structures gouvernementales sont victimes .. Et cela tout pays confondus.
    Pour conclure, les Allemands ont déjà des bombes à demeure, même si elles sont obsolètes. Ils pourraient les rétrocéder aux Polonais qui en aurait l’usage, et les F 16 pouvant potentiellement les mener à bon port. Pour l’Allemagne, je pense que les priorités sont ailleurs et que le développement de moyens d’actions cybernétiques serait plus en adéquation avec sa culture, et notamment son pacifisme affiché.

    • Léonard dit :

      Les allemands n’ont pas « accès » aux bombes atomiques, et ils ne peuvent pas les « rétrocéder » aux polonais: même basées sur le sol allemand, ce sont des bombes américaines, opérées par des forces américaines! C’est le principe même du fait que les allemands n’ont PAS l’arme nucléaire, mais les américains oui, avec facilité d’accès aux bases allemandes pour leurs avions militaires, y compris pour l’usage de chasseurs porteurs de bombes atomiques.

      De la même manière, il n’est même pas envisagé que les allemands veuillent nous « louer » des armes atomiques: ce serait le même principe, les allemands nous laisseraient l’usage de certaines de leurs bases pour éventuellement y positionner temporairement ou y baser des avions de la force de dissuasion nucléaire, et en échange les allemands seraient formellement couverts par notre « parapluie nucléaire ».

    • Damoclès dit :

      Les Allemands ne contrôlent pas les B61, elles sont US et sous contrôle US.

    • v_atekor dit :

      « cible -unique et toute désignée-. ». La Turquie ? l’Iran ?
      .
      Il me semble qu’il y a eu un temps des vecteurs nucléaires basés à mers el kebir…

      • cipal dit :

        elle est bien bonne celle là ! vous devriez vous intéresser à la chronologie des SNLE et à la date de notre départ de Kébir, quand nous sommes partis il n’y avait pas de vecteurs opérationnels d’une part et d’autre part vous m’expliquerez quel SNLE était basé à Kébir, le REDOUTABLE lancé en 1967 est admis au service en 1971 …. bien après notre départ ! je vous rappelle que ce fut notre premier SNLE
        Et enfin je ne vois pas comment Kébir aurait pu héberger un SNLE en l’état des infrastructures de l’époque. Je pense que si nous étions restés de l’autre côté de la Méditerranée il aurait pu être envisagé qu’il en soit ainsi, à l’occasion je vais faire une plongée dans mes archives et vous en informerai si je trouve dans une vieille revue maritime des infos éventuelles, mais j’ai quand même un gros doute quand à l’intérêt de cette possibilité

        • v_atekor dit :

          Il ne s’agissait pas d’armes françaises, mais de soupçons d’armes Russe, après le départ des français. Au demeurant, je ne sais pas si ces soupçons ont eu une réalité…

          • MD dit :

            Les Soviétiques, ou les Russes, n’ont pas disposé de bases navales ou aériennes en Algérie. Ils l’auraient bien voulu d’ailleurs, et Khébir les intéressaient bien ( et les intéressent d’ailleurs toujours: voir les déboires de l’odyssée du Koutznetsov en Méditerranée ) mais les Algériens ne sont pas des Syriens. Ils ont toujours joué l’équilibre entre les États Unis et l’URSS, même si cette dernière était son principal fournisseur d’armements.

          • cipal dit :

            Les Russes n’ont jamais pu exploiter la base, tout a été inondé pour ce qui se trouvait en dessous du niveau de la mer
            ou détruit à notre départ.

    • R2D2 dit :

       » les Allemands ont déjà accès à des bombes H »
      euuh les Allemands n’ ont pas de bombes. Les Etats-Unis stockent chez eux (comme chez d’ autres) leurs bombes. Mais en aucun cas les Allemands peuvent en disposer.

      • Fabien dit :

        @ R2D2
        Je partais de l’hypothèse que les Allemands disposaient des B61 Lus les mêmes conditions que les Belges… D’ailleurs, leurs Tornado sont câblés en conséquence… Et le passage calamiteux du Starfighter répondait au besoin d’un chasseur bombardier…

  3. lym dit :

    La roue tourne… désormais c’est la grande et économiquement arrogante Allemagne qui est en retard d’une guerre. Qu’ils achètent donc des Rafale, au lieu de F35, capables de porter nos vecteurs qu’on leur fera payer fort cher et sous double clef.

    • JP dit :

      Pourquoi économiquement arrogante?

      • 341CGH dit :

        Économiquement arrogante parce qu’elle fixe, seule et sans se soucier de l’intérêt de ses naïfs « partenaires », le cours d’une monnaie prétendument « commune » mais qui est calibrée uniquement selon les intérêts allemands.
        .
        L’€uro trop fort plombe les exportations françaises (qui se font hors de la zone €uro) mais convient à l’Allemagne qui a besoin d’une monnaie forte pour ses importations– vitales– d’hydrocarbures et n’est pas gênée par un €uro fort parce qu’elle exporte en zone €uro.
        .
        Voilà pourquoi « arrogante » mais il faut reconnaître, à la décharge de l’Allemagne, qu’elle y est incitée par l’incompétence de notre personnel politique.

        • JP dit :

          Complot allemand contre le reste de l’Europe qui laisse faire?
          Si vous faites attention à la balance commerciale française, lorsque la valeur de l’Euro baisse face au dollar, la balance commerciale suit la même direction… Les déficits augmentent…
          En réalité, en France les problèmes sont systémiques. La politique est trop instable (comparé aux pays nordiques et germaniques). Dans un contexte politique stable, les entreprises savent à quoi s’attendre, et peuvent faire des projections économiques sur le futur assez précises sur les retour sur investissements potentiels. En France, tous les 5 ans, la politique change du tout au tout, avec une nouvelle taxation, nouveaux systèmes retraites, une réglementation du travail différente…
          Des entreprises françaises des régions genevoises, bâloises et jurassiennes, se sont installées en Suisse (la Suisse n’est pas un paradis fiscal pour les PME) justement à cause de cela.

        • JP dit :

          Autre point essentiel…
          Dans les pays qui basent leur économie sur la finance, une monnaie forte est un gage de sécurité. Et la France a une grande partie de son économie basée sur la finance, alors que l’Allemagne est plus industrielle.
          Donc d’un point de vue exportation, l’Euro fonctionne bien avec la structure du PIB français…

        • NRJ dit :

          @34CGH
          Vous dites des choses fausses. La « valeur » de l’euro dépend de la banque centrale européenne qui est indépendante des États, comme la FED aux USA. C’était d’ailleurs un prérequis allemand suite aux brillantes dévaluations de monnaies de Mitterrand (entre autres) qui soulagent sur le court terme mais ne résolvent rien et son catastrophiques a long terme (typiquement, la France et l’Allemagne doivent importer leurs matières premières, et avoir une monnaie forte est un énorme avantage).

          Contrairement à ce que vous avez laisser penser, la France a également des importations vitales d’uranium, un peu de gaz et surtout beaucoup de pétrole sans lesquelles elle retournerait de 200 ans en arrière. Et contrairement à ce que vous avez dit, l’Allemagne exporte dans le monde entier. Elle ne serait pas le premier pays exportateur, si elle s’arrêtait à l’Europe. D’ailleurs les sanctions qu’impose Trump font peur à l’Allemagne pour cette raison. Elles touchent par exemple les voitures allemandes et d’autres produits d’origine… allemande. Vous semblez ne pas vouloir voir la réalité: la France est simplement mauvaise sur tout ce qui touche à l’ économie (chômage, déficit, croissance) et aux entreprises (production, exportations, importations), dans les pires de l’Europe. Et comme on est mauvais, une monnaie forte ne nous arrange pas. Mais ne pensez surtout pas qu’une monnaie faible nous arrangerait mieux le coût. On en verrait simplement les conséquences… Sur le long terme.

          Cessez donc d’accuser sans vous documenter.

          Après, la responsabilité est à trouver chez notre personnel politique, et derrière chez les français. On avait au moins un candidat à l’élection présidentielle qui proposait des reformes en profondeur pour restaurer la compétitivité des entreprises, donc derrière nos exportations. Mais on a préféré élire pour un autre qui ne reforme rien.

          • JP dit :

            Petit point de détail…
            La Suisse a pendant longtemps basé le cours de sa monnaie sur l’Euro… Depuis, l’Euro a perdu beaucoup de valeur face au franc.
            Il se trouve que la Suisse a un coût de la vie supérieur à la France et à l’Allemagne. Donc en théorie, sa situation serait extrêmement mauvaise pour l’export. Malgré tout, sa balance commerciale est largement positive.
            Il faut chercher ailleurs que la monnaie dans les causes des problèmes économiques français…
            Ca fait plus de 40 ans que la France est en déficit budgétaire…
            Et concernant la balance commerciale, beaucoup prennent les 10 années avant l’Euro pour démontrer qu’avant la balance commerciale était positive. Mais ceci était une exception car dans les années 70 et 80, cette balance commerciale était négative.
            La France s’est désindustrialisée, et les importations de tous les produits de consommation courantes viennent de l’étranger. Ce n’est pas difficile de savoir d’où vient le déficit.

        • 341CGH dit :

          JP, il est difficile de discuter ici (et donc brièvement) d’un sujet où beaucoup de gens de bonne foi, formés par la doctrine euro-atlantiste depuis cinquante ans (1972 et le dogme de la monnaie forte) ne sont pas capables de réviser les certitudes fallacieuses qu’ils ont apprises pour réussir aux exams.
          .
          Le terme « Allemagne arrogante » ci-dessus n’était pas de moi mais je l’ai repris volontiers car l’€uro, quoi qu’en dise le dogme, est calibré pour l’Allemagne.
          Quant à nos importations d’hydrocarbures, elles ne revêtent pas le caractère vital qu’elles ont pour l’Allemagne.
          .
          La survie économique de l’Allemagne dépend de ses importations d’énergie. Pas la nôtre.
          Mais j’arrête parce que je sors du sujet et parce que l’Allemagne a d’autres fragilités plus graves que son parapluie nucléaire inexistant.

