Les hélicoptères AH-64E Apache Guardian taïwanais sont prêts à contrer une opération amphibie chinoise

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

68 contributions

  1. werf dit :

    Mettre la totalité des Apache sur une seule base au nord de l’île montre la médiocre stratégie de Taïwan. En une seule frappe de missiles ils seront totalement détruits y compris les batteries Patriot qui les protège. Mais c’est une belle opération de com pour rassurer le bon peuple même si la plupart veulent la réunification sans violence…

    • MD dit :

      De toute façon, dans le passé, les capacités militaires des généraux du Kuo Ming Tang n’avaient jamais été bien brillantes. Il n’y a aucune raison pour que cela se soit amélioré avec leurs successeurs.

    • Arno dit :

      « même si la plupart veulent la réunification sans violence… »
      Sources? Merci.

      • Phratonic dit :

        il faut apprendre le chinois, si vous lisez le reportage français, vous en savez rien.

        • EchoDelta dit :

          Mettez le lien en mandarin nous saurons le traduire. Ca m’intéresserais de savoir vraiment pour le coup.

          • Phratonic dit :

            mandarin est une langue, c’est pas une écriture,
            l’écriture est chinois.
            les occidentaux sont nuls sur les pays d’Asie.

    • Eric dit :

      Peu probable que la Chine lance une attaque surprise contre Taiwan, sans le moindre préavis en tous cas. Il y aura forcément une montée des tensions auparavant. A ce moment-là, il est bien évident que les hélicos seront dispersés sur des emplacements prévus à l’avance, en même temps que les forces armées de Taiwan seront mises en état d’alerte. D’ici là, ils sont regroupés sur une seule base pour des raisons évidentes de logistique et d’entretien : toutes les armées procèdent de cette façon.

    • Auguste dit :

      « …même si la plupart veulent la réunification sans violence ».Vos sources,parce que j’ai lu le contraire.De moins en moins la veulent.

      • Clément dit :

        Ils se rendent bien compte que Hong Kong y a perdu à se rattacher à la Chine.

    • Tokamak dit :

      @ werf,
      .
      La Chine continental veut récupérer Taïwan, mais Taïwan ne veut pas.

    • Frédéric dit :

      Hum, la base en question est simplement celle jouxtant l’aéroport international de Taipei et qu’elle sert juste pour la maintenance. Après, il y a les bases avancées ou ils seront déployés en que de tensions

      Au fait, je rappelle que nous allons mettre la totalité des Rafale de la FAS dans une seul et unique base contre 9 dans les années 60…

  2. personne dit :

    Corrosion, manque de pièces détachées, disponibilité en berne, on croirait qu’ils évoquent là le sort d’hélicoptères bien de chez nous. Si c’est avec ça qu’ils espèrent arrêter les chinois du continent au cas où, ça ne sera plus par un T pour Taïwan qu’il faudra identifier la pays, mais T pour Teletubbies…

    • NRJ dit :

      Si vous croyez que les Apache sont plus rustiques que les Tigre, vous vous trompez lourdement. Il y a une différence entre les deux hélicoptères, c’est les budgets. Avec l’armée française derrière, pas étonnant que nos Tigre soient toujours en rade, surtout quand on concentre tous les budgets sur ceux qui sont en Afrique. En revanche, avec l’armée américaine derrière, les Apache américains ont évidemment beaucoup moins de problème. Mais dès qu’une armée moins argentée comme l’armée taïwanaise a des Apache, on en voit vite les limites…

      • personne dit :

        J’ai écris ça moi que les Apache étaient plus rustiques que les Tigre ? Mince alors j’arrive à faire passer des messages subliminaux sans même y penser ! Allez, je tente : NRJ donne moi…

    • Stoltenberg dit :

      La situation chez eux est différente. C’est une île qui craint un débarquement ennemi. Les hélicoptères sont basés et utilisés à proximité de la mer. Dans ces conditions il est normal qu’ils tombent en panne. En France métropolitaine (mis à part les appareils qui ont participé aux opérations dans le désert ou autres milieux hostiles), généralement on n’a pas ce problème. Donc, je ne vois pas d’autre explication pour l’indisponibilité des appareils français que la mauvaise gestion de la maintenance. Et chez les Allemands c’est encore pire! D’ailleurs, le ministère des armées a récemment lancé un projet avec Safran qui vise à augmenter l’intelligence des moteurs des hélicoptères afin de faciliter leur maintenance(un peu comme le logiciel ALIS pour le F-35).

