La Chine développe un nouvel avion de combat embarqué

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. wagdoox dit :

    Je vois pas en quoi la copie d’un avion serait un témoignage de la qualité de l’original…
    Il y a un autre problème pour les avions CATOBAR et STOBAR, c’est qu’ils doivent aussi avec un rapport poids poussé très important pour le STOBAR.

    • Polymères dit :

      Surtout quand on connait la qualité de l’original.
      Le Su-33 n’était déjà pas un bon avion pour les russes avec toutes les limites qu’on lui connait, alors les chinois, par manque de solutions, l’ont copié, car il n’y avait que cela sous la main.

      • wagdoox dit :

        On connait la qualité de l’original…
        On parle là de la version maritime du SU27 quand meme.
        La seule question qui se pose c’est sa qualité de marin et là, on en sait pas grand chose tant les Russes ont peu utilisé leur aéronavale depuis leur PA.
        Les problèmes viennent du manque d’expérience, du PA, de l’avion ?
        Perso j’en sais rien mais c’est pas la copie chinoise qui apportera la réponse.
        Si non quand le FC31 sera entré en service qu’il ne fonctionnera pas correctement on dira aussi que c’est la faute du F35 ?

      • Nicoliawitz dit :

        Su-33 a au moins 20 ans en avance que le Rafale, le dernier a du mal de vendre dans les pays non corrompus, comme la Belgique ou d’autre pays occidentaux.

        • Pravda dit :

          Là, on est au quatrième degré…

        • Polymères dit :

          Tient donc encore un qui s’est perdue, sputnik ce n’est pas là! Mais sinon, vous voulez qu’on fait un tour des pays non corrompus dans lesquels la Russie vend ses armes?
          Ce qui est marrant avec les gens comme vous, c’est que si demain, la Belgique ou un autre achèterait des rafale, vous ne serez plus là, du moins sous ce pseudo, à assumer vos allusions que le rafale se vendrait via la corruption. Sans doute alors vous viendriez dire que la Belgique est devenue un pays corrompu…
          .
          Le Su-33, 20 ans d’avance? Ou 20 ans de plus? Cet avion que vous essayez de faire passer comme formidable car vous voulez défendre les russes (comme souvent je me demande bien pourquoi on retrouve de plus en plus d’individus sortant de nulle part, être en embuscade pour répondre à tout commentaire ne disant pas que tout ce qui est russe est magnifique et supérieur), il est tellement formidable que les indiens ont préférés financé le vieux projet du Mig29k navalisé plutôt que d’acheter le formidable Su-33, que même les russes préfèrent acheter le Mig-29 pour remplacer ce Su et que les chinois qui en ont fait une copie, veulent un nouvel avion.
          Mais vous me direz que le Mig-29 est lui 30 ans en avance sur le prochain avion français, qu’il est formidable et tout et tout. Pourtant les indiens s’en plaignent et les russes qui l’ont utilisés pour la première fois en opération au large de la Syrie en ont perdu un (en plus d’un Su-33) et qu’il aura tellement bousillé le pont d’envol, que les avions auront été déployés au sol sur la base aérienne.
          Je ne comprend pas certains qui écrivent des choses juste par ce qu’ils veulent y croire en se faisant passé pour des spécialistes qui amènent la vérité.

        • TROMXUASNOC dit :

          Certes il fait chaud mais il faudrait quand meme lever le pied sur la binouze tovaritch Nocoliawitz

        • Clavier dit :

          Comment dit on  » grand comique  » en russe ….!?

        • Fabien dit :

          Au troll;
          D’ailleurs‚ les Indiens sont réticents à retravailler avec Sukhoï, mais leurs militaires soutiennent Dassault. L’avion Russe est très bon, rustique, mais trop mal fini et trop fragile pour un usage aussi usant que l’emploi de tremplins.

          • wagdoox dit :

            @ Fabien
            tout le est exacte sauf un léger détails, les indiens ne connaissent pas le SU33, c’est le mig 29k qui est en cause.
            Un avion fait pour les Indiens que les Russes ont fini par prendre.
            Ensuite l’entretien et l’assemblage est partiellement fait par HAL, toutes personnes connaissant la réputation de cette entreprise publique comprend que là encore, l’origine russe de l’avion est pas forcement la meilleur explication.
            pour mémoire je rappels que Boeing en parlait en 2013 comme un risque à la réputation international (en cas de production du F18sh par HAL), que Dassault ne voulait pas assurer les rafales fait par HAL et qu’elle a prit une autre compagnie pour la joint venture reliance. Que les SU30mki ont de gros problèmes, que le tejas A1 arrive à etre plus cher qu’un SU30mki (alors que le poids est environ 1/3).
            Que le MMRCA 2.0 passera par une compagnie indienne privée (exit HAL) et que le AMCA passera aussi par une compagnie privée.

