Le président Trump lance une sévère mise en garde à l’Iran

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

116 contributions

  1. Pong dit :

    La dernière fois qu’ils se sont confrontés à l’Iran ils ont perdu 241 soldats d’un coup. Donc ferait mieux de relire l’histoire le Trump…

    • RUFFA dit :

      Pauvre gus ! Si les USA le voulaient ils pourraient raser l’Iran en quelques minutes ! Le rapport de force est disproportionné

      • pong dit :

        @deruffa Pauvre clown. Les USA ne peuvent même pas vaincre BOKO HARAM. Donc, t’es analyse à deux balles …

      • Encore un expert en géostratégie…Le Vietnam, l’Afghanistan, l’Irak ça vous parle…

      • Le Breton dit :

        Ils rasent l’Iran et c’est avec les Russes qu’ils vont devoir s’expliquer, ça ne sera plus la même histoire.

        • Le Minotaure dit :

          Ecraser l’armée iranienne en rase campagne, c’est sans doute une tache moins difficile que d’éliminer Boko Haram. Occuper l’Iran et installer durablement un nouveau pouvoir derrière par contre… mission impossible. Et effectivement il faut tenir compte des Russes.

      • JP dit :

        Oui, mais la question serait de savoir…
        Pourquoi raser l’Iran? Ils ont rien fait à personne sur la scène internationale… Donc pour un président qui a dit qu’il arrêterait de jouer le gendarme du monde, il semble très intéressé à s’attaquer à d’autres pays non?

    • Montaudran dit :

      Si il s’agit de l’opération de sauvetage des otages réalisé sous l’administration Carter il faut dire pour être honnête que les forces américaines se sont plantées toute seules comme des grandes. Les iraniens ont été au courant de l’opération quand ils ont vu les épaves .

    • mayce dit :

      le liban c’est ca? lol sinon il y a celle de 88 aussi si tu veux
      c’est gratuit https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_des_plates-formes_p%C3%A9troli%C3%A8res_Sassan_et_Sirri

    • Eric dit :

      Vous parlez de l’attentat-suicide de Beyrouth en octobre 1983 (qui a aussi tué au passage 58 soldats français) : même si l’Iran était probablement le commanditaire, c’est le Hezbollah libanais qui l’a effectué. Quant à la marine iranienne, la dernière fois qu’elle s’est confrontée à l’US Navy, ça lui a coûté 5 navires de guerre, 56 marins tués et 4 plate-formes pétrolières détruites…

    • Auguste dit :

      Ils partiront pas seuls.Les Israéliens sont de la partie et ils sont autrement mieux renseignés et plus efficaces.Sans compter tous les ennemis des Iraniens qui vont leur donner un coup de main.

  2. Lucien dit :

    Les seuls tarés belliqueux à éradiquer de la scène mondiale sont l’administration américaine et le complexe militaro-industriel US. Si nous y arrivions, nous aurions dix siècles de paix mondiale sans conflit majeur, au bas mot !
    Plus sérieusement, je ne comprends pas la stratégie de Trump. Elle a totalement échoué avec la Corée du Nord qui a désormais l’arme nucléaire et les missiles longue porté, qui maintiendra son régime et qui parle maintenant en tête à tête avec sa voisine du Sud. Que croit-il ? L’Iran n’a pas plus l’intention de se faire marcher sur les pieds que les Coréens. Il n’y a qu’avec les Européens que cette stratégie fonctionne, toutes nos entreprises et nos banques quittent l’Iran la queue entre les jambes sans que l’UE ou nos Etats interviennent. J’aimerais bien que les Iraniens fassent la nique aux US si c’était possible, ça leur apprendrait l’humilité, ils n’en mourront pas !

    • Clem285 dit :

      Pourtant, l’Europe fait tout pour rester en Iran :
      http://www.france24.com/fr/20180518-iran-ue-action-protection-entreprises-menaces-levee-sanctions-americaines
      Ce n’est sans doute pas suffisant de mon point de vue, mais il y a une réelle volonté de rester en Iran.

      • Lucien dit :

        La volonté sans capacité de frapper du poing sur la table et de mettre ses menaces à exécution ne vaut rien. Je vous concède que ces déclarations de résistance sont déjà une innovation, il y a quelques années, il n’y en aurait même pas eu. Mais comme vous le dîtes, cela ne sera pas suffisant.

    • Caton dit :

      Les Russes et les Chinois ne veulent pas la guerre c’est évident. Ils veulent juste annexer les zones terrestres ou maritimes qui les intéressent…
      Trois hypothèses :
      – Vous êtes totalement aveuglé par vos conceptions idéologiques.
      – Votre haine viscérale anti-USA (pas totalement infondée) a anéanti vos capacités de jugement.
      – Vous êtes payé pour faire de l’intox.
      Dans les trois cas, c’est pas terrible.

      • Lucien dit :

        Caton:
        – Quand la Russie défend les Russophones dans le nord de la Géorgie ou en Crimée, j’admets que le droit international n’est pas respecté mais je doute guère que les Russes de Crimée ne soient pas ravis. Il y a des liens historiques majeurs entre Russie et Crimée.
        – Quand les Chinois joue des muscles pour la Mer de Chine, je ne m’en formalise pas, c’est un peu leur pré carré, leur voisinage immédiat.
        – Mais que les USA s’autorisent à cramer tout ce qui ne leur plaît pas, partout sur la Terre, là ou rien ni personne ne les a autorisé à venir, où aucune légitimité, aucune proximité ne justifient leur présence, je ne vois vraiment pas où se situe la comparaison avec les deux exemples précédents.

        Je ne suis pas payé ni commandé par qui que ce soit. Mes conceptions, mes capacités de jugement sont forgées par des années d’observation et d’apprentissage et je ne peux pas me mentir à moi-même. Les USA sont une puissance belliqueuse qui se nourrit de la guerre et qui a détruit tant de nations depuis 1991 à tant d’endroits différents, pour les résultats que l’on connaît, avec les malheurs, les massacres, les destructions que nous voyons, que rien ne me fera plus plaisir que lorsqu’ils cesseront de pouvoir utiliser leur force militaire pour imposer leur vision du monde, en particulier sur ce qui touche le Proche-Orient.

        • Dommage dit :

          Un rappel: lorsqu’ils cesseront de pouvoir utiliser leur force militaire pour imposer leur vision du monde, il est probable que ce soit parce que d’autres auront alors acquis suffisamment de force militaire pour imposer leur propre vision du monde.
          Et croire que ça sera mieux dans ce futur indéfini relève de la foi et de rien d’autre.

    • Bob dit :

      Tout à fait d’accord. Si les USA et Israël pouvaient attaquer l’Iran sans trop de bobos, ils l’auraient fait depuis longtemps !

    • ALAIN dit :

      Lucien
      Votre haine ou jalousie des USA vous a fait perdre toutes capacités de réflexion,
      La Corée du Nord n’a plus lancer de missiles ni menacer les USA ou le Japon depuis que TRUMP les a menacé de destruction totale, les négociations vont prendre des années, les Sud coréens discutent maintenant avec le Nord, la paix non signé depuis la guerre ne va pas se régler en 1 mois, mais cela avance, c’est déjà beaucoup mieux que l’état permanent de guerre depuis des décennies , c’est aux seuls Coréens de se mettre d’accord et d’avancer vers la paix, Trump a juste mis le poing sur la table, et la Chine protectrice de la Corée du Nord c’est couché, la Russie qui a fournie les technologies et moteurs des missiles a également compris qui a le gros bout du bâton, aucun des deux ne voulais avoir l’US Army a ses frontières, l’armée du gros Kim n’aurai pas tenus 6 jours avant de s’écrouler, et les grandes gueules d’Iraniens ne tiendront pas d’avantage,
      Si Obama avait réussie cela on lui aurai décerné un deuxième prix Nobel, et si s’était le Micron, on lui aurai érigé une statue, mais on critique Trump sur tous, ce qu’il fait ou ne fait pas, car il et le seul dirigeant d’une grande puissance que personne ne contrôle ou manipule, il décide et agis pour les
      seuls intérêts des USA et des Americains,
      La dictature Iranniene vie ses derniers mois, le peuple et en révolte depuis des semaines, vos médias fake news n’on parle pas ou très peut, Trump a raison de les remettre a leurs place, imaginer un instant les même menaces Iraniennes pour la Russie, vous seriez le premier a soutenir un discours de fermeté de la part de Poutine, si ils bougent et choisissent le suicide, le peuple qui souhaite la chute du régime sera épargner, les villes ne seront pas bombardés, mais les infrastructures du gouvernement, et des forces fidèle au régime seront anéanties, et cela ne prendra pas plus que 8 jours, Oui. cela ne vous convient pas, mais il y a de nouveau un mâle Alfa a la maison blanche, et il sera la pour 8 ans, les Chinois et Russes, ont parfaitement compris et serrent les fesses, les clowns, incompétents et alcooliques dirigeant Européens vont se prendre le train Trump dans la face, et l’Europe dans le poids militaire et politique et déjà inexistant sur la planète va connaitre des années dificile et mouvementés,
      Toutes les compagnies y compris Chinoises, Russes et Europpeenes quittent l’Iran, et vos dirigeants essaient encore de sauver cet accord bancal, pauvre Europe,,,,,,

      • Ledemocrate. dit :

        Mais alors l’Afghanistan? Il parait que les USA y ont laisses plus de 4000 morts ou blesses durant plus de 17 ans d’intervention. Et les tallibans sont present et pour longtemps.

