Washington tente de convaincre Ankara de renoncer au système russe de défense aérienne S-400 au profit du Patriot

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. wagdoox dit :

    Dans le meme temps, les US sont entrain de faire le nécessaire pour faire une exception à l’Inde qui elle aussi achète le S400. Donc qu’ils arrêtent avec cette histoire technique.
    Personne ne verrait rien vendre à ce pays, un jour on tape un avion russe, le lendemain on achète russe, le surlendemain on tape Assad et le weekend on s’amuse à créer les conditions du guerre civile en Allemagne.

    • Castel dit :

      D’accord, mais l’ Inde ne fait pas partie de l’OTAN, et ses achats de matériels militaires Russe, ne datent pas d’hier….

    • Greg dit :

      Au léger détail près que l’inde n’a pas d’avion de combat us mais beaucoup de russes (et français) et ne fait pas partie de l’otan….
      À vouloir a toute force dénigrer les us… Comme s’il n’y avait pas assez de bonnes raisons, il faut être inventif

    • TINA2009 dit :

      Bsr Wagdoox !

      Je partage votre réflexion !

      Aussi , comme dit un frère soldat et une soeur camarade :  » pourvu que ca dure !!!  » .
      Soit ils savent qu’ils arriveront à convaincre, car il dispose d’arguments essentiels , soit il joue !
      En attendant :  » Gloire à ERDOGAN et son équipe ! Gloire à TRUMP et son équipe !  »
      Ce sont des créateurs purs , chacun dans leurs domaines et catégorie respectives !

    • terrien dit :

      L’inde n’as pas de F35 et ne fait pas partie de l’OTAN, ce n’est donc pas du tout la même situation…

    • Rigel dit :

      Quelles conditions de guerre civile en Allemagne ?
      ça ce passe dans votre tête…
      Vous êtes un de ces Trumpistes ?
      Si c’est le cas, c’est une honte….

      • Auguste dit :

        L’ambassadeur des US en Allemagne fricote avec l’extrême droite allemande.Suivant en cela la politique de son patron Trump, qui soutient les « démocraties »musclées des pays de l’est,dans le but de déboulonner Merkel et faire exploser l’Europe,qu’il méprise ,parait-il.En cela rien n’a changé dans la politique US.Ils ont toujours adoré et soutenu les dictatures,qu’elles soient sud-américaines ou européennes.

        • TINA2009 dit :

          Bsr Auguste !

          A nouveau , l’allemagne représente un danger pour les USA !

          MERKEL ne veut plus se soumettre ! et nombre d’allemands également !
          Ceci n’est , de nouveau plus admissible !
          Tous les appuis allemands seront les bienvenus pour notre suzerin , notre bien aimé TRUMP et son Fils Spirituel, Français qui plus est !
          GLOIRE A TRUMP ! LONGUE VIE A NOTRE EMPEREUR ADORé !
          Sans lui , notre degré d’indigence serait beaucoup plus élevé!
          GLOIRE A NOTRE BON EMPEREUR !
          Mais , SURTOUT , GLOIRE AUX NON MENTIONNES CREATEURS !

    • Nico St-Jean dit :

      Pa de F-35 pour l’Inde et cette dernière ne fait pas parti de l’OTAN .. Aucun rapport entre les 2 cas.

    • Valère dit :

      Pour moi l’OTAN est un instrument commercial pour l’industrie de défense américaine.

      • JP dit :

        Il faut pas non plus enlever sa qualité initiale qui était de protéger d’agression externe (Pacte de Varsovie), et que la dissuasion nucléaire fournie par certains pays OTAN ont permis d’éviter des guerres depuis 1949…

    • JP dit :

      Le risque étant la transmission de signature radar caractéristique du F35 aux Russes, il est compréhensible que ces deux choix ne soient pas souhaitables.

  2. Poorfendheure dit :

    La mise à feu du Patriot est dépassée…

  3. Vince dit :

    Va falloir qu’ils fassent dans la promo s’ils veulent caser leur camelote en Turquie : 4 Patriot achetés, 1 Gülen gratuit.

  4. Castel dit :

    Les « Patriot » ne s’était pas révélé très efficaces, lorsqu’ils avaient utilisés pour intercepter les « Scuds « que Sadham hussein, avait envoyé vers Israel, lors de l’opération  » tempête du désert », sans doute en espérant obliger les Israéliens à intervenir dans le conflit…..
    Les Américains envoyés sur place n’avaient réussi à intercepter qu’environ la moitié d’entre eux…
    Bien sûr, ils ont du être améliorés depuis, mais, que valent-ils vraiment par rapport aux S 400 ?

    • Albatros24 dit :

      Ou aux MAMBAs..

    • Castel dit :

      « lorsqu’ils avaient été utilisés »

    • Remy dit :

      Et que vaut le s-400 actuellement, reellement ?

