BAE Systems s’allie avec Leonardo pour developper le « Tempest », le futur avion de combat britannique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

142 contributions

  1. Nenel dit :

    Belle com britannique avec maquette à l’appui. Mais c’est du vent . Pfff ces roosbef….

  2. wagdoox dit :

    On se dirige de plus en plus vers le remplacement du RU par l’Allemagne comme partenaire principal dans la défense.
    Le RU et l’Italie ont finalement très peu de crédits a mettre dans ce nouvel avion puisqu’ils commencent à peine à payer leur F35 à moins qu’ils réduisent leur commande.
    Le secteur européen restera très concurrentiel et une alliance entre Français et Britannique aurait été la meilleure puisqu’elle aurait étouffé les possibilités exports d’autres avions européens.
    Enfin leur avion est très moche !

    • Castel dit :

      Pas plus moche que le F35 ……

      • yannus dit :

        Il ne me parait pas si furtif que ça le Tempest ( à cause de son nez en supositoire).

        • yannus dit :

          Bonjour,
          je pense comme vous.
          Les Britaniques et les Italiens sont partie prenante pour le F35.
          que le SCAF s’appuie sur un socle franco-allemand indépendant de toute ingérence US est très bien.

    • Jupiter dit :

      Leur maquette est très moche, ça je vous l’accorde!
      On dirait presque celle du Qaher-313 Iranien, c’est dire!

  3. Toffs dit :

    C’est vrai que rejoindre le programme Scaf ferait tache d’huile hein ???
    Bande de tocards

    • NRJ dit :

      Ils y ont été refusé dans le programme Scaf. Pour une raison valable d’ailleurs : la réduction de partenaires dans les bases du programme. C’est la leçon que l’on a apprise de l’Eurofighter acquis certes par l’Allemagne, mais aussi par…. L’Angleterre et l’Italie.

    • Alain d dit :

      2 super tocards pro-us, la Suède va suivre avec son Gripen-US ! Et la Norvège !

      • Alexandre dit :

        Ils font ce qu’ils veulent et établissent la stratégie qui leur parait la meilleur au vu de leurs environnements géopolitiques ou de leurs aléas démocratiques. Ca ne nous empeches vraiment pas d’avancer, parcontre ça nous incite à la prudence quant au sujet de l’industrie de l’armement avec eux. Je suis pro-européens mais pour la France le plus important pour le moment si elle veut un avenir européen, c’est son union avec l’Allemagne, si nous ne sommes pas capables de faire ça, alors autant se débrouiller tout seul.

    • lolilol dit :

      Ils voulaient le rejoindre, mais à condition que, comme en 1985, SNECMA – SAFRAN laisse la place à ROLLS ROYCE pour la motorisation.
      Ben oui forcément, Rolls Royce n’a plus rien pour faire évoluer le moteur EJ200, l’EJ230 restera dans un carton, le F136 réalisé en coopération avec general electric comme alternative au F135 a été annulé, MTU s’est désolidarisé de RR en rejoignant la France et Dassault maître d’oeuvre sur le European New Generation Aircraft présenté il y a peu en vidéo.

      Du coup il reste rien à Rolls Royce, qui, rappelons-le, n’a plus fait de moteur d’avion de combat en solo depuis les années 70!!!
      Il n’est même pas certain qu’ils puissent faire le moteur de ce « Tempest II ».

      C’est du vent. Du bullshit. Du bruit pour exister. Du pur bluff.

  4. v_atekor dit :

    Bis repetita placent, je suppose… .

  5. Jupiter dit :

    Oh bah tiens!
    Dans la catégorie « hautement prédictible », celle ci était courue d’avance!
    Surtout que le gouvernement Italien actuel à trouvé une belle caisse de résonance avec ce Royaume-Uni en plein Brexit.
    Reste que les besoins des Italiens et des Anglais sont assez proches car ils cherchent tous deux à remplacer le même avion. Le point irait donc au couple UK-It
    En revanche, en ce qui concerne la compétence, il faut l’accorder au couple Franco-Allemand, surtout depuis qu’on sait que c’est Dassault qui mènera la danse et Airbus qui sera en soutient.
    1 Partout, balle au centre donc

    • Alexandre dit :

      1 point de malus pour le couple Italo-Britanique, pas sur que ce soit très rigoureux d’un point de vue budgétaire vu leurs cituation, ils en sont presque à un projet de dévellopement d’avion de combat tout les 15 ans, ça fait beaucoup.

  6. Marsac dit :

    On pouvait « espérer » que l’alliance franco-italienne autour des navires de combats aurait été poursuivie dans le domaine aéronautique … dommage ? ou est-ce pour mieux négocier plus tard ?

    • Auguste dit :

      On parle beaucoup ces temps ci,à tort ou à raison,de corruption concernant Fincantieri.Si les faits s’avéraient exacts,l’alliance franco-italienne pourrait couler avant d’être mise à flot.

  7. MARNY dit :

    MANEUVRE POUR CONTRER LE PROJET FRANCO ALLEMAND ET S’Y RALLIER DS LES MEILLEURS CONDITIONS . MAIS LE BREXIT BROUILLE LES CARTES ET VA AGRAVER LES FINANCES DES ANGLAIS ….. QUANT AUX FINANCES DE L ‘ ITALIE J’ EN PARLE PAS …….

    • JP dit :

      Alors que les finances françaises sont un exemple …

      • Damoclès dit :

        Bah pour le coup… Que ce soit dans la défense, la recherche, ou même la santé globale, on est en meilleure santé…

        • JP dit :

          Ça ne signifie pour autant pas que la France est en « bonne santé »…
          La France a juste quelques années de retard sur l’Italie, mais après plus de 40 ans de déficits budgétaires, y a bien un moment où les dépenses vont devoir ralentir…

          • Alexandre dit :

            On peut conserver le niveau de dépense actuel, il y a des systhème à moderniser c’est sur, mais la protection sociale qui nourie une bonne partie de notre dette à de vraie effets de lutte contre la « misère » et correspond à l’égalité de notre devise, l’état français soutient ses citoyens en redistribuant les richesses.
            La ou je ne suis pas d’accord avec votre comparaison avec l’Italie c’est que par éxemple nous émettons à des taux de 0.75% des obligations à 10 ans (taux en hausse).
            Les Italiens c’est du 2.5% à 2 ans ( en hausse à cause de l’instabilité politique), il y a une très grosse différence.

      • ScopeWizard dit :

        @JP
        .

        Je crois que notre dette publique ( relative à l’ ensemble de nos administrations nationales comme locales , Sécurité Sociale , etc ……. ) s’ élève à quelque chose comme 2300 milliards d’ Euros soit 97% du PIB , ce qui n’ est pas rien je vous l’ accorde ; cela représente un lourd passif comptable et encore faut-il lui ajouter les impayés et autres comptes que nous devrions solder ………….
        .
        Mais prenons par exemple les suisses qui se prétendent souvent si vertueux et aptes à donner des leçons et distribuer bons et mauvais points à peu près à tout le monde ; combien de milliards issus de divers trafics ont-ils blanchi grâce à leur système bancaire unique en Europe ? Combien de crimes de sang ont-ils couvert par le blanchiment des sommes ayant permis de les préparer puis de les commettre ?
        Quelle est la part de l’ argent sale ( drogue , prostitution , pédophilie , armes , contrefaçon , sectes ) dans l’ économie suisse ?
        Quelles furent les conditions de la neutralité de la Suisse pendant et avant la Seconde Guerre Mondiale et en particulier quels furent la nature exacte des relations qu’ entretinrent les suisses avec le régime nazi , notamment pendant les heures sombres de la déportation de masse avec son cortège d’ exterminations et de massacres ?
        D’ où la Suisse tire t-elle une grande partie de sa prospérité actuelle ?
        Je continue ? J’ en ai encore quelques unes dans le carquois ………….
        .
        Ici , vous êtes sur un forum français ; il y a , comment dirais-je , certaines « convenances » qui sont de mise entre voisins , sorte de bienséance ………..
        Cela fait un petit moment que je vous observe d’ autant plus facilement que souvent vous me cherchez ………….
        .
        Comprenons-nous bien , qu’ un français critique son propre pays , quoi de plus naturel il y vit et le connaît à fond ( parfois ) donc s’ il pense que c’ est le meilleur ou le dernier des derniers , c’ est son droit ; à lui de l’ exprimer comme il l’ entend , si ça « explose » autour de lui , après tout c’ est lui que ça regarde , à lui d’ assumer les conséquences de ses actes s’ il s’ y est pris comme un manche ………… Ça m’ est maintes fois arrivé et ça m’ arrivera encore , soyez-en certain …………
        .
        De même , quiconque ici est libre de critiquer n’ importe quel régime ou pays de la planète comme bon lui semble , en positif comme en négatif , et je suis bien conscient d’ être le premier à profiter de ce privilège dont je m’ efforce toutefois de ne pas abuser ( à bon escient ) ………….. souvent plus facile à dire qu’ à mettre rigoureusement en application …………
        .
        Par contre , il y a un truc que je ne ferai jamais ; aller sur un forum d’ un pays étranger et me montrer agressif ou inconvenant envers les participants sachant que pour la plupart ce sont probablement des citoyens du pays en question qui l’ animent et qui donc m’ y accueillent ………….
        .
        Aussi , après tout ce baratin sous forme de littérature moyennement consistante tout juste bonne à lire le temps de soulager sa vessie ou ses intestins voire les deux à la fois , j’ ai une question et une seule à vous poser :
        avez-vous quelque dent contre la France ou les français ?
        .
        Je ne vous en demande même pas les raisons , j’ imagine qu’ elles ne manquent pas ; seulement je ressens chez-vous une telle animosité vis à vis des français et de ce que nous représentons qu’ il serait judicieux que vous répondiez afin que nous sachions à quoi nous en tenir ………….
        Ce n’ est pas méchant ou intrusif , c’ est juste par souci de clarté , juste ce à quoi cela vous engage …………….
        .
        PS : j’ ai souvent séjourné en Suisse , j’ avoue que j’ aime bien les suisses ( qui a dit les petits ? ) et il serait navrant que nous ne partions pas d’ un meilleur pied …………
        Comment me montrer plus explicite ……… disons que des choses de ce genre :
        .
        « Merci pour l’intérêt que vous me portez… Je suis flatté de bénéficier de votre temps »
        .
        « Je pense que vous devriez vendre vos intuitions en aéronautique à Dassault, Leonardo, Saab, Airbus et autres, vous feriez fortune ! »
        .
        Perso , j’ en ai déjà marre ( bon , il n’ y a pas que ces deux projectiles non-plus , n’ exagérons rien ) ; parce que je sais pertinemment comment cela commence et que je devine comment cela va finir ( un con chasse très vite l’ autre ces temps-ci ) et que je suis persuadé , vous saurez excuser par avance une telle naïveté de ma part si tel n’ est pas le cas , que nous pourrions mieux faire …………
        Et puis , n’ oubliez jamais que l’ humour existe et que l’ on peut faire passer beaucoup de choses grâce à lui ( bouffons du Roy ) ………………..
        .
        À vous la balle ………..