      • JP dit :

        Juste quelques avis qui divergent du vôtre…
        Le fait que la Corée du Nord discute avec les USA et la Corée du Nord est un changement… Et en effet Obama avec son administration avaient rompu toutes relations…
        Mais dire que c’est un succès est risqué. En 1992, les deux Corées s’étaient mises d’accord pour ne pas nucléariser la Corée. Pour autant, aujourd’hui la Corée du Nord a procédé à des tests d’armes nucléaires.
        De plus, malgré des avancées qui avaient été jugées comme faibles, la Corée aurait réussi à créer une bombe à fusion, alors qu’ils semblaient uniquement détenir une bombe à fission…
        Concernant les missiles, les progrès faits ont été rapides, très rapides. Est-ce que la Corée arrêté ses essais car elle a pris au sérieux les menaces de guerre, ou parce que selon ses standards, les missiles sont suffisamment précis pour atteindre les USA sur leur territoire… Donc on ne sait pas réellement pourquoi la Corée a arrêté ses essais, et l’une des hypothèses est la stratégie Trump.
        .
        Concernant l’Iran… L’Iran n’a jamais menacé de s’attaquer aux Américains sur le sol américain! L’Iran a prévenu de fermer le détroit d’Hormuz en cas de provocations américaines… Le détroit d’Hormuz est à côté de l’Iran et pas aux USA. L’Iran ne menace pas la sécurité nationale américaine. Elle complique l’acheminement du pétrole, mais ne menace pas de tuer des Américains. L’Iran fait aussi savoir qu’en cas d’attaque sur son sol, elle ne se laisserait pas faire.
        Pour moi ce n’est pas une menace directe…
        Et quand l’Iran menace de fermer le détroit d’Hormuz, les conséquences sur les USA est nettement inférieur aux conséquences du retrait du deal avec l’Iran fait par Trump…
        Si on regarde dans le passé, c’est bien les USA qui déstabilisent le Moyen Orient, et pas l’inverse…

    • Maxime dit :

      Vous croyez que les Americains sont les seuls à vouloir être plus puissants que les autres ? Les usa disparaissent et en moins de 20 ans quelqu’un d’autre prendra leur place. Vous êtes bien naïf.

    • Maxime dit :

      C’est marrant historiquement c’est exactement l’inverse qui se passe. Plus les américains reculent et plus les conflits régionaux éclatent car les belligérants n’ont plus peur que les usa n interviennent.
      Vous devez être le genre de pacifiste qui pense qu’un mort par une Bombe américaine est dix fois plus grave qu’un mort par une Bombe russe

      • JP dit :

        On peut voir les choses autrement…
        Les Américains ont déstabilisé certains pays fragiles, et cette déstabilisation a mené à la situation actuelle…
        En Afghanistan, c’est bien les USA qui ont armé et importé des extrémistes (Saoudiens, Yéménites…) pour lutter contre l’URSS… Après le départ de l’URSS, ces mêmes extrémistes plus puissants que les Afghans ont pris le contrôle d’une bonne partie du pays.
        En intervenant en Afghanistan et en tuant certains innocents, le nombre d’extrémistes a augmenté…
        .
        Concernant l’Irak, après avoir fait tomber l’armée de Saddam, les USA n’ont pas su construire une situation pacifique, et au contraire, les sunnites et les chiites ont commencé à s’attaquer. Ils se sont attaqués aussi aux Américains / Britanniques… Au final, cela a augmenté les tensions chiites / sunnites au Moyen-Orient, a permis au terrorisme de se développer…
        Et aujourd’hui, comme en Afghanistan, les Américains se battent contre leurs propres armes au Levant.
        .
        En Libye, pareil, la situation locale a permis au terrorisme de prospérer et de s’armer.
        .
        Est-ce que tout est de la faute des Américains? Non, c’est bien plus complexe que ça. Mais est-ce que leurs interventions ont déstabilisé certains pays?
        Pour l’Afghanistan c’est sûr. Pour l’Irak (« Le Levant ») aussi. La Libye la situation était déjà compliquée avant l’intervention de l’OTAN.

    • Thaurac dit :

      Lucien
      « nous aurions dix siècles de paix mondiale sans conflit majeur, au bas mot ! »
      Oui, avec la corée du nord et l’iran nucléaires et des fous au levier de commande, mais vous aussi, vous rêvez!

      • Thaurac dit :

        L’europe dont la france, vendrait son âme pour vendre quatre Pijots!

      • JP dit :

        Le deal avec l’Iran c’est bien de l’empêcher d’obtenir l’arme nucléaire !
        D’un côté Trump est adulé pour avoir rétabli le contact avec la Corée, de l’autre il est adulé pour se retirer des négociations avec l’Iran… Quelle est la différence entre ces deux pays? Le pétrole non?

  3. PK dit :

    Tiens, cela serait amusant de regarder ce qui reste des F-14 iraniens (du temps du grand amour des Américains avec le Shah) contre les F-15 US… On n’ose parler des F-35 pour ne pas lancer un appât à trolls…

  4. Clavier dit :

    C’est clair que les gardiens de la révolution devront désormais éviter de s’approcher trop près des navires de la NAVY avec leur Zodiac…..

  5. Nihilo dit :

    Là on n’en est plus à aller demander la permission aux USA pour que Peugeot et Total continuent à commercer avec l’Iran…
    J’espère que M. MACRON, sachant les intentions de M. TRUMP depuis qu’il l’a rencontré, à su anticiper auprès des ministères et des industries françaises…

    • Électeur dit :

      Macron étant un “Young Leaders” (2012) on va voir si ce programme qui prétend “renforcer les liens” consiste à ligoter solidement ou si, au contraire, ça permet aux participants de se faire des relations utiles dans les centres de pouvoir US. https://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation#Personnalités_françaises_ayant_participé_au_programme_«_Young_Leaders_»

    • ALAIN dit :

      Nihilo
      Les entreprises Françaises et Européennes quittent l’Iran sinon ils ne peuvent plus faire du commerce avec les USA, ni utiliser le dollars, ni les banques US, de plus si une banque de l’Europe s’occupe de leurs transactions, elle sera bannis du système bancaire US, et aucune autre compagnie ne travaillera avec eux pour ne pas être entrainé dans les ennuies, bref, vos élus de pacotilles trépignent des pieds, font de grands discours, et cela s’arrête la, de la gesticulation afin de tromper le peuple et de cacher l’impuissance totale dans tous les domaines de l’exécutif Européens , les décisions se prennent a Washington, et serons appliqués et mis en oeuvres, il faudra vous y habituer , l’Europe politique ne pèse rien, et chaque jour encore un peut moins,

      • Nihilo dit :

        Pourquoi VOS élus ? Ne vôtez-vous pas ?
        Pourquoi VOUS y habituer ? Vous y êtes-vous déjà habitué ? Vous êtes-vous résigné ?

    • Thaurac dit :

      Les grands groupes se barrent ou se mettent en veilleuse, ensuite, l’iran va profiter des « négociations » avec l’europe, pour accéder totalement à l’arme nucléaire.
      On verra bientôt, par provoc, un essai de « fusée spatiale de recherche » ……vecteur déguisé..

    • Vieux Réac dit :

      Nihilo : Peugeot a déjà cédé et se retire d’Iran

    • JP dit :

      Ce n’est pas à Macron de dire aux entreprises françaises quoi faire dans ce cas… Si elles veulent faire commerce avec l’Iran, il semble que les sanctions françaises sont levées (donc Macron ne peut pas les stopper directement).
      Par contre, ces mêmes entreprises sont aussi notifiées des sanctions américaines, et donc savent si stratégiquement c’est intelligent ou non de commercer avec l’Iran…Ces grandes entreprises ont un département « Legal & Compliance » et prendront des décisions adaptées.
      A mes yeux, le gouvernement ne doit pas conseiller les industriels, mais les renseigner à leur demande… Ceci fait partie du privé

      • Nihilo dit :

        Si, l’Etat doit conseiller les industries. Si l’Etat a des informations pertinentes alors il doit les communiquer, les interpréter, les transformer en conseils aux industries de son pays. C’est du simple bon sens. C’est gagnant-gagnant.
        Et, en l’occurrence, si M. MACRON a su avant tout le monde que M. TRUMP interdirait le commerce avec l’Iran alors j’espère qu’il en a informé les entreprises françaises pour qu’elles s’y préparent c’est-à-dire, par exemple et tout bêtement, stopper au plus tôt toute dépense supplémentaire à ce sujet …

  6. Paul Letissier dit :

    Un connaisseur du sujet pourrait-il m’expliquer :
    1) en quoi l’Iran a-t-il contrevenu au droit international ?
    2) quelle règle du droit international autorise un État (les US, en l’espèce) à en menacer un autre au motif d’un traité dont il n’est pas partie prenante (les US se sont retirés du traité sur le nucléaire iranien, si j’ai bien suivi) ?
    3) pourquoi le sort du Peuple iranien concerne-t-il les US ?
    Merci.

    • lechavenois dit :

      @ Paul Letissier.
      .
      Je ne suis pas un expert de l’Iran, loin s’en faut.
      .
      Toutefois j’aimerais vous apporter un début de réponse très épurée ( en effet, vos questions mériteraient au moins l’équivalent d’une note de synthèse ) :
      .
      1) L’Iran ne respecte pas l’accord de Vienne. L’Iran poursuit le développement de son arsenal nucléaire et ce malgré son engagement à ne plus le faire.

      2) Les américains soupçonnent l’Iran d’être à l’origine d’une grande part du terrorisme international visant spécifiquement les intérêts américains.

      3) L’Iran est peuplé de plus de 80 millions d’habitants, jeunes, éduqués, raffinés et vivant sur une des plus grande réserve de pétrole du monde : donc un potentiel de consommateurs très interressant pour les produits américains, donc pour l’économie américaine.

      • Auguste dit :

        1)L’AIEA a déclaré que l’Iran respecte les accords de Vienne.Il n’y a que les USA (et Israel) dans le monde qui disent le contraire.
        2) Le terrorisme international,qu’il soit contre les intérêts américains ou autres est principalement sunnite, idéologiquement et financièrement soutenu par les pays du golfe,fidèles amis et alliés des USA.Que les USA nous disent quels sont les attentats chiites qui visent leurs intérêts.(Il y en a peut-être,mais c’est pas la majorité du genre)
        3) Le troisième motif est déjà plus crédible.