        • Eric dit :

          Votre orthographe chancelante mise à part, je ne crois pas du tout que le Su-33, dont la conception remonte au début des années 80 (il a fait son premier vol en 1987), ait « vingt ans d »avance » sur le Rafale. D’autre part, on parle dans cet article d’appareils embarqués : vous n’êtes peut-être pas au courant, mais la Belgique, la Suisse ou le Canada ne possèdent pas de porte-avions. Il est donc infiniment peu probable, corruption ou pas, qu’ils achètent un jour des Rafale Marine…

          • sirthie dit :

            @Eric :
            .
            « la Belgique, la Suisse ou le Canada ne possèdent pas de porte-avions. Il est donc infiniment peu probable, corruption ou pas, qu’ils achètent un jour des Rafale Marine… »
            .
            La proposition a été faite par la France à la Belgique. Ça permettrait à la Belgique d’utiliser le Charles de Gaule (et successeur(s)) en coopération avec la France.

        • wagdoox dit :

          … comment dire, le SU27 pour reprendre ou meme le SU35 est quand largement en retard sur le rafale toujours pas radar AESA, toujours pas de moteur modulaire sans parler de l’efficience. Une durée de vie au moins 25% intérieur de la cellule, les réacteurs c’est deux fois moins.
          Une capacité air sol tellement bonne qu’il a fallu sortir le SU34.
          Bref entre polymère et Nicoliawitz, il y a un juste milieux, les russes sont bons mais certainement pas en avance, en tout cas pas tant que le SU57 n’est pas mature.

        • NRJ dit :

          Vous avez quelque chose, des éléments pour dire ça ?

        • lol dit :

          Bon comment le dire, il n’y a pas de corruption en Chine et en Russie? Quelqu’un peut il m’expliquer si il y a différence entre un Pays qui fait des procès pour corruption et 2 autres qui n’ont font jamais (sinon les ministères devraient être transformés en centre de détention). Chez China Corruption Corporation toute l’administration a dans une main un stylo et l’autre dans le pot de chocolat.

      • ScopeWizard dit :

        Alors , concernant la « corruption » , figurez-vous que j’ en ai appris une bien bonne il y a quelque temps de la part d’ un ami ayant séjourné longtemps en pays étranger afin d’ y mener des missions du genre 1000 personnes sous ses ordres et 30.000 Euros nets par mois pendant 6 mois à quatre ou cinq ans suivant le chantier ……….
        Donc , selon lui , AUCUN contrat , je dis bien AUCUN , de plus de 200.000 dollars ne se signe en échappant à quelque élément de corruption qui soit …………
        Alors , toi tu te dis que cela concerne des pays comme le Venezuela , Bahreïn , le Brésil , la Bulgarie , ou Les Philippines ……………. Et bien non , pas du tout , c’ est valable pour le Monde entier y compris en Europe de l’ Ouest ou aux USA , en Australie , au Canada , en Suisse , partout il en va de même et c’ est « normal » …………..
        .
        Cela m’ avait déjà été dit par un transporteur routier il y a quelques années mais pour des montants bien plus élevés de l’ ordre du million d’ Euros …………
        .
        Alors , perso , je me rassure en me disant que dans le coin , cette corruption ne touche que des contrats de ce niveau ou du double mais guère moins …………
        En tous cas , si tout ceci s’ avère exact , cela incite à considérablement réfléchir sur tout ce qui relève de la « corruption » et relativise nombre de succès commerciaux modestes ou plus importants ……………

  2. Barfly dit :

    Et ils vont copier qui cette fois là ?

    • Fabien dit :

      Le F35?

      • Castel dit :

        En principe il n’essaye de copier que les bons avions !!!

        • Fabien dit :

          Il y a un début à tout: ils auraient volés les plans, et développé leur propre version, qui enchose fortement les décideurs, puisque redondant avec le J20. Mais le J20 m’apparaît un peu trop gros pour un emploi navalisé. Alors qu’une extrapolation du F35 C serait presque pertinente: plus petit, étudié ad hoc pour un CATOBAR…

      • Alpha dit :

        les pauvres … 🙁

    • Leum dit :

      Il semble évident que les chinois n’en sont plus au stade de la copie et ont dépassés les russes. Le J-20 est opérationnel là ou le T-50 est toujours un prototype que l’on fait passer pour de la présérie.

      • wagdoox dit :

        le J20 est largement inspiré de tech russe et US.
        toujours pas de réacteur domestique mais russes.
        Le SU57 est autant en pré série que le J20. (8 pro et 4 de série).
        Il est pas du tout mature, le SU57 non plus mais ca viendra.
        Aucun n’a démontrer quoi que ce soit, encore moins le J20 que le SU57 qui a fait un tour en Syrie. Meme le F35 a démontré plus de chose pour le moment.
        L’évidence n’a pas la meme définition pour vous on dirait.
        La comparaison entre les deux avions devra attendre 2025 au moins.