          • JP dit :

            Je ne vais pas revenir sur ces soi-disant certitudes…
            Mais la France n’a ni plus ni moins d’hydrocarbures sur son sol que l’Allemagne… Donc en quoi le pétrole est plus vital à l’économie allemande?

          • Posteur dit :

            Vous perdez votre temps,les européistes sont complétement obnubilé par leurs doux rêve utopiste d’UE ou à leur maître allemand.
            .
            Ce n’est pas dur de constater que quand on voit déjà de BASE que les pays membres de l’UE se détestent former un état fédérale relève de l’impossible car ça va finir en conflit.
            .
            Une tel entité de pays européen serait un chaos dur à gérer.
            .
            Mais bon je commence à croire que les fanatiques du « couple français-allemand » sont payés par l’état allemand, il suffit de lire leurs commentaires pour voir leurs idéologies spécifiquement orienté vers l’Allemagne et ça commence à devenir très grave chez certains.
            .
            Cet état censé « nous protéger » face au mondialisme ne servira strictement à rien lors de la pénuries de ressources ou seuls les états ou peuples restants devront compter sur eux même pour s’acquérir ou rester en vie lors ce que ça se présentera, ce n’est pas les pseudo état fédéraux comme l’UE qui en auront quelque chose à faire et se contenteront de favorisé les parties « intéressante » de sa constitution.
            .
            Ca reste de la « prédiction » mais ça reste prévisible.
            .
            Enfin bon concernant l’article hors de question de mettre en place notre puissance nucléaire pour l’Allemagne ou un quelconque pays de l’UE, je ne tiens pas à mourir ou à subir les foudres d’un autre pays juste pour défendre une capitale d’un pays que je ne connais pas et qui ne me connait pas non plus et encore moins quelque chose à faire de la santé économique de mon pays ou encore de sa population et qui ne bougerait pas le petit doigt pour nous.
            .
            La puissance nucléaire ou notre parapluie nucléaire doit servir uniquement à la protection du pays et à sa souveraineté, De Gaulle s’est embêter et à pris des risques pour le faire et ce n’est pas pour que ça finisse sous contrôle « Européen », d’ailleurs à une époque il avait refusé les bombes nucléaires communes et ce n’est pas pour rien.

          • Posteur dit :

            Vous perdez votre temps,les européistes sont complétement obnubilé par leurs doux rêve utopiste d’UE ou à leur maître allemand.
            .
            Ce n’est pas dur de constater que quand on voit déjà de base que les pays membres de l’UE se détestent former un état fédérale relève de l’impossible car ça va finir en conflit ou forte instabilité ou laisser une porte ouverte à différent pays pour déstabilisé d’avantages cet entité.
            .
            Une tel entité de pays européen serait un chaos dur à gérer.
            .
            Mais bon je commence à croire que les fanatiques du « couple français-allemand » sont payés par l’état allemand, il suffit de lire leurs commentaires pour voir leurs idéologies spécifiquement orienté vers l’Allemagne et ça commence à devenir très grave chez certains.
            .
            Cet état censé « nous protéger » face au mondialisme ne servira strictement à rien lors de la pénuries de ressources ou seuls les états ou peuples restants devront compter sur eux même pour s’acquérir ou rester en vie lors ce que ça se présentera, et ce n’est pas les pseudo états fédéraux comme l’UE qui en auront quelque chose à faire et se contenteront de favorisé les parties « intéressantes » de sa constitution.
            .
            Ca reste de la « prédiction » mais ça reste prévisible.
            .
            Enfin bon concernant l’article hors de question de maitre en place notre puissance nucléaire pour l’Allemagne ou un quelconque pays de l’UE, je ne tiens pas à mourir ou à subir les foudres d’un autre pays juste pour défendre la capitale d’un autre qui à jouer avec le feu et que je ne connais pas et qui ne me connait pas non plus et se moque encore plus du peuple présent, sa santé économique ou sa prospérité du pays ou j’habite et qui profite juste de « l’arsenal nucléaire et de sa puissance militaire », un peu comme l’UE et l’Allemagne qui veulent prendre le siège de la France et sa puissance nucléaire pour leurs bienfaits.
            .
            Vous les voyez de toute manière,les autres pays européens ne sont là que pour les bénéfices,argent,avantages,industries et rien d’autres,la coopération,redevances,amitié ? Mot inconnu pour eux et je commence à en avoir ras le bol de payer ou que d’autres français payent pour ces clowns du tiers monde ou qui nous ont fait des coups bas il y a pas si longtemps que ça comme l’Allemagne d’ailleurs ou l’UE en règle générale et perdre nos industries et autre fleuron à cause d’eux et de nos politiciens.
            .
            On se souvient également de l’Allemagne pays soit disant si fiable économiquement qui s’amuse à réduire sa commande d’Eurofighter et s’être garder une grosse part industriels on s’est déjà quoi s’attendre avec eux.http://www.opex360.com/2014/02/25/airbus-reclame-dedommagement-berlin-pour-lannulation-de-la-commande-de-37-eurofighter/ passer de 250 à 108 exemplaire je pense qu’il y a un problème quand même ou est la si bonne santé économique allemande ?
            .
            Ha on me dit dans l’oreillette que l’Allemagne selon des personnes très FIABLE comme NRJ ou autre qu’elle va sortir un chèque de 30Milliards d’euros mais on se demande bien si c’est relativement vrai ou si cet argent il y’a un 0 en trop ou si il va partir dans la restauration de l’armée allemande qui a une marine du tiers monde,une armée de l’air qui fait de la figuration et une armée de terre qui mendie dans les rues de Berlin pour payer son équipement, il ne restera plus grand chose à la fin.
            .
            La puissance nucléaire ou notre parapluie nucélaire doit servir uniquement à la protection du pays et à sa souveraineté, De Gaulle s’est embêter et à pris des risques pour le faire et ce ne n’est pas pour que ça finisse sous contrôle « Européen », d’ailleurs à une époque il avait refusé les bombes nucléaires communes et ce n’est pas pour rien.
            .
            Il va falloir aussi arrêter les excuses bidons économiques car malgré sa très bonne santé économique,l’Allemagne est un pays en ruine sociale et avec une armée qui empeste le tier monde,j’en reviens à me demander si un soldat argentins n’est pas mieux traité qu’un soldat allemand.
            .
            Un pays comme l’Angleterre qui est censé être supérieur économiquement grâce à la privatisation,libéralisme,capitalisme.. mais qui a force d’avoir tout mis sur la croissance,santé économique se retrouve en ruine intérieurement et ça commence à se voir aussi en Allemagne surtout socialement, ils vont finir comme l’Angleterre à réorienté une bonne partie dans le sociale et là on va nous dire que « BRAVO ils sont super fort les allemands eux ils pensent à eux au moins » mais quand on fait pareil en France on se fait taxer de sale nationaliste, fachiste et tout ce qui va avec enfin on est habitué avec tout ces clowns on a l’habitude…

          • 341CGH dit :

            @JP
            Parce que la France fonctionne à l’électricité nucléaire pendant que les Allemands refusent totalement de produire de l’électricité nucléaire.

    • Castel dit :

      Si l’Allemagne est en retard d’une guerre aujourd’hui, c’est qu’elle avait été en avance d’une autre en 1940 !!
      C’est bien pour ça aussi que sa re-militarisation a pris tant de temps…
      Rappelons nous qu’au sortir de la guerre, dans l’esprit des vainqueurs, il n’était même plus question que l’ Allemagne possède une Armée !!
      Puis, avec la guerre froide, les choses ont évoluées, et les occidentaux, lui on permis d’en créer une nouvelle, ce qui était dénoncé par les Russes à l’époque, mais qui ne les avait pas empêché, d’en former une à l’Est, qui est devenue la meilleure de ses alliés du pacte de Varsovie !!
      Donc cela explique deux choses :
      Avec un budget militaire réduit, les Allemands on put avoir une économie florissante, pendant que la France voyait le sien « plombé » par des dépenses militaires peut-être un peu au dessus de ses moyens à l’époque, pour assurer son indépendance Nationale…..
      Par contre, l’Allemagne, elle , a pris du retard dans ce domaine, et il serait logique qu’aujourd’hui, elle essaye de le rattraper…..
      Donc, si l’Allemagne souhaite bénéficier du « parapluie » nucléaire Français, il semblerait normal qu’ils  » mettent la main à la poche » pour nous aider à rester crédibles, en cas de désengagement complet des Américains !!!

    • NRJ dit :

      @lym
      C’est moi ou vous êtes jaloux de leur réussite et cela se retranscrit dans vos écrits

    • Steph dit :

      Dans le genre arrogant, vous venez de nous faire une belle demonstration, bravo !

  4. wagdoox dit :

    Nous servirons de lièvres dans une discussion entre Allemands et Américains dans le meilleur des cas dans le pire, ca sera un transfère pure et dure de nos bombes vers un truc appeler UE nuck force mais qui sera en réalité controlé par la seule Allemagne comme pour tout le reste.
    Adenauer avait déjà réécrit totalement le traité de l’Elysée pour donner le role politique et militaire aux US, pourquoi cela changerait aujourd’hui. Les Allemands ne peuvent pas supporter qu’un autre pays européen puisse etre à leur niveau ou haut dessus dans le moindre domaine.
    Ils sont déjà les producteurs et exportateurs d’armes de destruction massive chimique, ils ont pas besoin de nous.

    • Damoclès dit :

      La France ne cèdera jamais son arsenal nucléaire…
      .
      Assurer a ses voisins qu’on les utilisera est une chose, mais on ne fournis pas d’arme.

