Avec 84% de bonnes opinions, les armées ont toujours la cote auprès des Français

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. diego48 dit :

    Ne nous faisons pas d’illusions, les démagogues qui nous gouvernent ne tarderont pas à couper dans les ressources de nos armées, tous les prétextes seront bons, toutes les « désinformations » seront utilisées à cette fin. Dans beaucoup de villes, quartiers et cités la loi française n’est plus reconnue, les communautaristes agissants sont soutenus et même très encouragés, nous aurons besoin un jour proche de reconquérir ces zones abandonnées…

    • Le Breton dit :

      Ils brûlent même les voitures des maires qui les soutiennent !

      • Robert dit :

        Le Breton,
        Lors des émeutes dans les territoires occupés de nos banlieues, de nombreuses voitures brulent régulièrement. Les habitants qui n’ont pas les moyens d’avoir un garage couvert et fermé, s’ils en ont le temps et les moyens, garent leur voiture loin du quartier avant qu’il ne s’embrase de façon quasi prévisible. Mais les personnes âgées ou handicapées, les enfants en bas âge, tous ne peuvent se permettre de marcher plusieurs kilomètres pour éviter que sa voiture soit brulée. Et concernant la voiture de la maire de Nantes qui ne se trouvait pas dans le même quartier que sa clientèle électorale, ceux qui l’ont brulée sont plutôt à chercher du côté des Antifas, ces parasites sociaux souvent de « bons français » dont la principale activité consiste à détruire et agresser. Eux sont plutôt dans les centre villes alors que la racaille d’importation est plutôt dans les banlieues.
        Et il y a aussi des fraudes à l’assurance, on brule sa voiture en mauvais état et on se fait rembourser de quoi en acheter une autre.

  2. TDK dit :

    « pour 84% des jeunes de moins de 30 ans, être militaire est « valorisant ». »

    Qu on ne vienne pas nous dire qu on a une jeunesse de m…..
    C est tres encourageant et tres rassurant…

    • Buzz dit :

      Vous trouvez encourageant que les moins de trente ans trouvent valorisant d’être militaire mais que l on manque toujours de soldats et de cadres… Moi pas.

    • Celtibère dit :

      On se demande bien pourquoi ces 84% de jeunes ne se bousculent pas à la porte des CIRFA. En fait, c’est comme avec le football, ils aiment beaucoup ça, mais surtout assis devant la télévision. Pour ce qui est de mouiller le maillot, ils préfèrent laisser ça aux migrants africains, lesquels sont aujourd’hui majoritaires dans les clubs et même dans l’équipe prétendument nationale. Et bientôt dans les armées?

  3. Raymond75 dit :

    Là je suppose que vous allez trouver que c’est un bon sondage 🙂

    • PK dit :

      @ Raymond75.
      .
      Il est surtout incohérent : les « Français » ont une bonne opinion (9 sur 10), veulent beaucoup de Sentinelle et de Barkhane (8 sur 10) mais pas trop qu’on file du pognon pour cela (5 sur 10). ET encore, on n’a pas de chiffre pour faire augmenter vraiment le budget sinon on aurait des chiffres affolants…
      .
      Donc beaucoup de gueule, mais rien dans le slip.
      .
      Ou alors un énième sondage bidonné…

  4. Pascal (l'autre) dit :

    L’avantage avec les chiffres c’est qu’on peut les interpréter de différentes façons!
    Et n’oublions pas la versatilité de l’opinion publique

    • NRJ dit :

      En effet. Il suffirait que l’on montre une vidéo d’un soldat français tuant un islamiste pour que la moitié des personnes retourne leur veste. Ou simplement une erreur d’un soldat pendant un contrôle.

  5. Ancien dit :

    C’est évidemment un sondage orienté pour faire plaisir à celui qui commande (et paie) le sondage.
    Ça n’empêche que le bidonnage a des limites : dans les années soixante-dix aucun institut de sondage n’aurait osé sortir de tels chiffres, par peur de perdre aussitôt toute crédibilité.
    Alors bidonné oui, sûrement, parce que c’est la règle. Mais pas totalement sans signification. La signification c’est qu’aujourd’hui un institut de sondages peut sortir de tels chiffres sans craindre de se faire insulter. Les temps ont changé.