    • MD dit :

      Bonne question. Les Patriots ont déjà été utilisés plusieurs fois en opération et continuent de l’être . Alors que valent réellement les S 400 pour lesquels ce n’est pas le cas?

    • dolgan dit :

      Le S400 est combat proven?
      Sinon, on (nous humbles civils )a aucun moyen d’évaluer les capacités du S400.

    • Thaurac dit :

      Les patriots font le job et sont constamment améliorés (surtout depuis la guerre du golfe,et par exemple en arabie saoudite où des dizaines ont été tirés sur les missiles iranaiens, pardon, houtis (très connus comme fabricants de missiles, en plus d’être bergers..).
      Par contre le s400 en opération, rien, nenni, hormis le baratin classiques des vendeurs russes…

    • Rigel dit :

      C’était en 1990 bonhomme, depuis, 28 ans se se ont passés, c’était la première génération de Patriot
      Les connerie ça va un moment, faut pas pousser….. On commence à perdre patience avec des gens comme vous….
      Le dénigrement permanent est lassant, insultant…
      Vous l’avez vu fonctionner le S400 ? Vous êtes un de ses servants, serviteur de Poutine comme le Trump ?
      Non ? Dans ce cas on écrase, on verra bien si une guerre Otan Russie devait éclater, ce sera le jour de vérité, d’ici là on fait confiance dans notre armement, pas celui de Poutine, à moins que vous ne soyez agent russe comme Maria Butina

      • Castel dit :

        Je ne sais pas si cette réponse m’était adressée, mais 2 remarques quand même ;
        d’abord, les « Scuds » utilisés par les Irakiens étaient considérés à l’époque comme dépassés, les Russes en ayant de bien plus performants, mais qu’ils gardaient pour eux !!
        ensuite, j’ai bien précisé dans mon intervention que les « Patriot », avaient forcément progressé depuis, mais à plus forte raison, les missiles qu’ils auraient à intercepter aussi !!!

      • jean pierre dit :

        olala ! calmez vous un peu! On dirait que vous salivez rien qu’à l’idée d’une confrontation..
        Vous ne seriez Mar**oir dans d’autres blogs?

      • Pascal (l'autre) dit :

        Le jour de la confrontation avec la Russie! Nous serons au mieux en osmose avec la nature sous forme gazeuse! ou transformé en merguez oublié sur un barbecue!
        Il n’y aura ni gagnant ni perdant!
        Bulletin météo de ce jour « béni » à venir:

        Paris, New York, Londres, Moscou, Madrid, etc, etc.…………… 1 million de degrés, temps particulièrement ensoleillé!

    • Nico St-Jean dit :

      @ Castel

      Les Patriot de 1991 étaient les premiers systèmes de leurs genres, les premiers systèmes anti-missiles à avoir jamais servis au combat. Normal qu’il y ai eu des ratés non ?
      .
      Depuis, les Patriot PAC-2 GEM/T et PAC-3 ont eux un taux de réussite de 100% (sur 10 à 20 TBM lancés) l’ors de Iraqi Freedom et au 14 novembre 2017, les PAC-2 GM/T/PAC-3 saoudiens avaient intercepter plus de 150 TBM en 18 mois : https://www.defensenews.com/digital-show-dailies/dubai-air-show/2017/11/14/raytheon-saudi-based-patriots-intercepted-over-100-tbms-since-2015/
      .
      Et avec un taux de réussite en Arabie de 100% : https://whitefleet.net/2016/07/16/raytheon-claims-100-success-rate-for-patriot-missiles-in-saudi-service/
      .
      Les seules choses qui tombent sur l’Arabie sont des débris de dérivés de SCUD, d’intercepteurs Patriot, ou un raté lorsque l’intercepteur d’un PAC-2 GEM/T à plongé vers le sol au lieu de s’autodétruire après cibles abattu.
      .
      Les EAU semblent avoir exactement le même succès.
      .
      « Bien sûr, ils ont du être améliorés depuis, mais, que valent-ils vraiment par rapport aux S 400 ? »
      .
      En anti-aérien, le Pactriot PAC-3/MSE ne vaux rien face à un S-400 puisque ce n’est pas un système AA mais ABM.
      .
      En anti-missile : Patriot : des centaines de missiles balistiques interceptés, avec un excellent taux de réussite depuis la mise à jour PAC-2 GEM/T. S-400/S-300 = zéro missile balistique abattu .. zéro, zoro, niet, nada 🙂 De plus, chaque lanceurs Patriot PAC-3 emporte 4x plus de missile que le lanceur S-400.
      .
      Donc, si la Turquie veut absolument une bonne DA en plus de l’anti-missile, un duo SAMP/T (ASTER 30 portée AA de 120 km) et PAC-3 MSE ferait largement l’affaire pour se passer du S-400.
      .
      Sinon le nec plus ultra serait plusieurs AEGIS Ashore comme va le faire le Japon. Ainsi vous pouvez utilisé le SM-3, SM-3IIA/B, SM-6 (porté AA de 496 lm, tester pour abattre des missiles balistiques plus rapide et puissant que le PAC-3)
      .
      Par contre, la Turquie devrait se mettre à genoux face aux USA **ET** l’UE de façon significative et définitive, sans parler des milliards qu’ils devront mettre. Donc, l’AEGIS Ashore, on oublis.