        • Leum dit :

          Ah bah je me base sur les infos officielles. SU-57 en présérie, J-20 tout aussi opérationnel que le F-35 quand ce fut déclaré par l’USMC y a 2 ans…

          • wagdoox dit :

            Ah bah officiellement les nuages radioactifs de Tchernobyl se sont arrêtés à la frontière. Officiellement l’Iran a un chasseur domestique tout aussi performance que le F22.

      • Dilrxohpz dit :

        comme Neuron, une copie de X-46, qui est toujours un prototype.

        • Clavier dit :

          Dassault ne copie pas les autres qui n’ont rien à lui apprendre…
          seules les lois de la physique et le progrès technique déterminent avec la complicité des ordinateurs, les meilleures formes à adopter
          au résultat on a des avions qui se ressemblent

        • Leum dit :

          Copie? Ou lois de la physique qui sont les mêmes pour tous ?

          En attendant le X-46 décolle d’un PA mais le nEUROn sait voler en formation.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Leum

            « En attendant le X-46 décolle d’un PA mais le nEUROn sait voler en formation. »
            .
            C’est le X-47-B qui décolle d’un PA et il fait bien plus que voler en formation .. On parle d’un UCAV qui emporte 4x plus de charge que le Neuron, dont la charge maximale au décollage est de 20 215 kg contre 7000 kg pour le Neuron, et une portée de 4000 km …
            .
            Rendons à Dassault le travail colossal que l’entreprise à fait avec Logiduc/petit duc/moyen duc/grand duc/Neuron malgré ça taille (idem pour BAE avec le Taranis qui n’à rien à envier au Neuron) mais Northrop joue dans une toute autre cours ..
            .
            Copier sur le X-46, impossible puisque ce dernier est issu du X-45A, lui même développé en même temps que le programme Logiduc de Dassault. Mais largement inspiré des fameux « fer à repassé » F-117 et B-2, puis des travaux de la Darpa avec les entreprise (Have Blue, Bird of Pray, X-36) par contre.

        • FredericA dit :

          « Neuron, une copie de X-46 »
          .
          Je pense que vous n’avez pas suivi le programme LOGIDUC lancé par Dassault sur fonds propre en 1999 :
          .
          https://en.wikipedia.org/wiki/Dassault_LOGIDUC

        • wagdoox dit :

          mais oui c’est bien connu on a force l’appareil à atterrir chez nous et on a regardé, on pirate aussi énormément. On = chinoiseries.

        • Specht dit :

          Neuron a toujours été un démonstrateur et rien de plus, le rôle d’un démonstrateur est l’exploration de voies techniques, il n’a jamais d’aboutissement industriel. On peut de surcroit difficilement parler de copie du X-46 dans la mesure où son profil d’aile volante existe depuis au moins le siècle dernier, années 1920 (transporteur Junkers, planeurs Horten, projet Northrop).

        • Alpha dit :

          @Dilrxohpz
          Ah ! Encore un « spécialiste » …
          Et au passage, nEUROn est un démonstrateur, pas un prototype … Cherchez la différence, ça vous occupera …

      • Julien dit :

        Le j-20, avec ses canards à fort dièdre, et ses quilles anti-roulis, ne me semble pas avoir une furtivité aerodynamique du tonerre.
        Sauf erreur de ma part, les reacteurs ne sont pas non plus un point fort Chinois, et en fin de compte, on ne sait rien des réelles capacités de l’un comme de l’autre.
        mais je peux me tromper

      • Dimitri dit :

        Cela m’étonnerait que le J20 soit opérationnel. Qu’il vole et sait faire des ronds dans le ciel ok, mais combat proven en 2018 je suis très septique.

        • sonata dit :

          opérationnel ne veut pas dire combat proven. Pour le reste, le statu précis du J20 ne semble pas vraiment connu à ce jour, les sources étant contradictoires. Mais on parle de 20 à 28 exemplaires produits (ce qui ne veut rien dire, le F35 étant produit à plus de 300 exemplaires à ce jour et déclarés opérationnel, alors qu’il en est sans doute encore loin.

    • MD dit :

      Le F-35, bien sûr.

    • Posteur dit :

      Le F-35 peut-être ?

    • Carin dit :

      Je suis prêt à parier que ce sera une copie du rafale, avec ses canards et tout et tout,
      ( pour une moindre vitesse d’atterrissage).

  3. Castel dit :

    Bref, ils ont encore pas mal de chemin à parcourir avant de ne serait-ce que d’approcher le niveau de l’aéro-navale Américaine !!!

    • JP dit :

      Bien évidemment, ils partent de avec ce qui commence à ressembler à un porte avion en 2010…
      La Marine Américaine une expérience supérieure, et 7 décennies d’avance en termes d’investissements et de connaissaces

    • jacques 29 dit :

      Ce qui évitera, en toute logique , que les atlantistes de ce forum continuent à se plaindre d’une prétendue menace militaire chinoise, puisqu’elle n’existe donc pas. Ouf ! des vacances !