  8. Affreux Jojo dit :

    Les Britanniques mettent la pression pour entrer dans la danse franco-allemande…

    J’ai toujours pensé qu’il aurait mieux valu que les Français et les Britanniques s’entendent plutôt que monter ces couples improbables qui vont finir par des divorces…

    • Auguste dit :

      On doit fêter les 58 ans du mariage AugustaWestland.Couple improbable mais qui tient.Comme quoi l’alliance entre partenaires de niveau différent est parfois plus solide qu’une alliance entre partenaires du même niveau.Attention à ce que les compétences et la volonté de faire tout, tout seuls, ne créent des difficultés à faire des alliances solides.

      • Affreux Jojo dit :

        Loin d emoi l’idée de vouloir dénigrer nos amis Italiens, dont on connait le niveau notamment en électronique et la qualité de sous traitants. Mais là, on part sur du 6G avec un background assez lointain niveau 2 sur le F35 et pas vraiment une réussite sur l’eurofighter dont on attend toujours qu’il arrive toujours au standard équivalent du F3 du rafale…. Le F3, c’était dans les tuyaux il y a 15 ans…

    • NRJ dit :

      @affreux Jojo
      D’abord, il n’y a pas eu que les programmes franco-allemands qui ont été des échecs. Les anglais ont été parti intégrante de l’EF… Avec le résultat qu’on connait. On peut également citer le PA-2 .
      Ensuite les anglais sont pro américains. Quels sont leurs hélicoptères ? Des apache comme par hasard. Quels sont leurs avions ? Des EF et des F-35… Américains. Pourquoi a t’on eu des produits ITAR dans nos missiles Scalp, si ce n’est les anglais qui y ont vu une simplicité (surtout que les américains ne leur refusent rien alors qu’on a du offrir des contreparties à Trump pour avoir un nouveau contrat d’ Égypte) ?
      Les anglais n’ont rien à faire de notre indépendance. A partir de la, s’ils avaient développé un avion, c’est en étant sur que cela ne ferait pas d’ombre sur les américains. Et on aurait été toujours ralenti dans nos ventes.
      Pour le moment, le couple franco-allemand à l’air solide. Tout reste à faire, mais les leçons des précédentes coopérations ont été tirés (nombre restreint de partenaires et d’entreprise, un pays leader, une volonté commune de s’imposer dans le monde). Donc les bases sont bonnes.

      • Affreux Jojo dit :

        Je ne vois pas où est l’échec du PA2 français. Ce projet a été abandonné pour de sraisons strictement comptables. C’était d’ailleurs peut-être un bien en soi, pour privilégier une solution PAN, dont on a relancé récemment ‘létude.

        Toutes les coopérations franco-britanniques ont été de brillants succès techniques.

        je crains que els Allemands ne négocient à leur avantage des solutions qui seront autant d’erreurs et de retards à termes.

        • NRJ dit :

          On a fait avec les anglais des hélicoptères Gazelle et des avions Jaguar dans une période ou les crédits ne manquaient pas pour des programmes largement maîtrisés (contrairement au successeur du Rafale). Si le succès n’était pas acquis d’avance, il y avait cependant des conditions très favorables.

  9. Leo dit :

    L’avion est furtif.

  10. Damoclès dit :

    On peut comprendre les brit’s, mais d’un autre côté, on ne peut qu’être déçu de ce schéma, au moins pour le côté Italien qui aurait eu tout à gagner à rejoindre la table franco-Allemande.
    .
    Encore une fois, tout le monde tire la couverture, laissant place aux USA, pour changer.
    .
    Fin pour le coup… Le FCAS semble pour le moment plus sérieux… Quand on voit le discours tenu par Mme May, il est difficile d’imaginer qu’elle aidera pour les financements nécessaire à un tel programme.

  11. Euclide dit :

    C’est une belle maquette.
    Pour le reste, wait and see. ( attendre et voir)

  12. Fralipolipi dit :

    Il y a 1 mois, on annonçait la présentation à Farnborough d’un programme Anglo-suédois (BAE + Saab),
    http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/07/05/europe-deux-projets-pour-l-avion-de-combat-du-futur-865941.html
    et aujourd’hui, on nous présente un avion Anglo-italien ?!?
    .
    Ce revirement soudain de partenaire n’incite pas trop à la confiance sur le sérieux du projet.
    De plus, il est très surprenant, et même choquant, de voir le RU présenter de tels projets ultra-complexes à la manière de ce qui se fait en Iran ou ailleurs dans des pays ne maitrisant pas du tout la techno des avions de combat modernes,
    … avec une maquette un peu grossière … et arrivée trop vite …
    .
    Et puis cette verrière intégrale de cockpit qui s’ouvre par l’avant … ça renforce le sentiment du « truc qui cloche ».

    • Quand nos dirigeants auront compris qu’ils leurs faut mettre aussi le Brexit sur le plan militaire avec les Britanniques … qui ont toujours ralenti tout projets depuis 15 voir 20 ans … Il nous faut aussi oublier cette arlésienne qu’est soi disant cette Europe de la défense … Il nous faut avec les allemands aller au bout du projet de cet avion de combat de cinquième génération. Quand je vois la plus part des
      pays d’Europe faire le choix du F35 AMÉRICAINS , pour ne citer que cet exemple … Ils nous faudraient une bonne fois pour toute mètre les choses aux claires avec nos PSEUDOS partenaires et pourquoi pas pour un temps faire la politique de la chaise vide …. comme l’avait fait en son temps le Générale de Gaulle .. Les Danois viennent de choisir le F35 AMÉRICAINS pour remplacer ses F 16
      Quand nos dirigeants aurons compris que cette grande Europe que l’ont nous avaient promise est une catastrophe tant sur le plan économique que militaire … Je vous rassure loin de moi d’être un nationaliste…
      ou anti EUROPÉENS … , mais ils nous faut il me semble revoir , repenser nos relations avec nos voisins … Alors les Italiens avec les Britanniques …. puis les Allemands avec les Français …. Bravo Mesdames , Messieurs les politiques , que votre modèle de cette Europe dont vous nous ventes les mérites chaque jours avec la complicité des médias … est magnifique du chacun pour soi … et de la duperie d’un partenariat militaire cauchemardesque …
      VIVE NOTRE BELLE ET GRANDE EUROPE POURVU QUE CELA DURE ….
      À TRÈS BIENTÔT .
      WILLIAM ALEXANDER .

      • JP dit :

        Alors que les Français et le Porte Avion PA2 se sont montrés être un partenaire des plus fiables n’est-ce pas?

        • ji_louis dit :

          Les français ont payé 100 M€ pour les études de plan de porte-avions communs et ont été obligé d’abandonner quand il s’est avéré que les britanniques choisissaient des porte-avions sans catapultes… payé 100 000 000 € pour rien.

          • Affreux Jojo dit :

            Non, ce n’est pas la raison. La raison, ce sont les sous et Sarkozy à l’époque. le PA2 était à pont oblique et catapulte. Le dessin d ecarène, lui, français.