      • Castel dit :

        Ce que vous signalez est à la foi documenté et intéressant, mais, lorsqu’il est évoqué plus de 100 missiles interceptés, cela s’étale dans le temps, et je serais étonné qu’il y ait plus d’un missile tiré à la fois….
        Alors, que durant la guerre du Golfe, les Irakiens en tiraient parfois plusieurs simultanément….
        C’est dans ces conditions que les nouveaux « Patriot » seraient intéressant à observer, par rapport à des missiles modernes……et les S400 aussi, bien entendu !!!

        • Nico St-Jean dit :

          @ Castel

          « mais, lorsqu’il est évoqué plus de 100 missiles interceptés, cela s’étale dans le temps, et je serais étonné qu’il y ait plus d’un missile tiré à la fois…. »
          .
          Lisez ce que je vous ai envoyez, les Patriot en Arabie ont intercepté des salves de 6 et 7 missiles balistiques simultanément. Sinon c’est 150 missiles sur 18 mois.
          .
          « C’est dans ces conditions que les nouveaux « Patriot » seraient intéressant à observer, par rapport à des missiles modernes……et les S400 aussi, bien entendu !!! »
          .
          Et bien, déjà pour comparer, il faudrait qu’au moins un seul autre système ABM moderne ait réussie à abattre un missile balistique, ce qui n’est pas le cas 🙁 ..

  5. petitjean dit :

    C’est bon de rire !
    allez , on rigole :
    « …l’affaire Turquie-S400 est aggravée, – considérablement pour les USA, – par le fait que ce pays a acheté aussi des F-35, la merveille des merveilles de l’arsenal US bardée de secrets de fonctionnement et d’opérationnalité, à un point tel que nul ne sait exactement de quoi cet appareil est capable, s’il est capable effectivement d’effectuer ses missions, s’il est effectivement opérationnel, – bref, s’il existe bel et bien… On sait qu’il y a déjà une querelle entre la Turquie et le Congrès à propos de l’achat des S-400, le Congrès voulant en représailles interdire la livraison des F-35 à la Turquie (bien que deux aient déjà été livrés aux Turcs, mais qu’ils restent consignés aux USA au moins pendant deux ans, pour “essais” divers et parce qu’on y mange mieux…).
    Il y a un autre aspect à cette querelle, lequel est si extrêmement technique qu’on a peine à s’y retrouver, – et à notre avis, la même chose pour les techniciens US eux-mêmes, qui en sont à chercher à comprendre comment le F-35 fonctionne exactement, et s’il fonctionne d’ailleurs… La présence proche, la proximité de S-400 et de F-35 (en Turquie) pourraient en effet conduire à un “espionnage” impuni du F-35 par le S-400, selon les explications extrêmement bureaucratiques et hermétiques, sinon “magiques” qui nous sont données ; qu’est-ce que c’est que la proximité ? De quoi parle-t-on ? De kilomètres, d’ondes mystérieuses, d’envoûtement peut-être…  » (…..)

    http://www.dedefensa.org/article/lotan-vendra-us-ou-ne-sera-plus

    • Chef Chaudard dit :

      Article sans intérêt. Les raisons techniques qui inquiètent les Américains sont évidentes: les Turcs devront donner des informations aux Russes et faire des essais avec le F-35, ne serait-ce que pour qu’il soit « reconnu » par le système S-400 comme « ami ». Ces caractérisations permettront aux Russes de développer une « signature » du F-35 et donc de le détecter et identifier en cas de conflit.

      Le F-35 n’est pas invisible, il est plus ou moins furtif à certaines ondes radar. Et, justement, le S-400 en possède plusieurs types, travaillant dans plusieurs bandes. il est très probable qu’il soit déjà capable de détecter un F-35, mais pas forcément de l’identifier comme un avion, ni d’en définir avec précision la position, la vitesse et la direction. Avec une « signature » connue, il sera à même de calculer ces paramètres en fonction des signaux reçus. Il sera en capacité de l’identifier, d’en déterminer l’attitude, donc la direction où il vole et ainsi de le suivre (d’en déterminer la position probable) même si le signal est faible ou perdu momentanément.

      D’autre part, il sera possible de déterminer quelles sont les positions et réglages des radars à même de détecter au mieux un F-35 et de définir des procédures d’interception adaptées.