      • Pravda dit :

        Pas de chance, la France est atlantiste, les français préfèrent majoritairement les USA aux Russes ou chinois, conclusion ; partez, oubliez nous, apprenez le russe et éclairez de vos lumières les lecteurs de RT.

        • wagdoox dit :

          Déjà merci de pas mettre russe et chinois dans le meme paniers.
          Ou alors c’est que vous connaissez très mal l’un comme l’autre.
          Les Français sont vous avez vu ça ou ? les sondages ? bonne blague.
          Aller donc cracher votre haine de la France en prétendant etre du FN ailleurs monsieur Hollande.

      • ScopeWizard dit :

        @Jacques29
        .
        Vous voici de retour ?
        Où étiez vous donc passé ?
        Hormis vos positions souvent contradictoires parfois , disons , « extrêmes » , en dépit d’ un réel respect envers vos contradicteurs , perso , j’ aimais bien votre précision dans certains renseignements et données , je trouvais ça très sympa ……… 🙂

    • Leum dit :

      Pourquoi toujours les américains? Le couple Rafale Marine / Charles de Gaulle est aussi devant les Chinois en terme de capacité a délivrer de l’armement.

    • Françoise dit :

      @Castel : C’est ce qu’on disait pour les futures bombes A de Kim….

  4. Don_ccicci dit :

    Le J-15 a peut-être des défauts, ou bien des problèmes de mise au point.
    Mais quoi qu’il en soit un avion aussi bon soit-il sera toujours pénalisé par la configuration de ce type de porte aéronefs.
    Il faudra toujours choisir entre l’emport en carburant et l’emport en armement.
    Les Russes à l’époque envisageaient aussi l’emploi de Yak-41, mais ce n’est pas forcément la panacée non plus en terme d’autonomie et de charge utile…

  5. Juin20 dit :

    La Chine devient un concurrent redoutable à tout point de vue. Ça peut devenir inquiétant à moyen terme, car ils ont de l’argent , de la volonté, du courage et sont disciplinés. Attention à ne pas baisser la garde, messieurs les ministres des armées. ………

  6. Lagaffe dit :

    « Le journal officiel de l’armée chinoise a publié un éditorial pour le moins intéressant. Et si, depuis les derniers coups de feu échangés avec le Vietnam il y a presque quarante-ans, les militaires ne s’étaient pas endormis, bercés par la paix ? Et si, cette paix était en fait une maladie pour l’armée ? Réponse du journal : il faut se soigner avant que cela devienne incurable. »
    http://forcesoperations.com/vu-de-chine-le-mal-de-la-paix/
    Pour la Chine, la paix est une maladie….

  7. Marcel dit :

    M’est avis que d’ici 50 ans ils devraient être en mesure d’aligner une pâle copie du Rafale M

    • Valère dit :

      La Chine aura d’ici 50 ans largement dépassé notre pays à tous les niveaux. Il faut arrêter de rêver.

      • wagdoox dit :

        Mais bien sur il faut toujours partir perdant dans la vie…

        • Valère dit :

          « Ne pas partir perdant dans la vie ». C’est tout ce que tu as comme argument? On voit bien que vos interventions ici sont plus guidées par vos sentiments personnels (patriotisme????) que par la raison.
          .
          Ceux (parmi les quels des spécialistes français) qui avaient prédit que la Chine deviendra la seconde puissance économique du monde s’étaient donc fait taxer de pessimistes ou de défaitistes par des gens comme vous alors qu’ils s’appuyaient tout simplement sur des raisonnements purement scientifiques. Toutes ces prévisions se sont aujourd’hui avérées justes puisque la Chine occupe effectivement ce rang.
          .
          Vous auriez sans doute souhaité qu’ils disent le contraire des choses pour vos beaux yeux et vos belles oreilles au nom du « patriotisme » puisque vous prétendez l’être plus que ceux qui ont un moindre son de cloche différent.
          .
          La France ne fait pas dans la même catégorie que la Chine, sauf dans vos rêves. C’est une réalité qu’il faudra avoir l’humilité (même si cette qualité est très rare chez nous) d’accepter, et il faudra apprendre à vivre avec.

    • Clavier dit :

      Les Indiens, un peu dans ce cas, ont fait le Téjas , inférieur au Mirage III….
      Les Chinois rament aussi bien qu’eux ….

      • wagdoox dit :

        le tejas tient plus d’équivalent à un mirage 2000C qu’un III.
        Le tejas A1 sera une sacrée avancée.
        Le tejas 2 et l’AMCA seront également très avancé.
        Mais la question est surtout de savoir si c’est bien un avion indien.
        le tejas A1 sera indien 75% des composants mais 50% à peine au niveau de la valeur.
        Les Chinois n’ont jamais rien jamais par eux meme que de la copie.