          • JP dit :

            La réalité déformée…
            La France s’est associée plus tard à un projet Britannique existant !
            Les 2 s’étaient entendu pour un pont d’envol différent, une catapulte pour la France, et une rampe pour le Royaume Unis.
            Mais le projet britannique existait déjà lorsque la France s’y est associée, et le pont d’envol était sans catapulte, donc remettre la faute sur les Anglais est un gros mensonge…
            Mais le fait que des politiciens français aient fait des erreurs ne fait pas de la France des incapables… Mais force est de constater que les Français aussi abandonnent des partenaires parfois !

    • JP dit :

      Si vous lisez les informations, le Royaume Uni cherche des partenaires pour se joindre au développement d’un nouvel avion de combat. Parmi les pays qui intéresseraient le RU, il y a le Japon et la Suède. Il y a des discussions officielles entre les gouvernements de ces pays afin d’y participer. Dans la communication officielle, il n’y a pas de confusion dans le déroulement du projet. Ce sont bien des journalistes qui lancent des informations différentes…
      .
      C’est un peu arrogant de déterminer que le Royaume Uni ne maitrise « pas du tout » la technologie, vous trouvez pas?
      Dans le développement du F35, BAE systems a un rôle important, ils ont aussi travaillé sur l’Eurofighter… Bref, ils sont pas ignorants contrairement à votre sous-entendu…
      Et si des technologies se développaient pas, Dassault serait encore au Mystère, la Chine ne développerait pas d’avion, et les Russes produiraient le MIG21 en masse…
      .
      Et comparer cette présentation avec celle de l’Iran… Sérieusement? Les Anglais ne disent pas que c’est un avion qui vole et qui est meilleur… Il s’agit bien d’une maquette basée sur des recherches initiales… mais personne ne dit que c’est une version prête à combattre…

  13. chill dit :

    et encore la perfide Albion dans ses œuvres, toujours aussi efficace pour foutre la merde au sein de l’UE.

  14. Parabellum dit :

    Ils se ressemblent tous avec les mêmes solutions techniques de furtiva te etc…mais leur autonomie sera toujours courte alors qu il faudrait de la capacité intercontinentale genre 14 000 km ….et on devrait surtout penser missiles et drones. Que devient le neuron ? Copie tardive du f 35 ,? Europe de La Défense impossible…

  15. B21 raider dit :

    Le principal saut technologique pour passer vers la prochaine génération d’avions de combat c’est au niveau du moteur, a cet égard rolls-royce a une expérience incommensurablement supérieure a celle de safran (il n’y a qu’a voir le flop avec le silvercrest), ne parlons même pas des américains qui travaillent depuis les années 90 sur des moteurs qui s’adaptent aux différents régimes de vol et qui vont reléguer les moteurs européens au second rang, c’est pour ça que c’est dommage d’exclure les anglais du projet d’avion de combat franco-allemand, les allemands qui d’ailleurs n’ont pas les technologies nécessaires au futur avion de combat et qui comme trump le rappelle si bien ne veulent faire aucun effort financier (je hume le gros flop avec cette histoire, les programmes militaires au rabais ne sont jamais bons)

    • Obelix38 dit :

      D’un coté, et sauf erreur, RR n’a pas du concevoir en solo un seul moteur militaire depuis les années 70, et ne possède donc pas tous les droits sur la réutilisation des technologies présentes dans « ses » moteurs « modernes » (comme l’EJ200). Sans compter qu’ils se sont vus retirer le seul projet militaire qui aurait pu maintenir leurs compétences militaires à flot : le F136 ! 😀

      De l’autre, SAFRAN à développé en solo le M-88 à la fin des années 80, et n’a cessé d’y aiguiser ses compétences avec ses évolutions (M88-2E4, M88-4E) et prototypes (banc M88-9), maitrise le cycle variable et la conception modulaire depuis le M53 du Mirage 2000 (C’est pour ça qu’ils participent à la finalisation du Kaveri Indien).

      Quand à l’annulation du Silvercrest, AMHA il faut plus le voir comme une combinaison d’une sous-estimation des ressources nécessaires à sa mise au point, pile au moment où celui du LEAP (bien plus crucial pour l’avenir de SAFRAN, car successeur du best-seller CFM-56) en monopolisait la plupart.

      Tout ceci pour dire que je pense, qu’au contraire, SAFRAN est infiniment mieux armé que RR pour produire les moteurs de la composante « chasse » du système SCAF (et même peut-être aussi ceux du drone issu du Neuron, la PC en moins, histoire de rationaliser les coûts d’exploitation de la future flotte mixte)

      • Nenel dit :

        Merci Obélix de rappeler que Safran (anciennement) SNECMA à déjà touché au cycle variable sur les moteurs M53. Ça ne date pas d’hier.

        • Nico St-Jean dit :

          Rien à voir avec les moteur à cycle variable à 3 flux d’air qui vont apparaître … Il ne faut pas tout mélanger svp.

      • Alpha dit :

        Notons que pour le moment, SAFRAN s’intéresse de près au vol hypersonique et aux statoréacteurs, notamment en association avec l’ONERA…
        Tiens, c’est marrant, la vue d’artiste du dernier projet de Dassault, présentée dernièrement, semble taillée pour le vol hypersonique !!!… 😉

    • Georges dit :

      Dans ce cas SAFRAN a plus d’experience que RR et a des réalisations de moteurs d’avion de chasse plus récent que RR.
      D’ailleurs pour le projet de drone Franco Britannique c’est bien SAFRAN le leader pas RR !

      • B21raider dit :

        Les futurs moteurs des avions de chasse doivent avoir les propriétés suivantes :
        – puissance accrue.
        – capacités de refroidissement accrues (d’où l’intérêt du troisième flux).
        – rapport puissance/poids énorme.
        – capacités de génération électrique énormes.
        -consommation réduite grâce a un cycle variable (SAFRAN ne peut pas le développer avec les moyens actuels).
        « La partie moteur impliquera certainement Safran, qui n’a pas à craindre de concurrence allemande, un grand effort de rattrapage technologique : près de deux générations depuis le M88 (et probablement trois à l’horizon 2040) »

        https://www.ttu.fr/scaf-volonte-politique-et-partage-industriel/

        et pour les moteurs a cycle variable, laisse tomber Obelix38, la France n’a pas investi un rond dans ce domaine la et le moteur M-53 est un moteur périmé des années 70 (ça revient a comparer un téléphone de grand mère a un Iphone X) , tandis que le gouvernement américains et les compagnies General-Electric et pratt & whitney ont travaillé sur des moteurs ayant un troisième flux depuis 1980, ce retard est impossible a rattraper au vu des financements accordés a safran (sachant que safran ne va pas faire de la recherche sur les moteurs militaires pour les beaux yeux de l’état: il y a des actionnaires a satisfaire).

    • Nike dit :

      Une boîte comme Safran n’aurait pas dû prendre simultanément le silvercrest et le Leap, C’est une lourde erreur de management qui coûte cher à Dassault et Safran. Quand on n’est pas staffé pour mener plusieurs projets de front, il faut savoir en refuser.
      Cela dit le Leap est un best seller qu’il ne fallait pas râté et il est réussi. Peut être que Safran pourra profiter de se réacteur pour grossir et que d’ici quelques années leur BE aura les reins suffisamment solides pour mener plusieurs projets de front.

      • ALAIN dit :

        Nike
        Sur le CFM et sur le Leap, la partie chaude et du domaine de GE, cela explique le loupé du silvercrest, Safran a pourtant énormément investie en moyens financier et humain sur la partie chaude du Silvercrest, et a échoué , d’ou le retrait de Dassault de ce programme au bénéfice de PW Canada,

    • wagdoox dit :

      Ahahaha
      On dirait un argumentaire British années 1980 pour l’ef
      Sachez monsieur que le m88 est plus modulable et plus économe que le britannique c.est d.ailleurs pour ça que le reacteur du scaf ucav sera basé sur le m88.
      Puissance ne veut pas dire autonomie hors c’est bien l’autonomie qui sera recherché à l.avenir.
      Concernant les us les testes ont été fait pour un 3 corps 3 flux et réussi sur un réacteur de b1b
      On attendra 2030 pour un réacteur de chasseur celui du f35 bien sur.
      Bref vos blagues sont effectivement très drôles

      • B21raider dit :

        y a qu’a voir que 70% des hélicos de l’armée sont constamment en maintenance pour comprendre que vous blablatez n’importe quoi, la France dispose de financements militaires très maigres (12 A-330 mrtt au lieu de 15 ), pas de second porte avion, pas d’avion embarqué de livraison, pas de chalands de débarquement de chars, pas de bombardiers stratégiques , pas d’avion de guerre électronique dédié et la liste est longue etc…
        Alors arrêtez de vous imaginer que du jours au lendemain, vous allez acquérir des technologies que d’autres pays ont mis des décennies a développer (Sweat, blood and tear) that’s how it goes

  16. Terminator26 dit :

    Hé oui, çà s’appelle l’Europe ! Chacun fait sa cuisine dans son coin, achète aux américains ce qui existe pourtant ici, et on se retrouve avec plusieurs programmes de recherche et de développement simultanés. Macron a beau se démener, l’Europe de la défense, homogène, efficace, puissante est encore dans les limbes. Trump, Poutine et le reste du monde ont encore de beaux jours devant eux !!!

