Archives quotidiennes : vendredi, 13 juillet, 2018

Avant le sommet Trump/Poutine à Helsinki, les forces spéciales russes ont simulé un raid sur une île du golfe de Finlande

Le 16 juillet, le président américain, Donald Trump, rencontrera son homologue russe, Vladimir Poutine, en tête-à-tête, à Helsinki. Est-ce pour donner le ton à cette rencontre ou bien pour saluer, à sa manière, le sommet de l’Otan qui vient de se terminer? Toujours est-il que le ministère russe de la Défense a indiqué, le 10

Chammal : Des artilleurs irakiens formés par des instructeurs français

Depuis leur engagement en Irak, en septembre 2016, les CAESAr [Camions équipé d’un système d’artillerie de 155 mm] de la Task Force française Wagram ont effectué 1848 missions de tirs, dont 6 au cours de la semaine allant du 4 au 10 juillet, dans le cadre de l’opération « Roundup » qui vise à réduire les dernières

Le mouvement taleb afghan lance une nouvelle offensive en direction de Kunduz

En septembre 2015, le mouvement taleb afghans lança une opération fin de s’emparer de la ville de Kunduz, la capitale de la province du même nom. Et, pendant près de deux semaines, ils occupèrent une partie de la ville avant de s’en retirer devant une contre-offensive menée par l’armée nationale afghane (ANA), appuyée par les

La France va mutualiser l’achat et la gestion de munitions terrestres et navales au sein de l’Otan

En marge du sommet de l’Otan, organisé à Bruxelles ces 11 et 12 juillet, deux accords distincts ont été signés par plusieurs alliés afin de grouper les achats de munitions terrestres et navales, l’idée étant de réaliser ainsi des économies d’échelle. Ainsi, 16 alliés (*), dont la France, ont signé un mémorandum d’accord portant sur

Que retenir du dernier sommet de l’Otan?

Le sommet de l’Otan, qui s’est tenu à Bruxelles les 11 et 12 juillet, s’annonçait orageux, avec un président américain décidé à obtenir des Alliés une hausse significative de leurs dépenses militaires. Comme il l’avait déjà fait en mai dernier, Donald Trump a en effet parlé d’un effort pouvant aller jusqu’à 4% du PIB. Le