    • RUFFA dit :

      Tu te prends pour qui pour moquer les chinois??
      Ils ont un budget militaire un peu près six fois supérieur à la France ! Ton Rafale M de merde n’est pas furtif : ça t’avait echappé : si tu as un smartphone il est probablement Américain, Coréen ou Chinois Ah bon t’as un Smartphone Français ? Ça n’existe pas : pas de chance !

      • Marcel dit :

        Pour l’instant l’avion de combat embarqué le plus furtif PROVEN est un Rafale M. T’as une puce dans ta carte bancaire chinoise ? C’est français. Pas de chance ! Gnagna gnagna (^_^)

      • Thaurac dit :

        Où as tu vu que l’avion chinois est un avion furtif, ils le disent, c’est tout…
        si la chine savait faire du « rafale » elle laisserait vite tomber les avions actuels!

        • PK dit :

          @ Thaurac.
          .
          Il est aussi furtif que le F35 : on en parle partout mais on ne le voit nulle part. Surtout pas au combat !

      • Alpha dit :

        @Ruffa
        Un smartphone français çà n’existe pas ?…. Hummmmm…
        Pas tout à fait ! …
        https://www.nextinpact.com/news/106226-archos-echo-wiko-fabricants-francais-smartphones-marquent-leur-differences.htm
        P.S. : Et si, le Rafale est furtif… Après tout dépend du degré de furtivité passive, de la furtivité active, etc … 🙂

        • RUFFA dit :

          Je n’ai rien contre Archos mais son chiffre d’affaire est ridicule par rapport à Apple Samsung et Huaweï !
          Quand à la furtivité du Rafale : Bof…

      • Frédéric dit :

         »Une nouvelle menace pour l’humanité découverte en Chine »

        Les entreprises chinoises utilisent de nouveau des CFC qui détruisent la couche d’ozone !

        Et c’est Spoutnik qui l’écrit…

    • ScopeWizard dit :