      • personne dit :

        Le NH-90 français (mais pas que) souffre de graves problèmes de corrosion…
        https://www.letelegramme.fr/bretagne/nh-90-l-helico-qui-n-aimait-pas-le-sel-28-01-2017-11379239.php
        Si le Tigre (ou l’Apache) est fait des mêmes types d’alliages que le NH-90, en milieu marin ou proche (ou pas du tout), la sanction devrait-être la même. Incriminer une mauvaise gestion de la maintenance pour ce qui nous concerne serait exonérer un peu vite ceux qui se sont occupés de valider des achats qui ne correspondaient pas à l’emploi prévu.

      • Carin dit :

        À stoltemberg
        C’est avec ce genre de logiciel que les industriels se gavent… un peu comme votre auto… qui est programmée pour se mettre en « berne » dès que le moment de l’entretient est arrivé! Même si vous l’avez fait vous-même 10 jours avant, il vous faudra passer chez le concessionnaire ou votre mécano, qui vous facturera la remise à zéro du compteur électronique.

    • Pascal (l'autre) dit :

      Concernant la corrosion la cause est d’origine……………………..volcanique! Taiwan est une ile volcanique d’où la présence de nombreuses solfatares qui émettent en grande quantité du dioxyde de soufre qui combiné à l’humidité ambiante (et c’est un euphémisme que déclarer que le climat de Taiwan est humide!) se transforme en……………………………………acide sulfurique!

  3. Lolo dit :

    Des Cobra auraint p-ê été un meilleur choix.

    • Frédéric dit :

      Ils en ont déjà 🙂 Commandé en deux fois à un total de 63 AH-1W livrés à partir de 1993. La brigade ayant les Apache était précédemment équipé avec ceux ci. La seconde Air Brigade en service les a tous regroupé.

  4. Raymond75 dit :

    Cela ne fait aucun doute : les 29 hélicoptères taïwanais et la cinquantaine (?) d’avions ‘de supériorité aérienne’ seront capables de s’opposer à une éventuelle invasion d’un pays de 1 300 000 000 habitants !!! La gloriole militaro nationaliste relève de la culture de bande dessinée.

    • PK dit :

      @ Raymond75
      .
      Un capitaine, en 1950, qui ne vous connaissait (heureusement, sinon, il n’aurait pas réussi) à arrêter toute l’armée vietminh qui déferlait depuis Cao-Bang après avoir massacré le 1er BEP, 1 Tabor Marocain et un autre bataillon de Légion (plus des menus fretins dont je ne me souviens plus). Il y avait plus de 10 000 viets.
      .
      La capitaine était à la tête d’une bête compagnie de Légion (même pas para). Il avait récupéré une autre compagnie, des disciplinaires Sénégalais (autant dire la crème de la racaille d’alors). Ils étaient 200. Et deux canons de 75.
      .
      Les Viets se sont cassés le nez sur eux pendant deux jours d’affilés, en se faisant hacher sur place. Ils sont partis la queue entre les jambes (heureusement qu’ils avaient massacré 3 bataillons avant sinon Giap aurait été le looser que l’on connait, l’homme aux trois victoires seulement : Cao-Bang, DBP et 1975… et aux 2 ou 4 défaites par an pendant 40 ans).
      .
      Pour info, le gars s’appelait Mattéi (et avait un peu anticipé la loose des hautes sphères pour la « retraite » de Cao-Bang).
      .
      Comme quoi, avec un peu de motivation, beaucoup de préparation, et un peu d’anticipation, on peut faire beaucoup avec peu, pour mal paraphraser un ancien alcoolique anglais, amateur de cancer du poumon.

      • jean pierre dit :

        la légion en marche au petit matin: habitude ou…?

        https://www.youtube.com/watch?v=eFJ0u4mfZ04

      • Raymond75 dit :

        C’est vrai, c’est pour cela que la France a gagné la guerre d’Indochine.

        • PK dit :

          Ce n’est pas le sujet.

        • Carin dit :

          À Raymond 75
          Imaginez que les troupes françaises se trouvant dans la cuvette de Dien bien phu aient été ravitaillés en munitions???
          Vous oubliez que le Viêt-cong n’a pu descendre dans cette cuvette qu’apres le tir de la dernière cartouche française… sinon nada. De plus c’est probablement dû aux américains qui ont fait pression sur nos politiques d’alors pour que cet « abandon » se fasse, nos
          « amis » voulaient faire la demo de leur force….