    • PK dit :

      Vous sortez de quelle planète ?
      .
      Le droit international est le bon vouloir des Américains. Ils s’arrogent le droit de dire, penser et forcer les gens à faire comme bon leur semble. Parfois, ils apportent des preuves (armes de destruction massique, les bébés égorgés, les attaques chimiques) mais personne n’ose rien dire car ils sont les plus forts.
      .
      Ils ont plein de copains : on appelle cela des alliés. Si les alliés étaient forts, ils ne seraient pas leurs alliés mais comme ils sont faibles, alors ils sont leurs alliés, car cela coûte moins cher de payer un loyer de suzeraineté que de se faire casser la gueule.
      .
      De temps en temps, un rigolo pense qu’il peut jouer les cow-boys au pays du Far West. En général, il en prend plein la gueule. Au moins au début, car les Indiens sont toujours mal équipés contre le 7th de Cavalry. Mais parfois, et même souvent, quand les bleus insistent trop longtemps, ils finissent par connaître le sort de Custer, car les bleus ont du mal à jouer les biffins quand ils n’ont plus de cheval. Un Américain sans cheval, c’est comme une bière sans alcool : ça fait pitié.
      .
      Quant aux autres, ils connaissent généralement le sort de ce que pensait Custer des Indiens (les vrais, ceux qui étaient aux États-Unis avant les Européens) : « un bon Indien est un Indien mort ».
      .
      Voilà, en gros ce qui se passe, avec une très forte accélération depuis la fin de la Guerre Froide.

      • Astrologue dit :

        En parlant de planètes, je vois une conjonction qui est de mauvais augure : 1) le lobby pétrolier US qui veut soutenir les cours en diminuant le volume produit dans le monde (c’est un jeu qui a été joué plusieurs fois depuis 1990) ; 2) l’AIPAC ; 3) le lobby aéronautique / armement US qui veut démontrer l’excellence de son matériel ; 4) Trump qui a fini par comprendre qu’un président US n’a pas intérêt à déplaire aux trois précédents.

        • Géo dit :

          @ Astrologue
          Il y a quand-même un espoir : les dépenses fédérales sont périodiquement jugées trop élevées par beaucoup d’états Américains. Le pouvoir des lobby que vous citez ne sera peut-être pas suffisant pour décider ces états à financer encore une guerre qui ne les intéresse pas.
          .
          A moins qu’il y ait un nouveau WTC 2001, un nouveau Lusitania 1915, des couveuses au Koweit 1990, n’importe quoi dans ce genre qui puisse cette fois être imputé à l’Iran.

      • Maxime dit :

        Oui et bien-sûr les russes et les chinois sont des gentils qui essaient juste de ne pas être sous tutelle américaine

      • Vieux Réac dit :

        Paul Letissier
        1) en quoi l’Iran a-t-il contrevenu au droit international ?

        En rien concernant les injonctions américaines. Les pays encore membres de l’accord dont sont sortis unilatéralement les US s’en portent garants.

        2) quelle règle du droit international autorise un État (les US, en l’espèce) à en menacer un autre au motif d’un traité dont il n’est pas partie prenante (les US se sont retirés du traité sur le nucléaire iranien, si j’ai bien suivi) ?

        Le droit du plus fort et de la puissance dominante du moment. On regrettera notre lâcheté quand cette place sera prise par un pays dont le cinéma nous conviendra moins (la Chine)

        3) pourquoi le sort du Peuple iranien concerne-t-il les US ?

        Car le peuple iranien respecte les juifs (il y en a au parlement iranien) mais pas Israël. Ors, Israël est notre dernier rempart contre l’envahissement de l’Occident par une autre civilisation.
        Protéger Israël c’est protéger l’Occident. Par nature l’homme migre d’est en ouest et du sud au nord…

        • Paul Letissier dit :

          Merci « Vieux Réac ». C’est clair pour vos réponses 1 et 2 mais j’avoue que votre point 3 me laisse perplexe (et dubitatif).
          « Israël dernier rempart » contre les migrations, je ne vois pas bien.

    • OTOOSAN dit :

      Vous cherchez des raisons à cette agitation ? Demandez vous donc qui va en tirer profit, ensuite allez voir les archives de la GRANDE presse moyen orientale, d’il y a trente/quarante ans, vous allez être surpris (lol) , le reste ce sont juste des prétextes…et pour justifier des prétextes il n’y a pas d’explications possibles…

  7. Nihilo dit :

    Tout ça va finir par fortement agacer la puissante Chine : si les USA interdisent à la Chine d’acheter le pétrole iranien ça risque d’être très tendu dans le pacifique et l’océan indien…

    • ALAIN dit :

      de Nihilo
      La Chine c’est déjà couché pour la Corée du Nord, incapable de s’opposer a une invasion US du pays de Kim, la soit disante puissante Chine et une dictature communiste, les dirigeants et leurs cliques et obligés savent qu’une défaite leurs coutera une révolution et la perte de leurs privilèges et sans doute la vie, de plus une interruption de leurs trafic maritime a l’exportation et la coupure de l’importation des matières premières enverra le pays dans le chaos et l’anarchie en moins de deux mois, les Chinois ferons le gros dos, et laisserons passé l’orage, personne se s’opposera aux USA de Trump, l’époque du pleutre Obama et revolu,

      • Nihilo dit :

        Vous semblez vénérer M. TRUMP mais ça ne veut pas dire qu’il vaincra …
        En quoi la Chine s’est-elle couchée à propos de la Corée du Nord ?
        La Chine, habilement, se rend fréquentable, la Russie aussi, et tous les deux appliquent pourtant en même temps la force. Les USA de M. TRUMP sont agressifs. Etre agressif ne veut pas dire être fort. La Chine est tout aussi solide et forte que les USA.

    • Jkppgw-1 dit :

      la France a soumis devant leur maîtres USA,
      les entreprises françaises s’arrêtent les activité en Iran.

  8. Euclide dit :

    Pour les contributeurs pro-américains , je leur fait remarquer que la campagne d’Irak ( depuis 2003) et celle de Syrie par l’intermédiaire de leur supplétif ( Daech et compagnie) ) ont échoué.
    Quant à l’Afghanistan n’en parlons pas . Ce pays est appelé  » le tombeau d’ empires » .
    Les British et les russes en savent quelque chose.

    • Maxime dit :

      Vous racontez n’importe quoi avec daech. Les américains n’ont pas créé daesh. Ils ont été victimes des droits de l’homme. Au lieu de tous les zigouiller ils ont dû les libérer. Tuer en prison plus de 5000 personnes c’est infaisable pour un état occidental. Pas pour les russes chez les Syriens

    • Jolindien dit :

      Faut arrêter avec cette pseudo concomitance entre USA et Daesh. Les américains ont balancé plus de bombes que tous les autres réunis sur l’EI.

      Ah, oui, un détail. Le mot supplétif revient très souvent, et est bizarrement utilisé par les personnes ayant les mêmes opinions. Élément de langage?

    • Thaurac dit :

      L’irak, vo 1 était libérer le koweit dans trop affaiblir l’armée irakienne, réussi
      la vo2 était de casser l’armée de saddam et de le buter, réussi, le reste c’est de la politique.

  9. Bangkapi dit :

    Trump , c’est pas ce matamore au gros ( ou petits ) bras qui s’est bien dém….r pour ne pas aller au Vietnam.

  10. Céphée dit :

    Les diplomates américains doivent se tirer des balles avec Trump.

  11. v_atekor dit :

    Qui sème le vent récolte la tempête. Je suis bien embêté pour critiquer Trump, mais peut être fallait il rappeler aux iraniens qu’il faut prendre un peu de xanax de temps à autre. Maintenant, la mise en garde ne vaut que si elle est suivie d’effets, et je rejoins clavier : les marins us du golfe persique risquent d’avoir la gâchette facile.

    • Thaurac dit :

      On retrouve les mêmes diatribes des dictateurs moyen orientaux, « mère de toutes les guerres », « faut pas réveiller le lion.. »
      On a vu ce que ça a donné, a commencer par Nasser, et les suivants…

  12. Auguste dit :

    D’aucuns disent « ne pas jouer (ou marcher sur) avec la queue du lion »,d’autres « ne pas tirer sur les moustaches du lion ».Avant toute action militaire, il serait bon de tirer l’affaire au clair.
    Lavrov et le chef d’état major russe vont rencontrer Netanyahu pour parler de la Syrie et probablement de l’Iran.Ce sera le moment de voir si la Russie a les moyens de faire pression sur Netanyahu et Trump pour les empêcher de faire une nouvelle guerre, qu’ils préparent depuis des mois.(selon le beau fils de Trump,lors de sa visite en Arabie Saoudite).

    • JP dit :

      L’attitude de Trump démontre très certainement une volonté de s’y attaquer. Répondre à des menaces défensives (si vous nous attaquez, on répondra) par des menaces d’agression. Se retirer d’un traité qui avait la capacité d’empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire, de sécuriser Israël…
      Sur ce coup, espérons que les Russes soient utiles… Mais l’alliance saoudienne / américaine est mauvais signe pour l’Iran…

  13. Carin dit :

    Comme je l’ai déjà dit, les ricains n’ont pas déplacés leurs F35b pour rien…. reste à l’iran à ne pas commettre l’erreur de tenter de bloquer le détroit d’Ormuz, ils y perdraient de très nombreuses batteries de missiles et côtières, ainsi que tout les groupes al kods qui sont en opération en Syrie. Ce qui me semble sûr c’est que Trump cherche un récalcitrant nucléaire pour faire un exemple… il semble avoir laissé tomber Kim, qui s’est mis à la table des négociations, et avoir reporté toute son attention sur l’iran, qui soit dit en passant doit continuer à enrichir de l’uranium pour atteindre une qualité militaire dans les bases ou les inspecteurs de l’AIEA sont interdits!!! J’espere que les mollahs iraniens sont conscients que Dieu n’aide jamais personne qu’il n’ai personnellement choisi et à qui il s’adresse. ( voir toutes les « saintes » écritures).