    • ALAIN dit :

      Terminator26
      Macron a beau se démener
      j’ai bien rigolé, Micron élu grâce aux médias qui sont entre les mains de ceux qui travail d’abord pour leurs affaires et bénéfices, va échoué comme Hollande, il fait dans la communication et gesticulations, mais résultats, nada, rien, il vous enfume, et laissera le pays dans un état catastrophique encore pire q’actuellement, la plupart des pays de l’Europe sont ruinés , et la Merkel ne veux pas sortir l’oseille, excepter pour les envahisseurs qui coutent des dizaines de milliards par an, l’Europe et fini, et avec un Trump qui va fermer progressivement les portes des USA aux produits Chinois, ceci vont se jeter sur l’Europe, c’est déjà en cours, les Chinois proposent un accord a l’UE, qui accepte, devinez qui va se faire manger, les communistes ou les faibles et alcoolisé dirigeants de l’EU.
      Trump, Poutine et le reste du monde ont encore de beaux jours devant eux !!! Eh oui, Trump,Poutine et Xi sont des loups, je vous laisse devinez qui et la chèvre attaché au poteau,,,,,,,,,

  17. NRJ dit :

    Les anglais montrent une capacité systématique à faire la m… dans les coopérations européennes. Je suppose que les USA les aident d’ailleurs en leur donnant les secrets technologiques des F-35 ce qui donne une avance non négligeable à BAE Systems. Ainsi, lorsqu’un pays voudra un appareil non américain, les anglais seront en embuscade prêt à nous tirer dans le dos, et cela en sachant que le Tempest aura quantité de technologies ITAR, contrairement à ce que la France et l’Allemagne veulent développer, ce qui laissera encore et toujours les USA maîtres du jeu.

    J’exagère peut-être, mais d’où vient l’empressement anglo-italien, alors que d’ici 3 ans, ils pourraient rejoindre l’offre franco-allemande ? Surtout que contrairement à la différence Eurofighter-Rafale, il est probable que les 2 avions soient relativement proches.

    Il nous faudra donc battre industriellement les capacités de ces 2 pays. On a probablement les moyens pour ça. D’abord, on a plus d’argent, ce qui signifie un avion plus performant, et produit a plus d’exemplaires. Ensuite, on a la capacité intellectuelle : BAE a le F-35, Dassault a le Rafale et parmi les meilleurs ingénieurs. Après, la France et l’Allemagne sont voisines. Et avec les usines d’Airbus dans chacun des pays, on aurait la capacité de mutualiser non seulement la R&D, mais également les chaines de production, ce qui sera impossible au Tempest.
    La dernière étape, la plus difficile, sera de faire adhérer la Suède. Si on y arrive, le Tempest sera échec et mat… Même si on retrouvera son successeur que les américains encourageront autant qu’ils pourront.

    • B21 raider dit :

      Pffff n’importe quoi, encore des haineux et des complexés par rapport aux anglo saxons, et de quoi pourrait se prévaloir dassault par rapport a BAE, de quoi pourrait se prévaloir safran face a rolls-royce dans les moteurs répondez s’il vous plaît, et je suppose que monsieur ne sait pas que thales gagne des milliards de contrats en GB ils seraient bien barrés s’il se faisaient expulser du marché

      • wagdoox dit :

        Le ru ne sait plus faire d’avion seul ef oblige.
        Le motoriste reste rr ça ils ont jamais délégué aux autres.
        Ne pas arrivé à faire la différence entre Thales et Thales UK c’est … drôle.

        • B21raider dit :

          Thales ou Thales UK peu importe du moment que ça arrive dans les poches des |Ponctionnaires (actionnaires, excusez le lapsus).
          et je présume que monsieur ignore que thales UK c’est une filiale de Thales.

      • NRJ dit :

        Les entreprises françaises pourront se prévaloir d’avoir plus de budget de la part de l’État, car moins de F-35 à payer. Après, la concurrence sera certainement rude, mais comme disait Napoléon, « la victoire appartient aux gros bataillons ». Et ceux-là, l’Allemagne et la France peuvent plus se les payer que l’Italie et l’Angleterre.

    • Georges dit :

      Tu rêves LM donner les secrets de fabrication à BAEs (ils l’ont eu dans l’os avec LM).
      BAEs savoir faire un avion ITAR free comme l’est le Rafale, tu rêves toujours.
      Et dans l’avenir ce sera encore moins le cas coté Angleterre.

    • wagdoox dit :

      Il est évident que les anglais sont apeurer mais par quoi je ne comprends pas trop.
      Ils ont des programmes partout et avec tout le monde.
      3 ucav avec les fr’avec les us et seul
      3 chasseurs Turquie, Italie et suede. (Voir us f35 et Corée du Sud)
      Theresa may ne sait pas faire de choix je pense que c’est la le probleme

      • NRJ dit :

        Je pense pour ma part que derrière les anglais, il y a les USA qui veulent contrôler le monde autant qu’ils le peuvent. Ils tiennent l’Europe grâce au F-35. Mais maintenant, il faut avoir le contrôle sur les pays comme le Qatar ou l’Inde qui ne veulent pas des américains. Le Scaf est donc un adversaire, car il sera ITAR free. Il ne reste donc qu’a utiliser l’Angleterre pour développer un avion avec plein de matériel ITAR, avion qui pourra concurrencer le Scaf sur ses terrains.
        Et l’Angleterre à moins de programmes que vous ne le supposer. Typiquement, le Fcas franco-anglais de drone est actuellement au point mort. Quant à la Turquie, j’ai des doutes.

    • ALAIN dit :

      NRJ
      Il et possible qu’un troisième larron rejoigne le duo, Le Japon, qui actuellement adapte le missile meteor sur ses F15, eux ont des moyens, les technologies, et le soutient sans faille des USA.
      D’abord, on a plus d’argent, j’espère que vous penser pas a la France en faillite qui n’a pas assez de budget pour l’entretient de ses hélicos, entre autre, et la situation se dégrade de jour en jour, a l’Allemagne ? ils ont du cash, mais vu l’état de délabrement de leurs armée, je ne pense pas que la Merkel ou successeur vont se montrer très généreux, ne pas oublier que l’Europe et l’Euro et au bord du gouffre, toute projection au delà de quelques mois et bien risqué ,

      • NRJ dit :

        L’Allemagne, même avec 1,5% de son pib dans la Défense, restera un poids lourd. A l’heure actuelle, c’est de l’ordre de 50 milliards. Pour la France, je suis d’accord avec vous, il se pourrait bien qu’on soit en faillite.
        Après, l’UE n’a rien à voir là-dedans. Le Scaf est à l’heure actuelle purement franco-allemand.

  18. ScopeWizard dit :

    Chouette ; ça marche bien l’ Europe …………. c’ est festif , quoi ! 🙂

    • Alain d dit :

      C’était prévisible, peu importe, c’est maintenant ou jamais ! A l’Allemagne et la France de faire le job, et certainement l’Espagne (partenaire d’Airbus), de le faire bien !
      C’est maintenant ou jamais et nous n’avons pas le droit à l’erreur. L’aviation de chasse devient trop complexe pour se la jouer solo, avec Picsou-Bercy.
      Mon avis est que ce programma SCAF est déjà en retard, il aurait du être initialisé déjà depuis plusieurs années.
      Pour embarquer des partenaires, comme pour exporter, il faut être en tête du peloton, même avec un bon produit, concurrence anglo-saxonne oblige !
      Ca vaut aussi pour la défense anti-aérienne.
      Pour MBDA, la France n’y a pas assez investi ces dernières années, d’où de nombreux systèmes avancés en concurrence avec des système français.
      MBDA comme tous, lorgne sur le marché US. le mieux c’est de percer la carapace du cheval de Troie UK pour atteindre l’envoyeur !

      • ScopeWizard dit :

        @Alain d
        .
        Sauf que l’ Allemagne avec Airbus mouillé jusqu’ au cou dans une affaire de corruption risque de nous envoyer tout droit dans le mur ………

  19. Tonton Charlie dit :

    Bizarre… j’avais cru comprendre que le F-35 est une bête en combat aérien, pourquoi donc se lancer dans un tel programme qui sera sans nul doute très coûteux et compliqué?

    • wagdoox dit :

      Pour faire face au fait que le f35 n’est pas ce qu’on nous raconte mais surtout garder un savoir faire qui risque de disparaître merci le f35

  20. nexterience dit :

    Rolls Royce au moteur,
    BAE à la structure et furtivité,
    Leonardo à l’électronique.
    Il faut avouer que les deux larrons sont complémentaires, et redondants à Thalès et Safran, même si le niveau de compétence sera certainement inférieur à Dassault + DASA.