          • Caius Marius dit :

            A Carin. Va falloir sérieusement relire vos livres d’histoire sur Dien bien Phu. Car on aurait jamais du se positionner la donc merci aux grades qui ont eu cette idée brillante et dont l’histoire doit oublier les noms. Ensuite les américains devaient nous offrir une protection arerienne mais ils nous l’ont fait a l’envers et de Gaulle est sorti de l’otan en 1966 a cause de ca.
            RIP pour tout ceux dont le courage sén faille les amener a la tombe ou en deportation.

    • Castel dit :

      Alors, on pourrait se demander pourquoi ils ne l’on pas envahie depuis longtemps !!!
      En fait, il ne faut pas oublier qu’il y a quand même environ 200 Km de mer à traverser, avec les îles Pescadores au milieu…..
      Donc, pour pouvoir envahir une île de la taille de Formose, il faut une sacré logistique, que jusqu’à présent les Chinois n’avaient pas
      Ils ont bien fait un effort en se dotant d’un avion de transport moderne avec le Y 20
      Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres !!!
      quand à se rendre maître d’un port en eau profonde, il ne faut pas y compter, du moins tant que les Américains contrôleront le bras de mer séparant la Chine de Formose….

      • Ulysses S. GRANT dit :

        @ Castel
        « Ils ont bien fait un effort en se dotant d’un avion de transport moderne avec le Y 20 »
        Vous ne devez pas lire grand chose sur le sujet…
        Ils ont fait aussi beaucoup d’effort pour améliorer leur marine et leurs troupes de marine, quantitativement et qualitativement.
        Exercices amphibies, mise en service de nouveaux bâtiments, d’un porte-avions et bientôt de deux, etc.
        Tout ça sans compter leur force de missiles et l’aviation basée à terre, car 200km, c’est pas la mer à boire 🙂
        Donc je ne crois pas que ce soit une question de moyens, mais plutôt de calcul. Ils attendent leur heure, le Chinois est patient.

        • Nico St-Jean dit :

          Moi j’ai lu des dizaines d’heures sur les capacités chinoises et je vous dis qu’attaquer Taïwan jusqu’au bout fera de la Chine une gagnante, mais une gagnante affaiblit avec le bras et la jambe en moins … Avez-vous au minimum regardé les capacités taïwanaise ?

          • Ulysses S. GRANT dit :

            @ Nico Saint-Jean
            Qui vous parle d’attaquer Taïwan ? Les Chinois ont-ils envahi Honk Kong ou Macao ? Non, ils ont patiemment attendu leur retour dans le giron de la mère patrie.
            Je précise le contexte des forces car à priori Castel ne connaît pas trop le sujet.
            Il n’est pas possible de nier la montée en puissance des armées chinoises, c’est d’ailleurs un sujet d’inquiétude pour ses voisins ou les américains.
            Quant aux capacités taïwanaises, excusez-moi, mais elles ne sont pas terribles, la plupart du matos est assez vieux, ils ont même encore deux sous-marins qui datent de la Seconde Guerre mondiale, et les deux autres plus récents…ont 37 ans !
            Et ce sans parler de la disponibilité qui on le voit avec les hélicoptères est aussi calamiteuse que chez nous.

    • Frédéric dit :

      Raymond75, internet était censés devenir la bibliothèque du Monde pour l’éducation des masses. Cela vous arrive de faire usage de votre moteur de recherche sur des sites  »sérieux » avant d’écrire ? L’OdB de Taiwan est publique pourtant !

  5. Lagaffe dit :

    Je ne voudrais pas paraître pessimiste mais la durée de vie de ces appareils face à des milliers de manpad des troupes d’invasion, des missiles AA de la chasse et aux missiles mer-air de la flotte chinoise, sous réserve que leur base ne soit pas préalablement détruite par une pluie de missiles balistiques, est très faible.
    Seule la possession d’armes de destruction massive ou l’assurance d’un soutien militaire américain associé à un blocus économique (de moins en moins crédible) peut dissuader la Chine de s’emparer de Taïwan.