    • R2D2 dit :

       » ca sera un transfère pure et dure de nos bombes vers un truc appeler UE nuck force mais qui sera en réalité controlé par la seule Allemagne comme pour tout le reste »
      Non ca c’est un pont trop loin. L’économie c’est une chose, la défense en est une autre. Et quand on voit comme on rame sur l’europe de la défense sur du matériel simple et classique on peut se dire que les ASMP sont loin, tres loin.
      .
       » Les Allemands ne peuvent pas supporter qu’un autre pays européen puisse etre à leur niveau ou haut dessus dans le moindre domaine. »
      …Ce qui fait que maintenant ils ont l’ascendant sur l’europe du nord, l’europe centrale … et l’europe de l’ouest. En fait toute l’Europe… Merci à la crise de l’euro elle leur a permis d’achever de couler en une passe tous les pays européens et cela pour un bon moment.

    • NRJ dit :

      C’est évident. Les allemands négocient avec les américains pour conserver une dissuasion nucléaire mise à mal par le non achat des F-35. Et comme moyen de négociation, ils font monter les enchères en utilisant la France. Nous y avons Après à gagner dans nos propres négociations avec l’Allemagne, en jouant à rendre cette possibilité crédible.

    • sergeat dit :

      Tout à fait d’accord,les allemands ont toujours utilisés la France comme « lièvre »je dirai plutôt comme cabri,nos politiques se gargarisent de paroles quand les allemands se taisent et prennent tous les pouvoirs depuis la création de l’Euro qui est un Deutsch mark sous évalué (d-où son excédent commercial et le pillage de notre industrie :Alstom,Airbus space,….) et ce même Euro qui est un franc surévalué qui nous bloque nos exportations .
      Pour ce qui est du nucléaire il serait naïf de croire que Merkel puisse aider notre dissuasion même à la marge,rappelez vous lors de l’entrée des écolos dans sa coalition elle dû saborder le nucléaire civil pour du lignite (dont nous recevons sans rien dire une partie de cette pollution)

    • Vieux Réac dit :

      Wagdox : très bien dit! J’approuve totalement. Un allemand reste un allemand, point. Et tous mes copains allemand se foutent de nous et de nos «R19» de merde. Même pour rire, ils sont supremacistes. Demandez à Battiston!

  5. Raymond75 dit :

    « « Le concept d’intérêts a été principalement abordé dans la doctrine française à partir des intérêts vitaux, en lien étroit avec la dissuasion nucléaire. Ces intérêts vitaux ne sont jamais définis avec précision, car il est de la responsabilité ultime et unique du chef de l’État d’apprécier en toute circonstance leur éventuelle mise en cause et de décider, au cas par cas, de la nature de la réponse qu’il convient d’y apporter » — Dans sa définition actuelle, et pour longtemps encore, la notion d’intérêt vital pour la France est purement national. Mais le vieux serpent de mer de la Défense Européenne (l’ex CED à laquelle s’était opposée la France, ce qui a signé sa fin) pourrait être associée à cela. Il en est de même pour l’OTAN : nous faisons partie de l’alliance, mais nous restons décideurs de ‘notre’ force de dissuasion … qui pourrait être associée à une riposte de l’OTAN si nous le décidions. Mais le budget doit rester national. — Je dis cela, bien qu’étant partisan de la destruction de tous les armements atomiques, même si cela parait utopique !!! Ces armes font courir un péril mortel à l’humanité entière.

    • Damoclès dit :

      L’existence des bombes A/H ont sauvé plus de vies de par leurs existence que n’importe quel médecin, hopital, ou autre arme.
      .
      Si en 39 France USA et UK les avaient eu, on parlerait de plus de 60M de vies sauvé en plus.
      .
      L’enjeu est terrifiant, mais la paix n’a jamais été aussi longue sur Terre.

      • Raymond75 dit :

        La Bombe qui évite la guerre … jusqu’au jour où un cinglé l’utilisera pour des raisons idéologiques. Elle a déjà été utilisée deux fois, et n’oubliez pas que c’est un officier soviétique qui a refusé de déclencher une riposte après avoir constaté sur son radar des indices d’une attaque US. Il connaissait l’actualité et pensait que cela n’avait pas de sens, et il a été sanctionné par ses supérieurs … S’il avait été moins lucide ou plus soumis, il aurait déclenché une guerre nucléaire ! On a jamais vu dans l’histoire un armement qui n’ait pas été utilisé.

        • Albatros24 dit :

          Un simple officier ne peut empêcher une riposte nucléaire…histoire sortie par la propagande russe…

        • Fabien dit :

          @ Raymond75
          Ce n’est pourtant pas faute de vouloir essayer ; le concile de Latran qui interdira l’usage de l’arbalète, les capitaines de navire jetant les premiers boulets de canon explosifs à la mer, ou le roi Louis XVI annulant l’étude d’un canon géant crachant des centaines de javelots explosifs « par humanité »… Notre belle révolution aurait mieux fait de le garder ce monarque en vie car il était d’un autre bois que ces prédécesseurs.
          Mais je m’égare.
          Dans le chaos de l’histoire mondiale, nombre de technologie s sont arrivées immatures ou déjà obsolètes, quand elles ne heurtaient pas les idées reçues du moment…
          Pour ma part, je ne connais qu’un seul ouvrage, une bande dessinée d’un auteur Belge qui compile tout ce que la bassesse humaine à inventé pour tuer son prochain, mais aussi pour s’en défendre…
          Question piège d’ailleurs posé en filigrane dans tout l’ouvrage; qu’attendre d’une arme qui rendrait toute guerre impossible ?
          Actuellement, le technologie me en vigueur oblige à acquérir des armes toujours plus onéreuses… Et nos politiques d’achat en font encore monter les prix.
          Oui, il semble que la guerre devienne trop chère, et c’est le retour timide d’engins de mort de faible technicité dans les inventaires de grandes puissance qui soit le plus menaçant.
          Je pense que notre hôte nous deniers sous peu les résultats de la compétition qu’à lancé l’U.S. air force pour épauler le F35 sur le segment basse intensité et contre.terrorisme de ses multiples interventions.

        • UnKnown dit :

          1) Et pourtant c’est vrai, l’arme atomique impose la paix entre belligérants, même après des échauffourées, ça se vérifie partout. (OTAN-Pacte de Varsovie; Inde-Pakistan; Chine-URSS)
          2) Vous citez l’exemple même qui prouve qu’un lancement de missile nucléaire, c’est un système complexe avec des analystes, et pas seulement l’a responsabilité d’une seule personne. Là, l’officier soviétique a d’ailleurs fait son boulot d’analyste, rien de plus… (même si le délai était effectivement très court.)

  6. petitjean dit :

    Jamais l’Allemagne ne se mettra sous le « parapluie nucléaire français » !
    Cette dépendance serait intolérable pour les Allemands. L’Allemagne se veut toujours la grande nation hégémonique en Europe
    Mais il y aura des dirigeants français pour le proposer..….
    L’avenir du parapluie nucléaire américain en Europe se décidera, si Trump est vainqueur, après les élections américaines en novembre
    en attendant, je ne vois pas qui menace l’Allemagne ou même l’Europe….

    • Schwarzwald dit :

      L’Allemagne voudrait rester une grande nation hégémonique, ils n’auraient pas une Bundeswehr dans cet état, avec un budget digne de la Roumanie.

    • Rigel dit :

      Qui menace l’Allemagne et l’Europe ?
      Les types comme vous

    • Yannus dit :

      Bonjour,
      Entre 2001 et 2007, cela aurait peut être été vrai car la tendance était à la substitution du pouvoir militaire ( et des états) par la puissance économique.
      Bon, on a vu ce que cela a donnné avec la Russie, la Chine, la Turquie et au Vénézuela et depuis 2008 on vu que l’économie ne faisait pas tout..

    • NRJ dit :

      @Petitjean
      Je suppose que la menace est a regarder vers l’est. L’arme nucléaire est l’arme des faibles, de ceux qui n’ont plus les moyens de continuer la guerre conventionnelle. La Russie est soit dans ce cas, soit dans une politique expansionniste. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à regarder leur budget de Défense et leurs programmes militaires (T-14 Armata et Su-57 mis à mal par la baisse du prix du pétrole) tournés vers une guerre de haute intensité. La guerre en Ukraine a concrétisé une menace qui était déjà prégnante.

    • MD dit :

      Là, c’est un Allemand qui propose que ses compatriotes se mettent sous ce parapluie nucléaire français, et çà, c’est plutôt un scoop.

  7. Le Breton dit :

    Que les allemands contribuent à notre force de frappe nucléaire si ils veulent tant qu’ils ne voient pas la couleur d’un seul vecteur, ils payent, on leur garantit une protection, ça s’arrêtent là.

    • Bloodasp dit :

      @le Breton: tout a.fait.d’accord, si les allemands veulent participer au financement de la.dissuasion, pourquoi pas, mais ça s’arrête là.En aucun cas ils ne.doivent intégrer le processus de décision d’emploi et.encore moins intégrer le processus industriel. En outre la dissuasion ne se limite pas aux vecteurs, quid des.snle? va t-on devoir en construire d’autres? Cette ne le plait qu’à moitié.

    • Merl56 dit :

      S’arretent ??? Vraiment ?

      • Le Breton dit :

        Evidemment c’était « s’arrête » et non « s’arrêtent », j’ai cette tendance à ne pas me relire mais vous ne faites jamais de faute vous ?

  8. Maxime dit :

    Le désarmement nucléaire mondiale est une fantaisie. Ce problème est bien connu des sciences politiques. Il suffit d’un seul non coopérant pour que le principe ne fonctionne pas. Or vous aurez toujours quelqu’un qui ne souhaite pas coopérer dans l’espoir de tirer un avantage.
    La non prolifération est une bonne idée d’un point de vue purement pragmatique mais pas moral. Moins on a de joueurs et plus ils sont susceptibles de s’entendre entre eux sans s atomiser et moins on risque de tomber sur un bargeot.
    Mais d’un autre côté elle les place en dominateurs et en donneurs de leçons…faites ce que je dis et pas ce que je fais!