  21. baleine bleue dit :

    le bluff à l’anglaise c’est comme leur nourriture:indigeste. quand ils se seront saignés avec le f35, ils n’auront même plus de kérosène à mettre dedans. la dernière fois que rolls à jouer les supplétifs Us, le moteur du F35 a été annulé, il me semble. Les anglais veulent juste ne pas être mis de coté, quitte à planter les autres, sans pour autant en retirer un réel profit. ils vont êtres exclu de galileo alors qu’ils ont participés à hauteur de 20 %, et airbus a bien expliqué que sont départ était largement possible. (voir air et cosmos de cette semaine) aujourd’hui la balance commerciale des échanges dans l’aeronotique ( angleterre/europe) est favorable de 10 milliards pour les grands bretons, alors oui je pense qu’ils sont prés à tout et n’importe quoi.

    • Vince dit :

      « le bluff à l’anglaise c’est comme leur nourriture:indigeste.  »
      .
      J’ai un petit faible pour le trifle – m’enfin les goûts (et les couleurs)…

  22. Szut dit :

    Une coopération US UK serait souhaitable, genre 2/3 1/3. Les deux pays sont très proches et véritablement alliés (enfin ils le redeviendront quant Trump aura disparu de la scène). A priori la configuration idéale pour un projet aussi ambitieux. En plus ca fera une saine concurrence au futur chasseur franco-allemand.

    • Fralipolipi dit :

      Ce que vous évoquez là, c’est le programme F35 en fait.
      Et dans cette coopération US/UK, nous savons tous que le UK l’a eu dans l’baba … à commencer par RR. Donc …

    • Affreux Jojo dit :

      Les Américains ne partagent rien sur ces domaines.

  23. Jean dit :

    Remplacer le Typhoon, ils peuvent toujours rêver. Leur budget aura été complètement siphonné par l’achat du F35, sans parler des coûts d’entretien.

  24. Auguste dit :

    La décision finale doit être prise en 2025.D’ici là,il y aura beaucoup d’eau qui aura coulé sous les ponts.D’ailleurs le PDG de Leonardo a dit: « Que rien n’est gravé dans le marbre.Aujourd’hui nous sommes dans ce camp, nous sommes ouverts à être ailleurs aussi,mais aujourd’hui nous avons été invités ».(Bloomberg).On n’en dira pas plus.

  25. Castel dit :

    Les pays en Europe ayant une expérience dans la fabrication des avions de combat, ne se limitent pas à la France, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie….
    Il en existe au moins 2 autres, à savoir, la suède et son fameux « Grippen », mais aussi, dans un passé un peu plus lointain, la Hollande, avec son prestigieux « Fokker »
    Une collaboration active avec ces 2 pays, pourrait compenser au moins en partie l’absence des 2 autres, et de sortir un futur avion de combat Européen, qui ne serait pas seulement Franco-Allemand.
    Mais c’est avant tout un choix politique……

    • Nenel dit :

      Hormis la France, tous les autres ont eu de l’expérience. Actuellement aucun d’eux ne possèdent les compétences de Dassault, Thales et Safran qui sont bien devant. Si le Gripen de SAAB sait voler tu peux dire merci à Dassault. C’était juste un petit rappel.

    • wagdoox dit :

      Je t’arrete tout de suite
      Le gripen a une bonne moitié de composant us et une électronique anglaise.
      Saab est moins un constructeur qu’un assembleur désigner.
      Fokker n.existe plus depuis 1995 et dans le militaire depuis les années 50

    • Jean dit :

      Fokker ne construit plus d’avions depuis 1996 année où elle a fait faillitte.

    • Euclide dit :

      @ castel
      Je suis désolé pour vous mais Fokker est hors jeu.. Y compris en aéronautique commerciale
      Si le suédois SAAB a pu maintenir une capacité technologique, il ne fait pas le poids face a Dassault ou aux Américains.
      Le messe est dite.

      • GHOST dit :

        PROJET TX DE BOIENG

        Saab participe activement au projet de l´avion d´entrainement de Boeing.. Saab fait bien le « poids » contre Dassault dont le Rafale n´est pas en service dans un seul pays en Occident mis á part la France… Lol

  26. MP3 dit :

    Si les Européens étaient intelligents, ils développeraient des capacités complémentaires au lieu de développer des capacités concurrentes.
    A noter qu’on ne sait pas du tout comment sera motorisé le futur chasseur de 6e génération franco-allemand.

    • wagdoox dit :

      Si assez clairement
      Un réacteur 3 corps 3 flux si c’est un avion de 5ème gen (personne n’a rien dit sur la génération)
      Et couple voir intégré à un stato si c’est un avion de 6 eme gen.
      Sachant que le scaf ucav a de forte change d.etre doté du premier.

      • B21raider dit :

        aucun acteur européen ne dispose actuellement des technologies nécessaires pour un réacteur a 3 flux, le DOD américain a dépensé 5 milliards sur le concept depuis les années 1980 et ils sont encore au stade de tests et essais , ne parlons même pas de safran qui est largué dans ce domaine (il n’a pas conçu de moteur seul depuis le M88(2 générations de retard)) et il ne dispose pas des fonds nécessaires pour le faire seul (et les allemands de MTU sont exclus de ce domaine la)

        • chill dit :

          on a compris, les idiots de français sont largués et les anglo-saxons en avance technologique, c’est bon , on a compris..

  27. chicogoya dit :

    Je croyais le F-35 avion de 5ème génération. Le SCAF Airbus-Dassault et le Tempest de BAE-Leonardo seraient donc de la 6ème, pour une mise en service en quelle décennie ?

    • wagdoox dit :

      Pas du tout le scaf c’est un f35 avec une furtivite plus poussée et donc une vitesse et une manœuvrabilité plus réduite. Le tout compensé par l’absence d’un pilote.
      Le deux seront des 5+ avec un moteur très économe et une fusion partagé de donnés monstre. Voir 5++ avec un dircm et des missiles hypersoniques. Mais ça c’est pour dans 10 voir 15 ans. Et évidemment le rafale profitera des avancées.

  28. Rascasse dit :

    Le CEO de Leonardo a dit durant la conférence de presse que son entreprise n’avait pas choisi un camp, mais qu’ils avaient simplement répondu à une invitation et restaient ouverts à d’autres coopération.
    La Grande-Bretagne et l’Italie sont les deux nations européennes qui assemblent des F25 et en fabrique des pièces essentielles. Mais leur coopération future dépendra de la définition de besoins, de capacités, et d’un calendrier. Il reste deux ans à Dassault et Airbus pour convaincre Leonardo. J’ai dans l’idée que convaincre Saab sera moins dur, car ils ont apprécié la coopération avec Dassault sur le nEUROn. Et ce qui me plairait, c’est qu’on vende des Rafale au Canada en les invitant, et en faisant une place à Pratt&Whitney, même si ça veut dire que Safran n’est pas leader sur la partie moteur. Ca voudrait dire qu’on briserait pour 50 ans le monopole des USA sur les avions de combat en Amérique du Nord

    • Auguste dit :

      Les règles sont changées,pour ne pas reproduire le cafouillage A400M.La compétence industrielle va primer sur le retour industriel.Le travail sera réparti en fonction de la capacité à réaliser et à respecter les délais de livraison et non plus en fonction du financement.Et faute d’avoir le moteur,Safran pourrait s’occuper de l’électronique.(j’ai lu qu’il était leader mondial).Pas sûr que ça convienne à Leonardo de faire des boulons.

    • guillaume dit :

      Une ligne rafale a Montreal?
      Cela serait génial, et beaucoup y pensent ici. Mais bombardier n’a aucune relation de travail avec Dassault, qui est un concurent direct dans l’aviation d affaire.
      Avec airbus c est tres different, c est le client principale de bombardier aerostructure (cockpit et rear barel de l’A 220, keel beam A330), et airbus a pris possession de l’usine de mirabel.
      Ce qui serait plus réaliste serait une ligne Typhoon, étant donné que airbus a proposé avec le deal sur le cseries d’étendre la cooperation au militaire si ottawa le souhaitait.
      Une ligne Typhoon et la participation au scaaf.

      On attend que cela 🙂
      Et ce n’est pas si farfelux que ca. Si bombardier mirabel est devenu airbus canada, c est grace a la guerre commerciale entre les usa et le canada (Taxes de 300% sur les avions canadiens).
      Trump est une grande chance pour l’europe si on sais contre attaquer.

      Mais pour cela il va falloir que airbus soigne un peux sa com.
      Peindre le cseries en A220, cela a un peux choqué ici…
      Mais ca leur passera 🙂

    • ALAIN dit :

      Rascasse
      Oublier pour le Canada, le faible, incompétent, acteur de théâtre déguisé en clown Justin se fera virer dans un peut plus de 1 an par le peuple qui ne le supporte plus, son partie politique a disparu aux élections en Ontario corps et âme, même plus assez nombreux pour former un partie a l’assemblée, et la même correction attend les libéraux de Justin au Quebec cet automne, de toute façon Trump et en fonction jusqu’en 2024, si il tape sur la table, l’acteur de théâtre se fait dessus, il y aura pas d’avion Européens au Canada, un design Anglais pour les Frégates, sans doute, car les navires US sont trop gros et chère,

    • Patatra dit :

      Personnellement je n’en serai que très heureux si le Canada optait pour le rafale, mais les chances sont proches de zéro et le choix n’est pas pour tout de suite.