    • Auguste dit :

      L’AIEA a accès à tous les sites qu’elle a demandé.Les Américains voudraient (entr’autres) des accords sur les missiles balistiques,qui ne font pas partie des accords de Vienne et qui inquiètent Israél.Quant’à attaquer l’Iran,ce ne serait pas très glorieux,et serait, en plus, facilité par la sécheresse inhabituellement longue qui sévit sur le pays, qui alimente le mécontentement de la population.Sécheresse qui sévit aussi en Irak et Syrie,aggravée par Erdogan qui fait le plein de son barrage Ilisu,assèchant encore plus l’Irak.

      • ALAIN dit :

        de Auguste
        L’AIEA a accès à tous les sites qu’elle a demandé. FAUX. les zones militaires ou se trouvent les Labos de recherches et les bases ou en teste les missiles porteurs ne sont accessible a personnes, Obama c’est fait rouler dans la farine comme un débutant et les Européens également par les Mollah qui avait besoins de récupérer le cash bloqué par les sanctions pour financer leurs guerre contre le peuple Syriens et les recherches pour construire une bombe afin de détruire Israel, Trump a eu raison d’annuler ce fiasco, et cela va sans doute éviter une guerre encore plus dévastatrice a l’avenir, de toute façon la majorité du peuple Iranien attend que les USA détruisent les forces fidèles au Régime pour chasser cette dictature du pouvoir,,

        • Auguste dit :

          L’accord prévoit que les Iraniens doivent ouvrir aux inspecteurs de l’AIEA tout site dans les 24 jours.Même des sites militaires non nucléaires ont été ouverts à leur demande.Et certains sites sont surveillés 24h/24.Et en 2018 l’AIEA annonce que l’accord est respecté.Libre à vous de croire Netanyahu et ses « plans de destruction massive ».

    • Thaurac dit :

      D’accord avec toi, l’iran rhétorise avec els euopéen, les liguant contre les usa, mais en profite pour enrichir à fond, ils sème la désunion , facilement il me semble, en faisant miroiter des milliards de commandes aux occidentaux ( leurs points faibles) et a dans son idée de mettre un jour le monde devant le fait accompli, ce qu’on comprit les usa, israel et les états du golfe, qui eux aussi, en cascade, voudront l’arme nucléaire, et vu que là bas, ça part pour un oui ou un non, ils ne se gêneront pas pour se vitrifier, le MAD, ils s’en tapent, inchallah..

      • JP dit :

        Comment expliquez-vous que l’AIEA dit le contraire?
        .
        Personnellement, je pense que ni vous ni moi ne peuvent être au courant de ce qui se passe en Iran, car à ce sujet, nous n’avons pas accès aux informations classifiées.
        .
        Par contre, l’Iran a fait des deals commerciaux autant avec les Américains que l’Europe (dans l’aviation)…
        Et dire que les Européens s’intéressent uniquement à leurs intérêts économiques alors que les Américains se concentrent sur la « réelle situation », c’est ignorer les réalités des guerres américaines du passé. Trump a dit qu’il voulait pomper le pétrole irakien pour rembourser le coût de la guerre. Et il se trouve que dans la région, l’Iran est le seul pays actuellement qui a du pétrole et la capacité d’avoir une « arme de destruction massive » donc il s’agit de la cible idéale.
        Par opposition, l’Europe a imposé des sanctions aux Russes chez qui ils ont aussi beaucoup d’intérêts économiques et stratégiques. Bien plus qu’en Iran d’ailleurs !
        .
        Concernant la comparaison Iran – Corée…
        La Corée n’a pas laissé le moindre observateur entrer, il n’y a pas d’accord, et il y a eu que des paroles échangées.
        Le seul constat possible est l’arrêt d’essais de missiles ou de bombes, mais on sait pas si cela est grâce à Trump ou si les deux sont « au point » selon les standards nord coréens pour être opérationnels… Si c’est grâce à Trump, bien joué et merci !
        Par contre, l’Iran a un accord et laisse les observateurs internationaux inspecter ce qu’il y a à inspecter. Donc niveau cohérence, c’est pas terrible.
        Par contre, la grande différence entre les deux, c’est que d’un côté, il y a de forts intérêts géo-économico-stratégiques… Et de l’autre… il s’en fout un peu ! Ou pas, il préfère un régime nord coréen en place, ça coûte moins cher

  14. Affreux Jojo dit :

    Il est clair que si les Iraniens tentent de fermer le détroit d’Ormuz, ils vont retourner vite fait bien fait au néolithique.

    • JP dit :

      Ce qui est gênant dans tout ça, c’est que les Américains peuvent signer un accord avec un pays, et malgré le respect de cet accord (source AIEA et majorité des Etats occidentaux), l’Iran se reprend des sanctions qui minent l’économie locale.
      Par contre, si l’Iran ose prendre une décision économique à l’encontre des USA (fermer le détroit d’Ormuz), alors là il y a légitimement de quoi les attaquer?
      Faudra m’expliquer la logique, surtout quand l’allié régional est celui d’où proviennent les terroristes du 11.09, c’est aussi ce même allié qui finance des mosquées extrémistes de la mouvance d’où provient l’EI et Al Qaeda. Mais c’est l’Iran le terroriste local…

      D’ailleurs, en écrivant cela, je lis que Trump s’apprête à négocier avec l’Iran. En gros, il y aura la même chose que dans le précédent traîté, mais il dira que c’est mieux parce que ça vient de lui, c’est ça?

  15. Polymères dit :

    Il faut bien comprendre que Trump n’est pas Obama.
    Beaucoup ont pris les américains pour des « faibles » en raison d’une politique non interventionniste d’Obama, de retrait des guerres ou d’obtenir des accords pour éviter les risques de guerres (comme avec l’Iran).
    Cette attitude là fait que de nombreux pays ont pris une confiance vis à vis des USA, par ce qu’ils se sont dit qu’ils ne feront rien car leur président était très clairement opposé aux aventures militaires. Ainsi pour les russes, l’inaction américaine en Syrie aura très certainement précipité leur engagement, de même que pour la Crimée, le « risque » de voir les américains y répondre de force était proche de zéro. L’Iran c’était pareil, elle se sentait clairement en position de force devant une amérique qui abandonnait la région, que ce soit par un retrait en Irak, puis en Afghanistan, une opposition (ou plutôt un manque de soutien) à Israël par rapport à la guerre de gaza ou d’autres affaires, mais aussi un soutien très limité, pour ne pas dire inexistant de l’Arabie contre les Houthis, un accord sur le nucléaire iranien en plus d’une implication en Syrie qui devenait favorable à Téhéran notamment par l’engagement russe.
    Trump a longtemps et vivement critiqué cette politique d’Obama, il continue de le faire encore maintenant. Les USA ne sont pas devenus faibles au point que les iraniens se présentent comme un lion en position de manger le dompteur, comme si l’Iran serait une grande puissance militaire capable de faire vivre la pire des guerres aux USA.
    Faut rester un peu réaliste, gagner une guerre n’est pas juste couler ou abattre symboliquement quelques navires ou avions, ni tirer quelques missiles. L’Iran n’a pas les moyens de faire plus et si les américains décident de ne pas débarquer en Iran, ben les iraniens ne risquent pas de faire vivre un cauchemar aux américains, ils frapperons symboliquement, ils feront chier, mais très vite dans les semaines qui suivront, le potentiel militaire des américains (et de leurs alliés régionaux anti-iraniens qui répondront assurément présent) auront rapidement mis à terre l’essentiel des moyens iraniens (peut-être avec quelques pertes) mais voilà.
    De plus, il ne faut pas croire que couler un navire américain va les dissuader d’aller plus loin, pas plus que Pearl harbor n’aura poussé les américains à éviter une guerre contre le Japon ou à leur céder Taiwan, au contraire ce sont ce genre de choses qui met le feu aux poudres et qui alimentera le désir de guerre. Les iraniens doivent bien se garder d’avoir un excès de confiance qui pousserait à envisager une action militaire qui se voudrait dissuasive à leurs yeux, mais qui risquerait fort bien d’offrir aux USA l’opportunité d’être l’agresseur agressé et de légitimer une action d’envergure pour arriver à l’affaiblissement de l’Iran et sans doute aussi l’élimination de son programme nucléaire.
    .
    Trump sait qu’il a la force avec lui et l’Iran devrait savoir ne pas jouer aux gros bras, même si politiquement, dans ce genre de situation, si le pouvoir iranien affiche une faiblesse, il sera malmené par les islamistes les plus radicaux en Iran (car Rohani est un « modéré »). Mais au delà d’un risque de guerre, je pense que les autorités iraniennes sont sous une grosse pression intérieure par rapport à la situation économique qui se durcie, les problèmes intérieurs que ce soit les libertés individuelles ou le manque d’eau (les iraniens accusent les israéliens de « voler » leurs nuages, c’est dire que parfois l’obsession maladive d’une propagande conduit à dire n’importe quoi) …
    Les américains semblent parier sur un renversement du pouvoir islamique en Iran et là dessus Trump est soutenu par beaucoup de monde dans le milieu politique US. Trump qui semble prêt également a une guerre commerciale avec le monde risque vraiment pour l’Iran, de pousser un embargo et autres sanctions au maximum.
    Après il est normal pour l’Iran de s’inquiéter et de râler, mais c’est comme ailleurs, les iraniens pourraient mettre un terme total à leurs activités nucléaires et arrêter le développement balistique pour se concentrer sur le développement du pays. Car qu’on aime ou non l’Iran, on ne peut nier que ce pays agit régionalement, par ses soutiens, par l’affrontement et que ça reste un pays qui n’est pas isolé sui lui même et qui chercherait à se prémunir d’une attaque extérieure, c’est un pays qui cherche à être influent autour de lui, même au delà (obsession de la lutte contre Israël, quel intérêt à part se faire des ennemis en plus?), une influence qu’ils veulent « préserver » et étendre en ayant l’arme nucléaire pour que personnes ne s’y oppose ou que les autres laissent faire.
    .
    Les américains ne sont pas aujourd’hui engagés dans un conflit majeur, si il y a 5-10-15 ans on pouvait se dire qu’une action militaire américaine en Iran est fortement improbable (en dehors de l’aspect non interventionniste d’Obama) car ils sont massivement engagés dans des guerres en Irak et en Afghanistan, ce n’est plus le cas. Trump aujourd’hui dispose du potentiel quasi total de ses forces armées, leurs engagements au Levant et en Afghanistan sont très limités.
    C’est un facteur à prendre en compte, Trump à les moyens pour mener une guerre, il a des alliés qui ont beaucoup de moyens pour se compléter aux américains. Les iraniens ne peuvent pas prendre la menace américains comme simplement 4-5 navires en permanence dans le golfe, une ou deux bases régionale et quelques forces qu’on peut attaquer en Syrie ou en Irak par les milices qu’elles contrôlent. Le potentiel militaire américain c’est une capacité de mobiliser une centaine de navires dont 4-5 porte-avions (même si pour cela ils devront mettre plusieurs semaines et utiliser ceux du Pacifique ou autres), c’est bien 100-150 000 hommes et matériels qui pourraient débarquer (même si je ne pense pas un seul instant que les américains débarqueront en Iran) ce sont des centaines d’avions modernes etc., attaquer les américains c’est se préparer à recevoir en quelques semaines un tel potentiel.
    L’Iran n’est pas en position de force dans ce duel, désolé pour ceux qui par haine des américains voudraient l’inverse, mais parfois il faut savoir regarder avec logique le rapport de force

