Les équipages de l’US Air Force seront dotés d’une arme plus puissante pour se défendre en cas d’éjection

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. Orion dit :

    Une arme comme un P90 ne serait pas un peu plus adapté ? Notamment par la fourniture en munition pouvant être plus conséquente, tout en ayant une arme « compact ».
    .
    Bien sûr tout dépend de comment stocker l’arme…

    • Jak0Spades dit :

      Pour une fonction « survie » , le 5,7mm c’est un peut léger je trouve.

      • Pravda dit :

        Le 5.7×28 est spécialement fait pour les « non combattants » devant se défendre dans la zone des 150m. Avec deux chargeurs il serait parfait si ce n’est l’impossibilté de se ravitailler « sur le terrain » en munitions.
        Question poids /encombrement, un keltech sub2000 (retravaillé et fiabilisé) en duo avec un G19 , pourrait couvrir jusqu’ à 80m.

        • Jak0Spades dit :

          Je suis parfaitement conscient du domaine d’utilisation du 5.7mm ou du 4.6mm. Principalement conçu pour percer les gilets par balles, ce genre de munition manque de puissance d’arrêt (balistique terminale). On ne parle pas seulement d’une arme de combat, mais bien d’une arme de survie. C’est à dire qu’un pilote peut aussi être confronté à une faune hostile… Perso avec du 5.7mm je serait pas serein face à un ours noire par exemple 🙂

    • Sempre en Davant dit :

      Même idée!
      J’ajouterai avec un « supressor », masquant bien la flamme, en plus d’atténuer le son.
      Et une « grenade » bien robuste pour être sur de retourner au ciel sans être pris vivant.

    • Sempre en Davant dit :

      Une question que j’ai oublié : le PAMAS G1 il est devenu fiable?!?
      Il ne manque pas de pistolets en plastique bien moins lourds ! De quoi emmener un autre chargeur voir deux!
      Et la encore avec un silencieux… Faute de quoi, après quelques tirs c’est retour à la Grenade plus dopée que le moustique de Richard Virenque!
      Il y a même des PA spécialement en cal 45 spécialement étudier pour faire peut de bruit tout en ayant de la puissance d’arrêt. HK en a vendu aux SEAL…
      Économiser sur le prix d’un PA au prix de l’heure de vol faut être ridiculement lésinard!
      .
      En passant : bel article bien senti! http://www.vududroit.com/2018/07/guerre-dirak-belles-ames-premiere-ligne-a-larriere/

      • Straken dit :

        les tests sont a priori en cours pour le successeur du PAMAS G1 et du MAC 50, décision à l’horizon 2020.

        • Sempre en Davant dit :

          Merci !
          Mais cela ne me dit pas si le G1 mérite que l’on trimballe son poids… Vous comprenez, j’ai connu le Mac 50 dans la force de l’âge!
          45 ans. Capable de tout mettre en cible à 50M. Dont 8/10 dans l’aorte, moyennant deux incidents de tir pour dix cartouches,… Mais pas capable de garder son chargeur sans chatterton…
          Il y a un quart de siècles…
          Vous comprenez…

          • Straken dit :

            Ah oui… je savais que les MAC 50 étaient usé jusqu’à la corde mais j’ignorais qu’ils subissaient des pb de fiabilité aussi important !
            Information à prendre avec des pincettes, pour le « PA NG 2020 », le Glock 17 Gen 4 (ou 5) partirait favori (30% plus léger que le PAMAS G1) .