    • Jean dit :

      Safran a les compétences nécessaires (M88 du Rafale). Par ailleurs, en invitant Pratt&Whitney l’avion ne servait plus ITAR free ce qui serait inacceptable pour la France et l’Allemagne

  29. MD dit :

    Étant donnée la situation actuelle de SAAB, savoir si une alliance suédoise sera un atout ou au contraire un important handicap reste une question ouverte.
    Ceci dit, quel est le type d’appareil dont les Suédois auront vraiment besoin ? Ce ne sont pas des Eurofighter Typhoons que l’armée de l’air suédoise devra remplacer .

  30. aurelien dit :

    2 avions différent pour 4 pays européens. N’importe quoi. C’est du gué que l’on ne soit plus capable de s’associer pour mutualiser les coût. Ça permettrait de faire des économies et de meilleurs avions .

  31. JP dit :

    Travaille avec les Italien les choses ne sont jamais simple, une fois produit, il faut les vendre.
    Côté franco-allemand, au nom de Airbus et D’assaut. Et avec la diplomatie francais, ça passera mieux.
    l’Italie supportera elle le surcoût du programme, qu’elle que soit les programmes, il y aura toujours les surcoûts. Le pays est déjà en crise.

  32. Sam dit :

    Le dogmatisme du couple franco-allemand pousse tout le monde a des alliances militaro-industrielles contre-nature.

    • Fralipolipi dit :

      Je pense tout au contraire que la démarche franco-allemande est tout à fait juste, et tient compte justement de toutes les erreurs de coopération du passé (récent ou non).
      De surcroît, les Allemands sont les seuls avec nous mêmes à être motivés pour faire du Itar-free (ce qui complexifie un peu la donne au départ), et l’Allemagne est le seul pays européen ayant des capacités de financement vraiment très larges.

  33. lym dit :

    Anglais et italiens savent, depuis l’Eurofighter, qu’il vaut mieux éviter de con-voler avec les allemands sur certains sujets… Macron ferait bien d’arrêter de faire le guignol en tribune et de revoir sa position.

    • ALAIN dit :

      lym
      Faire le guignol amuse le peuple et permet pour un court moment de cacher son incompétence, les Allemand vont le manger tous cru, leurs industries vont entré sous peut dans une tempête commerciale qui va faire mal, alors donner des milliards aux Français, oublié, arrêtez de rêver, les Allemands sont des fouteurs de merde, pas des partenaires efficaces et solidaires, sauf quand c’est eux qui commandent et mènent la barque, ce qui n’est pas le cas en aviation,

    • ScopeWizard dit :

      Je vous rejoins ……….

  34. PoleMan dit :

    Attention, comme l’a rappelé Byron Callan, analyste chez Capital Alpha Partners, il a fallu près de 10 ans de discussions pour trouver des consensus politiques et industriels pour aboutir à l’Eurofighter au Rafale et au Gripen. Il y a fort à parier que les alliances définitives seront donc très différentes de celles qui sont annoncées aujourd’hui.
    La grosse nouveauté par rapport aux années 70-80 c’est l’acceptation du leadership de la France par les autres partenaires européens, notamment par les allemands.

    • Françoise dit :

      Bah oui, on nous parlait hier de GB – Suède, on nous parle aujourd’hui de GB – Italie (qui elle précise que rien n’est sûr). Peut-être fera-t-on une annonce GB – Japon dans un mois…

  35. Polymères dit :

    Comme beaucoup ici, je pense qu’il s’agit également d’un projet « leurre » pour contrecarrer une réalité qui se dessine pour l’avenir, celle d’un monopole industriel franco-allemand (d’autres pays peuvent s’y joindre mais il n’y aura pas un partage comme on pouvait le voir avec l’Eurofighter) pour l’aviation de combat européenne de demain.
    Pourquoi le projet franco-allemand inquiète? Par ce qu’il y a un fond européen pour la défense qui va amener plusieurs milliards à ce projet (sur plusieurs années) et qu’en Europe, tant la France que l’Allemagne sont des gros poissons qui comptent augmenter d’une manière importante leurs budgets de la défense dans les années à venir. Concrètement, même si ça ne se voit pas vraiment et que certains ne veulent pas bien le comprendre, la France et l’Allemagne seront très « dominants » dans les années à venir, leurs projets d’avion de 6e génération, du futur char, du futur drone (et y en aura d’autres également) sont des projets qui donnent à ces deux pays un leadership et pendant ce même temps, détruit toute concurrence crédible, car ce serait idiot pour les anglais, les italiens ou d’autres de financer un nouveau projet, surtout seul. Car pour les italiens, la coopération avec le RU ne donnera pas accès au fond européen de la défense, alors même qu’il le finance pour entre autres les projets franco-allemand. Ce fond est presque un piège à ceux qui investissent, surtout quand ce sont les 2 poids lourds de l’UE qui se donnent la main. Ce fond européen, ne le prenons pas de haut, car il attise et va attiser beaucoup de convoitises et de jalousies.Le fait que nous ayons par exemple un projet de char, fait que le fond européen n’en financera pas un autre dans un soucie de cohérence, donc si les italiens veulent faire un char avec les polonais, ils payeront au taquet, sans aides et pour un pays non participant industriellement au projet franco-allemand, acheter ce char permettra d’avoir également accès à une aide. Les italiens ne roulent pas sur l’or.
    Les anglais, eux, sortant du Brexit, se voient mis au placard et leur effort militaire, même s’il semble être important en argent, ne l’est pas tant que ça et ils sont à l’inverse de nous, vers la baisse, avec toute l’incertitude des effets du Brexit.
    .
    Pour Rome et Londres, sortir du chapeau un projet « concurrent » permet de se rendre plus intéressant et de s’implanter industriellement dans le projet franco-allemand. Malheureusement tant à Rome qu’à Londres, ils n’ont pas le poids pour rendre sérieux leur projet, car financièrement ce n’est pas ça et qu’ensuite Paris et Berlin bénéficieront d’un fond allégeant leur effort financier et favorisera les ventes dans l’UE.
    Aujourd’hui le F-35 taille un peu sa route, mais dans 20 ans, alors qu’il en sera à mi vie (pour les premiers livrés), il y aura un avion franco-allemand qui sera sans doute supérieur à lui sur plusieurs points, que certains pays qui s’interrogent aujourd’hui sur l’avenir devrait commencer par prendre cela en considération, acheter du rafale ou de l’eurofighter aujourd’hui c’est s’ouvrir la porte de l’avion de 6e génération demain et les américains ne sortiront pas un successeur au F-35 avant 2050 (et encore vu comment a été mené le programme F-35…)

  36. Specht dit :

    Tout ceci est très excitant du point de vue aéronautique. L’Allemagne a peut-être mal vécu l’échec du Typhoon. Et l’urgence d’une future flotte opérationnelle, aux coûts maîtrisés, l’aura convaincue de choisir l’alliance avec un avionneur plutôt fiable dans ses programmes. La participation du groupe Airbus laisse craindre quelques difficultés cependant. Quant aux Britanniques, les revoici à envisager leur propre maîtrise-d’œuvre pour le meilleur de l’industrie aéronautique de sa Majesté, avec un partenaire très dynamique (Aeromacchi M-346 et autres participations) ; laissant entrevoir à nouveau une certaine diversité, quand la plupart des oiseaux de mauvais augure présageaient une Europe cristallisée derrière un seul projet, faute de moyens.

    • GHOST dit :

      EUROFIGHTER TYPHOON UN ECHEC ?

      Etrange d´apprendre que le Typhoon en service dans 5 pays en Europe serait un « échec » ?
      Le Rafale n´est en service qu´en France exclusivement…Aucun pays membre de l´OTAN ne possede le Rafale…alors l´échec de l´Eurofighter par rapport au Rafale exclusivement en service en France parmis tous les pays membres de l´OTAN…

      • Alpha dit :

        @GHOST
        Au niveau des surcoûts, du développement chaotique (toujours pas fini…), du coût de possession et d’utilisation, oui, le Typhoon est un échec … Revoyez l’histoire du programme…
        Et est-ce que les pays d’Europe participants au programme (Allemagne/G-B, Italie, Espagne) avaient le choix une fois le programme avancé ? Quand au 5ème pays d’Europe que vous évoquez, soit l’Autriche ….. Gros LOL ou MDR, au choix !…

  37. Financier73 dit :

    Si la France se montrait moins arrogante, les choses seraient bien différentes. Qui se souvient du programme Ariane français ? Les 2 fusées transformées en sous-marins ! Puis, ils ont admis qu’ils n’avaient pas la bonne technologie et ont ouvert aux autres… les étrangers qui eux savaient faire. Ariane est devenu un beau succès ! Combien de Mirages vendus (au vrai prix) ? 0 Même l’armée française ne voulait plus en commander pour éviter d’y laisser tout son budget. Alors on l’a offert à qui en voulait encore. Ouvrez les yeux, en affaires industrielles c’est le résultat qui compte, pas la prouesse technique inutile. Le Concorde, bel oiseau franco-britannique, incapable d’aller plus loin que Paris New-York faute d’autonomie, sinon sans passagers ni bagages ! Un fiasco commercial qui a couté des milliards aux contribuables français et britanniques. Le TGV invendable ailleurs qu’à la SNCF qui va en avoir 100 de plus dont elle ne veut pas ! alors que les ICE allemand et Pendolino italien sillonnent les voies ferrées du monde.

