L’US Army investit 650.000 dollars pour se procurer des armes non létales tirant des cartouches… au piment

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Gokpe dit :

    Trés appreciée

  2. Vince dit :

    Le fermier avait (a toujours d’ailleurs) la cartouche au gros sel. C’est juste une question de cuisine finalement.
    .
    « J..ker propose des boîtes de dix cartouches des très célèbres calibre 12 au gros sel, utilisées par des générations de chasseurs et toujours aussi efficaces pour la légitime défense ou faire fuir un animal indésirable. »
    .
    Attention, légitime défense uniquement…

    • Lol dit :

      c’est interdit je crois, j’ai du voir ca sur une video de code Rno

    • EchoDelta dit :

      Le gros sels était pour les non connaisseur.
      Les vrai traquer de braconnier avec des cartouche aux blés.

      • EchoDelta dit :

        Quel charabia… Je reprends avec un peu plus de français dans le texte.
        Les vrais traqueur de braconniers le faisait avec des cartouches au blé.

  3. Poorfendheure dit :

    Avec les appels des uns et des autres à s’opposer par la force plutôt que par les urnes, les USA sont dans une mauvaise passe que les militaires anticipent…
    Un exemple parmi bien d’autres :
    Maxine Waters (députée) Lashes Out: « Si vous me tirez, vous feriez mieux de tirer droit » …
    Elle incite les gens à «encercler» les gens du gouvernement…

    • ScopeWizard dit :

      Si vous me tirez , si vous me tirez , comme vous y allates ! 😉

    • Robert dit :

      Porrfendheure,
      C’est tout à fait vrai, c’est l’ambiance aux USA, de la part de minorités encouragées et subventionnées par des financiers démocrates bien connus et soutenus par tout ce que les USA compte d’agitateurs gauchistes et anarchistes.
      Dans le cas ou un automobiliste, suprémaciste ou pas le cortège était mélangé de diverses tendances pro Trump, a foncé sur la foule et tué une militante, on oublie généralement de rappeler que sa voiture était encerclée et qu’il a paniqué et foncé pour se dégager. La vidéo qui est montrée en boucle est incomplète.

      • Fred dit :

        @ Robert
        Allez, c’est encore reparti en boucle mon Robert ?
        .
        N’oublie pas dans la ménagerie américaine les fondamentalistes chrétiens, tes frères, qui fixent la création de la terre il y a de cela 6000 ans (fossiles de dinosaures dans les couches archéologiques compris).
        N’oublie pas de rappeler les lynchages du Klan, l’attentat d’Oklahoma City, Luther King, les Kennedy … etc.
        .
        Fais gaffe, la malhonnêteté, c’est un péché mon Roro, t’ira pas au paradis.

  4. xorminet dit :

    dans la vidéo il est question d’une portée de 50 pieds, pas 50 metres
    ca parait court

  5. clément dit :

    heu 50 feet dit la vidéo, soit 15m ? c’est ridicule, un lanceur de paintball tire plutôt à 25m.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ clément,

      Il y a une coquille dans la vidéo : c’est plus de 150 ft et non pas 50. Et plus précisément, c’est la moitié d’un terrain de foot us

  6. Céphée dit :

    50 mètres de portée, avec une arme de paintball, ça commence à faire un gros paquet de joules.
    Il y a des chances que les projectiles fassent de sacrées impacts, comme des flashballs.

  7. myl dit :

    Maintenant, s’il faut faire mouche pour que le produit soit disséminé pile sur la personne à neutraliser… mieux vaut ne pas avoir trop de cibles à calmer, car à 50m elles seront vite sur le tireur sans avoir de crainte pour leur vie!

  8. picolo dit :

    y a de l’idée, il faudrait améliorer avec un gaz anestésiant ou une drogue qui rend totalement apathique.

    • Yopla dit :

      Genre scolopamine, mais j’imagine qu’en termes de dosage, ça doit être compliqué de garantir le coté non léthal…

  9. Myshl Mabelle dit :

    Et les grenades? La grenade étant le fruit du grenadier.

    Et les torpilles? La torpille étant un poisson.

    L’écologisme serait-il entrain d’infester les armées?

    A quand les BodyBags biodégradables voire recyclables?

    « Mission accomplie? » – Oui Chef, on les a poivrés.

  10. Carin dit :

    Voilà une vraie arme de police!
    L’armee Américaine compte faire de la police en afga ?? Ça va en faire des armes à transporter pour les mili américains.. j’espere qu’ils ne lâcheront pas leurs vraies? Parce qu’en face ils ne feront aucun quartier.

  11. jean pierre dit :

    d’Espelette le piment? Il colle bien aux basques.

  12. Kinowa dit :

    Eh ben ! Si un manifestant inhale ce gaz au piment, et qu’il a des hémorroïdes, bonjour le passage au petit coin.

  13. ScopeWizard dit :

    Je me demande quel usage en ferait ce chef bien connu ………
    https://www.youtube.com/watch?v=RhRkAzaDuyg

  14. Allobroge dit :

    Ils n’ont pas intérêt à se sauver en courant !…Parce que du piment dans le fut !….

  15. Auguste dit :

    Vu les années,que je vois sombres, qui nous attendent,je ne sais pas si ce genre d’engin sera suffisant pour arrêter les foules.Quand on dépense pour se protéger des foules plutôt que de dépenser pour résoudre leurs problèmes,c’est que ça sent le roussi.

  16. jean pierre dit :

    on plaisante! on plaisante il n’empeche qu’avoir une poivrière sur soi est une excellente arme de défense en cas d’agression. Qui plus est pas encore prohibée alors que la fourchette risque de l’être.