    • s que les instituts de sondage auraient sorti de tels chiffres dit :

      dans les années 70 l’antimilitarisme était particulièrement virulent! A l’époque le leitmotiv c’était:
      Mieux vaut être rouge que mort!

      • s que les instituts de sondage auraient sorti de tels chiffres dit :

        Complément suite à un loupé! Les instituts de sondage n’auraient jamais sorti de tels chiffres car l’antimilitarisme était particulièrement virulent!

      • Ancien dit :

        L’antimilitarisme des années soixante-dix était politico-médiatique : la Gauche et ses relais ne pardonnaient pas aux militaires le coup du 29 mai 68 (l’armée prête à venir calmer les émeutiers si le pouvoir légal et légitime en donnait l’ordre, ça avait calmé tout le monde).
        Il y avait aussi le défaitisme que vous rappelez, d’origine allemande : « besser rot als tot », ça plaisait bien à nos jeunes intellos-de-Gauche.
        Mais cet antimilitarisme n’était pas populaire, comme le démontrèrent les exercices de mobilisation, par divisions de réserve complètes, qui furent faits dans toutes les régions : l’absentéisme y était très faible.
        A cause de cet antimilitarisme politico-médiatique aucun institut de sondage n’aurait osé publier les chiffres d’aujourd’hui.

    • Clavier dit :

      Ce sondage me semble tout droit sorti des comptes rendus des réunions sur le moral rédigé par les commandant d’unités à l’usage de leur hiérarchie …
      Un modèle de désinformation et de langue de bois ….

    • Thom dit :

      Quand les chiffres ne vous conviennent pas c’est bidonné forcément.

      • Ancien dit :

        Ces chiffres me conviennent parfaitement et ce n’est donc pas pour ça que je les estime bidonnés.
        J’observe surtout que ce bidonnage — trop évident — traduit un changement d’approche dans les milieux médiatiques (et sondagiers, car ce sont les mêmes : c’est le monde des manipulateurs d’opinion publique) où, naguère, personne n’aurait osé publier de tels chiffres.

  6. petitjean dit :

    « les Français n’entendent pas faire du budget des armées une variable d’ajustement, comme cela a été trop souvent le cas par le passé. »
    mais en matière de défense les français n’ont pas voix au chapitre
    d’ailleurs une fois élu , le pouvoir se tamponne complétement de l’avis des français
    Alors, oui, depuis des décennies le budget de la défense est la variable d’ajustement du budget de l’état
    Le régalien en France c’est moins de 5% du PIB, c’est peu dire !
    Et puis, honnêtement, quelles compétences les français ont-ils en matière de défense ?
    tout est fait pour que la majorité des français soit ignare dans tous les domaines…….

  7. Polymères dit :

    On va organiser un téléthon pour voir qui la soutient vraiment….

  8. tartempion dit :

    Encore un sondage de plus sans intérêt pour personne mais qui aura été tout de même facturé au ministère de la défense entre 130.000 euros et 170.000 euros . Et si le gérant de cet institut de sondage était un proche de la république en marche , la boucle serait bouclée ……

  9. Franc dit :

    Après le sujet sur les courbettes aux émirs, il fallait bien évidemment un sujet pour s’auto-rassurer. On parle défense ici ou de bizness à tous les râteliers? Rien ne vaut un homme libre de ses opinions et de son destin. Entre le SN à deux balles et le méchoui, ils savent vite choisir leur camp; et finalement le côté positif (optimiste), c’est que ça rassure les humbles indépendants du dicta de leurs propagandes, ça conforte à s’engager en tant que citoyen franc et éveillé. A l’ouest, rien de nouveau, que du réchauffé à la sauce haut-fonction publique privatisé. Sachez que les 54% de français qui n’ont pas votés au présidentiel sont majoritaire, et si le foutage de gueule devient raison, cette majorité ne cessera d’augmenter jusqu’au rétablissement d’une vrai politique parlementaire respectueuse des valeurs de la constitution française. Le pont d’or fait aux riches n’est pas un fake, mais juste un mépris de rikiki bonhomme! Qu’attendent les lecteurs qui lisent ce sondage à 84%? Rien puisque les français n’ont de toute façon rien à reprocher à leur militaire! Pas de nouvelle, bonne nouvelle! C’est en faite une diversion pour cacher le pourcentage sur ce que pensent vraiment les français sur notre politique géo-stratégique. C’est choquant cette propagande, comme si les français étaient de simples poires à qui on peut faire avaler n’importe quoi, pourtant on a tous étudié Molière et La Fontaine, non? Si!