          • Sempre en Davant dit :

            Straken,
            Les armes des « appelés » ont subit d’innombrables abus dont des démontages et remontages innombrables, des polissages en fait de nettoyages et toutes sortes d’aberrations.
            Représentez vous l’Adj Tahitien moyen 110kg au mètre soixante dix… et…, avec avec 35kg de pas assez et un rouleau de chatterton, de lui sécuriser son chargeur qui a quitté son arme…
            Tendu voyez vous 😉 S’il y avait assez de tahitiens l’entretien et le renouvellement se ferait à un rythme raisonnable! Y sont effrayant ces « chers compatriotes » 😆
            Les nettoyages en mode « con » ont provoqué des usures injustifiés.
            Certains « génies » issus de St Maix opéraient le nettoyages avec les brosses laitons sur perceuse et pas avec l’huile pour arme XC50…
            Et pire, les St Maix qui savaient ne clouaient pas le bec à leurs camarades crétins…
            Les feuilletons TV poussaient a mettre une grosse tape au cul du moindre chargeur.
            Quand les lèvres de ceux si ressemblaient au nez de Belmondo des problèmes d’approvisionnement se faisaient jour.
            Foncièrement le MAC faisait son office et quand l’instruction au tir avait été bien conduire la précision de l’arme était fort respectable.
            Mon « folle » d’armurier préféré ayant inspecté l’arme que je lui restituai m’avait trouvé des chargeurs intacts.
            Mon PA de sécu n’aurait pas connus ces incidents! Cent sur cent étaient donc possible.
            En un sens, les incidents de tirs sont une part utile de l’instruction.
            Mais alors, il faut séparer les armes d’instruction « à la manipulation », « au tir » des armes d’emploi.
            Des copains gendarmes ont vu leurs résultats au tir baisser avec le PAMAG… De mémoire leur entraînement était de dix cartouches par an!
            Allez, je vais me laissé rêver à une instruction raisonnable, à un entraînement suffisant, à un entretien convenable… et a une arme à pile imbriqué capable de faire un 90/100 sans qu’il faille rattraper de cartouches en travers de la chambre d’éjection!
            Si elle venait avec un étui qui n’induit pas de bleus à la hanche se serait encore mieux.
            Mais l’essentiel est de toucher ce que l’on vise…
            L’air de rien, enlever le chargeur, vider « la culasse » remettre la cartouche dans la chambre et reprendre le tir sans mettre en danger ses camarades ce n’est pas rien!
            Je vous souhaite une rude instruction, une arme fiable et bien soignée et un volume d’entraînement raisonnable!
            Soignez votre arme! C’est peut peut être votre petit fils qui en aura l’usage!

      • Pierre dit :

        Richard Virenque s’est pris un coup de 12 comme ça au passage!

        • Sempre en Davant dit :

          C’était le meilleur gogo de la classe populaire, pas ben malin et tout et tout!
          Il ne me souvient pas qu’il ait jamais dépassé le 50 d’EPO selon les normes de l’UCI… https://www.dailymotion.com/video/xpq7q
          « Sans transition » on me dit qu’ils ont tous de l’Asthme…
          .
          Mais il n’en reste pas moins que la zone d’éjection n’offrira pas toujours des couverts pour se planquer et qu’il n’est pas impossible que le seul espoir d’un pilote soit dans le fait d’être rejoint avant l’épuisement de ses munitions… Ou de ne même pas leur laisser son cadavre!

    • dolgan dit :

      ça dépend aussi surtout de la nationalité du fabricant.

    • NRJ dit :

      Il faut plutôt prendre un MP7. Cette arme serait beaucoup plus adaptée. Elle est capable de pénétrer les gilets, elle a une super cadence de tir pour le combat à courte distance, et peut tirer jusqu’à 200m soit autant que le m4 dont ils parlent dans l’article. Et cela pour un encombrement minimal. Ce n’est pas étonnant, car le mp7 avait été développé pour les tankiste.

      • tschok dit :

        Léger, compact, élégant, d’excellente qualité, se porte à la campagne comme à la ville.
        .
        https://www.heckler-koch.com/fr/produits/militaire/pistolets-mitrailleurs/mp7a1/mp7a1/description-du-produit.html
        .
        Tire des munitions hypervéloces dont les performances balistiques sont assez époustouflantes pour une balle d’à peine 2 gr: 20 couches de kevlar derrière une plaque de titane de 1,6 mm d’épaisseur à 200 m. Et l’arme est suffisamment précise pour que l’adjonction d’une lunette de tir ne soit pas une coquetterie futile.
        .
        J’ignore si le silencieux est disponible en option.
        .
        Sur commande: disponible en rose pour les filles, bleu pour les garçons.