    • Polymères dit :

      La guerre a souvent montrée des surprises relativisant le rapport de force d’avant la bataille.
      Les chinois aussi nombreux qu’on qu’ils peuvent être, aussi bien qu’ils peuvent défiler devant les caméras, ils n’ont pas l’expérience de la guerre. Il suffit de prendre la dernière guerre qu’ils ont faits, contre le Vietnam, ils avaient beau avoir le nombre avec eux, ils ont échoués, pourtant il n’y avait qu’une frontière à traverser et non un bras de mer.
      Bien entendu que les chinois ont une masse humaine, qu’ils ont une industrie militaire permettant d’acquérir des armes et de construire rapidement des choses, mais ça ne fait pas tout. Ce modèle là, les chinois eux même le remettent en question, réduisant depuis des années par vague de centaines de milliers, la masse humaine, une masse humaine qui globalement est plus proche militairement de notre gendarmerie en terme d’équipement et d’expérience, une armée pour maintenir l’ordre dans les rues, au Tibet ou ailleurs. Bien entendu dans les défilés et autres, ils montrent les blindés et les troupes bien équipés, mais il ne faut pas nier la réalité de la plupart des militaires dans les provinces qui tiennent garnisons. Une armée de terre massive qui est encore largement équipée d’anciens matériels (même si comme je l’ai dis, on mettra en avant ce qu’on veut bien mettre en avant pour dissuader le « monde ») et la réduction de la masse est directement liée à l’élimination sans remplacement des unités disposant de ces vieilles choses, ils font comme nous, comme tout le monde, ils préfèrent acheter moins mais mieux et un grand flou domine sur les quantités réelles.
      .
      Mais d’une manière générale, quand il convient d’analyser un conflit avec Taiwan, il ne sert à rien de comparer les deux armées sur le papier. Il faut prendre en compte la réalité d’un tel conflit, c’est à dire pour la Chine de réussir un débarquement et pour Taiwan d’empêcher un tel débarquement ou d’y repousser/éliminer les premières forces débarquées.
      Peu importe combien la Chine dispose de chars, de canons et autres, la plupart de tout ça ne sert à rien et ce n’est pas sans raison que l’effort principal des chinois se fait au niveau de la marine. Mais cette marine est-elle suffisamment importante pour assurer un débarquement sans problèmes? Bien entendu dans une confrontation ouverte, les chinois passeront par une phase préventive, celle visant à préparer le terrain, à éliminer la marine Taïwanaise, son aviation et autres, par la mer, les airs et les missiles. Mais il ne faut pas non plus prendre Taïwan comme sans défenses, pour mettre en échec une tentative d’invasion chinoise, ils n’ont pas besoin d’anéantir l’armée chinoise, quelques navires, quelques navires, quelques avions créant une contrainte anti-aérienne forte pour les chinois, l’élimination des premières troupes chinoises débarquées ,il n’y en aura pas 1 millions qui vont débarquer en 1h, faut rester lucide, un débarquement serait de l’ordre de quelques milliers pour la première vague avec quelques dizaines de blindés, nous ne sommes plus en 44, aujourd’hui un missile guidé fout en l’air une barge, un missile anti-navire transporté sur un camion (comme les Taïwanais en ont) fout en l’air un destroyer ou un grand navire amphibie, sans compter des avions, des hélicoptères, des navires, qui peuvent toujours être présents avec des Patriots qui peuvent avoir mis en échec une attaque préventive sur les aéroports ou tout simplement que les bunkers auront protégés ces aéronefs. Les taiwanais ont des systèmes mobiles qui compliquent très clairement les choses pour les chinois dès le lendemain d’une confrontation. Un apache peut se poser n’importe ou et peut très bien surprendre l’ennemi dans un débarquement tout en passant inaperçu pour les radars des destroyers car l’environnement de l’île le vol à basse altitude peut esquiver des radars qui sont sans doute plus efficace su un horizon dégagé et avec des avions évoluant a plus grande altitude.
      Ce n’est donc pas si évident que les chinois réussissent leur débarquement, d’autant plus comme vous le signalez, les américains pourraient intervenir. Car là aussi est un grand problème chinois, celui d’être un agresseur contre lequel une réponse internationale peut être légitime, du point de vu militaire, économique et autres. Le chinois s’ils devraient prendre Taïwan de force, devraient le faire rapidement, ils n’ont pas le temps avec eux et ne joueront pas sur une usure car en face on se mobilisera contre eux, les américains se mettront en ordre de bataille et livreront sans doute des armes, les japonais, les vietnamiens voir les coréens se mettront eux aussi sur leurs gardes. Les chinois, même s’ils ont une grande armée et de gros moyens ne sont pas du tout en situation avantageuse pour prendre Taïwan de force, car il y a des risques et il y a surtout beaucoup à perdre pour le jour d’après vis à vis du reste du monde. Ce qui fait qu’un coup de force chinois est peu probable et qu’ils chercheront plutôt à étendre leur contrôle stratégique de la région, à vouloir que les USA et d’autres abandonnent Taïwan et que cette dernière tombe d’une manière « hybride » sous l’aile chinoise.