    • Forban dit :

      Le désarmement nucléaire mondiale est certes une utopie, mais comme on dit, les utopies d’aujourd’hui sont les réalités de demain! Je dois avouer que l’homme n’est pas encore près pour ça, pas assez sage! Des fois on dirait même qu’il se prépare à faire le contraire,  » une régulation démographique » comme l’hydre à sept têtes d’un missile intercontinental apocalyptique par exemple… Faut se méfier!

      • Damoclès dit :

        Ceci étant, il a été prouvé par A + B que les guerres avaient un rôle de régulation des populations efficace…
        .
        Et observons… La plus importante période de relative paix dans le monde et la population explose.

        • Vince dit :

          Non – ce sont les épidémies de type peste noire ou grippe espagnole par ex. Certes les deux fléaux ne sont pas exclusifs .

          • Françoise dit :

            @Vince : Oui, mais ces fléaux sont déclenchés par la guerre, cf. Yemen.

        • Françoise dit :

          @Damoclès : Tout à fait. Les guerres nivellent aussi les richesses. Or, jamais les inégalités n’ont été aussi grande qu’actuellement.
          .
          Donc ne nous inquiétons pas. S’il n’y a pas de guerre contre la Russie, il y aura la guerre civile en Europe. Tout vient à point à qui sait attendre.

  9. Robert dit :

    Les allemands voient une menace lointaine mais ils négligent, voire ils nient politiquement correct oblige, une menace proche, leur démographie catastrophique et la substitution d’une population musulmane à la population allemande et une explosion de la criminalité allogène, cachée par une bonne partie de la presse.
    Les espagnols avec le socialiste aux manettes semblent prendre le même chemin. Pourtant, tous les espagnols ne sont pas tous prêts à se laisser faire. A Ceuta, la caserne du Tercio de la Légion Etrangère Duc d’Alba se trouve proche de la frontière qu’ont franchi de force plus de 600 immigrés illégaux. Et les légionnaires ont manifesté leur révolte du laxisme des autorités, prêts à faire le coup de poing pour aller y rétablir l’ordre.
    Est-ce qu’un régiment allemand serait prêt à faire la même chose dans une situation analogue?
    Je pense que plutôt d’aller se préparer pour des conflits avec un ennemi lointain, nos concitoyens seraient bien inspirés de regarder les dangers qui sont sous leur nez et de se demander comment y faire face, avant qu’il ne soit trop tard.
    https://www.elconfidencialdigital.com/articulo/defensa/legion-protegiendo-valla-ceuta-veran-nuestros-ojos-legionarios/20180801174258114521.amp.html?__twitter_impression=true

    • Sempre en Davant dit :

      Los moros que trajo Franco en Madrid quieren entrar.
      https://www.youtube.com/watch?v=kijFqGsyyoY
      Je me demande ce que mon grand père maternel penserait de ce fatras!
      Lui qui quitta l’Espagne quand les communistes tiraient sur les anars, passa 40 à casser des cailloux au Maroc au 6REG, et fut naphtalinard en Allemagne en 46…
      Viva la quice brigada? https://www.youtube.com/watch?v=Fko5fYIBJFU
      Ou https://www.youtube.com/watch?v=f976pgPKs84
      Viva la muerte… Viva ?!? https://www.youtube.com/watch?v=0GFfS-8GmWI
      J’ai l’Estaca en travers de la gorge… https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=SgK9rdcnQX8
      Visca l’Usap quand même!

      • Auguste dit :

        Je lis que le 6 REG a été créé en 1984.???????

        • Sempre en Davant dit :

          Auguste,
          Votre objection me fait douter de ma mémoire! Vous avez raison. Mais je ne sais pas quoi en faire!
          Il reste quelque part une pucelle Legio avec le n°6… Je l’ai vu!
          Mais ne la détiens pas.
          Ai je « automatiquement » inscrit REG dans ma mémoire faute de connaître un autre n°6?
          Un coup de Wiki plus tard… le 6 REI n’est pas au bon endroit… Et je ne suis pas plus avancé. Si un jour les archives me reviennent je regarderai.
          Ce dont je suis certain c’est qu’il a quitté les rangs « républicains’ avant la retirada. Sauvant ainsi sa peau d’anar… de la vindictes des Stals….
          Tout cela est fort lacunaire pour moi le divorce de mes grands parents maternel ayant laissé nombre de choses sous le voile.
          Je sais qu’il échappa aux poursuites en France (Mère française père catalan) en s’engageant à la Légion. Échappant ainsi à la campagne de France « à l’insu de son plein gré ».
          .
          L’€uropeisme à d’étranges fondations qui ont de drôles d’effets.
          De la réduction du nombre de lands germains au nazisme (1870 – 1945…) du régionalisme sur toute l’Europe, prétendu vecteur de paix (ce qui fait oublier ce « détail » de l’équilibre de la terreur de la guerre froide le groupe Allemand Scorpion a pourtant écrit Crossfire (l’année de la création du 6 REG!).)
          De l’éclatement de la Yougo a l’indépendance de la Catalogne selon Puigdemont et Raroy… Le tout devant conduire la porte parole adjointe du dernier gouvernement de la RDA à disposer du feu nucléaire français…
          En attendant le retour des pluies acides, sous la canicule, avec les climatiseurs qui fuient leur gaz 10 000 fois plus générateurs d’effets de serre que le méthane, et qui tournent a grand renfort de charbon au soufre teutonique écolo…
          Il me revient la malédiction de Bernanos : « après? Aucune manière vraiment nouvelle de faire l’amour… Aucune manière vraiment nouvelle de crever! »
          Il me semble qu’il serait temps que l’échiquier politique soit comprit entre totalitaire (l’état contrôle tout à gauche) et la notion même d’état a disparue (c’est l’anarchie) a droite…
          Mais ce n’est pas ce que vous me répondiez!

          • Auguste dit :

            Aurait-il confondu Maroc et Liban?.A Baalbek le 11e BVE du 6e REI était composé à majorité d’Espagnols.

          • Sempre en Davant dit :

            Auguste,
            Plus vraisemblablement la confusion sera passé par les femmes. Un jour, logiquement, les documents me reviendront…
            Pour l’heure j’ai en main une partie des souvenir « tahitiens » de ma grand tante et de mon arrière grand mère qui furent marraines de guerre. Une bonne partie de ces choses ont été rangés par Alzheimer tandis que d’autres sont parfaitement nettes…
            Si quelqu’un sait s’il est possible de retrouver le nom du titulaire d’un perchoir France Libre à partir du n° (Ça ressemble à ça https://www.picclickimg.com/d/w1600/pict/162801548972_/INSIGNE-FRANCE-LIBRE-LONGUEUR-48mm.jpg Avec le n° 23 898 gravé au dos.
            J’ai aussi une médaille coloniale agrafe BIR HACHEIM 1942 une pucelle du 182 RALTP…
            Et plusieurs mètres cubes de papiers à trier pour retrouver les cases manquantes.
            Il y aurait des amours derrière tout cela que j’en serai pas mécontent! Gloire aux « Guitaristes » un peu! https://www.youtube.com/watch?v=gkE1eBSt1t4

    • Stoltenberg dit :

      Lisez le titre de l’article qui est juste en dessous de la bombe A. « La police recherche 126 000 étrangers tenus de quitter le pays ». 126 000! Il se peut que la dissuasion nucléaire soit le moindre de leurs soucis.

      • Cerealkiller dit :

        Ils font comme ils avaient dit. Accueil des réfugiés, retour des migrants économiques (qui se sont souvent greffé aux autres dans les balkans) chez eux.

    • JP dit :

      Arrêtez avec ce sujet… Tant que vous comprendrez pas que l’Islam c’est pas la menace, vous ne résoudrez pas le problème de la violence.
      Pour commencer, voici des exemples de l’Histoire moderne ou différentes bannières (ethnies, religion, impérialisme) ont justifié le massacre de musulmans.
      Des Bouddhistes (religion à réputation de paix) massacrent des Musulmans en Birmanie en ce moment…
      En Bosnie, des musulmans se sont fait massacrer par des chrétiens. A Sarajevo, les sniper visaient des civils, et à Srebrenica, ils ont tué pour tuer.
      Au Cambodge, dans les année 70, un demi million de musulmans Cham exterminés.
      En Chine, en 1938, 300’000 morts dans le massacre de Nanking perpétré contre les « Hui » par les Japonais.
      Dans la conquête de l’Algérie par la France, 825’000 indigènes ont été tués. Concernant la Libye conquise par l’Italie, on parle de 225’000 morts. La guerre d’Afghanistan vs URSS (et Américains) a tué etre 500’000 et 2 millions de civils.
      Maintenant essayez de comprendre le point commun entre les nouveaux réfugiés. Faites l’effort de voir si l’occident est à l’origine de guerres locales ou non.
      Et faites l’effort de comprendre que les terroristes que vous craignez en réalité ont grandi en Europe.
      Qu’est-ce qu’il les a mené à cet acte? Les comprendre ne veut pas dire leur pardonner… (exemple pour comprendre la distinction avec plus de recul: l’Allemagne en est arrivée au régime nazi entre autre à cause des sommes d’argent exigées pour rembourser les coûts de la 1ere guerre mondiale… cela ne pardonne pas ce qui a été fait, mais ça permet d’éviter de reproduire cela)…

      • Yannus dit :

        A la base le marxisme n’est pas une menace non plus.
        Sauf sous Lénine, Staline, Kim grand-père , père et fils, les kmers rouge et Mao…
        L’islam c’est un peu pareil, alors qu’en Europe , les fille se battent pour porter le voil au Moyen-Orient ou au Maghreb, elles voudraient pouvoir le retirer.
        Je me demande bien pourquoi.

        • Robert dit :

          L’islam n’est pas une menace tant que nous ne doutons pas de nos valeurs de civilisation et qu’on le tient en respect. Il devient un danger quand on doute de nos valeurs et qu’on accepte de le subir.
          Vous saisissez la différence ?
          Sinon, demandez aux chrétiens en terre d’islam, ils vous expliquerons.

      • Robert dit :

        Semper,
        Qu’est ce que c’est naphtalinard ?