      Petit rappel ……..
      .
      Cela étant , même un B-52 est « furtif » … mais il y a une raison précise à cela …
      Poussons encore plus loin le raisonnement en affirmant que quelle que soit sa configuration un F-22 Raptor n’ est pas « furtif « ………
      Pourquoi ?
      Tout simplement parce que cet adjectif est mis à toutes les sauces et a perdu son sens précis ……..
      .
      Furtif , selon le Larousse.fr :
      1) Qui se fait rapidement, à la dérobée, de manière à échapper à l’attention : Une larme furtive.
      .
      2) Littéraire. Qui passe rapidement, presque inaperçu : Des apparitions furtives.
      .
      3) Se dit d’un avion construit de manière à ne pouvoir être détecté que très difficilement par les radars.
      .
      Cet adjectif nous vient du latin « furtivus » de « furtum » qui signifie « vol » vers 1350 , de voleur vers 1778 …
      .
      Et si nous sommes attentifs à autre chose qu’ à des conneries , il ne nous aura pas échappé que le 3ème sens commence par « Se dit » …
      .
      Par conséquent , la « furtivité » ne correspond pas uniquement à la capacité d’ échapper à la détection du radar ……….
      .
      De plus , aucun appareil n’ est totalement « furtif » , tous sont détectables y compris au radar via les progrès de ces derniers , via la propre signature de l’ avion … ce n’ est qu’ une question de curseur : par exemple , un B-52 présente une certaine surface réelle exprimée en m2 qui peut être de l’ ordre de 400 , 1000 , ou 1500 , 2000 , suivant les angles ( je dis n’ importe quoi ) ; seulement le radar ne va pas le détecter en entier , il va recevoir en retour d’ émission une surface résiduelle qui représentera l’ avion , cette surface sera moindre que celle de l’ avion lui-même vu que la totalité du faisceau d’ ondes émis par l’ antenne ne sera pas renvoyée à cause de phénomènes tels que l’ absorption , la déviation , dus entre-autres à la position de l’ avion dans l’ espace ( ce qui influe sur les angles d’ incidence et donc sur la réflexion des ondes électro-magnétiques émises par le radar , ce qui modifie la signature radar de l’ objet détecté ) , sa forme , ses matériaux , etc … J’ y reviendrai ……….
      Chaque avion est donc plus ou moins « furtif » ………….
      .
      Ce que nous venons de voir ( pour le coup , espérons ne pas avoir été trop « furtifs 😉 ) , cette signature radar s’ appelle la S.E.R ou Surface Équivalente Radar ou Section Efficace Radar qui vient du concept de RCS ou Radar Cross Section …………….
      .
      En gros , cela se résume par l’ aptitude d’ un objet à renvoyer plus ou moins d’ énergie lorsqu’ il est illuminé par une onde RADAR ………….
      .
      La SER s’ exprime soit en m2 , soit en dBm2 , et se mesure le plus souvent en chambre anéchoïque ou en plein air afin qu’ aucun écho ne vienne perturber la mesure …………..
      .
      Alors , il va de soi que plus un objet est gros , plus sa SER sera importante mais on peut la réduire grâce à sa forme , la nature des matériaux qui le composent , des moyens de brouillage actif tels les ECM ( Contre Mesures Électroniques ) et bien sûr comme nous l’ avons vu précédemment suivant sa position dans l’ espace …….. de sorte que par exemple si un avion vole face à un émetteur radar , sa SER sera fonction de son secteur frontal car lui seul sera « éclairé » par le faisceau d’ ondes émis par le radar .
      .
      Enfin , il est important de souligner que la SER dépendra également du type de radar considéré ainsi que de ses longueurs d’ ondes utilisées ……….. ce qui permettra de détecter l’ avion à plus ou moins grande distance puis de l’ identifier ………………
      Plus la SER sera petite , plus la distance de détection risque d’ être courte , le temps de réaction de la chasse ou des moyens de DCA réduit ……………
      .
      Pour vous donner une idée , on estime que la SER d’ un insecte sera de l’ ordre de 0.001 m2 , celle d’ un oiseau de 0.01 m2 , celle d’ un homme de 1 m2 , celle d’ un avion de combat de 1 à 15 m2 , celle d’ un bombardier de 100 m2 …
      .
      Sachant que la SER d’ un bombardier B-52 Stratofortress se situe vers 150 m2 , celle d’ un TU-160 Blackjack vers 15 m2 , celle d’ un B-1B Lancer vers 1 m2 , celle d’ un Rafale vers 2 m2 , celle d’ un B-2A Spirit vers 0.06 m2 , celle d’ un F-117A Night Hawk vers 0.1 m2 , celle d’ un F-4 Phantom II vers 6 m2 , celle d’ un Mig 29 Fulcrum vers 3 m2 , etc …
      .
      Tout ça c’ était concernant la furtivité par rapport au RADAR , MAIS , un objet peut être « furtif » autrement et notamment grâce à une vitesse de déplacement très élevée , à une altitude très basse , à un bruit très faible , à une invisibilité visuelle , à un très faible rayonnement infra-rouge , etc …
      .
      C’ est la raison pour laquelle un avion de combat qui parviendrait à combiner tous ces paramètres serait extrêmement « furtif » … ou STEALTH ( discrétion , célérité , rapidité ) ………..
      .
      Tout ceci explique , l’ affirmation de @Alpha ; à savoir que le Rafale est lui aussi « furtif » ……….
      .
      Il l’ est certes moins qu’ un F-22 ou qu’ un F-35 mais il l’ est tout de même sur le plan de la discrétion face à la détection radar étant-donné que , outre sa « furtivité » naturelle , ce paramètre a bel et bien été pris en compte lors de la sortie du premier prototype C 01 redessiné en fonction de cela par rapport au démonstrateur Rafale A ; CEPENDANT NE JAMAIS PERDRE DE VUE que ni lui , ni eux ne sont invisibles à l’ œil nu , ne sont silencieux , ne volent à des vitesses très élevées ( Mach 5 et + ) , à 5 m ou 15 m du sol en suivi de terrain en haut supersonique ( bonjour le BANG ) , ne sont invisibles à l’ infra-rouge ………. et que TOUS sont PLUS ou MOINS détectables au RADAR …………… sachant que ces derniers progressent ………………….
      .
      Je termine en précisant que le Rafale comme probablement tous les autres appareils de combat sont testés dans toutes les configurations ( emports ) et incidences afin d’ en connaître la SER avec la plus grande précision dans tous les cas de figure …………….
      .
      Mais quelqu’ un de plus calé dans le domaine que je ne le suis et ne le serait probablement jamais , comme @Obelix38 ou Nico St-Jean saurait nous en dire bien davantage …………… 🙂

  8. Paul dit :

    Oui.sauf que le j20 est sorti trop vite.il à de gros problème de furtivité .le su57 n amas ce problème
    !!!?

    • sonata dit :

      ça reste à voir pour le SU57. Quoi qu’en disent les Russes, et s’il semble optimisé pour une réduction de la SER frontale, il l’est déjà beaucoup moins sur les côtés et sur l’arrière.

      • wagdoox dit :

        Comme le F35, d’ailleurs l’accent est mis sur le fait de casser les communications, donc plus de fusion de capteurs multi vecteur, l’argument majeur du F35. Ensuite la furtivité du SU57 plus le brouillage intelligent permettra au SU57 de s’approcher suffisamment du F22 pour un combat wvr et là…

        • sonata dit :

          Respectueusement, vous prenez vos rêves pour des réalités. Je ne nie pas que la Russie dispose de capacités militaires formidables, mais l’électronique de pointe n’a jamais été son fort, pas plus que l’aéronautique militaire d’ailleurs. Alors penser que la Russie pourrait – avec beaucoup moins de moyens et aucune expérience en la matière – produire en quelques années un appareil « furtif » meilleur que les productions américaines relève du rêve et rien d’autre.
          Le SU57 est tellement à la ramasse que les Indiens s’en distancient, après en avoir pourtant financé une partie non négligeable du programme.