      • Orion dit :

        Oui fin… Le munition du P90, le 5.7 est également une excellente munition « légère », des performances plus que remarquable, dont une excellente pénétration, un magasin confortable de 50 coups.
        .
        Donc « beaucoup » plus adapté ? j’en doute, plus adapté… Peut être.

    • Waroch dit :

      Exactement ce que me disait en lisant l’article. Une arme type PDW (personal defense weapon) me semble l’idéal. Une carabine Colt Commando… Bof bof. un P90, H&K MP7, voire pourquoi pas un PM Uzi? Au niveau politique ce dernier ne devrait pas poser de problème, et c’est objectivement une très bonne arme.

  2. dolgan dit :

    C’était une demande des pilotes? C’est pour « rassurer » les pilotes?
    Parce que pour un pilote perdu en territoire hostile, les chances de survivre à un échange de tir son proches de Zéro. La guerre c’est pas comme dans rambo , les munitions s’épuisent et les méchants savent viser.

    Les chances de survie des pilotes sont plutôt basées sur leur furtivité (formation,entrainement) et leur mobilité (donc porter 5kg de lest c’est pas une super idée).

    • JP dit :

      Sauf qu’il faut prendre en compte le fait que du matériel en trop ça peut s’abandonner en cas de nécessité. C’est plus difficile de faire apparaître une arme lorsqu’elle est nécessaire.
      De plus, penser que ce type d’arme est inutile dans 100% des cas est un peu arrogant. Il doit bien y avoir des exemples où ce type d’armes aurait pu être utile !

      • dolgan dit :

        penser qu’une arme plus grosse dans cette situation change la donne, ça aussi c’est arrogant. Le pilote est toujours seul contre tous. Et seul contre tous, il ne peut quasi rien faire à part se cacher et fuir. Peu importe son arme.

        Si les pilotes n’ont généralement qu’un PA, c’est sans doute pour une bonne raison (pas juste par arrogance). Rien n’est venu changer la donne ces 50 dernières années.

        • JP dit :

          Sauf que c’est pas dans TOUS les cas qu’il sera seul contre tous.
          Dans certains cas (aussi rares qu’ils puissent l’être) ils ne seront pas entourés de 200 ennemis.
          S’éjecter en territoire ennemi n’arrive pas seulement quand un appareil est touché.
          Des pannes peuvent se produire, et une éjection dans une zone peu habitée peut se produire…
          Une arme en trop peut être débarrassée pour être plus léger dans les cas que vous mentionnez.
          Par contre, c’est impossible de faire apparaître une arme qui n’est pas là lorsqu’elle devient nécessaire.
          Je vais comparer ça aux avions qui ont encore des pilotes… Aujourd’hui, les avions pourraient voler automatiquement, ils pourraient ne pas avoir besoin de pilote.
          MAIS comme on ne peut prévoir tous les cas de figure, on préfère avoir un pilote qui pourra faire fonctionner l’appareil en cas d’une chose qui n’a pas été pensée.
          Cette arme c’est le pilote de mon exemple. Dans quelques cas elle pourrait être utile.
          Et si c’est uniquement pour rassurer les pilotes, on sait combien le mental joue un rôle dans une telle situation de survie, certainement plus que le poids de l’arme !

      • Kinowa dit :

        @JP.
        Effectivement, cela peut, par exemple, éviter au pilote d’être lynché par la population. Toutes chances sont à saisir dans le cas d’un pilote dont l’avion a été abattu.

    • Carin dit :

      À dolgan
      Je ne sais pas d’ou vous sortez, mais si on suit votre raisonnement il faudrait envoyer nos pilotes à poil… ils courraient plus vite!!! En ce cas leur seule crainte serait de ne surtout pas avoir un beau cul… ( pour éviter de se faire enculer en cas d’interpellation)
      Même le trollage doit avoir des limites, sinon vous ne laissez aucun doutes… je vous laisse deviner pourquoi.