      Bref, c’est donner aux Russes les moyens de se défendre contre le F-35. On peut comprendre que l’OTAN étant précisément destinée à protéger l’Europe de la Russie, et les nations qui utilisent (utiliseront…) l’appareil étant amenées à se frotter à des systèmes vendus par les Russes lors d’éventuelles interventions, ce genre de secret soit bien gardé.

  6. Trolga dit :

    message à peine voilé :  » soit vous achetez US, soit vous n’aurez pas les F35 que vous avez payés  »
    message valable pour tous les pays d’ailleurs

    • Rigel dit :

      Popov en fait autant, et en a fait autant sinon pire

      Trolga à consonance soviétique….
      Si la Turquie veut se faire plaisir avec du Matos russe, OK, mais elle quitte l’Otan, pour faire un pacte d’Ankara peut être avec assad, Rohani, Poutine…. Ils vont bien ensemble
      Trump s’est mis sur la touche en se tirant une balle dans la gueule à Helsinki, il peut bien rétropédaler ferme , le mal est dit et fait
      Dans quelques mois au plus, il dégage….

      • Vince dit :

        Ca fait des mois que les crétins, pour utiliser les termes qui vous sont familiers, de votre acabit disent que dans qqs mois il dégage. Donc écrasez. ca fera des vancances à tous les autres.

      • Valère dit :

        Vous n’êtes donc pas fatigués de voir tous les pays de l’OTAN ou presque n’acheter que du matériel US?

    • Nico St-Jean dit :

      @ Trolga

      En cas de rupture de contrat de la part du fournisseur, tout sera entièrement remboursé excepté une partie de la R&D non remboursable sous forme d’une clause que les Turcs ont pris soin de lire avant de signer le contrat ..
      .
      Bien essayé, message valable aux autres « désinformateurs » de comptoir.

  7. Blondin dit :

    et on a signé, enfin Eurosam a signé, un accord avec la Turquie pour le développement d’un nouveau système anti aérien/anti missile… j’avoue ne pas bien comprendre la démarche. Les Turcs vont donc un coup avec les Chinois et leur HQ9, les Russes avec le S400, peut être les US avec leurs PAtriot, qui semble d’ailleurs être le système le moins performant (encore qu’on ne connait pas vraiment le système Chinois) et pour finir les SAMP/T ou leur futur dérivé ! On se fait pas un peu prendre pour des pigeons ??

  8. Kaparzo dit :

    A la base la Turquie voulait acheter des systèmes Us, mais avec le refus des États-Unis, la Turquie s’est tournée vers la Russie, du coup les américains mettent la pression mais c’est trop tard.
    Ils ont fait la même chose avec les drones predator, aujourd’hui la Turquie fabrique elle même ses drones armés.
    La Turquie est un allié de l’OTAN, elle a ses sensibilités dans la region la plus bordélique du monde, mais les intérêts des américains qui sont à des milliers de km passent avant tout.

    • yannus dit :

      Je ne pense pas…
      A la base les Turcs :
      ont soutenu objectivement Daesch contre les kurdes notemment lors de la bataille de Kobané
      Après l’attentat du Bataclan, alors que François Hollande s’apprêtait a agir de concert contre Daesch avec Barack Obama et Poutine, les Turcs ont abattu un S24 russe et ont voulu faire monter la mayonnaise en voulant faire intervenir l’OTAN.
      Les Russes ont traité les Turcs de tous les noms pendant un an, puis après avoir rejoint la coalition internationale et après avoir copieusement bombardé les Kurdes se sont rapporchés des Russes pour faire barrage aux Kurdes et aussi aux Américains en Syrie.
      Pour que cela puisse se faire Poutine a demandé d’Erdogan de lui acheter des S400 sachant que cela allait foutre la merde entre les Turcs et les Américains; il est logique le Poutine.

  9. Pong dit :

    L’OTAN va disparaître. Donc plus besoin de bidule qui s’interconnecte à une alliance en fin de vie.

    • Rigel dit :

      L’Otan ne disparaîtra pas Trump sera dégagé, fired. Et inculpé pour trahison, ça se met en place à Washington..
      Trump n’est pas l’Amérique, il est Trump, il roule pour lui, rien d’autre….
      Capito ping? Ou pong…….

      • atchoum dit :

        @ de Rigel
        Bonjour a lire vos écrits sur ce site , vous êtes excite et très tendu . prenez votre camomille mon grand .vos convictions vous appartiennent certes , mais respecter celles des autres merci .
        Ps mon grand dites moi , sauf erreur de ma part il me SEMBLE que la Grèce aussi a des S300 russe ?
        je reviendrai dans une heure pour lire votre message agressif .