    On vit une époque formidable.

    • Robert dit :

      Toutes les femmes de mon entourage ont, fourni par moi, une gazeuse au poivre petit modèle, pas plus grand qu’un spray de parfum, à changer tous les deux ans. Viser directement yeux et bouche, puis frapper un coup vicieux et se sauver.
      L’une d’entre elle s’étant fait agresser deux fois dont une avec blessure, c’est la moindre des choses.
      Le mieux, c’est quelques années de sport de combat sinon un shocker qui fait un arc électrique, le tazer qui envoie un fil métallique avec un hameçon étant réservé aux forces de l’ordre. Il existe des modèles pas plus grands qu’un mobile mais à avoir immédiatement à portée de main, pas au fond du sac, surtout quand on est seule dans un endroit isolé.
      Tout cela est légalement interdit au port, en dehors de chez soi et de son véhicule, mais on attend le flic qui viendra faire des ennuis à une femme qui s’est défendu contre une agression.

      • Fred dit :

        Robert distribue ses substituts phalliques piquants ou électriques à son Zenana catholique intégriste. C’est glauque !

      • Thaurac dit :

        Si c’est pas le flic, ce sera le juge…
        On ne doit plus entraver le travail des agresseurs, en france c’est comme ça, point barre!

    • ScopeWizard dit :

      @jean pierre
      .

      Oui , et puis tout de suite , hormis son aspect d’ arme d’ autodéfense improvisée , la poivrière présente un inestimable atout de taille , à savoir un attrait des plus conviviaux en cas d’ invitation à partager un repas plutôt que de se trucider comme ça bêtement , sans chercher d’ abord à se connaître le minimum requis , ou pour simplement assaisonner son cheeseburger adoré ; donc double avantage ! 🙂

  17. Faublas dit :

    Si l’armée US a 650’000 USD gaspiller, je veux bien envoyer mon RIB… pour le canon à merguez (Hallal et casher compatible, de plus).

    De quand date cette déclaration ? Le 1er avril local ?

    Le principe d’un « gaz » ou poudre existe déjà sous d’autres formes, mais en situation de guerrilla afghane, c’est hallucinant que des officiers supposés intelligents et responsables aient signé « ça »;

    • ALAIN dit :

      Ces armes sont principalement destiner a calmer d’éventuels manifestations d’opposants au gouvernement républicain, les démocrates n’on pas de programmes, excepté leurs haine viscérale envers Trump, ni leader représentatif et crédible, ils vont au devant d’une raclée électoral sans précédent en novembre 2018 et en 2020 pour la réélection de Trump, leurs chute verra les extrémistes de leurs partie et les antifas, ainsi que les gauchistes descendre dans les rues pour tous casser,,

    • maxime dit :

      vous n’y êtes pas. L’afgha, c’est juste devenu un camp d’entrainement plus réaliste que les autres pour tester des armes, des procédures et des tactiques, si possible avec des supplétifs ou des chomeurs, et contre des mecs qui porteront jamais plainte.

  18. Sempre en Davant dit :

    La munition peut être intéressante.
    Mais que cette arme ressemble à un M4 est complètement C** !!!
    La main doit immédiatement savoir ce qu’elle saisit! Même quand le bonhomme est à bout!
    .
    Le prétendu gain d’une ergonomie comparable n’est que du marketing pour gogo!
    Fusil, PA ou mitrailleuse… nous savions les manier parfaitement, de jour et de nuit, même quand le nombre d’heures de sommeil hebdomadaire n’atteignait pas deux chiffres.
    Nouvelle arme? Quinze jours de bovinante « à blanc »!
    Les munitions à blanc sont un fantastique outil d’entraînement car c’est la seule façon peu dangereuse de manipuler une arme « chargée » et ses munitions.
    Économiser de l’entraînement en rendant facile à confondre le létal et le sub létal… Faut vraiment être *** !

  19. Miaou dit :

    Il est très fréquent que les armes non létales permettent d’élever le niveau de violence plutôt que de trouver une stratégie de dé-escalade. Hop un petit coup de bombe à poivre ici, un tir de Tazer là; même si une caméra réussie parfois à capturer l’action, les poursuites contres les coupables ne vont jamais loin. Je m’inquiète de la prolifération de ce type de ‘solution’.

    Le fusil a piment est pernicieux. Non seulement il y a l’impact de la cartouche mais ensuite il y a l’effet du piment. NB : le second effet fonctionne même si la cartouche tombe aux pied de la personne à repousser. L’effet actif du piment agit directement sur les neurones comme un transmetteur, ce qui affole tout les récepteurs et donne une sensation de brûlure (par effet Pacébo, le résultat peut égaler la sensation). C’est là que vrai les vrais problèmes commencent : 1) nettoyer à l’eau, au citron, ou à la soude ne sert à rien, il faut juste que sa passe… 2) Si une personne veux porter assistance au blessé alors elle risque d’être touché par les vapeurs piments elle aussi, aux mains, aux bronchent et finalement au visage (car les mains touchent souvent les visages).

    Et comme tout arme neuro-chimique (le piment est un produit neuro-chimique), celle-ci peut déclencher des allergies, des réactions de convulsion, ou les induire plus tard même pour des petites dose chez des personnes touché (même indirectement).

  20. Wrecker 47 dit :

    Gare aux manifestants qui en choperont une dans le derche !Il vont » danser le Mia » après !…Quand à aller se laver à l’issue c’est pire encore ! …
    Comment fait -on pour les soigner?…