La 33e Escadre de reconnaissance va être réactivée à Cognac en 2019

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

11 contributions

  1. Yallingup dit :

    C’est une grande tradition de la « Reco », être premier partout!
    1er avion militaire
    1er à survoler un objectif
    1ère escadre sans avions pilotés de l’intérieur…

  2. Leo dit :

    La reconnaissance est primordiale, je pense qu’on en est tous convaincu. Y avait-il un autre escadron dédié à la reconnaissance aérienne après l’arrêt du 33e escadron?

    • Clavier dit :

      Le multirôle c’est aussi la capacité de faire de la recco ……vous avez entendu parler du Rafale…?

    • CPJ94 dit :

      Anc EB 1/91 Gascogne … Escadron de Reconnaissance Stratégique sur Mirage IV P jusqu’en 2005 … missions aux Balkans et au Moyen Orient entre autres !

    • Brun loutre dit :

      Vous voulez dire 33e escadre…après la dissolution de cette dernière (qui intervint en même temps que l’escadron 3/33), les 2 autres escadrons ont subsisté un temps sur F1CR, dédié à la reco: le 2/33 jusqu’en 2009 (puis F1CT de 2009 à 2014), et le 1/33 jusqu’à sa dissolution en 2010. Et l’ERS 1/91 sur Mirage IVP jusqu’en 2005, déjà cité. Les escadrons Rafale ne sont pas mono-mission (du fait de l’avion) mais l’un d’entre eux est référent sur la nacelle Reco-NG qui sert aux missions de reco.

      • Yallingup dit :

        Correctif: Le 2/33 a volé sur F1CR jusqu’au retrait de ceux-ci en juin 2014.
        A la fermeture de la BA132 de Colmar-Meyenheim en 2009, les F1CT et les quelques F1B qui restaient du 1/30 Normandie-Niemen (seul escadron restant après la fusion des 1/30 Alsace et 2/30 N-N en 2008) sont arrivés sur la BA112 de Reims, et ont été affectés au 2/33 Savoie. En 2011, seul le 2/33 Savoie a rejoint la BA118 de Mont de Marsan, le 1/33 Belfort ayant été mis en sommeil.
        Le Savoie opérait alors des F1CR, des F1CT et des F1B.
        Puis les F1CT ont été retirés du service en octobre 2012.
        => http://www.opex360.com/2012/10/23/le-dernier-mirage-f1-ct-a-ete-retire-du-service/

  3. Harraz Amar dit :

    Combien d’atermoiements et d’erreurs de visions à longues échéances et tout ceci avec une prétention sans aucunes retenues de la part des officiers qui sont à la tête de grandes directions. Combien d’argent allons nous mettre pour réformer ce que nous n’aurions jamais du défaire.
    J’ai pitié pour ces prétentieux.

    • Lejys dit :

      C’est votre analyse qui fait pitié…. la dissolution d’une escadre, en l’occurrence la 33ème, repose sur des raisons que vous ne semblez pas maîtriser….
      En quelques années le nombre d’avions de combat (chasse, reco, attaque) a été diminué par deux, presque 3, pour atteindre un peu plus de 250 appareils, aéronaval comprise. Donc pour l’armée de l’air, ça fait à peine 200. Si vous retirez les avions consacrés dissuasion nucléaires, ceux pour la transformation, ceux au centre d’essai, il n’en reste plus beaucoup pour la chasse, l’attaque et la reco (les 3 grandes familles). Alors si en plus on spécialise à outrance des escadrons uniquement pour la reco, comment faire pour assurer les autres missions?
      Rajouter que le Rafale est omnirôles, la seule spécificité qu’il faut sauvegarder ce sont les compétences techniques/tactique de la reco. Et il me semble que chaque escadron de Rafale reste polyvalent tout en conservant une expertise pour être référent dans un domaine.
      Critiquer voire insulter des officiers hauts gradés (je n’en fait pas partie!), avec des grandes tirades et des principes bien généraux (sans jeu de mots) c’est courageux, c’est à la mode…. Mais ça ne sert à rien sinon a démontrer votre ignorance du contexte. Ils ont peut-être fait des erreurs, mais ils font aussi avec les moyens dont ils disposent !

      • Vroom dit :

        Il me semble qu’il fait mention de la suppression du concept des escadres pour les faire renaitre maintenant.

        • Lejys dit :

          alors si c’est le cas, je n’avais pas compris, et mea culpa, ma réponse était inadaptée….

  4. Vroom dit :

    « Ce qui veut dire que la Force Barkhane ne disposait plus que de quatre appareils au lieu de cinq. »
    .
    C’est récent alors, car mi-juin, 5 étaient là-bas et sans prévision d’un quelconque rapatriement d’un exemplaire. Mais pourquoi pas , 5 vecteurs pour deux cabines de pilotage et des équipages contraints, c’était largement suffisant et Cognac avait beaucoup de besoins en entrainement.