  3. nirodwing dit :

    Peut on en faire autant pour nos pilotes qui prennent exactement les mêmes risques en Irak comme en Syrie ? je ne suis pas sur que les nôtres se soient retrouver dans cette situation récemment mais au vus des situation complexe comme celle de la Syrie, une armes de poing pour se défendre et un couteau c’est plus qu’insuffisant.

    • Auguste dit :

      La première arme c’est la planque et ils sont entrainés pour.S’ils en arrivent au coup de feu,quelle que soit l’arme qu’ils posséderaient,cela ne ferait que retarder de peu leur fin.

    • dolgan dit :

      Doit-on forcément singer les US? Ils le font donc faisons pareil?
      Pourquoi prendre une arme supplémentaire tirant un calibre différend, en rafale et avec une meilleur portée?
      -seul, en territoire ennemi, la logistique sera réduite au contenu du sac de survie. 2 type de munition, c’est pas l’idée du siècle.
      -Le mode rafale: ben il est exclu de l’utiliser puisque le stock de munition est presque inexistant.
      -La portée supplémentaire: inutile pour le pilote. Si l’ennemi est hors de portée de son pistolet, sa meilleur chance est de se planquer ou de fuir. Si il ne peut ni fuir, ni se cacher, ben c’est game over. une minimi et 20 000 cartouche n’y changerait rien.

      • clément dit :

        Oui, je suis perplexe : 2 armes, 2 calibres ? et un mode full auto avec 120 cartouches ? J’ai l’impression qu’on complique le schmilblick, je ne sais pas si ça aide vraiment.

  4. James dit :

    Question d’un novice : une arme semi-auto qui peut tirer en rafale, c’est donc une arme automatique non ?

    • Castel dit :

      Oui, si elle possède une platine » sélective » comme les anciens FAL, , qui permettait de choisir entre le tir semi auto, ou par rafale. (mais le dispositif a été abandonné , car il y avait trop de cafouillages sur le terrain, et avec le 308, ça pouvait être gênant!)
      Par contre si une arme arrive à tirer en semi-auto, grâce à l’habileté du tireur ( dur avec le Famas !), on doit considérer qu’il s’agit plutôt considérer qu’il s’agit d’une arme automatique, que l’utilisateur arrive à faire fonctionner en semi-auto ….

      • Sempre en Davant dit :

        C’est pourtant comme cela que nous procédions pour améliorer nos tirs Famas notés!
        Sélecteur sur R boîtier de mécanisme sur rafales illimités… Et un volume d’entraînement qui nous permettait cela!
        .
        James,
        Le point de vocabulaire est le suivant.
        Une arme automatique est une arme qui tire par rafales.
        Sauf pour les pistolets dont par un étrange coup du sort le rechargement, sans action du tireur est devenu « automatique » .
        D’où, PA: pistolet automatique qui ne tire qu’au coup par coup.
        PM pistolet mitrailleur = mitraillette: pas plus de nuances que le doigt sur la détente.
        Fusil d’assault… C’est selon.
        AAF1 FM ou mitrailleuse… lâche zen trois ,la première est trop basse, les deux suivantes touchent la cible, ensuite tire bas…
        .
        Bref un fusil « semi auto capable de rafaler » c’est un fusil d’assaut!
        Sauf dans les médias ou un fusil d’assaut c’est juste une arme noire avec un air méchant…

    • tschok dit :

      Eh bien non, James: une arme semi-auto peut tirer en rafale, grâce à un ingénieux dispositif, le bump stock
      .
      https://www.nytimes.com/interactive/2017/10/04/us/bump-stock-las-vegas-gun.html
      .
      Il est massacre proven (employé dans les crimes de masses aux Etats-Unis). On n’arrête pas le progrès. Et le pire, c’est que c’est super simple. Il suffisait d’y penser.