    • RUFFA dit :

      Qui t’a dit que l’OTAN va disparaître ??
      Ton petit doigt??
      Faut te calmer : Trump est un bouffon et les gradés US et le Sénat américain ne cautionnerait une telle connerie

  10. Rigel dit :

    C’est la foire aux trolls sur toutes les pages de ce site, dommage…
    Un concours de beauté pour trolls….

    • R2D2 dit :

      cela a aussi son charme…

    • Romulus dit :

      Comme disait le regretté Pierre Desproges « “L’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi alors que c’est lui !”
      Il en va de même pour les trolls comme @Rigel 😉

  11. Rigel dit :

    Je suis français et suis fidèle à mon pays, ses valeurs démocratiques et de liberté…. Une révolution à eu lieu pour se défaire de l’emprise de la monarchie absolue, il y a eu la terreur, un empire, d’autres révolutions et monarchies, des républiques dont une inféodée au IIIeme Reich durant 5 ans, il n’est pas question une seconde d’obéir aux trolls et poutiniens de ce site et d’ailleurs….la liberté a un coût, il faudra le payer.
    Basta aux connards, vu ?

    • atchoum dit :

      Ha maintenant les intervenants de se site son des connards , il m arrive souvent de ne pas partages les avis des internautes postant leurs avis , mais jamais jamais , je ne les catalogue de connards pro russe pro usa chinois ou israélien .vous avez un problème vous .

      • Pathfinder dit :

        Laissez tomber atchoum, Rigel est un grincheux 🙂
        Blague à part, vous ne faites qu’apporter de l’eau à son moulin en lui répondant…
        .
        « Définition de connard: Insulte désignant quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules. »
        Miroir, miroir, gentil miroir 🙂

    • Castel dit :

      Je ne suis pas loin de partager vos positions, mais en ce qui concerne la dénonciation des trolls ( bien réels sur ce site) il me semble que vous avez tendance à faire des amalgames un peu trop rapidement…..
      Il y a en effet une différence notable entre le dénigrement systématique de certains vis à vis des Américains et de l’OTAN, et le questionnement sur l’efficacité d’un système anti- aérien et anti-missiles, comme le « Patriot »
      L’épisode de son utilisation pendant l’opération « Tempête du désert », n’est évidemment qu’un rappel historique à titre indicatif…..
      Cependant , il devait déjà être présenté comme le système meilleurs anti-missile tactique de l’époque !!
      Et la question sous- jacente étant donc la suivante :
      Les Turcs ont-ils choisi les S-400, pour des raisons techniques, ou bien plus politiques, pour plaire à Moscou, et confirmer leur tentative de rapprochement après l’épisode de l’avion Russe abattu par la chasse Turque récemment ….
      Et peut être aussi pour faire payer aux Américains leur aide aux combattants Kurdes du YPG ?

    • blondin dit :

      vous êtes vraiment obnubilé par vos troll russe, c’est dingue d’être à ce point dans l’agression permanente et l’accusation de l’autre dès qu’un avis ne vous plait pas. Essayez de rester un peu objectif et arrêter de vous en prendre à tous le monde, vous polluez bien plus ce site que ces soi disant troll… et même si il y en a, je vois pas trop l’utilité de vos posts agressifs et stériles. D’ailleurs on pourrait se demander si vous n’en êtes pas un de troll justement

    • scrapich dit :

      Nous serions donc inféodés à la Russie, mais pas aux US, malgré notre appartenance à l’OTAN ? Etrange quand même cette façon de penser…

    • Lolo dit :

      Nul besoin d’utiliser ce ton agressif dans chacun de vos messages. La démocratie veut également dire la libre expression et donc des idées différentes.

    • petitjean dit :

      Toujours l’insulte aux bords des lèvres !
      Acceptez vous que vos opinions ne soient pas partagées par tous ?
      savez vous que la liberté d’expression c’est d’abord celle des autres ?

      Enlevez vos œillères, sortez de votre dogmatisme et informez vous
      par exemple :

      http://www.dedefensa.org/article/chinagateou-coup-detat

      sur TRUMP
      http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2018/06/25/t-6062276.html

      et repassez vous tous les discours de campagne de TRUMP et vous comprendrez son projet politique qui, évidemment, heurte de plein fouet ce qu’on appelle l’état profond US

    • Auguste dit :

      Liberté toute relative.Je vous rappelle que les lois votées aux USA sont applicables au monde entier.En exemple vous avez l’Iran ou les entreprises en position dominantes françaises sont obligées de quitter le pays.Il y a même mieux:une entreprise française qui n’est pas implantée aux USA,suffit qu’elle fasse des transactions en Dollars pour être condamnée par la justice américaine.Pendant qu’on se focalise sur l' »ennemi » russe,l’ami américain nous impose ses lois et nous tond la laine sur le dos.Libre à vous de continuer à bêler contre Poutine.
      A ce sujet,ce soir sur LCP une excellente émission sur les dessous de la vente d’Alstom,que je vous conseille de revoir en replay.On y parle,outre le laisser aller des politiques de tous bords,des prochaines cibles des Américains.Airbus,Sanofi, entr’autres fleurons du savoir faire français.(autre chose que STX et ses promène-couillons…..de luxe).
      Il est bon de rappeler ce que disait De Gaulle: »un pays n’a pas d’amis,il n’a que des intérêts ».Et il se trouve que nos intérêts sont mis à mal par Trump et pas par Poutine.