  10. Robert dit :

    La peur du terrorisme islamiste et le sacrifice de plusieurs soldats récemment y est sûrement pour quelque chose. Pour autant, ce n’est pas un sondage qui doit déterminer si une institution et ses serviteurs est ou non utile à la société.

    • Thom dit :

      Il faut bien lire les articles avant de poster. Il n’y a écris nulle part que le sondage sert a déterminer si l’armée est utile à la société ou pas.
      Le but du sondage est de savoir quelle image les citoyens français ont de leur armée. C’est tout.

      • Robert dit :

        Thom,
        Je suis d’accord avec vous.
        Mais accorder sa confiance à une institution qui a le monopole de la violence pour défendre notre sécurité et notre liberté, n’est-ce pas aussi agréer son utilité sociale ?
        Sinon, évidement on peut aussi considérer que dans le militaire ceux qui ont été interrogés et ont répondu positivement ne voyaient que celui qui protège leur petite sécurité personnelle en bas de chez eux et que si le militaire n’était qu’en OPEX lointaine, les réponses auraient pu être différentes.
        En tout cas, maintenant que cet « important panel représentatif » de la république sondagière a voté en faveur de l’armée, nous devrions voir sa conséquence logique avec une hausse de l’engagement dans l’armée afin que cela ne reste pas un avis de consommateurs.

        • Raymond75 dit :

          Je suis d’accord. Exemples de questions : « avez vous une opinion favorable de l’intervention en Afghanistan ? Avez vous une opinion favorable de la destruction de l’État libyen ? Avez vous une opinion favorable de nos 60 ans d’OPEX africaines ? Pensez vous que la France puisse empêcher une intervention russe dans les pays baltes ?  » … Je vois laisse le soin d’imaginer la réponse.

  11. Forban78 dit :

    Nous sommes loin de la guerre d’Indochine et du général de Lattre allant quémander les surplus auprès des américains… il y a quand même du mieux si l’on veut vraiment chercher à se rassurer… mais dans les sables mouvants, l’équilibre reste bien fragile…

  12. Pascal (l'autre) dit :

    dans les années 70 l’antimilitarisme était particulièrement virulent! A l’époque le leitmotiv c’était:
    Mieux vaut être rouge que mort! Les instituts de sondage n’auraient jamais sorti de tels chiffres de satisfaction

    (désolé pour les bugs à répétition lors du post du précédent message et de son correctif)

    • Robert dit :

      Pascal,
      Pas pour tous
      https://www.youtube.com/watch?v=A0NxhchcB-U
      J’ai découvert Jean Pax qui m’effrayait pas tellement alors que j’étais Autonome, à l’ultra gauche, tendance anarchiste individualiste. Ce sont les vieux anarchistes de la FAI espagnole qui avaient fait la guerre d’Espagne qui m’ont fait découvrir l’autre visage du communisme.
      Evidemment, crier communistes assassins dans une manif vous fait passer ipso facto du côté obscur de la farce.
      Puis ensuite, à l’armée, j’ai appris que nous nous préparions à résister à l’invasion soviétique. Notre unité d’hélicos de combat a fait une manoeuvre durant mon service, quitter sa base pour éviter d’être détruit vers un endroit inconnu et de là être prête à lancer des attaques.
      Encore une, que de souvenirs, « vous allez me traiter de réac »
      https://www.youtube.com/watch?v=vu5UCA42aBg

  13. Wrecker 47 dit :

    En abandonnant l’ancien Service militaire les Armées se sont coupées de leurs racines profondes !
    L’armée n’est plus qu’un outil politique qui dessert l’Etat en place et rien d’autre !
    Mourir pour la France en Afrique oui , mais pas comme supplétif des US en Afghanistan ou dans des pays de l’Est récemment devenus Otaniens pas plus que pour pour le pétrole de l’Arabie Saoudite !!