      • Sempre en Davant dit :

        Et, comme à chaque fois, encore un « registered Democrat ».
        Même si pour une fois ce n’était pas une « gun free zone ».
        .
        Mais j’attends encore qu’on laisse paraître par voix de presse les conditions dans lesquelles le fils du directeur financier d’HP à tué sa mère pour accéder à une « asssault weapon ». Et en quoi un meurtre à avoir avec la Possession légale d’une arme.
        J’aimerai aussi savoir qui prescrivait à Adam Lanza les brouettes de médocs qu’il prenait et pourquoi un traitement psychiatrique si lourd se fait hors d’un hôpital.
        .
        Mais cela ne compte pas! Un blanc « bearing riffle » c’est assez…
        J’ai eu une conversation similaire avec un copain à propos de l’attentat en Suède. aucun assault rifle en vue… Juste une fillette tronçonnée par un camion. Les photos ont ramené la discutions à l’essentiel : il est interdit de massacrer qui que ce soit!
        .
        Tout ceci pour vous dire que les moyens n’ont pas d’intérêt!
        Même si les bump stock sont d’une connerie indicibles. Ce ne sont assurément pas ces dispositifs qu’il vous faut craindre!
        .
        C’est super simple, 30% des démocrats sont sous cachetons… ce qui veut dire que 70% d’entre eux se baladent librement, sans soins médicaux… ça fait peur!
        .
        Je veux bien comprendre votre ironie. Comprenez la mienne… Le moyen ne change rien à l’affaire!
        Vous souvenez vous de quand j’ai pris Paris en massacrant toute opposition sur 500km.? Ben moi non plus vu que… j’suis pas un tordu!

    • effectivement dit :

      C’est surtout une belle ânerie oui. Je pense que l’erreur est humaine, mais à l’attention du journaliste, la prochaine fois, parlez simplement de « carabine dotée d’un sélecteur de tir », ou de « fusil d’assaut à canon court » au pire.
      Quant aux « 200 mètres ». Hum hum. La M855 n’est pas non plus à ce point rachitique. Engager à 400 mètres avec une optique adaptée n’est absolument pas hors de propos avec une telle arme.

  5. Worm dit :

    Il est peut-être préférable de profiter de la sous-tension de la guerre asymétrique pour bombarder de nuit, ce qui pourrait minimiser le risque pour les pilotes de se faire repérer.

    • jyb dit :

      @worm
      oui ou de bombarder une zone ou on n’est sur qu’il n’y a pas d’adversaire.

  6. Daniel 1945 dit :

    Je me souviens avoir lu que dans les années 1960 les pilotes étaient dotés de MAS CR 36 comme arme de survie, vrai ou faux ?
    PS : Pour les plus jeunes, fusil MAS 36 avec crosse en aluminium repliable, de calibre 7,5 mm qui connut son heure de gloire dans les unités parachutistes en Indochine. Bonjour le recul.

    • Pravda dit :

      Mas36 CR39, US carbine 30m1 et même fusil mixte Chappuis 12&7x65R (années 90)

      • Jak0Spades dit :

        La Carabine M1 était un bon choix, avec la crosse repliable. Légère, precise, facile d’utilisation et peut encombrante. Le .30 Carbine tape deux à trois fois plus fort que du .45ACP !

    • Kinowa dit :

      @ Daniel 1945.
      Il s’agit en fait du MAS CR 39 ( Crosse Repliable), qui était relativement lourd, à répétition manuelle, et dont le verrouillage de crosse dépliée n’était pas des plus fiable. Le canon était plus court que celui des MAS 36 d’origine. Il était surtout destiné aux troupes aéroportées. Je vois mal le CR39, dans le kit de survie des pilotes. J’ai vu lors de tir au CR 39, la crosse se replier et blesser le tireur au visage.

    • sgt moralés dit :

      Et en Algérie.

  7. Claude dit :

    Comme disent les maneus, « Trop fort n’a jamais manqué ».