    • Jean dit :

      Ce que vous écrivez sur le Mirage est complètement faux. Arrêtez de troller !

      • Baleine bleue dit :

        Absolument, le mirage 3 et ses variantes se sont vendus sans forcer, au point que même quand les promesses de production locale n’ont pas été tenues , les clients en ont repris ( Brésil notamment), sans compter la longévité exptionnelle de l’engin.
        Par contre parfois les allemands peuvent être dangereux dans les collaborations, le bordel de l’A 400 c’est quand même bien eux. Sur le tigre un fenestron était prévu… ils ont refusé car ça faisait trop français…

  38. John Smiters dit :

    Avant de critiquer les anglais , et si on se mettait 2 minutes à leur place, on se rendrait vite compte qu’ils ne pouvaient pas faire autrement ! Les anglais ont 2 entreprises géantes spécialisés dans l’aéronautique militaire à faire bosser : BAE et Roll Royce et que pour eux, ils étaient inconcevables d’avoir un rôle de partenaire mineur dans le SCAF étant donné que la France a pris la part du lion et que l’Allemagne a pris la part de faire ce qui est autour de l’avion de combat. Et je ne voyais pas du tout Dassault, THALES, SNECMA ou AIRBUS faire une place de choix à BAE et Roll Royce …
    Donc du coup, les anglais ont été obligé de s’approcher du seul pays européen encore libre et ayant une tradition industrielle crédible dans l’aéronautique : l’Italie avec LEONARDO et aussi la Suede avec SAAB. Bref, le choix anglais est tout à fait logique et que la fameuse collaboration européen ne fonctionne que seulement si un pays a le lead sur un projet et il est clair qu’il pouvait pas accepter d’etre les larbins de la France et l’Allemagne et d’abandonner la partie aéronautique de BAE …
    La fierté britannique ne le supporterait pas. Autant ils ont été humilié par Lockheed Martin car ce sont les plus fort, autant ils n’accepteraient jamais une humiliation de la France et l’Allemagne …

    • Vince dit :

      Excellent Smiters 😉

    • ScopeWizard dit :

      @John Smiters
      .

      Vous oubliez juste que les anglais , même si personnellement je les préfère comme partenaires aux allemands , surtout sur un tel programme , auraient fini par rapidement vouloir prendre le dessus voire tout contrôler ; l’ époque Jaguar , Gazelle , ou Concorde est bel et bien révolue ……….
      THALES , SNECMA ( on va garder cette appellation plutôt que Safran Aircraft Engines ) , Dassault + BAE ( quoique avec Thales ) , c’ est bon , par contre AIRBUS out ! Rolls Royce out ! ( oui je sais , c’ est malheureux )
      Et même ainsi , je ne suis vraiment pas sûr de la compatibilité de l’ attelage …………. 😉
      .
      Perso , j’ aurais bien aimé : Dassault + SAAB + THALES + SNECMA ou alors Dassault + BAE + SNECMA …………
      Hein ? Où sont les allemands ou les italiens ? justement il n’ y en a pas ! 😉

  39. Vince dit :

    Il y a trop d’intérêts industriels en jeux et sur des problématiques de souveraineté cruciaux. On sait que multiplier les acteurs sur un projet majeur comme celui-ci conduit à des usines à gaz et des fiasco technico-financier : il faut contenter tout le monde, faire des compromis au dépend de l’efficacité etc. La part de gateau est forcément limité et tout le monde veut en retirer le maximum – ce qui se comprend.
    .
    L’annonce politico-industrielle Dassault / Airbus forcément annonçait une réplique du laissé de côté BAE ; mais il y a la place pour deux projets de ce genre en Europe je pense. Il ne faut pas chercher les alliances tous azimuths à tous prix, c’est la morale des projets Eurofighters, F35, A400 et cie. Il faut un noyau dur très cohérent, et des éléments qui s’y aggrègent sous l’effet de la simple force nucléaire du noyau (comprendre la nécessité : tu es « in » sous ces conditions, ou tu es « out » et tu crèves = rapport de forces). Et puis la concurrence, ça aiguillonne. Bref, il faut des alliances car ce genre de projet est trop couteux pour un seul pays moyen ; mais du resséré pour garder l’efficacité.

  40. Françoise dit :

    Les Britanniques sont bons. Leur but a toujours été de torpiller une Europe de la Défense. Ils ont ainsi déjà passé des alliances avec les pays du nord et maintenant ils empêchent les Italiens de rejoindre le projet franco-allemand. Accessoirement ils pourront éventuellement développer un avion.

    • GHOST dit :

      Etrange affirmation.

      Dassault avait quitté le projet Eurofighter… et la machine Typhoon est en service dans 5 pays en Europe tandis que le Rafale est en service exclusivement en France. Aucun autre pays de l´OTAN ou l´UE ne possede le Rafale. Alors cette question de l´Europe de la défense…

      • Françoise dit :

        La question de l’Europe de la défense ne se posait guère à l’époque de votre histoire.

      • Affreux Jojo dit :

        En 40, plein de pays européens avaient des MS 406. Et les Spitfire et autres Me109 n’étaient pas vendus à l’export. C’est pas pour autant que ce gros boeuf de MS406 était meilleur.

  41. PK dit :

    Marrant ces hurlements.
    .
    Moi, je trouve l’idée bonne. Même si cela débouche sur quelque chose de moyen, et encore, ce n’est pas prouvé, la pluralité est une bonne chose. S’ils fournissent un concurrent crédible au SCAF, très bien.
    .
    Vous avez peur ? Et bien, sortez un meilleur avion (perf, prix, MCO) et personne ne vous reprochera jamais rien. Et si on a deux très bons avions, c’est encore mieux : chacun aura le choix et on arrêtera de jouer les valets US avec le F35.
    .
    Si vous voulez que l’industrie aéronautique européenne perdure (et se développe), ça ne passera pas par des gros regroupements, mais bien par la multiplication de projets crédibles. Et le rapprochement en cours est très crédible en termes de complémentarité, peut-être même plus que le projet franco-allemand dont on ne sait trop ce qu’apporte les Allemands (à part le pognon et sans doute des emmerdes).
    .
    Bref, vive la concurrence et longue vie à ce projet AUSSI !

    • GHOST dit :

      PK@
      Oui, marrant ces interventions…
      Un peu d´histoire ?

      Agusta-Westland existe depuis 58 ans ! Et l´hélicoptère AW 101 depasse largement par sa performance tous les hélicoptères d´Airbus. Le AW 101 devait devenir l´hélicoptère du président des USA. Très recement, la Norvege a fait le choix d´acheter cette machine plus fiable, plus solide ect..
      Et « SAAB » ?
      Le Gripen est aussi une machine qui vole avec la technologie de BAE.. pour preuve, parmis les pays qui utilisent le Gripen, la Grande Bretagne figure en bonne place. dans un contrat de « leasing » pour la formation des pilotes.
      SAAB a dèjà une petite experience avec le projet TX de Boeing où la technologie suèdoise aide Boieng dans la comptetion de l´avion d´entrainement aux USA.
      Vous retrouverez SAAB dans un projet Sud-Coréen

      > TURQUIE
      Ce pays membre de l´OTAN possede aussi son projet d´un avion du futur et BAE y participe.
      Ainsi, vous avec l´Italie et la Grande-Bretagne, la Suède et la Turquie comme potentiel pour concrètiser le projet de BAE

      • Alpha dit :

        @GHOST
        –« Et l´hélicoptère AW 101 depasse largement par sa performance tous les hélicoptères d´Airbus »
        Pffff !… En même temps, il a pas de mal, c’est le seul tri-moteurs en Europe, et n’a pas d’équivalent chez Airbus…
        –« Le AW 101 devait devenir l´hélicoptère du président des USA. »
        Oulala ! Sur, çà change tout !… Oui mais voilà, il n’est pas devenu l’hélicoptère du président des USA… (ce que je regrette au passage…)
        Et pour ce qui est du projet TX, ne vous faites aucun illusion si ce projet est sélectionné par les USA : Ce sera un appareil BOEING ! Exit SAAB…