    • Citizen floor dit :

      Obama la politique du faible?! mdr! Et Trump copain avec Putin et Kim c’est quoi? Menace à T.May? Taxe contre l’Europe? C’est un alliée ça? Un agent anglais avait dit que les russes tenaient Trump par les youkous, parce-qu’ils détenaient quelque chose de très compromettant. Alors la fameuse position de force dont vous parlez, n’est en définitive qu’une fuite en avant d’un type qui n’a tout simplement pas la classe d’un président des USA. Tweeté ainsi est grotesque et en dit long sur le fils-à-papa gâté-pourri!

      • ALAIN dit :

        Citizen Floor
        Vous souffrez du Trump dérangement syndrome ou TDS , attention cela rend fou a moyen terme, comme on le constate chez les opposants a Trump au USA, et il y a pas de remèdes connus,

      • Thaurac dit :

        Obama en voulant jouer sur tous les tableaux, surfant sur sa vague de popularité, à livré le monde à lui même et , est directement à l’origine des situations actuelles en iran et corée du nord, en crimée, en ukraine, en géorgie,mer de chine..
        En abandonnant son leadership , il a laissé la place aux puissances régionales qui ne s’en sont pas privés, sachant qu’elle ne risquaient plus que des discours d’assemblée..

      • Polymères dit :

        Je considère Trump comme une parenthèse (je ne le défend pas), quand on doit s’intéresser à la politique américaine sur le long terme, il est plus intéressant de regarder l’idéologie et les idées défendues par les partis que par un président qui fait son mandat de 4 ans…
        J’observe qu’Obama était un bon président pour l’amérique, mais il avait tout de même une politique internationale qui était basé sur « la fin des engagements militaires » et qui par redondance en excluait de nouveaux. Cette politique a conduit l’amérique à éviter la guerre dans son rapport au monde et les russes comme d’autres l’ont bien compris et ont avancés leurs pions. Si au début la tactique était sur le désengagement de l’Irak et de l’Afgha, on a vu en 2013 qu’Obama ne veut pas faire ou risquer une guerre. Mais même en Europe, l’amérique réduisait constamment leurs forces, 40 000 de moins sous Obama. 2013 a été le vrai déclic, surtout du côté russe, entre la Crimée, le Donbass et la Syrie, on ne peut pas dire ou nier qu’ils ont profités d’une amérique faible et réticente à la confrontation pour avancer des pions qu’ils auraient sans doute retenus avec une amérique d’un Bush ou d’un Trump, ou pire leur ennemi juré contre qui ils ont tout fait pour l’éviter, Hillary Clinton…
        Si en 2013, les américains seraient intervenus contre Assad, les russes et les iraniens ne se seraient jamais engouffrés comme ils le sont dans ce conflit et la prise de la Crimée, la guerre du Donbass, sans doute qu’ils n’y seraient pas allés aussi vite.
        Les provocations iraniennes dans le Golfe ne recevaient jamais une réponse musclé des américains.
        En Corée du Nord, ils en ont balancés des missiles, ils en ont testés des bombes nucléaire, la réponse de Washington, pas plus loin que le discours.
        Trump et son slogan « make america great again » se base aussi sur cet affaiblissement assumé par une politique molle de son prédécesseur alors même que le pays a largement les moyens militaires pour imposer ce qu’il veut.
        Comme je l’ai dis, aujourd’hui Trump et l’amérique ne sont pas pris dans une guerre comme pouvait l’être l’Irak, il a les moyens dans les mains et en face ils doivent le comprendre et non continuer dans l’idée que l’amérique « laisse faire » ou qu’elle ne serait plus capable de faire une guerre.

        • JP dit :

          J’apprécie votre commentaire très factuel sur la politique américaine sur ces derniers 10-15 ans…
          Je me permets donc de poser une question qui elle portera à interprétation…
          Il est clair qu’Obama a été peut-être trop transparent sur sa volonté d’éviter des conflits… Mais pensez-vous que le nombre de soldats américains en Europe ou un autre président aurait pu changer la situation en Ukraine?
          Je n’ai pas de réponse à cette question, mais j’ai l’impression que l’Ukraine est malheureusement pas assez intéressante d’un point de vue géopolitique et économique pour réellement se défendre face aux Russes…
          Et comme l’Ukraine passait de présidents favorables aux Russes à présidents favorables aux occidentaux, il aurait été impensable d’avoir des Américains sur sol Ukrainien comme c’est le cas dans les pays Baltes et pays de l’est OTAN.

  16. Nike dit :

    Si on veut être cohérent les US devraient mettre la pression sur l’Arabie Saoudite et pas autant à l’Iran. Ok l’Iran veut détruire Israël, et Israël ce sont les potes aux US.
    Mais Ben Laden c’était un saoudien !
    Les salafistes ça vient d’Arabie saoudite, pas d’Iran. Attention je ne dis pas que les Iraniens sont des saints, juste que les US se trumpent de priorité.

    • Nico St-Jean dit :

      @ Nike

      Ce que vous dites (Arabie, salafiste et je rajoute wahhabisme) est vraie. Mais 2 facteurs empêches américains et européens de les « punir »
      .
      1- 300 milliards $ de contrat US signé l’an dernier par l’AS, de nombreux autres et aussi avec l’UE et donc en gros, ils nous tiennent avec leurs argents.
      .
      2- l’Arabie est entrain de changer, la population est la plus jeune du monde et jamais le clergé wahhabite n’à été aussi impopulaire parmi la population et combattu par la monarchie. Les attaquer renforcerais inévitablement (à mon avis) l’islam radicale avec son jouet de propagande préféré : Le Djihad.
      .
      l’Idéal pour les américains seraient de tempérer ses 2 alliés israélien et saoudiens tout en obtenant un nouveau Deal vraiment sécuritaire cette foi (sans missiles balistique à longue et moyenne portée) avec l’Iran. Mais est-ce que Trump en est capable ? J’ai de gros doutes. Est-ce que, peu importe le président américain, c’est faisable ? J’ai moins de doutes, mais j’en ai toujours .. Le M-O est compliqué.

    • Thaurac dit :

      Mieux vaut encore avoir affaire à des islamistes , qu’à un état théocratie fondamentaliste avec l’arme nucléaire, présidant un état, prêchant la guerre, ayant des visions d’hégémonismes dans la région et finançant et armant pas mal de groupes terroristes dans le monde;

      • jyb dit :

        @thaurac
        israel ?

        • Nico St-Jean dit :

          @ jyb

          l’Iran n’est pas mieux et répond parfaitement aux critères. Par contre, sur l’hégémonie (ou plutôt la tentative de) et bien l’Iran y répond bien plus qu’Israël avec l’Irak, la Syrie le Liban. Bref, une pure tentative de déstabilisation de tout le M-O qui pourrait mené à une guerre immense entre sunnites, chiites et Israël. Après, je n’encourage pas les « mini-colonisations » israéliennes (car il faut l’avoué, ce sont des territoires minuscules) mais on est loin d’une hégémonie ou la tentative d’y arrivé ..
          .
          On à placé Israël en plein milieu d’une poudrière arabe et le pays tente de survivre depuis.

        • JP dit :

          J’ai bien rigolé !
          (mais j’aurais précisé « état israélien » par respect pour les nombreux opposants aux politiciens en place)

  17. La tortue Ninja dit :

    Plus il y a de pétrole iranien sur le marché plus le gaz de SHITT américain ne vaut rien. Les amis de Trump ne s’enrichissent plus.