  8. Lol dit :

    Pourquoi une arme?! Le F-35 remplacera tout les autres avions, et le F-35 est indestructible ! Ne me dites pas que les ricains ont encore menti

  9. Carin dit :

    Je suis pratiquement sûr que nos pilotes emportent ce qu’il faut pour sinon tenir, au moins pas partir seul…. ce qui est arrivé à ce malheureux pilote jordanien ne doit jamais être oublié, et à mon avis depuis ce triste jour, chaque fois qu’une prune est lâchée sur les nuisibles ce doit être «  de la part de…… ».

    • atchoum dit :

      bonjour a vous tous , ou bien a cet aviateur biélorusse pilote d un Su 25 abattus au dessus de la Syrie qui a court de munitions c est fait sauter a la grenade pour ne pas être pris .

  10. Clavier dit :

    Pourquoi pas une minimi pendant qu’on y est …..du grand n’importe quoi
    Ah ! c’est livré avec le siège 6ème génération du F-35 ….? bon j’ai rien dit le progrès est en marche .

    • JP dit :

      C’est sûr qu’il n’y a pas la moindre situation où ce type d’arme peut être utile.

  11. Pierre dit :

    Quid d’une grenade d’autodefense (de sacrifice). ?

  12. Dimitri dit :

    L’utilisation de l’arme c’est vraiment en dernier recours. Le but d’un pilote tomber en territoire hostile est de se faire le plus discret possible. L’incident de Mrkonjić Grad l’a bien démontré. C’est ce qui a servit de base au film « En territoire ennemi », même si ce film change beaucoup de la réalité. En réalité c’était deux F16 monoplace, dont l’un s’est fait abattre. Le pilote s’est alors caché pendant plusieurs jours dans les forêts, ne se déplacent que de nuit, et utilisant que très brièvement sa radio car facilement repérable. Il fut finalement récupéré 6 jours plus tard par un hélicoptère des commandos USMC. Le tout sans tirer un seul coup de feu.

  13. ledemocrate dit :

    N’en parlons pas du pilote russe fu Su25 qui s’ etait retrouve encercle par des rebelles syriens avec comne arme une grenade.

  14. vieux margi dit :

    Un glock 19X. Un couteau baïonnette Glock ou wildsteer Et HK MP 7. Ou P 90 Seraient l idéal . Et 2 grenades….

  15. JG von Rheydt dit :

    pas de préservatif?

  16. Renard dit :

    Le M4 n’est pas inspiré du XM 177 lui même fabriqué comme arme de sauvetage pour les équipages d’aéronaefs de l’USAF?

  17. Commandant Monastorio dit :

    Furtivité (Scott O’Grady) : 1.
    Combat (Michael Durant) : 0.
    Les contextes étaient totalement différents mais que soit avec la b., le couteau ou l’armement d’un croiseur, le manque de munition, tôt ou tard, ramène invariablement à la maison capture ou à la mort.

  18. Commandant Monastorio dit :

    Scott O’Grady (furtivité) : 1.
    Michael Durant (combat) : 0.
    Que cela soit avec la b., le couteau ou la puissance de feu d’un croiseur, tôt ou tard, le principe de réalité ramène indubitablement à la capture ou à la mort pour cause de manque de munition et de surnombre.

  19. personne dit :

    Je crois que cette mesure a pour but principal de « rassurer » hypocritement les équipages, démontrer que l »on a un peu de compassion pour eux, même si c’est du pipeau (dès que l’on s’éjecte le monde des Bisounours disparait). Il faut les préparer à l’idée qu’il faudra se débrouiller en attendant un hypothétique secours qui pourrait être couteux en matos et vies humaines. Le « demerden Sie sich » est plus que jamais de rigueur, alors un petit plus est toujours bon à prendre.

  20. Affreux Jojo dit :

    Mon père, observateur ALAT sur piper au tout début de sa guerre d’Algérie, emmenait au cas où avec lui, un Colt 1911 pour sa défense rapprochée et… Un Beretta 25 « pour lui »…

    « Avec le Turc, petit, toujours garder la dernière balle pour soi ».