Le président Macron rassure les militaires sur la réforme à venir des retraites

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. petaf dit :

    avec de la vaseline ,tout passe …

  2. Kellermann dit :

    Veiller sur ce dossier est un chose, éventuellement une bonne chose mais …. En 10 ans de temps depuis 2008 soit deux contrats de 5 ans d’engagé , les militaires ont vu leurs limites d’âge repoussées de 2 ans, l’accession au statut de carrière pour les sous officiers devenir toujours plus lointaine du fait des difficultés faites à l’avancement, car il est lui même souvent repoussé, ce qui éloigne d’autant la perspective de la jouissance d’une pension, elle-même malgré tout modeste, quand bien même sa jouissance peut se faire au delà ds 50 ans (au passage connait-on beaucoup de corps de métier à qui il est demandé de faire une marche course en tenue de combat à plus de 50 ans) . Faut-il s’étonner, dans ces conditions du défaut de fidélisation des plus jeunes et des détenteurs des qualifications les plus recherchées dans le civil avant 35 ans , qui partent tout de suite débuter non pas une deuxième, mais une autre carrière ? Toute dégradation du système actuel de pensions aggravera sévèrement ces phénomènes.

    • Wrecker 47 dit :

      @Kellermann
      Entièrement d’accord avec vous sur le sujet !…Nous connaissons tous que trop bien nos banquiers pour savoir qu’ils vous repiquent de la main gauche :ce que la main droite vous a accordé!
      Chacun sait les difficultés physiques de ces « cadres anciens » après cinquante ans !Il va de soi que pour bénéficier des annuités supplémentaires il faut guerroyer quelque peu et non faire le « chef de pièce à l’agrafeuse » !…Les plus jeunes l’ont déjà compris ,et « taillent la route dès les 25 annuités »…Pour « faire autre chose de moins risqué! …profiter de la vie et de la famille »!

  3. Stéphane dit :

    Aucune confiance en ce petit président, il va bien nous plumer nous aussi. Tellement facile de s’en prendre à des catégories de personnels qui n’ont pas trop le loisir de montrer leur désaccord.
    Je m’attend au pire….

  4. JG von Rheydt dit :

    Macron n’aura pas besoin de remettre en cause lui-même le statut des militaires. Lorsqu’il fera voter le principe d’universalité des régimes de retraite, le statut des militaires deviendra de facto illégal et sera abrogé par décision du Conseil d’Etat. A l’insu de son plein gré

    • Paul Letissier dit :

      JGvR, j’aurais un peu tendance à partager votre analyse parce que j’ai peu à peu développé une grande méfiance à l’encontre de nos « chefs des armées » successifs.
      .
      Mais je me rassure (ironie, deuxième degré : en fait j’aimerais pouvoir me rassurer) parce que je ne doute pas que le Législateur (vous voyez qui : les zombies qui sont supposés nous représenter à l’Assemblée Nationale) vont veiller à mettre dans la loi ce qu’il faut pour protéger les militaires.

  5. Jm dit :

    On y croit….
    Comme pour l’augmentation des soldes.

  6. Bangkapi dit :

    Je n’y connais rien, mais j’ai souvent entendu dire que l’on avait pas une retraite, mais une pension de retraite militaire.

  7. mas36 dit :

    Malheureusement toutes les dernières réformes sociales n’ont jamais été au bénéfice des « petits ». Il en sera de même avec cette réforme des retraites, et également des pensions de réversion.

    La question en creux que l’on peut se poser pour justifier de cette réforme c’est :  » est-ce que les militaires méritent leur système de retraite particulier , et par ricochet leur système de pension de réversion ?  » si c’est oui pourquoi changer ?

  8. James West dit :

    Je résume le programme établie par les génies de la LRM: « Nous avons la solution, et c’est la seul possible! Sinon banqueroute hein?!!! Quiconque fera de la subversion et dira le contraire tombera sous le coup de la loi fake news, et se verra muté dans un poste prestigieux à l’OTAN! » Enfin c’est ce que j’ai cru comprendre en tout cas.

  9. Allobroge dit :

    Je crains fort que les militaires (naïfs) ne se fassent enfumer une nouvelle fois. Nos politiciens, Macron en tête, n’ont bien souvent que mépris pour des gens qui , sous uniforme, ont encore un certain sens de l’honneur et de la parole donnée. Aussi lui comme ses prédécesseurs s’arrangeront ils pour nommer nombre de généraux ou laisser supposer aux colonels qu’ils vont le devenir, moyennant quoi ce sera silence dans les rangs en attente d’étoiles (parfois filantes) !. Et quand il n’y aura plus rien, et qu’il faudra sanctionner si on le peut encore les responsables il faudra leur faire savoir qu’au delà de leur petite personne il reste la France !

  10. Simplecitoyen dit :

    Je suis pas trop inquiet personnellement.
    Les armées ont beaucoup de mal a recruter en ce moment , et beaucoup de gens partent. Si ils rognent encore une fois , il n’y aura plus grand monde dans les armées.

    • who? dit :

      s’il entaille trop nos pensions, on peut imaginer que tous ceux qui ont 17 ans de services sont susceptible de quitter l’institution sur le champs.
      A cela les jeunes qui sont dans leurs premier contrats, eux ne renouvelleront pas.
      Et ceux qui ont plus de 10 ans et moins de 17 risquent fort de tres tres mal le prendre et du coup de n’être plus coopératifs.
      .
      J’espère qu’ils vont penser au fait de se mettre l’armée en grève…

    • Al Bundy dit :

      Pour pacifier un pays, il faut endolorir son armée pour commencer.

  11. Patounet29 dit :

    Promesses d’1 politique.Aliot Marie au Tchad en 2005, nous avait déjà promis de préserver la spécificité des armées. On a vu le résultat

  12. Électeur dit :

    La baisse du recrutement (en quantité et donc en qualité) je crois que nos politiciens s’en foutent royalement : quand les effets de leurs mauvaises décisions se font sentir, ils sont devenus président retraité ou ministre dans son fief pour une brillante carrière locale d’ancien ministre.

  13. JG von Rheydt dit :

    Ils ont parlé uniquement des questions de bonification et pas un mot sur la jouissance immédiate des pensions militaires qui sera principalement dans le viseur de la réforme

    • who? dit :

      il en seras de même des fonctionnaires de l’assemblée qui l’ont à 15 ans et ce sans risquer leurs vie ?
      Ils sont déjà passé au travers des 2 ans de plus…

  14. Wrecker 47 dit :

    …On va pouvoir se l’arrondir ..’.le trou de balles !)…c’est un spécialiste dans ce domaine !

  15. ben-55 dit :

    Fin de la RJI, arrive la RJID retraite a jouissance immédiate différée. on aura le droit de la toucher mais qu a la limite d age du grade detenu lors de depart. Ou a un age definis pour ceux qui n ont pas de limite d age.

    • Bob dit :

      La bonne blague, immédiate et différée …
      … il y aura bien des avaleurs de paf pour ne rien trouver qui cloche !!!

  16. guytoux dit :

    De source valable, ce qui circule en ce moment:
    Les militaires qui seraient à plus de cinq ans de la RJI à l’application de la nouvelle réforme partiraient avec la différée.
    En gros ceux qui seraient en dessous de 12 ans de service.
    Et faut voir aussi ce qui sera réservé aux camarades qui pourront partir avec la RJI, là je n’ai point d’informations.
    Je vous laisse deviner la suite si cette ébauche se confirme, ce sera une hémorragie….