    • ALAIN dit :

      de La tortue Ninja
      Vous devriez postuler a la presidence Française aux prochaines élections, vous avez atteint le niveau de réflexion de vos élus Francais et Européens, j’espère pour vous que vous tenez mieux l’alcool que Junker,,,,,,

      • Franchouillard dit :

        Pour ma part je n’ai pas envie d’arrêter de consommer mes vins préférés : les vins de Loire. Mais je devrais arrêter, si j’en crois votre diagnostic : soutenir les cours des hydrocarbures me semble effectivement (même quand je suis à jeun) une constante de la politique américaine depuis au moins 1990.
        Kissinger et Brzezinsky l’ont dit clairement et publiquement chacun de leur côté : par conséquent vous devriez leur conseiller d’arrêter l’alcool eux aussi.
        .
        La politique américaine au PO est faite non pas par le Président US (et c’est pourquoi je n’interviens pas dans le débat lorsque l’on compare Bush, Obama, Trump, Clinton, à l’indicatif ou au conditionnel : pour moi la personnalité de l’un ou de l’autre est anecdotique.) mais par trois lobbies principalement, dont les intérêts convergent plus ou moins : 1) les sympathisants d’Israël, 2) le lobby armement/aéronautique/espace, 3) le lobby pétrolier. Le souci de celui-ci est d’organiser une certaine rareté de l’offre pour soutenir les cours et que les sites d’exploitation les plus chers (notamment l’offshore profond) restent rentables.
        .
        Pour ça, détruire les infrastructures d’extraction et de transport mal défendues est la méthode, à condition de trouver un prétexte acceptable. Et trouver aussi, dans la mesure du possible, des vassaux complaisants dont l’action sera marginale mais dont la présence constituera une solide caution morale : c’est le rôle que joue la France dans les guerres américaines depuis 1990, avec une absence remarquée en 2003.

    • Thaurac dit :

      Ni la russie, ni l’algérie, ni le vénézuela…la liste est longue..

  18. Robert dit :

    Trump est considéré comme irresponsable de fréquenter le dictateur nord coréen et Poutine, de faire la leçon aux européens, mais quand il s’agît d’attaquer l’Iran, il redevient respectable.
    J’aimerais bien connaître les barèmes des médias qui disent ainsi le bien et le mal, même si j’ai déjà une petite idée.

  19. JG von Rheydt dit :

    Résumons, Trump veut
    faire baisser le prix du pétrole pour emm… les russes
    faire augmenter le prix du pétrole pétrole pour faire plaisir à ses amis saoudiens
    faire baisser les prix du pétrole pour faciliter ses exports
    faire augmenter le prix du pétrole pour gêner les exports des européens et des chinois…
    d’où, une remarquable logique dans sa politique étrangère: tout pour la guerre économique

  20. Maxime dit :

    Ce genre de dialectique mégalomane est le fait des régimes de culture islamique. Je me souviens des paroles de Saddam ou de Kadhafi. C’est dans leur culture Trump ne devrait pas s’offusquer

  21. Dommage dit :

    Les USA seraient ravis que l’Iran suive le chemin de la Syrie vers la guerre civile.
    Un bon vieux chaos créateur, il n’y a que ça de vrai.

  22. Jkppgw-1 dit :

    il est juif ?

  23. 341CGH dit :

    Exact. Cependant le même raisonnement serait valable aussi contre le pétrole saoudien.

  24. Reality Checks dit :

    Il serait opportun de prendre du recul par rapport au tweet trumpien en lettres capitales et le remettre dans le contexte politique quelque peu agité dans lequel se dépatouille, non sans difficultés, la maison blanche.
    .
    D’abord il y a l’affaire, évoquée rapidement en France mais très prévalente aux USA, de la rencontre de 2h30 en tête à tête à Helinski, sans conseillers ni ministres, entre Donald (ex recteur de la défunte Trump University) et Vladimir (tsar de toutes les Russies depuis 20 ans et ex agent puis directeur du KGB pendant 20 ans de plus).
    .
    Les haut-le-coeur que ceci suscite au sein de l’establishment américain sont indescriptibles.
    .
    Un exemple, John Brennan, ex directeur de la CIA et pilier de la communauté du renseignement aux États Unis, est allé cette semaine jusqu’à carrément évoquer un procès en haute trahison du Donald, et les médias continus en font leurs choux gras.
    .
    Ensuite, il y a une affaire quasiment passée sous silence en France, mais qui est encore plus menaçante à terme pour la présidence Trump.
    Il s’agit de l’avatar le plus dangereux dérivé de l’enquête à charge menée par le procureur spécial Robert Mueller.
    C’est celle qui entoure l’ancien ‘fixer’ et avocat pendant des années du Donald, Michael Cohen: cet individu était chargé de ses bases besognes du temps ou Trump, en tant que magnat de l’immobilier et des casinos ou star des reality shows télévisés, collectionnait les frasques et fricotait (par nécessité diront ses soutiens) avec la pègre.
    .
    Des millions (oui millions) de documents ont été saisis par le FBI chez cet individu, une partie a été transmise au procureur de New York, pour préempter une éventuelle grâce présidentielle qui n’est praticable qu’au niveau fédéral, et la pression judiciaire sur cet avocat du président fait qu’il vient de révéler avoir transmis a la justice les enregistrements de ses conversations téléphoniques avec le Donald, après avoir simultanément recruté un avocat des Clinton pour le représenter……
    .
    Pour couronner le tout la justice américaine a décidé de lever le secret professionnel en rendant la quasi totalité de ces matériaux admissibles au tribunal…..
    De quoi donner des sueurs froides à l’occupant du bureau ovale……..
    .
    Dire que Trump est dans une tourmente politique sans précédent dans l’histoire des Etats Unis est un doux euphémisme.
    .
    Les faits que je cite ci dessus datent de ces derniers jours.
    .
    Peu importe que l’on soit pour ou contre Trump, il est logique de bien prendre en compte ce contexte politique pour apprécier cette dernière saillie du président.
    .
    Le tweet en lettres capitales du Donald, premier du genre, qui évoque la guerre, la mort et la désolation, vient à point nommé pour créer un contre feu médiatique et tenter habilement de détourner l’attention des médias des sujets précédents.
    .
    La plus grande (la seule?) qualité indéniable du Donald est son instinct très fin pour la mise en scène théâtrale, et ce tweet en est la dernière manifestation.
    .
    Pas sûr que cela fonctionne, cependant.

    • Clavier dit :

      Pauvre Trump… Président en France il se serait régalé….!

    • Polymères dit :

      Dès le départ on savait que le mandat de Trump sera une succession de scandales et autres, le personnage en lui même n’aidant pas, cet « outsider » hors politique qui s’est allié par défaut aux républicains, ces derniers ne l’ayant jamais vraiment accepté en dehors de leurs propres intérêts (« je tiens à ma place »).
      Et avec le camp démocrate qui ne digère pas sa défaite et de l’ingérence russe bien réelle qui a largement contribuer à salir leur candidate, le fait également qu’il y ait plus d’américains qui ont votés pour elle (en nombre de voix) mais que le « système » de « grands électeurs » a favorisé Trump.
      .
      Trump est donc bien seul et il passe ses journées non pas à diriger le pays avec une stratégie cohérente, mais à se défendre et à attaquer ses ennemis démocrates mais aussi républicains. Trump flirte réellement avec un possible « impeachement » et il doit constamment se rattraper dès lors qu’il agit unilatéralement. Ses liens avec la Russie ne peuvent que rester froid car de toute façon, une proximité ou des complaisances vis à vis d’elle (reconnaissance de la Crimée ou autres) pourraient le pousser dans un processus « d’impeachement », de trahisons, donnant raison aux liens « obscurs » dont on l’accuse envers Moscou etc…
      Idem avec l’Otan, peut-être que Trump serait favorable à la foutre en l’air, mais il en est incapable. C’est un fondamental qui pourrait l’accuser de trahison envers les intérêts américains.
      Je pense que Trump découvre encore aujourd’hui, qu’en tant que président américain, il ne peut pas faire ce qu’il veut. Ce n’est pas comme Poutine en Russie qui fait ce qu’il veut et décide de tout, aux USA il y a 3 pouvoirs différents et le président n’en contrôle que un.
      .
      Par contre Trump peut jouer le jeu républicain, l’Iran fait consensus, une guerre commerciale contre la Chine peut faire consensus, contre l’UE ce serait déjà plus complexe, même si elle peut subir des dommages collatéraux ou limités (on est loin des centaines de milliards de $ en balance comme avec la Chine)
      .
      Trump, une parenthèse de l’Histoire américaine, car personnes après lui ne continuera à agir et faire comme lui.

      • ALAIN dit :