      • Robert dit :

        JP,
        Vous parlez de beaux principes, regardez la réalité en face un moment. Ne pas pouvoir décider qui entre chez vous ni lui imposer vos règles cela s’appelle renoncer à sa souveraineté et faire subir à son peuple des lois étrangères. Et quand tous les jours en Europe un faux réfugié trop souvent musulman manifeste par la violence, viol ou meurtre, qu’il rejeté vos lois et méprise vos vies, il n’est plus temps de psychologiser, c’est trop tard, il faut se réveiller. Désolé la réalité nous commande, pas l’idée qu’on voudrait s’en faire. Entre les razzias depuis des siècles sur les cotés européennes et une guerre sanglante pour les faire cesser y compris avec la colonisation les futures victimes vous imposent le choix ou vous les abandonnez à leurs bourreaux.

  10. Lagaffe dit :

    Le parti allemand au pouvoir, le CDU, relance l’épineux débat du service militaire obligatoire, annonce le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).
    Le nombre d’engagés volontaires a diminué drastiquement, laissant un trou béant de 21 000 postes vacants en 2017. Face au péril annoncé, la secrétaire générale du CDU et potentiel dauphin de Merkel, Annegret Kramp-Karrenbauer, s’est donc engagée à discuter de manière « très intensive » du service militaire et de la conscription, annonçait FAZ vendredi dernier.
    http://forcesoperations.com/et-si-berlin-rejouait-la-carte-du-service-militaire/

    • Vince dit :

      Oui – même gag qu’ici ! Il y a déjà d’honnêtes politiciens allemands qui expliquent que le service militaire serait illégal car équivalent à du travail forcé… L’Allemagne, un eunuque body-buildé…

  11. EuroNukes dit :

    Le contexte de tensions entre l’UE (notablement proche des Intérêts allemands) et les USA nous approche du sénario des EURONUKES, un projet ALLEMAND détaillé par Vincent Brousseau dans un article publé sur le site de l’UPR lien: https://frama.link/upr_fr_euronukes

    Dans cet article il est question de la volonté politique allemande de devenir une puissance nucléaire à moyen terme. Elle chercherait donc activement à se procurer l’arme nucléaire en contournant les sanctions du traité de Moscou: la solution évoquée serait de placer le commandement de l’éventuelle dissuasion partagée entre les mains de l’UE dans un premier temps.

    En outre la BITD allemande serait assez proche de maîtriser les technlogies liées aux ICBM grâce à:
    -la paticipation allemande dans Airbus Defense & Space dont les activités couvrent la production des missiles ballistiques français M51, et dont le siège est en allemagne.
    -aux sousmarins Dolphin à capacité nucléaire construits pour Israel (tir de missiles de croisière Popeye Turbo SLCM nucléaires)

    • wagdoox dit :

      Les allemands ont la technologies mais certainement celle du M51, c’est complètement cloisonné.
      L’allemagne est déjà très mal vu, de la Russie, des USA mais si jamais elle mène un programme nucléaire, c’est le reste de l’Europe qui se dressera contre elle.
      La population Allemande n’en voudra jamais.
      Ensuite la mise au point de telles armes demandent des testes ou des simulateurs, dans l’un comme dans l’autre, ca sera très difficile pour l’Allemagne de les faire en interne comme en externe.
      Enfin on voit déjà comment l’Allemagne a du mal avec ses sous marins conventionnels non porteurs alors pour la suite…

      • Damoclès dit :

        L’Allemagne n’a absolument pas les compétences pour créer un ICBM seule de A à Z, ca prendrait énormément de temps et d’argent pour acquérir cette technologie…
        .
        Les Italiens sont bien plus avancé dans ce domaine..

    • le passager dit :

      je sais pas si un lien venant de l’UPR peut-être fiable. Ils sont quand même des europhobes convaincu, anti-américain et germanophobes (xénophobes en générale)

      • NRJ dit :

        @Le passager
        Votre réflexion démontre bien l’esprit sectaire et dictatorial (non assumé, si on leur demande, ils sont de grands démocrates et républicains ce qu’ils sont…. quand ça les arrange) d’un certain nombre de français, en particuliers les élites françaises habitant dans les grandes villes.

        Est ce que le fait de vouloir un frexit doit rendre un parti indigne de confiance dans son exposition des faits ? Est ce que le fait qu’une personne vote Front National ou UPR doit rendre une personne indigne de confiance ? A partir du moment ou ils veulent une France démocratique (ce qui est moins le cas du Front de Gauche qui veut une « révolution populaire »), ces 2 partis doivent avoir la même considération que LREM, LR, et le PS.

        • Françoise dit :

          D’abord, si on souhaite un « frexit », c’est qu’on a de la considération pour la France.
          .
          Or « frexit » est qualqué sur « brexit » signifiant « british exit » ou «britain exit » en anglais.
          .
          Si on a de la considération pour la France, on s’exprime en Français. Éventuellement, on revendique alors une sortie de la France de l’U.-E. et on peut être pour une « SOFRA ».
          .
          Tous les frexiteurs sont des pourris.

      • Thinker dit :

        En plus le procès en germanophobie est totalement immérité: Asselineau, comme le rédacteur de l’article M.Brousseau, sont des germanistes. M.Brousseau en particulier a vécu en Allemagne 15 ans, lit quotidiennement la presse Allemande, et tant à comprendre et à excuser les politiques Allemands pour presque tout, même quand leurs intérêts nationaux leur commandent de brutaliser sans ménagement leur partenaires continentaux.
        Un vrai germanophobe comme moi a plutôt tendance à leur reprocher une certaine mollesse quant à la ligne très diplomatique qu’ils adoptent avec ce pays, compte tenu des choses qu’ils ont compris (l’euro est un reichmark, l’Allemagne impose à travers l’UE une conception de l’Europe qui avait planifié par les nazis – balkanisation eurorégionale).
        Je sais de source sur qu’il y a en France des germanistes qui sont devenus germanophobes par le seul fait de lire la presse Allemande (qui peut être édifiante que la presse Britannique, il faut être préparé), mais ce n’est pas le cas des cadres de l’UPR.
        Pour finir laisser moi vous dire que les gens qui sans même prendre connaissance du message disqualifie le messager en lui lançant des anathèmes fondé sur le seul et unique terrorisme intellectuel sont devenus la lie de ce pays, et qu’ils ne méritent que notre mépris !

      • Rafan dit :

        Vouloir le frexit ne veut pas dire vouloir faire la guerre à nos voisins… De même que ne plus être vassal des USA ne veut pas dire être anti américain… C’est une question de souveraineté, quelque chose qui a l’air de vous échapper

    • Stoltenberg dit :

      Je me demande si les Allemands ont accès aux informations relatives aux missiles balistiques français. Toutes ces informations devraient rester en France et être stockées sur des serveurs spéciaux.

      • Damoclès dit :

        Y’a pas a se demander… Ils n’y ont absolument pas accès, les bureaux et personnels travaillent sur les M51 et ASMPA n’ont aucun lien et n’ont pas à répondre à l’Allemagne.
        .
        C’est complètement bête de croire qu’on à accès à tout et n’importe quoi en devenant actionnaire… autant prendre 1% chez LM et voir le résultat.

    • lym dit :

      Il leur manquera toujours la charge et je vois mal les israéliens la leur fournir!
      Pour ce qui est de placer une (part de) défense sous commandement UE, on voit déjà les difficultés… Mais sa dissuasion! Dans un système à combien de clef (quand en face il n’y en a qu’une seule)? La ficelle pour parvenir à faire passer la couleuvre serait aussi fine que leur caporal casse pompon!

    • v_atekor dit :

      Rogntudju, il faut vite occuper la Rhénanie sinon ils vont réarmer !
      .
      Bon, sinon outre votre délire, aucun traité n’a jamais empêché aucune puissance d’accéder à une arme. Ni hier ni les cuirasser hier, ni les bombes H aujourd’hui. La seule chose qui manque à ceux qui en ont la volonté politique est d’avoir la technologie. L’Allemagne à 100% des technologies permettant d’obtenir une bombe et comme en plus elle en a même pas mal sur son sol, qu’elle a 3 alliés proches qui les ont. Comme la Corée du Sud ou le Japon, l’Allemagne peut avoir la bombe atomique en 3 mois, vecteurs inclus.
      .
      La question n’est que politique, et le risque n’est pas de doubler la France mais plutôt de se retrouver dans 6 mois avec une Turquie ayant fait de même, et ayant au passage donné un coup de main à l’Iran, ce qui donne des sueurs froids à l’Arabie qui l’exige des USA pour se défendre avec la main sur les vannes de pétrole, et à l’Egypte qui stresse de se retrouvée cernée et menace de bloquer Suez…
      .
      Donc en effet, passer le commandement de l’arme atomique de la France au niveau Européen est une solution… à longue échéance. Avant il faut résoudre le problème politique de son usage, et en particulier la probable absence du parlement Allemand dans l’usage d’une arme.

      • Vince dit :

        Une arme atomique il faut la tester – c’est-à-dire disposer d’algorithme de simulation basée sur des essais réeels (cf les essais de Chirac en 1988). Je pense qu’il leur manque des briques fondamentales tout de même.

    • CPJ94 dit :

      La BITD allemande ne possède pas toutes les technologies, loin s’en faut, concernant les ICBM … l’essentiel de la base de recherche vecteur/guidage me semble résider en France. Les technos relatives aux MIRV et essais associés notamment… quant au Popeye, missile et profil de vol très différent (missile de croisière). Leur industrie serait sans doute à même de dériver une version missile de croisère de portée intermédiaire sans trop de problème …

      • Damoclès dit :

        Exactement, l’Allemagne n’a absolument pas accès aux technologies des ICBM’s.
        .
        Elle n’a pas d’expérience dans ce domaine depuis les V2 d’ailleurs…
        A ce niveau l’Italie est bien plus avancé.
        .
        L’Allemagne n’a aucunement accès aux données française ou US (UK osef ils font par leurs missiles), s’ils sont à même de faire une ogive, avoir un missile où la mettre, c’est une autre histoire qui demandera quelques €€€€€ en R&D, la bombe également… Ca coûte relativement pas cher, mais faut quand même amorcer pas mal de chose, comme une raffinerie pour obtenir la matière fissible… Et ca se construit pas vraiment discrètement et ça ne coûte pas non plus 3€.