  42. Fabien dit :

    Ahah… bravo les Britanniques: aller jusqu’à ressortir une vieille maquette pour faire le buzz.
    . Et ils pourraient investir… DEUX MILLIARDS de livres Sterling!
    Ils sont trop balèzes.
    Et si on revenait au monde réel? Un bon avion 4G+, c’est 4 milliards rien que pour le développement, et même les Russes auraient de gros frais: les Indiens ont été invités sur le PaK Fa, mais à hauteur d’une enveloppe de 12 milliards de buk$.
    Même en intégrant une grande quantité de technologie U.S., il faudra accepter que les bureaux d’études Britannique ne tournent que pour assurer l’intégration et laisse filer tout le développement, comme la Chine se contente de faire de la rétroingéniérie (sur les J11, et J16 s’entend, je ne mets pas tout dans le même sac).
    Et de l’autre côté, il faut assurer la refonte à mi-vie des Typhoons, la mise à niveau des F35 B qui vont devoir être fiabilisé à marche forcée, et il y aurait encore un, voir deux projets de drônes…
    .
    Sans l’ombre d’un doute, les accords de Lancaster House vont retomber comme un soufflet, ce qui n’a rien d’étonnant au vu de la sortie fracassante de l’U.E. qui se profile pour nos voisins Britanniques.
    .
    Mais aussi, on peut se demander quel poids pèsera ce nouvel appareil, cousin assez proche du F35 quand le le F35 lui-même sera devenu ce qu’il promet d’être… Les Britanniques accepteront t-i encore de payer pour un avion attaquant tout juste sa mise au point/son déverminage à un coût nécessairement supérieur à un avion américain déjà amorti, qui plus est pour former une troisième micro-flotte redondante?
    Oui, il fallait vraiment trouver un projet pour cristalliser des promesses à BAE et RR.
    Mais quid des Allemands si ils cèdent au chant des sirènes Britanniques: on pourra refaire un 14 juillet?

  43. ScopeWizard dit :

    N’ empêche que je trouve cela vraiment très fort …………
    .
    À tort ou à raison , « on » ( « on » est un con , si vous saisissez l’ allusion ) est parvenu à pratiquement nous persuader que notre France était si petite , si limitée par une population ridiculement si peu nombreuse à l’ échelle du Monde , que désormais nous ne serions plus capables de mener à bien tout seuls le successeur du Rafale et que n’ avons par conséquent d’ autre choix que de nous résigner à collaborer avec d’ autres nations quitte à ce que ça tourne à la déconfiture voire à l’ arnaque pure et simple …………………..
    .
    Le principal argument avancé s’ appuyant sur les coûts financiers du développement d’ un tel programme ………….
    Mais jusqu’ à quel point est-ce exact , jusqu’ à quel point est-ce du flan ?
    .
    Certes , je n’ ignore pas que le fait de procéder de la sorte permet de répartir les tâches et ainsi de faire ( théoriquement ) travailler chacun dans son domaine d’ excellence , et permet aussi de répartir les coûts qui sont ainsi moins lourds à supporter pour chaque partenaire impliqué …………..
    De plus , cela donne un sens à l’ idée européenne dans ce qu’ elle a de meilleur …………….
    Mais , d’ un autre côté , si ça ne se passe pas bien , qui risque de trinquer le plus à la sortie ? Normalement , ce sera le plus investi , celui qui aura placé le plus de billes qui en fera les frais et si ce dernier n’ est pas dans une forme éblouissante , cela risque à terme de lui faire boire méchamment la tasse voire de le couler ; et même si au contraire il est en grande forme , de le fragiliser ………..
    .
    C’ est pas top et reconnaissons qu’ il y a mieux comme perspective d’ avenir ……………
    .
    Concernant le Rafale , enfin son successeur , quels sont les domaines d’ excellence de l’ Allemagne ?
    Attention , je n’ ai jamais prétendu ou ne serait-ce que sous-entendu que les allemands étaient nullissimes en tout , je demande juste en quoi s’ ils avaient collaboré ou été partenaires sur le Rafale , ils auraient fait mieux que nous ( oui je sais , du temps a passé et depuis ils ont sans-doute progressé s’ ils devait en être ainsi ) ……..?
    .
    Et oui , ne perdons pas de vue que sur le Rafale , la France a su tout faire : de la conception de la cellule réalisée en partie en matériaux composites , en passant par la motorisation très compacte , l’ électronique de bord , les CDVE , l’ armement , elle a pratiquement réussi à tout maîtriser et aboutir à un avion de combat très polyvalent tout aussi réussi et particulièrement performant sans pour autant que ce programme n’ atteigne des coûts stratosphériques ………………
    .
    Évidemment , je sais pertinemment que le Rafale n’ est pas 100% franco-français et que nous avons fait appel à des sous-traitants étrangers , et même « très étrangers » , mais je vous signale en tout état de cause qu’ il en va de même sur un avion dont on n’ entend presque jamais parler 😉 , le Lockheed Martin F-35 Lightning II américain …………. et même sur le F-22 Raptor je crois que c’ est pareil ………….
    .
    C’ est pourquoi , pour toutes ces raisons négatives , je crains fort que cette fois ci , ce soit le projet italo-britannique qui prenne l’ ascendant ( en même temps , pour un avion …….. ) , il risque même de nous prendre de vitesse ………….
    .
    Et pour finir , jusqu’ à quel point l’ augmentation des coûts est-elle pleinement justifiée , jusqu’ à quel point est-elle due à la volonté de certains d’ en profiter pour se remplir les poches ?
    Ah ben oui , c’ est la question qui fâche , n’ empêche qu’ elle est fondamentale ……………

    • Fabien dit :

      @ Scope Wizard
      La semaine dernière, mon qualiticien me tend une pièce: défaut de surface, trop brillante, le client final n’est pas content. Mon boss non plus parce que la dite pièce passe par un intermédiaire qui, par un coup de baguette magique, démultiplie le prix. Objectif: traiter la pièce en urgence, la montrer au client FINAL et lui expliquer qu’il va faire une super économie en passant en direct par nous, tandis que nous appliquons enfin une marge attractive.
      .
      Je crois que je n’en ai pas trop dit, tout en restant explicite: le client final gagne au change, ma boite aussi.
      .
      Ensuite, vous posez la question qui me fâche un peu (second degré), parce que vous regardez ce les Allemands peuvent bien nous apporter qui justifie une alliance. Et ce n’est pas évident quand on regarde le passé… Parce que la question n’est la bonne.
      Demandez-vous plutôt ce qui a manqué au Rafale depuis le début de son aventure. Et puis avons nous été tout bon sur toute la ligne? Inspirés? enprunts même de génie? Non. Les moyen on manqués, des projets ont été revus à la baisse (les calculateurs du canon) et se tenir à jour des américains dans le domaine des radar à coûté cher (800 millions… Mais on a un radar AESA national depuis 6 ans).
      Personnellement, je suis très fier d’être un « rafale boy », mais des jours, l’aspect « seul contre tous », et « quand même vendu » me chagrine un poil. Cette coopération avec l’outre Rhin, cela fait depuis le mirage III qu’elle aurait pu se concrétiser.
      .
      Ensuite, ce n’est pas tant les Allemands que Airbus qui va se joindre à l’affaire. Une très grosse entreprise dont les brevets sur l’impression 3D, l’habitude des gros projets, les capacités de production et le réseau de commerciaux en font une entreprise… assez puissante.
      . Et pour finir, les Allemands gardent dans leurs poches des prototypes en commun avec les USA, et notamment des brevets sur la poussée vectorielle. Ils sont bon en métallurgie aussi, ce qui aidera sur les moteurs, et surtout sur les liaisons de données haut débit.
      .
      Et m’est avis qu’il faudra des programmateurs. Beaucoup. de.programmateurs.
      .
      Parce que l’avion, c’est une partie du programme: missiles de croisière, satellites, drones… C’est un très gros projet. Bien plus que le Rafale en son temps.

      • ScopeWizard dit :

        @Fabien
        .

        C’ est votre avis ; pour ce qui me concerne je considère que les allemands ne sont pas de bons partenaires et qu’ ils ne vont rien nous apporter que nous ne maîtrisions déjà ……..
        .
        Quant au Mirage III , moins de corruption et de compromissions de la part de Lockheed et des décideurs ouest-allemands auraient sans-doute permis de bien mieux le placer ………….
        Le marché était vraiment énorme ; toutefois là où les américains ont réussi à équiper la force aérienne ouest-allemande de près de 1000 machines , le Mirage III n’ aurait lui guère dépassé les 500 exemplaires selon ce que j’ avais lu sur le sujet il y a déjà quelques années …………

  44. Affreux Jojo dit :

    en tout cas, ça n’a pas l’air d’être un design hypersonique comme le dessin du projet dassault semble en être un…

  45. Je me mets à la place du « lecteur observateur » : Américain ou Russe voire Chinois, qui lirait ce forum sur ce sujet …!

    Wouarfff …

  46. Vince dit :

    Un F-35 qui aura su tirer parti et les conséquences de toutes les erreurs de conception et de développement d’un F-35 ne peut pas être complètement mauvais. Si ça se trouve se sera même un bon avion.