        Polymères
        D’habitude vos post sont bien construit et apportent des infos, mais la, oh Lala vous vous mettez le doigt, la main dans l’oeil, vous êtes totalement lessivé par les médias Français qui sont a l’instar de 94% des médias US aux mains de groupes financiers qui manipules et dirigent les gouvernements ont fonction de leurs intérêts, et non de ceux du peuple,
        L’ingérence Russe et une invention de la gauche pour cacher, expliquer leurs défaites électorales du a la catastrophe de deux mandats d’Obama, Trump et le résultat de l’incompétence et corruption du gouvernement Obama et des membres démocrates au congrès et locaux, que les Russes se sont introduit dans des ordi, qui ne le fait pas, la NSA en premier, mais cela n’a rien changé aux votes des citoyens, qui subissait taxes, règlements, paperasse, chômage, etc, etc, et oublié par les élus démocrates trop sur de leurs futurs victoires électorales, 94% était la cote de la corrompus Clinton dans les sondages et médias, mais personne ne venait a ses meeting, alors que Trump avait tous les jours entre 1 a 3 meeting qui rassemblé des dizaines de millier de citoyen, (j’en sait quelque chose vu que j’ai était employé par le partie républicain avec beaucoup d’autres ancien militaires pour assurer la sécurité des show de Trump et Pence pour le nord et l’est des USA)
        Trump a un agenda, et il le déroule jour après jour, c’est pourquoi les médias ou plutôt leurs propriétaires ou financier sont entré en lutte avec lui, 1 et bientôt 2 juges a la cours suprême nommé par Trump , qui va revenir vers la droite et le respect de la constitution, des centaines de juges des cours inférieurs nommé depuis plus d’un an par Trump, ce qui affole les gauchistes, le renforcement des moyen de la police, et de l’ICE qui rendent fous les gauchistes et les médias, le renforcement de la frontière sud, et la fin des visas provisoires délivré par centaine de milliers par l’administration Obama, la nouvelle lois fiscale, le recul de l’endettement, tous les mois et mois après mois l’administration Trump réduit le déficit de l’état, le réduction a la hache des normes et règlements qui bloqué le développement économique et l’initiative, (comme en France Obama a fait exploser les normes, contraintes, règlements, obstacles, etc et la paperasse administrative) Trump a tous balayer, ce qui a débloqué l’emploie, son administration et actuellement en train de drainer et purger les différends ministères et agences de toutes les taupes installé par la précédente administration, ce qui explique les attaques en règles de ces derniers mois contre Trump et ses collaborateurs, Trump et en train de ramener les USA vers leurs fondamentaux, de mettre fin a la mondialisation qui crée du chômage de masse dans les pays occidentaux et aux USA, cela rend fou les grands groupes financiers qui profité de ce système de délocalisation de la main d’oeuvre, Trump reconstruit les forces armée US et les remet en ordre de marche, et il va faire payer leurs tributs aux autres membres de l’Otan, il va éradiquer l’immigration illégale, réservoir de voix des démocrates, il a mis en place Mme Betsy De Vos a l’éducation, qui et en train de révolutionner ce ministère au désarrois des gauchistes qui veulent formater la jeunesse a leurs idées, la politique de Trump créé actuellement de l’emploie par centaines de milliers par mois !!!!!!! des aciéries et fonderies fermé depuis des années rouvrent et embauche, de nouvelles usines (aciéries et aluminium) vont sortir de terre ces prochains mois, dans tous le pays de nouvelles usines se construisent, dans tous les domaines, par des compagnies US , et surtout des compagnies étrangères du monde entier, même les Chinois vont fabriquer aux USA pour le marché local et l’export,
        Trump redresse le pays et ridiculise ses prédécesseurs et opposants, il va faire deux mandats, et laissera derriere lui un pays redresser, fort et prospere, il va changer le monde comme peut avant lui, il sait exactement ce qu’il fait, aucun tweet n’est le fait du hasard, sa strategie et parfaitement etudier et planifier, il deroule jours apres jour son plan de match, , ses opposants sont derouter, perdu, affoler, paniqué, et incapable de mettre une stratégie ou politique en place contre lui exepté la calomnie et les mensonges, et pendant que les critiques se concentrent sur des niaiseries, et détournent l’attention de ses opposants, (exemple certains tweet) il agit et met en place son programe étape par étape, Trump entrera dans l’histoire comme un des plus grand President et stratège de ce pays,
        Vous n’etes pas obligé de me croire sur paroles, continuer a traiter ce president de nul, d’idiot, etc et de vous gaver des fake news et autres manipulations vomis quotidiennement par les médias aux ordre et un jour la realité vous sautera dans la face, une partie du peuple US a ouvert les yeux, sauf evidement les gauchistes et mondialistes qui rêvent d’une dictature ou gouvernement a l’echelle mondiale,

        • tschok dit :

          @ Alain,
          .
          Vous êtes une sorte de Benalla trumpiste? Ca expliquerait votre côté dithyrambique…

          • ALAIN dit :

            tschok
            Prière de ne pas me comparer avec ce voyou qui frappe des femmes et brutalise des personnes qui ne lui avait rien fait, et avec casque et tenu de gendarme, face a moi qui a défendu et servie les intérêts de la France pendant 15 ans aux 4 coins du monde, il se serais retrouver aux urgences ou dans une boite en pin avant d’avoir compris ce qui lui arrive, on vois a quel niveau et tombé la France ou un président s’entoure de tel minables individus, ce pays et foutu,

      • tschok dit :

        Sur le plan du style, Trump est une parenthèse, du moins on l’espère, car si son successeur doit se comporter comme lui, nos relations avec les Etats-Unis risquent vraiment de devenir pénibles.
        .
        Mais sur un plan politique, affirmer que Trump est une parenthèse renvoie à deux problèmes: le passé et l’avenir.
        .
        Par rapport au passé, Trump est aussi bien dans la rupture que dans la continuité. On peut se procurer sur le Net des analyses savantes sur ce qui fait rupture ou continuité dans sa politique actuelle. La première parenthèse est donc poreuse.
        .
        Par rapport à l’avenir, on ne sait que penser de sa politique, puisqu’on dit du personnage qu’il est aussi bien prévisible qu’imprévisible. Et puis surtout, on observe qu’il n’a souvent aucune idée précise de ce qu’il compte vraiment faire. La seconde parenthèse n’est donc pas encore imprimée. Le typographe de l’Histoire ne sait pas s’il doit en mettre une ou non.
        .
        Dans le temps présent, en tout cas, on constate son hyper-sensibilité aux nécessités de sa politique intérieure, en particulier sur le plan du paraître. Trump offre le visage d’un pouvoir qui se consacre tout entier à sa propre réélection en agissant pour flatter les différents compartiments de son électorat.
        .
        On commence à dire, sans prendre les précautions oratoires que devraient susciter le respect dû à ses fonctions, que pour comprendre Trump il suffit de se mettre dans la peau d’un démagogue opportuniste et plutôt court-termiste: il joue des « coups » comme ils se présentent, en fonction de la recherche d’un gain immédiat. Chaque coup joué peut l’amener à prendre une position complètement différente de celle qu’il a adoptée au coup d’avant. Il ne faut donc pas rechercher de cohérence dans son action, mais ne pas croire pour autant qu’elle serait illogique, aléatoire ou chaotique.
        .
        Par exemple, à propos de sa politique vis-à-vis de l’Iran, on voit nettement se dessiner trois phases:
        – Il fallait sortir de l’accord avec l’Iran, lors d’une phase de négociation aussi brève que âpre.
        – Ensuite, il fallait bloquer les alliés et les empêcher de faire cavaliers seuls, contre les Etats-Unis. C’est la phase des sanctions.
        – Maintenant, il lui faut renverser le régime iranien, sinon tout cela n’aura pas servi à grand-chose. C’est la phase délicate. C’est là qu’on verra si le bonhomme a des billes ou pas.
        .
        S’il y parvient, il lui faudra s’assurer que le nouveau régime ne sera pas encore plus terrible que le précédent et qu’il renoncera à tout programme nucléaire.
        .
        Maintenant, il y a des limites: les Etats-Unis sortent d’une guerre en Irak, et ils sont encore impliqués dans une guerre en Syrie. Veulent-ils vraiment s’impliquer dans une nouvelle guerre en Iran, alors qu’ils s’engagent simultanément dans une vaste guerre commerciale contre le reste du monde, y-compris et surtout contre leurs anciens alliés? Cela paraît-il tenable?
        .
        N’y-a-t’il pas un zeste de folie des grandeurs dans tout cela? Ne peut-on pas faire une simple observation? La to do list des Etats-Unis, telle que la conçoit le président Trump est plutôt chargée. Se fâcher avec tout le monde en même temps et sur tous les sujets possibles implique d’avoir une suprématie indiscutable sur tout le monde, dans tous les domaines, une « overwhelming force » pas seulement militaire. Un écart de puissance tel qu’ils puissent jouer toutes ces parties en étant sûr de les gagner et d’y gagner quelque chose.
        .
        Les Etats-Unis disposent-ils de cet écart de puissance, ou bien c’est du bluff?

        • ALAIN dit :

          tschok
          Les USA ne vont pas envahir l’Iran, les pressions, plus la chute drastique des revenus vont faire tomber ce régime détesté par la population, une révolte du peuple qui actuellement manifeste dans tous le pays depuis des mois mettra les mollah face au mur, ils sont a sec, on voie comment ils essaye de sortir 300 millions d’euro d’Allemagne en cash par avion ces derniers jours, ils ont compris le danger, d’ou la surenchère verbal de guerre totale, etc, alors qu’ils serons balayer en quelques jours si ils mettent le pied dehors,
          Quand aux guerres commercial, Trump va les gagner, ce jour le poivrot Junker a mis le genoux a terre a Washington, l’Europe c’est couché, devant la crainte de taxes sur les autos Allemandes, la Merkel a capituler, ils vont faire un deal, et dans ce domaine personne ne surpasse Trump, les Chinois vont suivre, c’est une question de semaines, eux serons plus discret, ils entrerons par l’entrée arrière de la Maison Blanche, et le deal sera signé dans un discret bureau, histoire de sauver la face, Trump n’a pas fini de surprendre le monde, cela ne fait que commencer, le congrès va mettre en branle la procédure de limogage de M Rosenstein. directeur du FBI, les têtes de l’administration Obama vont commencé a tombé, le déballage des trahisons et mensonges de toute cette clique va serieusement drainé le marais de Washington,