    • Pietrucci Christophe dit :

      1 point Godwin à vous ! Bravo !

    • Posteur dit :

      « Je suis français et suis fidèle à mon pays, ses valeurs démocratiques et de liberté…. »
      .
      Moi ce que je vois c’est surtout un Jean Sasuke de 14 ans qui se permet d’insulter,provoquer,agresser à tout va, tout ce qui n’est pas de son avis sur ce site comme Ruffa également, un double compte peut-être et qui se prend pour un « connaisseur » et à vanter tout ce qui est européens ou des EU même si il y’a littéralement des pavés qui sont pondus pour vous montrer que vous avez tord sur pas mal de points mais bon convaincre un perroquet c’est compliqué.
      .
      Vous avez un véritable problème avec la Russie et va il falloir vous calmer sur ce sujet là, Poutine et la Russie n’ont rien contre vous et ont surement d’autres choses à faire que de s’occuper d’un fou furieux sur un site d’information militaire.
      .
      « Je suis français et suis fidèle à mon pays,  »
      .
      Quand je vois vos post j’ai des gros doutes sur ça, j’ai plutôt l’impression de voir un petit européiste,fanatique de l’Otan qui se croit encore à la Guerre Froide.
      .
      « Une révolution à eu lieu pour se défaire de l’emprise de la monarchie absolue, il y a eu la terreur, un empire, d’autres révolutions et monarchies, »
      .
      Quand je vois la république aujourd’hui je ne vois pas beaucoup de différence avec la « vilaine monarchie absolue »,vous ne l’avez pas dit comme ça mais à vous lire ça en donne l’impression.

  12. Vieux Réac dit :

    Rigel : une médaille pour l’exclusivité de votre patriotisme inclusif. Ça fait du bien à lire en ces jours où toute la France (sauf vous) est derrière le drapeau. Restez sur votre colline à Dien Bien Phu peut-être que Massu va repasser par là… La la la… Laaaaa la…

  13. Valère dit :

    A ce que je sache, la Turquie ne serait pas le seul pays de l’OTAN à se procurer du matériel russe pour sa défense. La Grèce qui est tout aussi menbre de l’OTAN dispose depuis déjà de système S-300 russe.
    .
    A mon avis, le soucis US est bien plus les milliards à dépenser par la Turquie que toute autre raison. Si incompatibilité il y a (je n’en doute pas), la Turquie pourrait bien utiliser les S-400 en dehors du cadre de l’OTAN, je ne vois pas en quoi ça gênerait qui que ce soit.
    .
    Enfin, on a souvent parlé de risque de partage de certaines informations sur le F-35. Pour moi c’est un argument bidon car la Turquie aurait bien pu attendre la livraison de tous les F-35 avant de manifester son intérêt pour les S-400.

    • Reality Checks dit :

      Bien vu.
      Sans compter qu’un pays de l’otan qui dispose d’un système de défense aérien avancé russe, ouvre la voie à une meilleure connaissance de ce système par l’otan.
      Donc il faut relativiser les simplifications et penser à la réciprocité.

  14. Pascal (l'autre) dit :

    La furtivité durera le temps que de nouveaux capteurs,& senseurs soient mis en service! Dans les labos de recherche les ingés n’ont pas attendu le déploiement du F22 et du F35 pour bosser sur cette problématique!

    Ce qui fait la valeur d’un avion de combat c’est son Système de Navigation et d’Armement (SNA) ainsi que « l’interface » qui se situe entre le siège éjectable et le tableau de bord!

    Quid du software du sna des F35 turcs, est il identique aux autres F35, américains , Grands Bretons, etc ? Les Brits après d’âpres discussions ont pu obtenir le code source du software de leurs avions.

  15. Pascal (l'autre) dit :

    En ce qui concerne le Patriot comparer celui utilisé pendant la guerre du golfe et celui de 2018 est aussi incongru que comparer le Mir 2000 RDM arrivé à Dijon en 1984 avec un 2000-9 émirati
    Ou un f16 block5 avec un block 60!