    • sirthie dit :

      @Paul :
      .
      Selon ce que j’ai pu lire, la furtivité du Su57 serait équivalente à celle du Rafale, donc, « semi-furtif » ou « discret », pas plus.

      • wagdoox dit :

        pas vraiment le rafale est fait ainsi, un avion faiblement observable (contre très faiblement pour le F35/F22 et uniquement vers l’avant), ensuite on a concentré les zones de reflection maximum en quelques points et c’est sur ces points là qu’on a mis des brouilleurs intelligents.
        Ce qui permet avoir une furtivité passive active. C’est cette combinaison qui est comparable au SU57 en passif seulement. Sans compter que les russes ont des manières de calculer différentes et les armes sont en soute. Le SU57 devra également avoir un système actif mais les russes sont incroyablement en retard là dessus (dans le meme temps Dassault réfléchis pour rendre le rafale passivement plus furtif avec un kit, donc les deux se rejoignent en partant de postulats de départ différents).
        Pareillement quand le F35 ne sera plus suffisamment furtif passivement il aura un système actif, le growler l’aura également dès 2022 (alors que le rafale devrait avoir le brouillage de puissance potentiellement en 2025, là aussi les programmes se rejoignent).
        Bref pour l’instant tout ces avions sont pas assez mature pour surpasser le rafale mais ca viendra maintenant à Dassault de faire progresser le rafale, sachant que son potentiel d’évolution ira forcement en diminuant dès 2030.

    • Thaurac dit :

      Avant de comparer, les SER , il y a la technicité des matériaux, de l’électronique..etc, il n’y a pas que « la forme » et au point de vue électronique, le rafale sait aussi se faire « oublier »

  9. MERCATOR dit :

    Extraits d’une Revue Spécialisée en Aéronautique de 2016 pas spécialement anti -Chinoise

    « Car ce n’est un secret pour personne, le retard est important. Les premières images des démonstrateurs d’avions furtifs chinois, aussi bien le J-20 de Chengdu Aircraft Corporation que le J-31 de Shenyang Aircraft, tout comme d’ailleurs aussi l’avion de transport Y-20 de Xian Aircraft, ont été particulièrement révélatrices au regard des observateurs avertis : ces programmes sont largement pénalisés par leurs motorisations.

    Pour de nombreux spécialistes, la Chine mettra entre 15 et 20 ans pour rattraper le gros de son retard dans la propulsion militaire, le chemin restant encore beaucoup plus long sur les réacteurs civils, marché concurrentiel oblige. Bien sûr, AECC s’intéressera à toutes les nouvelles technologies qui occupent déjà les motoristes occidentaux, à l’instar des aubes de soufflante en matériaux composites, aux composites à matrice céramique (CMC), aux alliages d’aluminure de titane ou aux nouvelles architectures avec réducteur (GTF). La Comac s’était d’ailleurs engagée à proposer une motorisation chinoise sur le C919 avec le CJ-1000A, un réacteur qui pourrait voir le jour d’ici dix ans.

    Car en plus des performances qui se doivent d’égaler celles proposées par les motoristes occidentaux, il faudra aussi atteindre une fiabilité qui n’a été rendue possible que par l’accumulation de données sur des décennies d’opérations. Il n’est pas rare de voir des réacteurs comme le CFM56 totaliser des dizaines de milliers d’heures de vol sans aucune dépose, l’équivalent de près de 10 ans de fonctionnement. Par ailleurs, un pilote sur huit seulement vivra peut-être une avarie moteur nécessitant son extinction durant toute sa carrière. Voilà où sont les standards de l’industrie aujourd’hui. C’est sans compter non plus les efforts de R&D des principaux motoristes, largement autofinancée. « 

    • wagdoox dit :

      Sachant que l’efficience des moteurs sera l’element clé aussi bien dans le civil que dans le militaire, les chinois sont très en retard dans un domaine qu’ils ont pourtant déclenché. Je m’explique l’une des conséquences du dénis d’accès c’est qu’il faudra mettre les bases ou PA, les tankers et awaks plus loin des lignes chinoises et donc avec des avions avec des autonomies monstres.