    • ALAIN dit :

      de Reality Checks
      Sorros vous a bien payé j’espère pour écrire ses mensonges et niaiseries copié chez le fake news diffuseur CNN dont la cote d’écoute au USA s’écroule, même les aéroports commence a virer CNN au profit de FOX dont les cotes d’écoutes explose, Brennan finira sa vie en prison comme une partie des responsables du FBI, CIA, et conseillers d’Obama, pourquoi ne parler vous pas de Mr Devin Nunes de la Chambre des représentants des États-Unis qui passe actuellement toutes ses personnes au grill et qui bientôt avec ses collègues de la justice émettra les actes d’accusation qui mettrons en prison une grande partie de l’administration Obama y compris la corrompu Clinton, peut être avant novembre ??
      Vous pouvez essayer de faire croire a des Français mal informé vos histoires a dormir debout, moi, j’habite aux USA et pour mon travail je voyage tous les semaines a travers le pays, je vois et j’entend ce qui se passe, le peuple et derrière le président,vous connaissé les sondages, pourquoi vous les donner pas ??? Trump dépasse les cotes d’Obama malgré toutes les attaques contre lui, la gauche démocrate et en panique, Muller n’a a ce jour rien trouver, sauf les liens de Clinton avec les Russes, et les 400 millions de $ versé par les Russes afin de soutenir sa compagne, il doit se rabattre sur une prostitué pour avoir quelque chose a se mettre sous la dents, pathétique, il va se faire virer bientôt, 94% des médias US sont contre Trump, mais les électeurs vois ses réussites économiques, le presque pleins emploie, les salaires qui montes, les implantations massive d’usines a travers le pays, de la part de compagnies de toute la planète , l’amélioration de la sécurité, la déportation massive des illégaux, les taxes qui ont énormément baissé, expliqué aux lecteurs Francais que Trump remplie toutes les semaines pendants ses déplacements a travers le pays les énormes stades avec des dizaines de milliers de partisans, et il y en a encore des milliers dehors a regarder sur les écrans géants , les sueurs froide sont pour son opposition, qui voit fuir leurs partisans en masse, en particulier les Afro-Americains qui rejoigne Trump, leurs taux de chômage et descendu sous le niveau le plus bas de l’histoire, le pays et en plein boom économique, et ne c’est pas aussi bien porté depuis Reagan,
      Vous êtes comme les médias Français et Européens, tous ce qui peut nuire a Trump et monté en épingle, y compris les plus petites futilités, et on invente et brode autour, mais il sera réélu avec un score sans précédent, il réussit tous ce qu’il entreprend, il a effacer tous l’héritage d’Obama, et reconstruit un pays fort et fière, il a mis en route le règlement du problème Coréen, il va faire tomber les mollah Iraniens, et remet a leurs place les communistes Chinois, il affole l’ensemble du système politique mondiale, car personne ne le contrôle, a la différence des élus de l’Europe et d’autres pays,
      Vous avez aussi oublier de parler des énormes dons de particuliers que reçois depuis des mois (des dizaines de millions) le partie Républicain, qui devient jour après jour le.partie de Trump, alors que les démocrates ont des dettes,,,, au lieu de mentir sur Trump, expliquer nous plutôt comment dans le non pays Algérie, les corrompus au pouvoir vont faire pour présenter la momie une fois de plus a la présidence, ????
      Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais, vous pouvez vous renseigner sur la politique US, en Français sur le site suivant. dreuz.info. cela vous changera des fake news des médias européens ,

      • Reality Checks dit :

        @Alain
        Ne dites pas de bêtises, je ne travaille ni pour Soros ni pour tartempion.
        .
        Dans mon post précédent il y a des FAITS, et vous seriez bien incapable de les réfuter car ce sont des FAITS et rien d’autre.
        .
        Maintenant, je vous ai déjà di lors d’échanges précédents, et je disais avant l’élection que j’ai toujours préféré Trump à Hillary, et je n’ai jamais changé d’avis sur ce point. Voilà une opinion by the way, mais corroborée par des faits ( il suffit de se rapporter aux archives de ce site pour le confirmer).
        .
        Maintenant je connais très très intimement les états unis et je sais que ce que vous dites sur le soutien renouvelé de Trump par sa base est vrai. C’est un fait aussi. D’ailleurs je ne l’ai jamais contesté, jamais…
        .
        Maintenant si nous voulons être sérieux la réalité des USA en 2018 c’est celle d’un pays fracturé entre deux voire trois tribus, qui pour deux d’entre elles vivent en SILO.
        D’un coté les pro Trump, les reds, plutôt conservateurs ou libéraux à l’ancienne, ceux qui apparaissent en rouge sur les cartes électorales, de l’autre les blue, ceux qui apparaissent en bleu, votaient pour Clinton ou s’abstenaient car le vrai candidat était Bernie, en majorité démocrates, parfois néo libéraux et parfois progressistes.
        .
        Ces deux tribus (rouges vs bleus) ne se parlent pas, ne regardent pas les mêmes chaînes de TV (Fox vs CNN/MSNBC), ne vivent pas dans les mêmes « zip codes ». Ces deux groupes se déchirent sans être capables de travailler ensemble pour le bien des USA, et les responsabilités de cet affrontement stérile sont partagées.
        .
        La troisième tribu ce sont les indécis, les non votants, qui pour certains pourraient rejoindre Trump sur la base de leur situation économique améliorée et d’autres le rejettent mais restent dans une logique d’abstention.
        .
        MAIS TOUT CECI NE CHANGE RIEN A LA TOURMENTE POLITICO JUDICIAIRE ABYSSALE dans laquelle se dépatouille Trump avec de grandes difficultés.
        .
        Je ne suis pas partisan dans tout ceci Alain, comprenez le, et ayez l’honnêteté intellectuelle de reconnaître que ce que j’évoque ce sont des faits.

        • ALAIN dit :

          Reality Checks
          Si vous êtes si bien renseigné, vous savez parfaitement que les démocrates et le deep State installé par Obama dans l’administration US , plus les médias qui ont a 94% soutenus Clinton ont décidé au lendemain de la victoire de Trump de faire un coup d’état contre un président légalement élu, la collusion avec les Russes ne trompe plus personnes au USA, depuis plus d’un ans rien de concret, au contraire, les manips, la vente d’uranium, les illégaux qui ont voté par millions dans certains état democrates avec leurs permis de conduire, plus les manipulation électoral massive dans les municipalités démocrates, sont maintenant connus du grand public, malgré la censure des médias, la rencontre avec Poutine a créé une panique sans précédent , car Poutine a communiqué a Trump des documents qui prouvent les trahisons et manipulations de Obama, Clinton et de son gouvernement pendant 8 ans, et ses faits seront rendu public avant les élections de novembre, plus les arrestations a venir, M Rosenstein va tomber les prochains jours, pour échapper a la prison a vie pour parjure devant le congrès, trahisons, et manipulation des élections , ils va tous déballer , le Watergate sera un pipi de chat en comparaison, le partie démocrate va exploser en plein vol, déjà que les électeurs Afro-Americains se tourne en masse en faveur de Trump, (je dit bien Trump, pas le partie républicain). les réussites de Trump au USA dans tous les domaines ont convaincu des millions de ses capacités a honoré et tenir ses promesses, l’hystérie et la panique des élus et représentants démocrates, plus le partie pris jusqu’a l’exagération des médias pousse une partie de l’électorat indécis dans ses bras, Trump n’et aucunement en danger, au contraire, les démocrates socialistes ont montré leurs vrais visages, leurs haines, leurs irrespect des règles et lois, leurs méfiance et desinteret du peuple et de ses besoins, les masques sont tombés, Trump respecte le peuple alors que ses opposants voudrait supprimer ce peuple, le faire taire, et le noyer dans un flots d’immigrants afin de garder les avantages du pouvoir, cette tentative de détruire par tous les moyen un président élu afin de conserver définitivement la main mise sur le pays et ses institutions, va se retourner contre les démocrates, leurs hystérie et panique actuel montre qu’ils commence a comprendre, réponse en novembre,

  25. Jean phi dit :

    Météo militaire.
    Pour, au moins, trois semaines, aucun groupe aéronaval USM présent ou en passe de l’être en Méditérannée ou dans le Golf.
    Donc pas de guerre sur la période, on peut boire frais et faire la sieste !

  26. Lagaffe dit :

    Les diplomates du monde entier n’accordent pas vraiment d’importance à la tirade présidentielle sur Twitter.
    « Nombre d’observateurs voyaient d’abord lundi dans la virulente sortie du président une volonté de faire diversion a moment où il traverse une passe difficile après ses propos particulièrement conciliants à l’égard de son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki. Il l’a déjà fait par le passé avec les polémiques sur la NFL ou ses menaces contre Pyongyang.
    « Frustré par l’absence de progrès avec la Corée du Nord, en colère à cause des réactions négatives après Helsinki, Trump essaye d’évacuer, de faire le dur et de changer de sujet », a réagi Aaron David Miller, ancien diplomate et négociateur dans plusieurs administrations démocrates comme républicaines. »
    S’appuyant sur ses discussions avec des responsables européens, Rob Malley, président de l’International Crisis Group, soulignait de son côté que ces derniers « ne prennent pas vraiment au sérieux (le tweet présidentiel), y voyant d’abord une façon de détourner l’attention de Mueller (procureur spécial qui enquête sur une éventuelle collusion entre Moscou et l’équipe Trump) et Poutine ».
    L’ironie de l’affaire, c’est que Donald Trump a par le passé accusé Barack Obama d’être prêt à partir en guerre contre l’Iran pour détourner l’attention du public, en 2011, 2012 et 2013 et qu’il avait accusé pendant les élections Hillary Clinton de vouloir faire la guerre à l’Iran alors que lui ne voulait que la paix.

  27. Lagaffe dit :

    Les républicains veulent interdire l’utilisation du dollar pour les échanges avec l’Iran, de fait cette monnaie n’est plus un « moyen d’échange » et n’aurait plus cours légal dans le système monétaire pour les transactions entre un pays (quel qu’il soit) et l’Iran.
    Si une monnaie n’a plus cours légal et ne peut plus servir de moyen d’échange, que devient sa valeur pour ceux qui en possède ?
    Est-ce qu’ils se rendent compte qu’ils favorisent l’abandon du dollar en tant que monnaie d’échange international ?

    • Polymères dit :

      Entre commercer avec l’Iran et continuer à profiter du dollar, le reste du monde aura vite fait son choix et la fin de commerce en Iran n’aura pas grande influence sur le $.

  28. lxm dit :

    C’est le principe du mâle dominant, il tue tous ceux qui ne courbent pas. Ne favorisant que ce qui lui ressemble. Ceci est très éclairant dès qu’on s’intéresse aux guerres des cités grecques, toute cité vaincue se voyait importer le modèle politique de la cité gagnante.
    Sauf qu’on sait bien, en logique, que la totalité est impossible, il y a toujours et par nécessité au moins un opposant( les religions en parlent aussi) et celui-ci, pour compenser, est d’autant plus agressif qu’il est petit.