    • Castel dit :

      Incongru ou pas, c’est pourtant la seule fois qu’on ait eu l’occasion de le voir à l’oeuvre sur le terrain en temps réel et à grande échelle !!
      bien sûr, il n’a échappé à personne, que, depuis, pas mal d’eau à coulé sous les ponts, et que le missile actuel n’a plus grand chose à voir avec le missile de l’époque…..
      Mais comme je l’ai indiqué précédemment, les missiles qu’il aurait à abattre aujourd’hui, n’auraient pas grand chose à voir non plus avec ceux qui existaient alors ….

    • Vince dit :

      Chat échaudé craint l’eau froide. A l’époque de la 1ère guerre du Golfe, on nous avait matraqué des résultats tous plus bidons les uns que les autres sur les performances du système – on connait à présent la réalité, beaucoup plus sobre…
      .
      Que le système ait progressé depuis 20 ans, ben c’est une bonne nouvelle 😉 Peut-être qu’un jour ils réussiront à descendre vraiment des scuds de 40 ans d’âge.

  16. Clavier dit :

    Vendre à tout prix a quelques inconvénients dans le mercato des armes sophistiquées …..
    Il y aura des techniciens russes sur place et le fait que les Turcs se détachent de plus en plus de l’OTAN et se rapprochent des Russes, fait que les caractéristiques plus ou moins secrètes et réussies du F-35 seront connues des ingénieurs de Poutine quoique puisse jurer Erdogan ….
    On en saura bientôt sur lui autant qu’on en a appris sur le MIG 25, ce qui risque d’en décevoir beaucoup

  17. Ledemocrate. dit :

    Eh ben pour verifier l’efficacite des S400 il suffit de provoquer les russes en allant survoler les leurs bases en syrie sans les avertir en avance.
    Il ne suffit pas d’abattre quelques vieux Scud des houtis (yemen) ou des detruires les installations syriennes pour s’ autosatisfaire. Mesurez vous a un adversaire aussi bien equipe que vous.
    Si la turquie avait change son fusil d’epaule apres avoir abattu par traitrise un Su24 ( un bombardier ) elle savait que l’Otan n’etait chaude a l’idee de declencher une guerre en Europe a cause d’un coup de tete d’un de ses membres.
    Concernant le F35 croyez vous que les russes n’ont pas deja eu toutes les infos sur cet appareil? Bien sur ils ne le crieront pas sur CNN. On fait du boucan sur cet appareil qu’on croirait qu’il est invincible. Sachez que ce qui fait la difference entre ces armes ce l’Homme. On ne peut vanter ni les armes US ni celles des Russes en sachant que celui qui les manipules a des qualites et des defauts quant a leur utilisation.