  10. Davy Cosvie dit :

    Les performances de cet avion (ou de son remplaçant) ne sont pas l’essentiel pour le gouvernement de Pékin. Bien sûr, les accidents sont à éviter parce que ça fait désordre. Mais ce qui importe pour le gouvernement de Pékin c’est l’image qu’il donne de lui-même aux Chinois. Le message qu’il leur adresse avec ce matériel filmogénique, c’est : “grâce à moi, la Chine est une grande puissance”.
    .
    L’autorité du gouvernement de Pékin sur la Nation chinoise n’est pas assurée. Ceci parce qu’il est l’héritier du Maoïsme dont il doit assumer les catastrophes du début : la « campagne pour éliminer les contre-révolutionnaires », lancée en octobre 1950 qui dura un an ; la « campagne des trois antis » lancée fin 1951 ; la « campagne des cinq antis » lancée en janvier 1952 et qui aggrava la précédente ; puis la « campagne des cent fleurs » , du « grand bond en avant », de « la révolution culturelle ». Le nombre de morts, élevé, n’a jamais été précisément connu ni les destructions et ruines collatérales mais ces épisodes n’ont été ni oubliés par les Chinois ni reniés par les gouvernements successifs.
    .
    Ce matériel guerrier, peu importe qu’il soit top niveau ou pas : Pékin veut seulement qu’il soit spectaculaire aux yeux des Chinois. Parce que la Nation chinoise (en Chine et ailleurs) est une réalité qui ne coïncide pas bien avec l’Etat chinois. Pour tenter de remédier à ce décalage qui lui fait du tort, le gouvernement de Pékin gesticule. De nos jours, un porte-avions, c’est surtout fait pour ça.
    .
    Malheureusement gesticuler n’est pas forcément une bonne idée parce qu’il y a, loin de la Chine, une autre autorité politique qui peine aussi à maintenir son prestige intérieur : la Maison Blanche et le Pentagone ont besoin de montrer que le monde est menaçant pour justifier leur existence et surtout leurs prélèvements fiscaux (jugés excessifs par 22 états, et non des moindres, qui menacent de faire sécession pour ce motif). De son côté le gouvernement de Pékin n’a pas vraiment besoin de définir précisément des menaces mais veut seulement gesticuler.
    Les gesticulations de Pékin sont dangereuses car elles font bien l’affaire de la Superpuissance ou du moins de son gouvernement fédéral dont l’autorité est contestée mais dont le matériel guerrier fonctionne.

  11. Dimitri dit :

    Les anglais auront le même problème avec leurs F-35 et le tremplin des class Elizabeth, ils ne pourront jamais faire decoller leurs avions à pleine charge contrairement aux américains et leurs catapultes.

    • 341CGH dit :

      C’est le coeur du problème et un choix politique : il faut définir à quoi sert un porte-avions. Il faut savoir si l’on veut faire décoller des avions à pleine charge ou si l’on veut seulement faire décoller des avions d’un porte-avions pour dire “on a un (ou plusieurs) porte-avions”.
      De nos jours, avec l’existence d’aérodromes un peu partout et sur tout le ravitaillement en vol, le porte-avions présente plus une utilité médiatique qu’une utilité directement militaire.

      • Dimitri dit :

        Une arme de diplomatie, une fierté et un sentiment de puissance pour le pays qui en possède. Mais avant tout une flexibilité d’utilisation, au lieu faire voler pendant des heures des chasseurs ravitaillés un certain nombre de fois par les ravitailleurs qui les accompagnent. Comme on la vu pendant le raid en syrie en avril. 10h de vol depuis la France, 3h si le Charles de Gaulle était en mer. Et surtout pas besoin de demander des autorisations de survol d’espaces aériens de divers pays à traverser pour faire un raid à 5000 km de sa base.

      • 341CGH dit :

        Dimitri, pour ce qui concerne la France (vous prenez cet exemple), c’est encore plus un choix politique : du fait qu’en principe nous intervenons avec l’accord de la communauté internationale, nous n’avons pas besoin de porte-avions parce que nous bénéficions d’escales et d’autorisations de survol partout.

    • Leum dit :

      Les anglais semblent n’en avoir rien a cirer de cette réalité opérationelle…. Ils ont eu le Harrier avant.

  12. Valère dit :

    Un article de HENRI KENHMANN spécialiste de la Chine sur les questions de défense « le J-15 aurait-il le même « problème » que le Su-33 ? » très explicite sur le sujet :
    .
    http://www.eastpendulum.com/le-j-15-aurait-il-le-meme-probleme-que-le-su-33

  13. EchoDelta dit :

    Moi je vois cela comme une très bonne nouvelle pour le Rafale M, et qui valide les choix français.
    Les chinois ont bien compris que pour décoller chargé il faut des catapulte et pas de décollage vertical… Exactement la conclusion des français qui ont connu Rafale comme étant embarquable tout de suite sur Porte avion CATOBAR.
    Cela crédibilise encore plus la solution française. Encore un petit effort et nous aurons des PA ou des GAN européen CATOBAR pour éviter des rester à la traine.

    • wagdoox dit :

      européen ? mais qui aura les clés ?
      arrêtez de vouloir vous reposez sur les autres!