      • Victoire 1 dit :

        @Polymères, je partage votre analyse. Je rajoute que d’après plusieurs publications, Taiwan possèderait une dizaine de tête nucléaire. L’anéantissement des villes côtières chinoises devrait les faire réfléchir…

      • Caius Marius dit :

        A Polymère
        Ceci dit Taiwan a tout faux pour gagner du temps. Car aux lieu de former une armée avec autant de commandos et snipers que possible pour mener une guerre d’usure et attendre la cavalerie américaine ils mettent de l‘argent sur du hardware qui sera détruit par les commandos chinois qui s’’attaqueront en priorité a ces cibles, aux central électriques, pylônes télécommandés pour le GPS et autres infrastures vulnérables. Sans conter les satellites qui seront détruits alors les apaches sans GPS ca va être complique à manœuvrer.

  6. Clavier dit :

    Dans la liste des hypothétiques conflits à venir, c’est celui de l’agression de la Chine contre Taïwan qui est de loin le plus probable …..

    • Pluton dit :

      a voir… la chine pourrait etre tente sous certaine conditions, comme l’ouverture de taiwan a des troupes us. Sinon la chine a une strategie sur le long terme, la montee economique de la chine va de plus en plus limiter leurs marges de manoeuvres…et puis un jour une » pax china » et demain des sanctions ou des menaces de sanction de pekin suffiront a rendre tout le monde accommodant, a l’image des pratiques des usa.

    • Arno dit :

      Oui quand viendra le temps ou la chine décidera de répondre à cette question : whos is the boss now? en asie pacifique, il y a fort à parier que les Taiwanais en paieront les pots cassés et serviront d’exemple pour mettre le voisinage d’accord..
      Je dirais pour ma part, 5-10 ans ils auront alors deux groupes de porte-avions nucléaires opérationnels, plus les deux actuels à propulsion classique même si pas encore opérationnels, tout un catalogue de missiles haute vélocité et autre réjouissances high tech

    • aleksandar dit :

      Dans la liste des hypothétiques conflits à venir, c’est celui de l’agression de la Chine contre Taïwan qui est de loin le moins probable …..
      Attendre que le fruit mur tombe, car il finira par tomber tout seul.
      Ces Occidentaux, toujours trop pressés.

      • Cobra_11 dit :

        Je vis en occitanie, cela ne fait pas de moi un être pressé.

      • RUFFA dit :

        Dans ta petite tête tu n’as pas émis l’hypothèse inverse : ton fruit mûr qui tombe ( La Chine qui s’ouvre à la démocratie !) Taïwan est une démocratie et la Chine une dictature et toi ça te plairait bien que Taïwan se casse la gueule ! Quelle sale mentalité ! Ne te réjouis pas trop vite Taïwan à une forte armée et son économie est florissante et puis rappelle-toi la fable de David et Goliath !

  7. Le Breton dit :

    Dire que la France a tenter d’empêcher une invasion chinoise de Taiwan au 19ème siècle…pour s’en emparer.

    • Phratonic dit :

      même aujourd’hui, la France a tenté d’empêcher une invasion chinoise de Taiwan, avec le CDG sans hélices.

      • tschok dit :

        Oui, mais le CDG sans hélices est beaucoup plus discret.
        .
        Il y a eu une énorme incompréhension à propos de cette affaire: il s’agissait en réalité de tester un nouveau mode de propulsion révolutionnaire.
        .
        On l’a maquillé en échec cuisant pour tromper les services de renseignement adverses, mais le système est aujourd’hui pleinement opérationnel.
        .
        En tout cas, c’est ce que je dirais si j’étais un porte-parole de la marine et qu’on devait m’interroger sur ce sujet. Honni soit qui mal y pense.

