Le fonds géré par le ministère des Armées et Bpifrance entre au capital de Fichou, spécialiste de l’optique de très haute précision

Le Fonds d’investissement Definvest, géré par la Direction générale de l’armement [DGA] et Bpifrance, vient de signer sa deuxième opération en entrant au capital de la PME Fichou, le « leader » français des composants optiques de très haute précision.

L’origine de cette entreprise remonte à 1946, quand Jean Fichou ouvrit un simple atelier à Fresnes. L’activité ayant pris de l’ampleur, l’entreprise artisanale se transforma en société en 1969. Et, il y a près de cinq ans, elle a été rachetée par Photonics Group International [PGI].

Rare entreprise française à produire des composants pour l’optronique, le spatial et l’aérospatial, Fichou emploie actuellement une trentaine de salariés. En 2017, cette entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros. Aussi, l’entrée de Definvest dans son capital devrait lui permettre de développer ses capacités de production, renforcer sa compétitivité et d’accroître sa présence sur les marchés internationaux. D’autant plus que, grâce à son savoir-faire technologique, elle peut espérer s’imposer dans les domaines de la médecine, de l’industrie et de la recherche.

Actuellement, Fichou fournit les composants optiques de très haute précision du Rafale et des satellites d’observation. Le robot Curiosity, envoyé sur Mars, contenait des éléments produits par ses soins.

« Le savoir-faire de Fichou ouvre des perspectives prometteuses pour l’intégration des composants optiques de très grande précision dans les programmes d’équipements militaires. Certaines de ses applications innovantes sont déjà éprouvées avec succès dans les secteurs aéronautique et spatial. En soutenant Fichou, PME française leader dans son secteur, la DGA sécurise ce fournisseur stratégique pour la défense et l’encourage dans son développement », a expliqué Caroline Laurent, responsable de la stratégie à la Direction générale de l’armement.

Directeur de l’investissement chez Bpifrance, Alexis d’Herouville a souligné les « belles perspectives de développement » de Fichou sur « des marchés en croissance régulière, qu’ils soient civils ou militaires. » En outre, « la photonique a été choisie par l’Europe comme une des technologies clé de son programme de soutien à la recherche Horizon 2020. »

La première opération réalisée par Definvest a eu lieu en mai dernier, avec une prise de participation au capital de Kaltray, spécialiste français des microprocesseurs dits MMPA [Massively Parallel Processor Array], dont l’architecture autorise une puissance de calcul très élevée.

Photo : (c) Fichou

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Pourquoipas

    • de Posteur

  2. de Miaou