        • Thinker dit :

          En plus le gros de leur réserve de plutonium est à La Hague et il est devenu propriété de la France. On rappelle le contrat nous lie à l’Allemagne via Aréva: ils nous envoie leurs barres de combustible usagé conditionné dans des trains spéciaux conçu par Aréva. On les traites à la Hague, on sépare et on stock le plutonium et l’uranium 238 et on renvoi en Allemagne les 10% de déchets ultimes qui restent. A eux de les gérer ensuite comme ils le souhaitent.
          Les usines d’enrichissement d’uranium pour fabriquer les barres de combustibles neuves sont en Angleterre et détenu par un conglomérat anglo-belgo-néerlando-allemand. Pour se procurer du matériel hautement enrichit, il faudrait au moins la complicité des Anglais.
          L’Allemagne n’a pas de centrale spécialisé dans la fabrication de pu et envisage d’arrêter toutes ses centrales conventionnelles à moyen terme.
          Tout ça fait que l’Allemagne s’éloigne de plus en plus de la situation de « pays du seuil » en réalité, au grand dam de ceux qui sont soit des collabos désireux que ce pays domine encore plus notre pays, soit des insouciants qui ne se rendent pas compte des conséquences géostratégiques qu’auraient un tel événement sur la puissance et le rayonnement de la France.

  12. Nike dit :

    Il me semble avoir évoqué ce sujet dans un post il y a quelques temps au sujet de nos amis Belges qui s’inquiètent de ne pas pouvoir lancer les bombes de l’oncle Sam avec des rafales.
    Les allemands sans les US sont obligés de considérer la proposition Française. Cela pourrait expliquer la stratégie de développement prévue pour le SCAF.

    • wagdoox dit :

      on est entrain de donner à l’Allemagne tout ce qui lui manque pour devenir une puissance complète mais après tout Louis XV n’a t il pas créer Frédéric II pour le grand malheur de notre pays…

    • Schwarzwald dit :

      Il ne devrait pas y avoir de soucis, lors du bombardement de la Lybie, on a dû commender des bombes en rab’ aux USA, c’est que ça doit marcher :p

    • yannus dit :

      Bonjour,
      Je pense que l’Allemagne dit au USA que de toutes les manières, il n’achèteront pas de F35.
      Et s’ils ne peuvent pas lancer de B61 à partir de leurs Eurofighters, ils pourront toujours lancer des ASMP.
      Merci aux Allemands pour leur engagement vis-à-vis du SCAF et pour leur résilience face à la pression F35-Tempest.
      De toutes les manière, même si on imagine une invasion de chars venant de la frontière orientale de l’Europe, comme l’Otan, les Américains donc s’est engagé vis à vis des pays limitrophes de l’Allemagne, les Américains seront de toutes les manières en première ligne, avec nous il va de soi.
      Et je pense que si Berlin devait se faire envahir, nous balancerions notre arsenal nucléaire pour siffler la fin de la partie, indépendemment du fait que l’Allemagne soit sous notre protection stratégique officiellement ou pas.

  13. MD dit :

    Au temps de la Guerre Froide, les Allemands faisaient la gueule en ce qui concerne les armes nucléaires tactiques françaises. Il fallait les comprendre: l’idée de voir leur pays servir de point de chute pour nos Plutons ne pouvait vraiment pas leur faire plaisir. Puis vint la disparition du Pacte de Varsovie , la réunification des deux Allemagnes, la fin de l’URSS, et l’arrivée des faux dividendes de la paix. Et enfin le retour à une nouvelle Guerre Froide et à de nouvelles menaces en Europe vers l’est des frontières allemandes. Alors, anti-nucléaires ou pas, les Allemands ont tout de même constaté que la situation bien changé. Et si la force de dissuasion française elle devait être employée un jour, ce n’est en tout cas pas chez eux mais chez leurs voisins que les  »bombinettes  » françaises risquent de tomber en priorité . C’est pourquoi notre force de dissuasion leur parait à présent à être beaucoup plus digeste.
    Et Monsieur Christian Hacke ne s’est donc livré ici qu’à un petit exercice de  »Realpolitik » . Il risque d’être fort bien compris et entendu chez lui .

  14. fabrice dit :

    Bonjour
    Ce qui se passe est révélateur du rapport de force réel au sein de l’UE. La France est ruinée et portée à bout de bras par l’Allemagne sur le plan économique. Il est en train de se jouer un donnant donnant, la France vend son siège au conseil de sécurité et sa force de frappe atomique contre des avantages économiques. Pour faire passer la pilule à l’électeur gogo on enrobe ça « d’une force de frappe partagée » « d’un siège à l’ONU partagé » et on vend ça d’un « la France se sacrifie et partage sa force avec le reste de l’UE ». La dette est passé à 100% du PIB, on ne paye que 0,37% de taux d’intérêt. Le RU vient d’augmenter ses taux d’intérêts dans le but d’attirer les capitaux. Bien mauvaise nouvelle pour nous, on va devoir suivre… La position extérieure de la France est à -20% du PIB (ça veut dire que l’on doit en NET 500 milliards d’euros à l’étranger). Barnier notre commissaire joue les chauds dans les négociations sur le Brexit sur le thème « le RU va payé ». C’est très intelligent ! Qui a son plus fort excédent commercial avec le RU ? C’est la France… Qui exporte 20% de son vin (15 mds d’euros d’excédent, des départements entiers qui ne vivent que de ça, la Gironde, la Marne, la Charente…) au RU ? c’est la France. Quels ports vivent essentiellement du trafic avec l’Angleterre ? Calais, Boulogne. C’est dans quel pays ? C’est la France…Qui va se faire enc. en cas de guerre commerciale ? On est les champions, on est les champions ! Pendant ce temps au mois de mai, notre déficit commercial est catastrophique; -6 mds d’euros (juste pour Mai) et si on fait 2% de croissance cette année on sera content. On attends toujours les économies promises par Macron. Le taux d’imposition à 54% du PIB est ‘un des plus élevés du Monde…Non il ne pourra pas augmenter les impôts et le déficit s’annonce abyssal (on s’attendait à 3% de croissance, on a prévu les dépenses en conséquent…). Quand aux augmentations du budget de la défense, il faut mieux en rire…

  15. lxm dit :

    Hollande, pour impressionner Poutine à une époque de réunions sur l’Ukraine, avait déclaré devant des militaires que la France utiliserait son arsenal nucléaire en cas d’attaque de l’Europe sans préciser les frontières, en cela il a abandonné la politique de défense stricte du territoire national et prodigieusement augmenté le risque d’utilisation. La question qu’on se pose est bien sûr si la France utiliserait ses propres armes nucléaire sur son propre sol et non pas à 5000kms, et par extension, si on offre un parapluie, si on aurait encore l’usage d’utiliser ces armes sur par exemple le sol allemand.
    M’enfin, c’est vrai qu’en guerre c’est le chaos, les règles sont brisées, l’état( constitués d’humains propriétaires) peut paniquer et envoyer tout ce qu’on a d’une traite n’importe comment ou direct demander la reddition arguant que la dissuasion n’a pas fonctionné( faudrait pas trop perturber le marché car nos haut fonctionnaires ont des portefeuilles d’action).
    On se pose ce genre de questions pour d’autres pays, Pakistan qui viserait au lieu de cibles militaires des civils pour rééquilibrer les populations hindous et musulmanes à long terme( vu qu’il perd toutes ses guerres), Inde et son nationalisme foncièrement raciste, Israël qui se voyant submergée pourrait en profiter pour se venger autant de ses agresseurs du moment que des européens pour la mauvaise façon dont ces dernier le traite.

  16. L’autreTom dit :

    Un outil qui ne remplit plus sa fonction, il faut le faire évoluer.
    .
    Une voiture qui ne marche plus, même si elle a une grande valeur sentimentale pour vous, vous la changez. Vous n’allez pas au boulot à pied juste parce que vous n’arrivez pas à vous entendre sur le nouveau modèle.
    .
    Une nation, c’est pareil. C’est un outil organisationnel qui permet de régler collectivement des problèmes que chacun ne peut pas régler seul.
    .
    Dans le contexte géopolitique actuel, les états européens sont incapables d’assurer (financièrement) seuls leur défense. Un État-nation européen le serait.
    .
    Il faut donc faire évoluer l’Europe. Ils ont besoin de notre outil de défense, nous avons besoin de leurs financement, et personne n’acceptera de contribuer sans avoir voix au chapitre. Il n’y a pas d’autre solution, rien de ce qui est proposé d’autre ne tient la route.

  17. TRANDAL dit :

    arretons l’hypocrisie ,qui voudrai en France risquer l’atomisation de nos enfants pour un pays qui nous laisse nous ruiner à construire une protection nucleaire ? si l’allemagne veut etre protegee qu »elle paie comme nous , sinon pourquoi le ferions-nous ??