  18. Polymères dit :

    Moi je redis mon pressentit, c’est celui ou le S-400 fait partie d’un « package » russe, une contrepartie imposé à la Turquie pour bénéficier sans frais des revenus que lui apporteront Turkish stream en droit de passage. Les russes offrant un « crédit » qui sera presque auto-financé par ces mêmes revenus, Ankara ferait presque une opération blanche dans cette affaire.
    Car pour moi, tout l’enjeu tourne autour du gazoduc russe, crucial aux revenus financiers de la Russie, cette dernière est prête à investir (la Turquie ne paye pas un rond du gazoduc) et faire des « cadeaux » pour s’assurer (avec north stream) des revenus imperturbables, notamment en cas de problèmes dans les pays de l’Est qui sont au coeur de la géostratégie russe. Car il faut voir la situation comme elle l’est, quand l’essentiel du gaz passait par l’Ukraine, un conflit avec elle aurait mis la Russie dans une position complexe, car l’Ukraine aurait pût couper le gaz vers l’Europe, empêchant ainsi la Russie d’un revenu financier vital. Je ne crois pas une seule seconde que l’annexion de la Crimée aurait été lancé avec autant de rapidité si il n’y avait par north stream en assurance. Turkish stream, c’est la même chose, il remplace south stream que l’UE a foutu en l’air pour justement préserver le transit dans les pays de l’Est.
    .
    La question du S-400 entre dans ce contexte géostratégique russe, celui de s’assurer un « contrôle » de ses exportations de gaz et ce contrôle passe aussi par son influence sur la Turquie. Mettre la pression sur la Turquie vis à vis du S-400 dépasse largement le simple achat d’un système anti-aérien russe, c’est poser à la Turquie un choix géopolitique qui est soit de profiter des cadeaux financiers du Kremlin (via la gazoduc) afin que la Russie étende son influence et élargit son monopole énergétique, soit la Turquie reste pleinement dans le monde « otan » pour ne pas dire occidental.
    Bien entendu à Ankara on fait semblant qu’il s’agit d’un choix de souveraineté, surtout avec une politique ultra nationaliste, le S-400 est devenu un symbole d’indépendance alors même qu’il est en réalité une sorte de « corruption » stratégique servant à contraindre la Turquie à changer sa stratégie et à la pousser dans un nationalisme ou le bouc émissaire étranger serait les américains et l’UE. C’est bien ce « cadeau empoisonné » du S-400 qui doit être lié au gazoduc avec toutes les magouilles (et probablement pot de vin) financières en parallèles, servant à faire de la Russie une source de revenus pour l’état turc, donc un « lien » qui finira comme en Ukraine ou ailleurs à créer une dépendance vis à vis de la Russie, une dépendance entrant en conflit avec les intérêts existants des occidentaux.
    Mais on peut voir que les « cadeaux » russes ne s’arrêtent pas là, en Syrie les turcs ont obtenus des russes le « feu vert » pour y entrer. Avant ils voulaient un feu vert américain qu’ils n’ont pas reçus, la différence c’est que les russes l’ont imposés à Assad (qui n’en voulait pas mais qui est très clairement pas en position de s’opposer aux russes, de là à dire qu’il est sous tutelle…) et que si les américains avaient donnés un feu vert, cela aurait été pour avoir un soutien militaire en vu de contraindre/empêcher/répondre à une réponse russo-syrienne contre la Turquie. Les russes ont également acceptés de laisser les turcs prendre le canton kurde d’Afrin dont ils étaient garants de l’intégrité territoriale vis à vis des ….turcs.
    .
    On est donc bien dans une phase ou la Russie donne à la Turquie de nombreux avantages et lui donne satisfaction sur des revendications nationalistes afin de pousser ce pays dans une direction contraire à l’Otan, l’UE, les USA. Ils instrumentalisent et soutiennent le nationalisme turc d’Erdogan, ils soutiennent l’hégémonie turque afin de créer une sorte de « libération » et de « grandeur », d’un destin retrouvé (histoire ottomane) qui fera que toute contrainte imposé se se transforme en ennemi. Ainsi les américains qui s’opposeraient aux turcs à Manbij ne seraient plus des alliés, mais des ennemis, si l’UE s’oppose aux turcs autour de Chypre, de la Grèce de son adhésion, ça deviendra des ennemis. Voilà la stratégie russe pour faire sortir la Turquie du bloc occidental.
    Maintenant reste à savoir pour les russes, si tout cela est bénéfique pour elle sur le long terme, car au delà de sortir la Turquie, une puissance hégémonique si proche de la Russie fera qu’un jour, ça entrera en confrontation pour certains intérêts et l’Histoire russo-turque montre bien que c’est plutôt la guerre qui triomphait sur les ententes passagères d’un moment. Quand les intérêts turcs viendront titillés l’Arménie, qui viendront ré-influencer l’Azerbaïdjan, le Turkménistan et autres dans le Caucase, ben ce serait un « front » de plus, idem pour la Chine qui « remplace » de plus en plus l’influence russe en Asie centrale. Moscou a l’obsession de vouloir affaiblir l’occident, mais cette obsession l’a détourne de menaces qu’elle sous-estime car pensant que la Chine est un partenaire stratégique contre l’occident, un dominion de la Russie comme sous l’époque du bloc communiste, on favorise l’émergence d’une Turquie conquérante comme si cela se ferait uniquement contre l’occident et non contre elle alors qu’elle devrait comprendre que le jour ou elle n’a plus rien à donner aux turcs, elle aussi deviendra un ennemi stratégique…
    .
    Les américains en mettant la pression sur l’abandon du S-400 mettent clairement Ankara dans un position assez difficile, qui est soit de restreindre l’influence russe dans sa stratégie, soit d’ouvrir la porte à une opposition contre l’occident et possiblement une remise en question après plusieurs affaires qu’on peut très vite mettre en place pour alimenter la crise (non livraison de F-35, cessation du soutien pour les F-16 etc…) et ainsi pousser Ankara contre un mur ou la sortie de l’Otan s’imposera.
    Pour moi c’est vraiment ça le dilemme, c’est soit la Turquie lâche le S-400 et se calme un peu sur son hégémonie qu’elle affiche en Syrie et ailleurs pour rester l’allié dans l’Otan de l’occident, soit elle achète et dans ce cas elle devra assumer devenir un adversaire de l’occident avec tous les risques que cela implique. A part faire le pari comme le fait actuellement Erdogan sur le fait que les américains ne feront finalement rien, personnellement je ne le vois pas renoncer car son système politique nationaliste et populiste l’en empêche au delà du fait de déplaire à Moscou ou de plaire à l’Otan.
    Soit Erdogan gagne son pari et les américains ne mettront pas leurs menaces à exécutions, soit les menaces seront exécutés et on entrerait dans une escalade de tensions qui pourrait aboutir plus vite qu’on ne le pense à une sortie turque de l’Otan et à une période de confrontation (cela ne veut pas dire la guerre) avec l’occident.
    Et quand on voit le spectre de guerres commerciales un peu partout, la Turquie est mal barrée, d’autant plus que son économie est déjà sous tension, en surchauffe.