    • MD dit :

      Les Chinois étaient déjà sur place. Les Français n’ont donc pas tenté d’empêcher une invasion. Ils ont fait le blocus de l’île principale et ils se sont emparés de l’archipel des Pescadores, qu’ils ont ensuite restitué aux Chinois. En tout cas , les Français ont été bien plus appréciés que les Chinois par les autochtones . Car il ne faut pas oublier qu’à l’origine , le peuplement de Taïwan n’était pas chinois.

      • Amida dit :

        @ MD: En effet: le peuplement original de l’île est malais. Ensuite, une immigration saisonnière chinoise de travail, aux XVIIIe et XIXe siècle a donné naissance, en plus, à une population hybride. L’île de Taïwan/Formose a toujours été plus ouverte au monde extérieur, psychologiquement et politiquement, que la Chine continentale.

  8. heaume44 dit :

    Au fait, on sait où en est le MCO des matériels en dotation dans les forces armées de la RPC (République Populaire de Chine) ?

  9. Pascal (l'autre) dit :

    Et si un deal avait été secrètement négocie entre les States et la Chine! On ne change rien concernant la Corée du Nord et vous laissez Taïwan en l’état. Les relations entre états doivent plus souvent que l’on pense ressembler à des comptes d’apothicaires!

  10. Phratonic dit :

    les occidentaux connaissent rien sur l’Asie,
    il y a eu un moment, ils parlent le petit Kim est très mauvais, ils croient q’u’ils connaissent bien les deux Corées.
    Puis 2 mois après, le deux Corées sont très bien ensemble sans intervention des occidentaux,

    • Frédéric dit :

      Les asiatiques ne connaissent rien de l’Occident. Vous le prouver avec ce commentaire.

      • Phratonic dit :

        Vous le  » prouvez  » avec ce commentaire.
        apprenez bien le français !

        • Dommage dit :

          N’empêche qu’il a raison, l’ignorance est réciproque.
          Dans mon travail je suis très souvent en contact personnel avec des chinois, vietnamiens, coréens… Et ils connaissent aussi mal la France et l’Europe que je connais mal la Chine et l’Asie.

          • Phratonic dit :

            pour trouver des asiatiques qui parlent, écrient bien français, anglais, il y en a plein,
            combien de français parlent écrient chinois ? quasiment personne.

  11. Frédéric dit :

    La meilleure défense low cost actuelle contre un débarquement amphibie reste l’artillerie côtière (missiles inclus) et des mines-torpilles intelligentes comme les CAPTOR.
    Pour une attaque parachutiste, si des commandos peuvent atterrir appuyez des agents infiltrés style spetnaz lors d’une opération surprise, Taïwan a assez de DCA pour empêcher des opérations de grand style.

  12. Affreux Jojo dit :

    Les Chinois s’amusent avec de la gesticulation militaire. C’est plus un facteur de cohésion national(ist)e qu’une volonté réelle d’en découdre. Ils savent que le temps joue pour eux. Taiwan est Chinois et redeviendra chinoise un jour ou l’autre. Point.

  13. Amida dit :

    On voit bien ce que l’armée de Taïwan compte faire de ses Apaches: le couple radar Longbow (8-12 km de portée)/missile Hellfire à guidage radar (8 km de portée) sera meurtrier pour les embarcations de débarquement chinoises, spécialement en cas d’approche nocturne, ou par temps de brume, ou par temps pluvieux. C’est à dire les conditions recherchées ordinairement dans le cas d’une attaque amphibie pariant sur l’effet de surprise. Les embarcations de débarquement n’étant généralement que peu ou pas protégées, assez lentes, et chargées de troupes et de matériel, on imagine le résultat. La roquette Hydra peut avoir la même utilisation à plus courte portée. En fait, l’Apache servira de « batterie côtière » à déploiement ultra-rapide destinée à contrer une mini-invasion par surprise visant les points sensibles de l’île de Taïwan; débarquements servant de préliminaire à une opération de plus grande importance, plus massive et plus facilement repérable depuis Taïwan.
    https://www.northropgrumman.com/Capabilities/LONGBOWFireControlRadar/Pages/default.aspx http://www.radartutorial.eu/19.kartei/08.airborne/karte031.en.html https://fr.wikipedia.org/wiki/AGM-114_Hellfire

    • mayce dit :

      de simples postes de tir Milan ou Hot feraient le taf je pense . ou au pire des missiles montés sur des camions .. faire voler des gunship de nuit au dessus de la mer , c’est un peu risque comme strategie non?