  18. Polymères dit :

    Si nous voulons une Europe forte et indépendante, la France doit assumer d’être le parapluie nucléaire des autres. Je l’avais déjà dis, il ne faut pas juste vouloir le départ des américains pour se donner un semblant d’indépendance, il faut comprendre la place qu’occupe actuellement les américains dans le dispositif sécuritaire en Europe, ce rôle, que ce soit par les soutiens financiers, par une force nucléaire qui protège, par une force conventionnelle présente et lourde et surtout par une implication réelle.
    Il ne faut pas se plaindre de voir les pays de l’Est, voir du Nord, trouver meilleur intérêt à tisser des liens avec les américains plutôt que nous autres européens. Ce n’est pas de la soumission ou je ne sais quoi, c’est un simple constat de notre manque d’initiatives et de fermeté face à la menace russe. Car pendant que nous, nous avons une partie importante de la population et même des politiciens qui disent « non la Russie n’est pas notre ennemie, ce n’est qu’un important partenaire économique », de l’autre côté les américains assument de contrer l’influence et un certain impérialisme russe.
    L’incohérence de ceux qui veulent toujours le « départ » des américains, qui veulent toujours une indépendance des américains, il se trouve là, dans celui d’assumer le rôle qu’ils ont car ce n’est pas à Paris qu’on mesure la menace russe et ce n’est pas à l’Est qu’on trouve cohérent de choisir des armes européennes si derrière on leur dit qu’ils sont tous fous et paranoïaques, que la Russie est leur ami.
    Donc oui au départ des américains, mais il ne faut pas que ça, il faut également assumer une stratégie crédible et dans cette stratégie, bien entendu qu’il faudra savoir se montrer ferme à l’encontre des russes, il va falloir qu’on accepte cette menace à l’échelle européenne et qu’on arrête de se dire « qu’au delà du Rhin, ce n’est pas notre problème, qu’ils se démerdent ».
    Vouloir simplement le retrait des américains dans la défense européenne, c’est jouer les intérêts russes, les intérêts d’un pays qui souhaite enlever un obstacle en espérant ainsi mieux « s’épanouir » à l’Est. Mais il est hors de question de gagner l’indépendance militaire vis à vis des américains si derrière on commence par se regarder le nombril, à se défier entre voisins et à clairement offrir à la Russie l’Europe (au moins l’Est), comme zone d’influence avec l’assurance de ne pas rencontrer l’obstacle américain et sans doute même des grands pays européens.
    .
    Tout doit se faire petit à petit et commençons dès à présent à assumer un rôle plus actif sur la protection nucléaire commune et sur une position de fermeté vis à vis de la Russie, mais aussi d’apporter un soutien contre l’immigration, car là aussi c’est un sujet, un peu secondaire à la défense, mais pourtant qui divise beaucoup et qui remet en cause la solidarité. Cela fait des décennies que nous n’avons plus le spectre d’une guerre à nos frontières, ne faisons pas l’erreur de la ramener à nouveau, car pour certains, c’est leur « nouveau monde » (en fait l’ancien) qu’ils rêvent pour l’Europe, certains s’imaginant revivre un renouveau, que la France redeviendrait la puissance qu’elle était, mais non, on ne sera pas plus riche et plus fort, le monde actuel est bien différent d’hier, à commencer par une surpopulation qui rend impossible ce qu’on pouvait faire hier d’un point de vue militaire.
    Pour nous français va falloir qu’on prenne un peu plus l’Europe comme terre d’influence et à influencer. Abandonner un peu l’ex empire colonial, on doit se construire un avenir en Europe et notre armement nucléaire nous donnes un réel avantage stratégique et géopolitique.

    • Frédéric dit :

      En deux phrase, la nature à horreur du vide. Et il faut avoir la volonté de profité du flou laissé par le cinglé à la Maison Blanche.

      • Vince dit :

        Si c’est au prix de la crédibilité de la doctrine d’emploi de l’arme nucléaire, évidemment que ce sera niet.

  19. sergeat dit :

    @wagdoox Tout à fait d’accord,les allemands ont toujours utilisés la France comme « lièvre »je dirai plutôt comme cabri,nos politiques se gargarisent de paroles quand les allemands se taisent et prennent tous les pouvoirs depuis la création de l’Euro qui est un Deutsch mark sous évalué (d-où son excédent commercial et le pillage de notre industrie :Alstom,Airbus space,….) et ce même Euro qui est un franc surévalué qui nous bloque nos exportations .
    Pour ce qui est du nucléaire il serait naïf de croire que Merkel puisse aider notre dissuasion même à la marggdooxe,rappelez vous lors de l’entrée des écolos dans sa coalition elle dû saborder le nucléaire civil pour du lignite (dont nous recevons sans rien dire une partie de cette pollution)

    • v_atekor dit :

      @sergeat : ces légendes ont la vie dure. Mais l’effet des changements de changes est très temporaire… Le temps que ceux qui voient que leur prix est trop élevé baissent leurs prix, et que ceux qui au contraire se trouvent lésés remontent les leurs : le temps d’un contrat, le temps de l’échéance d’un paiement. Si les contrats en cours – en pétrole négocié sur plusieurs années par exemple – est important ça peut avoir un impact, mais ça reste un impact temporaire, et ça ne dure sans doute pas 20 ans.
      .
      A moins évidemment de le renouveler régulièrement. C’est d’ailleurs pour ça qu’en général une seule dévaluation ne suffit pas et qu’il faut les enchaîner régulièrement pour maintenir l’avantage différentiel, et qu’on se retrouve à la fin avec une peseta qui vaut plus cher pour le métal que pour la valeur faciale. Manque de bol, lorsque les dévaluation sont trop régulières elles en deviennent prédictibles, et sont directement incluses dans les contrats… passé un temps, c’est l’absence de dévaluation qui surprend !
      .
      Du coup, qu’on ait un yen très faible ou un mark très cher, la question qui se pose est celle de la stabilité monétaire, pas tellement sa « force ». Mais au demeurant, vous qui critiquez tant la politique de l’€ « fort », la politique monétaire de la BCE a été très accommodante ces 10 dernières années, plus italienne qu’Allemande, en tentant justement d’aligner sa valeur sur celle du $ en chute, comme lorsque la lire et la peseta se tiraient la bourre à la baisse… de quoi vous ravir je suppose ?

      • Thinker dit :

        Bon si ma mémoire est bonne c’est en 2014 et 2015 que le cours euro/dollar est revenu à un niveau plus raisonnable pour nous (et le club med) avec un change autour 1,10 $ pour 1€.
        Et qu’est ce qu’on a observé monsieur le génie de la macro-économie ?
        On a observé un redressement net de la balance commerciale de la France alors même que des sanctions anti-russe venaient d’être déclarées unilatéralement par les USA et pressuraient notre secteur agricole (un des trois gros exportateurs excédentaires nationaux) et que les sanctions contre l’Iran n’étaient pas encore tout à fait levées.

        Sur cette période on a conclu des méga-contrat militaire qui ont temporérement fait de nous le 2eme marchand d’arme du monde, notamment grâce au contrat sous-marin avec l’Australie, plusieurs grosses commandes de frégates, et cerise sur le gâteau, Dassault qui conclu non pas 1, ni 2 mais 3 contrats exports pour un avion de combat réputé invendable malgré le fait que ce soit le meilleur avion multirôle du monde et qu’il soit moins cher et plus performant que le Typhoon des Anglais qui le vendent en livre sterling selon le cours qui les arrange parce qu’il le maitrise !

        Donc depuis que le cours euro/dollar remonte qu’est-ce qu’on a constaté ? CQFD. La balance commerciale de la France se dégrade à nouveau !

        Il faut savoir ce que ça signifie la dégradation ou l’amélioration d’une balance commerciale: ça signifie des carnets de commande très pleins ou très vides pour les entreprises, donc des plans de licenciements ou de nouvelles embauches. Et ça, l’emploi et le taux de chômage, ça a un impact direct sur les recettes fiscales de l’état, grâce aux impôts, aux cotisations et à la TVA. C’est pour ça qu’on parle de déficits jumeaux: il est très difficile dans les faits d’avoir des comptes publiques à l’équilibre si on a une balance commerciale complétement disproportionnée, en fait personne n’y arrive figurez vous, même pas les USA qu’on ne peut accuser d’être aussi grévées par les fonctionnaires que nous autres paysans socialistes Français !

        Monsieur vous êtes à l’épreuve de la réalité et si vous voulez aborder des sujets sérieux et être crédible, alors vous devez tenir compte de la réalité: quand l’Euro a baissé face au dollar, la France a connu une embellie économique qui est maintenant derrière nous.
        La réalité dit aussi que les grands médias Français sont pour la plupart la propriété de grands industriels qui ont tout délocalisé leur production soit en Europe de l’Est (hors zone euro), soit dans le reste du monde, qui réimportent leur production vers les zone de consommation dans le marche unique et l’union monétaire, et qui préfère du coup une monnaie forte, pour que les con-sommateurs achètent beaucoup de leurs produits importés pour faire plein de bons bénéfices. La situation économique, sociale et budgétaire dans laquelle ça nous plonge, ils n’en ont rien à faire, ils ne s’intéressent qu’à leur comptes bancaires !

        Pour relativiser vos positions économiques bien convenues, on vous suggère donc d’aller écouter un peu les conférences power-point de notre gourou, l’énarque phobique François Asselineau. C’est vrai qu’il est énarque, mais il n’est pas aussi phobique et délirant que les gens le laisse à entendre: en tant qu’inspecteur des finances et énarque, c’est son travail de faire rentrer l’argent dans les caisses de l’état ! Et si lui dit qu’un euro qu’il ne maitrise pas, et pire encore un euro élevé, ça l’aide pas à assurer des recettes fiscales suffisantes à l’état, et qu’il le dit contre vent et marée et contre tous ses collègues, peut-être qu’en réalité ce sont ses collègues qui sont fous, peureux ou corrompus par le club le Siècle où ils ont leur rond de serviette pour discuter avec les industriels délocalisateurs et les patrons de rédaction autour d’un mauvais repas… c’est l’été et vous avez le temps d’essayer de comprendre un peu mieux l’importance d’une politique monétaire dans la politique industrielle, économique et commerciale d’une nation: la BCE poursuit une politique pro-importation tant que ce ne lèse pas le potentiel industriel des Allemands qui disposent d’une meilleure compétitivité que nous pour tout un tas de raison (dont l’utilisation de serfs orientaux hors zone-euro dans la sous-traitance des pièces détachées des produits qu’ils assemblent en Allemagne – hinterland). Dès que la guerre des monnaies mondiales menace les capacités d’exportation Allemande, la BCE fait tourner la planche à billet. Sinon les autres peuvent crever la gueule ouverte, ce n’est pas le problème des Allemands. 1,35$ retenez ce chiffre: c’est le seuil à partir duquel les exportations allemande commencent à décliner, c’est le seuil que l’euro ne dépassera jamais ! Chez nous 1,15$ et chez les Italiens c’était 1,10$ mais ils se sont améliorés en baissant le SMIC et les pensions de retraite… et maintenant dommage vous avez la ligue du nord et le M5S qui se partage le pouvoir en disant « nous ne serons pas traité comme des Grecs » !