      • Amida dit :

        @ mayce: Des postes de tir ATGW feraient, en effet, l’affaire… mais, en cas d’attaque surprise, ils ne seraient pas là où en aurait besoin. Les missiles antichars terrestres sont là où sont les fantassins qui les utilisent. Dans ce cas, en temps de paix, dans leurs casernes; et non sur la côte, prêt à tirer. En outre, un système antichar d’infanterie n’est pas doté de radar d’acquisition de cible, le tireur ne repérera donc pas sa cible dans la brume ou derrière un rideau de pluie. L' »Apache » comble tous ces manques: il peut décoller en urgence d’une base unique, se trouver en quelques minutes près de la zone où une approche ennemie est suspectée, il repérera ses cibles maritimes à une dizaine de km de distance (tout en demeurant dans les terres, à l’abris d’un bâtiment) dans la nuit ou le brouillard; il pourra les frapper à cette distance puisque ses missiles Hellfire sont guidés par son radar d’acquisition de cible. La portée de son armement permet à l' »Apache » d’agir sans se risquer au-dessus de la mer. Pour les frappes au-delà de 10 km, en mer, l’aviation et la marine de Taïwan sont équipées d’excellents missiles antinavires. Effectuer une opération de débarquement sur une côte ennemie en profitant de conditions météorologiques peu clémentes figure dans les manuels de l’armée chinoise depuis au moins les années soixante.

    • Phratonic dit :

      les occidentaux croyaient leurs armes sont très fortes,
      F-22, Rafale, hélicoptère Tigre….
      pourtant ils sont à genoux devant les talibans, les derniers utilisent que des bombes artisanales, AK-47, hélicoptère Tigre est devenu un tigre en papier sous la pluie.

      • Amida dit :

        @ Phratonic: Sur terre, c’est exacte. Une arme simple peut faire l’affaire. Sur mer, ou dans les airs, dans la zone de combat principale, la moindre défaillance technologique se paie cher. Pour Taïwan, l’essentiel est: empêcher les troupes communistes de paralyser la défense de l’île par une action de surprise, puis empêcher un débarquement en force. Les « Apaches » pourront être décisifs en cas d’action de surprise, et pourront encore être intéressant par la suite.

      • is dit :

        On s’en fiche un peu que notre Tigre soit perçu comme une Tigre de papier sous la pluie par les Talibans, vu ce qui pleut en Afghanistan…

      • Pascal (l'autre) dit :

        Hilarant! vous vous permettez de reprendre un intervenant pour une faute de conjugaison! Apprenez donc à parler Français! votre diarrhée verbale prouve que vous avez de gros effort à faire en la matière! Et en ce qui concerne vos posts il faudrait développer car à part dire que les occidentaux sont cons et ont du matériel de merde on ne pas dire que l’on apprend grand chose à part votre propagande pro Pékin

  14. Valère dit :

    Dans ta petite tête d’occidental, tu n’as pas non plus compris que la démocratie n’est pas l’unique forme de gouvernance sur cette planète et que de toutes les façons il y a des peuples qui ne sont pas formatés sa mise en place.
    .
    J’ajouterai que sur la scène internationale, il suffit de voir le comportement de certain pays qui prétendent défendre la démocratie pour comprendre que cette histoire n’est qu’un leurre et qu’ils s’en moquent éperdument lorsqu’une situation ne les arrange pas.

  15. tschok dit :

    Je ne comprends pas pourquoi vous voulez tous que la Chine envahisse Taïwan.
    .
    Elle râlerait contre quoi, après l’avoir fait? Et si elle échouait?
    .
    Dans la vie, il est important d’avoir un doudou. Si vous supprimez le doudou, après vous êtes désœuvré. Et le désœuvrement, c’est le début de la décadence. Alors que si vous avez un doudou, comme cette psychose d’invasion, vous pouvez faire tourner le commerce.
    .
    Par exemple, vous pouvez demander à Boeing de fabriquer 30 hélicoptères Apache qu’il faudra maintenir dans des conditions difficiles. Donc, beaucoup de MCO à facturer. Et tout le monde est heureux. Y-compris cette charmante jeune femme, qui devient pilote.
    .
    Vous comprenez bien que dans un tel schéma, la guerre est l’option la plus imbécile, non?