        Dernière chose dont mon gourou parle peu (ce que je lui reproche): à la fin 2000, M.Sarkozy a négocié un projet « union pour la Méditerranée »… et bien croyez le ou pas ce projet visait essentiellement à faciliter l’implantation d’usine française, italiennes et espagnoles au Maghreb et en Égypte pour leur fabriquer des pièces détachées avant de les réimporter à prix cassé pour faire l’assemblage ici sur le modèle Allemand. Comme la politique commerciale et la tarification des droit de douane relève entièrement de la compétence partagée, Sarko a demandé à la commission la possibilité d’avoir des droits de douanes faibles sur ce type de produit à leur retour sur le marché commun pour que l’opération soit rentable. Les Allemands ont bien évidemment dit « non » ! Guerre économique !
        Vous comprenez pourquoi on finit par développer un sentiment germanophobe prononcé quand s’intéresse à certain sujet ? C’est pas nous qui sommes fous, c’est ceux qui vivent une relation passionnelle avec l’outre-Rhin, persuadés qu’ils sont de l’existence d’un « couple » qui historiquement s’est séparé 15 jours après la signature de l’acte de mariage par nos présidents respectifs à l’Elysée quand le parlement Allemand a ratifié la procédure divorce. Maintenant on est dans une union libre: quand les Allemands ont envi de tirer un coup ils passent nous sodomiser à l’improviste.

  20. Belot dit :

    Personne ne s interoge sur le pourquoi et sur l utilite de ces dépenses faramineuses

    • Yannus dit :

      Bonjour,
      C’est le principe de la dissuasion nucléaire
      Si vous vous en prenez aux intérêts stratégiques de la France par la Force, alors la France se réserve le droit de « refroidir » vos ardeurs avec tous les moyens dont elle dispose pour le faire.
      Et le fait étant que la France soit une puissance nucléaire donne potentiellement à l’Europe une protection supplémentaire si les USA ne sont pas trop chauds pour déployer l’ensemble de leur arsenal.
      Je les vois mal risquer de se faire atomiser New York si Varsovie venait à l’être, nous non plus j’imagine mais si les Russes venaient s’emparer de Berlin???

      • Vince dit :

        J’aime beaucoup la cohérence qui veut que l’armée russe soit une somme de branques bouffons dotés d’une quincallerie à faire fuire des ferrailleurs, et en même temps les imaginer défiler porte de Brandbourg. Cerveaux lessivés par les éléments de langage de de Stolenberg.

        • Yannus dit :

          L’armée russe n’est pas une bande de satrapes imbibés de Vodka, mais même si elle dispose d’équipement modernes, elle est surtout doté d’une quincallerie à faire fuir des ferailleurs.
          Exemple Al-Bab avec 1 F35 pour la photo, 4 SU24 + 4 SU25.
          Mon post n’avait pour but que d’énnoncer l’hypothèse pouvant amener la France à utiliser la puissance nucléaire.
          J’aurais pu prendre la République Populaire de Chine en lieu et place de la Russie pour mon exemple mais c’était géographiquement moins crédible. Et toujours pour les même raisons géographiques, vu que tous les nouveaux potes des USA font tampon entre l’Allemagne et la Russie, je ne sais pas comment les USA compte les défendre sans défendre l’Allemagne par la même occasion.

    • Affreux Jojo dit :

      0,15% du PIB de la France.

      Cela répond à votre question ?

      Merci, au revoir et mes hommages à Madame.

  21. Parabellum dit :

    Les allemands ne voulaient pas des hades ou dès pluton francais…on les a ferraille à peine opérationnels alors qu il faudrait avoir une panoplie sol sol neutronique …que les allemands se demebrouillent avec leur niaiserie pacifiste et armons nous correctement pour le XXI éme siècle . Gare au Sud et aux sabotages ectroniques…

    • Vince dit :

      « Les allemands ne voulaient pas des hades ou dès pluton francais »
      .
      Ben avec leur portée, c’est l’Allemagne qui mangeait chaud. Pas de quoi non plus être enthousiaste.

    • MD dit :

      Ouais. Mais seulement maintenant, ils ont tout à fait l’air de vouloir changer d’avis. Parce s’il y avait encore des Hadès et des Plutons et que ceux-ci devaient être utilisés , ils savent bien que tout çà tomberait alors sur la Pologne et les Pays Baltes, et non pas chez eux . Après tout, ils ont bien le droit de changer d’opinion car seuls les imbéciles ( ce qu’ils ne sont pas ) n’en changent jamais.

  22. golf dit :

    L’Allemagne est un colosse aux pieds d’argile, cocufiée par L’Otan , Trump oblige.
    Peut-on imaginer des Rafale Français basés dans l’ex Allemagne de l’Est porteurs de l’ASMP NG, une dissuasion concertée franco-allemande qui n’aurait pas déplu au chancelier Adenauer.
    Une base nucléaire entièrement financée par l’Allemagne pour pallier aux déficiences otaniennes ,il y a de quoi faire sourire si cela n’était pas un « scenarii  » plausible. Les fortes potentialités de confrontation avec la Russie en résurgence de la guerre froide sont devenues probables.
    L’OTAN ne volera plus au secours de la vieille Europe et il va falloir mettre la main à la poche pour assurer sa défense. De là à penser que L’Europe de la défense va se mettre en place… Il ne faut pas rêver non plus. Trump a le mérite de mettre tous les pays Otaniens face à leurs responsabilités.  » Ô temps suspends ton vol » disait Lamartine.

  23. Décidément certains ici, adorent la guerre de 100 ans voire en aimeraient un ‘remake » et adorent encore plus un ressentiment anti-allemand mal caché !
    Je voudrais juste dire à certains ici à lire leur état d’esprit anti US, anti allemand, anti nordique anti ceci anti cela, sauf le Rafale … que l’on n’est plus du tout dans la France coloniale à vocation impériale de « 1935 » …

    • Thinker dit :

      On est aussi sorti de la guerre froide en 1991. Et si le niveau de tension remonte entre les deux protagonistes principaux des anciens blocs, c’est parce que les Américains ont imposé aux Russes des choses qui leur déconvenaient pendant 15 ans pour ensuite insister pour leur imposer des choses qui ne sont pas du tout admissible du point de vu de leurs intérêts vitaux. Les Russes ont monté de ton en 2008 en Géorgie, après avoir déjà subit plusieurs révolutions colorées dans leur étranger proche, mais ils n’ont vraiment commencé à être agressifs avec les Européens qu’après le coup d’état Euro-Maidan et uniquement à cause de leur servilité.
      La brutalité et l’intransigeance américaines ont poussé les Russes dans les bras de la Chine. Et l’ensemble forme un nouveau bloc si solide, que soit ils détruiront entièrement le notre en cas de conflit, soit la péninsule européenne finira partiellement vitrifiée. En échange on y gagne quoi nous les petits Français ? Des miettes économiques pour la reconstruction ? Si notre pays est lui même en ruine je suis pas sur que ça en vaille le coup.
      Autant beaucoup ne voient pas que Poutine nous a dragué pendant les 15 premières années de sa présidence parce qu’ils ne sont pas encore sortis de la guerre froide, autant il y en a qui ne comprennent que l’Allemagne et les USA nous ont agressé à différents niveaux mais continuellement depuis la chute du mur. Toutes leurs actions nous sont hostiles d’une façon ou d’une autre.
      Un pays n’a pas d’amis, et il doit voguer d’une alliance à l’autre au grès de ses intérêts. Si le prix pour « être protégé » militairement par les Américains et économiquement par les Allemands c’est de leur donner tout ce qu’on a aux dépends de l’avenir de nos enfants, alors sans doute qu’il est temps de se chercher d’autres alliances plus raisonnables…

      • Poorfendheure dit :

        Thinker: j’espère que nous aurez l’occasion d’écrire ceci encore de maintes fois, jusqu’à que l’on finisse par vous écouter

  24. Wrecker47 dit :

    En France on n’a rien à craindre des frappes nucléaires … le Général de Villiers a remis sur ordre , les codes à Ben Allah…et ce dernier ne sait pas lire le Français !…LOL!

    • GIULIO dit :

      Laisser les anglais où ils sont, ils ont votés, qu’ils assument leur dépendance militaire avec les USA..
      Si l’alliance , avait été réalisée, nous serions assez grand pour nous passer des USA..
      Et laisser les autres vassaux des Usa, comme sait très bien le faire la Pologne , pour s’assumer
      Une Europe forte quoi que disent tous les pessimistes passe par une politique de défense unique !!
      L’exemple des F35 et autres sous marins espagnols, n’est qu’un piètre exemple de ce qu’il ne faut pas faire…

    • Plusdepognon dit :

      Je vous dirai bien que l’été est le temps des rediffusions de franchouillardises de la période de Funes…
      Ce que sous-tend l’amateurisme de l’exécutif et la séquence médiatique est malheureusement très grave.
      https://blogs.mediapart.fr/bernard-gensane/blog/050818/laffaire-benalla-ou-la-logique-liberale-poussee-l-extreme
      Et bien plus mortifère que toutes les autres idéologies à la mode.

  25. GIULIO dit :

    Laisser les anglais où ils sont
    Ils ont votés, qu’ils assument désormais !!
    En revanche si le rapprochement franco-allemand avait lieu, on peut se repasser à l’Europe des six, et laisser les autres vassaux des Usa, comme sait très bien le faire la Pologne par exemple !!!!
    France Allemagne , on est assez grand pour se débrouiller sans l’aide des USA et des russes………